Environnement

Re: Environnement

Messagede Pïérô » 14 Sep 2018, 07:34

La forêt se découpe en silence

La découpe forestière et la découpe sociale sont intimement liées. Dans les forêts françaises comme ailleurs, le moteur de la rentabilité est à l'oeuvre. Pour l'Office national des Forêts (ONF), les arbres se font tronçonner au rythme des cours du bois mondialisés, avec la même brutalité que les droits sociaux.

La forêt de Mormal, dans l’Avesnois, est le plus vaste massif forestier du Nord-Pas-de-Calais. Dévastée par les deux guerres mondiales (1), c’est une forêt encore fragile, mais vigoureuse, connue pour sa remarquable population de cerfs. Comme toutes les forêts domaniales (2), elle est gérée par l’Office National des Forêts (ONF). Cet organisme public est censé respecter un plan d'aménagement, soigneusement conçu pour garder un équilibre harmonieux entre l’abattage des arbres destinés à la vente et la régénération de la forêt, si possible naturelle. Le tout, en permettant au public d'y batifoler et aux chasseurs d’y réguler la population animale (et humaine, à l'occasion). Ça, ce sont les missions théoriques de l’ONF. En réalité, l’office piétine allégrement les objectifs qu'il s'est lui-même fixés et découpe ses forêts à tout-va.

... http://www.labrique.net/index.php/thema ... en-silence
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21807
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Environnement

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 21:28

Échéance de réduction de la part du nucléaire repoussée à 2035 : un insupportable cadeau à EDF

Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé hier, à la sortie du séminaire gouvernemental de rentrée, que la réduction de la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité serait atteinte « à l’horizon 2035 »… soit environ 10 ans après l’échéance fixée par la loi !

Un incroyable mépris pour la démocratie

Une telle annonce est un inacceptable cadeau effectué au président d’EDF et confirme la mainmise du lobby nucléaire sur le gouvernement dénoncée par Nicolas Hulot. Elle témoigne également d’un incroyable mépris pour la démocratie. Un Premier Ministre peut donc annoncer impunément le non-respect d’une loi votée trois ans plus tôt ? Et à quoi bon avoir convoqué 400 citoyen.ne.s dans le cadre du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), si c’est pour s’asseoir sur leurs demandes [1] ?

Que pense de cette méthode François de Rugy, qui était censé présenter la PPE en octobre et déplorait il y a à peine un an le non-respect de l’échéance de 2025, dénonçant « les gouvernements qui ont cédé à la pression d’EDF » ?
Un projet de prolongation de la durée de vie des réacteurs aussi dangereux qu’irréaliste

La mention de 2035 constitue probablement une référence au scénario « Volt » de RTE - scénario par ailleurs construit sur des postulats irréalistes où les exportations d’électricité sont multipliées par 2,5 ! Celui-ci ne prévoit l’arrêt que de 9 réacteurs à cette échéance - en plus de Fessenheim. Cela signifie qu’à cette date, 26 réacteurs de 50 ans et plus resteraient en fonctionnement, une perspective aussi dangereuse qu’irréaliste.

En effet, EDF n’est même pas en état d’assurer une maintenance correcte de ses installations. De plus, certains composants, non remplaçables, n’ont pas été conçus pour plus d’une quarantaine d’années d’utilisation. Enfin, de très nombreux défauts de fabrication ont récemment été découverts sur des pièces importantes pour la sûreté (avec 1775 anomalies recensées à ce jour sur le parc nucléaire), ce qui pose la question de leur résistance au vieillissement. Et au vu de l’état de quasi-faillite d’EDF, comment compte-t-elle financer les travaux colossaux qui seraient requis par une telle prolongation ?

Repousser ainsi l’échéance de réduction de la part du nucléaire signifie non seulement accroître le risque, mais aussi accroître significativement le stock de déchets radioactifs à gérer.
Instrumentaliser la cause climatique pour justifier un tel report est une absurdité

Il faut rappeler que l’échéance de 2025 reste tenable et compatible avec les objectifs climatiques de la France, pour peu que l’on s’en donne les moyens et que le gouvernement reste ferme avec EDF. Au lieu de cela, Edouard Philippe a choisi de céder.

Invoquer l’argument climatique pour justifier ce report de l’échéance relève de la pure mauvaise foi : ce maintien du nucléaire n’aboutira qu’à freiner le développement des énergies renouvelables et empêcher le passage à un système énergétique sobre. Alors que l’urgence climatique nécessite des investissements importants, il est scandaleux d’envisager d’engloutir des milliards dans des projets mortifères de rafistolage de vieux réacteurs [2].

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle plus que jamais à un sursaut face à un gouvernement ennemi de l’écologie.

La journée mondiale d’action pour le climat, le 8 septembre 2018, doit être l’occasion de rappeler haut et fort que la prolongation du nucléaire n’est pas une solution pour ralentir le réchauffement climatique.
Notes

[1] Malgré un Dossier du Maître d’Ouvrage où ne figuraient que des scénarios à l’échéance 2030 ou 2035, 44% des personnes avaient exprimé leur attachement au maintien de la date de 2025 pour réduire à 50% la part du nucléaire. 18% plaidaient pour la décaler à 2030, 21 % à 2035 et 12% au-delà. Par ailleurs, 62% étaient opposés à la prolongation de nombreux réacteurs au-delà de 50 ans (retrouver les données ici)

[2] Nous invitons à ce sujet à consulter le rapport L’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique : risques associés, limites et freins aux alternatives, publié en 2015 par le cabinet WISE Paris


http://www.sortirdunucleaire.org/ECHEAN ... -NUCLEAIRE
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 03:08

L’Assemblée vote l’interdiction des couverts et de contenants jetables en plastique

Cette interdiction s’ajoute à celle des pailles et des bâtonnets mélangeurs pour boisson en plastique, adoptée par le Sénat en juin.

L’Assemblée nationale a approuvé vendredi 14 septembre l’interdiction des couverts et des contenants jetables en plastique, au 1er janvier 2020, en plus des pailles et des touillettes, en dépit de l’avis défavorable du gouvernement. Adopté en nouvelle lecture, un amendement au projet de loi agriculture et alimentation, porté par 14 députés de la majorité, François-Michel Lambert (ex-député écologiste, aujourd’hui La République en marche) en tête, vise à interdire aussi les « couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, boîtes ».

Cette interdiction s’ajoute à celle des pailles et des bâtonnets mélangeurs pour boisson en plastique, adoptée par le Sénat en juin, avant que le projet de loi n’effectue son retour à l’Assemblée faute d’accord en commission mixte paritaire. « La France a les moyens d’agir, d’être fer de lance sur ce sujet, comme nous avons pu l’être sur les sacs en plastique, comme nous avons pu déjà le voter sur les assiettes jetables. Allons plus loin ! Faisons en sorte d’attaquer la prochaine décennie en nous éloignant de cette dépendance au plastique », a lancé M. Lambert.

... https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 14:25

Un lanceur d’alerte révèle un grave danger d’explosion d’un site industriel en Alsace

Le nitrate d’ammonium, ou ammonitrate, est l’engrais le plus utilisé de France. Il a plusieurs fois provoqué des explosions meurtrières, comme à l’usine AZF de Toulouse, en 2001. Un inspecteur d’assurance industrielle révèle que les conditions de stockage de ce produit chimique dans une coopérative alsacienne sont très inquiétantes. Enquête.

... https://reporterre.net/Un-lanceur-d-ale ... ustriel-en
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 21 Sep 2018, 00:23

L’exploitation de la forêt est entrée dans la démesure

Dans « Le Temps des forêts » — film dont Reporterre est partenaire —, François-Xavier Drouet décrit le double visage de l’exploitation forestière française, du spectacle accablant de la gestion industrielle grâce à des machines démesurées, à la sylviculture « qui ne soit pas hors sol » d’hommes et de femmes attachés à remettre un peu de « raison » sous le couvert forestier.

... https://reporterre.net/L-exploitation-d ... a-demesure
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31889
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités