SUD éducation - le journal fédéral et publications

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 19:58

Poursuivre la mobilisation le 15 février

Réforme du bac, du lycée, sélection à l’université

Les 1er et 6 février, des milliers de lycéen-ne-s, étudiant-e-s, de personnels du 2nd degré et du supérieur se sont mobilisé-e-s. Assemblées générales, manifestations et grèves ont marqué ces journées et enclenché un début de mobilisation qu’il faut maintenant poursuivre et développer.

Contre la sélection

Le rouleau compresseur médiatique du gouvernement a tenté de faire passer la mise en place de la sélection pour l’accès au supérieur comme une réforme technique limitée à un changement de plateforme informatique. Il contestait jusqu’à la notion même de sélection. Le débat s’est maintenant déplacé et il est acquis qu’il s’agit bien de sélectionner les étudiant-e-s. C’est d’ailleurs à cette aune qu’il faut lire le rapport Mathiot qui prépare la future réforme du lycée et du bac qui sera présentée le 14 février en conseil des ministres. Elle semble entièrement pensée pour faire des économies (réduction des horaires disciplinaires, recours aux « MOOC », attaques contre le statut) et pour enrôler pleinement le lycée dans le processus de sélection en intégrant largement dans « ParcourSup » les résultats des épreuves anticipées ou les appréciations des conseils de classe du lycée.

Pour le service public

Laisser mettre en place la sélection c’est accepter une dégradation radicale du service public. L’enseignement supérieur est déjà fortement touché par la loi LRU de 2007 et on voit d’ores et déjà que des officines privées ont flairé le filon et vendent leurs services de conseil en orientation contre quelques centaines d’euros. Sans compter les bachelier-e-s recalé-e-s à l’entrée de l’université qui se tourneront vers le privé pour celles et ceux qui en ont les moyens…

Ancrer la mobilisation

Alors que la période des vacances scolaires approche, il importe d’ancrer la mobilisation. Les discussions doivent se poursuivre pour informer sur les projets du gouvernements et convaincre de la nécessité de se mobiliser sans attendre. La période des conseils de classe du deuxième trimestre approche et cela va offrir des occasions de mener des discussions dans les lycées. SUD éducation dénonce la surcharge de travail qui incombe aux personnels et rappelle sa consigne : refuser de remplir les « Fiches avenir » lorsque le rapport de force le permet ou avis les plus favorables pour toutes et tous les élèves. Il est hors de question que les enseignant-e-s décident pour les lycéen-ne-s de leur orientation !

SUD éducation et une large interfédérale (FSU, FO, CGT, syndicats étudiant-e-s et lycéen-ne-s) appellent à la mobilisation le 15 février. Un préavis couvre les personnels de l’éducation (enseignement scolaire comme supérieur).

Il est important d’être aux côtés des lycéen-ne-s et étudiant-e-s qui se mobilisent, notamment devant les lycées pour éviter les violences policières. SUD éducation rappelle également que les lycéen-ne-s disposent d’un droit de réunion et d’expression qui doit être garanti. Les sanctions prises contre des élèves, y compris pour des interventions dans les cours, sont scandaleuses. Les enseignant-e-s doivent veiller à garantir le respect de ces droits élémentaires.


http://www.sudeducation.org/Poursuivre- ... le-15.html

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 15 Fév 2018, 15:31

Le Panneau Syndical SUD éducation #055 • Mi février 2018

L’éducation et la fonction publique dans le viseur, la solidarité contre le chacun pour soi

Au sommaire du numéro 55 :
L’éducation et la fonction publique dans le viseur, la solidarité contre le chacun pour soi
- Amplifier et unifier les luttes (15 février et 22 mars)
- -10 % de postes aux CRPE
- Salaires en baisse

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... r-2018.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7503.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 17 Fév 2018, 18:58

Réformes Blanquer : un lycée « à la carte » et un bac maison au service du tri social

Communiqué de la fédération SUD éducation

La fédération SUD éducation a pris connaissance des annonces faites le 14 février par le Ministre de l’éducation nationale concernant la réforme du bac et du lycée.
Les annonces restent sur certains points très floues. Beaucoup des propositions du rapport Mathiot semblent n’avoir pas été retenues, au terme d’un processus dont on peut se demander à quoi il aura servi sinon à donner l’illusion de la concertation. Car les grandes options définies avant même ce rapport par E. Macron et J-M. Blanquer sont confirmées.

Un lycée « à la carte »

La fin des séries actuelles est confirmée pour la voie générale, au profit d’un lycée “à la carte” comprenant une trentaine de parcours liés à des "spécialités" (les lycées ne proposeront donc pas tous les mêmes spécialités). L’élève devient l’auto-entrepreneur de sa scolarité, toujours davantage responsable individuellement de ses choix, de ses « réussites » ou de ses « échecs ». SUD éducation s’inquiète des volumes horaires prévus : il est difficile de ne pas voir les économies qui motivent ces choix.

⇒ Ce projet s’inscrit pleinement dans le cadre néolibéral des politiques du gouvernement.

Un bac “maison”

L’extension du contrôle continu et la mise en place de partiels corrigés par les enseignant-e-s de l’établissement (pour les matières du socle commun à hauteur de 40% de la note finale) contribuent à localiser le bac, vers des bacs « maison » dépendant de l’établissement, cassant ainsi sa valeur nationale. Cela s’inscrit dans le vaste projet de mettre fin aux diplômes, aux qualifications et aux garanties collectives.

⇒ Cette réforme entraînera encore davantage d’inégalités entre les établissements.

Une réforme au service du tri social

Cette réforme est celle de l’adaptation du lycée et du bac aux exigences de la sélection généralisée pour l’accès aux études supérieures via Parcoursup. Les parcours du lycée correspondront aux attendus définis par chaque filière post-bac. Les élèves ne possédant pas l’ensemble des codes seront encore moins en mesure d’appréhender les parcours alors que les élèves dont le milieu socio-culturel le permettra sauront choisir les parcours les plus valorisants.

⇒ Cette réforme se fera donc au détriment des élèves des classes populaires.

Pour SUD éducation, l’heure est à la lutte pour le retrait des réformes du baccalauréat, du lycée et de l’accès aux études supérieures, qui forment un tout sinistrement cohérent.

Les revendications de SUD pour un lycée égalitaire

Dans l’immédiat, SUD éducation revendique le maintien du cadre national du baccalauréat, qui doit rester le premier grade universitaire, contre toute tentative de localisation. Nous refusons toute hiérarchisation entre les disciplines par une différenciation entre celles qui donneront lieu à examen terminal ou non. Nous défendons le droit à l’anonymat des élèves pour les épreuves certificatives.

Pour favoriser l’égalité du droit à l’éducation, la réduction des effectifs par classe et la mise en place de dédoublements systématiques sont des exigences essentielles, à l’opposé de la politique d’austérité, de suppression de postes et d’autonomie des établissements.

Plus la scolarité est commune, moins elle est inégalitaire : SUD éducation inscrit son combat dans la perspective de l’abolition du système hiérarchisé actuel qui fonctionne sur un modèle d’orientation et de sélection des élèves. Nous portons un projet de lycée unique polytechnique, avec un enseignement qui garantisse à tou⋅te⋅s les élèves l’appropriation de tous les types de savoirs – qu’ils soient manuels, techniques, artistiques ou théoriques – reposant sur des pratiques pédagogiques coopératives et émancipatrices.


http://www.sudeducation.org/Reformes-Bl ... -a-la.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 03 Mar 2018, 12:37

Le Panneau Syndical SUD éducation #056 • Début mars 2018

Au sommaire du numéro 56 :
Pour l’égalité, pour nos droits, pour le service public, tou-t-es en grève le 22 mars !
- Grève unitaire et massive le 22 mars
- En grève, dans l’action le 8 mars
- Avenir de la voie professionnelle

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... s-2018.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7537.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 08 Mar 2018, 17:40

Sud éducation - le journal n°76 - mars / avril 2018

Sommaire
p.2 Un rapport alarmant
Appel
p.3 Édito
p.4 Plan étudiant et Parcoursup : combattre les idées reçues
p.6 Nos moyens de lutte contre l’école du tri social
p.7 L’inquiétante évolution de la Vie scolaire
p.8 Zéro pointé pour le remplacement
p.9 Toutes et tous précaires ?
p.10 La hiérarchie, c’est comme les étagères...
p.12 Stage de 3ème type au château de Ligoure : l’autogestion fluide !
p.14 JO à Paris en 2024 : non il n’y a pas consensus
p.15 Éducation populaire en Argentine
p.16 Bilan de la 3ème rencontre du réseau syndical international de solidarité et de luttes

à télécharger : http://www.sudeducation.org/Sud-educati ... -mars.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 14 Mar 2018, 16:56

Refusons d’appliquer la réforme !

Parcoursup, Plan Étudiants, sélection à l’entrée de l’université

La loi relative « à l’orientation et à la réussite des étudiants » met en place la sélection à l’entrée de l’université, au mépris du droit à l’éducation. Mobilisons-nous contre cette réforme et celles qui l’accompagnent : réforme du lycée et du bac, baisse des moyens... Combattons-les par la grève, dans la rue, mais aussi dans nos établissements, pour ne pas nous faire les complices d’un tri social généralisé. Refusons des procédures qui font peser sur nous une charge de travail considérable qui ne correspond pas à nos missions, au détriment des élèves et des futur-e-s étudiant-e-s. SUD éducation appelle les personnels des lycées et des universités, individuellement et plus encore collectivement, à refuser d’appliquer la réforme.

Dans les lycées

Ce qui nous est demandé sur les « fiches avenir » adressées aux établissements d’enseignement supérieur via Parcoursup :

Les professeur-e-s principaux sont supposé-e-s remplir des « éléments d’appréciation » des élèves sur des compétences y compris extra-scolaires (« engagement, esprit d’initiative »). Ces « éléments d’appréciation » seront communs à tous les vœux de chaque élève.

La direction est supposée donner, après consultation du conseil de classe du deuxième trimestre de terminale, une appréciation générale et un avis sur chaque vœu sur deux points : la « cohérence du vœu formulé avec le projet de formation motivé » et la « capacité à réussir » dans la filière.

Les conseils de classe seraient alors essentiellement consacrés à cette évaluation des projets d’orientation des élèves, au détriment de leur mission d’accompagnement de ces dernier-e-s à quelques mois du baccalauréat. Quels que soient les choix d’orientation des élèves, être leur enseignant-e pendant une année ne nous donne ni la compétence pour prédire leur capacité à réussir, ni un droit de regard sur leur avenir.

SUD éducation appelle à ne pas remplir les « fiches avenir », ou à y indiquer automatiquement les mentions les plus favorables pour tous les items :

Éléments d’appréciation : mention « très satisfaisante » partout
Appréciation générale : une phrase type telle que « Par ce vœu l’élève a exprimé sa motivation à réussir dans la filière »
Cohérence du vœu : « très cohérent » pour tous les vœux
Capacité à réussir : « très satisfaisante » pour tous les vœux

Dans les Universités

Ce qui nous est demandé :

Les enseignantes-chercheuses et enseignants-chercheurs titulaires sont supposé-e-s effectuer le classement des candidat-e-s à chaque filière sur Parcoursup, soit :
Définir des critères de classement des dossiers pour qu’ils soient triés par des algorithmes.
Analyser et classer les dossiers reçus.

C’est bien la sélection des étudiant-e-s à l’entrée de l’université qui est instaurée, puisque les places seront attribuées en fonction de ce classement et dans la limite de capacités d’accueil prédéfinies.

SUD éducation appelle à ne pas élaborer de critères de sélection et à ne pas participer à l’analyse et au classement des candidatures reçues.

Rappelons que les enseignants-chercheurs et enseignantes-chercheuses qui exercent des responsabilités administratives n’ont pas de pouvoir hiérarchique sur leurs pairs et ne peuvent donc les contraindre à effectuer ce classement. Il suffit pour répondre aux pressions éventuelles de faire valoir son attribution ou tableau de service pour l’année universitaire en cours, qui ne comporte pas cette tâche de classement des dossiers.

Construisons le rapport de forces : sabotons la sélection des lycéen-ne-s et des étudiant-e-s. Pour une université ouverte à toutes et tous, revendiquons collectivement la création des places correspondant à tous les premiers vœux des étudiant-e-s.


http://www.sudeducation.org/Refusons-d- ... forme.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 18:09

Grève le 22 mars, Parcoursup : refusons le tri social, Fin du dispositif Sauvadet, Décret ATSEM : l’arnaque

La Lettre d’information de la fédération SUD éducation (mi-mars 2018)

http://www.sudeducation.org/lettre/fede ... 32018.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 28 Mar 2018, 01:32

Universités : SUD éducation condamne la répression, les agressions et les mises sous tutelles

motion d’actualité du 8e congrès de la fédération des syndicats SUD éducation

La fédération des syndicats SUD éducation réunie en congrès à Boulogne-sur-Mer dénonce :

. la mise sous tutelle de l’État de l’université Toulouse le Mirail (Jean Jaurès ) et la menace faite d’intervention des forces de l’ordre.
. l’intervention organisée de nuit, avec l’accord du doyen, d’un groupe fasciste composé d’enseignant-es et d’étudiant-es, à la fac de droit de Montpellier contre d’autres étudiant-es qui occupaient un amphithéâtre.
. La répression de toutes les universités
. la fusion forcée de toutes les universités

Pour mettre en place « Parcoursup » et la réforme du Bac, l’État fait preuve d’une politique autoritaire et de répression à l’égard des grévistes afin de museler les contestations sociales. La lutte en cours massive à Toulouse (fac du Mirail) et celle de Montpellier (université Paul Valéry), portées par les personnels et les étudiant-es, nourrissent l’espoir d’un mouvement contre la sélection. Suite à l’AG, du 22 mars, à Toulouse, la faculté s’est déclarée auto-gérée et cherche à construire la convergence avec les autres secteurs en lutte sur la ville.

La fédération des syndicats SUD éducation exige :
. l’abrogation de la loi ORE
. la révocation de l’ex- doyen de l’université de Montpellier
. la suspension des personnels qui ont participé à l’agression à Montpellier.
. l’arrêt de la fusion des universités toulousaines et de toutes les autres fusions imposées
. le retrait de la réforme du Bac
. l’arrêt des répressions dans toutes les universités

Nous appelons à soutenir toutes les mobilisations en cours et à venir dans les universités et les établissements scolaires contre les réformes qui instaurent la sélection à l’université et accentuent le tri social. Nous y prendrons part de toutes nos forces afin de porter une vision de l’école égalitaire, émancipatrice, ouverte à toutes et tous sans conditions, réfractaire à la loi du marché et au diktat du patronat.


http://www.sudeducation.org/Universites ... damne.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 09 Avr 2018, 20:42

Le Panneau Syndical SUD éducation #057 • Début avril 2018

Au sommaire du numéro 57 :
Mobilisons-nous face aux attaques
Organisons-nous pour riposter
Premier degré : non à la formation formatage !

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... l-2018.pdf

lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7638.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 11:57

La nécessité de s’unir de la maternelle à l’université

zones à défendre - 4 pages SUD éducation

Sélection, inégalités territoriales, tri social, précarisation, casse des statuts, voilà les maîtres mots de la politique gouvernementale. à l’image des cheminot-e-s et du service public ferroviaire, l’éducation nationale et ses personnels sont durement attaqué-e-s. Notre réponse doit être à la hauteur des enjeux car c’est la notion même de service public qui est menacée.

Egalité, justice sociale, démocratie : il y a des principes qui deviennent des lieux dans lesquels est ancré le progrés. C’est ce qu’incarne plus que tout l’école publique. Aujourd’hui, plus que jamais, ces lieux sont attaqués. Alors de la maternelle à l’université, rassemblons-nous, convergeons avec les luttes en cours pour le bien commun. Organisons des zones à défendre, remettons le progrés social au goût du jour !

PDF : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... -unir_.pdf

http://www.sudeducation.org/La-necessit ... de-la.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 30 Avr 2018, 20:52

Le Panneau Syndical SUD éducation #058 • Fin avril 2018

De la maternelle à l’université, dans l’action le 1er mai, en grève le 3 mai et après

Sélection condensée de l’actualité syndicale, le Panneau Syndical SUD éducation est destiné à l’affichage en format A3 ou à l’impression sous forme de tract en A4.

Au sommaire du numéro 58 :
De la maternelle à l’université, dans l’action le 1er mai, en grève le 3 mai et après
- Construisons les convergences
- Police hors de nos facs
- Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement doit mettre fin aux menaces

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... l-2018.pdf

à lire en ligne : http://www.sudeducation.org/Le-Panneau- ... -7666.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 02 Mai 2018, 17:07

Toutes et tous ensemble dans l’action le 3 mai de la maternelle à l’université

tract d’appel à la grève du 3 mai

1er degré : Fermeture de classe, postes supprimés

Baisse des postes ouverts au concours de recrutement, fermetures de classe, hausse des effectifs dans les écoles non-REP, multiplication des classes à multi-niveaux non-choisis et à effectifs pléthoriques dans les écoles rurales. Dans le 1er degré, les effets d’annonce sur la maternelle ou les CP à 12 ne suffisent pas à cacher les conditions de travail qui se dégradent. De nombreux départements perdent des postes.

2nd degré : On brade

Alors qu’en collège la réforme du lycée est appliquée dans la douleur, le ministre est en train de mener à marche forcée une réforme du bac et du lycée qui doit entrer en vigueur dès septembre 2018. Sans aucune concertation avec les équipes enseignant-e-s, cette réforme est menée sans tenir compte des avis du Conseil supérieur de l’éducation et selon un calendrier établi en dépit du bon sens. De plus, les nouveaux horaires prévus ne sont pas financés dans les DHG et les établissements sont contraints d’utiliser leurs marges. Surtout, cette réforme va aggraver les mécanismes de sélection sociale en créant des lycées spécialisés dans certains couples de majeurs. Ce n’est pas la fin des filières mais bien la multiplication des filières pour en affiner la hiérarchie.
Dans le même temps, le lycée professionnel est tenu à l’écart : le ministre s’apprête à l’attaquer à part. Bien que le ministère repousse sans cesse les annonces, les pistes discutées actuellement suite à la présentation du rapport Marcon/Calvez laissent entrevoir un lycée professionnel réduit au rôle de sas vers l’apprentissage. La baisse des DHG des SEP et LP pour l’an prochain ne ment pas. Les « Harvard du professionnel » seront plutôt cheap.

Supérieur : une réforme en ORE

Dans le supérieur, la mise en place de la sélection à l’entrée de la licence se met en place dès cette année. C’est une véritable rupture, au détriment des élèves issu‑e-s des milieux les plus populaires. Étudiant-e-s et personnels ne s’y sont pas trompé-e-s et les mobilisations se développent. Les seules réponses apportées par le gouvernement consistent en des interventions policières sur les campus.

Fonction publique : vers la régression

Généralisation du recours aux contractuel-le-s, du salaire au mérite, abandon de certaines missions au privé, plan de départ volontaire, suppression de 120 000 postes, remise en cause du statut, suppression des CHSCT… Ce sont de rudes coups que le gouvernement veut porter aux fonctionnaires et au service public.

Il est temps de riposter toutes et tous ensemble. SUD éducation appelle avec la CGT éduc’action, le SNES-FSU et le SNEP-FSU à la grève le 3 mai. Cette journée sera également une journée de grève des cheminotes et cheminots mobilisé-e-s pour la défense de leur statut et du service public. Construisons-les convergences !


http://www.sudeducation.org/Toutes-et-t ... ans-l.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 21:12

Face aux répressions contre le mouvement social, soyons uni-es et déterminé-es !

Communiqué de Sud éducation Paris sur la répression du 1er mai 2018

Cela fait des semaines que des mouvements de grève émergent de partout : dans l’éducation, dans la santé, dans le rail, dans la propreté, à la Poste, etc.

Le 1er mai 2018 a été une journée de convergence de ces combats, un pas vers l’instauration d’un rapport de force global s’opposant au gouvernement Macron et, plus généralement, au capitalisme.

Mais cette journée a été marquée par une très dure répression. Toute une partie du cortège, située en tête, a été gazée, nassée, chargée par la police. Des milliers de personnes étaient présentes dans cette partie de la manifestation.

Plusieurs centaines de manifestant-es ont été arrêté-es (dont beaucoup de mineur-es) jusque tard dans la nuit dans le centre de Paris. Certain-es sont encore en garde à vue, d’autres savent déjà qu’ils et elles vont passer en comparution immédiate cet après-midi. Un appel à se rendre au Tribunal de grande instance pour les soutenir circule : à partir de 13h30, avenue de la Porte de Clichy.

Le syndicat Sud éducation Paris demande la remise en liberté de toutes et tous, sans aucune poursuite.

Cette répression, c’est la réponse du gouvernement aux colères qui s’expriment. C’est la continuité des évacuations des facs occupées ces dernières semaines contre la loi ORE introduisant la sélection à l’université (à Paris, les facs de Tolbiac, Saint-Charles, Censier, la fermeture de l’EHESS, etc.).

Nous tenons d’ailleurs à marquer notre pleine et entière solidarité aux enseignant-es et aux étudiant-es qui actuellement refusent de passer ou faire passer les partiels à l’université Paris-1 et à l’université de Nanterre.
Ces prises de position sont dignes et courageuses, nous les saluons de tout coeur.

Merci enfin à la Legal Team Paris de la Coordination contre la répression et les violences policières d’avoir effectué tout le travail de recensement et de suivre les affaires.
Pour les contacter : stoprepression@riseup.net
Leur cagnotte en ligne : tinyurl.com/stoprep2

Solidaires face à la répression ! Tou-tes ensemble on continue !


http://sudeducation75.org/spip.php?article1028
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 06 Mai 2018, 16:20

Sud éducation - le journal n°77 - mai / juin 2018

p.2 • Régionalisation de l’éducation
• Avancement de l’obligation scolaire à trois ans
p.3 édito
p.4 Mobilisation inter-degré à Nanterre : de la maternelle à l’université
p.5 L’Université de Toulouse Jean Jaurès mobilisée contre la fusion et la loi ORE
p.6 Lutte contre la loi Vidal : analyse de la mobilisation à partir du cas montpelliérain
p.8 Le scandale silencieux des dossiers demandés aux élèves sur Parcoursup
p.9 Exemple de construction de la convergence des luttes dans l’éducation : le collectif éducation Val-de-Marne
p.10 Libéralisation et destruction de la fonction publique : transport ferroviaire, école, hôpital...
p.11 Licenciement de Gaël Quirante : une attaque politique contre un syndicalisme de lutte
p.12 Uni-es contre l’extrême droite ! Motion d’actualité du 8ème congrès de la fédération des syndicats Sud éducation
p.13 Ni à Bure, ni ailleurs ! Motion d’actualité du 8ème congrès de la fédération des syndicats Sud éducation
p.14 École de production : la région Normandie finance des écoles du patronat !
p.15 Happy end dans le Far west : champagne ! Suite et (presque) fin d’une épopée kafkaïenne de deux ans…
p.16 Élections professionnelles 2018 : des enjeux importants pour Sud éducation et Solidaires

à télécharger : http://www.sudeducation.org/docrestrein ... _no77_.pdf

http://www.sudeducation.org/Sud-educati ... 7-mai.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: SUD éducation - le journal fédéral et publications

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 18:57

Sud éducation Paris‏

De la maternelle à l'université, du privé au public, on est tous-tes concerné-es! Les réformes Macron n'ont qu'un seul objectif: nous assujettir au pouvoir du fric et des patrons!

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32839
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité