Nucléaire, alertes et dangers

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 14 Mar 2018, 16:13

Nucléaire : à Fessenheim, on redémarre pour arrêter ?

L’un des deux réacteurs de la centrale alsacienne était à l’arrêt depuis juillet 2016. L’Autorité de sûreté nucléaire autorise son redémarrage alors que Fessenheim est promis à la fermeture par le gouvernement

... http://www.sudouest.fr/2018/03/12/nucle ... 59-706.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 16:51

Bugey : Une panne de serveur cause des problèmes de sécurité sur le site nucléaire, l’accès est limité aux personnes absolument nécessaires

Une panne informatique engendre des problèmes de sécurité sur le site nucléaire du Bugey. Le serveur qui gère les badges individuels du personnel ne permet plus de localiser les personnes une fois qu’elles ont pénétré sur le site nucléaire. Les risques associés à ce problème sont très sérieux puisque l’exploitant a décidé de limiter les entrées sur le site aux personnes qui sont absolument nécessaires au fonctionnement de la centrale tant que la panne n’est pas réparée.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... ecessaires
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 24 Mar 2018, 19:22

Chooz : Essai sur les grappes de commande du réacteur 2 : quand EDF oublie de respecter la procédure et ne s’en rend compte qu’après

Une anomalie a été détectée sur plusieurs réacteurs : il existe un risque de blocage des grappes de commande. Des essais doivent être faits pour vérifier. Lors de l’essai réalisé le 8 février 2018 sur le réacteur 2 de la centrale de Chooz la procédure n’a pas été respectée, une vanne d’isolement n’a pas été fermée. Cette erreur n’a été détectée qu’après la réalisation de l’essai.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... e-qu-apres
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 05 Avr 2018, 13:14

Infractions en pagaille au réacteur à haut flux de Grenoble
Par un avis d’incident publié le 31 mai 2017 et plusieurs rapports d’inspection publiés les 26 juillet 2017, les 9 février et le 15 février 2018 sur le site Internet de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), les associations Réseau "Sortir du nucléaire" et Sortir du nucléaire 38 ont été informées de faits constituant des infractions au Code de l’environnement et à la réglementation relative aux installations nucléaires de base sur le site du réacteur à haut flux de l’Institut Laue Langevin à Grenoble. Celles-ci ont donc déposé plainte le 30 mars 2018.
... http://www.sortirdunucleaire.org/ILL-in ... n-pagaille

Flamanville : 3 travailleurs contaminés lors de la découpe d’une tuyauterie du réacteur 1
Lundi 2 avril, 3 salariés d’une entreprise sous-traitante d’EDF ont été contaminés alors qu’ils travaillaient sur la découpe d’une tuyauterie en zone nucléaire du réacteur 1.
... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... reacteur-1
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 22 Avr 2018, 10:40

« Sécurité nucléaire : le grand mensonge »

Documentaire d'Eric Guéret. 2017

Projection débat organisée par Sortir du nucléaire Paris et le groupe local Greenpeace Saint-Lazare

Paris mercredi 25 avril 2018
à 19h, Salle Jean Dame, Centre sportif Jean Dame, 17-25 rue Léopold Bellan

Entrée gratuite

La projection est suivie d'un débat avec
• Yannick Rousselet (Greenpeace),
• Eric Guéret (réalisateur du film)
• ainsi qu'avec des intervenants de Sortir du Nucléaire Paris.

La catastrophe de Fukushima a révélé la fragilité des installations nucléaires et plus encore celle des piscines de refroidissement des barres d'activation. Dans le monde, les centrales atomiques présentent des failles de sécurité tant en interne que face aux agressions extérieures, qu'en est-il pour les 58 réacteurs nucléaires de notre pays ?

Comment notre gouvernement appréhende t-il ceux qui osent révéler au grand public ces situations de fragilité, rendues encore plus prégnante après les attaques aériennes du 11 septembre, et les attentats terroristes de ces dernières années. Ce sont ces questions que soulève ce film enquête, et que nous développerons au cours du débat qui suivra sa projection.

https://paris.demosphere.eu/rv/61068
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 26 Avr 2018, 14:24

Saint-Laurent : Arrêt en urgence du réacteur 2, déclenchement d’un système de protection incendie dans le circuit primaire

Grosse frayeur pour les équipes de Saint-Laurent. Ce dimanche 22 avril 2018, le réacteur 2 a été mis à l’arrêt en urgence, suite au déclenchement du système de protection incendie équipant une pompe du circuit primaire. Ces pompes sont essentielles, car elles assurent la circulation de l’eau dans le circuit primaire et donc le refroidissement du combustible au cœur du réacteur. Aucun départ de feu n’a cependant été constaté. Après avoir réalisé des contrôles approfondis, les équipes ont concluent que le problème venait du système de protection incendie en lui-même (dit système d’aspersion), celui-ci s’étant déclenché de manière intempestive.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... t-primaire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 26 Avr 2018, 15:35

Rassemblement et conférence pour la fermeture des vieux réacteurs du Bugey

Grenoble jeudi 26 avril 2018

La lettre ouverte signée par 201 personnalités demandant la fermeture des vieux réacteurs du Bugey et envoyée le 30 janvier 2018 à M. Hulot et aux membres du Conseil d’Administration d’EDF est à ce jour sans réponse. Par ailleurs la pétition en soutien à ces 201 signataires sur le site Cyberacteurs a besoin de se faire connaître.

C’est donc dans ce cadre que la coordination Stop Bugey organise le jeudi 26 avril 2018 un rassemblement et une conférence à Grenoble et nous vous invitons à y participer :

À 18h00, le long du Boulevard Gambetta (proche n°47) face à la caserne de Bonne, dans le Parc Hoche : autour de la statue « L’Enfant de Tchernobyl », récemment inaugurée, rassemblement avec banderoles, combinaisons blanches et grande carte des risques nucléaires sur la région.

À 18h30, au même endroit, conférence de presse avec interventions d’un responsable de la Coordination Stop-Bugey, du Maire de Grenoble, d’autres élus et cosignataires de la lettre ouverte, avec interviews. (En cas de pluie, la conférence de presse aurait lieu à la même heure dans la salle du "Petit angle" ). Poursuite du rassemblement jusqu’à 19h30 maximum.

De 20h à 22h00 conférence-débat : la situation à risques des vieux réacteurs du Bugey, animé par Joël Guerry à la salle du Petit Angle, 1 rue Président Carnot

Venez nombreuses et nombreux afin de montrer la force du mouvement antinucléaire pour fermer les réacteurs du Bugey.

http://www.sortirdunucleaire.org/Rassem ... ence-54214
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 11 Juin 2018, 01:35

Nogent : Arrêt automatique du réacteur 2, 3ème incident déclaré en quelques jours

Le réacteur 2 de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine s’est arrêté automatiquement ce lundi 4 juin 2018 pour des raisons inconnues des équipes d’exploitation. Un arrêt automatique n’est jamais anodin, puisque ce dispositif de sûreté se déclenche automatiquement lorsqu’une anomalie est détectée. Il s’est avéré qu’il a fait suite à un problème sur le système de contrôle des grappes de commande. C’est le 3ème incident déclaré en seulement quelques jours par l’exploitant du site nucléaire qui n’est qu’à 120 km de la capitale, site que l’Autorité de sûreté pointe du doigt pour ses insuffisances en matière de radioprotection et de préservation de l’environnement.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... ques-jours
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 13 Juin 2018, 20:49

Penly : Fuite d’hydrogène dans le parc à gaz de la centrale

Le 7 juin 2018 au matin, les secours ont été appelés sur le site nucléaire de Penly en raison d’une fuite d’hydrogène. Ce gaz, hautement explosif et inflammable, est stocké sur place car il est utilisé pour refroidir certains équipements.

Cet incident intervient quelques jours après que l’exploitant du site ait annoncé la découverte récente des plusieurs erreurs commises en 2016 lors d’opérations de maintenance : des pièces ont été montées à l’envers sur le système de refroidissement à l’arrêt du réacteur 2 et sur le circuit d’injection de sécurité du réacteur 1. Il a donc fallu plus de 2 années pour que ces erreurs soient découvertes. Heureusement, la fuite d’hydrogène du 7 juin a été découverte plus rapidement.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... a-centrale
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 20 Juin 2018, 13:05

Cruas : Pollution de l’eau au tritium, un taux 20 fois supérieur à la normale dans le captage d’eau potable du site et dans les eaux souterraines à proximité

Le 30 mai 2018, l’Autorité de sûreté nucléaire a mené une inspection sur le site nucléaire de Cruas, après avoir été informée de la présence anormale de tritium radioactif dans les eaux souterraines à proximité de l’installation. Des prélèvements réalisés mi mai dans le point de captage d’eau potable du site ont révélé un taux près de 20 fois supérieur au taux habituel (190 Bq/l contre 10 Bq/l). EDF n’a cependant déclaré l’évènement que comme intéressant l’environnement (et non comme significatif) et n’a fait aucune communication au public de la situation. Par ailleurs, l’exploitant n’a informé l’ASN que le 22 mai, alors que des prélèvements réalisés les 4 et 7 mai témoignaient déjà d’une teneur anormale en tritium. EDF n’a pas encore identifié avec certitude l’origine de cette pollution radioactive de l’eau. Cependant, début avril, un puisard de collecte d’effluents radioactifs a débordé dans un local dont le sol n’est pas étanche. Les 2 pompes qui permettent normalement d’éviter un débordement du réservoir sont tombées en panne (l’une d’elle était hors service depuis novembre 2017 et devrait être réparée en février 2018 mais ne l’a pas été). L’exploitant a mis en place une pompe de secours et des rondes de surveillance, mais cela n’a pas suffit : la pompe n’a pas pu empêcher un nouveau débordement du puisard, le modèle de celle-ci n’étant pas adapté pour pomper des effluents radioactifs dans le réservoir en question. Elle a cessé de fonctionner moins de 3h après son installation.

Mauvaise gestion des anomalies de matériels, infractions en cascade aux réglementations visant la protection de l’environnement, non déclaration aux autorités dans des délais satisfaisants, sous-classement de l’évènement... l’ASN demande une surveillance renforcée des eaux souterraines et superficielles et nous livre un rapport d’inspection plus que salé. Extraits.

... http://www.sortirdunucleaire.org/France ... -proximite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 01 Juil 2018, 21:19

Japon-France : un journaliste japonais démontre les similitudes mensongères du lobby nucléaire entre les deux pays et alerte la population française

Kolin Kobayashi, journaliste japonais correspondant du "Days Japan" et basé à Paris, est venu à plusieurs reprises dans le sud-est de la France, notamment à Avignon pour enquêter sur les raisons de la lutte des militants antinucléaires du CAN84. D'autres journalistes japonais du "Asahi Shimbum" ont pu découvrir, dès le lendemain de la catastrophe atomique de Fukushima-Daïchi de mars 2011, et pilotés sur place par nos compagnons Jean et Victor, le site nucléaire du Tricastin. Les japonais alertent les français : "vous allez subir la même catastrophe atomique et vos dirigeants vous mentiront pareillement, réagissez, évitez l'horreur, arrêtez le nucléaire immédiatement".

Il ne s'agit pas d'idéologie mais bien de pragmatisme, de la réalité infligeant un cinglant camouflet au dogmatisme atomique. L'horreur nucléaire est au coeur même de la France, sournoise au quotidien par les atteintes radioactives sur la santé et la vie de la population, démoniaque et d'ampleur nationale et européenne par l'explosion inéluctable d'une centrale atomique tricolore. Il ne s'agit pas de catastrophisme mais de rationalité, de données tangibles et incontournables contre lesquelles aucun ingénieur, aucun expert, aucun pilote ne pourra se dresser.

L'exemple du Japon et de Fukushima-Daïchi, pays hautement techniciste comme la France, est emblématique de la catastrophe qui vient. Le journaliste japonais résidant en France, Kolin Kobayashi, spécialistes des questions nucléaires et des stratégies gouvernementales, engagé dans la lutte contre la folie nucléariste, nous alerte : "vous allez subir la même catastrophe atomique que nous au Japon. Vos dirigeants vous mentiront pareillement pour vous endormir en vous assurant qu'ils maîtrisent la situation. Ne les croyez pas, ils méprisent vos vies. Réagissez, évitez l'horreur, arrêtez le nucléaire immédiatement".

... http://coordination-antinucleaire-sudes ... -deux-pays
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 05 Juil 2018, 21:02

La centrale nucléaire de Cruas-Meysse a pollué les eaux souterraines ! Trois associations portent plainte contre EDF

Communiqué de presse commun - Réseau “Sortir du nucléaire“, SDN Sud Ardèche et FRAPNA Ardèche

En mai 2018, une concentration en tritium (substance radioactive provenant de la réaction nucléaire) 20 fois supérieure à la normale a été détectée dans le captage d’eau potable de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse (Ardèche). Le Réseau “Sortir du nucléaire“ et les associations SDN Sud Ardèche et FRAPNA Ardèche portent aujourd’hui plainte contre EDF, qui a tenté de minimiser cette pollution radioactive.

Cette pollution ne fait que s’ajouter à une multitude de dysfonctionnements sur le site de Cruas-Meysse, qui mettent en danger les travailleurs, les riverains et l’environnement.

... http://www.sortirdunucleaire.org/La-cen ... e-a-pollue
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 29 Juil 2018, 21:16

1.775 défauts constatés sur le parc nucléaire français

1775 anomalies sur des pièces en service sur des réacteurs nucléaires ! Une communication d’EDF bien discrète pour étouffer le scandale des dossiers falsifiés à l’usine du Creusot

Le scandale des dossiers falsifiés de l’usine du Creusot ne doit pas être étouffé ! Alors que cette usine de Framatome vient officiellement de reprendre ses activités après deux années d’interruption, le Réseau “Sortir du nucléaire“ souhaite attirer l’attention sur le nouveau décompte des malfaçons concernant des pièces qui y ont été produites. Publié bien discrètement, celui-ci appelle de nombreuses questions.

... http://www.sortirdunucleaire.org/1775-a ... ce-sur-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 31 Juil 2018, 21:18

Multiples infractions à la centrale nucléaire de Chinon : la cour d’appel d’Orléans confirme la condamnation d’EDF

Communiqué commun du Réseau “Sortir du nucléaire“,et des collectifs « Sortir du nucléaire Touraine » et « Sortir du nucléaire Loire et Vienne »

Le 29 mai 2018, la cour d’appel d’Orléans a confirmé la condamnation d’EDF pour plusieurs infractions à la réglementation des installations nucléaires. Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“ (qui est à l’origine de la plainte) et les collectifs « Sortir du nucléaire Touraine » et « Sortir du nucléaire Loire et Vienne » , cette condamnation est amplement méritée au regard de la gravité des faits.

En 2013, lors d’une inspection menée à l’occasion d’un chantier de maintenance sur le réacteur B1 de la centrale de Chinon (Indre-et-Loire), l’Autorité de sûreté nucléaire avait découvert une série alarmante de dysfonctionnements et négligences. Ceux-ci révélaient d’inquiétants problèmes organisationnels et un véritable mépris tant pour la sûreté que pour la protection des travailleurs.

Sur la base de ce rapport, en avril 2014, le Réseau “Sortir du nucléaire“ a déposé plainte contre EDF pour une quinzaine d’infraction à la règlementation des installations nucléaires et au droit du travail.

Le Parquet a alors engagé des poursuites uniquement à l’encontre du directeur de la centrale (le Réseau “Sortir du nucléaire“ ne l’avait cependant pas visé dans sa plainte et a dû faire citer EDF devant le tribunal, pour éviter que l’entreprise n’échappe à la condamnation). Parmi la longue liste d’infractions, trois ont été retenues par le procureur :

la mauvaise gestion de substances chimiques sur le site (les produits acides et basiques, pourtant incompatibles, étaient stockés ensemble au mépris des règles de sûreté les plus élémentaires),
l’absence de traçabilité de certaines opérations de maintenance (en l’absence de levée de points d’arrêts de surveillance, des contrôles systématiques formalisés étant remplacés par de simples sondages)
une importante fuite de bore sur une canalisation (ce produit destiné à contrôler les réactions nucléaires est considéré comme une substance « hautement préoccupante en raison de ses caractéristiques reprotoxiques » par la règlementation européenne).

Suite à une audience rocambolesque, lors de laquelle l’avocat d’EDF avait comparé la fuite de bore à une trace de calcaire sur une tuyauterie domestique et les rétentions d’EDF à de solides armoires normandes, le 6 décembre 2016, EDF et le directeur de la centrale ont été respectivement condamnés à 7000 et 2750 € d’amende pour ces trois infractions.

EDF et le directeur ayant fait appel de cette condamnation, une nouvelle audience s’est tenue le 1er février 2018 à la cour d’appel d’Orléans. Suite à des joutes verbales houleuses entre le Parquet et le directeur de la centrale, l’affaire a été mise en délibéré. Le 29 mai 2018, la cour d’appel d’Orléans a largement confirmé le jugement rendu en première instance. Finalement, EDF et le directeur de la centrale sont ainsi respectivement condamnés à 7000 et 1750 € d’amende.

Pour le Réseau “Sortir du nucléaire“ et les collectifs « Sortir du nucléaire Touraine » et « Sortir du nucléaire Loire et Vienne » , cette condamnation est amplement méritée et le pourvoi en cassation déposé par EDF et le directeur de la centrale ne constitue qu’une fuite en avant. Les faits visés témoignent de graves négligences et d’une organisation déficiente, qui aboutissent à une maintenance bâclée et à la mise en danger des travailleurs. Il aurait été inacceptable qu’EDF puisse jouir d’une impunité, d’autant qu’il ne s’agit pas de cas isolés (voir les problèmes semblables détectés en 2017 à la centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire).

Retrouvez le dossier juridique sur cette page : http://www.sortirdunucleaire.org/Des-in ... a-centrale


http://www.sortirdunucleaire.org/Multip ... %CC%81aire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nucléaire, alertes et dangers

Messagede bipbip » 02 Aoû 2018, 17:45

Isère : une tranche de la centrale nucléaire de Saint-Alban à l'arrêt depuis 15h à cause de la canicule

En Isère, une des deux tranches de la centrale nucléaire de Saint-Alban a été arrêtée mercredi à 15h en raison de la canicule, a appris franceinfo auprès d'une source interne à EDF.

La canicule a fini par toucher la centrale nucléaire de Saint-Alban. Mercredi 1er août, l'une des deux tranches de la centrale d'Isère a été arrêtée à 15h en raison des fortes chaleurs, a appris franceinfo auprès d'une source interne à EDF.

Le distributeur d'électricité avait déjà prévenu mercredi 1 août que les centrales de Saint-Alban (Isère) et de Bugey (Ain) pourraient voir certaines de leurs tranches arrêtées à partir de vendredi 3 août à cause de l'élévation de la température du Rhône.

... https://www.francetvinfo.fr/societe/nuc ... 77019.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33983
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités