ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 17 Juil 2018, 16:26

NAÏMI Kadour

Un mai libre et solidaire
La traversée de 68 par un jeune Algérien

Image

Un soir, une camarade, Édith, et moi étudions le Petit Livre rouge de Mao. Soudain, Édith me demanda, du ton le plus suave, avec un tendre sourire  :

– Et si nous faisions l’amour  ?

Je l’ai fixée, à moitié surpris. En effet, nos rencontres avaient créé en chacun de nous un sentiment affectueux. Cette camarade était jolie, son corps souple et mince me plaisait, son visage aux lignes parfaites et ses yeux marron clair me charmaient. Le ton doux de sa voix me berçait. Bref, tout en elle m’enchantait. Ajoutons ce qui nous liait très fort psychiquement  : nos idées communes, nos sentiments partagés.

Je répondis au sourire de ma camarade avec plaisir, puis déclarai  :

– Nous n’avons pas le temps. Celui dont nous disposons doit nous servir à apprendre et à faire la révolution.

En 1968, Kadour Naïmi était étudiant en art dramatique à Strasbourg. De retour en Algérie, il fonda le Théâtre de la Mer, compagnie autogérée  ; en 1973, il reprend des études en sociologie en Belgique  ; depuis 1982, il réside en Italie où il s’occupe entre autres de réalisations filmiques et théâtrales.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... daire.html



APPS Lara - CHRISTOYANNOPOULOS Alexandre

Anarchisme et religion

Image

Presque toujours, l’anarchisme est anticlérical, et il est le plus souvent athée. Pourtant, la rencontre de la religion et de l’anarchisme est plus complexe qu’on ne le présume en général. Ces dernières années en particulier, une grande variété d’analyses ont éclos à l’intersection de l’anarchisme et des sciences de la religion. Les interactions entre la religion et l’anarchisme sont diverses  : il arrive que les anarchistes reviennent sur leur appréciation de la religion  ; parfois, des chercheurs religieux formulent une théologie en dialogue avec des énoncés anarchistes  ; on se concentre quelquefois sur la manière qu’ont certains anarchistes d’aborder la religion  ; d’autres fois ce sont les textes religieux qui sont interprétés dans le sens d’une politique anarchiste. La rencontre entre anarchisme et religion peut donc se focaliser sur différents aspects de l’un ou de l’autre, et impliquer des approches, des méthodologies et des tonalités d’enquête très variées.

Ce texte propose une cartographie des manières qu’ont l’anarchisme et la religion de se croiser à partir de quatre grandes catégories  : les différends classiques opposant l’anarchisme à la religion et à ses institutions  ; les interprétations anarchistes des personnages et des textes fondateurs de la religion  ; la «  théologie  » anarchiste, distincte de l’exégèse scripturale  ; et les études historiques consacrées à des penseurs, des communautés et des mouvements spécifiques se reconnaissant à la fois dans l’anarchisme et dans la religion.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... igion.html



LEVARAY Jean-Pierre
1973

Image

Il y a plus d’une quinzaine d’années j’ai écrit Putain d’usine et l’accueil a été très bon. Ce livre a changé ma vie, m’a fait rencontrer de nombreuses personnes, m’a fait voyager, m’a fait côtoyer des dessinateurs, théâtreux, cinéastes, libraires, auteurs et j’en passe. Une autre vie en parallèle au travail et à l’usine.

J’ai écrit d’autres livres, pièces de théâtre, bandes dessinées. Toujours sur le travail, les usines, les prolos, les patrons.

Il aurait été possible qu’une fois sorti de l’usine, la source se tarisse. Peut-être.
Pourtant, je reprends la plume.

À la faveur de lectures, à la faveur de réflexions, voilà que je me suis mis à me remémorer de vieux moments, ceux de mon entrée à l’usine. Époque, justement, au cours de laquelle je pensais ne pas rester à l’usine si longtemps.

Je ne suis pas adepte des jeux de mémoire, je préfère profiter du temps présent, mais ce texte s’est imposé. C’est peut-être ça aussi vieillir  : retrouver des traces de son passé…

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/1973.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 17 Juil 2018, 16:30

TRAIMOND Jean-Manuel
Récits de Christiania (nouvelle édition)

Image

Dès 1971, anarchistes et théologiens, yogis et trafiquants, militants communistes et alcooliques militants, clochards repentis et clochards pratiquants, cas sociaux et clarinettistes, anthropologues et fraiseurs-tourneurs occupèrent une caserne de Copenhague, créant le plus vaste squat d’Europe  : Christiania.

Les Récits de Christiania ont été rassemblés tant pour comprendre comment, à neuf cents mètres du Parlement, un millier de personnes vivent depuis presque cinquante ans sans police, sans vote et sans hiérarchie, que pour préserver de l’oubli Thy des Tulipes et Ludwig Pissenlit, Pyramide Helge et Nemo, Gromyko et le lama Topgyal, Profit Knud et Tom-le-Long, Heiner Luftkastello et Pancake Ray, le pont Neptune et le Bœuf bleu, l’île aux Lapins et Tumulus Nord, Autogène et Hubahuba, la maison Banane et l’Hélicoptère invisible, Ombres-de-la-Nuit et Villa Vulgerda.

Jean-Manuel Traimond est entré pour la première fois à Christiania en 1976 et y a vécu de 1980 à 1984. Il est guide-interprète à Paris depuis 1990 et commet avec régularité livres et traductions.

La première édition date de 1994. La présente édition comprend une nouvelle préface ainsi qu’une postface. La bibliographie a été revue et de nombreux titres se sont rajoutés, dans différentes langues.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... ition.html



DÉJACQUE Joseph
Les Lazaréennes - fables et chansons - poésies sociales
Présentées et annotées par Patrick Samzun

Image

À l’époque de Proudhon, Marx et Hugo, un jeune ouvrier-poète parisien du nom de Joseph Déjacque (1821-1865) fulgure en l’espace de dix ans à peine. Il subit la répression de 1848 et part en exil après 1851. Il devient anarchiste entre Londres et New York, 1852 et 1854. Mais c’est à La Nouvelle-Orléans, entre 1855 et 1858, que sa colère politique atteint des sommets. Déjacque y publie, pour quatre souscripteurs à peine, ses poèmes les plus puissants  : les Lazaréennes (1857).

Ils varient entre l’ivresse amoureuse et le dépit amer, la critique transversale du capitalisme et les appels à la vengeance révolutionnaire. Le chant de la fauvette alterne avec celui des «  damnés  », la tendresse avec la furie.

Patrick Samzun enseigne actuellement la philosophie au lycée Marcel-Sembat de Vénissieux. Ses recherches portent sur Charles Fourier et la pensée libertaire.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... iales.html



MALO Paul
Sécurité maximale - le miroir déformant
(version papier et numérique)

Image

À travers une galerie de portraits de codétenus, Paul Malo propose une vision de ses deux premières années d’incarcération au Québec avant d’obtenir sa sentence  : perpétuité avec un minimum de dix ans ferme – finalement, il purgera treize ans et demi avant sa libération. Deux années passées dans des secteurs à sécurité super maximale, les fameux QHS dits «  révolus ». Au-delà des personnages présentés, l’auteur exprime son vécu, son ressenti entre révolte et culpabilité. Une vie dans moins de cinq mètres carrés qui défile comme un film projeté au ralenti sur des murs de parpaings, empreinte de violence et résumée par une expression qui laisse à réfléchir  : «  Traités comme de la merde, comptés comme des diamants. »

Qui a lu Qu’on lui jette la première pierre, de Chester Himes, ne manquera pas de faire le rapprochement avec la violence des prisons américaines.

Ce livre est disponible en version papier et en version numérique (sous les formats : ePub et Kindle)

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... rmant.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Editions, livres et textes, salons/fêtes du livre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités