Critique des médias

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 01 Aoû 2018, 22:03

Rencontres économiques d’Aix : la fine fleur du journalisme au service des puissants

Comme chaque année, du 6 au 8 juillet, les « Rencontres économiques d’Aix-en-Provence » se sont tenues sous le patronage du Cercle des économistes, « réunion notoire, à quelques différences secondes près, d’amis du système [ayant à cœur] la célébration de la mondialisation et de l’Europe orthodoxe » qui influent fortement sur les politiques publiques [1] et de Bpifrance, organisatrice du « Village start-up ». Haut lieu de l’économie libérale rassemblant le gratin des « décideurs », des grands patrons aux membres du gouvernement en passant par de « jeunes entrepreneurs innovants », les rencontres d’Aix sont aussi un haut lieu de ménages pour les journalistes. RTL, France Inter, France Info, L’Express, L’Obs, La Croix, France 2, BFM-Business, etc. : nombre de rédactions y ont dépêché des envoyés spéciaux, et nombre des grands pontes des chefferies éditoriales y ont animé des débats. L’occasion de rappeler que la pensée économique néolibérale n’a pas de frontière dans le paysage médiatique actuel et que les pratiques piétinant toute déontologie journalistique, au profit du réseautage et de l’entre-soi, vont toujours bon train dans la classe dominante.

... https://www.acrimed.org/Les-Rencontres- ... radis-pour
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Critique des médias

Messagede bipbip » 03 Aoû 2018, 16:25

Le PDG de l’AFP Fabrice Fries : un destin de dégraisseur d’effectifs et de promoteur immobilier

La privatisation de l’AFP est en marche (suite).

Le 12 avril 2018 Fabrice Fries, un spécimen de la noblesse d’État, était « élu » à la présidence de l’AFP. Le 21 juin, soit deux mois à peine cette « élection » dont nous avons exposé les ressorts dignes d’une république « benalla-ienne », on pouvait lire dans un article paru dans La Lettre A et titré « Et si Fabrice Fries faisait déménager l’AFP... » :

Une vente de l’immeuble historique de la place de la Bourse ou un déménagement ? « Tout est possible », il n’y a « aucun tabou », a reconnu Fabrice Fries, PDG de l’Agence France Presse (AFP), devant la Société des journalistes de l’agence, le 12 juin. Si le dossier immobilier n’était pas mentionné dans le projet initial qu’il a présenté lors de son élection à la tête de l’agence en avril (LLA du 18/04/18), celui-ci est bien désormais sur son bureau. Un déménagement pourrait s’avérer un levier majeur en termes d’économies, à côté d’une rationalisation des effectifs notamment demandée par un récent rapport de la Cour des comptes (LLA du 28/05/18).

Sont présents dans cet article, et en partie dans ceux recensés ci-après, les cinq « éléments de langage » que tous les membres de la classe dominante utilisent presque mécaniquement pour justifier leurs pratiques de prédateurs : parce-qu’« il-faut-faire-des-économies-pour-sauver-l’-entreprise », il est inéluctable de « vendre-des-actifs-générant-du-cash-vital-pour-l’-entreprise » (en l’occurrence, le siège de l’AFP) et de « rationnaliser-les-effectifs » (en sous-texte : les réduire). Et parce que ces mesures reposent sur des « rapports-rationnels-d’-experts » (en l’occurrence, la Cour des comptes), elles relèvent d’une « vérité-qui-brise-les-tabous » et qui ne peut être contestée.

... https://www.acrimed.org/Le-PDG-de-l-AFP ... -destin-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30526
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Débats de société

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités