Ni religion ni racisme ni xénophobie

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Parpalhon » 08 Juin 2010, 01:10

abel chemoul a écrit:Pour ce qui est des ouvriers sous médocs qui meurent à 60 ans... peut-être qu'avant de dire que les médocs modernes sont incapables de maintenir en vie des gens, il faudrait regarder les conditions de travail et de vie qui usent prématurément, non? En tant qu'anticapitalistes, ça serait plus pertinent. La médecine ne fait pas de miracle!

C'est ce que je dis, et je dis aussi que dans les pays occidentaux les conditions de travail ont évolué pour beaucoup de personnes, c'est la raison pour laquelle certaines personnes vivent plus vieilles ...

abel chemoul a écrit:Pour rester dans le débat sur l'efficacité, la médecine traditionnelle montre vite ses limites, si on peut "soigner" un rhume avec 3 racines et deux feuilles, c'est pas le cas pour un cancer comme le dit Tux. Le discours sur les méthodes alternatives c'est valable quand on n'a rien de plus grave qu'un mal de gorge!
Entre un cancer et un mal de gorge y a quand même un fossé ... et puis faudrait réfléchir aux raisons des cancers aussi ...

abel chemoul a écrit:Un exemple convainquant STP.
Des endroits préservés des Andes

abel chemoul a écrit:A ce petit jeu-là, on peut te renvoyer à la figure le fait que les médecines "naturelles" sont des portes d'entrée pour pas mal de mouvements sectaires. On pourrait même te rappeler que les Témoins de Jéhova sont contre la vaccination... :mrgreen:

La médecine n'a pas attendu les labos pharmas pour éxister, et la médecine naturelle est tout simplement La médecine ... seulement à l'heure actuelle il y a des cupides qui croient que leur petite branche vaut mieux que toutes les autres et qui ont déclaré la médecine comme leur chasse gardée ...

La nature est à notre service quand on sait la comprendre, mais ça pour des aliénés de scientifiques tels que les généralistes c'est difficile à comprendre ... ils ont du mal à comprendre aussi que tout n'est pas en leur pouvoir à eux ... que parfois y a des gens qui voient au delà de ce que eux voient, et ce sans avoir fait 7 ans d'études de pseudo-médecine ... y a des gens qui savent guérir sans avoir rien étudier ... je l'ai vu de mes propres yeux, ils te posent la main dessus et ta douleur disparait, sans avoir besoin d'ingurgiter toutes sortes de poisons ... et y a des gens qui savent intuitivement ce qu'ils doivent ingurgiter quand ils sont malades, ou pour empêcher des crises etc ...

Je te le conçois ces gens là font parti d'une secte, la secte des non-aliénés par le modernisme effréné, des gens respectueux de leurs corps comme de leur environnement, et je préfère faire parti de cette secte là que de celle des scientifiques jusqueboutistes ;)
" Mort als estats visquin les terres ! "
Avatar de l’utilisateur-trice
Parpalhon
 
Messages: 436
Enregistré le: 15 Juin 2008, 15:04

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Parpalhon » 08 Juin 2010, 01:36

Tuxanar a écrit: arthrose, bras coupé, articulations ou dos foutus à force de répéter le même geste dans les champs de ces gros porcs de négriers paysans d'aujourd'hui.

si tu parles des pays occidentaux il y a eu une invention géniale qui s'appelle le tracteur et toute sorte de machines du genre :lol:
Et mes voisins sont tous paysans, et n'emploient personne chez eux car leur grosses machines leur suffisent à avoir un bon rendement, et ils ont tellement besoin de rendement que travailler nuit et jour ça ne leur fait pas peur .. ils sont esclaves du capital ça c'est sûr :roll:
Et puis on fait même des tracteurs qui avancent tous seul avec GPS, alors t'inquiète, la main d'œuvre y en a plus besoin ... et puis pour la petite histoire, les métayers d'autrefois sont les agriculteurs d'aujourd'hui ;)
Faudra repasser pour traiter les paysans de négriers ^^ c'est plutôt les copé et les consommateurs eux-même qui sont les négriers des paysans ... et les grandes multinationales qui leur achètent leur produits pour de la misère !!

Et sans ces salops de paysans t'aurais rien à grailler mon pauvre, alors soi un peu respectueux envers ceux qui te permettent de bouffer !!! Moi quand je les critique je le fait à bon escient ...
Et au niveau mondial les agriculteurs sont quand même la catégorie de personnes qui se suicident le plus ... en Inde c'est des milliers et des milliers de paysans qui se suicident, parfois en avalant des bidons de pesticides ... chez moi ils se pendent ou se tirent une balle ... si ça t'amuse t'insulter ces gens qui sont les premières victimes des changements de notre monde et du capitalisme sauvage vas-y ...
Je soutiens pas tout ce qu'ils font, au contraire même, je suis très en colère par rapport aux dégâts environnementaux qu'ils provoquent ... mais je connais très bien ce milieu et je sais qu'ils n'ont pas toutes les cartes entre les mains ... tant que les consommateurs n'en auront rien à foutre de ce qu'ils consomment les agriculteurs continueront leur course effrénée au rendement pour pas tout se faire prendre pas des huissiers et se tirer une balle ...

Et puis après tout c'est vrai que y a pas d'autres personnes à critiquer, genre les hommes d'affaire, les fonctionnaires qui appliquent sans broncher des ordres qui parfois provoquent des tragédies humaines, les hommes politiques, les profs qui se contentent d'inculquer de valeurs inacceptables parfois et qui marquent au fer rouge ceux qui filent pas droit, les soldats qui massacrent des gens qui ont rien demandé en Afghanistan ou ailleurs, et la liste est longue ...
" Mort als estats visquin les terres ! "
Avatar de l’utilisateur-trice
Parpalhon
 
Messages: 436
Enregistré le: 15 Juin 2008, 15:04

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede RickRoll » 08 Juin 2010, 10:13

POur moi l'affrontement entre la médecine que tu appelle naturelle et la médecine occidentale, c'est un histoire de gros sous c'est tout. Si on regarde les études y'a pas à avoir de doutes c'est la médecine occidentale qui est la plus efficace (pour une raison toute simple c'est qu'elle tient compte du fonctionnement biologique et biochimique de l'organisme humain). Comme d'habitude, celles et ceux qui font du lobbying actif pour une reconnaissance des médecines parallèles ont de gros intérêts financiers à le faire (ce sont les labos qui fabriquent les médocs homéopathiques, les instituts privés et fort lucratifs d'enseignement de l'ostéopathie, les psychanalystes...)

Si ça t'intéresse, un peu de lecture, un article qui explique très bien l'effet placebo.
Mais surtout, celui-ci qui est un peu plus long et qui explique à mon avis très bien la situation des médecines marginales.

Un petit extrait qui explique les processus en œuvre dans le succès de ces médecines marginales :
Six motifs d’aveuglement

La dissonance cognitive

Il y a dissonance cognitive lorsque la réalité se trouve en conflit avec la croyance. Cette dissonance se traduit par une souffrance psychique qui amène en général l’individu à refuser la réalité. C’est le cas classique des fumeurs qui soutiennent – contre toute évidence – que le tabac n’est pas néfaste pour la santé. C’est le cas des électeurs de George Bush qui ont approuvé la guerre en Irak du fait de l’existence supposée d’armes de destruction massive et qui continuent à croire à leur existence malgré le rapport négatif de l’Iraq Survey Group (ISG) [20]. C’est le cas des adeptes des pseudo-médecines qui ne veulent pas croire en l’absence de résultats.
Il faut bien admettre qu’il est difficile pour le prosélyte des granules, qui pendant de longues années a prospecté son entourage pour le faire participer à sa croyance, d’admettre que les petites boules qu’il achète en pharmacie ne contiennent que du sucre. Il est difficile à celui qui a suivi, parfois pendant plus d’une décennie, une analyse, d’admettre qu’il a simplement fourni à son analyste de quoi rénover, à l’ancienne, sa merveilleuse bastide dans le Lubéron.

La mémorisation sélective

C’est le fait qu’on a tendance à ne conserver en mémoire que ce qui va dans le sens de sa croyance et à oublier le reste. Ainsi, le patient qui se voit prescrire une ordonnance mixte contenant un zeste d’homéopathie portera sa guérison au crédit de celle-ci, oubliant anti-inflammatoires ou antibiotiques. C’est le cas classique des personnels soignants qui assurent – la main sur le cœur – que les accouchements sont plus nombreux les soirs de pleine lune, même s’ils savent que toutes les études prouvent qu’il n’en est rien.

[Petit commentaire perso : ton truc de prémonition s'explique très bien par ça, en effet quoi de plus de normal d'oublier les nombreuses fois où tu as eu un pressentiment qui ne s'est pas réalisé ? On s'en souvient moins bien car c'est moins marquant que la fois où on a un pressentiment qui se réalise. La clé, ce n'est pas le fait d'avoir des pressentiments qui se réalisent, ça arrive à tout le monde. C'est l'interprétation qu'on en fait, qui est influencée par notre vision du monde et la tendance de l'être humain à oublier ce qui ne le marque pas]

La puissance du jargon

Elle est parfaitement illustrée par le personnage de Sganarelle dans Le médecin malgré lui. Elle se manifeste par la persistance de l’utilisation de mots latins dans l’homéopathie et par le jargon incompréhensible et creux dont sont particulièrement friands les psychanalystes.
L’art consiste le plus souvent à énoncer diverses banalités de la manière la plus incompréhensible possible.
Par exemple, dans la plaquette d’une de ses conférences, un praticien d’acupuncture, d’ostéopathie, de réflexologie et d’énergie chinoise écrit : « … Ce tempérament, […] permet à l’individu d’évoluer dans une réalité bien personnelle, jusqu ’à la découverte qu’il n ‘est pas uniquement cet agrégat égotique, mais qu’à partir de ce noyau dur, peuvent se déployer les intuitions nécessaires, au-delà du formel et du nominal, qui montreront la direction à suivre afin de réaliser le processus de réintégration de l’être. Ce devenir, à partir de l’identité initiale, est l’accomplissement de soi ».
On a presque envie d’applaudir !

L’effet de chapelle

C’est la sensation d’appartenir à une minorité, à une sorte d’élite en avance sur son temps qui sait conduire sa vie et sa santé plus intelligemment que le commun des mortels. Elle a pour conséquence la plus visible le prosélytisme infatigable des partisans des médecines parallèles soucieux d’étaler publiquement leurs – très supérieurs – choix de santé. Cet effet est particulièrement visible chez les clients des psychanalystes. Comme l’écrit Dominique Frischer : « Vis-à-vis des autres, les analysés éprouvent la tranquille sérénité de ceux qui portent au front la marque des élus, des voyants, ce signe invisible par l’intermédiaire duquel se ralliaient les premiers chrétiens  ».
Cet effet a parfois comme conséquence dramatique le glissement progressif des pseudo-médecines vers les sectes guérisseuses.

Le mode de pensée anachronique

C’est là un motif d’aveuglement très à la mode actuellement. Il s’articule autour de phrases cent fois entendues et qui annoncent que c’était mieux avant, qu’il faut retourner à la nature, écouter la sagesse populaire et ancestrale et surtout fuir le progrès porteur de tous les maux.
C’est oublier que nous gagnons chaque année un trimestre d’espérance de vie, qu’en 1900 une personne de 60 ans avait une chance sur quatre d’arriver à 80 ans alors qu’aujourd’hui elle a trois chances sur quatre. C’est oublier que les accouchements en maternités – que les partisans du retour à la nature trouvent trop médicalisés – ont, en un siècle, amené le pourcentage de complications mère/enfants de 20% à 0,5 %.
Ce mode de pensée est le plus souvent l’apanage des bien portants, qui heureusement, changent le plus souvent d’avis lorsqu’ils tombent vraiment malades.

L’argument d’autorité

Il consiste à s’appuyer sur l’autorité de la personne qui affirme, tout particulièrement lorsque celle-ci est pourvue de glorieux diplômes ou d’une certaine aura médiatique. En fait aucun individu n’est détenteur de la vérité en matière de science. La seule autorité recevable est celle de l’ensemble de la communauté scientifique. Un seul homme, aussi grand scientifique soit-il, n’est jamais infaillible. Les exemples sont nombreux, de Linus Pauling titulaire de deux prix Nobel et authentique savant – qui parait la vitamine C d’une action préventive contre le rhume et même de vertus contre le cancer – au professeur Yves Rocard, grand physicien, qui fut directeur du Laboratoire de physique de l’École normale supérieure avant de déraper des signaux géophysiques à la baguette du sourcier.
RickRoll
 

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede abel chemoul » 08 Juin 2010, 10:17

Parpalhon a écrit:
abel chemoul a écrit:Un exemple convainquant STP.
Des endroits préservés des Andes

Donc des gens vivant dans un endroit éloigné de la pollution et du capitalisme... c'est pas la médecine traditionnelle qu'il faut féliciter dans ce cas, mais l'absence de capitalisme.
Mais d'un autre côté j'aimerais connaitre leur taux de mortalité infantile ou de femmes en couche... dans ces endroits, ceux qui ont la peau dure vivent longtemps mais les autres y passent vite!
Parpalhon a écrit:que parfois y a des gens qui voient au delà de ce que eux voient, et ce sans avoir fait 7 ans d'études de pseudo-médecine ... y a des gens qui savent guérir sans avoir rien étudier ... je l'ai vu de mes propres yeux, ils te posent la main dessus et ta douleur disparait, sans avoir besoin d'ingurgiter toutes sortes de poisons ... et y a des gens qui savent intuitivement ce qu'ils doivent ingurgiter quand ils sont malades, ou pour empêcher des crises etc ...

on appelle ça l'effet placebo! à moins de considérer que des gens ont une connaissance innée de ce qui est bon, et là on tombe dans le magique le plus obscur, théorie des signatures, des quatre humeurs, etc... Tu vas bientôt nous sortir un topic sur la Force ou sur la wika? Là on n'est plus dans le raisonné mais dans la croyance magique, pour une anar, je trouve que ça psoe problème de croire à ce genre d'idées religieuses/magiques rétrogrades. :-|
Image
Avatar de l’utilisateur-trice
abel chemoul
 
Messages: 672
Enregistré le: 26 Mai 2009, 11:40

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Roro » 08 Juin 2010, 11:16

Sur les médocs et tout ça.

Je rappelle juste que, à trop vouloir en gober, ils finissent par perdre de leur efficacité. Et ça, c'est un fait avéré.

Sinon, depuis quelques temps je vais chez une masseuse adepte de la médecine chinoise. J'avais des douleurs régulières dans le bas du dos et, bien que j'étais très septique sur le côté "flux d'énergie" et tout ça, ben force est de constater que ça va mieux ! Et ça ne m'aide d'ailleurs pas plus que ça à appréhender certains aspects de cette médecine mais il n'empêche que le résultat est là...

Aussi, et au passage, je vous signale que pour des petits maux, type maux de gorge, y a les fameux remèdes de grand-mères qui atténuent la douleur.

Quant à l'effet placebo, je trouve amusant que vous en parliez, parce que les placebos, c'est surtout les médecins qui en prescrivent... En parlant de médecins, je vous rappellerai juste (et cette remarque m'a amusé), qu'il y en a un paquet qui sont payés par des grands labos pharmaceutiques pour assurer leur propagande, comme pour le vaccin contre la grippe A. Quant au lobby "médecine naturelle", il est sans commune mesure avec celui exercé par la médecine occidentale et les labos.

Et sur les médocs, juste comme ça, en passant, pour voir si vous êtes un peu au courant : devinez d'où viennent les molécules que vous ingurgitez dans vos cachetons ? De la nature, de plantes... Étonnant non ?
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:28

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede RickRoll » 08 Juin 2010, 11:42

Sinon, depuis quelques temps je vais chez une masseuse adepte de la médecine chinoise. J'avais des douleurs régulières dans le bas du dos et, bien que j'étais très septique sur le côté "flux d'énergie" et tout ça, ben force est de constater que ça va mieux ! Et ça ne m'aide d'ailleurs pas plus que ça à appréhender certains aspects de cette médecine mais il n'empêche que le résultat est là...

C'est pas sur UN cas qu'on fonde une généralité
C'est pas parce que tu as moins mal que c'est à cause de la médecine chinoise
Quant à l'effet placebo, je trouve amusant que vous en parliez, parce que les placebos, c'est surtout les médecins qui en prescrivent

L'effet placebo est présent dans toutes les techniques de soin, qu'elles soient efficaces ou non, que ce soient des placebos avérés ou non. En médecine les placebos ne sont pas que des comprimés, mais désignent toute technique qui n'a qu'un effet placebo.
L'effet placebo c'est tout simplement l'effet sur l'organisme d'une technique de soin qui n'a aucun rapport avec la maladie, qui est connu pour ne pas agir sur la pathologie étudiée. C'est en général un effet de 30% (c'est à dire que 30% des malades sous placebo guérissent) mais ça peut aller jusqu'à 70% sur les douleurs, les migraines ou les dépressions. Pour savoir si une technique est efficace on la compare avec un placebo (ou une technique de référence, soit par son efficacité, soit par le fait qu'elle est répandue).

L'homéopathie, l'ostéopathie, l'acupuncture, le magnétisme... N'ont pas montré de différence avec un placebo dans les études menées. Ce qui ne veut pas dire que ça ne marche pas, mais que ça marche uniquement par effet placebo.

NB : l'effet placebo existe aussi chez les animaux et les bébés.

Quant au lobby "médecine naturelle", il est sans commune mesure avec celui exercé par la médecine occidentale et les labos.

Dans ce cas comment ça se fait que l'homéopathie n'est pas soumise aux mêmes contrôles-qualité que les autres médicaments, qu'on en vend sans qu'ils passent les tests élémentaires que passent les autres médocs ? Comment ça se fait qu'on a de la pub pour ces médicaments plusieurs fois par jour à la télé ? Comment ça se fait que ça continue à être prescrit alors que c'est démontré pas plus efficace qu'un placebo ? Comment ça se fait que la formation d'ostéopathe est reconnue par l'Etat, sous des formes aussi diverses que une formation par correspondance de 6 mois jusqu'à 6 ans d'étude dans un institut privé ? Je te donne la réponse : parce qu'il y a de gros intérêts industriels et financiers derrière, de puissants lobbys.
Ce qui ne veut pas dire que l'industrie pharmaceutique générale c'est des gentils...

Je rappelle juste que, à trop vouloir en gober, ils finissent par perdre de leur efficacité. Et ça, c'est un fait avéré.

Petit conseil : ne pas confondre antibiotique et médicaments. Tous les médicaments ne sont pas concernés par l'habituation. On aurait de gros soucis autrement.
En plus la médecine occidentale ce n'est pas que des médicaments, c'est aussi tout un tas de techniques chirurgicales, kinésithérapeutiques, de sage-femmes... Tu ne peux pas le résumer au médicaments.
RickRoll
 

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Tuxanar » 08 Juin 2010, 23:39

si tu parles des pays occidentaux il y a eu une invention géniale qui s'appelle le tracteur et toute sorte de machines du genre
Et mes voisins sont tous paysans, et n'emploient personne chez eux car leur grosses machines leur suffisent à avoir un bon rendement, et ils ont tellement besoin de rendement que travailler nuit et jour ça ne leur fait pas peur .. ils sont esclaves du capital ça c'est sûr


C'est vrai que les paysans ramassent des fruits dans les vergers avec des tracteurs et pas des travailleurs immigrés qui travaillent 12h par jour. D'ailleurs, lis un peu cette article et après vient redire que les paysans sont tous des victimes du capital.

http://www.humanite.fr/2005-01-18_Polit ... Saussignac

Sur le même ton, on peut aussi bien dire que tous les patrons de l'hôtellerie n'exploitent pas leur cuisto, idem dans le BTP.

Sinon, tu sembles confondre lutte anti-capitaliste et lutte contre la médecine normale. Comme le dit RR, la médecine normale c'est aussi la chirurgie, la vaccination...
Tiens, la vaccination, c'est un pure produit de la médecine normale. Et hormis la variolisation (qui ne marchait pas à tout les coups), il n'y a aucun moyen exotique d'obtenir des résultats préventifs comparables.
Avatar de l’utilisateur-trice
Tuxanar
 
Messages: 485
Enregistré le: 25 Mai 2009, 21:58

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Parpalhon » 11 Juin 2010, 00:25

Pour la vaccination, je suis un peu au courant puisque ma mère faisait les vaccins dans les écoles et que j'ai été suivie par une homéopathe ( qui est médecin au même titre que n'importe quel empoisonneur puisqu'elle a exactement les même diplômes qu'eux) .. et donc y en a pas des masses qui soient vraiment nécessaires ... d'indispensables y a celui pour le tétanos, et la liste est pas très grande si on enlève ceux qui sont inefficaces genre celui contre la tuberculose ( j'en ai eu la preuve y a pas longtemps en croyant l'avoir choppé, et le médecin (allopathe) m'a dit que ce vaccin ne protégeait pas ^^), et ceux qui empêchent des maladies pas super graves genre la coqueluche ( je l'ai choppé petite et j'en suis pas morte ).

Ensuite je vous conseillerai très sérieusement d'ouvrir un bouquin d'histoire de la médecine ... vous y découvrirez avec surprise qu'en occident avant que les grands laboratoires ne prennent le pouvoir sur la médecine les gens se soignaient avec des plantes comme partout ailleurs dans le monde ... y a des vieux chez moi qui ont jamais avalé un seul comprimé, et ils se portent pas plus mal ...

En plus la médecine occidentale ce n'est pas que des médicaments, c'est aussi tout un tas de techniques chirurgicales, kinésithérapeutiques, de sage-femmes... Tu ne peux pas le résumer au médicaments.

Justement il me semble que les sages femmes n'ont pas vraiment de pouvoir dans les hôpitaux par rapport aux grands médecins qui n'y connaissent rien en la matière... et que les sages-femmes sont très proches de la médecine naturelle justement (mes arrières grand-mères bigourdanes étaient toutes sages-femmes, et les plantes ça les connaissait ;) ) ... j'ai même une copine qui fait ses études de sage-femme en Belgique qui va faire son mémoire sur la médecine naturelle :D
Devrais-je souligner ce que votre médecine fait subir aux femmes enceintes dans les hôpitaux ??? Obliger avec les forceps une femme à accoucher à une heure précise parce que le médecin veut rentrer tôt chez lui, arracher le bébé des bras de la mère et le kidnapper pendant quelque temps ( ce qui est avéré est traumatisant et pour la mère et pour l'enfant) ... que dire des prises de sang que l'ont fait subir à des bébés, et du grand tact qu'on les médecins à ce moment là ?? Pour illustrer d'un exemple, à 18 mois on m'a fait faire des analyses pour une infection aggravée par des antibiotiques, et on m'a sauvagement arraché des bras de ma mère, lui interdisant d'être présente au moment de la prise de sang sur la jugulaire ( ma mère pendant ses études d'infirmière avait appris que plus le bébé hurle mieux le sang circule :? ) ... bizarrement depuis ce temps je fais des crises théâtrales dès qu'on doit me faire une quelconque piqûre ... :roll:
Quant aux techniques kinésithérapeutiques euhhh je relativise beaucoup sur certaines pratiques ... le gars qui te met un gamin de 10 ans tout seul dans une salle et lui dit de faire des exercices d'étirements compliqués pendant 1/2 heure et qui se barre dans la pièce à côté pendant ce temps sans même vérifier que le gamin a compris ce qu'il devait faire, faudra qu'il m'explique à quoi il sert ... Et les rares méthodes de kiné qui soient efficaces, genre la kiné mezières, se font emmerder par les autres rapaces qui sont jaloux ... c'est comme ça que mon kiné, qui prend deux séances marquées pour une, vu qu'une séance mézières dure beaucoup plus longtemps et sollicite la présence en permanence du kiné, s'est fait dénoncer par des abrutis qui au final n'en ont rien à foutre du bien être des patients !! Sur le même niveau y a des médecins généralistes qui considèrent leur patient comme leur propriété, leur chasse gardée .. c'est ainsi qu'un médecin généraliste avait dit à ma mère infirmière puéricultrice dont le métier était de donner des conseils aux femmes enceintes ou avec des bébés " non mais vous allez pas me prendre mes patients !!" :o ... donc voilà à quoi se résume une personne malade, un simple objet de revenu .. et ce même médecin a fait retirer la thyroïde à une amie alors que ce qu'elle avait n'avait rien à voir .. elle est enchantée du coup maintenant de devoir bouffer des médocs à vie grâce à lui :lol: ... à croire qu'ils font exprès parfois de faire des mauvais diagnostiques pour pouvoir écouler les marchandises de médocs, et pour avoir des patients vraiment malades pour leur assurer des revenus stables ...

Quant à la soi disant corruption des médecines différentes avec les grands labos, je trouve cet argument totalement surréaliste ... déjà en naturopathie y a pas de labos qui vendent des plantes puisque les herboristeries n'existent plus ( grâce à Pétain) et que les plantes vendues en pharmacie ne peuvent pas servir puisqu'elles n'ont plus leurs propriétés ( donc elle ne servent à rien, si ce n'est à justifier le fait d'empêcher de vendre ces plantes ailleurs ...) ... et ensuite en homéopathie, déjà le prix des médicaments homéopathies est vraiment minime par rapport aux autres médocs ... et ensuite je vais vous surprendre mais quand je consulte mon homéopathe, contrairement à des médecins allopathes qu'il m'arrive de consulter, elle ne conclut pas la consultation par une énorme liste de médicaments ... d'ailleurs je vais pas la voir pour qu'elle me marque des médocs mais juste pour savoir ce que j'ai quand je suis malade :roll:

Et enfin quitte à passer pour une demeurée je vous signale que bouffer des médocs à la longue c'est mauvais pour la santé ... brûlures d'estomac, fragilisation voir perte des anticorps etc etc ... et que l'aseptisation de la société ça crée des êtres hypersensibles ... vous avez qu'à comparer un bébé à qui on permet de marcher à quatre pattes par terre ( ce qui se voit dans toutes les sociétés normales) et un petit occidental qu'on attache sur une poussette ou qu'on enferme dans un lit à barreau pour qu'il ne soit surtout en contact avec aucune saleté ... eh ben la gamin qui marche par terre, outre le fait qu'il soit beaucoup plus développé mentalement, de par le fait de toucher tout ce qu'il voit et de mettre ses mains à sa bouche il va créer des anticorps que le petit débile dans sa cage ne créera pas ... je vais pas par dessus ça vous dire qu'un bébé qui tète sa mère n'a pas besoin de médocs parce que le lait maternel le protège .. ça c'est des trucs de bonnes femmes, ça marche pas ... à se demander pourquoi des femmes allaitent depuis la nuit des temps .. heureusement que maintenant on a inventé les biberons et le lait en poudre, ça permet aux labos de vendre des médocs quand bébé tombe un peu malade :roll:

Et pour passer encore plus pour une demeurée, pour tout vous dire, je préfère 10 000 fois avoir une vie heureuse et courte qu'une vie pourrie, à vivre dans une ville grise, à bouffer des médocs et de la merde McDo toute la journée et à me faire exploiter et vivre longtemps ... alors la vie pour vous petits occidentaux payeurs de grands labo pharmas elle s'allonge peut-être et vous voyez ça comme une avancée, moi non ... vivre longtemps n'est vraiment pas pour moi un objectif !!! Et ce n'est certainement pas un argument pour promouvoir la médecine chimique !!

En ce qui concerne les agriculteurs, désolé mais je parle de ce que je vis au quotidien dans l'un des trois départements le plus rural de l'état, et y a pas de vergers chez moi mais plutôt des vaches et des étendues de maïs, de blé, de tournesol, de colza et de vignes, et en effet ce sont des machines qui travaillent, parce que la main d'œuvre ça coûte trop cher quand on a même pas l'argent de rembourser ses dettes ;)


Bref, je trouve cette manie à défendre les "docteurs" et autre vendeurs de petites pilules tout à fait capitaliste pour le coup .. ( et rien à voir avec le sujet, mais j'aimerai qu'on m'explique un jour pourquoi ces énergumènes se font appeler "docteur "??? Que je sache, mes profs de linguistique ou de littérature ne se font pas appeler "docteurs" alors qu'ils le sont aussi ^^ Encore un exemple de cet orgueil démesuré je suppose, qui les pousse ainsi à mépriser tout ce qui se fait sans eux ...)
" Mort als estats visquin les terres ! "
Avatar de l’utilisateur-trice
Parpalhon
 
Messages: 436
Enregistré le: 15 Juin 2008, 15:04

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede RickRoll » 11 Juin 2010, 09:59

Parpalhon a écrit:d'indispensables y a celui pour le tétanos, et la liste est pas très grande si on enlève ceux qui sont inefficaces genre celui contre la tuberculose ( j'en ai eu la preuve y a pas longtemps en croyant l'avoir choppé, et le médecin (allopathe) m'a dit que ce vaccin ne protégeait pas ^^), et ceux qui empêchent des maladies pas super graves genre la coqueluche ( je l'ai choppé petite et j'en suis pas morte ).

Alors, pour le vaccin tuberculose, effectivement puisqu'il ne protège que des formes graves de la maladie. Mais faut savoir que depuis que ce vaccin n'est plus obligatoire, le nombre de cas de tuberculoses a augmenté en France (hausse de 5% par an sur la période 2007 à 2010, alors que le taux était en constante baisse depuis l'introduction du vaccin).
Ensuite, les maladies pas super graves quand tu es enfant peuvent être mortelles pour un adulte, donc il est indispensable par exemple si on a pas eu la varicelle de se faire vacciner car c'est une maladie qui tue les adultes.
Les maladies pas graves quand tu les attrapes sans être enceinte peuvent avoir d'énormes conséquences sur le fœtus, de la malformation à la mort.
Enfin la coqueluche est mortelle chez le nourrisson, donc il est conseillé aux parents de se faire vacciner s'ils ne l'ont pas eue.

Le vaccin est un outil de santé publique. Il va supprimer le risque de développer individuellement une maladie (ou le diminuer) certes, mais surtout il va permettre de diminuer l'exposition à la maladie d'un groupe à risque. Il ne faut pas prendre le vaccin comme une protection individuelle mais comme une protection collective si un maximum de monde est vacciné (par exemple, merci le vaccin contre la variole car cette maladie n'existe plus dans le monde grâce à l'énorme programme de vaccination mis en place par l'OMS)

par rapport aux grands médecins qui n'y connaissent rien en la matière...

Lol ce serait dommage, parce que ce sont les mêmes gynéco-obstétriques qui forment les sage-femmes dans les écoles et qui font les accouchements...

donc voilà à quoi se résume une personne malade, un simple objet de revenu ..
elle est enchantée du coup maintenant de devoir bouffer des médocs à vie grâce à lui :lol: ... à croire qu'ils font exprès parfois de faire des mauvais diagnostiques pour pouvoir écouler les marchandises de médocs, et pour avoir des patients vraiment malades pour leur assurer des revenus stables ...

C'est ton expérience personnelle, je ne la nie pas, je la respecte. Par contre, ce n'est pas à partir de mon expérience personnelle que je fais des généralités (sinon, les personnes vivant en cités sont violentes, malpolies, laissent leurs gosses à l'abandon dans la rue...)
Faut savoir aussi qu'on interprète nos expériences personnelles en fonction de nos valeurs et de notre vision de la vie. Donc ce que tu retiens de tes expériences est sélectionné par le prisme de tes opinions de départ.

elle ne conclut pas la consultation par une énorme liste de médicaments ... d'ailleurs je vais pas la voir pour qu'elle me marque des médocs mais juste pour savoir ce que j'ai quand je suis malade :roll:

Tu as de gros fantasmes sur la médecine moderne. Quand je vais chez mon médecin en général j'ai pas des tonnes de médocs non plus, vu que ce sont des trucs pas très graves. Genre une pommade anti-inflammatoire.
Par contre, pour les personnes qui ont par exemple des varices c'est quoi la réponse de la médecine que tu défends ? Pour les personnes qui font une hépatite virale ? Ou bien celles qui ont un accident de la route ? Pour les personnes qui font un infarctus ? Pour celles qui ont le SIDA ou un cancer ? Parce que le soin, c'est pas que des petites maladies du quotidien qui en général guérissent toute seules.

y a des vieux chez moi qui ont jamais avalé un seul comprimé, et ils se portent pas plus mal ... [...] et que l'aseptisation de la société ça crée des êtres hypersensibles ..

Déjà, gros biais de sélection sur tes vieux car effectivement la difficulté d'accès aux soins à l'époque fait que seuls les plus résistants ont survécu. C'est donc pas parce que la médecine que tu défends est mieux, c'est parce que les plus faibles ont été éliminés.
Au contraire aujourd'hui, la médecine permet de faire vivre des personnes qui auparavant seraient mortes. Pas étonnant donc que ces personnes aient plus de soucis de santé.

eh ben la gamin qui marche par terre, outre le fait qu'il soit beaucoup plus développé mentalement, de par le fait de toucher tout ce qu'il voit et de mettre ses mains à sa bouche il va créer des anticorps que le petit débile dans sa cage ne créera pas ...

Tu peux me citer des études là-dessus ? Parce qu'il y a des fois des idées très répandues qui sont aussi très fausses.

je vais pas par dessus ça vous dire qu'un bébé qui tète sa mère n'a pas besoin de médocs parce que le lait maternel le protège .. ça c'est des trucs de bonnes femmes, ça marche pas ...

Ben si puisque maintenant on conseille aux femmes d'allaiter (mais pas pour les raisons que tu crois). Le lait maternel étant le lait le mieux adapté aux besoins nutritionnels du nourrisson.

Tu as bien de la chance d'être née dans une famille sans gros problèmes de santé. Si tu en avais eu peut-être que tu n'aurais pas le même avis, vu que tu as l'air de te faire des avis sur la société à partir de ta seule expérience personnelle et des personnes autour de toi.
RickRoll
 

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede tagada » 18 Avr 2011, 19:00

Tuxanar a écrit:D'ailleur tu veux bien m'expliquer ce que tu appelles médecine naturelle ? La médecine du XIX ème est-elle artificielle ? Pourtant, elle se base bien sur l'étude du corps, des maladies (à moins que ce ne soit artificiel tout ça).


ne joue pas le naïf, les médicaments rapporte des milliards, et pour de milliards il y a aussi des scientifiques qui ont fait des études pour prouver que le réchauffement climatique n'existe pas! L'épidémiologie face a certain lobby scientifique n'a aucun pouvoir, comment crois tu que ces gens accueil l'idée d'une médecine sans leurs médicament.
petit rappel:
http://www.terrafemina.com/vie-privee/bien-etre/articles/2087-la-liste-de-59-des-76-medicaments-surveilles-par-lafssaps.html

Tuxanar a écrit:Pour les médecines traditionnelles, il est assez étonnant de voir qu'elles n'ont pas beaucoup plus d'effets que des placebos. Mais, bon, la médecine traditionnelle relève plus de la croyance que de faits prouvés. Tout le monde se soigne comme il veut.
Je dirais juste que si on compare l'espérance de vie actuelle à celle de la préhistoire, de l'antiquité, du moyen-âge ou du XIXème, on constate une très forte augmentation.

(va dire cela au africains)
déjà tu dit elles n'ont pas beaucoup plus d'effets que des placebos, alors soi c'est un placebo ou non il n'y a pas de plus ou moins!

Le seul faite que les médicaments soi automatiquement prescrit en France est un fait asser suspect pour soupçonner l’influence du lobby, de plus certains médicaments ne sont pas retirer du marché alors qu'on les sait dangereux, et encore le faite que l'on ne prescrive jamais de plantes quand bien meme elle suffirait a soigné quelqun et que le corps assimile baucoup mieux les molécule naturel(je parle des plante pour les quelles les effet sont prouver) est une preuve suffisante qui prouve que la médecine et les science repose souvent sur des but financier....


Tuxanar a écrit:Comment tu appelles un mouvement qui a des prêtres, des hiérarchies, des monastères, un paradis, qui a des codes de conduite très stricte, des déesses comme kali et son messi Buddha ? Moi, j'appelle ça une religion.

bouddha le messi de kali, c'est nouveau??? tu peux dire qu'il y a un certain nombre d’école religieuse, mais tu ne peux pas dire que c'est une religion, c'est les européen qui ont décider de dire "les bouddhisme" c'est "une" religion, un asiatique te dira "le dhamma" est l’étude des enseignement de bouddha, il y a autant de d’école que de sutta (discoure de bouddha sur les dhamma)....
confond pas l’europe et l'orient avec l’extrême orient, l'histoire des religions n'est pas la même.... il n'y a pas de paradis c'est juste la traduction que les européen on donnée de nibbana http://fr.wikipedia.org/wiki/Nirv%C4%81na après il faux voir ce que l'on entend par paradis si c'est un état d’être libéré de la souffrance et l'ignorance pourquoi pas....
rappl toi tuxanar a chaque foi que tu use d'un concepts étranger essais de ne pas tomber dans un problème liée a la traduction...je sais c'est chiant !

Tuxanar a écrit:Bien sur que le concept de religion est au service d'un pouvoir.


ce n'est pas vrais, enfin pas toujours, les islamistes(je ne parle pas que des extremistes) se battent souvent contre leur pays,dans des lutte régionales, le taoïsme et le bouddhisme ont été plusieurs foi deux ennemie du pouvoir, on pourrait croire que le second ne ce révolte jamais et que seul le taoïsme est indiscipliné mais les idées du bouddhisme sont tout de même tourner sur un idéal de liberté.
les chrétiens ont subit les pire massacre,je penses que le fanatisme et l'autoritarisme ont du fait faire un bon de 500ans en matière de contrôle de la population , les inquisitions et la chasse aux hérétique illustre bien ce que je dit, je ne penses pas qu'il fut possible a un chrétien a une certaine époque de critiquer l'église.
dire que le judaïsme a servit le pouvoir est faux, mais par contre le pouvoir s'en est servit pour différente politique xénophobe.

mais il ne faut pas oublier qu'il peut avoir un aspect liberticide même dans ce qui s'oppose au pouvoir, toute idéologie, religion, science, philosophie, ou communautariste peut être une source de soutient ou d'opposition au pouvoir parfois c'est elle qui le domine et le pouvoir est a leur service.

par contre l'anti religion (ou anti-non religion) sont souvent la raison invoquer pour aller contre la liberté de conscience,ou pour installer une politique colonial détiennent les record de génocide! incriminer l'autre de sauvage, superstitieux, fanatique, sexiste etc... sont une tradition en europe hériter de l’église qui a prononcer les premiers discourt, suivit du darwinisme social ! des bonne moeurs sexuels a l'hygiène racial, de l'hérésie a la folie, du christianisme a l'athéisme aucun ne n'ou épargne de ces abus de pouvoirs ou l'on peu lire toujours les même obsession !!!

et j'ajouterais a ceux qui tiennent des discoure ambigu, tel je n'aime pas votre religion(ou non-religion) mais je n'ai rien contre vous! ce discoure est tendancieux, il permet actuellement de ce livré a tout genre de discours xénophobe sans avoir a les assumer (c'est tendance aussi :-D )
personnellement je ne me voit pas dire:"je n'ai rien contre les nazis mais c'est le nazisme qui me dérange", parce que cette pensée implique l’impartialité pour un tel discernement donc qui oserait dire je n'ai contre Hitler mais c'est le nazisme que je n'aime pas.
Moi aussi j'aime tout le monde, je n'aime pas les acte violent, ni les parole liberticide ou discriminatoire, ou les idées xénophobe, et raciste !Mais j'avoue aussi que c'est très dure de distinguer celui qui t'agresse de ce avec quoi il agresse! avant de mettre ce raisonnement partout dans les discourt
tagada
 
Messages: 6
Enregistré le: 13 Avr 2011, 13:24

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Buenaventura » 01 Mai 2011, 15:01

tagada a écrit:

Tuxanar a écrit:Bien sur que le concept de religion est au service d'un pouvoir.


ce n'est pas vrais, enfin pas toujours, les islamistes(je ne parle pas que des extremistes) se battent souvent contre leur pays,dans des lutte régionales, le taoïsme et le bouddhisme ont été plusieurs foi deux ennemie du pouvoir, on pourrait croire que le second ne ce révolte jamais et que seul le taoïsme est indiscipliné mais les idées du bouddhisme sont tout de même tourner sur un idéal de liberté.


1° Tuxanar n'a pas écrit que la religion est au service du pouvoir, mais d'un pouvoir. Nuance!
2° Premier exemple très bien choisi: le mot Islam signifie soumission, et une soumission sans un pouvoir derrière, qu'il soit séculier ou régulier, là je dois avouer que je ne connais pas... Et puis ce n'est pas parce qu'on est volontaire pour se battre qu'on n'est pas sous influence (petit conseil au sujet de la manipulation mentale: commencer par relire 1984).
Quant à l'idéal de liberté du bouddhisme, un exemple vaut mieux qu'un long discours. Au sujet de l'homosexualité, voici ce que déclarait le Sar Rabindranath Duval, pardon je voulais dire le Sérénissime Dalaï-lama Tenzin Gyatso, élu des dieux descendu parmi les hommes (merci Ô grand Mammamouchi) :
"Cela fait partie de ce que nous, les bouddhistes, appelons «une mauvaise conduite sexuelle». Les organes sexuels ont été créés pour la reproduction entre l'élément masculin et l'élément féminin et tout ce qui en dévie n'est pas acceptable d'un point de vue bouddhiste: entre un homme et un homme, une femme et une autre femme, dans la bouche, l'anus, ou même en utilisant la main."
Source http://www.radio-canada.ca/nouvelles/do ... estin.html
Et, lu sur la même source, l'une des "quatre nobles vérités" de l'enseignement de Bouddha:
"Pour atteindre le renoncement, il faut suivre les huit préceptes suivants:
compréhension juste, pensées justes, paroles justes, action juste, moyens d'existence justes, effort juste, attention juste, concentration juste." Qui décide du juste, est-ce le barbier du village qui rase tous les hommes du village qui ne se rasent pas eux-mêmes? On se mord la queue...


Avec ou sans utilisation de la main, la religion ça rend sourd :mrgreen:
Buenaventura
 
Messages: 10
Enregistré le: 15 Avr 2011, 21:20

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Blackwater » 22 Jan 2015, 16:25

J'ai cherché un topic générique sur la religion, je n'ai pas trouvé...

http://www.libertaires93.org/+France-Te ... isme+.html
France Télévision, l’anti-athéisme en oeuvre

C’est un spot de France Télévision qui tourne régulièrement depuis quelques jours sur les chaines prétendument de « service public », à l’intitulé bien mièvre : « Bien différents, bien ensemble ». Ca commence par le désormais bien connu « Je suis Charlie ». Puis « Charlie » est remplacé par les noms des différentes victimes des meurtres commis à Charlie Hebdo, à Montrouge, à la porte de Vincennes.

Mais il n’y a pas que les noms des victimes. Il y a aussi des professions « soigneusement » sélectionnées : « je suis gendarme » et « je suis policier », mais pas « je suis dessinateur » ou « je suis agent d’entretien ». Déjà, il y a quelque chose qui gène...

Il y a aussi des appartenances : « je suis juif », « je suis musulman », « je suis chrétien », « je suis laïc » (tiens ? la laïcité mise au même niveau que les différentes religions ?) et... et c’est tout. « Je suis athée », ça leur aurait arraché la gueule, chez France Télévision ? Aucun athée parmi les victimes ?!? Vraiment ? Même à Charlie Hebdo ? Ils n’ont pas été attaqués en raison de leur athéisme ? Les pubeux de France Télévisions feraient bien de lire (s’ils savent...) l’éditorial de Gérard Biard dans le dernier numéro de Charlie Hebdo, celui avec le titre « Tout est pardonné ». Ca leur ouvrirait des horizons nouveaux, à coup sûr !

France Television assume sans même sans rendre compte l’anti-athéisme ambiante. Chacun est sommé de se définir par rapport à une religion. Ou au pire par rapport à l’acceptation bêlante de toutes les religions, sectes et superstitions, dévoiement de la « laïcité ».

L’athéisme, lui, est nié, rendu invisible, ignoré, occulté. Alors que les principales religions ont leur temps de parole à la télévision, alors que des représentants plus ou moins officiels ou autoproclamés de ces religions sont régulièrement invités à faire la promotion de leurs sectes respectives, quand donne-t-on la parole aux athées ? C’est simple : jamais.

Ce spot de France Television est dans la continuité logique de cette haine des athées, de leur négation généralisée. Marre de l’athéophobie !
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 333
Enregistré le: 18 Mar 2012, 13:57
Localisation: Toulouse, Grenoble

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Pïérô » 25 Jan 2015, 03:52

Sur le même blog
Religions : respect, quel respect ?

Le lâche assassinat des personnels de Charlie Hebdo le 7 janvier http://alternativelibertaire.org/?Charl ... esse-et-la avait pour prétexte la publication dans cet hebdomadaire de caricatures supposées mettre en scène Mahomet. Même si ce journal brocarde également copieusement les autres religions, les meurtriers ont considéré ces dessins comme une « insulte à l’Islam ». Manifestement, cette position n’est pas limitée aux seuls illuminés se réclamant du Djihad. En effet, depuis la parution du dernier numéro de Charlie Hebdo, des manifestations et des exactions contre des des personnes n’ayant aucun rapport avec cette publication [1] se multiplient au prétexte que la dernière Une en date de Charlie Hebdo serait une nouvelle « provocation ».

L’islam n’est pas la seule religion dont des tenants veulent ainsi imposer un délit de blasphème et avoir un droit de regard sur les expressions mentionnant la religion, qu’elles soient journalistiques ou artistiques. On se rappelle par exemple des manifestations et attentats organisés par les chrétiens extrémistes contre La dernière tentation du Christ de Martin Scorcese ; ou les manifestations violentes contre la pièce de théâtre Sul concetto di volto nel figlio di Dio de Romeo Castellucci.

On pourrait trouver beaucoup d’autres exemples illustrant la prétention de toutes les religions à régenter et contrôler toute forme d’expression mentionnant leurs croyances. Ces démarches sont dans la logique de ces systèmes d’oppression et d’aliénation http://alternativelibertaire.org/?Relig ... mouvements.

Ces tentatives de censure se font souvent au nom du « respect ». Là commence alors un amalgame nauséabond entre respect de la religion et respect des croyants, un gloubi-boulga intellectuel visant avant tout à masquer une logique totalitaire, sous-jacente à l’ensemble des constructions religieuses.

Qu’une personne croit, dans sa sphère privée, à tel dieu, tel divinité ou telle supersitition, peu importe, ça ne regarde qu’elle. Je respecte cette personne en tant qu’individu, en lui reconnaissant le droit d’avoir ces croyances, même si je ne les partage pas. Voire, je pourrais même, le cas échéant, me mobiliser pour qu’elle ait le droit de continuer http://alternativelibertaire.org/?Un-co ... toutes-les, pour elle-même, à avoir ces croyances et même à pratiquer ses rites, quand bien même ils me seraient complètement étrangers et me paraitraient farfelus. C’est la raison pour laquelle Alternative libertaire condamne les attaques contre les lieux de culte musulman ou les pratiquants de cette religion, attaques qui se multiplient depuis les événements sanglants de début janvier.

Cependant, je dénie le droit à ces personnes de tenter de m’imposer leurs croyances et leurs rites. Je refuse toute injonction à adopter pour moi-même les croyances, rites, pratiques, que je ne partage pas. Or c’est bien une injonction de ce type qui m’est faite dès lors que les croyants affichent quoi que ce soit comme sacré, qu’il s’agisse d’un texte, d’une image ou d’une représentation, ou d’une pratique. Le caractère soit-disant sacré de ces éléments poussent les croyants à se les accaparer et à prétendre être les seuls à pouvoir les utiliser, les mentionner ou porter un jugement dessus. Du respect des croyants [2], on glisse ainsi au respect des religions, c’est-à-dire l’obligation faite aux non croyants de respecter (au sens de « suivre, se conformer à ») les préceptes imposés aux et par les croyants.

Il en est ainsi, par exemple, de la soit-disant interdiction « sacrée » de représenter Mahomet. Que des musulmans et musulmanes s’interdisent ce type de représentation, grand bien leur fasse, quand bien même il s’agit là d’une interprétation particulièrement rigoriste voire extrêmiste des textes de l’islam http://quoi.info/actualite-societe/2012 ... n-1150427/ ! C’est leur problème, je leur reconnais le droit de s’imposer à eux-mêmes ce type d’interdit, et je ne chercherai pas à les obliger à prendre un crayon et dessiner leur soit-disant « prophète » en les menaçant. C’est ainsi que je les respecte véritablement : car je les laisse pratiquer leurs rites et je ne cherche pas à les obliger à enfreindre les règles qu’ils se fixent pour eux-mêmes, malgré toute l’incompréhension que suscite chez moi ce type de superstition.

A contrario, n’étant pas croyant, je refuse qu’on m’interdise de faire ce genre de dessin, et plus encore de profiter de tels dessins faits par d’autres non-musulmans. Ce sont ceux et celles qui veulent m’interdire cette liberté de caricature qui ne me respectent pas, en tant qu’individu, en tentant de m’imposer leurs croyances. Je refuse de « respecter » leurs religions, même si je respecte les croyants et croyantes.

L’exemple des caricatures de Mahomet est éclairant et malheureusement d’actualité. Mais il en va de même pour toutes les réactions similaires qu’on peut trouver dans d’autres religions. Si j’ai envie de déféquer sur un portrait du Christ, c’est mon droit. C’est le droit d’un chrétien de ne pas le faire, et je ne vais par l’obliger à se soulager sur une image de son soit-disant « Messie ». Mais qu’il ne m’empêche pas de le faire si jamais l’envie m’en prend !

On voit qu’on est là dans le réflexe totalitaire et l’irrationalité la plus complète http://www.humanite.fr/quand-pouvait-re ... er-mahomet, même pas cohérents avec les écrits réels auxquels se réfèrent les dénonciateurs des caricatures.

En conclusion, les invocations du « respect » par les religions sont des tartufferies. Il s’agit d’injonctions fascisantes à se conformer à leurs préceptes ; d’un rejet des non-croyants. Plus que jamais, face au totalitarisme religieux, le blasphème est non seulement un droit, mais un devoir. Le blasphème est une résistance.

Scapin


Notes

[1] On a même vu des églises brûlées en raison de la dernière Une de Charlie Hebdo ! Un comble quand on sait comment il se moque du catholicisme.

[2] Respect qu’il faut tout de même bien relativiser. Pourquoi serait-il plus « normal » d’avoir du « respect » pour un adulte qui croit en un être suprême, invisible, indémontrable, tout puissant parce qu’il le nomme « dieu » que pour un adulte qui croirait dur comme fer au Père Noël ou à Superman ? Ce sont pourtant les mêmes logiques (ou absences de logique)... Pourquoi la croyance dans le Père Noël nous fait-elle sourire, alors que celle en dieu devrait nous inciter à accepter n’importe quelle foutaise ou comportement liberticide ou réactionnaire ?

http://www.libertaires93.org/Religions- ... spect.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede bipbip » 27 Sep 2015, 00:51

Rappel

Squelettes d'enfants de Tuam : l'Eglise catholique accusée

Les ossements découverts en 1975 dans une fosse septique d'un ancien couvent catholique irlandais de Tuam n'étaient pas ceux de victimes de la grande famine qui a frappé l'Irlande à partir de 1840. Mais ceux de 800 bébés et d'enfants de mères célibataires qui n’étaient pas mariées. Une affaire étouffée par l'Eglise catholique.

... http://www.franceinfo.fr/emission/le-pl ... 2014-07-01
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29852
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ni religion ni racisme ni xénophobie

Messagede Pïérô » 25 Oct 2015, 15:12

L’or noir, dieu unique du conflit sunnites-chiites

Sous couvert de bataille ethnico-confessionnelle, la soit-disant rupture en cours entre sunnites et chiites dans le golfe Arabo-Persique est avant tout le résultat d’une guerre économique sans merci que se livrent l’Arabie saoudite et l’Iran, les deux principaux producteurs de pétrole de la région.

L’antagonisme sunnites-chiites, que les dirigeants actuels de l’Arabie saoudite (sunnite) et de l’Iran (chiite) voudraient volontiers commuer en guerre de religion, n’est au fond, depuis l’origine de l’islam, qu’une question de succession familiale, de pouvoir, et d’accaparement des territoires et des richesses. Après cinquante années de luttes intestines suite à la mort de Mahomet en 632, les chiites (Chia Ali, littéralement les partisans d’Ali) sont mis à terre par la branche sunnite (gardiens de la tradition). Les huit siècles qui suivent voient des familles arabes sunnites dominer le monde oriental avec les divers califats omeyyades et abbassides. Seuls les Fatimides, dynastie califale ismaélienne, émergeront brillamment dans la période avant d’être vaincus par Saladin éteignant pour un temps la branche chiite.

... http://www.humanite.fr/lor-noir-dieu-un ... tes-586964
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21616
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité