Violence policière - violence d'Etat

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 17 Jan 2019, 17:43

Les blessés éborgnés par les forces de l’ordre ne le sont pas par accident
Selon le décompte partiel du collectif Désarmons-les, douze personnes ont perdu un œil dans la répression du mouvement des gilets jaunes. Quatre ont perdu une main. Les tirs de balles en caoutchouc avec les LBD 40 ne sont pas, contrairement à ce qu'affirme la police, imprécis. Enquête.
... https://reflets.info/articles/les-bless ... r-accident

Police : assiste-t-on à une montée des violences ?
Deux mois après le début de la contestation des "gilets jaunes", Christophe Castaner a affirmé hier lors d’un déplacement à Carcassonne, qu’il ne connaissait « aucun policier, aucun gendarme, qui ait attaqué des 'gilets jaunes' ». Une déclaration contestée par plusieurs journalistes et manifestants.
... https://www.franceculture.fr/emissions/ ... -violences

« Gilets jaunes » : ouverture d’une enquête pour violences policières à Rouen
L’enquête pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique » ouverte par le parquet de Rouen fait suite à une plainte contre X déposée début janvier.
Une enquête pour « violences par personne dépositaire de l’autorité publique » a été ouverte par le parquet de Rouen après le dépôt début janvier d’une plainte contre X pour violences policières par un « gilet jaune », a annoncé, mercredi 16 janvier, à l’Agence France-Presse (AFP) le procureur Pascal Prache.
Déposée le 3 janvier, la plainte s’appuie sur deux vidéos tournées le 29 décembre dernier et montrant l’interpellation d’une personne, porteuse d’un gilet jaune, en train de filmer des échauffourées entre manifestants et forces de l’ordre lors de l’« acte VII » du mouvement.
... https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 17 Jan 2019, 20:44

Le jeune homme est décédé pendant une course-poursuite

À Massy, la police cible les proches de Curtis

Depuis le décès de Curtis, ses proches subissent le harcèlement de la police : contrôles à répétition, insultes, menaces… Ils dénoncent aussi l’inertie de la mairie.

Warren et Samir (1) nous ont donné rendez-vous sur un parking, près du quartier Place de France. « C’est ici que j’ai vu Curtis pour la dernière fois », raconte Warren. « C’était le jour de sa mort. On faisait du quad ensemble et on se marrait. J’arrêtais pas de caler, il se foutait de moi parce que c’était la première fois que j’en faisais. » Samir se souvient :

« Un pote m’a appelé : “il faut que tu viennes vite, Curtis a eu un accident”. À la façon dont il le disait, j’ai compris direct que c’était sérieux. »

Curtis a violemment percuté un bus. Sans casque. Le jeune homme de 17 ans fuyait la police, pour éviter un énième contrôle. Quelques heures plus tard, ce 5 mai 2017, il s’éteint à l’hôpital de la Salpêtrière.

Depuis la mort de Curtis , « les policiers lancent des piques constamment, surtout lorsqu’ils nous contrôlent », raconte Samir. « Fais pas le malin ou tu vas rejoindre ton pote », a-t-il déjà entendu, ou encore « nous, on pleure pas quand l’un de nos collègues meurt ». Les phrases chocs s’enchaînent au fil des contrôles.

... https://www.streetpress.com/sujet/15474 ... hes-curtis
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 18 Jan 2019, 17:21

« Gilets jaunes » à Bordeaux : questions sur les circonstances de la blessure d’un manifestant placé en coma artificiel
L’usage de lanceurs de balles de défense par les forces de l’ordre est soupçonné d’être à l’origine de la blessure à la tête d’un homme de 47 ans. L’Inspection générale de la police nationale a été saisie.
... https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html

La colère de la femme du gilet jaune dans le coma
Un acte disproportionné, « barbare » et délibéré: Cindy Béziade ne « pardonne pas » à la police déployée face aux « gilets jaunes » samedi dernier à Bordeaux d’avoir tiré « en pleine tête » au lanceur de balles de défense (LBD) sur son mari Olivier, depuis dans le coma. Les dernières nouvelles, un message posté sur Facebook par son épouse, datent de mardi soir, trois jours après la manifestation. Sur son lit d’hôpital, le père de trois enfants, pompier volontaire à Bazas (Gironde), est toujours inconscient. « Il est en réanimation. Il n’est plus dans le coma artificiel mais il ne se réveille pas de lui-même, c’est très compliqué. Il n’ouvre pas les yeux, il ne parle pas, rien. Il réagit à la stimulation uniquement, il est loin… », a expliqué Cindy Béziade à l’AFP.
... https://www.anti-k.org/2019/01/17/la-co ... s-le-coma/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede Pïérô » 19 Jan 2019, 13:44

Violences policières: des blessés parlent

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22115
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 16:15

Violences policières : « On est dans le mensonge d’Etat »

Pour David Dufresne, spécialiste de la question du maintien de l’ordre, la répression menée contre les « gilets jaunes » « laissera des traces dans toute une génération ».

Hémorragie cérébrale d’un homme de 47 ans à Bordeaux, traumatisme facial d’un manifestant à Toulouse, fracture au front d’un lycéen à Orléans… L’écrivain et documentariste David Dufresne, auteur de l’enquête Maintien de l’ordre (Fayard, 2013), recense et signale les bavures policières observées lors des manifestations des « gilets jaunes ». Il dénonce le « déni politique et médiatique » de ces violences, selon lui profondément « antirépublicain ».

... https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html


David Dufresne : "La majorité des policiers mobilisés ne sont pas formés au maintien de l'ordre"

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 19:13

Violences policières : les armes du déni
Malgré l’ampleur historique des blessures infligées par des armes dites «intermédiaires» contre des gilets jaunes, le gouvernement persiste à nier l’évidence. Du côté des forces de l’ordre, la multiplication des dérives commence à inquiéter.
Un déni d’Etat. Depuis deux mois, il est difficile d’échapper aux images de blessures graves causées par les armes du maintien de l’ordre dans le cadre du mouvement des gilets jaunes. Pourtant, aucune réaction politique de l’exécutif. Aucune remise en cause. Le volume des tirs d’armes dites «intermédiaires» ou «à létalité réduite» et ses conséquences ont atteint un niveau historique ces dernières semaines. Jamais dans l’histoire récente, l’utilisation de la force par la police dans le cadre d’une mobilisation sociale n’avait produit de tels effets. Le recensement effectué par Libération a permis d’identifier près d’une centaine de blessures graves, pour nombre d’entre elles irréversibles. Difficile pour l’Intérieur de faire abstraction de ces chairs lacérées, d’ignorer les gueules cassées et les yeux crevés par les tirs de balles en caoutchouc semi-rigide et d’occulter les membres criblés et arrachés par le souffle des grenades explosives composées de TNT. C’est pourtant le cas.
... https://www.liberation.fr/france/2019/0 ... 2i2WlYuSW4

Gravement blessés, des manifestants appellent à un « acte XII » pour l’interdiction des grenades et flashballs
Ils ont perdu une main ou un pied à cause d’une grenade. D’autres ont perdu un œil, suite à un tir de LBD40. Ils garderont un handicap, des cicatrices ou des gênes à vie pour avoir simplement manifesté, en France. Ils se disent « mutilés pour l’exemple » et témoignent dans une vidéo commune. Antoine, Robin, Axelle, Antonio, Thomas... appellent à un Acte XII le 2 février pour demander l’interdiction des grenades et flashballs : « On doit réapprendre à vivre avec nos handicaps, avec tout ce que nos traumatismes impliquent. Ce qui pourra nous apaiser, c’est qu’enfin ces armes soient définitivement interdites et ne puissent plus faire grossir nos rangs. » Le Défenseur des droits demande également la suspension de l’usage de ces armes.
... https://www.bastamag.net/Gravements-ble ... OR1Xs6hDFA
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 22:42

Le terrible bilan de deux mois de violences policières
Depuis le début de la mobilisation Gilets jaunes, plusieurs recensements font état d’au moins 97 blessés graves par les armes de la police, dont quatre ont eu la main arrachée et au moins quatorze ont perdu un oeil. La faute aux lanceurs de balle de défense, aux grenades GLI-F4 et à une doctrine de maintien de l’ordre ultraviolente.
... https://reporterre.net/Le-terrible-bila ... policieres

Désarmons-les : « 2018, année de la mutilation »
« Moi, je ne connais aucun policier, aucun gendarme, qui ait attaqué des gilets jaunes », déclarait le ministre de l’Intérieur le 15 janvier dernier. Un aveuglement que même les médias mainstream n’osent plus faire leur, désormais contraints d’ouvrir leurs colonnes et leurs micros pour évoquer publiquement ce que le très droitier secrétaire général de France Police nomme lui-même des « blessures de guerre ». Le gouvernement a reconnu 1 700 blessés à la veille de l’acte 9 du mouvement des gilets jaunes ; le collectif Désarmons-les évoque quant à lui 2 à 3 000 blessés. Dont plus de 100 blessés graves. Flash-Ball, LBD, grenades de désencerclement et GLI-F4 : les armes du maintien de l’ordre crèvent les yeux, brisent les mâchoires, cassent les nez, plongent dans le coma et arrachent les mains des citoyens protestataires (quand elles ne provoquent pas la mort d’une retraitée1 de 80 ans). Les voix se multiplient dans la société pour réclamer l’interdiction de ces armes dites « non létales ». Nous avons rencontré l’un des membres du collectif Désarmons-les, fondé en 2011, pour en parler.
... https://www.revue-ballast.fr/desarmons- ... utilation/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 20:08

1 700 blessés depuis le début des « gilets jaunes »
Au lendemain de l’acte IX du samedi 12 janvier, le ministère de l’intérieur confirme au Monde que plus de 1 700 manifestants et autour d’un millier de policiers et gendarmes ont été blessés depuis le début du mouvement des « gilets jaunes ».
Le décompte, effectué à partir des remontées des préfectures, comprend les personnes blessées lors des grandes manifestations et aux abords des ronds-points, selon un représentant de la place Beauvau, qui explique que le ministère ne peut apporter de bilan plus précis. Le bilan inclut les blessés n’ayant pas eu besoin d’une hospitalisation, mais l’évolution rapide des situations médicales rend complexe une différenciation entre « blessés graves » et « blessés légers », selon l’intérieur.
... https://www.lemonde.fr/societe/article/ ... _3224.html

Sept nouvelles plaintes devant l’IGPN
Sept personnes blessées lors de leur délogement, par la police, d’un immeuble vide réquisitionné par l’association droit au logement (DAL), ont décidé de porter plainte devant l’Inspection générale de la police nationale (IGPN). Selon l’association, coups de matraque, personnes traînées au sol, et propos insultants ont accompagné, sans aucune sommation, la fin de l’occupation pacifique du 126 rue Château-des-Rentiers à Paris le 6 janvier.
... https://rapportsdeforce.fr/breves/sept- ... n-01162909

Vidéo témoignage Donovan
https://www.facebook.com/Donovan.Brison ... tion=group

Témoignage. Gabriel, 21 ans, la main arrachée par une grenade lors de l’acte II
Gabriel, apprenti chaudronnier, a perdu sa main lors de la manifestation des Gilets jaunes du 24 novembre à Paris. Nous relayons ici son témoignage ainsi que le lien vers le pot commun mis en place par sa famille pour l'aider à payer ses soins.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Temo ... -l-acte-II

Acte X. Témoignage d’une street-medic : un homme fait un malaise, la police continue de gazer
À Rennes une street-médic rapporte dans un témoignage vidéo que la police a continué à gazer alors qu'un homme gisait au sol suite à un arrêt cardiaque au cours de la manifestation des Gilets Jaunes aujourd'hui.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Acte ... e-de-gazer
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 23:33

Gilets jaunes : des "street medic" nous racontent les blessures qu’ils soignent

Ils sont là pour que les gens repartent chez eux "entiers". Ce samedi 19 janvier, à l'occasion d'un dixième rendez-vous hebdomadaire pour les gilets jaunes dans les rues parisiennes, Le HuffPost a interrogé deux "street medic" sur les blessures soignées depuis le début du mouvement.

Omniprésents dans les manifestations, ces secouristes, parfois improvisés mais souvent chevronnés et dotés d'un attirail impressionnant, sont les premiers à porter secours aux blessés au coeur des affrontements entre gilets jaunes et forces de l'ordre.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d'article, ces "street medic" sont souvent confrontés à des complications mineures, comme des nausées liées aux gaz lacrymogènes, mais aussi de plus en plus à des blessures graves causées par une arme particulière. "La semaine dernière, on a eu 41 blessés, dont une bonne dizaine par 'flashball'. Des gens partis à l'hôpital avec des fractures de la mâchoire, des commotions cérébrales", nous explique Virginie, une secrétaire qui se reconvertit en "street medic" les week-ends avec des camarades gilets jaunes.

... https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/2 ... hare_email





Le témoignage choc d’un Gilet Jaune qui a perdu son œil

Dans Les Terriens du Dimanche, un gilet jaune qui a perdu son œil dit sa "haine"

Sur le plateau de C8, il dit avoir reçu un projectile de lanceur de balle défense LBD d'une puissance de "220 joules, soit à-peu-près 320 km/h".

La séquence, qui sera diffusée ce dimanche 20 janvier dans "Les Terriens du dimanche!" sur C8 (18h30), risque de marquer les esprits.

Sur le plateau de Thierry Ardisson, un gilet jaune témoigne après avoir perdu son œil droit lors d'une manifestation, par le tir d'un lanceur de balle de défense (LBD) d'un policier.

Cet horticulteur explique qu'il ne peut désormais plus travailler, car au contact de la terre, la moindre poussière peut aller se loger dans son œil.

L'homme enlève alors brièvement son pansement pour laisser apparaître son œil complètement ravagé

https://www.facebook.com/giletjaunepari ... 798861713/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 23 Jan 2019, 17:41

Gilets jaunes: "Je n'ai jamais vu autant de blessés graves"
Pour les soignants, l'ampleur des blessures physiques observées lors des manifestations des gilets jaunes est inédite.
Antoine et Frédéric ont chacun eu une main arrachée à Bordeaux. Jérôme, Fiorina, Patrick et Alexandre ont tous les quatre perdu un oeil. Quant à Florent et Geoffrey, ils sont désormais défigurés. Leur point commun, au-delà des sutures et des bandages : tous ont été blessés ces dernières semaines lors des manifestations des gilets jaunes. L'IGPN - la police des polices - a reçu 200 signalements sur sa plate-forme et a été saisie par la justice à 78 reprises.
... https://www.lexpress.fr/actualite/socie ... r=CS3-5076


Violences policières contre les gilets jaunes
LDH France
En 2 mois de mouvement des #GiletsJaunes, ce sont au moins 1700 blessés qui ont été compté parmi les manifestants, dont 94 blessés graves, et au moins 13 victimes ont perdu un œil. STOP ! La #LDH demande des garanties au droit de manifester en sécurité !

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede Pïérô » 30 Jan 2019, 20:43

Tours : la police des polices saisie suite à la plainte de deux gilets jaunes

Le parquet de Tours a saisi l'IGPN ou police des polices suite à la plainte de deux gilets jaunes pour violences policières. On trouve l'homme qui a eu la main arrachée lors de la manifestation du 1er décembre, et une femme qui a tenté d'approcher le secrétaire d'état à l'intérieur le 14 janvier.

L'Inspection Générale de la Police Nationale, autrement dit la police des polices, a été saisie par le parquet de Tours à la suite de deux plaintes déposées par des gilets jaunes pour trois dossiers distincts. Il s'agit de plaintes pour violences policières.

La première plainte concerne l'homme qui avait eu la main arrachée en ramassant une grenade lacrymogène, le samedi 1er décembre. Cette grenade GLI-FA (qui contient quelques grammes de TNT) était tombée près de ce gilet jaune d'une cinquantaine d'années. Il avait eu la main amputée en la saisissant pour la renvoyer. Une cagnotte avait été lancée par ses collègues de travail.

La seconde plainte concerne la femme qui avait fait irruption devant le commissariat de Joué-les-Tours, puis à la préfecture de Tours, lors de la visite de Laurent Nunez, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'intérieur. Cette femme, malgré une impressionnante présence policière, avait tenté d'atteindre le commissariat de Joué-les-Tours en criant "Etat policier, Etat dictature". Elle avait été emmenée de force par plusieurs policiers en civil.

... https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... tc9kkXjg3Y
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22115
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 07 Fév 2019, 17:35

LBD, grenades de désencerclement : Amnesty International lance un "signal d'alarme"

Cécile Coudriou, présidente d'Amnesty International France, est l'invitée du Soir 3 vendredi 1er février.

Le Conseil d'État a validé vendredi 1er février l'usage du lanceur de balles de défense (LBD) pour les opérations de maintien de l'ordre. "Amnesty International ne fait que rappeler aux États leurs engagements internationaux, en l'occurrence nécessité et proportionnalité dans la force que la police peut utiliser", rappelle Cécile Coudriou.

Et la présidente d'Amnesty International France de s'alarmer : "On s'est rendu compte qu'il y avait eu des abus dès décembre. Il y a eu un usage excessif du LBD et il a été mal utilisé. Son utilisation s'avère dangereuse sur le visage. Elle devrait être circonscrite à des cas de légitime défense et aux parties inférieures du corps. Nous lançons un signal d'alarme et nous demandons aussi l'interdiction des grenades de désencerclement, beaucoup trop dangereuses".
"Droit universel de manifester menacé"

Avec le projet de loi "anti-casseurs", "il y a une forme de dérive déjà dénoncée au début de la lutte antiterroriste. Nous préconisons des interdictions de manifester prises par la justice et non par l'administration. L'interdiction de défiler le visage dissimulé menace le droit de manifester", dénonce-t-elle.

... https://www.francetvinfo.fr/economie/tr ... r=EPR-502-[newslettervideo]-20190203-[video5
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Violence policière - violence d'Etat

Messagede bipbip » 08 Fév 2019, 16:18

TÉMOIGNAGE - Lilian, blessé au visage en marge d'une manif: “qu'on arrête de dire que je suis un casseur”

Lilian, l'adolescent blessé à la mâchoire en marge d'une manifestation des gilets jaunes, s'est confié à France 3 Alsace. Il parle de sa lourde blessure à la mâchoire, probablement due à un tir de lanceur de balles de défense (LBD), et réitère n'avoir pas participé à la manifestation.

... https://france3-regions.francetvinfo.fr ... autres%5D-
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35277
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités