convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 15 Mai 2018, 09:00

Marseille: Examens annulés, étudiants gazés, trains à l’arrêt, la mobilisation se durcit

GREVE Les cheminots, les salariés de l’énergie, des dockers et les étudiants ont mené plusieurs actions ce lundi matin à Marseille, espérant une convergence des luttes…

◾ Les cheminots de la CGT ont mené une opération « gare morte » à la gare Saint-Charles.

◾Les étudiants ont bloqué le site de la Canebière d’Aix-Marseille université.

◾Après l’intervention des CRS, les cheminots ont rejoint les étudiants pour leur prêter main-forte.

La journée coup de poing a commencé tôt dans la matinée. Dès 4 h du matin, des cheminots grévistes ont débuté une opération « gare morte » à la gare Saint-Charles deMarseille. Des dizaines de cheminots, gilets CGT sur le dos, sont présents aux abords des quais, devant des trains à l’arrêt. « Un blocage des voies par des salariés d’autres entreprises, des étudiants et des usagers » a été organisé, selon les déclarations de Rémy Hours, responsable local de la CGT cheminots, à l’AFP.

... https://www.anti-k.org/2018/05/14/marse ... se-durcit/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 17 Mai 2018, 08:36

Que vive la Commune du Rail !

Soirée de soutien aux grévistes cheminot.e.s et tous leurs ami.e.s.
Jeudi 17 mai 2018, à partir de 18h30, au Théâtre de la Commune à Aubervilliers, retrouvons nous autour d’un verre pour continuer à tisser des liens entre les différentes composantes en luttes.

Depuis deux mois une étrange situation est en train d’émerger en France. Face à l’offensive brutale de Macron et de son gouvernement, des formes de lutte s’installent durablement dans des espaces très divers. Des foyers de résistance prolifèrent, dans le rail, chez des soignant·es, chez les étudiant·es, à la Poste, chez ceux qui soutiennent des migrant·es... Pour tenter de reconquérir quelques centaines d’hectares à la ZAD de Notre Dame des Landes, il a fallu plus de 2500 gendarmes, des hélicoptères, 11 000 grenades... Cette tentative jusqu’ici infructueuse d’écrasement en dit long sur la précipitation de la machine gouvernementale. Il leur faut nous prendre de court, jouer sur l’effet de sidération, mater ce qu’il y a de plus vivant dans le monde syndical.

Et pourtant l’entrelacement d’initiatives se tient : la guérilla dans les universités rend inutile le comptage des sites bloqués, la grève intermittente rend ridicules les pourcentages de la direction de la SNCF. Des étudiant·es, des hospitalier·es rejoignent les cheminots dans la multiplication d’actions dans les gares. Des foules s’apprêtent à se réinstaller sur la ZAD de NDDL dès cette semaine. Des cours alternatifs se tiennent dans les universités. Des partiels sont bloqués. Des appels commencent déjà à circuler pour des rassemblements et des manifestations à partir du 22 mai face au chaos annoncé de Parcoursup. Des rencontres essaiment partout.

Ils veulent voler nos savoirs, nos pratiques, nos expériences. Ils veulent réduire nos complicités et nos amitiés à une hostilité générale. Mais il y a plus d’amitiés dans ce mouvement qu’il n’y en aura jamais dans leur parlement et leur gouvernement. Ils veulent surtout nous voler le temps. Mais ce qui s’affirme depuis deux mois c’est que le temps est à nous. Nous réapproprier le temps nous rend invincibles. Cette évidence, faite de partage et d’inventions, aucun gouvernement ne pourra l’écraser.
Celles et ceux qui luttent prennent le train… et les musiciens et musiciennes le savent bien, toujours sur les rails. Pour cela, ils s’associeront aux cheminots et à leur combat exemplaire au Théâtre de La Commune à Aubervilliers, le jeudi 17 mai, à partir de 18h30, pour partager et entrelacer prises de parole, témoignages, lectures, moments de musique. À l’issue de la rencontre dans le théâtre, se tiendra dans le parc attenant un grand bal, avec buvette et restauration où toutes et tous pourront penser et discuter ensemble pour que vive la Commune du rail, toutes les communes.

LE TEMPS EST A NOUS !!!!

Théâtre de La Commune. 2 Rue Edouard Poisson, 93300 Aubervilliers. Métro Quatre Chemins, Ligne 7. Bus 150 ou 170, Arrêt André Karman.

Participation à la caisse de grève

Premiers participants (à suivre...) :

Lise Marie Barré - Lm
Stéphane Bérard
Fantazio
Nicolas Flesch
Jean-Brice Godet
Sylvaine Hélary - S Y B I L L E
Antonin-Tri Hoang
Sylvain Kassap
L’1consolable
Criss Niangouna
Jean-Francois Pauvros
Eve Risser

Image

https://paris-luttes.info/que-vive-la-c ... rail-10247
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: convergence luttes : points de vues, intitiatives, infos

Messagede bipbip » 18 Mai 2018, 12:48

Meeting

Échange convivial sur les luttes en cours

cheminot-es, étudiant-es, sans papièr-es, services publics...

Saint-Denis (93) vendredi 18 mai 2018
à 19h, Parvis devant la Basilique de St Denis, Place Victor Hugo

Image

Le gouvernement et le MEDEF attaquent chacun-e d'entre nous, sur tous les fronts :

• Les ancien.ne.s qui voient leur retraite fondre, par la hausse de la CSG, et sont maltraité.e.s dans les EHPAD, faute de moyens,
• Les malades & personnels de santé dont les réductions de crédits inouïes, surtout à l'hôpital, conduisent à la maltraitance,
• Les travailleurs.euses sans-papier par la restriction du droit d'asile, et l'extension de l'enfermement dans les Centres de rétention, y compris les enfants,
• Les locataires des classes populaires par le projet de la loi ELAN, remise en cause du logement social aux profits des grands groupes du bâtiment et par la baisse des APL,
• Les étudiant.e.s par le renforcement du tri des élèves dès le lycée, puis la sélection à l'Université (ParcourSup),
• Les services publics avec l'attaque des cheminots, en première ligne,
• Les collectivités territoriales étranglées.

Pas un secteur, pas une catégorie populaire qui soit épargné...

Pendant ce temps, Macron et le gouvernement, depuis 1 an poursuivent leur allégeance aux plus fortunés, qui profitent de cadeaux somptueux : suppression de l'ISF, casse du code du Travail (rêve enfin réalisé du grand patronat), facilitation de l'exil fiscal, permettant aux riches de nous voler impunément.

Mais les résistances sont là, rien n'est joué !
• Depuis le 3 avril, les cheminot.e.s ne faiblissent pas,
• Les postiers sont en grèves dans plusieurs départements,
• Les employé.e.s d'Air France, viennent de débarquer leur patron, et son chantage ignoble,
• Les étudiant.e.s occupent les facs, et se mobilisent malgré une répression féroce,
• Les Sans-Papiers qui, malgré la menace des expulsions et la pression des patrons, manifestent massivement pour exiger leur régularisation.

Et on lâche rien !

À Saint-Denis, rassemblons-nous le 18 mai à 19 h, devant la mairie, pour une soirée de lutte aussi décidée que conviviale pour échanger, se mobiliser, et préparer :
• La grève et la mobilisation du 22 mai,
• La grande manifestation unitaire du 26 mai,
• La manifestation du 2 juin contre la loi Asile et Immigration.

Appel de
Alternative Libertaire, les Bonnets d'âne, Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers, Collectif des résidents des foyers de Plaine Commune, Collectif unitaire des sans-papiers, Ensemble !, Ensemble Vivre, Travailler et Coopérer, La France Insoumise, MRAP, NPA, PCF, RESF, RSL , SUD CT Mairie de Saint-Denis, Sud Solidaires, UL CGT.


https://www.sudeducation93.org/Mobilisa ... le-22.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités