Lycéens-ennes en lutte

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 01 Déc 2018, 02:55

#RevancheLycéenne

Dans tout le pays, les lycéens rejoignent les « gilets jaunes » !

Alors que le mouvement des « gilets jaunes » se prépare à une nouvelle journée d'action contre le gouvernement, la jeunesse entre massivement dans la mobilisation. Des lycées ont été bloqués dans tous le pays, et des milliers de jeunes ont manifesté en soutien aux « gilets jaunes », avançant leurs propres revendications telles que l'abrogation de Parcoursup et de la réforme du bac, ainsi que la gratuité de l'enseignement supérieur.

La liste des villes où des lycées ont été bloqués est très longue, et il paraît difficile pour l’instant d’en rendre compte exhaustivement tant la mobilisation a pris comme une trainée de poudre. Les lycéens se sont notamment mobilisés à Marseille, Toulouse, Dijon, Lille, Lyon, Poitiers, Limoges, Tarascon, La Seyne-sur-Mer, Amberieux, Chelles, Bordeaux, Savoie, Chambéry, Cannes, Nice, Fumel, Lons-le-Saunier, Morestel, Pont-de-Beauvoisin, Saint-Jean-de-Maurienne, Belley etc.

http://www.revolutionpermanente.fr/Dans ... ets-jaunes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 06 Déc 2018, 02:08

100.000 lycéen.n.e.s dans la rue, la #RevancheLycéenne est en marche

Après la réussite du 30 novembre, ce lundi 3 décembre, l’Union Nationale Lycéenne a comptabilisé plus de 300 lycées bloqués dans toute la France, soit approximativement 100 000 lycéen.ne.s dans la rue. Le syndicat lycéen appelle à maintenir la pression toute la semaine pour que le gouvernement cède sur les revendications portées par les manifestant·es

... https://rebellyon.info/100-000-lyceen-n ... e-la-19876


Communiqué Al
Les lycées rejoignent la colère !

Depuis lundi 3 décembre, des centaines de lycées ont connu des blocages ou tentatives de blocages dans des dizaines de villes. Toulouse, Bordeaux, Pau, Lyon, Rennes, Nice, Dijon, Limoges, Orléans... Au total, ce sont des milliers de lycéens et lycéennes qui ont manifesté. Vendredi dernier, une trentaine de lycées avaient connu des tentatives de blocages. Cette montée en puissance de la mobilisation est impressionnante et a toutes les raisons de s’amplifier encore davantage dans les jours à venir.

Au-delà de l’appel des syndicats lycéens, cet élan est bien la conséquence de l’actuel climat de révolte qui s’enracine. C’est une preuve de plus que l’ambiance sociale et politique a considérablement changé en quelques jours. Il est propice a l’explosion d’une colère et d’un ras le bol profond, chez les travailleurs et travailleuses comme dans la jeunesse.

Les réformes actuelles du gouvernement dans l’Éducation nationale, la sélection à travers la loi ORE et la mise en place de Parcoursup ne représentent qu’une face d’un rejet plus profond du projet de société porté par ce gouvernement au service des capitalistes.

Nous ne sommes pas naïf-ves, nous voyons bien ce qu’on nous réserve lorsqu’on barre aux enfants de classes populaires l’accès à l’Université. On voit bien ce qui nous attend quand on voit ses parents galérer à boucler le mois et l’entourage enchaîner les CDD, les périodes de chômage et les missions d’intérim précaires. A accepter sans broncher les pires conditions de boulots et les humiliations des petits chefs pour ne pas perdre son taff. La vie chère, le mépris des gouvernants, l’injustice et les inégalités... Toute cette colère des gilets jaunes, les jeunes aussi la partagent. Mais une nouvelle fois, le gouvernement n’a qu une seule réponse : la répression policière. Les flics sont déchaînés. Ils tabassent, mutilent, enferment et ont même failli tuer un lycéen à Orléans.

C’est à nous d’amplifier la mobilisation, de nous organiser et nous coordonner. De discuter de nos revendications en organisant des assemblées générales et des discussions dans nos lycées. D’aller à la rencontre des étudiantes et des salarié.e.s en lutte. Le gouvernement de Macron est plus que jamais affaibli.

Contre la sélection à l’Université, l’augmentation des frais d inscription pour les étudiant.es étranger.es, pour l’augmentation des salaires et la répartition des richesses. Passons à l’offensive !

Alternative libertaire , le 5 décembre 2018


http://www.alternativelibertaire.org/?L ... -la-colere
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 08 Déc 2018, 13:22

Lycéens et étudiants dénoncent aussi le « mépris » du gouvernement

Les blocages de lycées ont repris tôt ce matin, un peu partout en France. « Nous ne voulons plus être les ignoré.es de ce quinquennat », avait lancé l’Union nationale lycéenne (UNL) ce 30 novembre, appelant à bloquer les lycées et à rallier le mouvement des gilets jaunes [1]. Rejoignant les revendications des gilets jaunes sur la question du pouvoir d’achat, les syndicats lycéens évoquent le coût des transports qui pèse sur le quotidien des élèves et les difficultés financières qui les empêchent parfois, tout simplement, de se nourrir correctement. Autre point de convergence : le mépris du gouvernement. « Plutôt qu’une oreille attentive, c’est un certain mépris qui a maintes fois été opposé aux aspirations de la jeunesse, que ce soit sur la mise en place de la plateforme Parcoursup, la réforme du bac ou les annonces concernant l’implantation de policiers dans les lycées. C’est ce mépris qui est l’élément déclencheur de toutes ces mobilisations, de cette réponse collective », renchérit Marouane Majrar, vice-président de la FIDL, interrogé par Marianne ce lundi 3 décembre.

... https://www.bastamag.net/Lyceens-et-etu ... uvernement
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede Pïérô » 12 Déc 2018, 00:24

Nouvelle journée de mobilisation lycéenne : 450 lycées perturbés, dont 60 bloqués

Pour la deuxième semaine de suite, les lycéens se mobilisent en soutien aux « gilets jaunes » et contre certaines réformes du gouvernement.

Près de 450 lycées sont perturbés en France, mardi 11 décembre, parmi lesquels 60 sont bloqués, selon un bilan du ministère de l’éducation nationale communiqué à la mi-journée. Dans le sillage des « gilets jaunes », les lycéens manifestent pour la deuxième semaine de suite pour protester contre certaines réformes dans l’éducation, notamment celle du baccalauréat, le nouveau système d’accès à l’enseignement supérieur Parcoursup ou encore le service national universel (SNU).

... https://www.lemonde.fr/education/articl ... 73685.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22249
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 00:06

Le mouvement lycéen s’agenouille sans faiblir

Pas un mot pour les lycéens dans le discours télévisé d’Emmanuel Macron hier soir. Ce matin, ils se rappellent à son bon souvenir pour contester la réforme du baccalauréat et la sélection à l’entrée des universités.

Au onzième jour de leur mobilisation, ils sont toujours aussi nombreux à bloquer leurs lycées et à manifester. À la mi-journée, l’UNL annonce 400 établissements et 50 000 jeunes mobilisés pour ce « Mardi noir » décrété par le syndicat lycéen. Un chiffre équivalent à celui de la veille : 450 établissements répertoriés par le ministère lundi en fin de journée.

Des cortèges se sont formés un peu partout ce matin. Symboliquement, dans plusieurs villes, des lycéens se sont mis à genoux en signe de solidarité avec les 153 jeunes arrêtés de façon humiliante à Mantes-la-Jolie la semaine dernière. À Toulouse, une manifestation partie en début d’après-midi réunit plusieurs milliers de lycéens, d’étudiants et d’enseignant en grève. À Paris, les manifestants se sont dirigés vers le ministère de l’Éducation. Les syndicats lycéens appellent à deux nouvelles journées fortes jeudi et vendredi. La première avec les étudiants, la seconde avec les syndicats de salariés.

https://rapportsdeforce.fr/breves/le-mo ... r-12112771

Lycées mobilisés, violence policière : tout le dossier de SUD éducation
Analyse, communiqués, visuels, appel à la grève
https://www.sudeducation.org/Lycees-mob ... ation.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 01:01

#Revanche lycéenne : réforme Blanquer, quand la dystopie rejoint la réalité

Parce que les lycéen.nes ont raison de se révolter... Une trêve avant la reprise ?
Ils étaient nombreux.euses ces dernières semaines, lycéen.nes à bloquer, à se retrouver dans la rue, à manifester. À Saint-Étienne comme ailleurs en France, la réponse de l’État a été simple et claire : pression policière, violences, gardes à vue et tribunaux... On a rarement vu une volonté de tuer dans l’œuf un mouvement de protestation avec un tel acharnement. La violence de la réponse policière nous a presque fait oublier les raisons pour lesquelles les lycéen.nes se mobilisent. Nous publions donc ici un article du Gueuloir - journal stéphanois écrit par des lycéen.nes et étudiant.es - qui revient sur le projet de loi Blanquer, suivi d’un article du collectif de professeur.es d’Histoire-géo « Aggiornamento » qui analyse les futurs programmes scolaires qui selon elleux ont pour optique d’ « ingurgiter, trier et exclure »...

... http://lenumerozero.lautre.net/Revanche ... la-realite
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Lycéens-ennes en lutte

Messagede bipbip » 17 Jan 2019, 22:24

Exclusion de deux élèves suite à l’organisation de blocus pacifiques : appel à soutien

Deux élèves du lycée Saint Just, P. (2nde) et H.(1ère), suite à la mise en place d’un blocus pacifique de leur établissement ont tous deux été soumis à une exclusion d’une durée de deux semaines pour « obstruction volontaire du Lycée », en attente d’un conseil de discipline. Selon les mots du proviseur adjoint, il s’agirait d’une mesure du Lycée, qui ne souhaite pas que les lycéens recommencent à militer durant cette rentrée, et que des blocus se reproduisent...
Cette sanction est donc purement politique ... Appel à soutien !

... https://rebellyon.info/EXCLUSION-DE-DEU ... -A-L-20061
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités