la justice fait payer le mouvement social en silence (?)...

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 09 Fév 2017, 16:07

Invités du MEDEF : Rassemblement au TGI de Paris,10 février, 12h

Rassemblement
Procès de Cyril et du rideau de fer du Medef
Les « Invités du Medef »

Dans la Compagnie Jolie Môme, nous avons droit à deux procédures pour une même action : l'occupation du siège du Medef le 7 juin dernier, celle de Loïc pour un coup imaginaire à l'encontre du directeur de la sécurité (procès reporté au 11 septembre 2017) et celle de Cyril et ses 6 comparses pour la dégradation imaginaire du rideau métallique.

Nous vous attendons donc nombreux pour soutenir Cyril et ses comparses lors de leur procès le 10 février 2017 à 13h dans la 10ème Chambre correctionnelle du TGI de Paris.

Rassemblement le 10 février à midi devant le TGI de Paris
4 Boulevard du Palais, 75001
M°Cité

https://www.facebook.com/events/1803525023246154/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 11 Fév 2017, 21:31

Loïc de la compagnie Jolie Môme.
Relaxe pour les Sept militants qui avaient occupé le siège du MEDEF en juin dernier, en opposition à la loi travail et pour un régime plus favorable aux intermittents du spectacle. Et le MEDEF débouté.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 14 Fév 2017, 15:18

Inculpés du 49-3 : les procès continuent contre les opposants à la loi travail

Malgré un dossier vide, quatre mois fermes ont été requis mardi contre un vidéaste indépendant présent lors d’un rassemblement contre la loi travail.

« Ce dossier est vide, assure maître Adrien Mamère, l’avocat de la défense. Il n’y a pas d’éléments qui corroborent les déclarations des policiers. » Et pourtant, mardi, le ministère public a requis, droit dans ses bottes, quatre mois de prison ferme à l’encontre de Frédéric, un vidéaste indépendant qui publie sur Internet des films de manifestations sociales et écologiques depuis quatre ans. L’avocat des parties civiles, lui, s’est contenté de demander des dommages et intérêts autour des quatre chefs d’inculpation : outrage, menace de mort, crachat et rébellion lors de l’interpellation, le 5 juillet 2016, par des CRS à Paris. Ce jour-là, perché sur le parapet du pont de la Concorde, Frédéric filmait une centaine de protestataires réunis face à l’Assemblée nationale. Une manifestation non autorisée contre l’usage de l’article 49-3 pour imposer la loi travail.

... http://www.humanite.fr/inculpes-du-49-3 ... ail-631833
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 14 Fév 2017, 18:51

Paris mercredi 15 février 2017

Rassemblement de soutien à Laurent

Laurent, secrétaire général adjoint de la sous-section recherche INSERM est convoqué devant la Cour d' Appel de Paris suite à une manifestation contre la loi travail le 15 septembre dernier.

le 15 février à 9h, Palais de Justice de Paris, Île de la Cité, l' UD CGT de Paris, la FERC et son syndicat appellent à un rassemblement ce jour là pour soutenir le camarade.

http://cgtparis.fr/spip.php?article2977
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 15 Fév 2017, 01:51

Relaxe pour les sept du 7 juin suite à l’occupation pacifique du Medef !

Le 7 juin 2016, 120 militant-e-s en lutte contre la loi Travail et pour l’application de l’accord du 28 avril pour les intermittents du spectacle occupaient pacifiquement le Medef, suite à l’AG de la CGT spectacle et de la CIP.

Loïc fut mis en garde à vue aussitôt pour des violences imaginaires et malgré des coups délibérés reçus d’un "responsable" de sécurité. Son procès aura lieu le 11 septembre, le juge estimant qu’une enquête était méritée sur les coups qu’il a reçus.

Sept autres militant-e-s furent convoqués le 8 novembre et placés abusivement en garde à vue. Leur procès vient d’avoir lieu ce vendredi 10 février. Le Medef avait porté plainte pour de soi-disant dégradations d’un rideau de fer ... qui marche très bien.

Même le procureur demandait la relaxe pour 4 des 7, et retenait des charges imprécises contre les trois autres, histoire de ne pas décrédibiliser totalement la plainte.

Le juge a prononcé la relaxe des 7 mis en examen !
Le dossier est vide, autant pour les 7 innocentés que pour Loïc.

La juste bataille pour les droits sociaux continue !

CGT Spectacle

http://cgtparis.fr/spip.php?article2978
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 16 Fév 2017, 12:35

Appel à soutien financier pour Marianne

Marianne, enseignante de philosophie à Foix, condamnée en appel suite au mouvement contre la loi travail, lance un appel à soutien financier.

Peut-on encore être enseignant-e de philosophie et engagé-e ???

Enseignante de philosophie au lycée de Foix j’ai l’année dernière participé à de nombreuses manifestations avec des lycéen-ne-s contre la loi El Khomri. Malheureusement un seul de mes collègues enseignant-e-s participe à des manifestations avec les élèves ; je suis donc souvent la seule adulte avec eux et, pour cela, la cible privilégiée des forces de l’ordre.

Le 24 mars 2016 nous avons fait une belle manifestation avec slogans, débrayage de cours, lancer d’œufs... mais le tout sous la surveillance et le harcèlement de deux policiers en civil, ce qui m’a valu un procès avec trois chefs d’inculpation : organisation d’un rassemblement non déclaré, outrage à agents, incitation à la rebellion. Pour un peu je me prendrais pour Socrate ou pour Louise Michel !

Le procès s’est déroulé le 11 octobre dans une ambiance tendue puisqu’il a eu lieu à huis clos (alors qu’un comité de soutien voulait y assister) et que la procureure n’a cessé de m’interroger sur mes idées plutôt que sur les faits. Elle a aussi indirectement formulé sa conception idéologique de la philosophie puisqu’elle s’est indignée que j’ai pu participer à des "actes d’incivilité" avec les élèves alors même que les notions de "morale, société, justice" étaient au programme des classes de terminales. Je ne lui ai pas fait l’affront de lui rappeler que le b.a.-ba de ce cours est de distinguer le "légal" et le "légitime" ni que le citoyennisme moderne n’a rien à voir avec ce que les philosophes appellent un citoyen (membre du souverain et du pouvoir législatif).

Le délibéré du procès a été rendu le 6 décembre 2016, satisfaisant sur tous les points les demandes de la procureure : 3000 euros d’amende et trois mois de prison avec sursis pour le pénal plus 1500 euros (en tout) pour les deux policiers qui étaient partie civile. Un des chefs d’inculpation (incitation à la rebellion) a tout de même disparu. Cette condamnation est très lourde et mon avocat m’a conseillé de faire appel.

Sur les conseils de mes élèves j’ai aussi fait un appel par internet pour récolter les fonds nécessaires aux nouveaux frais d’avocat (1800 euros) et à l’organisation d’une fête de solidarité (2000 euros). Le lien est le suivant www.lepotcommun.fr/pot/skla9zbd

Si vous souhaitez qu’il existe encore des professeur-e-s de philosophie qui défendent en acte les idées qu’ils ou elles enseignent (l’année dernière j’enseignais aux terminales littéraires le manifeste du parti communiste de Marx !), des professeur-e-s solidaires avec les élèves en lutte cette caisse de soutien s’adresse à vous.

Sans soutien collectif nous serons soit réduit-e-s au silence soit licencié-e-s.

Pour celles et ceux qui ne souhaitent pas passer par internet on peut envoyer des chèques de soutien à l’ordre de "fonds d’action soutien marianne" à l’adresse :

Solidaires 09 fonds d’action
21 rue des chapeliers
09000 Foix

Si la somme récoltée dépasse les frais nécessaires pour l’avocat et la fête elle sera versée à une caisse collective de solidarité pour soutenir d’autres inculpé-e-s du mouvement social.

Pour de plus amples informations sur ce procès vous pouvez consulter les articles ci-dessous et le site de la radio La locale (Saint Girons 09)

Marianne Thomat


P.-S.
Pour info : des camarades de la legal team de la zad de notre dame des landes ont été convoqués pour avoir fait un appel à soutien financier pour payer des amendes juridiques. Les appels ne peuvent donc légalement porter que sur les frais d’avocat ou d’organisation d’évènements.


https://iaata.info/Appel-a-soutien-fina ... -1846.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 19 Fév 2017, 16:32

Liste non exhaustive de procès, condamnations, poursuites, discriminations et sanctions sur les douze derniers mois à l'encontre de 2199 militants, manifestants, grévistes et syndicalistes
https://www.facebook.com/luttesinvisibl ... 36889135:0
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 26 Fév 2017, 02:54

Loi Travail, des procès à Niort et à la Rochelle

Au printemps dernier, la loi Travail, dite Loi El Khomry a fait descendre plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues. De ce mouvement fort et déterminé, les media ne retiendront que les images "choc" des soi-disant "casseurs" et les files d'attentes aux stations-service. De notre côté, nous retenons surtout le nouveau seuil de violences policières atteint et les poursuites judiciaires contre nombre d'entre nous.

Dans la région Poitou-Charentes, pourtant si calme d'habitude, plusieurs personnes sont poursuivies pour des faits dérisoires et sous des prétextes plus fallacieux les uns que les autres.

Le 9 mars, une personne est arrêtée violemment à Niort après une manifestation ayant débouché sur l'ouverture du portail du MEDEF et l'occupation de sa cours par l'ensemble du cortège. On lui reproche des dégradations et des tags (au marqueur).

Suite à la manifestation du 12 mai à la Rochelle, deux personnes sont arrêtées, l'une violemment à la fin d'une manifestation ultérieure, l'autre à son domicile, après perquisition. On leur reproche d'avoir jeté des œufs de peinture sur la préfecture et sur la chaussée.

Ces événements, qui ne sont que la partie émergente de l'iceberg, nous montrent que la Police est partout, prête à frapper avec violence et virulence, n'hésitant pas à gazer et matraquer des militant-e-s et à débarquer chez elles/eux au petit matin pour assouvir sa soif de vengeance.

Dans ces deux affaires, l'État et le Patronat, qui sont deux des têtes de l'hydre que nous nous efforçons de combattre, sont les cibles. Il est, une fois de plus, important de faire remarquer que ces deux entités sont solidaires entre elles et se protègent mutuellement.

Les faits reprochés, ridicules, servent avant tout de prétextes pour arrêter et isoler des personnes connues des services de Police pour leur activité militante. Cela ne doit pas nous faire tomber dans de faux débats sur la soi-disant violence/illégalité de certaines de nos actions, mais au contraire, nous faire renforcer nos solidarités, notre unité face à la répression et aux violences d'État.

Contre la loi travail et son monde, contre la répression, contre les violences policières, Solidarité et Unité.

Rassemblements
RDV Jeudi 2 mars à 13 heures 30 devant le TGI de la Rochelle - 10 rue du Palais - pour un rassemblement de soutien !
RDV Mardi 16 mai à 8 heures 45 devant le TGI de Niort - 2 rue du Palais - pour un petit déj solidaire.

Legal Team Charente-Maritime/Deux-Sèvres

https://poitiers.demosphere.eu/rv/1127
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 27 Fév 2017, 13:36

Six mois pour une pierre
Montpellier. Répression ferme suite aux manifs pour Théo

Cette semaine, pendant les manifestations lycéennes en soutien à Théo et contre les violences policières, une quinzaine d’interpellations ont eu lieu. Un manifestant a pris six mois de prison ferme.

Michael, 33 ans, a été arrêté pendant la manifestation lycéenne de jeudi. Trois policiers ont porté plainte contre lui car ils l’accusent d’avoir lancé une pierre, qui, de leur aveu même, ne les a même pas touchés. Passé en comparution immédiate le lendemain, vendredi 24 février, Michael a pris six mois de prison ferme, avec mandat de dépôt (donc incarcération immédiate), pour « violence aggravée par deux circonstances » et « participation à un attroupement et port d’arme » : en l’occurrence la pierre. Alors que le juge a expliqué aux autres condamnés quels était leurs droits et comment les choses allaient se dérouler pour eux, il s’est adressé à Michael avec tout le mépris dont il était capable, en lui disant : "ce soir vous dormez en prison, c’est ça quand on jette une pierre sur la police !".
Aujourd’hui, un manifestant de plus dort en prison, alors que les violeurs de Theo, les assassins d’Adama et tous les politiciens véreux sont toujours en liberté. Justice pour Theo et toutes les autres victimes de la police et de la répression !

... http://www.revolutionpermanente.fr/Mont ... -pour-Theo
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 28 Fév 2017, 13:42

Un leader de la CGT jugé pour outrage au patron de la police, à Caen : une manifestation prévue avant le délibéré

Le parquet de Caen (Calvados) avait requis une peine de 3000 euros d'amende contre Franck Merouze, leader de la CGT dans le département mardi 17 janvier 2017. Ce dernier était poursuivi pour outrage envers le chef de la police. Le tribunal de Caen rendra son délibéré mardi 28 février 2017 à 8h30. En amont du verdict, une manifestation est prévue devant le tribunal de Caen à l'appel de très nombreux syndicats.

... http://www.normandie-actu.fr/breves/un- ... re_257547/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 18:30

Amiens lundi 6 mars 2017

Rassemblement de soutien suite aux manifestations contre la loi Travail

Il s'agit ici de soutenir un cheminot condamné à 67000€ d'amende pour avoir versé de l'essence sur des pneus pendant la manifestation sur la loi travail.

RDV de 11h à 13h, Tribunal de grande instance d'Amiens

Organisateur : SUD Rail

https://www.facebook.com/events/574009299468072/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 05 Mar 2017, 21:43

Outrage au patron de la police : le leader de la CGT relaxé par le tribunal de Caen

Le délibéré est tombé mardi 28 février 2017. Franck Mérouze, le leader CGT, a été relaxé par le tribunal de Caen des faits d'outrage au patron de la police

Le tribunal de Caen (Calvados) a rendu son délibéré mardi 28 février 2017. Franck Mérouze, le responsable de l’antenne locale de la CGT avait été jugé mardi 17 janvier 2017, pour outrage et/ou diffamation à l’encontre de Jean-François Papineau, le patron de la police à Caen. Il a finalement été relaxé.

... http://www.normandie-actu.fr/outrage-pa ... en_257649/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 06 Mar 2017, 17:32

Strasbourg : Soirée et concert de solidarité contre les répressions

Ce vendredi 3 mars, au CAJ Molodoï (Strasbourg), avait lieu une soirée-concert de solidarité contre les répressions (sociale, syndicale, militante…) organisée par AFA Strasbourg, Lucha Y Fiesta et Solidaires Alsace. Près de 400 personnes y ont assisté, ravis de l’initiative et de la qualité des interventions, aux côtés des nombreux participants invités : le Collectif Vérité et Justice pour Hocine Bouras, le Collectif contre la radiation de la SNCF de Christophe et Mathieu, le Comité Goodyear Mulhouse / Non à la répression des militants, du Collectif Contre la Répression Alsace, un syndicaliste des “6 de Haguenau”, Vincent Duse, Mickael Wamen, Gaël Quirante…

La première heure fut consacrée à la présentation du tout jeune Collectif Contre la Répression Alsace (voir le texte de constitution et d’appel en fin d’article) suivie d’une prise de parole libre et de témoignages de victimes de répression.

... http://la-feuille-de-chou.fr/archives/94888
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede bipbip » 06 Mar 2017, 19:58

« Ce dossier est une accumulation de preuves contestables »

Huit personnes, dont les frères Bernanos, ont été mises en examen dans l’enquête sur la voiture incendiée quai de Valmy, le 18 mai dernier.

Antonin et Angel Bernanos sont tous les deux soupçonnés d’avoir participé à l’incendie de la voiture de police le 18 mai dernier en marge d’un rassemblement contre « la haine anti-flic ». Les deux agents étaient sortis in extremis du véhicule en flammes. L’aîné des deux frères est soupçonné d’avoir jeté le plot métallique brisant la vitre arrière du véhicule et le cadet d’avoir agressé à coups de tige de fer Kevin Philippy, surnommé le « policier kung-fu ». Depuis, un certain Nicolas F., 39 ans, petit-fils d’officier militaire et ancien scout, a reconnu avoir agressé Kevin Philippy. Bryan M. et Léandro L., également arrêtés pour ces faits, ont également été remis en liberté le 24 mai, en l’absence d’éléments probants.

... http://www.humanite.fr/ce-dossier-est-u ... les-632858
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32925
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: la justice fait payer le mouvement social en silence (?)

Messagede Pïérô » 07 Mar 2017, 01:53

Appel à soutien au procès de Nico : contre les violences policières et soutien aux migrants

Le procès de Nico, militant actif du quartier Stalingrad / La Chapelle et de la lutte pour les droits des réfugiés, aura lieu vendredi 10 mars au TGI de Paris.
Que lui reproche-t-on ? Son engagement quotidien, constant et généreux en faveur de la cause des exilés. Nico est une nouvelle victime d’une longue liste de militants qu’on tente de faire taire par l’intimidation et la violence.


L’été dans le quartier Jaurès Stalingrad La Chapelle a été particulièrement dur pour les migrants des campements parisiens : des rafles quotidiennes et des violences régulières ont marqué la vie du quartier. Les migrants et réfugiés ont tenu la rue pendant des mois pour se rendre visible et lutter pour leurs droits fondamentaux. De nombreuses personnes solidaires venaient en soutien pour aider les migrants à s’organiser et à résister face à l’État qui cherche à les invisibiliser et à les disperser.
La Cuisine des Migrants, collectif de migrants et de soutiens dont Nico est un membre actif, a été présente sur le terrain durant tout ce temps pour apporter des repas quotidiennement sur les campements.

Vendredi 12 août 2016, pendant une manifestation de migrants qui protestaient contre les rafles et la chasse dont ils sont l’objet quotidiennement, Nico a été sauvagement tabassé par les CRS alors qu’il filmait. Les CRS et la police avaient une fois de plus nassé les migrants et les militants présents à leurs côtés. Nico s’est avancé vers le groupe pour filmer. Un CRS s’est rué sur lui pour lui arracher son appareil photo, rejoint par plusieurs collègues, ils lui ont donné plusieurs coups de matraque. Nico est tombé. Ils l’ont ensuite menotté au sol, puis relevé et embarqué avec son manteau sur la tête jusqu’au fourgon de l’autre côté de la rue.

Le sort qui lui a été réservé relève de la logique mise en place pour saper toute tentative de résistance face à l’état policier. Non contents d’organiser la chasse aux migrants, les pouvoirs publics ont aussi lancé une répression contre les militants engagés à leurs côtés.

Venez soutenir Nico vendredi 10 mars à 9h au Tribunal de Grande Instance de Paris, Chambre 30.

Contre les violences policières et la répression dont font l’objet les migrants et les personnes solidaires, pour soutenir les luttes des migrants et des sans-papiers.
Liberté de circulation et d’installation !

Le BAAM, L’ATMF, la Cip-Idf, la Cuisine des Migrants

• Appel à soutien pour Nico
Vendredi 10 mars à 9h
TGI de Paris, Chambre 30 (M.Cité)
• Soirée d’infos et de soutien
Mardi 7 mars à partir de 19h30
A la Nouvelle Rôtisserie, 4 rue Jean et Marie Moinon, 75010 Paris M. Colonel Fabien ou Belleville
Repas et boissons à prix libre


https://paris-luttes.info/appel-a-souti ... e-les-7650
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité