Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antifa

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede Pïérô » 04 Juin 2016, 02:32

Bordeaux, samedi 4 juin 2016

Rassemblement Antifasciste à 19h Place de La Victoire

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 05 Juin 2016, 15:46

Reportage manifestation Paris




Aujourd’hui avait lieu une manifestation antifasciste, trois ans après la mort de Clément Méric militant antifasciste et syndicaliste tué par des militants d’extrême droite.
Cette manifestation s’inscrivait plus largement dans la contestation contre la loi travail et les violences policières.


Depuis plusieurs semaines, l’Action antifasciste Paris-banlieue est la cible d’une campagne de criminalisation médiatico-politique soutenue par les syndicats de police, main dans la main avec l’extrême-droite.

C’est dans ce contexte de tensions politiques qu’un parcours nous a été imposé par la préfecture visant à nous faire passer par le quai de Valmy, à l’endroit même où une voiture de police a été incendiée le 18 mai, point de départ de la campagne de criminalisation à notre encontre.

C’est donc un cortège composé de plusieurs milliers de personnes qui s’est élancé de la place de Stalingrad à 14h. Le cortège était à l’image de la contestation sociale, hétérogène et dynamique.

Comme nous l’avions pressenti, arrivé.e.s quai de Valmy, la violence policière s’est déchaînée sur le cortège malgré la volonté et la solidarité des manifestant.e.s de protéger le cortège.
Comme c’est le cas depuis trois mois, la police a sans retenue usé de son arsenal de répression (grenades de désencerlement, gaz lacrymogènes, flash-balls et matraquages) afin d’empêcher la manifestation d’arriver à son terme.

À l’heure actuelle, nous dénombrons plusieurs blessé.es graves et interpellé.es. Il est pour l’instant impossible de dresser un bilan.
Le cortège a donc fait face à une vengeance policière, à laquelle les manifestants.es ont répondu de façon solidaire.

À un moment où la police s’affiche aux côtés du Front national, celles et ceux qui luttent contre l’extrême-droite sont violemment réprimé.e.s

Face à la répression, nous continuerons à dire : autodéfense populaire !

Action antifasciste Paris-Banlieue.

https://paris-luttes.info/communique-de ... lieue-6015


Trois ans après l’assassinat de Clément : Manif manquée, colère intacte, notre antifascisme sera toujours populaire !

Aujourd’hui, nous devions manifester à Paris, de Stalingrad à Ménilmontant, pour rendre hommage à notre camarade Clément, assassiné il y a trois ans par des militants fascistes, et rappeler à tous et toutes que le combat contre l’extrême-droite se mène dans la rue, et par les luttes sociales. Le cortège a été arrêté, dispersé et gazé par la police en cours de parcours, sur le quai de Valmy. Ce soir, nous sommes en colère de ne pas avoir pu aller jusqu’au bout de cette manifestation.

L’antifascisme que nous défendons ne se résume pas à des affrontements avec la police. Il est populaire et inclusif, collectif et solidaire. Il se construit d’abord partout où nous vivons, travaillons, étudions : en créant la solidarité entre tou.te.s, en refusant les discriminations, et en s’organisant. Construire un syndicat autogestionnaire est un acte antifasciste. Organiser un tournoi de foot ou un concert dans un quartier populaire est un acte antifasciste. Ouvrir une maison pour accueillir des migrant.e.s est un acte antifasciste. Rendre hommage aux victimes des crimes racistes de la police, des crimes encore impunis de l’extrême-droite est un acte antifasciste. Nous ne cesserons de le répéter : le fascisme ne grandit pas seul. La confiance dont fait preuve l’extrême droite est permise par et se nourrit des discours et des pratiques racistes, xénophobes, homophobes, provenant des institutions de pouvoir.

Nous sommes aussi en colère de ne pouvoir manifester qu’encadrés par des dispositifs policiers aussi menaçants qu’ahurissants, de ne pouvoir terminer une journée sans compter les arrestations. Ainsi, nous exigeons la libération de tou.te.s les manifestant.e.s arrêté.e.s aujourd’hui, ainsi que les inculpé.e.s du mouvement social.

Contre le fascisme et la misère, la lutte sociale est nécessaire !

Solidaires étudiant-e-s, syndicats de luttes

http://www.solidaires-etudiant.org/blog ... populaire/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede Blackwater » 28 Juin 2016, 20:14

Capture3.PNG
NÎMES
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 333
Enregistré le: 18 Mar 2012, 13:57
Localisation: Toulouse, Grenoble

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 17:21

Affaire Méric : renvoi aux assises demandé pour quatre skinheads

Sa mort à 18 ans avait causé un vif émoi et Clément Méric est devenu depuis une icône pour les antifas : trois ans après, le parquet a demandé un procès aux assises pour quatre skinheads impliqués dans la bagarre qui lui a coûté la vie. Le parquet demande le renvoi de deux des mis en examen, Esteban Morillo et Samuel Dufour, pour avoir frappé Méric et pour avoir causé sa mort sans intention de la donner. Les juges d’instruction doivent maintenant décider d’ordonner un procès.

http://www.liberation.fr/france/2016/07 ... ds_1464799
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 23 Mar 2017, 13:49

Les responsables de la mort de Clément seront jugés par la Cour d’assises de Paris

Le 9 mars 2017, à l’issue d’une enquête qui aura duré près de quatre années, l’instruction pénale s’est conclue par le renvoi devant la Cour d’assises de Paris des agresseurs de Clément et de ses amis.

Esteban Morillo et Samuel Dufour sont accusés du crime de violences volontaires ayant provoqué la mort de Clément sans l’intention de la donner, avec la circonstance aggravante qu’elles ont été commises en réunion et avec armes. Ils sont aussi accusés avec Stéphane Calzaghe et Alexandre Eyraud d’avoir blessé M. et S. en réunion et avec usage ou menace d’armes, ainsi que de violences en réunion sur A..

Les conclusions de l’enquête et l’ordonnance de mise en accusation confirment le récit des amis de Clément qui n’a jamais varié.

... http://www.pourclement.org/2017/03/21/l ... -de-paris/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 12:28

Quatre ans après la mort de Clément Méric, contre tous les racismes et l’extrême droite

Evenement de solidarité puis manifestation Vérité-Justice pour Clément le 3 juin à Paris.

Il y a quatre ans déjà, le 5 juin 2013, notre camarade, Clément Méric, syndicaliste et antifasciste était assassiné à 18 ans par des militants d’extrême-droite.

A l’heure où le Front National enregistre une fois de plus des scores importants aux élections, à l’heure où le discours raciste et xénophobe se propage et à l’approche du procès de ses agresseurs, il est de notre devoir de manifester, encore une fois, notre colère.

Nous manifesterons pour rendre hommage à notre camarade, et affirmer l’actualité de ses combats. Mais ce combat contre l’extrême-droite ne se réduit pas à cette manifestation, il prend corps quotidiennement dans les luttes que nous menons.

En portant un projet de transformation sociale, en se battant pour une éducation critique et ouverte à toutes et tous, pour un travail émancipateur, nous faisons reculer l’extrême droite.

En luttant contre les licenciements, les fermetures d’entreprises, et pour les droits des salarié-e-s, nous faisons reculer l’extrême-droite.

En développant la solidarité internationale avec les peuples qui luttent pour leur auto-détermination et contre le colonialisme, nous faisons reculer l’extrême-droite.

En combattant encore et toujours le sexisme, le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, l’homophobie, la transphobie, toutes les discriminations et système d’oppression, nous faisons reculer l’extrême-droite.

En nous organisant pour faire vivre notre arme la plus puissante, la solidarité, nous faisons reculer l’extrême-droite.
Nous appelons donc toutes celles et ceux qui partagent les valeurs du progrès et de la justice sociale à nous rejoindre lors de la journée de mobilisation et d’hommage à Clément et ses combats.


Samedi 3 juin à Paris
• de 13h à 17h : Place de la République : ateliers, débats, village du livre antifasciste
• à 17h : départ en manifestation

L’événement FB https://www.facebook.com/events/1679988655639596/

Premiers signataires : Comité pour Clément, Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA), Union syndicale Solidaires, Solidaires étudiant-e-s, Solidaires Groupe RATP, Alternative Libertaire (AL), Association des travailleurs maghrébins de France (ATMF), Confédération nationale du travail – Région parisienne (CNT-RP), Collectif Quartier libre, Sorbonne Antifasciste (SIAMO), La Horde, Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (VISA), Mouvement des Jeunes Communistes (MJCF), Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), OCML-VP, Le Parti de Gauche (PG), Union des Etudiant-e-s Kurdes de France (UEKF), Union Nationale des Etudiants de France (UNEF) …

Image

http://www.alternativelibertaire.org/?Q ... ismes-et-l


13h-17h : ateliers, débats et village du livre antifasciste

Espace Carlos Palomino
13h-14h : Féministe, Marine Le Pen ?
14h-15h30 : Comment lutter syndicalement contre l’extrême droite ?
13h30-17h : Quel mouvement antiraciste ?

Espace Davide Cesare « Dax »
13h30-14h30 : Construire une solidarité de quartier avec les migrants
14h-15h30 : Actualité / paysage de l’extrême droite
13h30-17h : être antifasciste, réflexions et pratiques

Espace Pavlos Fyssas
13h30-14h30 : le mythe du récit national (comment l’extrême droite réécrit l’histoire de France)
14h-15h30 : l’extrême droite dans la police et les violences policières
13h30-17h : 10 millions de voix pour le FN, quelles stratégies pour lutter contre l’extrême droite ?

http://lahorde.samizdat.net/2017/05/30/ ... ent-meric/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 03 Juin 2017, 12:34

Nice

Manifestation antifasciste en hommage à Clément Méric

Il y a quatre ans déjà, le 5 juin 2013, notre camarade, Clément Méric, syndicaliste et antifasciste était assassiné à 18 ans par des militants d’extrême-droite.
A l’heure où le Front National enregistre une fois de plus des scores importants aux élections, à l’heure où le discours raciste et xénophobe se propage et à l’approche du procès de ses agresseurs, il est de notre devoir de manifester, encore une fois, notre colère.

Nous manifesterons pour rendre hommage à notre camarade, et affirmer l’actualité de ses combats.

Mais ce combat contre l’extrême-droite ne se réduit pas à cette manifestation, il prend corps quotidiennement dans les luttes que nous menons.
En portant un projet de transformation sociale, en se battant pour une éducation critique et ouverte à toutes et tous, pour un travail émancipateur, nous faisons reculer l’extrême-droite.
En luttant contre les licenciements, les fermetures d’entreprises, et pour les droits des salarié-e-s, nous faisons reculer l’extrême-droite.
En développant la solidarité internationale avec les peuples qui luttent pour leur auto-détermination et contre le colonialisme, nous faisons reculer l’extrême-droite.
En combattant encore et toujours le sexisme, le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, l’homophobie, la transphobie, toutes les discriminations et système d’oppression, nous faisons reculer l’extrême-droite.
En nous organisant pour faire vivre notre arme la plus puissante, la solidarité, nous faisons reculer l’extrême-droite.

Nous appelons donc toutes celles et ceux qui partagent les valeurs du progrès et de la justice sociale à nous rejoindre lors de la journée de mobilisation et d’hommage à Clément et ses combats.

Le samedi 3 juin à partir de 16 heures sur la place Garibaldi à Nice.

https://mars-infos.org/nice-manifestati ... te-en-2408



Toulouse

Manifestation antifasciste

Manifestation Antifasciste, en mémoire des victimes du fascisme et de l’Etat policier, samedi 3 juin à 15h à la médiathèque José Cabanis.

En mémoire des victimes du fascisme et de l’État policier

« Violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, en réunion et avec usage ou menace d’une arme ». Voilà comment la justice définit « l’affaire Clément Méric ». Depuis 4 ans, les assassins de notre camarade se baladent tranquillement dans les rues sans que la justice ne se soucie d’eux. Et depuis 4 ans, tout est fait pour oublier.
Sa mort est présentée comme le résultat d’une rixe entre bandes, réduite à un fait divers et non pas considérée comme la conséquence de la normalisation des idéologies de l’extrême droite. Le procès n’arrive jamais malgré des preuves accablantes qui ne changent rien.

Tous les éléments sont réunis pour dénoncer une justice complice de l’assassinat de notre camarade. Du temps pour faire oublier. Voilà le sort que réserve la justice aux assassins de nos camarades. Nous pensons aussi à Andrés, attaqué sur Toulouse en 2012 par une clique d’identitaires locaux, qui restera handicapé à vie.

Mais aussi à la mort de Hervé Rybarczyk, militant révolutionnaire antifasciste et guitariste du groupe « Ashtones », en réalité assassiné par des militants de l’extrême droite Lilloise proche de Troisième Voie.

Nous n’oublions pas non plus les personnes victimes de violences policières, blessées ou tuées par les forces de l’ordre. Ces crimes racistes et sociaux sont systématiquement légitimés par l’État, en France comme ailleurs, et montrent l’impunité dont jouit la police.

Nous pensons aussi à tou-te-s les militant-e-s et opposant-e-s politiques qui se battent dans leurs pays et pour l’égalité et la révolution sociale et notamment en Tchétchénie, où le seul fait d’être homosexuel-le revient à être destiné à mourir.

Le meilleur hommage que l’on puisse faire à nos camarades tombé-e-s, la meilleure façon de leur rendre justice, c’est de continuer leur combat, notre combat : contre le capitalisme qui détruit à petit feu nos vies, contre une justice de classe et une police qui ne protègent que les intérêts des riches et des fascistes, contre les idées réactionnaires, le racisme, la LGBTQIphobie et le sexisme qui nous oppressent et nous divisent. Nous n’oublierons rien du sourire de notre camarade ni de ses combats. Nous ne pardonnerons jamais l’infamie des fascistes qui l’ont tué et du système qui les produit.

Clément tu vis dans nos luttes.

Pour Clément et tous les autres,
Ni oubli, ni pardon !
Rendez-vous samedi 3 juin à 15h
à la médiathèque José Cabanis pour une manifestation

Signataires : UAT, CNT 31, CGA, AL, OCML VP, ACT UP Sud Ouest

Image

https://iaata.info/Manifestation-antifasciste-2088.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 04 Juin 2017, 12:58

Paris : un hommage à Clément digne, riche et ouvert
À l’initiative du Comité pour Clément, en collaboration avec (entre autres) Solidaires et l’Action antifasciste Paris-Banlieue, ce sont plusieurs centaines de personnes qui ont rendu hier hommage à Clément Méric, à travers une après-midi d’échanges et de débats et une manifestation déterminée qui s’est déroulée sans incidents, comme le souhaitaient les parents de notre camarade agressé mortellement par des néonazis le 5 juin 2013. (Photos : La Horde)
... http://lahorde.samizdat.net/2017/06/04/ ... et-ouvert/

Photos de la manifestation en hommage à Clément Méric et CONTRE TOUS LES RACISMES ET L’EXTREME DROITE :
https://www.solidaires.org/Photos-de-la ... E-TOUS-LES
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 14:36

Paris
Récit en photos de la manif contre tous les racismes :
https://paris-luttes.info/oui-clement-e ... arade-8281

Paris 3 juin 2017 : hommage à Clément Méric



Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 05 Juin 2017, 14:51

Ce lundi 5 juin 2017

Marseille

Rassemblement en hommage à Clément Méric, tué par les fascistes

Le 5 juin 2017, cela fera 4 ans que notre camarade Clément Méric a été tué lors d’une rixe avec des militants d’extrême-droite. Le meilleur hommage, c’est de continuer le combat.
Rassemblons-nous le lundi 5 juin à 18h30 au Cours Julien.

Clément était militant de l’Action Antifasciste Paris-Banlieue, et syndiqué à Sud Etudiants. Il est tombé sous les coups de nervis nationalistes pour ses idées antifascistes, anticapitalistes et progressistes.
Avec la crise économique, les contradictions entre les capitalistes et le peuple s’aiguisent. Les politiques impopulaires des partis au pouvoir creusent le lit du fascisme. L’extrême droite gagne peu à peu du terrain en divisant le peuple, en nous montant exploité.e.s contre exploité.e.s. C’est dans ce contexte que les agressions fascistes se banalisent et restent impunies, tandis que la répression se durcit contre les militant.e.s progressistes et révolutionnaires.

Le 9 mars 2017, l’affaire Clément Méric est renvoyée devant la Cour d’Assise de Paris. Si 4 ans après les faits, les Jeunesses Nationalistes Révolutionnaires ont été officiellement dissoutes, cela n’empêche pas leurs militant.e.s de continuer à s’organiser de la même manière, tandis que les meurtriers de Clément sont toujours libres.
Le meilleur hommage, c’est continuer le combat .

Pour Clément et tout les autres. Rassemblons-nous :
lundi 5 juin à 18h30 au Cours Julien.

http://mars-infos.org/rassemblement-en- ... ement-2422


Bordeaux

Rassemblement contre l'extrême droite

19h, Place Canteloup, 33800 Bordeaux

4 ans après la mort de Clément Méric le Collectif Pavé Brulant et le syndicat SUD PTT vous invitent à un rassemblement contre l’extrême droite, avec plusieurs prises de paroles prévues.

https://www.facebook.com/events/668521216690485/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 14 Déc 2017, 19:18

Procès aux assises des agresseurs de Clément Méric

Qu’attendons-nous du procès aux assises des agresseurs de Clément Méric ?

La cour d’appel de Paris a rejeté le 5 décembre le recours d’un des skinheads impliqués dans la rixe qui a coûté la vie en 2013 au jeune militant antifasciste Clément Méric. Esteban Morillo et Samuel Dufour sont renvoyés aux assises pour violences ayant entraîné la mort avec les circonstances aggravantes qu’elles ont été commises en réunion et avec usage ou menace d’une arme. Le comité pour Clément rapporte ce qu’il attend de ce procès.

Le 5 juin 2013, à Paris, Clément Méric, syndicaliste à Solidaires étudiant-e-s et militant antifasciste, mourrait sous les coups de skinheads néo-nazis.

A l’issue de quatre ans d’enquête, le juge d’instruction a conclu au renvoi des agresseurs devant la Cour d’assises. Deux d’entre eux, Esteban Morillo et Samuel Dufour, sont accusés de violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner, commises en réunion et avec usage ou menace d’une arme. Les circonstances aggravantes retenues soulignent le caractère délibéré du recours à la violence par les skinheads, qui sont allés au contact du groupe de Clément et ont pris l’initiative de l’affrontement. Saisie d’un recours, la chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Paris vient de confirmer cette décision. Un procès aux assises devrait avoir lieu d’ici quelques mois.

Qu’en attendons-nous ? Essentiellement que la vérité soit dite publiquement sur les circonstances de la mort de Clément Méric, que l’on cesse de renvoyer dos à dos agresseurs et agressés et que la dimension politique de ce crime soit clairement mise en évidence.

Souvenons-nous : après l’effroi est rapidement venu le temps du doute, soigneusement orchestré. On s’était emballé, les agresseurs n’étaient pas ceux que l’on croyait. Invoquant mensongèrement le contenu d’images de vidéosurveillance, une manipulation médiatique, probablement initiée par des relais de l’extrême droite dans la police, faisait des agressés les agresseurs. Elle venait opportunément cautionner les déclarations des skinheads qui prétendaient avoir agi en légitime défense. Bien que contredite par des responsables de la police judiciaire, cette version fut relayée sans précaution par une large partie de la presse – déclenchée sur RTL trois semaines après la mort de Clément, l’opération de désinformation « La vidéo de l’agression a parlé » avait notamment trouvé un puissant écho au JT de 20 heures de France 2, sous forme d’une infographie représentant Clément attaquant traitreusement un paisible Esteban Morillo. L’effet fut évidemment dévastateur et conduisit une partie de l’opinion à considérer que, finalement, il s’agissait sans doute d’une simple bagarre qui avait mal tourné entre bandes rivales violentes, renvoyées dos à dos.

Or, la mort de Clément Méric n’est pas le résultat d’un malheureux hasard, encore moins le fruit d’une culture de la confrontation physique que partageraient également les groupuscules d’ultra-droite et les mouvements antifascistes.

L’agression doit être resituée dans le contexte politique du printemps 2013, c’est-à-dire un fort mouvement d’opposition conservatrice à l’adoption du mariage homosexuel. La Manif pour tous, mobilisant toutes les droites, avait excité l’activisme d’extrémistes et entraîné une multiplication des violences homophobes ou racistes.

L’agression de Clément et de ses camarades n’a pas été le fait d’électrons libres : les hommes aujourd’hui traduits devant la cour d’assises étaient membres ou sympathisants de Troisième voie, groupuscule ultranationaliste dirigé par Serge Ayoub, alias Batskin, connu dans les années 80 comme chef de bande de skinheads parisiens d’extrême-droite. Ce dernier s’était également entouré d’une milice de gros bras chargée du service d’ordre de son mouvement, les Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR). Ces deux organisations ont été dissoutes par le gouvernement consécutivement à la mort de Clément.

L’enquête a établi que le 5 juin 2013, Esteban Morillo a été en contact téléphonique avec Serge Ayoub immédiatement avant et immédiatement après l’agression, et que tout le groupe s’est retrouvé autour de lui le soir même, dans son bar, où ils ont eu tout loisir d’arranger leur version des faits.

L’actualité récente fournit des exemples de l’implication de proches d’Ayoub et de son organisation dans d’autres affaires, pour certaines criminelles. Ainsi du procès du White Wolf Klan au printemps dernier en Picardie, bande néonazie fondée par un ancien des JNR après leur dissolution et qui s’est rendue coupable de graves méfaits. Ainsi encore de la réouverture en juin 2017 de l’enquête sur la mort d’Hervé Rybarczyk, militant antifasciste lillois retrouvé noyé dans la Deûle en 2011. Deux anciens membres des JNR sont poursuivis pour cette agression qui pourrait avoir été la mise en œuvre d’un rituel initiatique d’admission dans la milice de Serge Ayoub.

Clément Méric a été victime d’un groupe de jeunes gens entretenus dans le culte de la violence par un chef porteur d’un programme politique fascisant, ce que souligne la devise des JNR, empruntée au parti de Mussolini : « Croire, combattre, obéir ».

Non, les extrêmes ne se rejoignent pas. Renvoyer dos à dos racistes et antiracistes, homophobes et défenseurs des libertés, fascistes ou néonazis et antifascistes, c’est faire le lit de la haine et de la violence gratuite.

Le procès des agresseurs de Clément sera l’occasion de mettre en lumière la réalité des faits. Nous espérons qu’il soulignera ainsi la différence fondamentale des postures politiques : refuser de fermer les yeux, dénoncer résolument des idéologies contraires aux principes d’égalité, de liberté, et de fraternité, ce n’est pas faire acte de violence, c’est faire acte de résistance salutaire.

Comité pour Clément


http://www.pourclement.org/2017/12/09/q ... ent-meric/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 27 Fév 2018, 21:11

5 ans : Clément toujours présent

En vue de la commémoration des 5 ans de la mort de Clément Méric, le Comité pour Clément organise un week-end antifasciste de lutte et d’hommage du 1er au 3 Juin à Paris : manifestation, rencontres internationales, concerts, village antifasciste, tournoi… Plus d’infos prochainement. Il appelle tous les collectifs antifascistes, antiracistes, individus, organisations politiques et syndicats à soutenir cette mobilisation (collage, tractage, communiqué de soutien…).

Image

http://lahorde.samizdat.net/2018/02/26/ ... s-present/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 31 Mai 2018, 16:35

Week-end antifasciste de lutte et d'hommage 1er juin au 3 juin 2018

Image

Cinq ans : Clément Méric, toujours présent

Le 5 juin, cela fera 5 ans que notre camarade Clément Méric est tombé sous les coups de militants d’extrême droite. Clément est mort pour ses combats : il luttait pour le progrès social et contre toutes les formes d’oppressions ; c’était insupportable pour ses agresseurs. Profondément antifasciste, il est mort d’avoir refusé de baisser les yeux.

Cinq après sa mort, ses combats sont toujours d’actualité : le projet de loi Asile et immigration, le passage en force de Macron contre les cheminots, les attaques fascistes et policières contre les étudiant-e-s mobilisé-e-s contre la loi ORE, les violences policières dans des quartiers populaires et les discriminations structurelles nous rappellent que le racisme et l’autoritarisme sont toujours bien ancrés dans les institutions.

Leurs avancées sont faites de nos reculs. C’est pourquoi il est important de continuer le combat au quotidien, sur nos lieux de travail, nos lieux d’étude, dans nos quartiers et dans nos rues, en menant des discussions, en construisant des solidarités, en continuant de développer des résistances pour un futur égalitaire et émancipateur.

La mémoire de Clément et ses combats sont intimement liés et nous voulons les faire vivre, les faire connaître. Nous appelons toutes les personnes concernées par ces combats à converger le 2 juin 2018 place Gambetta à 12h pour une manifestation d’hommage. Elle se dirigera vers la place de la République afin de rejoindre la manifestation contre la loi Asile et immigration.

Nous souhaitons que cette manifestation d’hommage soit large, digne, ouverte à toutes et tous. Elle accueillera des mères d’antifascistes italiens, espagnols, grecs, français tués ou emprisonnés.

Premiers signataires : Comité pour Clément, Action Antifasciste Paris-Banlieue (AFA), Union syndicale Solidaires, Solidaires étudiant.es, Alternative libertaire (AL), Marche des solidarités, Comité Adama, Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Urgence Notre Police Assassine (UNPA), Union des Étudiants Kurdes de France (UEKF), Sorbonne Antifasciste (SIAMO), MJCF, La Horde, Collectif de Mères solidaires, Madri Per Roma Citta’ Aperta, Madres Contra la Represión, Mamme in Piazza per la Libertà di Dissenso, Collectif Quartier Libre …



PROGRAMME

Vendredi 1er Juin à La Parole errante (9 Rue François Debergue, 93100 Montreuil) :
Rencontres internationales / Village Antifasciste / Cantine (18h/22h) (Collectif de Mères solidaires, Madri Per Roma Citta’ Aperta, Madres Contra la Represión, Mamme in Piazza per la Libertà di Dissenso)

Samedi 2 juin :
Manifestation antifasciste 12h / Gambetta
Village antifasciste / Cantine / Concerts (18h/00h30) à La Parole errante

Dimanche 3 Juin :
Match du MFC 1871 en Coupe de France - 14h30
Stade départemental La Motte
40/102, Av. Division-Leclerc
93000 Bobigny

http://www.alternativelibertaire.org/?C ... esent-7812
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 12:50

vidéo
5 ANS : CLÉMENT TOUJOURS PRÉSENT
Week-end antifasciste de lutte et d'hommage. Du 1er au 3 Juin, Paris.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32062
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Meurtre de Clément Méric, et suite en mobilisation antif

Messagede Pïérô » 03 Juin 2018, 11:54

Hommage à Clément Méric et RDV post-manif du Bastion Social

Marseille ce dimanche 3 juin 2018

Pour continuer dans la belle dynamique de la manif du 26 mai, nous vous proposons de tous-tes se retrouver le dimanche 3 juin 2018 à 16h au kiosque de la Plaine pour un hommage coloré et tout en message à Clément Méric

Puis à 18h, au kiosque de la Plaine toujours, retrouvons nous afin de discuter de ce qui s’est passé à la manif et pendant l’action contre le "Bastion Social", de ce qu’on pourrait faire et construire ensemble ainsi que de ce qui se passera dans les prochaines semaines.

Mais surtout, cette journée est consacrée à rendre hommage à Clément Méric, militant libertaire d’Action Antifasciste Paris Banlieue et de Solidaire étudiant-e-s. En effet, Clément Méric est mort à Paris le 5 juin 2013, assassiné par un groupe des jeunesses nationalistes révolutionnaires (extrême droite). L’ouverture du “Bastion Social” à Marseille et à Aix en Provence vient raviver en nous la cicatrice de cet assassinat.

L’ombre fasciste est tolérée et encouragée par l’orientation totalitaire du gouvernement Macron et de son ministre proche des milieux d’extrême droite Gérard Collomb. Les fachos continuent d’exister et de s’installer dans nos quartiers impunément. Il nous faut toujours lutter contre leur présence et défendre Marseille et Aix en Provence face à la menace qu’est leur subsistance. C’est pourquoi, dimanche prochain, le 3 juin, retrouvons-nous au kiosque de la Plaine ! Partageons banderoles, bombes, feutres, bières, bouffe ... et tous-tes ensemble, réalisons une action antifasciste en commémoration des 5 ans de la mort de Clément.

PAS DE FACHOS DANS NOS QUARTIERS, PAS DE QUARTIER POUR LES FACHOS !

https://mars-infos.org/sur-la-plaine-ho ... ee-et-3166
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21822
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité