Angers (49)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 27 Nov 2018, 21:50

jeudi 29 novembre 2018

Ciné doc LIBRE

Documentaire de Michel Toesca
FRANCE - 2018 - 1h40 - Mention Spéciale du Jury de L'Oeil d'Or - Cannes 2018

à 20h, Cinéma les 400 coups, 12 rue Claveau, Angers

en présence de Béatrice, Doreen, Téva et Jacques, du Collectif de Soutien aux Sans Papiers 49

La Roya, vallée du sud de la France frontalière avec l'Italie. Cédric Herrou, agriculteur, y cultive ses oliviers. Le jour où il croise la route des réfugiés, il décide, avec d'autres habitants de la vallée, de les accueillir. De leur offrir un refuge et de les aider à déposer leur demande d'asile.
Mais en agissant ainsi, il est considéré hors la loi... Michel Toesca, ami de longue date de Cédric et habitant aussi de la Roya, l'a suivi durant trois ans. Témoin concerné et sensibilisé, caméra en main, il a participé et filmé au jour le jour cette résistance citoyenne. Ce film est l'histoire du combat de Cédric et de tant d'autres.

https://alter49.org/rv/5482
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35210
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 30 Nov 2018, 21:40

Samedi 1 décembre 2018

Comprendre l’extrême-droite

à 16h, L'Etincelle, 56 Boulevard du Doyenné, Angers

En guise de conclusion reportée du festival “à l’ouest mais toujours antifascistes”, Le Réseau Angevin Antifasciste invite des camarades de La Horde pour une conférence “Comprendre l’extrême-droite” à l’Etincelle (56 bd du Doyenné – Angers).

Entrée à prix libre

Image

http://lahorde.samizdat.net/evenement/a ... ce_id=2742
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35210
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Angers (49)

Messagede l.laurentbeaumont » 09 Déc 2018, 07:25

Librairie Les Nuits Bleues, 21 rue Maillé, 49100 Angers.
http://lesnuitsbleues.blogspot.com/
Encore un appel aux dons…

Commençons tout d’abord par vous présenter, une nouvelle fois, les ambitions de notre librairie et de ses libraires : offrir à un public le plus large possible, à Angers, des ouvrages, des auteur·e·s, des maisons d’édition, des publications militantes, sociales, alternatives qui ne se retrouvent pas ou peu dans le commerce traditionnel. C’est aussi offrir un lieu de rencontre et de débat pour celles et ceux qui pensent que ce monde ne tourne pas rond, ou qui simplement se pose des questions.

Les Nuits Bleues c’est aujourd’hui environ 2000 ouvrages, livres, brochures, journaux, DVD, CD, vinyls, tee-Shirts, badges, etc. avec des thématiques diverses : syndicalisme, mouvement ouvrier, mouvement social, engagement, Amérique du Sud, Amérique du Nord, Europe, Asie, Révolution Espagnole, Révolution Russe, théorie anarchiste, théorie marxiste/communiste, socialisme réformiste, mémoires, biographies, écologie, féminisme, genre et sexualité, antifascisme, antiracisme, économie, littérature, arts, cultures, cinéma, musique, bande dessinée, littérature jeunesse, critique de la société industrielle, urbanisme, histoire, la Commune de Paris, la Révolution Française, théorie, philosophie, sociologie.

Alors oui, nous avons un beau fonds, oui nous avons un joli local, mais on vient quand même vous réclamer de l’argent. Oui on sait on est chiants. Mais vraiment c’est pas pour nous enrichir vous le savez maintenant, c’est juste qu’en ce moment, avec les taxes et tout ça on s’en sort plus aux Nuits Bleues ! Bon, non, en fait ce n’est pas tout à fait à cause des taxes que la librairie se retrouve à pédaler dans la semoule côté financier. Des taxes on en paie bien peu, mais on a quand même un loyer et des charges à payer tous les mois et ça nous coûte quand même quelques centaines d’euros (3 pour être précis).
L’idéal pour nous serait d’arriver à vendre suffisamment de bouquins pour être autonomes financièrement. On y arrivait, non sans mal, mais on y arrivait. Mais ces derniers temps ça coince et on est obligé de taper dans les poches des libraires, et ça, c’est pas cool.

Le constat est clair on ne vend pas assez de livres. Pourtant on fait tout pour vous aguicher : on fait des commandes régulières pour faire évoluer le fonds (on aimerait en faire plus mais financièrement ça coince), on vous demande si vous voulez commander des trucs, on vous prévient quand ça arrive, etc.

Visiblement ça ne suffit pas pour faire rentrer des sous dans la caisse… On le sait les Nuits Bleues ne sont pas forcément toujours concurrentielles par rapport à d’autres librairies professionnelles (c’est pas une raison pour nous commander des livres et jamais venir les chercher et même pas prévenir!). On fait ce qu’on peut avec nos petits moyens, bénévoles et militants, vous le savez bien (au fait on vous a dit que les libraires sont bénévoles, militant·e·s syndicaux, associatifs, politiques mais aussi salarié·e·s, chômeurs·euses, retraité·e·s ou encore auto-entrepreneurs et que les journées ne font que 24h et que les semaines ne comptent que 7 jours?).

Alors voilà, on aime pas quémander, on espère que vous pensez pas que c’est la quête comme à l’Église, mais on va pas tourner autour du pot 107 ans, il nous faut de la maille pour notre librairie rue maillé.
La librairie accepte tous les dons : en chèque (à l’ordre des Nuits Bleues), en liquide, etc. et même nouveauté on a lancé une campagne de dons en ligne via HelloAsso. Pas d’inquiétude c’est une structure taillée pour les assos et vous n’aurez pas de surplus à payer !

Merci à vous de continuer à nous aider à faire vivre une librairie militante, alternative, subversive, syndicale, politique et de classe. Parce que, dans la période, on a grand besoin d’espace comme ça, à Angers comme ailleurs !

À très bientôt, dans la librairie ou dans la rue !
l.laurentbeaumont
 
Messages: 79
Enregistré le: 14 Fév 2010, 21:42

Re: Angers (49)

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 19:10

Les mercredis 23 et 30 janvier à Angers ( à la Grande Ourse entre 16h et 21h ), collecte en direction du convoi solidaire de mars pour la Grèce

Collecte pour convoi solidaire Grèce
Soutien aux centres autogérés en Grèce

Il s’agit d’apporter un soutien politique, matériel et financier au mouvement social en Grèce, qui résiste, crée et multiplie les initiatives solidaires autogérées (tant à l’égard des Grecs frappés par une austérité mortifère et une misère dévastatrice qu’à l’égard des réfugiés et migrants bloqués en Grèce).

Ce convoi est bien plus « qu’humanitaire ». Notre action est totalement politique. Notre action soutient directement la résistance, s’inscrit complètement dans la solidarité au sein du mouvement social de manière totalement indépendante. Cette indépendance et ce type d’initiatives de résistance est indispensable pour ne pas laisser ce terrain à certaines fondations ou associations humanitaires créées par les firmes et les multinationales pour améliorer leur image (social-washing) alors qu’elles sont souvent responsables de la privatisation ou de la destruction du bien commun (par exemple Vinci, GDF-Suez, EDF, Veolia et beaucoup d’autres firmes françaises prédatrices en Grèce). C’est pourquoi notre convoi est avant tout un convoi "solidaire".

La Grèce constitue le laboratoire d’expérimentation des pires politiques libérales de l’Union Européenne qui ont conduit à une crise économique profonde et à une crise humanitaire sans précédent. Le peuple grec est pris en étau entre les intérêts de la dette, l’intérêt des classes dominantes et les politiques ultra-austéritaires imposées notamment par l’Union Européenne. Pour toutes ces raisons, apportons toutes les formes de soutien possibles au mouvement social grec.

Image

https://lecercle49.wordpress.com/2019/0 ... -en-grece/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35210
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités