Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede da23real » 26 Juin 2018, 08:51

Salut à tous

Faut m'excuser si je suis pas sur le bon forum à la base j'ai écris ça pour un truc genre fourgon aménagé mais compte supprimé illico. Enfin évidemment leur but n'a rien de sicial mais plutôt "moi je le plus gros merco"
Si ça vous concerne pas merci de me rediriger vers les bonnes personnes

Salut à tous

J'espère qu'on m'excusera d'abréger les présentations pour rentrer direct dans le vif du sujet. Je copie plus bas le message envoyé au ministère de la soit disant écologie qui est juste su service des constructeurs automobiles.

Pour brève présentation j'ai d'abord été attiré par les camions en allant en teuf. C'est à l'époque où je faisais des saisons à droite à gauche que ça m'a vraiment paru comme une évidence pour réduire ma pollution, éviter le risque de mourir bêtement sur la route du travail et pouvoir chercher du taf dans toute la France.
Le constat dans tout ça c'est qu'on se retrouve persécuté en pagaille par toutes ces lois et contraintes de merdes pendant que les bourgeois sont tranquilles pour faire des "eco ballades" en hélicoptère et que d'autres reçoivent des aides en pagaille pour rester toute la journée à jouer aux jeux vidéos sur le net.
Mais pour ceux qui veulent faire des saisons en camion on se retrouve souvent à constater qu'on gagnerait plus à rien foutre.
En dehors de ces problèmes il y en a d'autres qui mériterait du changement.
-meme ceux qui refont les memes contrats chaque année n'auront jamais d'ancienneté
-en cas d'intempéries on peut de retrouver à attendre une semaine pour que tout soit annulé à la fin dans les cas les plus graves sans indemnités. Alors que celui qui travaille à l'usine de conditionnement par exemple sera au chômage technique s'il n'y a pas de légumes à emballer

Enfin jusqu'ici j'ai toujours trouvé dommage que personne se solidarise dans ce milieu pour dire merde. Alors qu'il serait pas dur de protester en roulant à 2 à l'heure sur les routes en périodes de vacances jusqu'à ce que l'état arrête sa mascarade.
Le problème en fait c'est que la plupart d'entre nous sont fiers de s'en sortir avec le système D. Que ce soit légalement (spectacles de rue, etc) ou pas.
Mais là avec les lois anti pollution on va se retrouver baisés et il sera trop tard pour réagir

Le dernier point de mon combat c'est lié aux ondes, donc là j'ai pas encore compris pourquoi personne ne veut se réveiller sur le sujet. J'avais déjà écris un truc inutilement en rubrique santé sur Mercotribe. Entre temps j'ai compris que les ondes rentraient dans le corps par les yeux. Donc qu plus les pupilles sont dilatés au plus ça craint. Personnellement j'avais pas encore fait fenêtres et éclairage dans mon camion. D'où des réactions explosives (en plus de prédispositions génétiques)

Voilà, j'en écrit pas plus. Autant être sincère j'ai peu d'espoir d'être soutenu. On a beau apprécié la mentalité pirate il faut bien réaliser qu'il y a un moment où on se retrouvera coincés si on ne réagit pas et il sera impossible de vivre en camion.

---
Copie du message envoyé au ministère

Bonjour,

Je tente de vous joindre dans l'espoir d'avoir un interlocuteur, sans quoi j'entamerais une grève de la faim jusqu'à avoir rencontré un élu du ministère de l'écologie.

Le problème qui a fait déborder le vase c'est mon électrosensibilité qui n'est toujours pas reconnue. Donc si c'est la dernière solution je ferais cette grève de la faim jusqu'à ce qu'un docteur et un vétérinaire soient venus vérifier le fait que mes symptômes comme ceux de mon chien sont bel et bien provoqués par les ondes et rien d'autre. De plus il me semblerait urgent d'étudier l'impact des ondes sur les animaux de nuit ou les abeilles entre autre.

Le principal problème pour lequel je vous contacte concerne les ouvriers agricoles itinérants vivants en camion ou caravane. Personnellement j'ai fait ce choix pour limiter ma pollution puisque je peux chaque fois me garer assez près du lieu de travail pour venir à pied ou à vélo. Au lieu d'être félicité dans cette démarche écologique je me retrouve à la fois en position de bouc émissaire de la pollution à cause du vieux moteur diesel et dans l'illégalité. Je trouve ça scandaleux lorsqu'on choisit de vivre ansi pour nourrir le pays d'être persécutés tandis que des dealers notoirs reçoivent APL et autres aides en sociales tout en roulant en 4x4.
Cette illégalité est d'autant plus ridicule qu'on se retrouve chassés de villages dans lesquels la plupart des saisonniers pourraient apporter des services hors période de travail. Ensuite cela provoque une précarité qui empêche de construire à long terme puisqu'on ne sait jamais si le véhicule ne va pas être recalé au prochain contrôle pollution. A ce niveau il suffirait d'imposer une boîte noire et de limiter le nombre de kilomètres autorisés par an. Et plutôt que de laisser ces gens qui nourrissent le pays gaspiller leur argent, des matériaux et de l'énergie tout en risquant leur vie pour bricoler des systèmes de chauffages hasardeux je pense qu'il faudrait prévoir l'ouverture d'un centre d'aménagement/homologation de véhicules aménagés. Ce centre pourrait aussi servir d'interface entre agriculteurs et saisonniers pour le recrutement des équipes. Car un service comme l'anpe n'est pas pratique pour des personnes changeant régulièrement de région.
Au fur et à mesure des années les personnes ainsi accompagnées pourraient apporter de nombreux services dans les villes et villages au lieu de finir comme aujourd'hui au bout du rouleau avec de graves problèmes de santés* ou en prison pour s'être livré à des trafics afin de suivre la cadence des contraintes officielles et autres verbalisation.
Avec une petite formation et des extincteurs ils peuvent éventuellement éteindre ou ralentir un feu au plus vite avant l'arrivée des pompiers, au lieu de risquer d'en provoquer avec des installations hasardeuses. Et si ces personnes reçoivent une formation générale de premiers secours elles peuvent être appelées en renfort après une catastrophe naturelle par exemple. Laquelle formation pourra inclure un apprentissage des plantes sauvages comestibles et médicinales pour pouvoir nourrir et soigner dans des conditions désastreuses

En dernier lieu de meilleures conditions de vie et donc d'hygiène pour les cueilleurs ne pourra pas nuir à l'intérêt général. Un camion avec toilettes et évier sur le lieu de travail évitera les éventuelles "commissions" dans le caniveau avec reprise sans lavage des mains.

*Je reste dans l'attente d'une réponse de l'ANFR mais je soupçonne fortement mon régulateur solaire d'être le premier responsable de mes graves problèmes de santé. Lequel appareil ne devrait pas être installé dans un camion du fait du fort rayonnement électromagnétique. Ou alors de manière appropriée (caisson blindé à l'extérieur du véhicule)

Dans l'attente d'une réponse de votre part afin de trouver une solution qui serait je pense bénéfique à tout le monde.
Merci
da23real
 
Messages: 48
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede da23real » 29 Juin 2018, 09:18

Je suis un peu étonné de pas voir de réponse du tout ?
Enfin autant être sincère je trouve dommage de voir autant d'animosité en général dans les milieux eco/libertaires/antifa etc vis à vis des punkachien en camion à cause de quelques cons minoritaires. Surtout que bien souvent la défonce dans ce milieu est la conséquence du rejet à la fois de la société et des milieux militants. C'est un truc que j'ai jamais compris. Enfin voilà y'aurais beaucoup à dire là dessus mais je préférais vraiment trouver des motivés pour embrayer un projet constructif.
Et aussi des motivés pour dire un peu merde à toute cette mascarade de tourisme (qui nous chasse de tout les lieux où on pouvait se poser en camion) et de pollution. Enfin moi pour avoir fait beaucoup trop de vélo au milieu des voitures depuis tout petit je me retrouve non seulement avec des problèmes respiratoires (je précise ne jamais avoir été fumeur) et en bouc émissaire permanent.
Du point de vue des ondes alors là comment comprendre les milieux contestataires qui préfèrent défendre bill gate et son OMS plutôt que ses victimes ! Le monde à l'envers !

Enfin voilà pour ceux qui en ont marre j'aurais déjà 2 bons conseils :
-en velo s'il n'y a pas de piste cyclable on peut rouler au milieu de la voie il me semble ? Alors faisons le jusqu'à avoir des pistes cyclables et surtout moins de nox de gros 4x4
- en véhicule roulez toujours à la vitesse minilum autorisée sur route de manière à provoquer de mega gros bouchons. L'état sera obligé de réagir et faire un reel plan transport en communs à prix bas. Et favoriser la vie en camion idéale à bien des niveaux. Enfin voilà j'espère vraiment trouver des motivés car ça fait longtemps que j'accumule les idées pour ce centre

Ps: on m'excuse de pas écrire féminin/masculin mais déjà sincèrement je trouve ça pénible à lire et écrire et secondaire comme revendication par rapport par exemple aux conditions d'emplois en agriculture. Si ça peut rassurer on pourrait tout écrire au féminin qui l'emporte sur le masculin je verrai pas la différence.
da23real
 
Messages: 48
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede Pïérô » 29 Juin 2018, 12:22

Cela peut permettre d'en savoir plus dans certains domaines. Je ne connais pas grand chose en électrosensibilité par exemple, et cela pourrait constituer un sujet spécifique.
Sur la question des camions aménagés, je n'ai rien contre, et en tout cas il est clair que dans le domaine des saisonniers cela pourrait répondre à un réel besoin. Par contre il me semble que la réglementation se durcie, posant de réels problèmes techniques. Tu pourrais peut être développer d'avantage sur cette question par exemple. :)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22435
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede da23real » 29 Juin 2018, 15:18

L'ehs c'est pas une maladie déjà c'est la capacité à relier symptômes et ondes qui sont partiellement ou entièrement responsables de pbs allznt de la plupart des cancers aux rhumes, arthrose, fybrio, scléroses, asthme, allergies, Alzheimer, etc.

De toute façon quelle logique à accepter dans ces milieux des appareils :
- surveillés
- testés sur les animaux
- fabriqués par des esclaves durant bcp d'étapes
- asservissantes
- associalisantes ( pas de portable pas d'amis)
- debilisantes
- étudiées pour le contrôle mentale
- enrichissant des multinationales telles que bayer, etc
- etc etc etc

Grand mystère ???!!!!!
da23real
 
Messages: 48
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede da23real » 30 Juin 2018, 15:53

A propos du projet en faveur d'un centre d'aménagement de camions eco-construits avec formation plantes sauvages, hygiène naturelle (contre autorisation à séjourner en forêt) j'ai contacté différents magazines comme biocontact, la maison écologique, silence, etc... Soit sans réponse soit de type "on voit pas le rapport entre vie en camion et écologie".
Enfin certains ont peut être remarqué que jamais aucun d'entre eux n'a fait d'articles du genre "ces gens sont ceux qui vous nourrissent respectez les". Non non au lieu de ça on trouve normal que ceux quu cueillent du bio se garent dans des zones industrielles hors périodes de travail et bouffent la plupart de l'année dans les poubelles.

Dans ces milieux en fait on ne vous montre que de fiers paysans français bien blancs qui il faut bien le dire sont souvent bien racistes. Dans le Vaucluse combien j'en ai entendu dire "mes arabes" comme on dirait "mes vaches". Pour se donner bonne conscience on se dit favorable aux migrants... oui main d'oeuvre bon marché. On ne militera jamais pour de meilleures conditions de travail.

C'es d'autant ridicule car ils se retrouvent avec des démissions en pagaille alors qu'avec un centre comme je projette le simple fait de ne plus être ruiné et persécuté dans le mode de vie permet de travailler plus sereinement. Et avec une autorisation à vendre des plantes sauvages on peux se faire un petit complément. On pourrait aussi autoriser à ramasser les fruits au sol pour faire confitures ou alcool (ou carburant à la limite). Enfin ça en général c'est déjà possible mais ça intéresse personne ? On préfère critiquer monsanto sur Facebook de nos jours.

Pour les ondes si je parlais de contrôle mental voilà en gros ce que je pu lire ou observer moi même par mon ressenti :
Wifi: agit comme du valium. Comment expliquer autrement la passivité de la population face au désastre écologique ? Il y a 20 ans il y aurait eu des blocus partout pour bien moins que ça.
Et comme c'est une fréquence de résonance de l'eau ça se propage très loin avec l'humidité et touche donc particulièrement les personnes type sdf, squatters ou autre lieux insalubres. Ça a une influence néfaste sur les rêves (clef de la liberté) jusqu'à provoquer des nuits sans rêve (lobotomie par les ondes)
Portables : les recherches réseaux sont en basse fréquence alors que les communications sont en hautes fréquences. Les BF augmentent la fréquence cardiaque et génèrent du stress. Les HF font le contraire. C'est fait pour provoquer un comportement addictif. Stressant si on s'en sert pas et relaxant quand on appelle. Comme toute drogue ça peut agir différemment selon les personnes et selon l'accoutumance. Même moi qui était très peu exposé j'ai eu des symptômes de manques les 1ers jours avec les lunettes anti ondes (vendues sous le nom anti lumière bleue) et un masque de protection la nuit (découpé dans pare soleil alu).
En gros la majorité de ceux qui me fanfaronnent "moi ça me fait rien" quand je critique les ondes avec un sous entendu "c'est pas de ma faute si t'as bouffé de la merde" (super mentalité d'autant que ça n'a rien à voir car l'hypersensibilité est principalement liée à une dégradation du nerf trijumeau) seraient super surpris de se rendre compte de leur état physique sans leur drogue.

Bon c'est pas tout ça mais je dois cuisiner ma moutarde sauvage et préparer mon huile de millepertuis maintenant que mes lunettes anti ondes me permettent d'aller faire des cueillettes. Car de toute façon je sais bien que ce genre de message n'a pas grand intérêt à part augmenter un peu la pollution digitale
da23real
 
Messages: 48
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Projet pour saisonniers agricoles itinérants

Messagede da23real » 01 Juil 2018, 10:00

N'hésitez pas à le dire si je vous emmerde !!??
:lool: sm 25 :violon: :massue:
da23real
 
Messages: 48
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49


Retourner vers Divers, projets, lieux alternatifs ...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités