Tours, et Indre et Loire 37

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 15:59

Mardi 16 janvier 2018

Migrants : accueillons-les plutôt que de les maltraiter

Le Cinéma national populaire (CNP) organise le mardi 16 janvier une soirée débat « hors les murs » autour de l’accueil des réfugiés en Touraine, avec la projection de deux documentaires sur le trajet et l’accueil des réfugiés.

Projection de deux documentaires :

- 19 h : « Les Sauteurs » de Moritz Siebert, Estephan Wagner et Abou Bakar Sidibé (Danemark, 2017, 1h 20).
« Un migrant malien posté avec des milliers d’autres dans un camp marocain surplombant Melilla, une enclave espagnole entre l’Afrique et l’Europe, rêve de sauter vers l’Europe... Lire la suite

- 21 h 30 : « Migrants Ceux qui arrivent Ceux qui accueillent » de Daniel Blanvillain (Tours, 2017, 50 min).
« Film réalisé autour de l’accueil des réfugiés au CAO de Saint-Pierre-des-Corps depuis l’automne 2016.

Chaque projection sera suivie d’un débat avec les associations présentes.

Cette soirée CNP aura lieu exceptionnellement un mardi, à partir de 19 h, au Centre culturel de Saint-Pierre-des-Corps.

Soirée proposée par le CNP « hors les murs », le Collectif Solidaire des Réfugiés de Saint-Pierre-des-Corps, ACAT, Chrétiens-Migrants, la Cimade, Convergence Services Publics 37, la LDH, Retirada 37, RESF, et le Mouvement Utopia 37, en partenariat avec Ciné-Off et le Service Culturel de Saint Pierre-des-Corps.

https://larotative.info/soiree-cnp-migr ... -2583.html



« Non à La Manif pour Tous, oui à la PMA » : appel à action à Tours

Alors que la présidente de La Manif pour Tous sera à Tours ce mardi 16 janvier pour une réunion publique, un groupe de militant·e·s pro-PMA appelle à une action « visant à marquer une opposition envers LMPT et ses idées néfastes et dangereuses ». Communiqué.

Avec le retour sur le devant de la scène des débats sur la PMA pour tou·te·s (Procréation Médicalement Assistée ouverte aux couples de femmes et aux femmes seules), La Manif Pour Tous (LMPT) entame de nouveau son tour de France LGBTI·phobe anti-égalité des droits et fait une halte à Tours le mardi 16 janvier.

La conférence sera tenue par sa présidente, Ludovine De La Rochère. Face aux idées rétrogrades, oppressives et sans fondement de ce groupe, il est inconcevable pour nous, militant·te·s LGBTI, de les laisser exprimer leur haine en toute impunité et en public. C’est pourquoi nous appelons toutes et tous à être présents lors d’une action visant à marquer une opposition envers LMPT et ses idées néfastes et dangereuses.

Le rassemblement préliminaire pro-PMA se fera le mardi 16 janvier place Châteauneuf à partir de 19h30 pour les personnes désirant se joindre à notre action.

Des militant·te·s indigné·e·s.

P.-S.
La réunion publique organisée par La Manif pour Tous doit avoir lieu aux Halles à 20h30 ce mardi 16 janvier.


https://larotative.info/non-a-la-manif- ... -2586.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 26 Jan 2018, 09:06

samedi 27 janvier 2018

Stop à l’Invasion d’Af​rîne (zone Kurde de Syrie)

Ra​ssemblement - manifestation
15h Place Jean Jaurès, 37000 Tours

Pour briser la haine guerrière​

Les Kurdes deSyrie doivent immédiatement être placés sous protection internationale et leursinstitutio​ns libres protégées.

Un nouveau front de guerre est ouvert enSyrie. L'aviation et l'artillerie de la Turquie, membre de la coalitionintern​ationale, bombardent et pilonnent la région d'Afrîne en territoire Syrienà majorité kurde. .

France- kurdistand’Indr​e-et-Loire ​

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article913
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 07 Fév 2018, 08:24

Vendredi 9 février 2018

[Loi Travail] Rassemblement de soutien pour Mathieu B.

Suite à sa participation au mouvement contre la loi travail de 2016, Mathieu B. est convoqué au tribunal correctionnel de Tours le 9 février pour y être jugé, après une plainte de Keolis. Appel à un rassemblement pour sa relaxe : aujourd’hui encore, la répression continue !

Tours, mardi 17 mai 2016. Environ 2 000 personnes manifestent contre la réforme du Code du Travail. Tout se passe sans incidents : la foule pousse les slogans habituels, les camions sonos jouent la Compagnie Jolie Môme, les étudiants chantent... un défilé tout ce qu’il y a de plus ordinaire en Touraine. Vers 17h30, à la demande des forces de police, Mathieu B., l’un des conducteurs des camions sonos, « stationné sur la partie de l’esplanade située derrière le trottoir » [1], quitte la place Anatole France.

Quelques jours auparavant, comme l’atteste le témoignage de plusieurs responsables syndicaux [2], le parcours de la manifestation était déclarée auprès des autorités compétentes. A cette occasion, le préfet, Louis Le Franc, autorisait le classique Place de la liberté-Place Anatole France, où la dispersion devait avoir lieu vers 18 h, après les traditionnelles prises de parole.

Entre intimidation et répression : une atteinte à la liberté de manifester

C’est donc avec une certaine stupeur que nous avons appris que Keolis, la société qui gère les transports en commun de la ville de Tours, avait porté plainte contre Mathieu B. pour avoir, ce jour-là :

« pénétré circulé et stationné sans autorisation régulière dans les parties de la voie ferrée ou de ses dépendances qui ne sont pas affectées à la circulation publique, d’y faire circuler ou stationner un véhicule étranger au service. »

S’il est admis que la ligne du tramway et le trajet parcouru par le cortège coïncidaient ce 17 mai, il faut aussi admettre que cette manifestation avait été autorisée par le préfet [3]. De fait, en validant son parcours, Monsieur Le Franc ne pouvait ignorer les répercussions que cela occasionneraient sur le traffic, y compris la possible interruption passagère du tram. C’est donc en parfaite connaissance de cause qu’il a permis à l’ensemble des manifestants de participer au cortège, et c’est donc sous sa responsabilité qu’a été emprunté le parcours négocié.

Par ailleurs, aucune loi n’oblige, pour manifester, d’aller individuellement se déclarer à la préfecture pour obtenir un laissez-passer [4]. Si cela devait arriver, cela porterait gravement atteinte aux libertés les plus élémentaires d’une démocratie. On ne peut donc reprocher à Mathieu B. d’avoir troublé l’ordre public puisqu’il manifestait dans le cadre prévu par la loi. A moins, bien sûr, que Keolis ne reconnaisse pas au préfet le pouvoir de sa propre juridiction [5]... En ce sens, il est pour le moins curieux, voire contradictoire, que le procureur ait donné suite à la plainte !

Enfin, il faut bien comprendre que si l’ensemble des véhicules utilisés lors de la manifestation gênait la circulation, pourquoi seul Mathieu B. est-il poursuivi ? A l’inverse, si l’ensemble de ces véhicules ne gênait pas la circulation, pourquoi poursuivre Mathieu B. ? En posant ces deux questions, ne peut-on être conduit à penser qu’il y ait une volonté de s’en prendre personnellement à Mathieu B., militant bien connu à Tours et membre très investi dans le mouvement des Free party ? A travers ce procès, l’État ne voudrait-il pas réprimer les mouvements sociaux et plus particulièrement un mouvement alternatif qui a su garder intacte sa radicalité ?

Mascarade judiciaire : relaxe pour Mathieu B. et toutes les victimes de la répression !

Ce n’est pas Mathieu B. qui devrait comparaître devant le Tribunal correctionnel de Tours, mais bien le Préfet d’Indre-et-Loire qui, en autorisant la manifestation du 17 mai 2016, est seul à l’origine du trouble dont se plaint Kéolis. Et si le Tribunal devait condamner Mathieu B., qu’il mesure l’impact de ce précédent en répondant d’abord à cette question : pourquoi demander une autorisation préalable de manifester s’il n’existe aucune garantie pour celles et ceux qui en respectent les termes ?

Les prisons sont bien réelles, les amendes aussi. En poursuivant des personnes comme Mathieu B., l’État dévoile toute son hypocrisie. D’un côté, il prône la liberté d’expression et donc de manifester ; de l’autre, il embastille et/ou rackette des militants pour tenter d’étouffer les mouvements sociaux et alternatifs. Moins l’État en parle, plus on entend le bruit sourd de la répression. Mais peine perdue, ils naissent, renaissent ou survivent, malgré tout !

Relaxe pour Mathieu B. ! Relaxe pour toutes les victimes de la répression de l’Etat !

Le Collectif anti-répression 37 appelle à un rassemblement devant le palais de justice, Place Jean Jaurès, Vendredi 9 février 2018, à 8h30 :

Pour exiger la relaxe de Mathieu Berrier

Pour défendre la liberté de manifester et les libertés individuelles


Pour lutter contre la répression des mouvements sociaux et alternatifs


P.-S.
Pour joindre le collectif : antirep37@riseup.net ou le 0631561756

Notes

[1] « Laissant libre la circulation », d’après le témoignage du Secrétaire Général de l’UD FO 37.

[2] Et, tout particulièrement, celui du Secrétaire Général de l’Union Départemental Force Ouvrière 37 (UD FO 37).

[3] En conformité, à ce moment-là, avec les directives nationales du Gouvernement.

[4] Jusqu’à ce jour, seuls les noms des déclarants doivent être mentionnés auprès des services préfectoraux.

[5] Ce qui inclue, du reste, son pouvoir de représentation du Ministre de la Justice dans le département, (Article 72 de la Constitution).


https://larotative.info/loi-travail-ras ... nt-de-2582
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 09 Fév 2018, 13:38

Fondation d’un comité de soutien à Bure et infotour en région Centre

A Bure, l’Etat veut construire une poubelle souterraine pour stocker les déchets de l’industrie nucléaire. Depuis plusieurs années, une lutte s’est engagée contre ce projet. Communiqué du comité de soutien pour la région Centre.

L’année 2018, si bien commencée par la victoire contre le projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, s’annonce plus que cruciale pour la lutte à Bure où le bois Lejuc pourrait se retrouver rapidement expulsé.

Nous prenons en conséquence l’initiative d’organiser un infotour au mois de février pour discuter des manières possibles de s’organiser en région Centre pour agir localement sur la question du nucléaire et envisager différentes modalités de soutien aux camarades de Bure, fatigués par un an et demi d’occupation du bois Lejuc et une présence policière ainsi qu’une pression juridique de plus en plus violente et inquiétante.

L’objectif de ce tour serait d’améliorer la brochure déjà existante « Pistes de jeu pour lutter avec Bure » https://vmc.camp/wp-content/uploads/201 ... C3%A9s.pdf pour essayer d’envisager des pistes plus localisées et concrètes en fonction des spécificités des territoires de chacun.e.s.

Plus qu’un infotour, c’est donc un temps d’échange sur le sujet au sein de différents collectifs de la région Centre et de sa périphérie que nous souhaitons ouvrir. Du fait de l’urgence de la situation, la distance qui sépare Bure de la région centre nous semble justifier de tenter de fédérer les collectifs éparpillés.

Après un atelier collectif le week-end du 10 à la ZAD, l’infotour commencera par Tours, histoire de se mettre en jambe, le vendredi 16 février [1].

Au plaisir de vous voir bientôt.

Le CCB - 31/01/2018
comitecentralbure @ riseup.net


https://larotative.info/fondation-et-in ... -2625.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 12 Fév 2018, 13:07

Du 13 au 24 février 2018 à Saint Pierre Des Corps

Levés avant le jour

Des brigades Internationales de l’Espagne à la résistance.

Image

Image
Image
Image

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1809
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 16 Fév 2018, 13:18

info tours sur la situation de bure et du nucléaire

Au programme entre autre : compte rendu de la situation du nucléaire, idées d'actions locales que nous pourrions mettre en place....

Vendredi 16/02 à 20h30 chez la Mère Lison : 23 Grande rue à Loches
Samedi 17 à 19h30 chez Les ColetteS : 57 quai Paul Bert à Tours


Dimanche 18 février

Présentation du quartier libre des Lentillères chez Colettes à Tours

Le bar Les Colettes et Les Lentillères organisent ce dimanche 18 février une présentation du quartier libre des Lentillères, lieu collectif et grain de sable vert dans les rouages de l’urbanisme bien huilé de la ville de Dijon.

Au départ, en 2010, le « quartier des Lentillères » c’est une manifestation de 200 personnes qui s’achève sur une friche, et la transforme en potager collectif. Les Lentillères en 2015, c’est trois fermes, autour desquelles s’organisent des cultures maraîchères, un jardin collectif tenu par une trentaine de personnes, un rucher et plusieurs dizaines de parcelles jardinées seul, en famille ou entre ami-e-s. A ceci s’ajoutent des habitats légers ; on s’installe dans le quartier pour vivre au jardin et par goût de l’aventure collective.

De tout ça naît un quartier bigarré, un collectif mélangé. Et ça marche : marché à prix libre hebdomadaire, chantiers collectifs, barbecues, fêtes de quartiers, échanges de savoirs, autoconstruction et rencontres avec des écoles… Des centaines de personnes donnent du souffle au quotidien à la vie du quartier des Lentillères. Celle-ci prend de l’ampleur dans les complicités qui naissent et le commun qu’on dessine ici.

Cependant la municipalité de Dijon veut détruire ce quartier et cette dynamique, cette ébullition créatrice qui produit un quartier tel que nous voulons le vivre, hors des cadres établis, pour le remplacer par un projet immobilier d’ « éco quartier ». Face à ce projet de destruction, nous sommes plus que jamais déterminés à lutter pour que la solidarité l’emporte sur le business. Rejoignez nous !

Avec les Lentillières et le bar Les Colettes, présentation du quartier Libre des Lentillères de Dijon, ce dimanche 18 février à 16h, au bar Les Colettes, 57 quai Paul Bert.

Les Lentillères c’est quoi ? Une tache verte, une tache d’huile, un grain de sable, un sabot dans les rouages de l’urbanisme bien huilé et rentable de la ville de Dijon ? C’est un jardin ou des jardins ? un lieu de vie, des lieux de vies ? Un collectif ou des collectives ?

Envie d’en savoir plus ramène toi ce dimanche aux Colettes !! Tu peux ramener un truc à grignoter, il y aura le bar du bar ! Petite Distro et infokiosk.

https://lentilleres.potager.org
Présentation du Quartier Libre

https://larotative.info/presentation-du ... -2644.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 05 Mar 2018, 13:36

Jeudi 8 mars 2018

Pour les droits des femmes
Rendez-vous à 18h place Jean Jaurès

Pour les droits des femmes,
Toutes et tous en grève et dans l’action !


Manifestation le 8 mars à 18h place jean jaurès

Les luttes féministes ont permis de conquérir des droits et de progresser vers l’égalité entre les femmes et les hommes. Mais cette égalité est loin d’être effective. C’est pourquoi la journée du 8 mars ne se « fête » pas et n’est pas la « journée de la femme » mais bien celle de lutte pour les droits des femmes ! Le 8 mars est une journée internationale de convergence de toutes nos luttes, celles des femmes d’ici et d’ailleurs.

L’égalité entre les femmes et les hommes est pour nous incontournable : elle participe du progrès social. Laisser perdurer les inégalités, s’exercer les violences contre les femmes et les filles, c’est porter une responsabilité sur le fait que les idées rétrogrades progressent, que le patriarcat perdure. Et nous ne cesserons pas de le répéter : la « cause des femmes » n’est ni secondaire, ni une opération de communication. Elle ne se limite pas à féminiser les postes de direction en oubliant la majorité des femmes scotchées au plancher collant des temps partiels et de la précarité.

Elle demande, outre une volonté politique de tous les instants, des moyens humains comme financiers importants pour y parvenir et des sanctions contre les employeurs qui ne respectent pas l’égalité professionnelle. Notre constat est sans appel : le gouvernement français ne les a jamais mis en place. Le patronat met toute son énergie à combattre toute mesure contraignante et les ordonnances Macron aggravent la situation des femmes. C’est ainsi qu’en 2018, l’urgence à obtenir l’égalité est toujours là.

Les femmes sont nombreuses à se mobiliser. Elles dénoncent les violences sexistes et sexuelles à la maison, dans l’espace public, au travail. Depuis la fin de l’année 2017, une vague de témoignages d’ampleur internationale a déferlé sur le monde. Elles alertent sur les stéréotypes de genre toujours persistants dans les médias, à l’école, dans la vie publique et privée. Elles condamnent la précarité, la pauvreté, le chômage. Elles refusent les inégalités au travail en termes de salaires, d’accès à l’emploi, de carrière, de temps de travail et leurs conséquences sur le montant des retraites. Elles dénoncent les conséquences de la répartition inégalitaire des tâches domestiques sur la vie des femmes. Elles luttent contre les remises en cause du droit à l’avortement, à l’accès à la contraception. Elles exigent la garantie de services publics pour toutes et tous, des services à développer et équilibrer sur l’ensemble des territoires, de la petite enfance à la perte d’autonomie. Elles combattent la lesbophobie et tous les stéréotypes relatifs à toute autre catégorie discriminée. Elles soutiennent les migrantes et réfugiées. Elles refusent les discriminations, comme celles visant les femmes handicapées...

Un système social, le patriarcat

Cette liste, bien longue, montre qu’il s’agit bien d’un système social derrière toutes ces inégalités. Cette domination, nous la refusons et la refuserons. Jusqu’à ce qu’elle cesse. Et pour cela, nous appelons à agir sur tout le territoire, par des actions de grève, des débrayages, des rassemblements, des manifestations.

L’égalité entre les femmes et les hommes est une question de justice sociale et de démocratie. C’est un levier pour gagner l’émancipation de toutes et tous.

L’appel unitaire national est relayé en Indre-et-Loire par : Osez le féminisme !, Peuples Solidaires, l’Engrenage, France Kurdistan, Les Amis de Demain le Grand Soir, ATTAC, Solidaires, Sud Santé Sociaux, Sud Education, CGT, FSU, AL, JC, La France Insoumise, NPA, PCF, PCOF, PG, C’est au Tour(s) du Peuple, UEC, collectif Féminisme et Révolution...


tract complet en Pdf : http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1824
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 14 Mar 2018, 09:34

Mercredi 14 mars 2018

Contre Macron et son monde !

A l’occasion de la venue d’Emmanuel Macron à Tours, mobilisation contre la casse des droits sociaux et démocratiques :

- Non au démantèlement des services publics (SNCF, hôpital…)

- Contre la casse de l’université, la liquidation du bac et le démantèlement de la formation professionnelle.

- Contre les attaques sur les droits des chômeurs, de assurés sociaux et des retraités.

- Contre la chasse aux exilés, aux migrants et à leurs soutiens.

- Contre les licenciements et les délocalisations.

Retrouvons nous mercredi 14 mars à 17h30 place Anatole France.

Premiers signataires : CGT organismes sociaux 37, Collectif Bure – NDDL, Collectif étudiant contre la loi Vidal, NPA 37, POID 37, Résistance 37 (UTOPIA 56, Chrétiens Migrants, RESF, le collectif de SPDC, le collectif Albert Thomas, PCOF, Sud-Rail), Solidaires 37, Solidaires Etudiant
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 15 Mar 2018, 15:03

300 à 400 manifestant-e-s contre Macron et son monde.
A l’occasion de la venue de Macron à Tours, ce 14 mars 2018.

Bon, dispositif policier grandiose, on a juste pu faire 50m tout droit et 25m sur la route à gauche.

http://www.solidaires37.org/spip.php?article1226 et Photos : http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1838
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 17 Mar 2018, 09:05

Samedi 17 mars 2018

Contre les politiques migratoires, action de la coordination Résistance 37 le 17 mars

En écho à la « Marche des solidarités » organisée à Paris contre les violences policières, la chasse aux sans papiers et aux migrant·es [1], la coordination Résistance 37 propose de se retrouver aussi sur Tours pour agir-réagir ensemble le samedi 17 mars 2018.

Deux rassemblements sont prévus, avec distribution de tracts. Rendez-vous à 14h30 place Jean Jaurès et à 15h30 à la gare. Chacun est invité à venir avec un panneau, un message, un élément de décor sur le thème migrations-exil-recherche d’asile. A 17h, exposé-débat sur le thème la construction de la « crise migratoire » dans l’UE et en France, salle Louis Mirault [2]. L’après-midi s’achèvera par un apéritif dînatoire partagé. Nous reproduisons ci-dessous l’appel de la coordination.

Solidarité avec les exilé·es

La politique actuelle en France n’est pas une politique d’accueil mais plutôt une politique d’expulsion, en référence aux circulaires de novembre et décembre 2017 et au projet de loi asile et immigration, qui s’inscrivent dans un durcissement et une restriction drastique des droits des personnes étrangères : accélérer les procédures, réduire les délais de recours, mais surtout enfermer et expulser semblent être les seuls objectifs poursuivis. Cette politique de tri va à l’encontre du respect des droits humains et met en péril des personnes vulnérables et déjà en grande précarité.

Des femmes, des hommes, des enfants ont été contraints par la guerre et/ou la pauvreté de fuir leur pays, quitter leur famille, leurs études, leur travail. Pendant plusieurs mois, voire des années, ils ont traversé des pays, ont subi toutes sortes de violences physiques et psychologiques... A leur entrée dans l’espace Schengen (bien souvent l’Italie) ils doivent laisser leurs empreintes. Arrivées en France, ils sont placés en procédure « Dublin » ce qui leur interdit d’y déposer une demande d’asile. Cela est contraire à la Convention de Genève de 1951 sur le statut des réfugiés. Ils deviennent ainsi exclus de toutes les mesures d’accueil. Demain ils seront à nouveau contraints de fuir pour un ailleurs incertain puisque la France des Droits de l’Homme ne veut pas d’eux.

En 2017, en Indre-et-Loire, 150 mineurs étrangers ont été recensés par nos associations et ont souvent été rejetés par le Conseil départemental, alors qu’ils auraient dû, au titre de la Convention internationale relative aux droits de l’enfant, être mis à l’abri de manière inconditionnelle.

Que penser des accords monnayés entre les pays européens et des pays dirigés par des dictateurs ? Que penser des nouvelles mesures du ministère de l’intérieur qui prononce des ordres d’expulsion à des familles, des femmes, des hommes et continue de placer des enfants dans les camps de rétention ?

Il fut un temps où l’on nomma « Justes » des femmes et des hommes qui n’acceptèrent ni l’injustice ni la barbarie. Où sont-elles ? Où sont-ils ? Où êtes-vous ?

L’indignation ne suffit plus, il faut désormais passer à l’action, refuser l’inacceptable et faire entendre la voix de celles et ceux qui souhaitent défendre l’humanisme. Exprimez votre refus de l’injustice et votre volonté de ne pas vouloir revivre les heures sombres de notre histoire...

Résistance37 regroupe des associations et collectifs qui s’engagent dans cette solidarité : Chrétiens Migrants, Collectif Albert Thomas, Collectif Solidaire des Réfugiés de Saint Pierre des Corps, Réseau Education Sans Frontières 37, Sud Rail, la Table de Jeanne Marie et UTOPIA 56 Tours.

Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin.


https://larotative.info/contre-les-poli ... -2689.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 23 Mar 2018, 13:24

Vendredi 23 et samedi 24 mars 2018

Rencontres autour des luttes de Notre-Dame-des-Landes et Bure

Avenir de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, sortir du nucléaire à Bure et à partout en France... Le collectif Bure-NDDL de Tours vous invite à en discuter lors de deux événements co-animés par des acteurs de ces deux luttes emblématiques.

Bure, Notre-Dame-des-Landes : des mondes et vies en résistances maintenant !

Rencontres les 23 et 24 mars 2018 au Foyer du Cheminot [1], à l’invitation de SUD Rail (membre du collectif).
• La ZAD de Notre Dame-des-Landes : les avions repoussés, où en est-on ? Quel avenir pour la ZAD ? Vendredi 19h-22h : collation, projection, intervenants, discussion.
• Bure, une lutte d’aujourd’hui face à l’engloutissement nucléaire ! Samedi 16h-19h : projection, intervenants, discussion, collation.

Les boissons sont prévues (prix libre en soutien au collectif), nourriture selon ce que chacun-e ramène à partager !

Notes

[1] 11 rue Blaise Pascal, à 50m de la gare de Tours.

https://larotative.info/rencontres-auto ... -2696.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 27 Mar 2018, 12:44

Prochaine réunion du collectif Bure NDDL de Tours

jeudi 29 mars à 18h au local partagé des 6/8 rue Toulouse Lautrec (arrêt tram Verdun).
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 19 Avr 2018, 09:15

Samedi 21 avril 2018

Halte aux crimes israéliens à GAZA

RASSEMBLEMENT à 15H00 - Place Jean Jaurès, Tours .

Sanctions immédiates contre Israël !

Israël perpétue un nouveau massacre à Gaza

contre des Palestiniens rassemblés près de la frontière israélienne.

Des milliers de Gazaouis, hommes, femmes et enfants, ont prévu de manifester durant plusieurs semaines sur LEUR territoire pour réclamer pacifiquement leurs droits (application de la résolution 194 de l’ONU sur le droit au retour).
Israël, prétendant cyniquement être agressé, répond en mettant en place des snipers sans états d’âme, qui tirent sur la population civile rassemblée.

Depuis le 30 mars, après les 3 premiers rassemblements,

32 morts et plus de 3000 blessés sont à déplorer. Et demain ?

Cette situation est intolérable !

Le blocus criminel et complètement illégal de Gaza doit être levé

et dans l’immédiat :

- Exigeons l’arrêt des massacres à Gaza ! Sanctionnons cet état aux méthodes terroristes.

- Imposons un embargo sur le commerce des armes avec l’État criminel israélien.

- Exigeons que l’Union Européenne suspende immédiatement ses accords de coopération avec Israël.

Afin de manifester notre soutien au peuple palestinien
en dénonçant les crimes de guerre commis par Israël
les organisations signataires proposent un

RASSEMBLEMENT
samedi 21 avril à 15H00 - Place Jean Jaurès.

Au cours de ce rassemblement, les camarades qui souhaiteront dénoncer l’engrenage
des récentes actions militaires unilatérales et illégales en Syrie pourront le faire.
La France et ses alliés se moquent du droit international, en Syrie comme en Palestine.

Organisations signataires :, Collectif Palestine 37, Comité tourangeau France Palestine Solidarité, Coordination BDS 37, Les Amis de Demain Le Grand Soir, NPA 37, PCOF 37, Sud-Solidaires 37, UD CGT 37

http://demainlegrandsoir.org/spip.php?article1860
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 23 Avr 2018, 11:57

Lundi 23 avril 2018 à Saint Pierre Des Corps

Concert de soutien aux cheminots et aux luttes

Pour soutenir le mouvement social, différentes associations et organisations proposent un concert solidaire le lundi 23 avril : « 5 heures de soutien aux cheminots et aux luttes ». Présentation de la soirée par ses initiateur-ices.

Pour un printemps de la SNCF et de toutes les luttes ! Macron, un an, ça suffit ! Nous sommes solidaires du combat des cheminots, c’est le nôtre !
• Non à la casse du statut des cheminots,
• Non à la suppression d’1/3 des lignes,
• Non à la privatisation de la SNCF et à l’augmentation des tarifs,
• Non à la dictature du profit au détriment de la sécurité et de l’environnement.

Nous sommes solidaires de tous les combats de classe qui se mènent aujourd’hui contre les politiques néolibérales, l’ubérisation de nos vies, le règne de la finance !

Oui aux grèves et mobilisations dans les secteurs public et privé : Hôpital, EHPAD, tribunaux, Carrefour, éboueurs, Air-France, énergie...

Oui aux combats des lycéens et des étudiants, des femmes, des migrants, des chômeurs, des paysans...

Oui à toutes les luttes « invisibles » dans l’automobile, l’hôtellerie et la restauration, les sociétés de nettoyage, l’aide à domicile...

Les bénéfices de la soirée seront reversés à la caisse de grève des cheminots en lutte, comme la vente des plats et gâteaux que vous pourrez apporter ! Salle des fêtes de Saint-Pierre-des-Corps, de 18h à 23h.

Événement à l’initiative de : ATTAC, Convergence, C autour du peuple, Jeunes communistes, La France insoumise, le NPA et le PCF.



Image

https://larotative.info/concert-de-sout ... -2758.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Tours, et Indre et Loire 37

Messagede Pïérô » 11 Mai 2018, 19:50

Samedi 12 mai 2018

Halte aux crimes israéliens à GAZA

Rassemblement à 15H00 - Place Jean Jaurès.

Halte aux crimes israéliens à GAZA
Sanctions immédiates contre Israël !

Des milliers de Gazaouis se rassemblent depuis plusieurs semaines devant la frontière avec Israël afin de rappeler leurs droits de retourner sur les terres dont ils ont été chassés en 1948 …. et le gouvernement israélien met en place des snipers dont la mission est de tuer et blesser gravement (déchiquetage des membres inférieurs) des Palestiniens innocents, hommes, femmes et enfants.
Ces homicides délibérés constituent une grave violation des Conventions de Genève
et un crime de guerre.

Des milliers de Gazaouis se rassemblent depuis plusieurs semaines devant la frontière avec Israël afin de rappeler leurs droits de retourner sur les terres dont ils ont été chassés en 1948 …. et le gouvernement israélien met en place des snipers dont la mission est de tuer et blesser gravement (déchiquetage des membres inférieurs) des Palestiniens innocents, hommes, femmes et enfants.
Ces homicides délibérés constituent une grave violation des Conventions de Genève et un crime de guerre.

et pendant ce temps, nos grands médias restent bien trop souvent silencieux

Ce que nous demandons :

- Levée du blocus illégal de Gaza (en situation d’urgence humanitaire).
- Condamnons les massacres perpétrés à Gaza ! Sanctionnons cet état aux méthodes terroristes.
- Imposons un embargo sur le commerce des armes avec l’État criminel israélien.
- Exigeons que la France dénonce énergiquement ces crimes et que l’Union Européenne suspende immédiatement ses accords de coopération avec Israël.

L’État d’Israël s’enfonce en Cisjordanie comme à Gaza dans sa politique criminelle, coloniale et d’apartheid, alors que Trump va inaugurer la nouvelle ambassade des USA à Jérusalem

C’est pourquoi les organisations signataires
souhaitent manifester leur soutien au peuple palestinien et proposent un
NOUVEAU RASSEMBLEMENT

samedi 12 mai à 15H00 - Place Jean Jaurès.

Organisations signataires : Coordination BDS 37 ; Collectif Palestine 37 ; Solidaires37 ; PCOF37 ; Alternative Libertaire 37 ; NPA37.

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités