Marseille et Bouches-du-Rhône (13)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Marseille et Bouches-du-Rhône (13)

Messagede bipbip » 01 Nov 2018, 21:45

Samedi 3 novembre 2018

Rencontre des quartiers en lutte de Marseille

A Marseille, dans tous les quartiers populaires, la mairie laisse
pourrir des situations, des zones sont laissées à l’abandon, et certains quartiers sont « rénovés » à coup de millions ou de milliards d’euros au profit d’un tourisme élitiste et des investisseurs. Les habitant-e-s sont complètement oublié-e-s.
Une après-midi pour parler solidarité et luttes de quartier, à l’Equitable Café (sur le cours Julien) le 3 novembre à partir de 14h.

Défense et organisation, agissons ensemble !

Ce lundi 29 octobre à la Plaine, la Soleam a annoncé la reprise du chantier avec la mise en place de palissades en béton de 2,50 mètres de haut. Ce mur de la honte a commencé a être érigé avec brutalité. L’arsenal policier démesuré et violent qui est déployé sur la place Jean Jaurès démontre a quel point la Mairie a besoin d’employer la force, ainsi que des moyens colossaux et coûteux pour imposer ce projet si controversé.

Mais la résistance s’organise !

Dans cette situation intenable, tout le monde : collectifs, associations, habitant.e.s ou usager.e.s sont invités à venir afin d’organiser la convergence de nos luttes. En partager nos histoires, nos pratiques et nos outils de résistances nous pourront créent ou entretenir ces liens solides dont nous avons besoin. Ce temps d’échange pourra être l’occasion d’envisager des actions et de nous projeter sur l’organisation commune d’un événement de plus grande ampleur.

Ramenons documentation, brochures, journaux de quartiers, et autres supports d’information à partager.

Soyons nombreu.x.ses et faisons tourner le mot !

Car nous n’acceptons pas la gentrification, et nous voulons que nos quartiers soient pensés par nous et pour nous !

À bientôt


https://mars-infos.org/rencontre-des-qu ... lutte-3472
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Marseille et Bouches-du-Rhône (13)

Messagede bipbip » 11 Nov 2018, 19:27

Mardi 13 novembre 2018

Cantine de soutien anti-nukléaire

Pour soutenir nos copain-ines en procès contre l’Andra, rendez vous mardi 13 novembre à la Darlamifa à 12h

Le collectif marseillais de soutien à Bure (PACA Bure 13) vous propose une cantine pour soutenir à distance les copain-copines engluées avec la justice-complice. Contre l’atomisation du territoire, on vous propose des plats vegans et végétariens, à prix libre, à partir de 12H, mardi 13 novembre.
Ce sera l’occasion de s’informer sur la forte répression qui attaque ce petit bout de paradis qu’est la Meuse, désertifiée et empoisonée depuis plus d’un siècle.

Image

https://mars-infos.org/cantine-de-souti ... eaire-3485



"La possibilité du fascisme"

Soirée de présentation de l’ouvrage à la librairie Transit en présence de l’auteur Ugo Palheta et en association avec le VISA 13.

Image

19h30, Librairie Transit, Marseille

Mouvement réactionnaire de masse contre l’égalité des droits ; migrants enlevés, tabassés et laissés pour mort par des milices à Calais ; large diffusion de thèses réactionnaires, xénophobes et islamophobes ; intensification du quadrillage répressif des quartiers populaires et violences policières impunies ; manifestations interdites et criminalisation croissante de toute contestation ; scores inégalés du Front national à toutes les élections depuis 2012. Sous des formes disparates et encore embryonnaires, mais dont la seule énumération dit le pourrissement actuel de la politique, c’est le fascisme qui fait retour.
Et celui-ci s’annonce non comme une hypothèse abstraite mais comme une possibilité concrète. Pourtant, la possibilité du fascisme est généralement balayée d’un revers de main par les commentateurs : comment la République française, patrie autoproclamée des droits de l’homme, pourrait-elle engendrer le monstre fasciste ? La France ne s’est-elle pas montrée « allergique » au fascisme tout au long du XXe siècle, comme le prétendent certains historiens français ? Le Front national n’a-t-il pas renoncé au projet ultranationaliste, raciste et autoritaire qui le caractérisait depuis sa création ? N’assiste-t-on pas au renouveau du capitalisme français sous les auspices d’un jeune président réalisant enfin les « réformes » prétendument nécessaires ?
C’est à démonter ces fausses évidences que s’attache ce livre, scrutant ainsi la trajectoire d’un désastre possible, enraciné dans la triple offensive – néolibérale, autoritaire et raciste – dont Emmanuel Macron est la parfaite incarnation, mais un désastre résistible, pour peu que le danger soit reconnu à temps et qu’émerge un nouvel antifascisme, capable de mener de front le combat contre l’extrême droite et celui contre les politiques destructrices qui favorisent son ascension.

*VISA 13 : VISA 13 est une déclinaison départementale du réseau VISA (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes)

VISA est une association intersyndicale composée d’une cinquantaine de structures syndicales : la FSU et plusieurs de ses syndicats, l’Union Syndicale Solidaires et plusieurs de ses syndicats, des fédérations et des syndicats de la CGT, de la CFDT, de la CNT SO,de la CNT,de l’UNEF et le syndicat de la Magistrature.

https://mars-infos.org/la-possibilite-du-fascisme-3512



La guerre civile en France (1958-62)... ou les origines oubliées de la 5ème République.

Discussion - présentation de l’ouvrage en présence de son auteur Grey Anderson... Ou la part oubliée, autoritaire, militaire, complotée et coloniale de la 5ème République.

à 19h30 à Manifesten, Marseille.

Image

Quand De Gaulle foutait sa cagoule

Mai 58, t’as vu, c’était le zbeul niveau institutions républicaines. La collaboration, tout ça tout ça, pas si loin que ça, et la quatrième République de la victoire écrasante (hmm hmm) sur le fascisme se perdait dans les méandres de ses guerres coloniales dégueulasses. Bref, après l’Indochine, le début d’une séquence insurrectionnelle, où le sort de la France se joue autant à Alger qu’à Paris. De ce début de la fin de la IVe République, du retour au pouvoir du militaire De Gaulle, des origines très coloniales et complotées de la 5ème République, des attentats au coeur de Paris par l’extrême droite, plus aucun souvenir ou presque. Du séisme politique et du retour en force des réacs, rien ou presque, même chez eux. Grey Anderson vient y remédier avec son ouvrage, "La guerre civile en France , 1958-1962 (La Fabrique), dans un récit détaillé d’une période pour le moins sombre (torture en Algérie, OAS - organisation armée secrète, complot des généraux,…).

Pourtant, le retour au pouvoir de de Gaulle, orchestré par un cercle des fidèles, l’arrivée aux commandes d’une équipe effaçant et s’imposant sur l’idée d’un nouveau monde à bâtir, résonne dans les têtes d’hier à aujourd’hui. Ou comment faire accepter grâce à l’urgence, la peur, la guerre, ici coloniale, certaines conditions inenvisageables quelques temps plus tôt, ou quelque candidat bien dégueulasse impensable peu avant...

Moment fondamental de l’imposition d’un système réactionnaire balayant les idéaux nés avec le conseil de la Résistance, mai 1958 est pourtant largement éclipsé de l’histoire. En comparaison de Mai 68, rien ou presque dans les mémoires, sauf sur l’ascension et le bien fondé de la République du Général.

Le livre répond à ce déficit de mémoire : les quatre années de guerre civile qui s’écoulent entre la prise du gouvernement général à Alger le 13 mai 1958 et la fin de l’OAS au printemps 1962 n’ont rien d’une partie de plaisir : haine, violences extrêmes, usage généralisé de la torture, exactions policières en tous genres contre les Algériens révoltés et ceux qui les soutiennent, mensonges officiels présentant le retrait d’Algérie comme une victoire et le complot initial comme un triomphe de la démocratie…

Attention Gaullistes et autres croulants d’hier, fascistes, comploteurs et réac’ d’aujourd’hui, vos oreilles vont siffler.

https://mars-infos.org/la-guerre-civile ... 58-62-3498
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Marseille et Bouches-du-Rhône (13)

Messagede bipbip » 28 Déc 2018, 16:44

Appel à solidarité Mille Bâbords

Vous êtes près de 2.500 à apprécier la lettre d’info hebdomadaire de Mille Bâbords, ce service offert par les coordinateurs bénévoles de notre association. Vous êtes attentifs à l’actualité sociale, vous soutenez ou participez aux luttes et aux actions qui s’organisent « à gauche », comme nous donc.
Or l’année 2019 s’annonce comme une nouvelle année d’incertitude financière pour notre association dans un contexte général difficile pour le monde associatif. C’est pourquoi, en cette fin d’année, nous vous proposons de nous soutenir par un petit don de 2 ou 3 euros pour compenser un déficit structurel difficilement compressible.
Évidemment, si vous décidiez de mensualiser ce petit geste, ce serait encore mieux pour assurer durablement la continuité et l’indépendance de nos activités mais vous pouvez aussi faire un don ponctuel plus conséquent (voire carrément adhérer !) à notre association d’intérêt général et le déclarer aux impôts en nous demandant un reçu fiscal d’ici le mois d’avril 2019, si vous nous adressez votre contribution avant le 31 décembre 2018.
Et surtout continuez de nous communiquer les dates, heures et lieux des rendez-vous militants que vous souhaitez voir publiés dans « Cette semaine » (en nous les envoyant sur contact chez millebabords.org ou cettesemaine chez millebabords.org sans faute avant le dimanche midi !) et ils paraîtront aussi dans l’agenda permanent sur notre site.
Merci beaucoup d’avance de participer à la circulation de l’information militante et au soutien des diverses tendances du mouvement social !

Merci à celles et ceux qui ont déjà répondu à cet appel !

P.-S.
- Envoyez vos chèques à l’ordre de Mille Bâbords au 61, rue Consolat, 13001 Marseille
- Vous pouvez aussi verser un don ponctuel ou mensuel à HelloAsso :
https://www.helloasso.com/associations/mille-babords
- Ou encore adressez-vous à Mille Babords sur contact chez millebabords.org pour obtenir un RIB à envoyer à votre banque pour un virement automatique ponctuel, mensuel ou trimestriel.
- Notre site : http://www.millebabords.org


http://www.millebabords.org/spip.php?article32533
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Marseille et Bouches-du-Rhône (13)

Messagede bipbip » 16 Jan 2019, 16:07

Vendredi 18 janvier 2019

Rencontre "Archives des squats" avec Les Tanneries (Dijon) et la revue Panthère Première

Rencontre avec les archivistes hétérodoxes de l’espace autogéré des Tanneries (Dijon) autour de leur « salle des archives des squats ». Le 18 janvier à l’Hydre à 19h.

Dans le troisième numéro de Panthère Première, fraichement paru, le dossier « Nos meilleurs souvenirs » se penche sur les archives rarement conservées dans les fonds d’archives publiques : les archives de vies ordinaires, de gens sans condition particulière, de groupes dominés et de minorités militantes (papiers personnels et formulaires administratifs, bouts de bobines, tracts et affiches). Or sans effort de conservation, pas de récits, peu de mémoires collectives et pas d’histoires.

Comment lutter contre l’oubli en dehors des lieux où la mémoires est mise sous cloche ? Comment se réapproprier les codes de la conservation et de la mise en valeur des archives ? De quelle manière l’archive peut-elle créer des liens et des forces collectives ?

Venez rencontrer les archivistes hétérodoxes de l’espace autogéré des Tanneries (Dijon) autour de leur « salle des archives des squats ».

Le 18 janvier à l’Hydre (96 Rue Saint-Savournin) à 19h. Puis apéro.

https://mars-infos.org/rencontre-archiv ... -avec-3741
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 3 invités