Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 15:15

L’installation se poursuit et les besoins sont toujours là ! Appel à soutien pour les mineur.es isolé.es de la Croix-Rousse

Petit à petit l’installation suit son cours. Pour que l’ensemble des mineur.es puissent passer un hiver dans les meilleures conditions possibles, ils-elles ont besoin de votre solidarité. Voici la liste des besoins qui sera mise à jour régulièrement.

... https://rebellyon.info/L-installation-s ... sont-19630
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 23 Oct 2018, 19:16

So so so ? Goûter au collège Maurice Scève le Jeudi 25 Octobre.

Le collège Maurice Scève devient "Le Jeune sait quoi", squat d’hébergement d’urgence pour mineur-es isolé-es. Après un mois d’ouverture et un énorme élan de solidarité, l’artiste Théo Haggaï offre une nouvelle façade au lieu. Présentation de la fresque, collations et gros son Inch’Allah., le jeudi 25 octobre, de 16h à 22h.

Bon pour le gros son c’est pas gagné mais qui sait, peut être que des poètes tomberont du ciel.
Pour le reste, des frites, du pain perdu, des infusions et une superbe façade pour plus d’une centaine de jeunes réfugié-es.

Depuis un mois les soutiens ne lâchent rien et persévèrent dans la sueur et le don. Un vent de solidarité avant la vague de froid. La rue qui a vu naître l’Abbé Pierre, a aussi vu le collège se transformer en terrain de jeu des graffeurs lyonnais pour devenir un squat d’hébergement d’urgence.
Ce sont des dizaines d’associations et d’individu-es qui se dressent face à la métropole, répondant à son manque d’efficience quant à la question des mineurs et de l’immigration. Les expulsions font rage malgré les locaux vides qui ne manquent pas et le nombre sans cesse croissant de sans-abris.

Pour une fois s’agit pas de ramer, simplement de se réchauffer autour des derniers rayons de soleil.

L’adresse : Collège Maurice Scève, rue thévenet, Lyon 4ème

https://rebellyon.info/So-so-so-Gouter- ... ceve-19688
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 30 Oct 2018, 23:37

Le froid arrive, l’amphi Z a besoin de vous !

L’amphi Z va bientôt fêter ses 1 an et s’apprête à passer son deuxième hiver. Malgré tous nos efforts, il reste beaucoup à faire pour que les conditions de vie soient confortables. Ainsi il nous faut faire des travaux en électricité, plomberie et surtout relancer la chaudière pour le chauffage et l’eau chaude. Nous en appelons donc à toutes les bonnes volontés pour nous donner un coup de mains et pour continuer à soutenir le lieu et ses habitants.

Depuis l’incendie de l’hiver dernier, la vie sur place a repris, un salon de coiffure a ouvert ses portes. Des permanences juridiques, médicales, psychologiques et d’accès au droit se sont mises en place. L’électricité est revenue et l’eau coule à flot ( des fois un peu trop ) ! De nombreuses personnes sont parties, aussitôt remplacées. L’amphi abrite ainsi plus de 200 personnes, comprenant beaucoup de jeunes hommes mais aussi des familles avec enfants. Pour que l’hiver se passe au mieux nous entreprenons quelques travaux pour lesquels nous avons besoin d’aide. Pas mal de plomberie au programme mais aussi des travaux d’électricité et surtout la relance de la chaudière.

Ainsi vous pouvez nous venir en aide de différentes façons :

- Nous procurer le matériel nécessaire aux travaux ( que nous n’aurons ainsi pas à acheter)
- Venir nous donner des coups de main pour ces travaux.
- Continuer à nous soutenir financièrement sur notre compte hello asso amphi Z pour payer ce que nous ne pouvons pas nous procurer ainsi que nos frais de justice.

Chaudière :
Le gaz et l’électricité sont revenus mais pour éviter tout problème nous sommes à la recherche d’une personne compétente pour nous aider à la relancer. (plus d’informations techniques sont disponibles par mail)
Matériel électrique :
dijoncteur 16 ou 20A mono
10 néons de 120mm
1 disjoncteur 16A
3 disjoncteurs tetra 300mA
fusibles 16 ou 20A
des prises (à fixer au mur, mais pas encastrables)

Plomberie :
2 groupes de sécurité pour chauffe-eau + syphon
2 urinoirs
1 chasse d’eau
Tuyau PVC diam 50
1T diam 50
2 manchons en 50 + réduction 50/40
Fixations béton pour lavabo
1 syphon pour lavabo diam 32
3 ou 4m de cuivre diam12
1 pied pour chauffe-eau diam 50x50x48
3 chasses d’eau
1 syphon de bac à douche
1 bouchon mâle diam 100 avec une réduction diam 40
1 coude 3/4 90
Flexibles 0,5m
2 raccords écrou libre 3/4 diam 22
1 syphon et son évacuation
1 coude PVC
1 pommeau de douche
Tuyaux de cuivre
3 robinets
2 systèmes complets de chasse d’eau (réservoir et tirage) pour wc turc
2 T PER à glissement 16/16/16
1 coude mâle/femelle 3/4 diam16 à glissement

Nourriture :
RIZ
Fruits et fruits secs
Viandes ( surtout poulet et pas de porc)
Légumes, oignons, ...
Sucre
Café et thé
Sardines et autres poissons en boîte
Épices
Huile de tournesol
Jus de fruits

P.-S.
Pour nous contacter et nous suivre :
- occupation@riseup.net
- La page Facebook :Amphi C, Amphi Z - Solidaires
Et pour nous rencontrer, n’hésitez pas à passer quand vous le souhaitez et surtout pendant l’AG hebdomadaire tous les dimanches à 18h !

https://rebellyon.info/l-amphi-Z-est-un ... -pas-19679
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 11 Nov 2018, 20:06

Une maman et ses 4 enfants à la rue : ils dormiront à l’école avant d’avoir un toit !

Depuis vendredi 2 novembre 2018 une maman et ses enfants, jusqu’alors hébergés, s’est retrouvée sans toit et a donc dormi dehors pendant 3 nuits. Elle élève seule ses 4 enfants de 1 an, 3 ans, 7 ans et 16 ans. La petite fille de 3 ans et son frère de 7 ans sont scolarisés dans le groupe scolaire Henri Wallon à Vénissieux. Le fils aîné est scolarisé au lycée Louise Labé à Lyon.

Toutes les démarches auprès des services compétents ont été menées : services sociaux de la métropole (demande de logement social depuis 2017, recours DALO en cours…), services sociaux Education Nationale, élus municipaux, 115, Croix-Rouge…

A ce jour, aucune solution n’a été trouvée, exceptée une nuit d’hôtel financée par le CCAS de Vénissieux. Les représentants de parents d’élèves ont organisé une collecte grâce à laquelle ont pu être financées quelques nuits d’hôtel et récoltés des denrées alimentaires et des produits d’hygiène.

Devant l’urgence de la situation et l’absence de réponse des services compétents, un collectif (directrices et enseignants du groupe scolaire) a décidé d’héberger cette famille au sein de l’école à partir du lundi 12 novembre au soir. Il s’agit de leur éviter de dormir à nouveau dans la rue et poursuivre cet accueil jusqu’à ce qu’une solution pérenne de logement soit trouvée.


https://rebellyon.info/Une-maman-et-ses ... -ils-19760


Goûter solidaire pour les familles sans toit de l’école Berthelot le lundi 12 novembre

Nous, parents, citoyennes et citoyens indignés de l’école Berthelot, organisons de nouveau un goûter solidaire pour soutenir quatre familles sans toit de l’école. Nous ne pouvons admettre alors que le plan Grand Froid a commencé depuis le 1er novembre que des enfants et leurs parents continuent de dormir dehors, alors que qu’il fait froid la nuit, et que c’est la santé et la sécurité de bébés, d’enfants et de leurs parents qui est en jeu. Rdv ce lundi 12 novembre pour un goûter solidaire devant l’école Berthelot, Lyon 7ème, de 16h45 à 18h

Nous appelons depuis presque deux mois le 115 et la Maison de la Veille sociale sans recevoir aucune proposition d’hébergement pour ces familles avec à chaque fois la même réponse : "Il n’y a pas de place pour les familles" et "Il y a un an d’attente" !

Devant ce manque évident de places d’hébergement d’urgence pour les familles, devant ces situations ubuesques, c’est encore à nous simples citoyens de trouver des solutions, de nous mobiliser pour payer des nuits d’hôtel, offrir un répit à ces familles à la rue, leur permettre de souffler et prendre une douche. Car nous ne pouvons nous résoudre à accepter l’inacceptable, à savoir trouver normal que des enfants dorment dans la rue sans se préoccuper du tout des conséquences pour leur santé, voir du risque vital pour eux. Puisque nous ne pouvons nous résoudre à l’indifférence devant ces situations dramatiques, nous faisons de nouveau appel à l’empathie et à la solidarité des parents, passants, riverains.

Nous rappelons à l’état ses devoirs, en effet comme l’indique le code de l’action sociale et des familles, toute personne en situation de détresse a droit à un hébergement. Nous rappelons également que ce droit est inconditionnel, quelle que soient les situations des familles !

Rdv ce lundi 12 novembre pour un goûter solidaire devant l’école Berthelot, Lyon 7ème, de 16h45 à 18h

Merci à tous pour votre participation.

Les parents solidaires, école Berthelot
Contact : conseil.berthelot-lyon7@fcpe69.fr


https://rebellyon.info/Gouter-solidaire ... mbre-19762
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 18 Nov 2018, 20:26

Rassemblement "Jamais Sant Toit" devant la préfecture

Mardi 20 novembre 2018

Image

https://rebellyon.info/Mobilsation-dans ... arti-19777
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 20 Nov 2018, 20:31

Le Collège Barbusse est occupé pour une famille sans logement à partir de ce soir, mardi 20 novembre

En cette 29 ème anniversaire de la convention des droits de l’enfant les personnels du collège Henri Barbusse ont décidé d’occuper leur établissement à partir de ce jour afin de permettre à une famille de nationalité française dont une fille est scolarisée en classe de 3ème (sa petite sœur est en maternelle à l’école Langevin) de ne pas dormir dehors.

Les personnels signalent que cette famille a un dossier SYPLO prioritaire (logiciel de l’État qui permet la gestion des logements du contingent de l’État) Les personnels organiseront une conférence de presse jeudi 22 novembre à 12h devant le collège, 10 avenue Henri Barbusse à Vaulx-en-Velin (arrêt place Guy Moquet de la ligne C3 depuis Laurent Bonnevay)

Les personnels ont alerté les autorités (préfecture, inspection d’académie, métropole et mairie de Vaulx-en-Velin) par communiqué. La famille sans logement est de nationalité française, la maman travaille, elle devrait donc se voir proposer des solutions d’hébergement dans les jours ou les semaines à venir. Les personnels ont de nouveau signalé qu’un logement de fonction est libre et chauffé depuis 5 ans, ils ont donc demandé que celui-ci soit mis à disposition de la famille. En attendant, les personnels du collège ne peuvent se résoudre à les laisser dormir dehors, et ont donc fait le choix d’occuper le collège afin de les mettre à l’abri.

Les personnels demandent que l’article 3452-2 du Code de l’Action sociale et des familles, qui a force de loi stipule : « Toute personne en situation de détresse a accès à tout moment à un hébergement d’urgence. »
soit appliquée. Ainsi cette famille doit être prise en charge dans le cadre de l’hébergement d’urgence par la préfecture, ou que la métropole qui est propriétaire des locaux mettent à disposition un logement de fonction qui est vide depuis plusieurs années.

Nous ne laisserons pas d’élèves dormir dehors !

https://rebellyon.info/article19815-19815
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 26 Nov 2018, 17:42

Apéro solidaire en chansons lundi 26 novembre devant l’école Berthelot

Le collectif de parents et citoyens solidaires de l’école Berthelot organise un apéro solidaire en chansons avec la participation de la Chorale des Canulars, lundi 26 novembre de 17h30 à 19h devant l’école, au 19, avenue Berthelot, Lyon 7ème, arrêt de tramway Centre Berthelot

Nous proposons des boissons chaudes et plats salés à grignoter en écoutant la chorale, pour continuer de soutenir quatre familles de l’école qui dorment toujours dans la rue alors que des températures hivernales s’installent !

On espère vivement que ce sera l’occasion de fêter une bonne nouvelle pour les quatre familles sans toit, suite au RDV que les parents FCPE, des écoles Berthelot, Marc Bloch, Gilbert Dru et JP Veyet ont à la mairie du 7eme, ce vendredi 23 novembre, pour trouver des solutions pour les enfants à la rue.

En effet depuis deux mois la mobilisation est intense sur l’école : goûters, soupes solidaires, pétition, cagnotte en ligne, appels au 115, à la MVS, RDV avec les AS des écoles et des Maisons de la Métropole, paiement de nuit d’hôtels aux familles pour leur offrir un peu de répit !

Si lundi 26 novembre, il n’y a toujours pas de prise en charge de ces familles en hébergement d’urgence, dans le cadre du plan Grand Froid ou autre, nous ferons le point sur les nouvelles actions à mener pour ne pas laisser ces enfants dormir dans la rue à l’arrivée d’un temps hivernal !

Nous rappelons qu’aucun enfant ne devrait actuellement dormir dehors avec l’hiver qui s’installe et les dangers de la rue la nuit, comme le stipule l’article L345-2-2 du code de l’action sociale et des familles. « toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence ».

Pas d’enfants dans la rue ! Venez nombreuses et nombreux !

Collectif Berthelot Solidaire

https://rebellyon.info/Apero-solidaire- ... i-26-19828
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 26 Nov 2018, 22:53

Pas d’élèves sans logement dans le 8ème ! Goûter solidaire le mardi 27 Novembre

Plusieurs famille du 8ème arrondissement de Lyon sont aujourd’hui à la rue, le collectif Jamais sans toit 8eme appel à un goûter solidaire le mardi 27 Novembre à 16h30 devant l’école Jean Macé

Plusieurs enfants scolarisés dans des établissements scolaires du 8ème arrondissement sont actuellement sans logement. Le collectif « Jamais sans toît » de Lyon 8ème, réunissant actuellement trois collèges (Longchambon, Mermoz et Grignard) et deux écoles (Jean Macé et Giono), se mobilise afin que les autorités appliquent la loi et que des logements d’urgence soit trouvés pour ces familles.

Au collège Mermoz, deux familles dont 3 enfants de 14, 13 et 10 ans dorment actuellement dans la rue. Au collège Lonchambon, une famille est actuellement sans logement. Dans les autres établissements de l’arrondissement, des familles sont régulièrement à la rue sans que les autorités ou même leurs professeurs en soient forcément informés.

Les personnels et des parents d’élèves mobilisés de ces établissements, réunis au sein du collectif "Jamais sans Toît" de Lyon 8ème, organisent un goûter solidaire mardi 27 Novembre à 16h30 devant l’école Jean Macé. Les fonds récoltés seront reversés aux familles concernées afin qu’elles puissent survivre malgré les conditions indécentes dans lesquelles les laisse la Préfecture.

Les personnels et les parents d’élèves demandent la prise en charge de ces familles par la Préfecture dans le cadre de l’hébergement d’urgence. Ils rappellent que c’est une obligation légale pour la Préfecture au regard de l’article 3452-2 du code de l’action sociale qui dispose que « Toute personne en situation de détresse a accès à tout moment à un hébergement d’urgence. »

Il est urgent pour ces familles que la loi soit réellement appliquée. Le collectif "Jamais sans toît" de Lyon 8ème restera mobilisé tant que les élèves de nos établissements et leurs familles seront à la rue.


https://rebellyon.info/Pas-d-eleves-san ... 8eme-19842
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 30 Nov 2018, 19:37

Le Babanne n’est pas un « Marseille bis » !

Nous occupons depuis le 2 octobre un bâtiment situé au 142 cours Gambetta, appartenant à la société de bailleur social Vilogia. Malgré l’absence de projets et pour des motifs fallacieux, nous sommes aujourd’hui expulsables.

Nous occupons depuis le 2 octobre un bâtiment situé au 142 cours Gambetta, appartenant à la société de bailleur social Vilogia. Parmi la soixantaine de personnes vivant ici, un certain nombre est en situation difficile, notamment plusieurs Albanais.es présentant des états de santé très précaires, ainsi qu’une dizaine d’enfants.

Il n’y a pas de projet imminent sur le bâtiment, les propriétaires étant incapables de fournir la moindre pièce allant dans ce sens. Vilogia ne fera aucun usage de notre logement avant la fin de l’hiver. Nous avons pourtant été assignés du jour pour le lendemain au tribunal de grande instance. Comment préparer notre défense dans ces conditions ? Ce premier procès n’ayant pas débouché sur la suspension de la trêve hivernale, notre adversaire a entamé une nouvelle procédure avec un délai tout aussi court afin de demander notre expulsion immédiate. Le juge leur a donné raison. La motivation principale de cette décision était la supposée dangerosité du bâtiment. Aucun document sérieux n’a pu être fourni par l’avocate adverse pour justifier le péril imminent. Nous sommes pourtant aujourd’hui expulsables, alors que les températures baissent et que plusieurs familles vont se retrouver sans solution de relogement.

Des membres du service de sécurité et prévention de la ville de Lyon (habilités à décréter de l’insalubrité d’un bâti) sont venus après le procès. Ils ont constaté dans leur rapport que rien ne permet de justifier de la dangerosité du bâtiment. Vu le caractère mensonger des propos de la partie adverse, et compte tenu de l’actualité récente, nous ne pouvons nous empêcher de penser que Vilogia utilise cyniquement la tragédie qui s’est produite dans le quartier de Noailles, à Marseille, afin de pouvoir nous expulser au plus vite d’un lieu tout à fait propice à la vie collective. Leur avocate a d’ailleurs affirmé qu’il s’agirait d’un « Marseille bis ». Nous ne pouvons que nous indigner face à cette stratégie, qui dénote un manque de respect certain pour la mémoire des victimes de l’habitat précaire.

Alors que partout montent les critiques contre la métropole sur le nombre d’enfants scolarisés vivant dehors, Vilogia, une entreprise à caractère social, avec le soutien de la préfecture, s’apprête à mettre à la rue des enfants et des personnes âgées. Certain.es habitant.es présentent de lourd problèmes de santé et leur situation administrative ne leur permet pas de se loger par d’autres moyens que le squat. On peut se demander si le Grand Lyon a prévu assez de places en logement d’urgence pour accueillir les nombreux.es expulsé.es de l’hiver 2018-2019. Aucun effort n’est déployé pour engager l’État français dans son devoir d’assistance aux réfugié.es et la trêve hivernale est pourtant de plus en plus systématiquement supprimée. Dans un cadre de marginalisation et de criminalisation du squat, quelles solutions sont proposées aux nombreux.es précaires ?

Les habitant.es du Babanne occupé autogéré


https://rebellyon.info/Le-Babanne-n-est ... -bis-19850
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Droit au logement, luttes, réquisitions...à Lyon

Messagede bipbip » 24 Déc 2018, 01:00

16ème nuit d’occupation des écoles de Vaulx-en-Velin
https://rebellyon.info/16eme-nuit-d-occ ... s-de-19981
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Logement, squats, luttes de quartiers

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités