Divers initiatives, rencontres féministes, anti-sexistes

Divers initiatives, rencontres féministes, anti-sexistes

Messagede Pïérô » 03 Fév 2011, 18:07

La semaine des sexualités, Bordeaux, 11 au 19 fevrier 2011

http://lasemainedessexualites.blogspot.com/

Image

Image

Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: La semaine des sexualités, Bordeaux, 11 au 19 fevrier 20

Messagede raspoutine » 04 Fév 2011, 05:40

le nom du truc, quelle horreurs !
LES sexualités ? c'est quoi se truc ?
IL y en a qu'une, différente a chaque fois en fonction des individus qui la pratiquent, qui s'expriment sous différente forme !
mais il y a pas DES sexualités !
d'ailleurs c'est le postulat de base des fafs que la ce n'est pas le même rapport sexuelle si c'est homme \femme, ou hommes\hommes, ou femmes\ femmes !

marres des roi de la trompette qui se font plaisir, et emmene tout le monde vers l'impasse !
les forums : c'est vraiment de la merde !
Avatar de l’utilisateur-trice
raspoutine
 
Messages: 167
Enregistré le: 26 Aoû 2009, 17:57

Divers initiatives, rencontres féministes, anti-sexistes

Messagede barcelone 36 » 17 Fév 2011, 01:04

24/02,Rennes: Concert de soutien à la bibliothèque féministe

concert de soutien à la bibliothèque féministe de rennes.

Au bar La Bascule (2, rue de la bascule), le jeudi 24 février avec:

-Le collectif mary read (DIY hip hop, saint-étienne)

-Alerte rouge (hip hop rouge et noir, brest)

-Kre ke ke kex koax koax (electro pop disco punk, bourganeuf)


20 h, prix libre + table de presse + punch + bonne ambiance...!

Image

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
barcelone 36
 
Messages: 566
Enregistré le: 04 Oct 2009, 13:28

Bordeaux : week-end féministe

Messagede Roro » 20 Mar 2011, 00:45

Vendredi 1er avril 2011, à partir de 19hrs

CONCERT en soutien aux femmes victimes de violences

MORAVAGINE , post punk , Bordeaux

THE REVENGERS , punk rock , Grenoble

GRACE&VOLUPTE VAN VAN , pipielectro cacapunk , Toulouse

Participation aux frais : prix libre.

Samedi 2 avril 2011, à partir de 20hrs

MARCHE DE NUIT NON MIXTE ET BRUYANTE ,

RDV 20h30 place du parlement , apporter de quoi faire du bruit (sifflets, casseroles, bidons...)

ni invisibles, ni disponibles, FEMINISTES, LIBRES et IRREDUCTIBLES !
La Nature n'a fait ni serviteurs ni maitres, c'est pourquoi je ne veux ni commander ni recevoir d'ordres.
Avatar de l’utilisateur-trice
Roro
 
Messages: 760
Enregistré le: 15 Juin 2008, 19:28

Festival anti-sexiste Emancipation, Angers 6-7-8 mai

Messagede Pïérô » 25 Avr 2011, 09:43

Festival anti-sexiste Emancipation
Angers 6-7-8 mai 2011
A l'Etincelle / 26 Rue Maillé

Le Collectif Émancipation est un collectif anti-sexiste et anti-patriarcal, qui s'inscrit dans la lutte contre le système de domination des hommes sur les femmes, la hiérarchisation des sexes, contre les discriminations de genre (rôles imposés par la société en fonction de notre sexe).

Pour la troisième année maintenant, nous organisons un festival afin de se rencontrer tout au long d'un week-end, de discuter, débattre et assister à différents ateliers, projections etc.


Vendredi 6 Mai

-20 H 30 : Ouverture du festival
Présentation du week-end, du collectif Émancipation, et d'une installation sonore sur les violences faites aux femmes.
Atelier/discussion à partir du jeu "les violences : un jeu pour en parler", jeu de l’oie sur les violences faites aux femmes au sein du couple..


Samedi 7 Mai

-10 H : Projection/Discussion sur la prévention des comportements sexistes et/ou violents chez les jeunes, animé par le planning familial 49.
Projection du film "Filles et garçons au collège", 40mn. Le film alterne des témoignages de jeunes, d'adultes, des extraits de "X=Y ?", théâtre forum présenté collectivement aux jeunes collégiens que l'on retrouve en interview. Il s'agit d'un documentaire sur une action de prévention en 2004, en Seine St Denis. La projection sera suivie d'un débat.

- 14 H : Projection/Discussion autour de la prostitution

Projection d'un montage de trois documentaires sur la prostitution réalisés par Jean Michel Carré (Les trottoirs de Paris, Les clients des prostituées, les travailleu(r)ses du sexe, 2009). Ces documentaires présentent les témoignages de prostitué-e-s aux itinéraires très différents. Elles et ils, leurs clients, ont toutes et tous choisi d'être filmé-e-s, sans fard, à visage découvert. Différents points de vue sur la prostitution seront ainsi abordés. La projection sera suivie d'un débat.

20 H 30 : Concert de soutien au collectif Émancipation

. Trashley : electro punk band from paris dansant et décadent, avec des membres d'Insalus.

. Necrofilles : punkgrrrunge DIY angevin ébouriffé et colérique.


Dimanche 8 Mai

-14 H : discussions en non mixité fille
Pas de thème de discussion de fixé, à voir en fonction des envies des personnes présentes.


Activités enfants

Tout au long du festival, des activités seront proposées aux enfants (projection de film, jeux, activités d'éveil, lectures de contes non sexistes, temps calmes, etc …). Pour plus d'information merci de nous contacter.

Prix libre

L'ensemble du festival est à prix libre, en soutien au collectif Émancipation, pour les différents frais engendrés par l'organisation du festival (défraiement groupe, bouffe, photocopies etc …) et pour permettre au collectif de continuer à organiser des événements.

Collectif Émancipation
26 rue Maillé 49100 Angers
Réunions les 1er et 3e mardi du mois 19h à
l'Étincelle, au 26 rue Maillé.

collectifemancipation@yahoo.fr
http://collectifemancipation.blogspot.com/


flyer festival emancipation : http://nantes.indymedia.org/attachments ... /flyer.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Rencontres d'été du mouvement féministe, juillet

Messagede Pïérô » 27 Juin 2011, 08:16

"Féministes en mouvements", rencontres d'été du mouvement féministe, 2 et 3 juillet 2011 à Evry (91)

Plus de 30 associations féministes ont décidé d'organiser des rencontres d'été intitulées « Féministes en mouvements »

Cet événement aura lieu les 2 et 3 juillet 2011 à Evry et sera ouvert à toutes et tous : militantes et militants féministes ou simplement curieuses et curieux intéressés par la bataille pour l'égalité femmes - hommes.

Au programme : débats, projections, rencontres, échanges, village associatif, librairie féministe, expositions, soirée festive.

En France, comme dans tous les pays du monde, les femmes sont moins bien payées, elles sont nombreuses à subir la précarité, elles assument une immense majorité des tâches ménagères et parentales et sont encore extrêmement minoritaires dans les lieux de décisions économiques, politiques, sportifs ou culturels. Elles sont également massivement victimes de violences sexistes et sexuelles.

Fortes de nos mobilisations communes et de nos expériences diverses, nous souhaitons faire de ces « Rencontres d'été » un moment de rassemblement et d'expression de toutes les composantes du mouvement féministe français, être force de proposition et contribuer à instaurer un véritable rapport de force politique en faveur des droits des femmes, de la lutte contre le sexisme, de l'égalité des femmes et des hommes.

Nous n'attendrons pas plus longtemps. L'égalité, nous la voulons maintenant !

S'inscrire: http://www.rencontresfeministes.fr/



Image


- Programme prévisionnel –

Samedi 2 juillet 2011
A partir de 8h30 : Accueil, inscriptions, café
9h30 : Séance d’ouverture.
10h – 12h : Plénière n°1 : « Femmes et Hommes, du pareil au même »
12h – 13h30 : Repas
13h30 – 15h : 1ère séance d’ateliers
15h – 16h : Pause / détente (chansons féministes, buvette, jeux féministes)
16h – 17h30 : 2ème séance d’ateliers
17h30 – 18h : Pause
18h – 19h : Première discussion autour d’un texte de sortie des rencontres
d’été en petits groupes.
19h30 – 21h : Repas
De 21h à minuit : Soirée féministe (chants, match d’improvisation, projection de clip
vidéo, musique, théâtre de l’opprimé…).


Dimanche 3 juillet 2011
9h : Petit-déjeuner
10h – 12h : 3ème séance d’ateliers
12h – 13h : Repas (paniers pic-nic)
13h – 14h30 : Plénière n°2 : « 2012 à l’épreuve du féminisme »
14h30 : Conclusion des rencontres d’été par des représentantes des associations
féministes et présentation d’un texte de sortie.


Site : http://www.rencontresfeministes.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Féminisme - Appel à des Etats Généraux 3-4 décembre 2011

Messagede Pïérô » 02 Nov 2011, 12:30

Appel du Collectif National pour les Droits des Femmes à des Etats Généraux les 3 et 4 décembre 2011 à la Bourse du travail de Bobigny -

Nous sommes confronté-es à une offensive sans précédent du gouvernement pour changer en
profondeur notre société, balayant les acquis du mouvement ouvrier, de la Résistance, des mouvements
sociaux. La lutte contre la dette est devenue le crédo de nos démocraties occidentales. Quelle dette ?
Leur dette ! Pas celle des peuples, pas celle des femmes, pas celle des milieux populaires, mais celle
des marchés financiers, cette dette qu’ils veulent nous faire payer afin d’assurer les bénéfices de
leurs actionnaires. Leurs subprimes, leurs emprunts toxiques, nous n’avons pas à les payer ! Et pourtant
ils le veulent.
Notre société, qui résistait, qui était encore, peu ou prou, fondée sur la solidarité, est aujourd’hui mise
au banc des accusé-es, faisant, soi-disant, obstacle à l’évolution de l’humanité. Leur évolution de
l’humanité qui équivaut au déploiement total de l’initiative privée, contre l’intervention de l’Etat, contre
le collectif, contre la solidarité. Leur régression organisée, et c’est la démocratie qui est en danger !
Ils s’attaquent aux services publics, opérant un démantèlement minutieux et implacable. Les femmes
sont en première ligne pour en subir les conséquences, palliant, à tous les âges de la vie, la double
absence d’un service public de la petite enfance et celle d’un service public de prise en charge des
personnes âgées. Ou voient des Centres IVG qui ferment dans la foulée dévastatrice de la loi Hôpital
Patient Santé Territoire (loi dite Bachelot).
Non contents de cet état de fait, ils s’attaquent aussi aux associations auxquelles ils ont confié des
missions de service public comme celles qui soutiennent les femmes victimes de violences. Elles voient
ainsi leur spécificité niée et leurs subventions rabotées.
Le développement du chômage, du sous-emploi, des contrats atypiques, de la précarité et de la
pauvreté par le biais des politiques ultralibérales touche les femmes en tout premier lieu. Inutile
d’épiloguer, on le sait maintenant : elles sont les plus pauvres, les plus à temps partiel contraint et les
moins bien payées. Leurs qualifications ne sont pas reconnues !
Au niveau de la pensée, on voit valoriser des idées qui fleurent mauvais leur pesant de réaction :
remise en question de la théorie du genre, promotion du mythe de l’identité nationale. La Droite
populaire, tendance créée dans l’UMP pour siphonner, comme en 2007, les voix du FN, flirte
dangereusement, avec délectation d’ailleurs, avec les thématiques de ce dernier. Et qui dit réaction,
dit en premier lieu remise en cause des droits des femmes, l’Histoire le prouve à chaque instant !
Face à cette volonté de recul de civilisation, de refonte totale de notre société, des voix s’élèvent,
s’indignent, s’organisent. Dans de nombreux pays de par le monde, de jeunes générations se lèvent, de
jeunes féministes aspirent à reprendre le flambeau de la résistance.
Pour lutter touTEs ensemble, il est essentiel d’analyser minutieusement les effets de cette offensive
et d’essayer de cerner au plus près les changements de civilisation à l’oeuvre. Nous avons besoin de
réfléchir, d’échanger, d’élaborer. Et de bâtir des résistances.

C’est pour cela que le Collectif National pour les Droits des Femmes appelle à des Etats Généraux les 3
et 4 décembre 2011. Toutes et tous ensemble nous élaborerons des Cahiers de doléances qui porteront
bien haut nos revendications et seront soumis aux candidat-es à l’élection présidentielle. Nous
définirons également des actions et des initiatives nécessaires à la construction de rapports de forces
décisifs.

Nous aborderons ensemble les thèmes suivants :

* Le droit des femmes à disposer de leur corps
Il faut encore et toujours se mobiliser pour défendre le droit à l’avortement et à la contraception.
Quels centres IVG voulons-nous pour demain ? Les débats autour des questions de bioéthique, et
notamment sur les mères porteuses, mettent en évidence les attaques contre le droit des femmes à
disposer de leur corps. Le risque de marchandisation des corps, sous prétexte de consentement et de
liberté, est sérieux.

* La famille
Longtemps le modèle de la famille, contractualisée par le mariage, a été construit sur la domination
masculine. Aujourd’hui, avec ses nouvelles formes, la famille est-elle toujours un lieu de subordination
des femmes ? Par ailleurs, longtemps défavorable aux femmes, le mariage a évolué. Toutefois,
revendiqué par le mouvement homosexuel au nom de l’égalité des droits, n’est-il pas un retour en
arrière, une sorte de désir d’intégration ? Ne renforcerait-il pas le patriarcat et n’oblitèrerait-il pas
la revendication des droits individuels, garants de l’autonomie de toutes et tous ?

* L’autonomie des femmes
Malgré des luttes de longue date et les lois successives, le travail salarié des femmes n'est toujours
pas pleinement reconnu, leurs qualifications restant considérées le plus souvent comme des qualités
naturelles. L'inégalité des salaires et des retraites perdure, accentuée par les temps partiels imposés et les contrats atypiques et précaires ;
C'est encore à elles et à elles seules que revient de concilier vie familiale et professionnelle, avec la
prise en charge des enfants et des personnes dépendantes ou en perte d'autonomie, et le travail dit
domestique. Il s’agit bien d’une double journée. La casse des services d'accueil de la petite enfance
(crèches, maternelles) et les projets de loi en perspective, sur la perte d'autonomie et la dépendance,
annonçant la remise en cause de la Sécurité sociale, freinent encore leur accès à un emploi de qualité
et à des salaires décents.

* L’extrême droite
Conséquence de l’instrumentalisation délibérée par les politiques à l’oeuvre de discours ouvertement
racistes et xénophobes, l’extrême droite progresse sans obstacles. Il faut comprendre et analyser la
situation pour mieux faire barrage à ce qui représente un danger pour les droits des femmes et la
démocratie.

* Les violences faites aux femmes
L’actualité médiatique de ces derniers mois a de nouveau montré que les mythes autour des violences
faites aux femmes sont largement répandus dans notre société. Faire connaître les violences faites
aux femmes dans toute leur complexité, leur typologie et leur signification dans un système sociétal de
domination masculine, est encore une tâche à accomplir. Face à cela, force est de constater
l’inefficacité et l’absence de volonté du système judiciaire à appréhender les violences dont nous
sommes victimes comme elles devraient l’être : des délits et des crimes contre notre intégrité !

* International : dominations, discriminations, cultures, religions, femmes en lutte
Si nous nous réjouissons de voir tomber des dictatures par la seule volonté du peuple, nous devons
rester vigilantes : les Révolutions arabes en cours doivent s’accompagner de réelles avancées pour les
droits des femmes ! Dans le monde des femmes s’organisent pour combattre les dominations et
discriminations et exiger leurs droits, le respect de leur dignité, de leur liberté et leur place dans la
vie publique.

Echangeons ensemble au cours de ces deux jours d’interventions, de débats, de tables rondes.
Préparons ensemble ces Etats généraux et ces Cahiers de doléances !
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Féminisme - Appel à des Etats Généraux 3-4 décembre 2011

Messagede MélusineCiredutemps » 02 Nov 2011, 22:44

"Non contents de cet état de fait, ils s’attaquent aussi aux associations auxquelles ils ont confié des missions de service public comme celles qui soutiennent les femmes victimes de violences. Elles voient ainsi leur spécificité niée et leurs subventions rabotées."
Pour illustrer cette citation voici un exemple :

Une campagne gouvernementale contre le viol … oui, bravo !! 3919 numéro d’appel unique pour toutes les violences faites aux femmes ? Non, danger !! Viols Femmes-Informations : un intitulé qui dérange ? – Communiqué CFCV

A la publication du 3ème Plan triennal de lutte contre les violences faites aux femmes le CFCV s’est félicité que pour la première fois la lutte contre le viol soit un axe prioritaire d’un plan gouvernemental comprenant notamment la promotion du 0 800 05 95 95 Viols-Femmes-Informations. (Numéro d’appel gratuit, du lundi au vendredi 10 h-19 h mis en place et tenu par le Collectif Féministe Contre le Viol sur des financements publics depuis le 8 mars 1986). L’action 35 du Plan prévoyait l’organisation d’une campagne nationale contre le viol comprenant information et sensibilisation du grand public et des victimes à partir de spots télévisuels et d’affiches notamment pour faire connaître « Viols-Femmes-Informations 0 800 05 95 95 ». Nous avions cependant noté que dans ses divers chapitres le Plan demande que soit évaluée l’opportunité de créer un numéro unique pour toutes les formes de violences à l’encontre des femmes. Nous refusons le projet de numéro unique ! Dans quelques années nous risquerions d’avoir un accueil standard : Vous êtes victime de viol : tapez 1, victime de violences conjugales tapez 2, victime de harcèlement sexuel tapez 3, de prostitution le 4, de mutilation sexuelle le 5, de mariage forcé le 6…… Le 14 septembre 2011, la Présidente du Collectif Féministe Contre le Viol convoquée par le cabinet de Mme Bachelot a appris que la campagne contre le viol se déroulerait à partir du 21 novembre 2011. Et que, seul, le 3919-Violences Conjugales Info serait cité dans les documents produits à cette occasion. Stupeur et choc !! Nous avons adressé une lettre à la ministre exposant notre réaction. Plusieurs rendez-vous ont suivi entre le cabinet et la présidente du CFCV. Madame Roselyne Bachelot-Narquin, ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale est venue à la permanence téléphonique Viols-Femmes-Informations 0 800 05 95 95. Nous avons exposé la spécificité de l’accueil de la parole des victimes de viol. L’importance pour la femme qui nous appelle de pouvoir entendre tout de suite le mot « viol » prononcé par l’écoutante qui décroche, ce mot si difficile à énoncer pour tant de victimes ! Celle qui compose le 0 800 05 95 95 est accueillie : « Viols Femmes Informations, bonjour ». Nous avons exposé en quoi le « pré accueil » mis en place au 3919 était contreproductif pour les victimes de viol dont la parole est fragile. Nous avons montré, chiffres de l’Observatoire du 3919 à l’appui, comment la réorientation mise en place dans le cadre de la Grande Cause n’avait pas été performante : en 2010 : 1071 appels pour viol au 3919, 44 orientations vers Viols-Femmes- Informations (dont 22 se sont présentées comme telles au 0 800 05 95 95)…. Nous avons expliqué comment l’écoute, l’accueil, le soutien au 0 800 05 95 95 Viols-Femmes-Informations s’étaient de plus en plus qualifiés durant 26 années d’une pratique où nous avons recueilli la parole de plus de 41 500 femmes. Rien n’y a fait ! La Ministre nous a déclaré : « J’ai un téléphone d’Etat et j’en fais la promotion. Aujourd’hui tous les sondages montrent que 40 % de la population connait le 3919, avec ces nouvelles campagnes nous passerons à 60 %. » (Une campagne contre les violences au travail est prévue pour mars). Comme nous manifestions notre inquiétude sur l’avenir de Viols-Femmes-Informations la ministre a dit reconnaître notre compétence et notre utilité. Mais nos inquiétudes ne datent pas d’hier. Les projets de téléphone unique ont déjà été traités il y a quelques années avec inspection de l’IGAS, etc… à l’époque l’étude portait sur Sida Info Service, et autres…Plus tard, Madame Guedj a créé un numéro d’appel unique 08 Victimes. L’attaque actuelle est plus dangereuse. Elle nous inquiète d’autant plus qu’en juillet dernier le non-renouvellement de notre subvention triennale (2012-2013-2014) nous a été signifié au motif que cette procédure n’était plus applicable. En conséquence, il nous fallait refaire les dossiers déposés depuis février afin de présenter une demande de subvention pour la seule année 2012. Ce que nous avons fait. Nous avons, depuis, découvert que d’autres associations avaient bénéficié du juste renouvellement de leurs triennales en juin, juillet ou en août derniers ! Nous nous en réjouissons. Seule annonce positive, à confirmer dans les faits, la ministre est revenue sur ce refus et nous devons présenter à nouveau un dossier de triennale : à suivre… Bref, pour ce qui concerne la campagne de novembre contre le viol : Le 3919 recevant l’appel d’une femme victime de viol transférera cet appel au 0 800 05 95 95 L’organisation de ce dispositif donnera lieu à des rencontres techniques ultérieures. Dont acte. Mais nous sommes atteintes à un autre niveau par l’attitude de la Fédération Nationale Solidarité Femmes dans cette tourmente. Avec le MFPF et le Mouvement Jeunes Femmes, la FNSF est statutairement membre du CFCV, membre de notre Conseil d’administration. Alors qu’elle en était informée dix jours avant nous pourquoi ne pas nous avoir prévenues des modalités prévues par la ministre ? Pourquoi les avoir acceptées sans en débattre avec nous ? A l’occasion de la Grande Cause Nationale le 3919 avait bénéficié d’un « élargissement de ses prérogatives à l’ensemble des violences faites aux femmes », soit ! Mais, la Grande Cause est terminée, les prérogatives aussi ! Dans la lutte contre la violence des hommes contre les femmes nous avons besoin d’être nombreuses, de disposer de moyens d’action, de développer les expertises nécessaires pour répondre aux diverses formes de la violence sexiste. Promouvoir un numéro d’appel intitulé « Viols-Femmes-Informations » c’est envoyer un message fort aux victimes de viol. Nous sommes avec elles dans la lutte pour dénoncer ces crimes et les aider à faire valoir leurs droits. La solidarité est notre arme de lutte la plus efficace : ne l’affaiblissons pas !
MélusineCiredutemps
 

Re: Féminisme - Appel à des Etats Généraux 3-4 décembre 2011

Messagede Pïérô » 11 Nov 2011, 17:53

Programme :


Samedi 3 décembre

14h00
Accueil des participant-e-s

14h30
Ouverture des États généraux

Nous aborderons ensemble les thèmes suivants :

15h00-18h30

1 — Violences sexuelles et quasi impunité : un phénomène inéluctable ?
L’actualité médiatique de ces derniers mois a de nouveau montré que les mythes autour des violences faites aux femmes sont largement répandus dans notre société. Faire connaître les violences faites aux femmes dans toute leur complexité, leur typologie et leur signification dans un système sociétal de domination masculine, est encore une tâche à accomplir. Face à cela, force est de constater l’inefficacité et l’absence de volonté du système judiciaire à appréhender les violences dont nous sommes victimes comme elles devraient l’être : des délits et des crimes contre notre intégrité !

2 — À l’heure du tout marchandise, où en est le droit des femmes à disposer de leur corps ?
Dans le système économique ultra libéral actuel cette affirmation ne tient-elle pas de la formule incantatoire ? Il faut encore et toujours se mobiliser pour défendre le droit à l’avortement et à la contraception. Quels centres IVG voulons-nous pour demain ? Les débats autour des questions de bioéthique, et notamment sur les mères porteuses, mettent en évidence les attaques contre le droit des femmes à disposer de leur corps. Le risque de marchandisation des corps, sous prétexte deconsentement et de liberté, est sérieux.

3 — Égalité dans l’emploi : un combat de Sisyphe ? travail, précarité, pauvreté
Malgré des luttes de longue date et les lois successives, le travail salarié des femmes n’est toujours pas pleinement reconnu, leurs qualifications restant considérées le plus souvent comme des qualités naturelles. L’inégalité des salaires et des retraites perdure, accentuée par les temps partiels imposés et les contrats atypiques et précaires. C’est encore à elles et à elles seules que revient de concilier vie familiale et professionnelle, avec la prise en charge des enfants et des personnes dépendantes ou en perte d’autonomie, et le travail dit domestique. Il s’agit bien d’une double journée. La casse des services d’accueil de la petite enfance (crèches, maternelles) et les projets de loi en perspective, sur la perte d’autonomie et la dépendance, annonçant la remise en cause de la Sécurité sociale, freinent encore leur accès à un emploi de qualité et à des salaires décents.



Dimanche 4 décembre

9h00

4 — Les droits des femmes : un enjeu planétaire ?
Si nous nous réjouissons de voir tomber des dictatures par la seule volonté du peuple, nous devons rester vigilantes : les Révolutions arabes en cours doivent s’accompagner de réelles avancées pour les droits des femmes ! Dans le monde des femmes s’organisent pour combattre les dominations et discriminations et exiger leurs droits, le respect de leur dignité, de leur liberté et leur place dans la vie publique.

5 — Féminisme, démocratie, libertés à l’épreuve des extrêmes droites et de l’ordre moral
Conséquence de l’instrumentalisation délibérée par les politiques à l’oeuvre de discours ouvertement racistes et xénophobes, l’extrême droite progresse sans obstacles. Il faut comprendre et analyser la situation pour mieux faire barrage à ce qui représente un danger pour les droits des femmes et la démocratie.

6 — Familles : je vous hais, familles : je vous aime
Longtemps le modèle de la famille, contractualisée par le mariage, a été construit sur la domination masculine. Aujourd’hui, avec ses nouvelles formes, la famille est-elle toujours un lieu de subordination des femmes ? Par ailleurs, longtemps défavorable aux femmes, le mariage a évolué. Toutefois, revendiqué par le mouvement homosexuel au nom de l’égalité des droits, n’est-il pas un retour en arrière, une sorte de désir d’intégration ? Ne renforcerait-il pas le patriarcat et n’oblitèrerait-il pas la revendication des droits individuels, garants de l’autonomie de toutes et tous ?

12h30

Déjeuner sur place

14h30

Assemblée plénière

Adoption du cahier de doléances et propositions d’actions

17h30

Clôture

Échangeons ensemble au cours de ces deux jours d’interventions, de débats, de tables rondes.

Préparons ensemble ces États généraux et ces Cahiers de doléances !


Entrée avec repas le dimanche :
20 €/25 € pour les sympathisant-e-s,- bienfaiteurs-rices/
15 € pour les étudiant-e-s, chômeuses, chômeurs et titulaires du RSA

Entrée sans repas :
10 €/15 € pour les sympathisant-e-s– bienfaiteurs-rices/
5 € pour les étudiant-e-s, chômeuses, chômeurs et titulaires du RSA

S’inscrire à colcadac@club-internet.fr (chèques à l’ordre de la CADAC à envoyer au 21ter rue Voltaire, 75011 Paris).

Les inscriptions seront prises en compte dès réception du chèque.)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Rencontres d’été des Féministes en Mouvements, 7-8 juillet

Messagede Pïérô » 11 Juin 2012, 13:10

Rencontres d’été des Féministes en Mouvements, 7 et 8 juillet à Evry (91)

Rencontres d'été 2012 : l'égalité femmes-hommes en chantier !


Image

Infos, programme : http://ellesprennentlaparole.blogspot.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Semaine de l'antisexisme, Rennes, du 15 au 19 octobre 2012

Messagede Pïérô » 14 Oct 2012, 01:34

Sud étudiant organise la semaine du 15 au 19 octobre une semaine de l'antisexisme à Rennes 2.


. . . . . . . . . . Image


Programme

Lundi 15 octobre :
Installation d' expositions dans différents hall de l'université
12h-14h30
Stands de présentation des collectifs et des associations
16h30-18h
« Le genre, le sexisme. Enjeux à l'université » - Conférence/débat organisée par SUD Étudiant
Rennes
18h-20h
« Le sexisme dans les médias bretons » - Conférence organisée par Question d'égalité
***
Mardi 16 octobre :
12h-14h30
Stands de présentation des collectifs et des associations
14h30-16h30
Table ronde : "Le mariage : institution patriarcale ou droit pour toutes et tous ?"- Organisé par
Agnès Chetaille
18h-20h
Projection d'un film (à définir) au ciné-Tambour
***
Mercredi 17 octobre :
12h-14h30
Stands de présentation des collectifs et des associations
16h30-18h
« Le harcèlement sexuel et les violences sexistes à l'université » - groupe d'échange et de réflexion
organisé par SUD Étudiant Rennes
18h-20h
« Militer pour le droit à l'avortement dans les années 70 à Rennes » - Interview publique organisée
par Histoire du Féminisme à Rennes
***
Jeudi 18 octobre :
12h-14h30
Stands de présentation des collectifs et des associations
18h-20h
« Sans Voix » - Performance de Rémi Godichaud et Laurie Rousseville
***
Vendredi 19 octobre :
10h30-12h30
Cours public (à définir)


Interview de militant.e.s des années 70

A l'occasion de la semaine anti-sexiste organisée par SUD Etudiant à l'université de Rennes 2, l'association Histoire du féminisme à Rennes va présenter une interview publique des militant.e.s rennais.es des années 70 du droit à l'avortement le mercredi 17 octobre à 18h.

Rennes compte aujourd’hui de nombreux groupes féministes et de défense des droits des femmes. L’histoire nous montre que l’implication et le dynamisme des Rennais.es, et notamment des étudiant.e.s, en la matière existent depuis plusieurs décennies.
Il a fallu attendre la loi Veil de 1975 pour que le droit à l'avortement soit inscrit dans la loi française. Quatre militant.es pour ce droit des femmes crucial, étudiant.es dans les années 70 à Rennes, témoigneront et partageront leur expérience de mobilisation pour l'obtention et l'application de ce droit.
Combats politiques, clandestinité, engagement au quotidien : c’est de haute lutte que le droit à l’avortement a été acquis. Aujourd'hui, quel peut-être le rôle de tou.te.s et notamment des étudiant.e.s pour continuer à le défendre ? Venez nombreux.ses pour en échanger !


Image

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Festival du film lesbien & féministe de Paris, 31 oct--3 nov

Messagede bipbip » 29 Oct 2012, 01:18

Festival du film lesbien & féministe de Paris

Du mercredi 31 octobre au dimanche 4 novembre


. . . . . . . . . . . . . . . . Image

Festival du film lesbien & féministe de Paris

quand les lesbiennes se font du cinéma

Nous voici réunies pour la 24e édition du Festival du film lesbien & féministe de Paris : quand les lesbiennes se font du cinéma en un nouveau lieu parisien… et international.

En accueillant entre autres des films et documentaires de Chine, d'Inde, de Jamaïque ou d'Ouganda, en exposant 17 plasticiennes d'horizons différents, en projetant des courts, moyens et longs métrages du monde entier, Cineffable crée en effet l'espace universel d'un temps au seul féminin.

Car le monde est violent pour les femmes, pis, pour les lesbiennes : on nous veut compléments des hommes, force de travail, esclaves, mères, catins et par-dessus tout, bâillonnées et invisibles. Même l'Espace (cf. No Gravity) nous est barré !

Mais en allant à la rencontre de toutes ces œuvres, en nous frottant à notre communauté en vrai au gré d'échanges et paroles vives, nous nous transmettons, adossées au legs des plus anciennes, NOTRE culture.

Notre culture, c'est la lutte contre les oppressions de l'hétéropatriarcat ; c'est aussi un lien unissant les écarts et désaccords, à tartiner à l'envi dans l'écoute et le respect de l'autre, plus que jamais indispensables.

Notre culture c'est, sur les pas de nos artistes, se réapproprier notre part d'utopie, s'emparer de notre réalité et repenser notre fiction. C'est vous inviter toutes, pendant et au-delà de ces 5 jours, à décoloniser l'imaginaire.

Bon festival !


Programme : http://cineffable.fr/fr/f_prog.htm
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31703
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Semaine féministe, festival FFURIE, 21-27 janvier, Brest.

Messagede Pïérô » 21 Jan 2013, 19:46

Festival Féministe Ultra Radical Infiniment Enragé

Semaine de discussions, de projections, d'ateliers, de boum, de concert, de rencontres autour du féminisme et des questions de genre

. . . . . . . . . . Image

Le programme est disponible jour par jour sur le blog

Liens:: http://ffurie.noblogs.org
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Semaine féministe, Rouen, 4 au 8 mars 2013

Messagede Pïérô » 23 Fév 2013, 02:37

Semaine féministe : Fachos, machos, cathos, ils en veulent à nos droits !

Le collectif Droits des Femmes de Rouen organise du 4 au 8 mars 2013 sa Semaine féministe

- 4 mars – 20h : Fachos, machos, cathos, ils en veulent à nos droits ! : Débat autour de la projection
du documentaire : « Les petits soldats contre l'avortement » de Caroline Fourest et Fiammetta
Venner. Débat animé par une intervenante du réseau VISA (Vigilance et Initiatives Syndicales
Antifascistes) et Ras l’Front Rouen (réseau de lutte contre le fascisme).
Maison de l’Université, (Arret T1 Campus)

- 6 mars – 18h : Table ronde autour des violences faites aux femmes : Echange sur les pratiques
dans l’agglo avec le CASA, le Pôle d’accueil violences intra-familiales, le Planning Familial et une
représentante de la Mairie de Saint-Etienne du Rouvray ; Débat sur les perspectives et les enjeux
d’une nouvelle loi.
Halle aux Toiles Place Basse Vieille Tour

- 8 mars – 18h : Rassemblement devant la Cathédrale « Nos sexualités, nos désirs, nos droits ».
A partir de 20h : Soirée festive et féministe ; Avec des lectures de textes par Karine Preterre ;
Et la chorale « les ptis choeurs de l'insoumise ». Amenez à manger, à boire, et vos carnets de
chants.
Maison des Associations – 22bis rue Dumont d’Urville


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Festival féministe « Moeurs attaque »

Messagede Pïérô » 28 Fév 2013, 01:58

Festival féministe « Moeurs attaque », mars 2013

Moeurs Attaque est un Festival féministe tout le mois de mars sur l'Université Paris 8

Le festival Moeurs Attaque est organisé par la collective féministe de l'Université Vincennes Saint-Denis, Paris 8.

Quatre Semaines de festival :

Projections, ateliers, forums, formations, concerts, expositions
Danse, théâtre, cinéma...

• Rapports hommes /Femmes
• Genre et Sexualité
• Luttes Féministes et LGBT QI
• Révolution et Con-verge-nce des luttes
• Projections de films, Débats, Spectacles, Ateliers...


. . . . . . . . . Image


Vendredi 1er Mars, à partir de 18h,

Université Paris 8 - Saint Denis, Bâtiment halle C, 2, rue de la Liberté, Saint-Denis (93)

Soirée, concert, bal d'ouverture avec • Hellulah,
• Mother medusa,
• musique latino-américaine,
Des lectures de textes...
A boire et A manger


Image


Programme détaillé : http://www.facebook.com/media/set/?set= ... 789&type=3

https://www.facebook.com/Moeursattaque
http://www.moeursattaque.tumblr.com
E-mail : marsattaquep8@gmail.com
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Suivante

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité