Vade retro spermato, contraception masculine

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede Lila » 10 Sep 2017, 17:42

ARDECOM et le Planning Familial travaillent à déconstruire les stéréotypes genrés de la contraception

L’Association pour la Recherche et le Développement de la Contraception Masculine (ARDECOM) a été créée dans les années 1970 en parallèle des mouvements et revendications féministes sur l’accès à la contraception et à la légalisation de l’IVG. Des hommes remettaient en cause la société patriarcale et étaient décidés à assumer eux-mêmes la contraception. Aujourd’hui ARDECOM travaille main dans la main avec le Planning Familial.

A la sortie, en 2012, du livre des 2 médecins initiateurs des 2 méthodes nouvelles de contraception masculine, Jean-Claude Soufir et Roger Mieusset, La contraception masculine, (1) ARDECOM a connu un regain d’existence en organisant des réunions avec le corps médical, le MFPF et les hommes et femmes concerné-e-s et en diffusant de l’information dans les médias. La sortie de ce livre a renforcé la collaboration entre le Planning Familial et ARDECOM.

Le soutien du Planning Familial à Ardecom

Tous les 1er samedis du mois, le Planning Familial organise dans sa permanence de la rue Vivienne à Paris, des consultations précédées d’une réunion comprenant une partie d’informations sur la contraception masculine. Ces réunions du samedi, toujours ouvertes aux garçons/hommes, permettent aux filles/femmes de sensibiliser leur partenaire qui voudraient prendre le relais.

Ce samedi, cinq jeunes filles sont présentes au Planning, deux d’entre elles viennent pour la 1ère fois. Elles cherchent des informations sur leur contraception. Certaines souhaitent retirer leur implant ou arrêter la pilule pour passer à une méthode contraceptive plus naturelle, comme le stérilet en cuivre. D’autres veulent changer de pilule à cause de leur cholesterol ou parce que leur contraception actuelle n’est pas commercialisée.

Cette réunion est animée par Marianne et Camille, animatrices planning et par Véronique, médecin qui ensuite reçoit individuellement chaque jeune fille pour une consultation, et enfin Pierre et Philippe, membres d’ARDECOM.

La réunion commence par un tour de table avec explications des raisons de la présence de chacun-e, puis les animatrices/animateurs expliquent les différentes méthodes de contraception en échangeant avec les participant-e-s.

la suite : http://www.50-50magazine.fr/2017/09/07/ ... raception/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2067
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede bipbip » 18 Nov 2017, 21:19

Contracep’tour à Nancy

Comment contrôler la spermatogenèse ? Quels en sont les enjeux politiques et sociaux ? Comment cela bouleverse certaines représentations ? Deux événements sont prévus pour en parler en compagnie du collectif « Thomas Bouloù » venu du Finistère pour œuvrer à la responsabilisation des hommes dans la prise en charge des risques et conséquences de leurs sexualités.

Vendredi 24 novembre à 19h au CCAN, soirée publique « Contraceptions testiculaires & Responsabilité masculine »

Présentation des techniques de contraception testiculaire en mode conférence, puis discussions en petits groupes sur les questions soulevées par la présentation.

L’objectif de la soirée publique « Contraceptions testiculaires & Responsabilité masculine » est d’informer sur les techniques et de mettre en débat ce que leur existence vient transformer (ou pas) dans les rapports hommes/femmes ou dans la gestion des risques & conséquences de l’hétérosexualité.

Ce sera l’occasion de parler de comportements qui nous concernent toutes et tous et d’aborder les questions de sexualité, d’IST et de domination masculine. Le potentiel féministe de cette approche reste une question ouverte : nous vous invitons à vous en saisir. Par la diffusion de nos pratiques, nous cherchons à créer de l’entraide et de l’autodétermination face à un système de soin et des politiques publiques sur lesquels nous jetons un regard critique.

Dimanche 26 novembre à 14h au CCAN, atelier « Slip »

L’atelier « Slip » a pour but de donner aux personnes dotées de testicules tout ce qu’il faut pour se lancer dans la maîtrise Do It Yourself de leur fertilité : explications, démonstrations, essayages et fabrication de « remonte-couilles » (sous-vêtement contraceptif), conseils de bonne pratique, etc.

La participation à l’atelier du dimanche nécessite environ 3 heures de temps
• Apportez un slip à transformer
• Venez avec une jupe, un paréo, ou tout autre vêtement qui évite d’avoir à se déshabiller & rhabiller sans cesse ou à se promener à poil pendant l’atelier !

L’espace est entièrement mixte (bienvenue à toutes et tous) avec des zones d’intimité, de couture, de lecture & discussion.

Le collectif « Thomas Bouloù »

« Thomas Bouloù » est un groupe de garçons dans le sud-Finistère, qui travaille (entre autres thématiques) sur les méthodes de contraception testiculaire – plus souvent appelée contraception « masculine » : vasectomie, capote, contraception hormonale (injections de testostérone) et thermique (dispositif/sous-vêtement « remonte-couilles »).

Il s’agit d’une intervention dans le cadre du « Contracep’tour » de novembre 2017 (Saint-Brieuc, Caen, Lille, Nancy, Liège, Strasbourg…)

Pour en savoir plus, voici un témoignage sur un week-end Contracep’tour https://expansive.info/Retour-sur-le-Co ... t-Tour-273 .

https://manif-est.info/Contracep-tour-348.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede Lila » 26 Déc 2017, 21:43

Un gel contraceptif pour hommes est à l'étude et ne présente que des avantages

Une noisette de pommade freinerait la production de spermatozoïdes pendant 72h.

Messieurs, si vous n'avez pas été séduits par l'article de Jean-Marc Proust sur la vasectomie, une alternative moins engageante s'offre à vous: le gel contraceptif.

Des chercheurs américains se penchent en effet sur l'élaboration d'une nouvelle méthode de contraception exclusivement masculine: une pommade que vous appliquerez sur votre corps –comme une vulgaire crème hydratante– et que empêchera la production de spermatozoïdes.

On vous voit venir: «Non, pas besoin de l'étaler sur c****s», ironise Metro.co. Il vous faudra simplement faire pénétrer le gel sur vos bras et vos épaules. Une fois absorbée par votre peau, la substance atteindra votre système sanguin et diffusera deux hormones de synthèse, la testostérone et de la progestine. Ces dernières empêcheront vos testicules de produire une quantité normale de spermatozoïdes pour une durée de 72 heures environ. Et ce, avec l'équivalent d'une cuillère à café de crème seulement qui, assure le site Technology Review, sèche en une minute chrono. Une solution qui serait garantie sans effets secondaires indésirables.

la suite : http://www.slate.fr/story/155609/gel-co ... e=Facebook
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2067
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede bipbip » 10 Fév 2018, 22:10

Vade retro spermato/ L’histoire des groupes de paroles et de contraception masculine en France

Sète dimanche 11 février 2018
à 19h, 51 rue Pierre Sémard, 34200 Sète

Vade retro spermato
L'histoire des groupes de paroles et de contraception masculine en France
Documentaire 58'
Réalisation : Philippe Lignières

Résumé :
Au tournant des années 80, dans plusieurs villes de France, des hommes réagissent aux questions soulevées par le féminisme sur le rôle respectif des sexes dans notre société. Constitués en groupes de paroles, ils en viennent à se poser la question de la contraception masculine et certains d'entre eux créent une méthode entièrement nouvelle et médicalement opérationnelle. Mais la richesse de cette expérience collective de parole et de réflexion va bien au-delà de la médecine…

https://herault.demosphere.eu/rv/8275
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede Lila » 25 Fév 2018, 19:45

Université de Nantes
Conférences
Contraception masculine : et si on partageait plus que du plaisir ?

La contraception permet de gérer sa capacité de reproduction, elle concerne donc les femmes et les hommes. Mais pour l’instant, force est de constater que ce sont surtout les femmes qui s’y collent ! Il serait temps que les hommes prennent leurs responsabilités.

La contraception masculine

En France, les lois de 1967 sur la contraception et de 1975 sur l’IVG, ont donné de nouveaux moyens aux couples pour planifier très strictement la constitution de leur descendance. De fait, l’utilisation des méthodes modernes (et réversibles) de contraception s’est très largement répandue. De nos jours, ce sont près de 97% des femmes qui ont recours à la contraception, toutes méthodes confondues. Ces évolutions législatives, sociales et techniques ont donc profondément bouleversé les comportements féconds en France, tout comme dans la plupart des pays développés.

Si l’on croise les données recueillies par l’Inserm entre 2000 et 2004, et celles du Baromètre Santé de l’Inpes de 2007, on apprend qu’un tiers des grossesses en France ne sont pas planifiées, ce qui représente 350 000 gestations chaque année. Parmi elles, 210 000 se terminent par une IVG… Selon une étude menée par l’Inserm et l’université Johns Hopkins de Baltimore, près d’un quart des hommes se déclarant à l’origine d’une grossesse au cours de cinq dernières années avoue que cette grossesse n’était pas intentionnelle.

Des chiffres qui montrent la nécessité de responsabiliser les hommes, autant que les femmes. N’existe-t-il rien d’autre que l’abstinence et le préservatif ? La recherche se penche-t-elle sérieusement sur la question ? Les hommes aussi ont le droit de choisir.

Une émission enregistrée en mars 2017, produite par le Labo des savoirs.
Sylvie Poirier, médecin généraliste
Jean-François Guérin, professeur en médecine de la reproduction au CHU de Lyon, chef de service au CECOS Rhône-Alpes Lyon
Daniel Aptekier, membre de l’association Ardecom, pour la recherche et le développement de la contraception masculine, l’un pionnier en terme de contraception masculine.

Écouter : https://www.franceculture.fr/conference ... e=Facebook
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2067
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Vade retro spermato, contraception masculine

Messagede Lila » 14 Mai 2018, 01:31

Slip chauffant et injections: où en est la contraception masculine en France?

Et si la contraception se conjuguait aussi au masculin? Qu’elles soient hormonales ou thermiques, les méthodes de maîtrise de la fertilité destinées aux hommes sont disponibles et déjà utilisées depuis plusieurs années. Pourtant, elles restent toujours très confidentielles. Enquête.

à lire : http://cheekmagazine.fr/societe/contrac ... tosterone/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2067
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Précédente

Retourner vers Féminisme et LGBTI

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités