Pesticides

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 18:54

Les USA limitent l'usage d'un désherbant de Monsanto et BASF

L'agence américaine de protection de l'environnement (EPA) a autorisé pour deux années supplémentaires les agriculteurs aux Etats-Unis à répandre un désherbant controversé de Monsanto et BASF tout en imposant de nouvelles restrictions à son utilisation.

Tout en jugeant que ce désherbant, le dicamba, était un outil important pour le contrôle des mauvaises herbes dans les champs, l'EPA en a interdit l'épandage sur les champs de soja à partir de 45 jours après leur plantation et à partir de 60 jours pour les champs de coton.

Cette restriction vise à "tenir compte des inquiétudes potentielles pour les champs et les plantes environnants", précise l'EPA.

Des agriculteurs se plaignent depuis deux ans que ce désherbant, destiné à remplacer le glyphosate, se propage au-delà des champs sur lesquels il est répandu et qui sont constitués de soja et de coton spécialement conçus par Monsanto pour lui résister.

D'après ces paysans et des agronomes, le dicamba a ainsi endommagé des millions d'hectares de plantations et de végétaux qui ne peuvent le tolérer, notamment des arbres fruitiers et des fleurs. Il aurait ainsi endommagé 4% de la surface totale des champs de soja aux Etats-Unis au cours de l'été 2017.

... https://www.capital.fr/entreprises-marc ... sf-1313914
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 02 Nov 2018, 22:43

Pesticides : quels sont les risques pour les riverains ?

Si des données scientifiques confirment déjà les inquiétudes de la population vis-à-vis des pesticides, la connaissance en ce domaine avance toujours. Ainsi, des recherches sont menées pour mesurer le risque encouru par les riverains des champs agricoles, comme l’explique l’autrice de cet article.

... https://reporterre.net/Pesticides-quels ... -riverains
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 11 Nov 2018, 19:41

Plus de 15 pesticides présents dans notre thé quotidien - amen

Le thé est un aliment connu pour ses effets positifs sur notre santé. Mais sous ces apparences se cache une réalité troublante mise en lumière récemment. En effet, le thé serait aussi un aliment sujet aux pesticides pouvant, à terme, mettre en danger la santé des consommateurs.

Le thé est aujourd’hui la deuxième boisson la plus consommée au monde. Il s’agit donc d’un véritable produit marketing et nos supermarchés ont même été envahis par des appareils d’un nouveau genre : les machines à thé. Mais sous ce design soigné et ces pubs au marketing bien rôdé se cache une triste réalité. En effet, le thé n’est pas aussi bénéfique pour la santé qu’on voudrait le croire.

Des pesticides dans nos tasses de thé

C’est l’association 60 millions de consommateurs qui tire la sonnette d’alarme dans une étude récente https://www.60millions-mag.com/kiosque/ ... angereux-0. En effet, qu’ils soient noirs ou verts, biologiques ou non, les sachets de thé contiendraient toute une série de produits toxiques dangereux pour la santé.

Le constat est froid et sans appel : sur les 26 thés différents testés par le magazine, tous contiennent des pesticides. Le plus pollué contiendrait même 17 produits toxiques différents. Comment est-ce possible de retrouver autant de pesticides dans de simples sachets de thé ? La raison est simple : pour conserver leur arômes, les feuilles de thé ne sont pas lavées. Malheureusement ce n’est pas tout. Des produits dont la présence est bien plus alarmante que des pesticides ont également été détectés. Il s’agit d’arsenic, de mercure mais aussi d’alcaloïdes qui peuvent être cancérigènes pour l’homme. Un choc pour tous les amateurs du tea time.

Comment se protéger ?

Pour se protéger de toute mauvaise surprise il convient donc de consommer avec modération ces produits mais aussi de changer régulièrement de marque de thé. En effet, les spécialistes estiment que changer de thé tout les mois cela permettrait de réduire considérablement les risques liés à l’ingestion de ces substances.


https://nantes.indymedia.org/articles/43522
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 25 Nov 2018, 17:48

Contaminés par le pesticide, « les pisseurs de glyphosate » portent plainte

Dix-sept plaintes ont été déposées mardi 20 novembre par des Faucheurs volontaires bretons qui ont découvert une présence élevée de glyphosate dans leur urine. Sur le reste du territoire, la campagne de collecte et d’analyse d’urine se poursuit pour pousser l’État à agir.
Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), reportage

... https://reporterre.net/Contamines-par-l ... nt-plainte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 27 Nov 2018, 18:12

Les agriculteurs bio défendent le pesticide au cuivre

Connu sous la forme de bouillie bordelaise, le cuivre est utilisé par les agriculteurs bio pour combattre différents champignons, dont le mildiou. Ce mardi 27 novembre, des représentants européens doivent décider, ou non, de sa ré-autorisation. Si sa dangerosité pour l’environnement inquiète, les agriculteurs bio, aujourd’hui très dépendants de cette substance, craignent qu’une nouvelle restriction ne menace leur survie économique.
Caux (Hérault), reportage
... https://reporterre.net/Les-agriculteurs ... -au-cuivre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 29 Nov 2018, 11:54

L’Europe réautorise les pesticides au cuivre pour sept ans

Mardi 27 novembre, les autorités européennes ont décidé de renouveler l’autorisation du cuivre pour sept ans tout en abaissant les doses autorisées à 28 kg par ha sur cette période (soit 4 kg par ha et par an en moyenne sur 7 ans, contre 6 kg pour les 5 dernières années).

Dans un communiqué, la Fédération nationale de l’agriculture biologique (Fnab) s’est réjouie de la réautorisation. « Nous nous sommes battus pour obtenir un lissage des doses autorisées et éviter ainsi de freiner les conversions bio. Si l’Europe avait tranché pour 4 kg par an sans lissage, le secteur aurait été en grande difficulté pour aborder les années à forte pression mildiou où les besoins en cuivre sont plus élevés. Maintenant il va falloir accompagner les producteurs et productrices pour leur permettre de réussir leur récolte avec ces nouvelles doses réduites. C’est un challenge mais, avec le lissage et un soutien public fort, il est possible à relever », a estimé Jacques Carroget, secrétaire national viticulture à la Fnab, dans le communiqué.

La Fnab demande également depuis plus d’un an la mise en place d’un Plan Cuivre transversal afin d’accompagner la réduction des doses autorisées.


https://reporterre.net/L-Europe-reautor ... r-sept-ans
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 23 Déc 2018, 16:05

À nouveau attaqué, le professeur Séralini répond à ses détracteurs

Auteur avec son équipe en 2012 d’une étude sur la toxicité à long terme d’un maïs résistant au Roundup, le Professeur Séralini a fait l’objet depuis de plusieurs critiques de son travail. Dans cette tribune, il répond une nouvelle fois à ses détracteurs.

... https://reporterre.net/A-nouveau-attaqu ... etracteurs
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 27 Déc 2018, 16:48

Pollinisateurs : le massacre autorisé…

Le 13 décembre 2018, à Bruxelles, des représentants des Ministères de l’Agriculture européens se sont réunis à huis-clos, sans caméra ni compte-rendu…

Dans l’opacité la plus totale, ils ont décidé d’enterrer – une fois encore – un document fondamental, qui permettrait d’enrayer rapidement le dramatique déclin des populations d’abeilles et d’insectes pollinisateurs sauvages dans tous les pays européens. Mais aussi de mettre un terme au système scandaleux qui permet à l’industrie agrochimique d’engranger de copieux profits en ignorant délibérément les effets dévastateurs de leurs pesticides tueurs d’abeilles !

... https://www.anti-k.org/2018/12/27/polli ... -autorise/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 02 Jan 2019, 22:02

Avec la loi Labbé, fin des pesticides pour les particuliers

La loi Labbé est entrée en vigueur le 1er janvier 2019 pour les particuliers, sur l’ensemble du territoire. Votée en 2014, elle prévoit une interdiction d’achat, d’usage et de détention de tous les produits phytosanitaires de synthèse pour les jardins, potagers, balcons, terrasses et plantes d’intérieur.

Cette loi interdit également le recours aux pesticides par les collectivités depuis deux ans. En France, les agriculteurs restent donc désormais les seuls à pouvoir utiliser ses substances chimiques controversées. Et comme le racontait Reporterre, ils sont encore largement accros aux pesticides.

https://reporterre.net/Avec-la-loi-Labb ... rticuliers
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 04 Jan 2019, 18:38

Pesticides, produits chimiques, plomb… ce que j’ai trouvé en analysant mes cheveux

On peut faire attention à son alimentation et découvrir pourtant que son corps est contaminé par divers pesticides et métaux lourds. C’est l’expérience qu’a vécue notre journaliste : elle nous livre ici les résultats de ses analyses et ses résolutions pour éviter ces pollutions.

... https://reporterre.net/Pesticides-produ ... es-cheveux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 16 Jan 2019, 17:53

La justice annule l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360

Le tribunal administratif de Lyon a annulé mardi 15 janvier l’autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360, un produit désherbant contenant du glyphosate commercialisé par Monsanto. Le tribunal a estimé notamment que l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) avait « commis une erreur d’appréciation au regard du principe de précaution » en autorisant ce Roundup le 6 mars 2017.

S’appuyant notamment sur les études du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) sur le glyphosate, les juges ont estimé que le Roundup Pro 360 devait « être considéré comme une substance dont le potentiel cancérogène pour l’être humain est supposé ». Le Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN) avait saisi en mai 2017 la justice pour réclamer le retrait de ce désherbant, utilisé notamment sur les cultures légumières, fruitières et la vigne.

... https://reporterre.net/La-justice-annul ... up-Pro-360
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 17 Jan 2019, 16:39

Glyphosate. Une autorisation sous l’emprise de Monsanto

Selon une étude parlementaire européenne, l’institut chargé d’expertiser le glyphosate au moment de sa réautorisation a amplement plagié un rapport du géant américain.

Longtemps, les acteurs de la société civile l’ont dénoncé: cette fois, ce sont des parlementaires européens qui ont levé le lièvre. À la veille d’un vote décisif sur la régulation des pesticides, des députés viennent de mettre en évidence la haute complaisance qu’ont eue les autorités sanitaires allemandes à l’égard de l’industrie agrochimique lors du renouvellement de l’autorisation du glyphosate, en 2017.

Chargé par l’Europe de produire l’expertise visant à jauger la dangerosité de cet herbicide, l’Institut fédéral allemand d’évaluation des risques (BfR) aurait, à l’époque, amplement plagié le dossier d’homologation que lui avait transmis la Glyphosate Task Force (GTF), une alliance d’industriels cornaquée par Monsanto. Détenteur du fameux Roundup – dont le glyphosate constitue la matière vive –, le groupe américain jouait alors son va-tout: c’est sur cette expertise du BfR que l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) devait s’appuyer pour remettre à son tour un rapport destiné aux États membres. Celui-ci devait finalement conclure à la non-dangerosité pour la santé du glyphosate, pourtant considéré comme «probablement cancérigène pour les humains» par l’Organisation mondiale de la santé. En novembre 2017, après plusieurs mois d’indécision, les États membres finissaient par accorder au produit une rallonge de cinq années de mise sur le marché [1].

Les parlementaires de la gauche européenne qui, un mois plus tôt, avaient appelé à bannir au plus vite le pesticide ne s’en sont pas tenus quittes. Ceux des groupes socialistes (S&D), écologistes (Verts-ALE) et de la Gauche unie (GUE), membres d’une commission spéciale mise en place à la suite de toute cette histoire, ont commandé une étude approfondie. Menée par le spécialiste du plagiat Stefan Weber, le biochimiste Helmut Burtscher et l’ONG Global 2000, celle-ci s’est penchée sur le travail mené par le BfR.

Publiées hier, ses conclusions sont sans appel: selon les chercheurs, rapporte Le Monde, les chapitres clés du rapport du BfR sont plagiés à plus de 50% et même copiés-collés à plus de 70%.

Si ceux traitant des risques environnementaux paraissent scientifiquement «sincères», ceux traitant de l’évaluation des risques pour la santé sont en revanche largement vérolés par la contrefaçon. Même la description et l’explication par le BfR de la méthode d’évaluation de la littérature publiée ont été plagiées à la demande de la GTF, précise le journal belge Metro. «Le BfR a donc copié l’explication de Monsanto (…) tout en la présentant comme l’approche des pouvoirs publics», résume l’étude. «Il est clair que l’adoption par le BfR, sans recul critique, d’informations biaisées, incorrectes ou incomplètes fournies par les fabricants (de glyphosate) a influencé la base même de son évaluation», conclut-elle.

Les chapitres clés du rapport du BfR sont plagiés à plus de 50%

Une nouvelle affaire vient ainsi compléter les révélations des Monsanto Papers, qui, en 2017, avaient dévoilé les manœuvres de la multinationale pour discréditer les études pointant le caractère potentiellement cancérigène du glyphosate. Ce n’est pas la première fois, par ailleurs, que la probité du BfR est mise en cause – des ONG l’ont déjà contestée dans le cadre d’évaluations de cultures OGM, entre autres. Alors que l’agrochimiquier allemand Bayer est en passe de racheter Monsanto – et par conséquent le Roundup –, cette histoire jette une ombre de plus sur son intégrité. (Publié dans L’Humanité en date du 16 janvier 2019)

Marie-Noëlle Bertrand

[1] Le 27 novembre 2017, la Fédération des consommateurs constatait: «Faisant fi des conclusions du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), l’herbicide pourtant classé comme «probablement cancérogène» par l’instance de l’OMS restera autorisé en Union européenne comme en Suisse. Des décisions qui vont à l’encontre du principe de précaution prôné par la FRC.»


https://alencontre.org/europe/glyphosat ... santo.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 17:34

Glyphosate : la justice pourrait contraindre l’État à agir

Mardi 15 janvier, le tribunal administratif de Lyon a interdit un produit à base de glyphosate, le Roundup Pro 360. Cette première victoire juridique pourrait susciter de nouveaux recours et mener à l’interdiction du glyphosate plus rapidement que prévu par le gouvernement.

... https://reporterre.net/Glyphosate-la-ju ... tat-a-agir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 21:08

Sauver les abeilles et les pollinisateurs ? Le double discours de députés sur les néonicotinoïdes

Dans sa chronique, Stéphane Foucart, journaliste au service Planète, souligne le double discours des députés coauteurs d’une tribune publiée fin décembre par « Le Monde » appelant à préserver les abeilles.

« Sur les 36 députés signataires de l’appel à sauver les abeilles, 30 ont soutenu au moins un amendement contestant l’interdiction des néonicotinoïdes »

Il n’est jamais souhaitable que des parlementaires agissent à l’exact inverse de leur discours public. Et lorsqu’une telle situation survient, c’est un devoir démocratique de la mettre en lumière. Le Monde publiait ainsi, dans son édition du 23-24 décembre, une tribune intitulée « Les abeilles sont essentielles » (« Il faut promouvoir la création d’un véritable plan de sauvegarde des abeilles », dans sa version en ligne [1]), sous la signature de 36 députés Les Républicains, ou apparentés. Les signataires s’y alarment de l’effondrement accéléré des abeilles et des pollinisateurs, « depuis la fin des années 1990 ».

... http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article47494
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Pesticides

Messagede bipbip » 23 Jan 2019, 17:35

Envoyé spécial. Glyphosate : comment s'en sortir ? - 17 janvier 2019 (France 2)

Peut-on sortir du glyphosate ? Pourquoi est-il aussi long et difficile d'interdire cet herbicide, considéré par de nombreux scientifiques comme dangereux pour la santé ? Une grande soirée événementielle d'"Envoyé spécial". Au sommaire :
Glypho or not glypho ? Vincent et Olivier sont tous les deux céréaliers, l’un est pro-glyphosate, l’autre 100% bio. Chacun va passer quelques jours dans l’exploitation de l’autre. Au sommaire : Monsanto, la fabrique du doute Le glyphotest d’"Envoyé" Le vote impossible Sri Lanka, un pays sans glyphosate

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités