CNT-f

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT

Messagede Banshee » 15 Oct 2014, 23:36

« PUTAIN DE GUERRE ! »
Samedi 8 novembre 2014, à 21H00

Image

Dans le cadre de sa journée de commémoration critique de la 1ère Guerre mondiale, le Syndicat Unifié du Bâtiment, Confédération Nationale du Travail (CNT-f) vous convie à une représentation exceptionnelle de :

« PUTAIN DE GUERRE ! »
UN CONCERT EXCEPTIONNEL de DOMINIQUE GRANGE et TARDI,

Composé de chansons, lectures et projection d’œuvres de TARDI, dont des dessins inédits réalisés pour le spectacle.

Dominique Grange chante ses propres textes, ainsi que des textes de Montéhus, de Sébastien Faure, Vian…et ceux de combattants anonymes, comme « La Chanson de Craonne », « Gorizia ».

Image

Tardi dit des textes antipatriotiques et antimilitaristes, extraits des Tomes 1 et 2 de « Putain de guerre ! », album réalisé avec l’historien Jean-Pierre Verney (Casterman).

Ses dessins sont projetés sur un grand écran et plongent les spectateurs dans une évocation puissante de la « Der des Ders ».

accompagnés par Raphaël Maillet (Violon, mandoline), Michaël Bidault (Accordéon), du groupe « Accordzéâm ».

Montage / Projection Images : Antoine Sirven

33, rue des Vignoles - 75020 Paris
(M°Buzenval - ligne 9)
Entrée : Libre et gratuite
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT

Messagede Banshee » 22 Oct 2014, 22:19

Combat syndicaliste n° 394 - octobre 2014

Image
Au sommaire

- Que la colère gronde !
- La fédé construction s’inscrit dans l’histoire
- Stratégies syndicales en milieu hostile
- Le changement promis, un cas d’école
- Faites de l’autogestion
- Hommage à Antonio Martin
- International : dossier Palestine
- Culture : Viva la Nueve
- Viva Libertad

http://www.cnt-f.org/combat-syndicalist ... -2014.html
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT

Messagede Banshee » 05 Nov 2014, 11:42

Ce n'est pas tous les jours qu'on a l'honneur et le plaisir de rencontrer Tardi.
N'oubliez donc pas de réserver votre samedi 8 novembre. C'est dans 3 jours aux Vignoles.

Venez nombreux-ses !

;tchin:
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT

Messagede Banshee » 09 Nov 2014, 13:38

Le spectacle "Putain de guerre" était une pure merveille.
D'ailleurs, pour celles et ceux qui ne l'ont pas encore lue :

une petite présentation.

Jacques Tardi a eu la gentillesse, malgré une fatigue évidente, de rester vraiment tard pour dédicacer son album.
Soirée particulièrement réussie, un grand merci au syndicat SUB de la CNT-f.

sm 26
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT

Messagede ARTHUR » 12 Nov 2014, 07:29

Merci à tous !

Le samedi 8 novembre dernier, fut une bien belle journée pour notre syndicat qui organisait la première journée de commémoration critique portant sur l’année 1914 [1].

Merci,
aux contributeur(trice)s que furent : Nina Almberg, Guillaume Davranche, Jean-Claude Lamoureux, Julien Chuzeville, et qui d’une façon claire et ouverte tracèrent le contexte de cette année terrible.

Merci,
Aux créateur(trice)s et artistes que furent : Sara Llorca (comédienne), Dominique Grange (auteur/interprète), Tardi (dessinateur), Raphaël Maillet et Michaël Bidault musiciens du groupe Accordzéam, Antoine Sirven (Montage/Projection), Le Kwaga Band, Jonathan Desoindre (réalisateur), Fabien Delaube pour son décor qui contribuèrent à la haute tenue de cette journée.

Merci,
Aux quelques 250 personnes qui ont, par leur présence, réchauffé le siège de notre confédération, et le chœur de notre syndicalisme.


Merci enfin,
A la vingtaine de camarades qui se sont mobilisés pendant 3 jours, afin que cette journée puisse avoir le lustre dont beaucoup, nous ont félicité.

A tous,
Nous donnons rendez-vous le samedi 7 novembre 2015 (date à confirmer), pour cette seconde année de commémoration critique qui aura pour thème : « Femmes en guerre, Production et Pacifisme. »


http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article625

[1] Notre syndicat organisera durant les sept années à venir, une journée de commémoration critique allant de l’année 1915 à l’année 1921. Voir le programme du comité scientifique.
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede Banshee » 26 Nov 2014, 12:33

"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 10 Déc 2014, 13:04

La fédération du bâtiment se remet aux fondations

Il y a contes et comptes dans toutes relations de Conseils Fédéraux ou Congrès politiques, associatifs ou syndicaux. On peut user de la langue de bois pour dire que l'on a jamais été aussi fort (et ce malgré le recul continu de nos acquis sociaux), ou donner de l'écho aux difficultés que l'on rencontre.Notre fédération Construction considérant qu'on mène la lutte de classes en étant capable d'aborder ses propres contradictions , a pour habitude de dire les choses telles qu'elles sont (et tant pis si cela désespère ce qui reste de Billancourt).

Dans le marasme social que nous connaissons, la fédération Construction CNT, réunie en Conseil Fédéral le dimanche 9 novembre, s’est remise à l’ouvrage pour développer le syndicalisme d’action directe dans nos branches.
L’évocation de la grande et révolutionnaire fédération du bâtiment, faite la veille, lors de la journée publique de commémoration critique sur l’antimilitarisme et l’antipatriotisme avant 1914, allait-elle donné un élan suffisant aux camarades rassemblés pour débattre de notre volonté de relancer la fédé ?

En effet depuis notre grande manifestation nationale de 2010, notre fédération à subi les contrecoups de la scission de notre organisation qui eut pour conséquence le départ de syndicat et de syndiqués des SUB, le retour de militants au sein de syndicats intercos restés confédérés, et le retrait d’autres de la vie militante.

Après un large appel à l’ensemble des Cénétistes pour participer à ce Conseil Fédéral, seuls les trois syndicats de : Bretagne, Bordeaux et Paris étaient présents. Si le décompte des effectifs nous ramène à plusieurs années en arrière, le Conseil Fédéral a largement affirmer, que comme le syndicalisme y était depuis toujours habitué, il nous fallait pour repartir, revenir aux fondamentaux.

Furent discutés pendant les débats de la journée :

Les stratégies de développement local menant à la création de nouveaux SUB
L’organisation territoriale de la fédération
Les conditions de labellisation syndicale pour intégrer la fédération
La simplification des statuts fédéraux.
La répartition des mandats fédéraux.
Les campagnes fédérales à venir.

Il a été convenu que nos trois syndicats devaient sur l’ensemble de ces points donner leur position avant le 15 janvier 2015.

Que tous ceux qui souhaitent, avec nous, reconstruire un syndicalisme d’action directe et de combat, n’hésitent pas à prendre directement contact avec les syndicats les plus « proches » de chez eux ou avec le SUB Bretagne qui, pour le moment, assure le secrétariat fédéral.

Fraternelles Salutations Syndicalistes et Révolutionnaires.

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article668
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede Freakers » 08 Jan 2015, 11:24

Communiqué de presse du 08 janvier 2015

C'est avec effroi et stupeur que la CNT a appris l'attaque du siège du journal Charlie Hebdo à Paris, ce mercredi 7 janvier 2015.

Avant tout, la CNT apporte son soutien et sa solidarité aux familles des victimes, à leurs proches, à l'ensemble des salarié-e-s de Charlie Hebdo et à toutes celles et ceux que cette atteinte terrible à la liberté de penser a pu toucher.

Cet attentat, ne saurait toutefois nous faire réagir uniquement sous le coup de l'émotion en nous faisant oublier nos principes anticapitalistes, autogestionnaires et libertaires.

Évidemment, personne, aucun-e travailleu-r-se ni aucun-e journaliste ni aucun individu ne saurait être menacé-e, blessé-e ou tué-e pour son travail, les propos qu'il tient ou encore les avis qu'il émet.

Nous tenons également à préciser qu’à aucun moment nous n’accepterons que cet attentat soit utilisé à des fins politiques racistes, haineuses ou sécuritaires, par ceux-là mêmes qui sont en grande partie responsables d’une situation sociale catastrophique, adoptant une politique étrangère impérialiste et guerrière au quatre coins du monde, stigmatisant les musulmans et les étrangers comme boucs émissaires aux fins de s'exonérer de toute culpabilité et de ne pas rendre compte, devant le peuple, de leurs actes. A aucun moment, nous ne ferons d'amalgame entre les musulmans et les pratiques immondes de quelques intégristes religieux.

Dans ce contexte, plus que jamais, la CNT réaffirme que la lutte contre toutes les formes de fascismes (qu'elles soient religieuses ou politiques), de racisme, de xénophobie et de toutes autres causes de divisions des classes populaires, est à amplifier au quotidien et non pas seulement lorsqu'un événement tragique se produit.

La CNT invite toutes et tous à rejoindre le combat antifasciste et à exprimer sa solidarité avec l'ensemble des peuples (partisan-e-s Kurdes, Syriens Libres, Palestiniens, Espagnols, Grecs, minorités opprimées …) combattant le capitalisme, l'autoritarisme, l’obscurantisme, la misère et l'exploitation, peu importe les couleurs que ces fléaux arborent. Enfin, la CNT tient à rappeler la nécessité, coûte que coûte, de garder le cap de la lutte des classes et de l'émancipation internationale des travailleurs sans se laisser aveugler par les chimères nationalistes que la classe dominante cherchera à nous imposer.


No Pasaran !

La CNT
Freakers
 
Messages: 135
Enregistré le: 17 Mai 2010, 20:12

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 29 Jan 2015, 08:53

Siéger au Comité d’Entreprise fait-il de nous des collabos ?

Dans le cadre d’une série d’articles à venir sur le travail syndical à engager au sein des Instances Représentatives du Personnel, nous débutons par un extrait de l’ouvrage : « Dans la mêlée sociale » de Nicolas Faucier (la Digitale Editeur - p.188).

La participation aux élections professionnelles et le fait de siéger au comité d’entreprise a longtemps agité le mouvement anarchiste. Il est à l’origine, comme la question des permanents syndicaux, de nombreuses prises de positions antagonistes, de débats violents et de scissions au sein même de la Confédération Nationale du Travail, se voulant l’héritière de la CGT-SR.

Nicolas Faucier [1], militant anarchiste, issue d’une militance syndicale construite, dans les années vingt, au contact de la vielle garde Syndicaliste-Révolutionnaire qui avait fait la gloire de la CGT d’antan, n’avait pas ces appréhensions. Sans masquer les risques de collaboration de classe, mais dans l’esprit toujours vivace de Fernand Pelloutier, il semblait considérer que chaque occasion de former des militants syndicaux à la gestion ouvrière devait être saisie.

Notre syndicat demeure dans cet état d’esprit.

La suite sur: http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article708
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 23 Mar 2015, 08:26

Un bal irlandais fort sympathique, merci à tous !

La soirée irlandaise du samedi 14 mars, à l’occasion de la Saint-Patrick, fut une bien belle soirée en soutien aux œuvres culturelles de notre syndicat : le concours de nouvelles et le Ciné-SUBversion.

Comme pour tous les évènements organisés par le Syndicat Unifié du BTP Région parisienne (CNT-f), ce bal a été également un moment de formation pour nos adhérents. Pendant la permanence syndicale tenue chaque samedi, plusieurs camarades commençaient l’organisation et la répartition des tâches de la journée : approvisionnement, nettoyage et rangement des lieux, diffusion de flyers dans les alentours, etc, tandis que se tenaient plusieurs réunions régionales dans les locaux.

A partir de 15h, une douzaine de camarades arrivaient en renfort pour s’atteler à toutes ces tâches : cuisine et préparation des repas, décompte des stocks, installation de la sono, pendant que leurs enfants participaient quant à eux à la décoration des salles par des guirlandes et trèfles verts et noirs.

Vers 18h, les 11 musiciens du Kwaga Band commençaient à échauffer les instruments lors des balances.

Après un ragoût digne de la cuisine subarde, le Kwaga Band commença le concert 20h15, par une 1ère session musicale d’environ 40 minutes. Après une petite pause, les danseurs et danseuses se lancèrent pour le bal, guidés par Emma, qui prenait le temps d’expliquer chaque danse et ses pas. Jusque 23h, le Kwaga Band nous proposa un concert de grande qualité, auquel ont assisté une centaine de personnes.

Tout au long de cette soirée, plusieurs camarades ont animé avec entrain la buvette syndicale et servi le repas préparé, pendant que d’autres assistaient au concert, ou veillaient au bon déroulement de la soirée.

Cette soirée a été l’occasion d’un moment convivial et fraternel et culturel pour plusieurs camarades du Syndicat Unifié du Bâtiment par leur participation aux diverses tâches de l’évènementiel : installation et sonorisation du concert, tenue et animation de la buvette et accueil du public. Nous remercions chaleureusement le Kwaga Band pour leur concert et leur soutien, ainsi que le public présent pour sa bonne humeur et son appui pour notre concours de nouvelles 2014/2015.

A l’année prochaine !

Devant l’insistance de certaines et certains invités, voici la recette du SUB ragout :

Pour 60 carnivores,

6 kg de jeune mouton (variante végétale
5 kg de lentilles vertes ou brunes,
et rajouter à la fin de 1 kg de irish blue ou du bleu du limousin), 3 kg d’oignon, 3 kg de carottes, 2 kg de rutabaga, (ou panais ou navet jaune, c’est plus fort), 1 l ou plus de bonne bière rousse ou ambrée, 30g de baies de genièvre, poivre noir et surtout pas de sel, ce n’est pas bon pour le moelleux des légumes.
3 choux verts frisés et 20g de bicarbonate de soude

La veille :

Désosser la viande, mettre de coté le gras et les parties nerveuses, la débiter en petits dés de 3 à 5 cm d’arêtes
Mettre à fondre dans un petit fond d’huile le gras, avec les parties nerveuses coupées finement, augmenter le feu dès qu’il y a assez de gras, et rajouter par dessus les oignons débités fin, remuer souvent.
Quand les oignons sont translucides et commencent à se colorer, ajouter 1/3 des carottes coupées en demies rondelles, le panais ou rutabaga débités finement, puis la viande poivrée.
Quand la viande semble presque cuite, rajouter le reste de carottes et les baies de genièvre.
Recouvrir de bière et laisser venir à ébullition.
Sortir du feu et laisser mariner 12 à 20 h.

Le jour du repas :

Faire réduire à feu doux la marinade. Attention à ne pas bruler le fond
Blanchir dans une eau bicarbonatée les choux j’usqu’à ce qu’ils prennent des couleurs plus vives, les égoutter.
Débiter les choux en carré de 5 cm d’arêtes, enlever les trognons
Au choix, rajouter les choux par dessus le ragout , ou les cuire séparément sans sel et avec poivre (s’il vous reste de la bière .... ) en mouillant régulièrement, jamais plus du tiers de la casserole.

Du riz peut accompagner

Au service, si vous êtes halophile, saler généreusement sans même goûter, (vous rappelez-vous seulement du goût des aliments ?).

Bon appétit
Michael - Le cuistôt des bons tuyaux.

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article739
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 24 Mar 2015, 12:41

Résultat du 1er tour des départementales 2015 : Le refus de la mascarade en tête

Comme nous le soulignions dans un précédent article (http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article726), le parlement ne représente ni les ouvriers, ni les employés, soit plus de la moitié des travailleuses et travailleurs en France.

Avec 64% d’abstention chez les ouvriers, 53% chez les employés et 64% chez les moins de 35 ans, ces élections départementales nous montrent plusieurs choses :

que la majorité des ouvriers n’attends plus rien d’une classe politique qui les a mis de coté de la vie démocratique et cire les pompes des patrons.
que le vote ouvrier et employé n’est pas FN. Encore plus si l’on rajoute ceux qui ont voté mais contre eux.
que ces partis politiques ne construisent pas l’avenir mais préservent le passé. L’abstention des jeunes est le désaveux personnel du président des patrons, François Hollande.

A la classe ouvrière du BTP qui a décidé de mettre fin à la mascarade électorale, c’est le moment de rejoindre le syndicat unifié du bâtiment. Syndicat sans permanent à la différence des autres, nous construisons les luttes par l’action directe et sommes organisés sans chef. Chaque travailleur trouve au syndicat ce dont il a besoin, normal, chaque travailleur y apporte aussi ce qu’il peut.

Les travailleuses et les travailleurs du BTP sont chez eux au syndicat et tout le temps. Pas de mensonge électoral, pas de promesses pour obtenir une voix, pas de bourgeois t’expliquant qu’il faut l’élire pour ton bien et qui ne rêve que de sa place avec les autres bourgeois. Au syndicat, nous pratiquons la démocratie directe.

Le syndicat unifié du bâtiment est un syndicat de classe, il n’y a que des camarades du BTP prêts à se donner la main pour se sortir de la merde et à y enfoncer le patron à leur place.

Alors à ceux qui ont brulé leur carte électorale, c’est le moment de ne plus déléguer vos vies et de ne plus rester seuls. Venez construire avec les autres camarades du syndicat, le BTP de demain sans patron et sans politicards à leur botte.

Syndicat Unifié du Bâtiment (rp)
CNT (f)

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article744
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 30 Mar 2015, 07:09

Un matin de permanence syndicale pour le BTP à Paris

Il est 8H30 à Paris, en ce samedi de printemps, et Ferdinand est aujourd’hui de permanence syndicale pour le BTP. Il l’est en fait une fois toutes les huit semaines, en mandat tournant avec d’autres camarades.

Il pousse la grille sur rue, la bloque pour en signifier le dorénavant libre accès, et d’un pas décidé se dirige vers le fond de l’impasse.

Le trousseau de clé déjà en main, il recherche celle qui permet l’accès à la salle du fond, où il officiera toute la matinée.

Il ouvre puis, par deux néons blafards, donne de la lumière sur cette pièce aux tables qui gardent encore les traces de la réunion de la veille, à celles ou s’empilent tracts et journaux syndicaux, au bar où sont abandonnées tasses à café à moitié vides et cendriers pleins de mégots.

Ferdinand, maintenant la porte ouverte sur la cour, ventile au mieux l’espace confiné.

Dans ce premier quart d’heure, il effectue les rangements préliminaires qui permettront d’accueillir les travailleurs et camarades qui le rejoindront bientôt.

La suite sur: http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article740
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede Banshee » 30 Mar 2015, 16:40

communiqué du 16 mars 2015
Face à l’austérité et à la loi des patrons !
Le 9 avril, toutes et tous en grève et manifestations


Le 9 avril 2015, la CNT participera à la journée de grève et de manifestations initiée par les organisations syndicales CGT, FO et Solidaires. Loi Macron, CICE, réductions drastiques des budgets alloués à la santé et au social, fermetures d’hôpitaux, de classes, d’usines, réforme de l’assurance chômage, stagnation des salaires... partout la colère enfle face au désastre économique, politique, écologique et social qui frappe de plein fouet les classes populaires du pays. La CNT assiste avec satisfaction à la multiplication des initiatives locales, le plus souvent unitaires – et ce malgré les bureaucrates patentés – favorisant l’émergence d’une nouvelle dynamique d’espoirs et de luttes sociales qu’il nous faut faire converger dans la rue le 9 avril.

Dans le même temps, nous assistons à une accentuation des politiques répressives à l’endroit des travailleurs et travailleuses et de tou-te-s ceux et celles qui s’opposent aux politiques anti sociales ou anti écologiques : licenciements pour fautes par ci par là, avertissements, convocations et mises à pied se multiplient.... Suite au décès de Rémi Fraisse en octobre dernier, l’État s’est permis de laisser intervenir des milices sur la ZAD de Sivens… oui des milices ! Dans le même ordre d’idée, le terrorisme permet au gouvernement de détourner l’attention des enjeux sociaux afin de mieux faire passer ses réformes et ses lois sécuritaires !

Pour la CNT, plus que jamais, l’heure est à une riposte d’ampleur, notamment face à une loi Macron qui vise à détruire tous les droits et acquis des travailleur.se.s - travail du dimanche, de nuit, prud’hommes, contrat de travail, CHSCT, délit d’entraves patronaux, code du travail - et qui, couplée avec la future loi sur les Instances Représentatives du Personnel, la réforme de l’Inspection du Travail, et la probable remise en cause des 35 heures nous permet d’affirmer sans détour que ce gouvernement de sociaux traîtres aura bien manœuvré en faveur des intérêts du grand Capital. De plus les patrons attendent avec impatience cette loi qui leur permettra d’user du « fait du prince » sans entraves : l’ambiance au travail que tout un chacun connaît, les fermetures de sites et les licenciements collectifs sont là pour nous le rappeler. Tous ces facteurs créent ainsi le terreau qui renforce quotidiennement l’extrême droite.

C’est pourquoi la CNT et ses syndicats ont décidé de mettre toutes leurs forces dans la bataille à venir. Partout, nous populariserons nos analyses et critiques de la situation et notamment des conséquences désastreuses de la Loi Macron et des politiques d’austérité pour les classes populaires. Partout nous développerons les perspectives de luttes et soutiendrons les actions mises en œuvre par les travailleur.se.s afin de faire du 9 avril un point d’appui à la construction d’une grève interprofessionnelle et reconductible : une grève générale que nous appelons de nos vœux afin de renverser le rapport de force et de construire l’alternative anticapitaliste, internationaliste et autogestionnaire.

Enfin, le 9 avril, alors que certaines bureaucraties syndicales semblent privilégier une manifestation centralisée, excluant ainsi l’immense majorité des travailleur.se.s en lutte et les désarmant en affaiblissant leurs capacités de grève, la CNT invite toutes et tous à faire converger les revendications des différents secteurs et à participer massivement aux initiatives prises localement, afin de faire échec à la loi Macron, aux politiques d’austérité et à la précarité, pour défendre nos droits, nos acquis et nos libertés !

La CNT
Manifestation à Paris « Unis contre l'austérité »

mobilisation unitaire le 9 avril

Trajet / parcours : Départ 13h Place d'Italie, en direction d'Invalides
pl. d'Italie > av Gobelins > bd Port-Royal > bd Invalides > Esplanade des Invalides


http://www.cnt-f.org/face-a-l-austerite ... trons.html

Mise à jour : rdv CNT angle place d'Italie-rue Bobillot
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede Banshee » 06 Avr 2015, 10:28

Image

Toute la progra ici

À vous voir !

youpeee
"Si les abattoirs avaient des vitres, tout le monde deviendrait végétarien ! ", Paul McCartney
Avatar de l’utilisateur-trice
Banshee
 
Messages: 260
Enregistré le: 25 Aoû 2014, 10:44

Re: Evolution du syndicalisme- avoir un oeil sur la CNT-f

Messagede ARTHUR » 10 Avr 2015, 07:33

Ne pas se tromper d’adresse !

Celle-ci est particulièrement destinée à certain(e)s exploiteurs en tous genres ou laquais serviles de la presse aux ordres, qui nous lisent … un peu trop rapidement.
Notre site syndical d’information, maintenant largement ouvert sur le monde, ramène quelques fois dans ses filets de drôles de demandes.
Les grilles de salaires, ainsi mises à la disposition de tous, suscitent alors des appels téléphoniques ou des messages comme celui-ci :

« Bonjour,
Nous avons un gardien d’immeuble catégorie B avec logement de fonction depuis 9 ans. As t il le droit de sortir les poubelles les jours fériés et être compensés ? On n’impose pas. Il souhaite le faire avec une contre partie (je comprends) sauf que nous devons réduire nos charges.
Merci de vos conseils avisés. »


Messages qui nous interrogent sur la conduite à tenir.
L’ignorer ?
Répondre outragés ?
Lancer illico un mouvement de grève générale, comme le figaro nous en sait capable ?

La suite sur: http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article751
ARTHUR
 
Messages: 351
Enregistré le: 12 Juin 2010, 20:07

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités