Le Capitalisme tue

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 04 Juil 2018, 22:48

Une fois de plus, Président de la République et sélectionneur de l’équipe de France n'ont pas été les métiers les plus difficiles de France. On recense une centaine d'accidents graves ou mortels au travail au cours du moi de juin.

Image

https://www.facebook.com/20785672635261 ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 05 Juil 2018, 22:42

Accidents mortels à répétition : quand l’agro-industrie joue avec la vie de ses techniciens cordistes

Quentin Zaroui-Bruat en juin 2017, Arthur Bertelli et Vincent Dequin en mars 2012. Ces trois jeunes cordistes, des techniciens qui effectuent des travaux en hauteur, sont tous trois morts ensevelis dans les silos du géant du sucre Cristal Union. Aucun de ces accidents, intervenus sur le même site industriel, n’a encore été jugé. En cause à chaque fois ? L’ouverture accidentelle des trappes destinées à vidanger les silos. S’agit-il d’une simple erreur humaine ou de la conséquence d’insuffisances en matière de sécurité, dans un métier précaire et très peu encadré ? Enquête.

... https://www.bastamag.net/Accidents-mort ... vie-de-ses
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 18 Juil 2018, 14:02

Suite à la mort d’un livreur, la Poste poursuivie pour abus de sous-traitance

Le 15 décembre 2012, Seydou Bagaga, livreur pour La Poste meurt après être tombé dans la Seine en essayant de rattraper un colis, craignant de se faire licencier. Loin d’être un fait divers, son décès est lié à un système généralisé d’abus de sous-traitance de la part de la poste, pour lequel l’entreprise est actuellement poursuivie en correctionnelle.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Suit ... -traitance
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 31 Juil 2018, 17:32

Il y a deux à trois fois plus d’accidents sur les sites d’ArcelorMittal que chez ses concurrents. En 10 ans, 500 accidents mortels ont eu lieu dans cette entreprise.

"Quand les risques de perdre sa vie sont bien plus grands que ceux de perdre son emploi" ...

L’usine de Dunkerque détient le triste record dans ce domaine. Près de dix ouvriers y ont trouvé la mort depuis 1996. Des enquêtes ont été ouvertes.

Les ouvriers à ce poste sont en danger tous les jours, mais c’est une entreprise qui recrute, le salaire est là… Julie, la sœur de Jérôme, intérimaire décédé à ArcelorMittal.

L'inspection du travail pointe la responsabilité d'ArcelorMittal. Pourtant le parquet de Dunkerque a classé sans suite ces accidents du travail mortels. Rencontre avec les familles, des salariés et le procureur en charge de ces affaires.

L'usine de Dunkerque a un triste record : trois morts en moins de huit mois, des sous-traitants et des intérimaires, et surtout des jeunes parce qu'on ne renouvelle pas ou peu les départs. Alexandre, un employé d'ArcelorMittal.

Chanson de fin : "Colors Forever" par Thousand - Album : The Flying Pyramid (2010) - Label : Arbouse Recordings.

Reportage : Pascale Pascariello
Réalisation : Cécile Laffon

à écouter : https://www.franceculture.fr/emissions/ ... re/arcelor
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 02 Aoû 2018, 16:16

Conditions de travail. Lidl condamné pour « faute inexcusable »

Trois ans après le suicide d’un employé, à Marseille, le tribunal a reconnu la responsabilité du distributeur.

Une « faute inexcusable ». C’est ainsi que le tribunal des affaires de Sécurité sociale (Tass) de Marseille a reconnu, la semaine dernière, la responsabilité de Lidl à la suite du suicide par pendaison de Yannick Sansonetti, trois ans plus tôt, dans son magasin à Rousset (Bouches-du-Rhône), où il travaillait depuis six ans. La chaîne de distribution allemande est condamnée à verser 90 000 euros à la famille du défunt pour ne pas avoir pris en compte les « risques psychosociaux » signalés par l’inspection du travail.

Le tribunal s’est appuyé sur deux rapports, l’un provenant d’une enquête du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), l’autre de l’inspection du travail, cité par la Provence. Selon ce document, « l’entreprise Lidl (...) a commis des agissements répétés de harcèlement moral à l’encontre de M. Yannick Sansonetti (...) ayant eu pour effet une dégradation de ses conditions de travail, de compromettre son avenir professionnel et d’altérer sa santé mentale ». Technicien de maintenance sécurité entrepôt, il s’était plaint plusieurs fois, en vain, de ne pouvoir assurer la charge de travail imposée, devant gérer seul l’entrepôt dans lequel il travaillait alors que, sur d’autres sites, cette même tâche était répartie entre plusieurs collaborateurs.

... https://www.humanite.fr/conditions-de-t ... ble-658619
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 06 Sep 2018, 20:45

#AssezDeViesBroyées

Intérimaire de PSA Valenciennes dans un état grave : on n’est pas à l’usine pour mourir !

Jeudi 30 août dans l’usine de mécanique de PSA deux salariés, un cariste et un intérimaire, ont été blessés. Le cariste qui a eu plus de chance n’a été que légèrement blessé, ce qui n’est hélas pas le cas pour du jeune intérimaire de 21 ans qui est dans un état grave, selon sa famille.

Un accident où l’employeur est le seul responsable c’est-à-dire PSA

Dans un article de la Voix du Nord du 31 août, la mère du jeune raconte l’état de son fils et cela fait froid dans le dos. « Ce sont des pièces d’un poids total d’une tonne et demie qui sont tombées sur mon fils. Il a été conduit au bloc opératoire en urgence et a subi dix heures d’intervention chirurgicale ». Son fils souffre de multiples fractures réparties sur la colonne vertébrale, les lombaires, les cervicales, le bassin, ainsi qu’une cheville. Et la maman poursuit : « il a une facture ouverte de 10 cm sur sa tête. Un peu se sang s’était répandu dans son crâne. On ne sait pas si sa moelle osseuse a été atteinte. Un tendon de sa main droite a aussi été sectionné. Sa main gauche est abîmée. Il a fait un pneumothorax. Son diaphragme était enfoncé. Et ses intestins ont bougé. »
Un intérimaire qui paie le prix fort de l’exploitation

Comme à chaque fois PSA essaie de se couvrir en disant que ce sont des problèmes comportementaux des salariés qui sont à l’origine de l’accident ou encore que le salarié n’aurait pas dû être à cet endroit au moment de l’accident alors qu’ils sont à leurs postes. Comme cet intérimaire qui paie le prix fort de l’exploitation et de la rentabilité à n’importe quel prix, quitte à laisser des ouvriers y perdre la vie, avec des engins vétustes ou qui ne sont pas adaptés. De même, il faudrait faire - pour le bonheur des patrons - des boites de vitesses ou des voitures dans les pires conditions, sans création de postes et sans emplois pérennes. Avec les heures supplémentaires et des cadences toujours plus importantes, ce sont nos vies qu’il mettent dans la balance.
L’argent coule à flot avec la sueur et le sang des ouvriers

Les records de production, avec les 1,7 milliards pour les six premiers, c’est plus de 50 % augmentation, et en précarisant toujours d’avantage les emplois. Que l’on soit intérimaires ou en CDI nos intérêts sont les mêmes. Nos vies valent toujours plus que leurs profits. Contre la capital destructeur, les plus précaires risquant leur vie tous les jours, les ouvriers et leurs organisations doivent s’organiser pour que les patrons criminels paient la note un jour. Et ce jour est bien plus proche que ne le pensent Tavares et ses petits actionnaires.


http://www.revolutionpermanente.fr/Inte ... our-mourir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 08 Sep 2018, 20:07

Communiqué de presse
CGT PSA Valenciennes
(Le 6 septembre 2018)

Le jeudi 30 aout 2018 vers 3H45 un accident du travail grave c’est produit sur le site de PSA V…alenciennes.
2 salariés ont reçu une charge de plus d’une tonne pendant une manutention de pièces (pignons) dans un pelletier de stockage.
Extrêmement choqué le cariste est légèrement blessé.
Mais l’ouvrier intérimaire de 21 ans Rémy Grimopont, est lui toujours hospitalisé, dans un état grave, il conservera de lourdes séquelles.

La CGT tiens à rétablir la vérité :
Contrairement à ce que la direction affirme et l’a diffusé dans plusieurs usines du groupe notamment Poissy et Sochaux: Ce n’est pas un accident sans gravité !

NON ! Les victimes ne sont pas responsables de leurs blessures et exerçaient leur travail sans avoir enfreint les règles élémentaires de sécurité.
Pour la CGT le palettier du quel sont tombées les pièces ne remplissait pas les garantis suffisante de sécurité.
De plus, l’engin utilisé par le cariste n’était pas adapté à cette manœuvre.
L’ouvrier cariste ne peut se voir reproché l’utilisation de cet engin attribué par la direction.
En effet ce dernier n’a pas pu utiliser le transpalette électrique normalement utilisé à cet endroit celui-ci étant hors service.

La situation du site de Valenciennes est connue des dirigeants du groupe, les taux de fréquence d’accidents du travail sont alarmants, tous les indicateurs sont dans le rouge !

Cet accident intervient 2 jours après la visite du PDG du groupe Carlos TAVARES venu imposé une augmentation de production.

La CGT apporte tout son soutien aux 2 victimes et se met au service de la famille de REMY afin d’apporter toute notre aide pour reconnaitre son statut de victime.
La semaine prochaine, la CGT organisera une collecte afin de soutenir notre collègue REMY durement touché
Collecte effectuée aux portes de l’usine et à travers une cagnotte letchi : https://www.leetchi.com/c/solidarite-pour-remy-39861374
Ou chèque à CGT PSA Valenciennes ZI n°2 – BP 415 59307 Valenciennes Cedex

La CGT envisage de se porter partie civile.


https://www.facebook.com/luttesinvisibles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 13:05

Le Rheu. Plate-forme colis de La Poste : un homme écrasé par un convoyeur

Accident du travail rarissime, ce mardi, vers 10 h 30, à la plate-forme logistique de La Poste, au Rheu, près de Rennes. Un lieu par lequel transitent chaque jour des milliers de colis en provenance et à destination de la Bretagne.

Un salarié d’un prestataire extérieur à La Poste, qui réalisait une opération de maintenance sur un « encamionneur », a été écrasé par ce tapis roulant télescopique permettant de charger des colis en vrac dans des semi-remorques. Il est resté coincé de longs instants.

... https://www.letelegramme.fr/bretagne/le ... b671235e54
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 23:07

Drame à la bibliothèque Couronnes (XXe) : la CGT demande la tenue d’urgence d’un CHSCT exceptionnel

Notre collègue retrouvée décédée travaillait en effet toute seule dans l’établissement fermé au public

C’est une macabre découverte qui a été faite ce lundi à la bibliothèque Couronnes (XXe) par une étudiante qui passait devant l’établissement. Intriguée de voir de l’eau qui passait sous la porte, elle est entrée dans l’établissement, qui n’était semble-t-il pas fermé, et a découvert notre collègue femme de ménage inanimée.

Les secours, appelés dans la foulée n’ont rien pu faire. Comme il était déjà 18h30, on peut supposer que notre collègue était décédée depuis nombreuses heures puisque elle aurait dû quitter les lieux en milieu de matinée. Le problème c’est qu’elle était aussi toute seule de service ce jour là (c’est le jour de fermeture de la bibliothèque) en dépit des risques évidents dans une telle situation.

Pourtant au dernier Comité Hygiène et Sécurité (CHSCT) de la Direction des Affaires Culturelles (DAC) de la Ville de Paris notre syndicat avait interpellé l’administration par rapport aux règles de sécurité des agents de ménage alors que le passage à un prestataire privé s’était fait dans les pires conditions : équipes non informées, matériel non disponible, des agents assurant seuls une mission réalisée à deux auparavant. Mieux, certains étaient même sans contrat de travail (voir ici). L’administration n’avait pas été en capacité de nous donner des réponses et des assurances par rapport à la sécurité et aux conditions de travail de ces agents nouvellement affectés. Ce qui n’était en principe pas le cas en ce qui concerne la bibliothèque Couronnes.

En effet, dans cet établissement les prestations de ménage sont encore assurées par des agents salariés de la mairie de Paris, gérés par la direction de la logistique (DILT), lesquels devraient normalement être plusieurs à travailler ensemble dans les locaux. Une précaution élémentaire en cas de problème. Sauf qu’à la bibliothèque Couronnes ce n’étais plus le cas depuis au moins un mois. De deux agents on est passé à un seul, l’autre étant parti à la retraite. Selon Le Parisien la cause du décès est suffisamment suspecte pour que le procureur de la République demande une autopsie Ce qui est sûr, c’est que quelles que soient les circonstances, notre collègue était bien toute seule dans un bâtiment où il n’y avait personne d’autre. Et force est de constater que les organisations syndicales ont à plusieurs reprises soulevé les risques liés au travail isolé.

... http://menil.info/Drame-a-la-bibliotheq ... gence-d-un
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:01

L'impact du chômage sur la santé est sous-estimé, alerte une association

L'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC) dénonce dans un rapport la mauvaise prise en charge des problèmes physiques et psychiques provoqués par le chômage.

Les impacts du chômage sur la santé des demandeurs d'emploi sont "sous-estimés". C'est la conclusion d'un rapport de l'association Solidarités nouvelles face au chômage (SNC), publié jeudi 20 septembre. "La récurrence de l'alternance entre CDD de plus en plus courts et périodes de chômage enferme une proportion toujours plus importante d'actifs dans une situation de grande précarité avec ses lourdes conséquences sur tous les aspects de la vie, et notamment la santé", explique Gilles de Labarre, président de l'association.

Pour lui, "le manque d'information des professionnels de santé et des acteurs institutionnels alimente une sous-estimation collective du problème". La preuve : en dix ans, seules trois études françaises ont été publiées dans des revues d'audience internationale, relève SNC, qui tient un colloque sur le sujet jeudi. Une étude publiée en 2015 par le chercheur de l'Inserm Pierre Meneton avait évalué à 14 000 par an les décès imputables au chômage, soit beaucoup plus que le nombre de morts sur les routes.

... https://www.francetvinfo.fr/economie/em ... 48719.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 13:09

Des plans de travail pour cuisine accusés de rendre malades les ouvriers qui les fabriquent

Ils équipent nombre de cuisines modernes et design. Les plans de travail en quartz de synthèse, blancs ou colorés, sont à la mode et font la fortune de leurs fabricants. Mais dans les usines qui les produisent, plusieurs ouvriers tombent malades, voire décèdent. En cause : la silice et les nombreux produits chimiques — cancérigènes et perturbateurs endocriniens — présents dans ces agglomérés, qui intoxiquent les employés et menaceraient même la santé des particuliers cuisinant sur ces plans de travail. Un dirigeant d’entreprise et des ouvriers lancent l’alerte. Enquête.

... https://www.bastamag.net/Des-plans-de-t ... vriers-qui
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 23 Sep 2018, 17:15

Accidents du travail : Vinci ne pleure pas les jambes broyées

624 525 accidents du travail en 2015. Derrière les statistiques, il y a des vies. Comme celle de Bertrand Le Goff. Ouvrier intérimaire, il a perdu sa jambe en 2015 sur le chantier du métro rennais. Le maître d’œuvre des travaux, filiale de Vinci, n’avait pas assuré la sécurité du site. Et refuse désormais d’assumer ses responsabilités.

... http://lvsl.fr/accidents-du-travail-vin ... es-broyees
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 15:15

Morts à crédits

Avec la crise financière de 2008, le surendettement a recommencé à augmenter en Europe. Chaque jour en France, trois personnes se donnent la mort parce qu'elles n'arrivent plus à rembourser leurs prêts. Une enquête aussi éclairante qu'inquiétante sur la spirale infernale du crédit.

Chaque jour en France, trois personnes se donnent la mort parce qu'elles n'arrivent plus à rembourser leurs prêts. Claudine Schnegg est l'une de ces victimes. En août 2009, cette mère de quatre enfants se suicide, dépassée par une dette de plus de 200 000 euros, après avoir contracté vingt-sept crédits différents en seulement trois ans. Dans une société d'abondance où la tentation est omniprésente, les organismes de crédit, mais aussi la grande distribution, recourent à des techniques toujours plus subtiles pour attirer les consommateurs dans le piège des emprunts faciles. En 2010, la loi Lagarde visait à protéger les emprunteurs en encadrant notamment les crédits revolving, ces prêts renouvelables à taux très élevés, présents dans 90 % des cas d'endettement. Mais les publicités agressives et les pratiques mensongères persistent.

Prévenir et guérir
Face à ce phénomène, des associations comme Crésus, en France, se mobilisent pour aider les surendettés. Encore peu développés en Europe, des programmes d'éducation financière voient également le jour, comme en Allemagne où les lycées dispensent désormais des cours de gestion budgétaire. En Espagne, des citoyens mènent des actions collectives pour combattre les expulsions massives de familles, harcelées par leurs créanciers. En suivant plusieurs accidentés de la vie sur le chemin de la reconstruction, aux quatre coins de l'Europe, cette enquête fouillée, étayée par les analyses d'économistes et de sociologues, dépasse la vision fataliste qui entoure la problématique du surendettement pour explorer des solutions.

vidéo disponible du 17/09/2018 au 16/11/2018

https://www.arte.tv/fr/videos/062941-00 ... a-credits/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 21:58

Vidéo de soutien à Rémy, intérimaire de PSA Valenciennes grièvement blessé à l’usine

Jeudi 30 août dernier, Rémy, intérimaire de PSA Valenciennes a été grièvement blessé suite à un accident de travail. Payant le prix fort des logiques de profits et des cadences infernales imposées par la direction. Dans cette vidéo, des collègues de PSA, des cheminots, des salariés de Toyota et de Peugeot lui adressent un message de soutien et de solidarité.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Le Capitalisme tue

Messagede bipbip » 09 Oct 2018, 15:00

Peugeot-PSA : ils poussent leurs cadences, nous comptons nos morts

Peugeot-PSA : ils poussent leurs cadences, nous comptons nos morts

En l’espace de trois jours, l’usine de Trith-Saint-Léger a vécu deux drames. Le premier avec les déclarations alarmantes de Carlos Tavares ; le second avec l’effroyable accident d’un ouvrier intérimaire. Un troisième drame est, sans doute, la faiblesse des réactions face à ces scandales.

Mardi 28 août, Carlos Tavares, le patron de PSA (rémunéré pas moins de 5,24 millions d’euros en 2015) s’est déplacé sur le site de Trith-Saint-Léger (Nord) pour réclamer une augmentation des cadences, afin de pousser la production journalière de 1 800 boîtes de vitesse à... 3 000 ! Rien que ça ! Le gros souci, comme l’a dit le lendemain Jean-Pierre Mercier (délégué syndical central CGT chez PSA), c’est que le site de Trith est d’une vétusté alarmante et en sous-effectif. En l’état, il est délirant de réclamer une telle augmentation de production. On aurait pu en rester là, et se dire que c’est finalement l’attitude normale d’un patron vis-à-vis du monde ouvrier, à savoir le presser au possible comme un citron pour en tirer le maximum de bénéfice.

Un drame n’allait pas tarder à rappeler tout le monde à la réalité. Le surlendemain de la venue de Tavares en effet, une caisse de pièces d’une tonne et demi chutait sur un intérimaire de 21 ans. La caisse était transportée sur un charriot inadapté, utilisé pour remplacer le bon, en panne. Rémy a été littéralement broyé. C’est un « miracle » qu’il ne soit pas mort.

Le quotidien La Voix du Nord du 31 août a fait état de « multiples fractures réparties sur la colonne vertébrale, les lombaires, les cervicales, le bassin, ainsi qu’une cheville », il fallait y ajouter « une fracture ouverte de 10 centimètres sur sa tête. Un peu de sang s’était répandu dans son crâne. On ne sait pas si sa moelle osseuse a été atteinte. Un tendon de sa main droite a aussi été sectionné. Sa main gauche est abîmée. Il a fait un pneumothorax. Son diaphragme était enfoncé. Et ses intestins ont bougé ». Rémy en a pour au moins cinq mois d’hospitalisation. On imagine que cela n’a pas dû empêcher Carlos Tavares de dormir.

Chaque année, 500 à 600 morts par accident du travail

En trois jours, c’est tout un concentré de violence du patronat qui s’est exprimée à Trith. Cela ne nous surprend même pas, car les accidents graves se multiplient partout en France, et il n’y a pas une semaine sans qu’un ouvrier, une ouvrière, meurt sur son lieu de travail, écrasé par un engin, ou broyée par une machine. Chaque année, en France, les accidents du travail font entre 500 et 600 morts selon l’Institut de veille sanitaire.

Là où le bât blesse, c’est la très laborieuse solidarité. Il aura fallu attendre une semaine pour un communiqué CGT et l’organisation d’une cagnotte. Cela pourrait peut-être s’expliquer par une moindre attention portée aux intérimaires et précaires présents en masse dans l’usine, ou à leur inorganisation. Mais de là à attendre une semaine pour un communiqué, un peu de relais d’information – il n’y a eu ni débrayage spontané, ni appel à ne serait-ce qu’une heure de grève de protestation –, c’est que le mal est plus profond. Aujourd’hui, on semble en être là : avoir 20 ans et être broyé sur une chaîne de montage dans une indifférence quasi-totale.

Alexis (AL Valenciennes)

Cagnotte Leetchi en Solidarité à Rémy : http://www.leetchi.com/c/solidarite-pour-remy-39861374


https://www.alternativelibertaire.org/? ... -nos-morts
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34504
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité