Ubérisation en luttes

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 04 Juil 2018, 23:08

Les livreurs en vélo reprennent la lutte
Pas de pizza pendant les matchs de la coupe du monde

Image

https://www.facebook.com/clap75/photos/ ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ubérisation en luttes

Messagede Pïérô » 06 Juil 2018, 12:31

Paris : nouvelle grève des livreurs à vélo à Partir du 8 juillet

Le collectif de livreur le CLAP appelle à une grève entre le 8 et 15 juillet 2018. Un premier rendez-vous a lieu le Dimanche 8 juillet à 19h place de la République !

Suite aux nombreuses dégradations de nos conditions de travail, toutes plateformes confondues, nous, travailleurs des plateformes de livraisons « ubérisées », décidons d’un mouvement de grève pour la semaine du 08 au 15 juillet 2018. Si nous sacrifions l’une des semaines les plus rentables de l’année (celle des derniers matchs de la Coupe du monde), c’est parce que l’on sait qu’il est devenu urgent de nous unir entre livreurs, afin de dépasser l’extrême individualisation qu’imposent nos conditions de travail, mais aussi de faire entendre nos revendications à l’ensemble de la population.

... https://paris-luttes.info/paris-nouvell ... eurs-10577
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21593
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ubérisation en luttes

Messagede Pïérô » 08 Juil 2018, 13:28

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21593
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 16:36

Deliveroo, Foodora ou Uber Eat... les livreurs à vélo en grève : le quotidien, "c'est marche ou crève"

Les livreurs à vélo sont en grève à partir de dimanche. Sur Europe 1, Hadrien, du collectif des livreurs parisiens explique vouloir "renverser le rapport de force" avec les applications

... http://www.europe1.fr/economie/les-livr ... ve-3704474
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 19:13

Ubérisation. Les coursiers en grève pour de vrais droits

Les livreurs à vélo dénoncent un amendement LaREM à la loi Pacte qui les condamne à un statut précaire de travailleur pour plateformes numériques.

Pour eux, Coupe du monde n’est pas synonyme d’union sacrée. Les livreurs à vélo des plateformes numériques telles que Deliveroo, Uber-Eats, Foodora, Glovo ou Stuart ont entamé ce dimanche une semaine de grève, soutenus par le Collectif des livreurs autonomes de Paris (Clap), la CGT des services à la personne, SUD commerce et la CNT-...

... https://www.humanite.fr/uberisation-les ... its-657871
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 20:48

Livreurs à vélo : pas de pizzas pour la fin du Mondial

Le Collectif des livreurs autonomes de Paris (CLAP) appelle à la grève les travailleurs de l’ensemble des plateformes de livraison de repas, à partir du dimanche 8 juillet. Le mouvement doit durer une semaine jusqu’à la finale du Mondial de football le 15 juillet.

Les livreurs de repas à domicile des plateformes de la foodtech remettent le couvert. Déjà au cours de l’été 2017, ils arrêtaient leurs livraisons pour Deliveroo, un des leaders du marché, afin de protester contre le changement de leur rémunération décidé unilatéralement par la direction de l’entreprise basée au Royaume-Uni. En 2018, la rétribution de leur travail est encore au centre de leurs revendications. Mais cette année, Deliveroo n’est plus seul en cause.

À partir du 8 juillet, une partie des coursiers d’UberEats, de Foodora, de Stuart, de Glovo et de Deliveroo ne livreront plus les pizzas, les sushis ou les salades fraîcheur. « Un mécontentement s’exprimait depuis un moment sur les groupes de discussion et les pages Facebook des livreurs. Nous les avons contactés pour voir ce que nous pouvions faire ensemble. C’est parti comme une traînée de poudre et nous organisons conjointement la grève », explique Adrien du CLAP. Les futurs grévistes ont délibérément choisi la dernière semaine du Mondial de football, synonyme de pic d’activité pour les entreprises de la foodtech, pour démarrer leur mouvement. Ils espèrent ainsi être en position de force en frappant les plateformes au porte-monnaie, même s’ils s’amputent eux-mêmes de revenus importants dans cette période.

Le mouvement de grève débute dimanche avec un rassemblement Place de République à Paris à 19 h, où une centaine de livreurs est attendue. Mais des actions sont d’ores et déjà programmées dimanche et tout au long du conflit, en plus de la grève. « Nous ne pouvons pas juste ne pas venir travailler, car nous sommes immédiatement remplacés », assure Adrien, sans dévoiler publiquement les intentions des coursiers. Un rassemblement est également envisagé à Nantes, et le CLAP espère que les livreurs de Bordeaux, investis dans le mouvement en 2017, et ceux de Toulouse, rejoindront la mobilisation. Ils savent déjà pouvoir compter sur ceux de Deliveroo à Londres, qui seront en grève le 13 juillet contre la modification de leur rémunération par la direction, et anticipent des actions chez les coursiers belges, notamment à Liège.

« Nous ne demandons pas le salariat, nous demandons un salaire décent »

En France, les revendications des livreurs sont avant tout salariales. Ils réclament une tarification minimum horaire, ainsi que des plages de travail et une activité garanties. Mais aussi des bonus prenant en considération la pénibilité de leur travail liée aux intempéries et aux emplois du temps décalés (nuit et week-end). « Sans salaire garanti, nous sommes obligés de charbonner. Nous nous mettons en danger, et mettons en danger la vie des autres », affirme Adrien. Actuellement, les sociétés Deliveroo et UberEats rémunèrent les autoentrepreneurs travaillant pour elles à la course. Foodora mixe un paiement horaire et à la livraison, pour un revenu compris entre 10 et 13 € brut de l’heure selon le militant du CLAP. Quant à Stuart, la filiale de La Poste, elle règle certains créneaux dans la journée à une tarification horaire. Mais pour un « salaire » dérisoire de 9 € brut.

N’étant pas salariés, les livreurs à vélo doivent prendre à leur charge les cotisations habituellement dévolues aux employeurs (25 % de leurs revenus), l’entretien de leur outil de travail, où encore les périodes non travaillées comme les congés. « Nous ne demandons pas le salariat, nous demandons un salaire décent », indique Adrien du CLAP qui souligne qu’avec l’augmentation du nombre de livreurs (plus de 9000 contre 7000 l’an passé pour Deliveroo), les « conditions de travail se sont vraiment dégradées ». Il imagine une rémunération brute autour de 15 €, et même 20 € pendant les horaires de rush du midi et du soir. Avec leur mouvement, les livreurs espèrent que le rapport de force permettra l’ouverture de discussions avec les plateformes, qui livrent quelque 38 millions de repas par an pour un chiffre d’affaires avoisinant les 2 milliards d’euros.

... https://rapportsdeforce.fr/classes-en-l ... l-07082062
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 11 Juil 2018, 21:59

Paris : les livreurs de repas à vélo en grève pour la fin du Mondial !

Ils réclament de meilleures salaires et conditions de travail, le minimum quand on constate que certains ne gagnent que 600 euros pour une semaine de 48 heures.

http://fr.euronews.com/2018/07/11/paris ... u-mondial-

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Ubérisation en luttes

Messagede bipbip » 14 Juil 2018, 23:47

Déconnexion massive avant la coupe du monde

Paris dimanche 15 juillet 2018
à 15h, Mur Végétal, 83 Rue d'Aboukir, Paris 2e

En réponse aux nombreuses dégradations de nos conditions de travail, toutes plateformes confondues, nous vous donnons rendez-vous au Mur Végétal (métro Sentier, 83 rue d'Aboukir) dimanche 15 juillet 2018 à 15h pour une opération de déconnexion massive.
Si nous sacrifions l'une des semaines les plus rentables de l'année (celle des derniers matchs de la Coupe du monde), c'est parce que l'on sait qu'il est devenu urgent de nous unir entre livreurs, afin de dépasser l'extrême individualisation qu'imposent nos conditions de travail, mais aussi de faire entendre nos revendications à l'ensemble de la population.

En effet depuis plusieurs mois nous avons vus nos rémunérations diminuer et les distances de livraison augmenter. Alors que les plateformes continuent de recruter sans cesse de nouveaux livreurs, l'attribution de commandes seules garantes de rémunération ou de places sur le planning s'avèrent de plus en plus incertaines, contribuant d'autant plus à la précarisation de nos conditions de vie. C'est pourquoi nous exigeons :

Une tarification minimum horaire garantie par notre contrat
La prise en compte de la pénibilité de travail via différents bonus (pluie, week end, nuit, etc.)
Des plages de travail et une activité garantie

Nous refusons de voir prospérer et se généraliser un système fonctionnant sur la précarité de ses travailleurs. Ainsi la participation du gouvernement, par le biais de l'amendement Taché, à la pérennisation de ce modèle économique ne nous en est que plus insupportable. En instituant le principe de charte sociale décidée de manière unilatérale et sans contrepartie aucune de la part des plateformes ne peut qu'instituer la dépendance et la précarité des travailleurs qui pourtant produisent de la richesse pour les plateformes.


https://www.facebook.com/clap75/posts/2119776118045960
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 29717
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité