Soutien aux sans papiers et exilé-es

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 22:14

Rafle matinale, Paris Austerlitz

Mardi 11 septembre, 7h56, une dizaine de policiers en civil font le pied de grue sur le quai 21 de la gare d’Austerlitz où le train en provenance de Briançon ne tarde pas à arriver ; six camarades exilé.e.s sont raflé.e.s.

On remet ça ce week-end, soyons nombreu.x.ses à 7h20 sur le parvis de la gare côté Seine samedi et dimanche !

Trois jours sans PAF, faisons que ça dure !

Ça fait maintenant trois jours que la police aux frontières n’est pas venue pour le train en provenance de Briançon, notre présence est donc efficace ! Des tracts sont distribués à la sortie du train, afin d’informer les voyageurs-euses. C’est aussi l’occasion de discuter avec certain-e-s. Ce week-end, continuons à venir nombreux-ses, et continuons à être présent-e-s dans les prochaines semaines pour éviter de nouvelles rafles !
N’hésitez pas à venir nous rejoindre devant le parvis de la gare d’Austerlitz côté Seine à 7h20 !

https://paris-luttes.info/rafle-matinal ... litz-10729
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 17 Sep 2018, 11:55

Pour la prise en charge totale de tous les mineurs isolés par l’Aide sociale à l’enfance
Rassemblement Lyon 17/09/18 devant la Métropole

Pour la prise en charge totale de tous les mineurs isolés par l’Aide sociale à l’enfance

À cette rentrée, des dizaines de mineurs isolés étrangers dorment dans la rue. D’autres exilés, souvent demandeurs d’asile sont contraints de vivre dehors (place Sathonay par exemple) victimes aussi d’une politique qui désigne la grande masse des étrangers exilés comme des « indésirables ». Cette politique qui a conduit au vote définitif, le 1er août de la loi Macron-Collomb sur « l’asile et l’immigration » est déclinée à Lyon par la Métropole qui laisse ces mineurs à la rue (dont des enfants de 14 ans), et organise l’expulsion des étrangers souvent demandeurs d’asile qui n’ont d’autre solution que d’occuper une place, un terrain… pour y vivre et dormir.

Le président de la Métropole soumet au vote du conseil métropolitain qui se tiendra le 17 septembre le vote d’un « accord-cadre » l’autorisant à externaliser auprès d’un prestataire de service la gestion du dispositif de mise à l’abri, d’évaluation et d’orientation des mineurs isolés.

Cette nouvelle phase d’externalisation du service public au privé participe de la mise en œuvre de la politique du gouvernement qui veut supprimer 120 000 postes de fonctionnaires (dont 70 000 dans les collectivités) et réaliser 60 milliards d’économies d’ici 2022 et qui prévoit, sous couvert de « produire le service public avec les citoyens et les acteurs du secteur privé » de privatiser des pans entiers de services publics.

Le collectif de soutien aux réfugiés et migrants qui s’est notamment mobilisé pour le retrait du projet de loi sur « l’asile et l’immigration » se mobilise aujourd’hui contre son application, contre la casse de la fonction publique territoriale et du service public qui incombe à la Métropole, en défense des services sociaux.

Pour le respect des droits de l’enfant :

– prise en charge par la Métropole dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance de tous les jeunes mineurs isolés ;
– respect du droit à l’enseignement pour tous et toutes dans le cadre de l’Éducation nationale.
– pour la liberté de circulation et d’installation ;
– le droit d’asile sans restriction ;
– la régularisation de tous les sans papiers.

Ce qui implique notamment :

– l’arrêt des procédures d’expulsion des squats et terrains occupés par les exilés ;
– la remise en l’état des bâtiments ;
– l’ouverture des locaux appartenant à la Métropole.

Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 :
ATTAC-Rhône, CGT Vinatier, CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif Agir Migrants, Collectif Amphi Z, Collectif des EtudiantEs étrangerEs, Collectif 69 Palestine, Émancipation-69, FSU 69, LDH Rhône, Coordination Urgence Migrants, Migrations Minorités Sexuelles et de Genre, MRAP LYON 1-4 et 3-7-8, Planning Familial 69, RESF-69, Union syndicale Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, SUD santé sociaux 69, Solidaires Retraités 69, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes-Lyon, EELV 69, Ensemble ! 69, France Insoumise Migrations, L’insurgé, Lutte ouvrière, Les Méduses, MJCF 69, Nouveau Parti Anticapitaliste, Parti de Gauche 69, PCF, UPC…

Contact : collectifrefugie69@laposte.net

http://69.emancipation.fr/spip.php?article524
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Soutien aux sans papiers et exilé-es

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 01:33

Il n’y aura pas d’expulsion dans la Montagne Limousine !

Le lundi 9 juillet dernier, la toute nouvelle préfète de la Creuse, Magali Debatte, se met en tête de convoquer un jeune soudanais réfugié à Faux-la-Montagne, petit village de la Montagne Limousine, en vue de son placement en rétention. Le lieu de la convocation est la gendarmerie de Felletin, petite bourgade creusoise de 2500 habitants. Le but affiché suite au placement en rétention administrative du jeune homme, est son expulsion vers l’Italie, pays de sa première entrée dans l’espace Schengen, comme le prévoient les accords dits « de Dublin ».

Dès 10h du matin, heure de sa convocation, près de 250 habitants de Faux-la-Montagne, et de communes avoisinantes de la Montagne Limousine, se réunissent devant la gendarmerie pour exiger de la préfète qu’elle permette à Noordeen de faire sa demande d’asile en France (comme elle en a le pouvoir) et pour s’opposer à son expulsion. Des personnes de tous âges et de tous horizons sont venus témoigner de leur attachement à la tradition d’accueil du territoire et leur colère face aux dispositions absurdes des accords de Dublin qui baladent comme des paquets les exilé.e.s d’un pays à l’autre sans autre but que de reporter le problème. Devant l’obstination toute administrative de la préfète qui ne veut rien céder, les habitants réunis décident de bloquer pacifiquement les accès à la gendarmerie et annoncent être déterminés à rester aussi longtemps qu’il le faudra. Au bout de quelques heures, la préfète, après avoir fait venir des renforts de toute la région, ordonne la charge contre les manifestants. Gazeuses, coups, bousculades, les gendarmes s’exécutent sans sourciller, repoussant violemment toutes les personnes présentes, enfants et personnes âgées compris. A la faveur de la panique provoquée par cette charge inattendue, quelques fiers gendarmes traînent Nordeen, menotté, par la force à travers la cour de la gendarmerie vers un trou tout juste ouvert dans le grillage arrière de la caserne pour le charger dans une voiture positionnée là pour l’extraire et l’amener directement au centre de rétention de Mesnil-Amelot en région parisienne.

... https://lundi.am/Il-n-y-aura-pas-d-expu ... -Limousine
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités