SNCF service public en abandon

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 30 Oct 2018, 22:28

Management nouvelle génération

Des pizzas pour 200 jours sans arrêts de travail : le challenge effrayant de la SNCF

Ces derniers temps, la SNCF a développé de nombreux « challenges » managériaux pour motiver le personnel. La SNCF propose ainsi aux cheminots qui remplissent certains objectifs de gagner des pizzas, des chèques cadeaux, des repas dans des restaurants... Des pratiques qui indignent les syndicats qui y voient une façon de cacher le mal être au travail.

Aprés la salle de détente proposés aux plus méritants, la SNCF continue d’innover dans ses techniques managériales pour pousser les cheminots à remplir des objectifs en leur faisant gagner des cadeaux. Offrant par exemple 250 euros de chèques cadeaux pour l’agent qui attrapera le plus de fraudeurs, le but est ici de mettre en place des outils pour stimuler la motivation et la performance des salariés afin de maximiser les profits. La qualité de vie au travail devient alors un gadget au service de la production.

Face à ces challenges, les syndicats dénoncent un certain nombre de défis honteux. Le dernier en date permet de faire gagner des pizzas à l’agent qui n’a pas déposé d’arrêt de travail durant 200 jours… Une manière d’inciter les cheminots à ne plus déclarer leurs arrêts de travail et un véritable cadeau empoisonné, qui cache la réalité de la souffrance au travail.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Des- ... de-la-SNCF
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede Pïérô » 31 Oct 2018, 14:46

SNCF : les prix s'envolent pour les vacances de Noël, les usagers sont en colère

Vent de colère des usagers SNCF sur les réseaux sociaux. A deux mois de Noël, impossible de trouver un billet TGV abordable pour les vacances. Avec de l'avance, les billets sont moins chers. Mais aujourd'hui, ils sont doublés voire quadruplés par rapport aux prix habituels.

Les usagers sont ahuris des prix pratiqués par la SNCF. Même ceux levés aux aurores pour prendre les premiers billets se sont retrouvés avec des billets plus chers qu'habituellement.

L'aller Saint-Pierre-des-Corps Bordeaux peut aller jusqu'à 200 euros. C'est à ce genre de prix que peuvent s'attendre les usagers. C'est le cas de Madeline qui fait souvent ce voyage, et trouve d'habitude des billets entre 50 et 60 euros. En découvrant des montants quatre fois plus chers, elle a dû renoncer à prendre le train.

... https://www.francebleu.fr/infos/societe ... 1540636660
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22251
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 18 Nov 2018, 17:34

Après la casse du service public ferroviaire…

La SNCF cède Ouibus à Blablacar : une centaine d’emplois supprimés !

L’annonce de son rachat par Blablacar à peine effectuée, Ouibus, désormais ex-filiale des « bus Macron », va subir un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) avec à la clé la suppression de 95 postes. Comment ne pas relier cette annonce à l’adoption du pacte ferroviaire et la privatisation de la SNCF qui lui permet de vendre à tour de bras toutes ses filières non rentables et de lâcher les salariés qui vont avec ?

... http://www.revolutionpermanente.fr/La-S ... -supprimes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 26 Nov 2018, 23:11

"J'ai craqué, j'ai repris la voiture" : des usagers du train racontent ce qui les a contraints à renoncer

Prendre le train plutôt que la voiture pour échapper à la hausse des prix du carburant : l'argument est régulièrement avancé, en plein mouvement des "gilets jaunes". Mais les désagréments du réseau ferroviaire poussent parfois certains usagers à reprendre le volant. Franceinfo a recueilli les témoignages de ceux qui ont dû s'y résigner.

Jusqu'à la mi-mars, chaque matin, Isabelle prenait sa voiture pendant huit minutes, se garait sur le parking de la petite gare de Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente), s'engouffrait dans un TER puis montait dans un bus pour, enfin, atteindre son lieu de travail, à Angoulême. Au total, 50 minutes de trajet, contre 25 en voiture. "Ce n'était pas gênant, car je commence le travail à 9 heures", relate cette secrétaire administrative de 52 ans, qui énumère les avantages du train. "C'est pratique, on consomme moins, c'est plus confortable. Avec une amie, on le prenait ensemble."

Mais le train, pour Isabelle, c'était avant. Avant que la ligne TER Angoulême-Limoges ne soit suspendue pour "un problème de géométrie des voies". Finalement, les travaux prévus n'ont jamais été réalisés et la ligne reste fermée. "On nous a dit que la ligne était pourrie, trop dangereuse pour les usagers", commente Isabelle, qui renvoie aux articles de La Charente libre. Le Monde aussi en a parlé. La SNCF a mis en place des bus de remplacement pour pallier ce manque. "Mais ils sont complets car il n'y en a pas assez", affirme Isabelle, qui explique qu'une quarantaine de personnes prenaient ce TER chaque jour.

... https://www.francetvinfo.fr/economie/tr ... 44811.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 30 Nov 2018, 21:14

Pas d’argent pour la ligne Angoulême-Limoges

Depuis des mois la ligne entre les deux villes préfectures Limoges et Angoulême est interrompue : l’état des voies ne permet plus le trafic.

Le préfet de Région vient de réunir les élus : rien ne sera fait ! La SNCF estime à 150 millions d’euros le montant des travaux nécessaires. Ni l’État ni la Région ne veulent débourser de fonds. Alors, il ne reste plus aux voyageurs qu’à prendre le bus et à allonger le temps de parcours.

Quant au transport du fret, il se fait par des hordes de camions circulant sur cet itinéraire est-ouest surchargé.

Ça pue et ça pollue, ça occasionne des accidents graves ? Qu’importe pour l’État qui réserve ses millions aux capitalistes.


https://journal.lutte-ouvriere.org/2018 ... 15301.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 23 Déc 2018, 19:04

Casse du service public ferroviaire

SNCF. Coup de gueule d’une usagère face à la suppression des agents de bord des TER

Les conductrices et conducteurs sont désormais les seuls opérateurs présents à bord des TER sur les lignes Toulouse/Foix et Toulouse/Montauban. Au-delà des suppressions de postes, 13 contrôleurs en moins d’après un communiqué de la CGT, dont la plupart des agents en CDD qui ne seront pas reclassés, cette mesure implique une profonde dégradation du service et une véritable mise en danger des passagers que nous sommes.

... http://www.revolutionpermanente.fr/SNCF ... rd-des-TER
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 01:27

SNCF : dividendes record et suppressions d’emplois

La SNCF a annoncé la suppression de 2 089 postes en 2019. Ses effectifs tomberaient à 140 000 alors qu’ils étaient encore de 170 000 en 2004, il y a quinze ans.

Les réductions d’effectifs touchent quasiment tous les secteurs, mais les guichetiers et les agents d’accueil sont en première ligne. Partout, la SNCF supprime les points de vente, entraînant de nombreuses réactions de cheminots et d’usagers. Alors que de nombreuses gares sont rendues désertes de tout cheminot, les salles d’attente fermées, la SNCF tente de faire passer la pilule.

Ainsi, elle expérimente dans les Hauts-de-France, une opération baptisée « Vigie Gare Halte » demandant aux facteurs de venir faire un tour, d’ouvrir et de fermer la gare, de vérifier les équipements d’information et de sonorisation. Comme le faisait remarquer un syndicaliste, avec la fermeture des maternités de proximité, on se demande ce qui va être bientôt demandé aux postiers !

La contrepartie de ces suppressions d’effectifs est l’intensification du travail en cours, dans tous les métiers. Ainsi, alors que l’autorisation de départ des trains était donné par des agents d’escale en gare, la direction veut pouvoir supprimer leur poste en transférant cette responsabilité aux contrôleurs. La conduite à agent seul se généralise aussi, laissant le conducteur seul à bord au mépris de la sécurité des voyageurs.

Dans les ateliers de maintenance TGV, la direction généralise le travail de nuit afin d’assurer leur rotation maximale tout en programmant la fermeture de certains ateliers comme celui de Villeneuve-Saint-Georges.

Cette politique de rentabilité maximale se fait au détriment des usagers et des cheminots. Mais elle a permis à SNCF Mobilités, l’entité chargée de la circulation des trains, de faire un bénéfice net record de 895 millions d’euros et un versement de dividendes record de 537 millions d’euros au titre de 2017.

Normalement, ces dividendes seront versés en 2019 à SNCF Réseau, gestionnaire de la voie. On pourrait donc croire que plus d’argent va être investi dans la régénération d’un réseau ferroviaire dans un état catastrophique, mais pas du tout. Car l’État diminue sa subvention à SNCF Réseau d’autant. Les fermetures de lignes comme de gares, les ralentissements chroniques, les incidents à répétition sont donc promis à un bel avenir, du moins dans les projets de la direction SNCF et du gouvernement.

Reste à les faire avaler aux cheminots et aux voyageurs. Mais cela, c’est loin de passer comme une lettre…. à La Poste.

Christian BERNAC


https://journal.lutte-ouvriere.org/2019 ... 16086.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 04 Jan 2019, 20:10

La SNCF va verser un dividende record de 537 millions d'euros

C'est un record dont la SNCF ne sait pas trop si elle doit s'en plaindre ou s'en féliciter : en 2019, SNCF Mobilités, l'entité chargée de faire circuler les trains, va verser pas moins de 537 millions d'euros de dividendes au titre de son exercice 2019. Ce montant, qui dépasse de plusieurs centaines de millions le précédent record, est inscrit dans le projet de budget 2019 qui a été examiné la semaine dernière en conseil d'administration.

Ce dividende témoigne à la fois de la santé financière retrouvée du TGV, des premières applications de la réforme ferroviaire, mais également des limites de celle-ci, car cette somme, censée gonfler le financement du ferroviaire, va en réalité permettre à l'Etat de faire des économies sur ses subventions.

... https://www.lesechos.fr/industrie-servi ... 232299.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 15 Jan 2019, 21:19

LES MÉTHODES DÉGUEULASSES DE LA SNCF

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 17 Jan 2019, 18:22

Un décret prévoit la liquidation du statut pour les cheminots en poste sous risque de licenciement en cas de transfert !

Alors que la réforme du transport ferroviaire prévoit l’ouverture à la concurrence et la fin de l’embauche au statut pour la SNCF pour fin 2019, les attaques contre les cheminots se poursuivent. Le 27 décembre 2018, a été publié dans le Journal Officiel un décret sur les modalités de transfert des cheminots d’une entreprise à l’autre. Quand une nouvelle entreprise obtiendra une part de marché, les cheminots des services concernés se verront dans l’obligation d’accepter leur nouveau contrat de travail sous peine d’être tout simplement licencié !

... http://www.revolutionpermanente.fr/Un-d ... cenciement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SNCF service public en abandon

Messagede bipbip » 10 Mar 2019, 16:38

La gare de Luchon fermée faute d'agent

Encore un courrier afin de dénoncer la fermeture de la gare de Luchon. Le 22 février dernier, Alain Puente, président du CDRC, le collectif pour le développement du rail en Comminges, a adressé une nouvelle lettre au directeur régional de la SNCF. Un texte qui s'insurge devant la fermeture «pure et simple aux usagers de la gare de Luchon, faute d'agent disponible pour assurer l'accueil et la présence commerciale. C'est intolérable», explique Alain Puente, «la gare de Luchon ne peut pas être la variable d'ajustement pour la SNCF et servir ainsi de bouche-trou. Il est inadmissible que les vacanciers se retrouvent devant une gare fermée».

... https://www.ladepeche.fr/2019/03/02/la- ... GoDVTVYdE8
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 6 invités