Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 10 Déc 2014, 19:02

Valls va se réjouir des dégâts de sa politique aux Assises de l’économie de la mer Jean-Luc Mélenchon

Aux Assises de l’Economie de la mer à Nantes, Manuel Valls vient se réjouir les dégâts de l’absurde politique d’austérité et de compétitivité menée par François Hollande depuis 2012.

Il est juste qu’il soit mal reçu.

En effet, la liste des forfaits de François Hollande dans ce domaine s’allonge chaque jour : baisse de 2% du budget pour la mer l’an prochain après deux baisses en 2013 et 2014, fragilisation de l’entreprise DCNS par la suspension de la livraison des Mistral à la Russie, abandon de la SNCM et du plan de renouvellement de sa flotte au détriment des chantiers navals STX de St Nazaire…

Le cynisme est révélé par l’inauguration par Manuel Valls d’une usine d’Alstom pour les énergies marines renouvelables. Ces gesticulations ne feront pas oublier que son gouvernement a abandonné cette branche à General Electric au mépris de l’indépendance nationale et de l’intérêt général.

Il y a urgence à inventer un autre futur pour l’économie de la mer, au service d’une relance écologique de l’activité. C’est dans cet esprit que je participerai aux Assises de l’économie de la mer et que j’organise le 17 janvier à Lorient un Forum de la mer où je présenterai un programme d’action.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 13 Déc 2014, 00:16

Image
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 15 Déc 2014, 01:35

Soutenons Sylvia Garcia jugée en appel ! Commissions enfance et santé, Marie-Laure Darrigade Bellocq, Secrétaire Nationale du Parti de Gauche à l'Enfance, la Santé et la Protection sociale

Sylvia Garcia a perdu son emploi après la dénonciation de maltraitance institutionnelle envers un jeune adulte handicapé.

Celui ci avait été attaché toute une nuit, à un baby-foot… car il aurait été "agité".

Sylvia , en conformité avec la loi qui "oblige à dénoncer les privations, les mauvais traitements ou les atteintes sexuelles infligés à une personne qui n’est pas en mesure de se protéger en raison d’une déficience psychique. Le secret professionnel ne peut être opposé" , a effectué son devoir .

L’employeur a été condamné par les juges prud’homaux, cependant, celui ci a fait appel refusant le versement provisoire des salaires.

Ce 16 décembre à Riom c’est un appel sur le fond qui sera jugé. Le cas de Sylvia est loin d’être isolé.

Il met en lumière le traitement réservé aux "lanceurs d’alerte", nos " vigies citoyennes" de la démocratie .

Les procès intentés, les appels des décisions judiciaires se veulent une dissuasion insoutenable des renoncements des crimes et délits.

Le Parti de Gauche se joint au combat de Sylvia et appelle à la soutenir le 16 décembre au tribunal de Riom.

Au-delà de Sylvia il s’agit pour le PG de se mobiliser pour tout les lanceurs d’alerte, et se battre pour l’établissement d’un vrai statut protecteur du "lanceur d’alerte".
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 16 Déc 2014, 01:42

Mort de Remi Fraisse : le premier responsable est Bernard Cazeneuve Raquel Garrido, SN au combat pour la constituante et la 6ème République

L’inspection générale de la Gendarmerie a conclu à une absence de faute professionnelle de la part du gendarme ayant lancé la grenade offensive sur Remi Fraisse. Le PG prend note des réserves qui ont été formulées sur ce rapport qui pourrait être démenti par l’enquête judiciaire. Il n’en demeure pas moins que la recherche exclusive d’une culpabilité parmi les forces de l’ordre en lieu et place de celle de la hiérarchie ministérielle est inacceptable.

En effet, les gendarmes doivent se borner à l’application de consignes hiérarchiques. En matière de maintien de l’ordre, la chaîne de commandement remonte au ministre de l’Intérieur. La première responsabilité est donc politique.

C’est Bernard Cazeneuve qui est responsable de la stratégie de maintien de l’ordre utilisée la nuit de la mort de Rémi Fraisse. C’est lui qui est responsable de l’escalade de la violence. Sur le fondement du principe essentiel de responsabilité en politique, le Parti de Gauche exige une nouvelle fois la démission de Bernard Cazeneuve. L’impunité n’a que trop duré.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 19 Déc 2014, 00:56

L’école devait être une priorité, l’éducation prioritaire est la première attaquée Paul Vannier, responsable national éducation, François Cocq, secrétaire national à l’éducation

La mise en œuvre de la réforme de l’éducation prioritaire portée par Najat Vallaud Belkacem va priver de leurs moyens des dizaines d’établissements scolaires.

À Paris, Toulouse, Bègles, Harfleur, Clermont Ferrand, Dijon, Clichy la Garenne, Colombes, Créteil, Lyon, Montreuil, Mâcon, La Ferté sous Jouarre, Pont Évêque, Rennes, en Corse etc., la sortie de collèges du dispositif de l’éducation prioritaire entraîne avec elle celle de nombreuses écoles. Dans la capitale par exemple, une quarantaine sont concernées.

Dans chaque académie, les recteurs ont établit la carte des nouveaux Réseaux d’éducation prioritaire (REP et REP+). Un exercice comptable, habillé de critères confus, réalisé dans le cadre d’une enveloppe contrainte affectée par le ministère.

Une fois de plus, loin des discours sur la "priorité" censée être accordée à l’école, l’austérité s’impose. Très concrètement les conditions d’apprentissage de milliers d’enfants, avec des classes plus nombreuses à la rentrée 2015, seront dégradées. Dans le même temps, la modification du barème pour les mutations des enseignants de l’éducation prioritaire va conduire au départ des équipes éducatives et donc à l’arrivée d’enseignants inexpérimentés.

La politique éducative doit répondre aux besoins scolaires. Elle ne peut consister à déshabiller Paul pour habiller Jacques. L’intérêt général doit l’emporter sur les logiques budgétaires. A moins que cette réforme ne serve les aspirations profondes de la Ministre qui a commandé au Conseil supérieur des programmes un rapport qui préconise de réduire les finalités de la scolarité obligatoire à l’acquisition du simple socle commun !

Le Parti de Gauche exprime toute sa solidarité aux enseignants et aux parents qui se battent pour le maintien des moyens de leurs écoles et participe dès à présent à leurs côtés aux mobilisations organisées ces derniers jours partout en France. Il sera notamment présent dans les mobilisations franciliennes des 9, 10 et 11 décembre à Paris.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 22 Déc 2014, 01:14

Non à la privatisation de l’aéroport de Toulouse-Blagnac Manuel Bompard, Secrétaire national

Au nom de l’austérité, le gouvernement vient de vendre la moitié de l’aéroport de Toulouse-Blagnac à un consortium chinois. Cet équipement est pourtant un bien d’intérêt public, dont les terrains sont occupés par les entreprises aéronautiques de la région sous forme d’autorisation provisoire. Qui plus est, il est «rentable» économiquement.

Qui va garantir la pérennité de leur installation ? Qui va s’assurer que les nuisances créées par le trafic aérien seront régulées et prises en compte d’un point de vue de l’intérêt général ? Comment Emmanuel Macron a t-il pu préconiser le choix de ce consortium, alors qu’une enquête sérieuse de Médiapart a révélé que l’une des parties avait fait l’objet d’une amende pour corruption, et que la holding était immatriculée dans un paradis fiscal ?

C’est un choix productiviste qui contrarie à l’avance toute régulation du trafic aérien en fonction de l’intérêt général dans une démarche de planification écologique (environnement, aménagement du territoire) puisque les investisseurs auront pour objectif premier de développer le trafic.
Cette privatisation sert de banc d’essai pour généraliser ce type d’opération aux autres aéroports "rentables" (Lyon, Nice puis Bordeaux, Montpellier et Strasbourg).

Nous refusons que le patrimoine de l’Etat soit bradé et nous demandons que l’ensemble des conditions de cette privatisation soit rendu public. Il faut en finir avec cette opacité la plus totale qui favorise les brigandages politiques ! Le transport ne doit pas obéir aux seules lois du marché.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 25 Déc 2014, 00:30

Réforme du droit d’asile : Débouter et expulser pour le gouvernement Valls ! Elisabeth Cazenave, animatrice de la commission Migrations du PG et Danielle Simonnet Secrétaire nationale du Parti de Gauche

Dans la continuité de la politique d’immigration en place sous Sarkozy, le projet de loi relatif à la réforme de l’asile porté par le gouvernement Valls qui doit être débattu Mardi 9 Décembre, est une attaque supplémentaire au droit d’asile.

Cette réforme doit traduire les directives européennes issues de la refonte du « paquet » Asile d’ici juillet 2015 dans la législation française. Mais, si la refonte complète de la législation européenne en matière d’asile n’était déjà pas à la hauteur pour restaurer le droit d’asile, sa transposition par la France s’en éloigne encore plus !

Le projet de loi présenté vise en réalité à contrôler encore et toujours plus les demandeurs d’asile par la mise en place de mesures d’hébergement directif, sous couvert de quelques maigres avancées pour les demandeurs d’asile telles que le droit à l’assistance d’un tiers ou d’un avocat, ou la systématisation du recours suspensif devant la CNDA.

Il instaure des procédures accélérées qui entraîneront un examen expéditif des demandes d’asile, au prétexte d’efficacité pour éviter l’engorgement de l’administration. Pire, le droit au travail, présent dans la directive « Accueil » de l’Union Européenne est le grand absent de ce projet de loi. Le gouvernement Valls n’a qu’une volonté : débouter et expulser!

Le gouvernement dans ce projet de loi se positionne une fois de plus en bon élève d’une Europe où les demandeurs d’asile sont considérés comme des fraudeurs et doivent franchir un véritable parcours du combattant pour bénéficier de la reconnaissance de leurs droits. Cette réforme ne présente aucune volonté de restaurer le droit d’asile en France, malgré les nombreuses condamnations par la CEDH (Cour Européenne des Droits de l’Homme).

Le découplage de ce projet sur l’asile du projet de loi relatif à l’immigration repoussé à 2015 vise à rendre moins visible la politique nauséabonde du gouvernement Valls qui restreint toujours plus le droit d’asile au nom du dogme du contrôle et de la limitation des flux migratoires.

Pour le Parti de gauche, Il est au contraire urgent de rétablir un droit d’asile déconnecté des politiques migratoires. Les demandeurs d’asile doivent pouvoir bénéficier du droit au travail pendant la période d’attente d’examen de leur dossier. Une politique visant à développer des capacités suffisantes en centre d’hébergement pour les demandeurs d’asile constitue une nécessité afin que comme l’indique la Constitution de 1793 « le peuple français donne l’asile aux étrangers bannis de leur patrie pour la cause de la liberté ».
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 26 Déc 2014, 00:17

Pour lutter contre le changement climatique, il faut changer le système Martine Billard

La 20e conférence sur le climat vient d’ouvrir, à Lima au Pérou. Durant deux semaines les dirigeants internationaux se réuniront, avec leurs délégations mais aussi un certain nombre d’acteurs privés et d’organisation sociales, pour tenter de trouver une solution collective au réchauffement climatique.

Alors que le dernier rapport du GIEC est inquiétant sur les perspectives climatiques pour notre planète, la réunion de Lima doit aboutir à des accords importants en préparation du sommet de Paris en 2015.

Il n’y a malheureusement pas grand chose à attendre de ce sommet, ni de celui de Paris. La Chine et les États Unis ont signé un accord bilatéral non contraignant dans lequel ils s’engagent à diminuer leurs émissions de gaz à effet de serre (GES). Cet accord a été célébré comme historique par les bien pensants, les tenants de l’écologie de marché. Il s’agit pourtant d’un double signe extrêmement négatif : les deux principaux pollueurs du monde n’ont pas l’intention de se lier à des mécanismes contraignants dans le cadre des Nations Unies. Le bilatéralisme et l’absence de mécanisme contraignant de réduction des émissions de GES sont un recul sans précédent dans les négociations climatiques, et subordonnent la responsabilité collective face aux dangers climatiques à des rapports de force et conjonctures économiques et géopolitiques.

De plus, les négociations climatiques sont devenues des débats techniques noyautés par les groupes d’intérêt privés et les grandes entreprises transnationales.

Pour lutter contre le changement climatique, il faut changer le système. Nous reprenons à notre compte les mots d’ordre de la mobilisation sociale parallèle à cette COP 20, qui s’est entre autre réunie lors de la Pré SocialCop au Venezuela en novembre dernier.

Le Parti de Gauche sera représenté par Arthur Morenas, co-responsable Amérique Latine, lors du Sommet des peuples qui se réalisera à Lima du 8 au 11 décembre, ainsi qu’à la marche des peuples contre le changement climatique qui aura lieu le 10 décembre dans la capitale péruvienne. Nous y porterons notre projet écosocialiste, contre toute forme de marchandisation de la nature ou d’appropriation privée des richesses collectives. Pour la prise en compte de la voix des peuples contre les grandes entreprises qui font de l’écologie un business et des négociations climatiques un rapport de force à leur seul profit.

Le Parti de Gauche sera aussi présent au rassemblement le même jour à Paris.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 26 Déc 2014, 23:14

Le Parti de Gauche » A Barcelone, le réseau écosocialiste européen se met en ordre de marche contre le Tafta et pour le climat Martine Billard, Corinne Morel Darleux, Sophie Rauszer

Après Paris, Bruxelles et Londres, le réseau écosocialiste européen s’est réuni pour la quatrième fois de l’année à Barcelone, accueilli dans les locaux d’Iniciativa per Catalunya Verds. Douze organisations de sept pays étaient représentées (France, Espagne, Angleterre, Belgique, Roumanie, Bulgarie, Italie). Nous avons également reçu le témoignage de militants associatifs écologistes comme Maria Olteanu, des luttes anti-gaz de schiste en Roumanie et Tom Kucharz d’Eccologistas en Accion, engagé dans le mouvement "Stop TTIP".

Le député européen Ernest Urtasun a animé nos débats sur la convergence des actions européennes contre le projet de traité transatlantique entre l’Europe et les États-Unis. Martine Billard a présenté les positions du Parti de Gauche et rappelé l’importance de mener la bataille également contre les autres traités de libre échange en cours, notamment avec l’Afrique. Sophie Rauszer a quant à elle présenté l’agenda des prochaines journées de mobilisation et actions clés contre le Tafta au cours du Printemps 2015. Le réseau a décidé de faire une déclaration de soutien et de participer aux différentes actions jusqu’au retrait de ce projet de traité. Téléchargez le document

Corinne Morel Darleux a ensuite présenté les principaux messages et le calendrier de la Coalition Climat 21 et animé les échanges sur la préparation de la Cop21, le sommet international sur le climat qui se tiendra à Paris en décembre 2015. Les membres du réseau écosocialiste européen ont tous fait part de leur volonté de participer aux actions collectives durant le sommet, et d’organiser à cette occasion un événement commun autour de la campagne « Green energy for all » . Celle-ci s’organise autour de cinq axes principaux : urgence sociale et accès à l’énergie ; stop aux profits excessifs des multinationales de l’énergie ; plan d’économies d’énergie, arrêt du nucléaire et refus des gaz et huiles de schiste ; propriété publique et contrôle citoyen avec des conseils citoyens de l’énergie ; création d’emplois-climat de qualité. Téléchargez le document

La prochaine réunion du réseau écosocialiste européen se tiendra en Roumanie en 2015.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 27 Déc 2014, 19:12

Laïcité à l’école : assez de mots, des actes ! Paul Vannier, responsable national à l'éducation du Parti de Gauche

En ce jour anniversaire des 109 ans de la loi de 1905, la ministre de l’Éducation nationale a présenté son plan pour « renforcer la laïcité à l’école » : création d’une « journée de la laïcité », multiplication des « opportunités d’échanges » sur ce thème entre enseignants, parents et élèves etc. Des mots, toujours des mots.

Pour défendre la laïcité, c’est avec le régime concordataire qu’il faut rompre. C’est sur la loi Debré, organisant le financement public de l’école privé, qu’il faut revenir. C’est la loi Carle, qui coute chaque année 500 millions d’euros aux communes, qu’il faut abroger. Fonds publics à l’école publique, fonds privés à l’école privé. Surtout, l’État doit garantir l’accès au service public de l’éducation et mettre fin aux monopoles privés de fait là où l’absence d’établissements publics oblige les familles à scolariser leurs enfants dans le privé confessionnel comme à Beaupréau dans le Maine et Loire ou ailleurs en Bretagne.

Mais la laïcité c’est la mise à l’écart des élèves de tous les prosélytismes, qu’ils soient religieux ou marchands. Mme Vallaud Belkacem peut continuer à faire des phrases, dans le même temps elle organise la semaine « école-entreprise » en collaboration avec le MEDEF, son prédécesseur a créé le Conseil national éducation-économie pour « préparer les jeunes à l’entreprise », la réforme des rythmes scolaire permet l’entrée du secteur privé à l’école… Pour le Parti de Gauche, la laïcité se défend en acte et dans toute son acceptation. Clercs et marchands, loin de nos enfants !
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 28 Déc 2014, 21:26

A quand de réelles assises du Handicap La commission enfance du Parti de Gauche

Les assises du Handicap se déroule ce 11 Décembre 2014 ; où il sera question d’accessibilité, d’emploi et d’éducation.

Or la thématique du handicap ne peut pas se résumer qu’à cela.

Quand seront abordées les questions cruciales telles que celle du manque de place dans les établissements français qui se traduit souvent par une expatriation des enfants et jeunes adultes dans des établissements belges, expatriation couteuse et douloureuse alors que pourrait être menée une vraie politique du handicap se traduisant par des créations de structures adaptées.
Quid également de cette question délicate de la maltraitance institutionnelle et de la maltraitance de l’état par l’intermédiaire des ARS évoquées pourtant depuis un an dans la presse nationale et locale avec diverses affaires en cours et le reportage de m6 "ces centres qui maltraitent les enfants handicapés" du 19 janvier 2014.

Le polyhandicap est une fois de plus le grand absent de ces assises. Il est temps d’œuvrer à une véritable prise en charge de toutes les personnes en situation de handicap.

Qui dit assises dit invitation de tous les acteurs afin de réfléchir ensemble autour d’un sujet. Les professionnels peuvent enrichir les échanges avec leur connaissance fine de la question.
Si les parents et familles attendent des réponses, ils ont également leur avis à donner et doivent participer à l’élaboration d’une nouvelle politique autour des handicaps. Ils doivent être entendus.
On ne peut continuer à laisser des familles épuisées dans le désarroi sans solution pour leurs enfants.
On ne peut pas continuer à laisser des professionnels sans les moyens nécessaires à cette prise en charge complexe (sous-effectif, manque de formations…)

Le Parti de Gauche appelle à de véritables journées de réflexion autour de ces problématiques qui soient suivies d’une réelle politique volontariste sur la prise en charge en France des handicaps. La commission enfance du parti de gauche apporte tout son soutien à la mobilisation des parents et professionnels, grands oubliés des assises, qui aura lieu ce 11 décembre 7 rue d’Aguesseau à Paris 8eme (11:00).
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 30 Déc 2014, 01:22

Nous marcherons avec les plumés de l’austérité Eric Coquerel

Le budget d’austérité en cours d’adoption à l’assemblée va toucher de plein fouet les collectivités locales qui voient leur dotation réduite de 11 Milliards d’ici 2017. Cette baisse va également aggraver les inégalités sur le territoire en affaiblissant encore les départements et les communes les plus populaires. C’est le cas évidemment de la Seine St Denis où plusieurs communes sont face à des choix insolubles pour boucler leur budget.

Plusieurs refusent désormais d’obéir au point même de faire grève comme le maire de Stains.
C’est pourquoi le PG appelle le samedi 13 décembre à soutenir la "marche des plumés de l’austérité " qui, partant de plusieurs villes dont Ile-Saint-Denis, St Denis, Aubervilliers, Stains etc., convergera à S Lazare à 14h30 pour se rendre à l’assemblée nationale afin d’y dire son refus de ce budget.

Plusieurs secrétaires nationaux et élus du Parti de Gauche seront présents dont Eric Coquerel, conseiller régional Ile de France, Danielle Simonnet conseillère de paris, ainsi que des élus PG du 93 dont Franck Boissier, Laurent Abrahams, Riva Gherchanoc (Montreuil). Mathieu Agostini (les Lilas) Clara Pinault (Pantin)
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 31 Déc 2014, 01:31

Soutien à Syriza Martine Billard, SN à l’international du PG

Malgré ses tentatives d’intimidation et de corruption, le premier ministre grec Antonis Samaras n’a pas réussi à obtenir le nombre de voix suffisant pour faire élire son candidat à la Présidence de la République.
C’est maintenant au tour du peuple grec de décider de son avenir : continuer avec l’austérité, la pauvreté, le démantèlement des services publics et le bradage du pays en votant pour la coalition Nouvelle-démocratie et Pasok ou tourner la page de cette sombre période avec un vote pour Syriza.
Le Parti de Gauche apporte son soutien total à Syriza et Alexis Tsipras et exige de la Troïka et des gouvernements des pays de l’UE qu’ils arrêtent avec leurs pressions et menaces sur le peuple grec.
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 01 Jan 2015, 22:25

Pas touche au Peuple Grec ! Solidarité avec Syriza Eric Coquerel Secrétaire national à la coordination politique du Parti de Gauche

Cela n’a pas traîné. Sitôt l’annonce d’élections législatives anticipées en Grèce le 25 janvier avec à la clef une possible victoire de Syriza, l’oligarchie politico-financière a fait tonner la canonnière. Le FMI a suspendu son "aide », Moscovici comme Juncker ont donné leurs consignes de vote aux électeurs grecs, plusieurs dirigeants allemands ont fait pareillement au mépris de la souveraineté de la Grèce. Le système médiatique n’a pas été en reste en caricaturant voir calomniant Alexis Tsipras et son parti.

Ce n’est qu’un début nous le savons. Car le camp de la finance sait comme nous que la chaîne de sa politique austéritaire peut casser en Grèce. Ils le craignent aussi fortement que nous l’espérons. A Berlin, Bruxelles comme à Paris, on peut donc s’attendre à une pression et de monstrueux chantages sur le peuple grec.

Il est d’ailleurs significatif que la finance ait plus peur de l’arrivée de gouvernements anti-austeritaires que de la poussée de l’extrême droite

Le Parti de Gauche sera donc aux côtés du peuple grec tout au long du mois de janvier.

D’ores et déjà nous avons affirmé à Alexis Tsipras et nos amis de Syriza notre disponibilité pour concrétiser le plus efficacement possible notre solidarité avec eux en France comme en Grèce.

A la Troïka et ses représentants qui n’ont d’autre projet que de rajouter de la "dette à la dette", nous disons « pas touche au peuple Grec ! Solidarité avec Syriza »
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

Re: Parti de Gauche - Front de gauche (2014...)

Messagede Nico37 » 02 Jan 2015, 23:21

Déclaration commune du PG et Nouvelle Donne Eric Coquerel

Le Parti de Gauche et Nouvelle Donne se sont rencontrés officiellement jeudi 11 décembre pour la première fois. La réunion a confirmé leur accord sur la gravité de la situation dans le pays marquée par une crise sociale, environnementale et démocratique. Tous deux se retrouvent également dans l’opposition à la politique libérale et productiviste menée par le gouvernement. Les deux partis partagent en particulier le même jugement sur la nocivité de la Loi Macron, dans son intégralité, insistant bien sur leur volonté de ne pas se focaliser uniquement sur son volet « travail le dimanche ». C’est pourquoi ils jugent nécessaire et possible de la mettre en échec dans les mobilisations et à l’Assemblée nationale.

Les points de désaccord entre les deux partis, notamment sur la stratégie européenne et sur les solutions concrètes à apporter à la crise sociale, ont été également évoqués.

Nouvelle Donne, comme le Parti de Gauche, estime que seule une forte mobilisation citoyenne sera à même de bouleverser la situation politique.

Les militants de Nouvelle Donne et du Parti de Gauche se retrouvent d’ailleurs fréquemment dans les mêmes actions : sur le climat, contre les GPII, contre l’austérité dans le cadre du collectif unitaire 3A et, pour beaucoup de leurs militants, dans le soutien à la constitution d’une sixième République.

La délégation de Nouvelle Donne a pris note de la proposition faite par le PG aux forces de gauche et écologistes non gouvernementales pour les départementales, à savoir des candidatures indépendantes du PS et reposant sur une démarche citoyenne. Conformément à sa méthode de prise de décision participative, Nouvelle Donne en débattra avec ses 11 000 adhérents.

Les deux partis conviennent de poursuivre les discussions sur les départementales.

Composition des deux délégations
PG : Martine Billard, Eric Coquerel, Jean-Luc Mélenchon, Marie-Pierre Oprandi
Nouvelle Donne : délégation conduite par Isabelle Attard, Pierre Larrouturou
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 09:49

PrécédenteSuivante

Retourner vers Organisations, partis, mouvements politiques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités