Environnement

Re: Environnement

Messagede Pïérô » 14 Sep 2018, 06:34

La forêt se découpe en silence

La découpe forestière et la découpe sociale sont intimement liées. Dans les forêts françaises comme ailleurs, le moteur de la rentabilité est à l'oeuvre. Pour l'Office national des Forêts (ONF), les arbres se font tronçonner au rythme des cours du bois mondialisés, avec la même brutalité que les droits sociaux.

La forêt de Mormal, dans l’Avesnois, est le plus vaste massif forestier du Nord-Pas-de-Calais. Dévastée par les deux guerres mondiales (1), c’est une forêt encore fragile, mais vigoureuse, connue pour sa remarquable population de cerfs. Comme toutes les forêts domaniales (2), elle est gérée par l’Office National des Forêts (ONF). Cet organisme public est censé respecter un plan d'aménagement, soigneusement conçu pour garder un équilibre harmonieux entre l’abattage des arbres destinés à la vente et la régénération de la forêt, si possible naturelle. Le tout, en permettant au public d'y batifoler et aux chasseurs d’y réguler la population animale (et humaine, à l'occasion). Ça, ce sont les missions théoriques de l’ONF. En réalité, l’office piétine allégrement les objectifs qu'il s'est lui-même fixés et découpe ses forêts à tout-va.

... http://www.labrique.net/index.php/thema ... en-silence
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21983
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Environnement

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 20:28

Échéance de réduction de la part du nucléaire repoussée à 2035 : un insupportable cadeau à EDF

Le Premier Ministre Edouard Philippe a annoncé hier, à la sortie du séminaire gouvernemental de rentrée, que la réduction de la part du nucléaire à 50% de la production d’électricité serait atteinte « à l’horizon 2035 »… soit environ 10 ans après l’échéance fixée par la loi !

Un incroyable mépris pour la démocratie

Une telle annonce est un inacceptable cadeau effectué au président d’EDF et confirme la mainmise du lobby nucléaire sur le gouvernement dénoncée par Nicolas Hulot. Elle témoigne également d’un incroyable mépris pour la démocratie. Un Premier Ministre peut donc annoncer impunément le non-respect d’une loi votée trois ans plus tôt ? Et à quoi bon avoir convoqué 400 citoyen.ne.s dans le cadre du débat public sur la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE), si c’est pour s’asseoir sur leurs demandes [1] ?

Que pense de cette méthode François de Rugy, qui était censé présenter la PPE en octobre et déplorait il y a à peine un an le non-respect de l’échéance de 2025, dénonçant « les gouvernements qui ont cédé à la pression d’EDF » ?
Un projet de prolongation de la durée de vie des réacteurs aussi dangereux qu’irréaliste

La mention de 2035 constitue probablement une référence au scénario « Volt » de RTE - scénario par ailleurs construit sur des postulats irréalistes où les exportations d’électricité sont multipliées par 2,5 ! Celui-ci ne prévoit l’arrêt que de 9 réacteurs à cette échéance - en plus de Fessenheim. Cela signifie qu’à cette date, 26 réacteurs de 50 ans et plus resteraient en fonctionnement, une perspective aussi dangereuse qu’irréaliste.

En effet, EDF n’est même pas en état d’assurer une maintenance correcte de ses installations. De plus, certains composants, non remplaçables, n’ont pas été conçus pour plus d’une quarantaine d’années d’utilisation. Enfin, de très nombreux défauts de fabrication ont récemment été découverts sur des pièces importantes pour la sûreté (avec 1775 anomalies recensées à ce jour sur le parc nucléaire), ce qui pose la question de leur résistance au vieillissement. Et au vu de l’état de quasi-faillite d’EDF, comment compte-t-elle financer les travaux colossaux qui seraient requis par une telle prolongation ?

Repousser ainsi l’échéance de réduction de la part du nucléaire signifie non seulement accroître le risque, mais aussi accroître significativement le stock de déchets radioactifs à gérer.
Instrumentaliser la cause climatique pour justifier un tel report est une absurdité

Il faut rappeler que l’échéance de 2025 reste tenable et compatible avec les objectifs climatiques de la France, pour peu que l’on s’en donne les moyens et que le gouvernement reste ferme avec EDF. Au lieu de cela, Edouard Philippe a choisi de céder.

Invoquer l’argument climatique pour justifier ce report de l’échéance relève de la pure mauvaise foi : ce maintien du nucléaire n’aboutira qu’à freiner le développement des énergies renouvelables et empêcher le passage à un système énergétique sobre. Alors que l’urgence climatique nécessite des investissements importants, il est scandaleux d’envisager d’engloutir des milliards dans des projets mortifères de rafistolage de vieux réacteurs [2].

Le Réseau “Sortir du nucléaire“ appelle plus que jamais à un sursaut face à un gouvernement ennemi de l’écologie.

La journée mondiale d’action pour le climat, le 8 septembre 2018, doit être l’occasion de rappeler haut et fort que la prolongation du nucléaire n’est pas une solution pour ralentir le réchauffement climatique.
Notes

[1] Malgré un Dossier du Maître d’Ouvrage où ne figuraient que des scénarios à l’échéance 2030 ou 2035, 44% des personnes avaient exprimé leur attachement au maintien de la date de 2025 pour réduire à 50% la part du nucléaire. 18% plaidaient pour la décaler à 2030, 21 % à 2035 et 12% au-delà. Par ailleurs, 62% étaient opposés à la prolongation de nombreux réacteurs au-delà de 50 ans (retrouver les données ici)

[2] Nous invitons à ce sujet à consulter le rapport L’option nucléaire pour lutter contre le changement climatique : risques associés, limites et freins aux alternatives, publié en 2015 par le cabinet WISE Paris


http://www.sortirdunucleaire.org/ECHEAN ... -NUCLEAIRE
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 18 Sep 2018, 02:08

L’Assemblée vote l’interdiction des couverts et de contenants jetables en plastique

Cette interdiction s’ajoute à celle des pailles et des bâtonnets mélangeurs pour boisson en plastique, adoptée par le Sénat en juin.

L’Assemblée nationale a approuvé vendredi 14 septembre l’interdiction des couverts et des contenants jetables en plastique, au 1er janvier 2020, en plus des pailles et des touillettes, en dépit de l’avis défavorable du gouvernement. Adopté en nouvelle lecture, un amendement au projet de loi agriculture et alimentation, porté par 14 députés de la majorité, François-Michel Lambert (ex-député écologiste, aujourd’hui La République en marche) en tête, vise à interdire aussi les « couverts, piques à steak, couvercles à verre jetables, plateaux-repas, pots à glace, saladiers, boîtes ».

Cette interdiction s’ajoute à celle des pailles et des bâtonnets mélangeurs pour boisson en plastique, adoptée par le Sénat en juin, avant que le projet de loi n’effectue son retour à l’Assemblée faute d’accord en commission mixte paritaire. « La France a les moyens d’agir, d’être fer de lance sur ce sujet, comme nous avons pu l’être sur les sacs en plastique, comme nous avons pu déjà le voter sur les assiettes jetables. Allons plus loin ! Faisons en sorte d’attaquer la prochaine décennie en nous éloignant de cette dépendance au plastique », a lancé M. Lambert.

... https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 13:25

Un lanceur d’alerte révèle un grave danger d’explosion d’un site industriel en Alsace

Le nitrate d’ammonium, ou ammonitrate, est l’engrais le plus utilisé de France. Il a plusieurs fois provoqué des explosions meurtrières, comme à l’usine AZF de Toulouse, en 2001. Un inspecteur d’assurance industrielle révèle que les conditions de stockage de ce produit chimique dans une coopérative alsacienne sont très inquiétantes. Enquête.

... https://reporterre.net/Un-lanceur-d-ale ... ustriel-en
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 23:23

L’exploitation de la forêt est entrée dans la démesure

Dans « Le Temps des forêts » — film dont Reporterre est partenaire —, François-Xavier Drouet décrit le double visage de l’exploitation forestière française, du spectacle accablant de la gestion industrielle grâce à des machines démesurées, à la sylviculture « qui ne soit pas hors sol » d’hommes et de femmes attachés à remettre un peu de « raison » sous le couvert forestier.

... https://reporterre.net/L-exploitation-d ... a-demesure
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:03

La France est complice de l’exploitation du charbon allemand à Hambach

Lors de l’évacuation de la forêt de Hambach, un jeune militant est mort mercredi 19 septembre. L’objet de la répression policière : permettre l’extension d’une mine de charbon géante, en contradiction avec les engagements sur le climat. La France est impliquée dans ce forfait car la Caisse des dépôts et consignations a investi des fonds dans la compagnie allemande RWE.

... https://reporterre.net/La-France-est-co ... -a-Hambach
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 19:44

Stocamine, « une bombe à retardement » en Alsace

Un rapport parlementaire sur ce centre en Alsace stockant des déchets toxiques et non recyclables parle d’un « cas d’école de toutes les erreurs à ne pas commettre ».

En plein débat sur le stockage souterrain des déchets radioactifs, prévu à Bure (Meuse), la présentation, mardi 18 septembre, du rapport de la mission d’information parlementaire sur Stocamine, le centre d’enfouissement des déchets ultimes de Wittelsheim, dans le Haut-Rhin, promet de faire des vagues. D’autant que les rapporteurs y critiquent avec une singulière sévérité le projet et sa mise en œuvre.

Celui-ci, présenté comme parfaitement sûr à la fin des années 1990, fait aujourd’hui peser « un risque considérable pour l’environnement », selon Bruno Fuchs, député (apparenté Modem) du Haut-Rhin et corapporteur du texte, avec Vincent Thiébault, député (La République en marche) du Bas-Rhin, et Raphaël Schellenberger, député (Les Républicains) du Haut-Rhin. « Les déchets doivent être extraits si cela est techniquement possible, afin de ne pas faire peser un risque grave sur l’environnement, mais également sur la population (…), sous réserve qu’un site de stockage présentant de meilleures conditions puisse accueillir ces déchets », lit-on dans le projet de rapport, que Le Monde a pu consulter.

« C’est un cas d’école de toutes les erreurs à ne pas commettre dans la mise en œuvre de ce genre de projet, ajoute M. Fuchs. A peu près tous les experts qui ont été consultés à l’époque ont donné, de bonne foi ou non, des informations erronées, ou qui se sont avérées erronées. » Pour les rapporteurs, les conditions dans lesquelles le projet a été présenté aux populations et aux élus locaux sont de nature à rompre le lien de confiance avec l’Etat.

Mercure, arsenic, cyanure, amiante

Stocamine est le premier et à ce jour le seul exemple de site d’enfouissement de déchets industriels ultimes – c’est-à-dire non recyclables et hautement toxiques. A plus de 500 mètres sous le territoire de la commune de Wittelsheim, dans les galeries d’une ancienne mine de potasse, dorment ainsi 44 000 tonnes de mercure,...

... https://www.lemonde.fr/planete/article/ ... _3244.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 16:05

Appel à témoignages sur les effets de la pollution environnementale sur la santé des stéphanois-e-s des quartiers populaires

Un « Toxic Tour » de la ville de Saint-Étienne, dans le cadre d’une semaine sur la thématique de la santé

Nés dans les années 1970 aux États-Unis, les « Toxic Tour » sont des visites guidées des principaux lieux de pollution de l’environnement et de dérèglement climatique, animées par des habitant-e-s, des usager-e-s ou des militant-e-s du territoire. Ils visent à permettre une prise de conscience des effets écologiques des activités industrielles sur les corps et sur l’espace, mais aussi à favoriser des actions de ré-appropriation du territoire, de fermeture de lieux, ou d’auto-formation à la santé publique.

Nous cherchons à rencontrer toute personne ayant vécu, travaillé ou milité à Saint-Étienne et qui serait prête à raconter son expérience (que ce soit dans les usines, la mine, les quartiers ou ailleurs) en rapport avec les effets de la pollution sur la santé de ses habitant-e-s et la recomposition des inégalités sur le territoire. Nous cherchons également à recenser l’ensemble des travaux de recherche ou des enquêtes de terrain en rapport avec cette question.

Si le dérèglement climatique est une urgence sociale et de santé publique, il s’inscrit dans une longue histoire du mouvement ouvrier et de l’histoire de l’immigration dont les habitant-e-s de Saint-Étienne peuvent transmettre la mémoire, afin de construire un avenir commun plus soutenable.

La contribution peut être constituée de témoignages d’anciens mineurs travailleurs du bâtiment, de la métallurgie, de la sidérurgie ou leurs proches, mais aussi habitant-e-s des quartiers industriels et/ou populaires, ou d’archives et d’enquêtes de terrain.

Le recueil des témoignages ou études est centralisé par Paul Guillibert (paulguillibert[AT]gmail.com)
Nous invitons donc toute personne intéressée à prendre contact avec Paul pour échanger avec lui le week-end du 28 et 29 septembre.

La balade des « lieux toxiques » de la ville aura lieu le 15 octobre à partir de 14h et sera suivie, à 18H30 par une table ronde dans un lieu qui reste à définir.

Plus d’information sur la semaine APRES LA REVOLUTION santé publique an 2 ici http://aftertherevolution.org/


http://lenumerozero.lautre.net/Appel-a- ... ale-sur-la
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 29 Sep 2018, 19:01

Vittel : les associations demandent à l’État d’interdire les prélèvements de Nestlé

Face au risque d’épuisement de la nappe souterraine de Vittel (Vosges) à cause, principalement d’une surexploitation de la ressource par Nestlé Waters, l’association Vosges Nature Environnement (soutenue par d’autres ONG locales) a envoyé un courrier au ministre François de Rugy, afin que ce dernier retire d’ici 2021, les autorisations de prélèvements et de consommation d’eau accordées à l’entreprise.

« Cette demande est motivée à la suite du refus tacite du préfet des Vosges que nous avons sollicité dans ce sens le 4 juillet 2018 et qui ne nous a pas apporté de réponse », explique l’association dans son courrier.

... https://reporterre.net/Vittel-les-assoc ... vements-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 04 Oct 2018, 17:20

Le port de Marseille étouffé par les fumées des cargos

À Marseille, les riverains du Grand Port maritime s’inquiètent de la pollution atmosphérique générée par les émanations des bateaux, notamment de transport de marchandises. Leur carburant, le fioul lourd, est le responsable d’émissions nocives. Mais les avancées pour s’en passer sont timides.
• Marseille (Bouches-du-Rhône), reportage

... https://reporterre.net/Le-port-de-Marse ... -paquebots
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 06 Oct 2018, 15:25

La France peine à tourner la page du diesel

Plombé par le Dieselgate et les révélations de fraude des constructeurs automobiles, le diesel n’a plus la cote. Pourtant, alors que des voisins européens prennent des mesures pour tourner la page de cette technologie polluante, la France manque d’audace.

... https://reporterre.net/La-France-peine- ... -du-diesel
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 17:18

L’Europe pose des limites insuffisantes aux émissions des voitures

Les ministres de l’Environnement réunis mardi 9 octobre au Luxembourg ont adopté un objectif de réduction des émissions de CO2 pour les véhicules de 35 % d’ici 2030. Insuffisant pour remplir les engagements climatiques de l’Union européenne.

Les futures normes européennes sur les émissions de CO2 des voitures, qui s’appliqueront à l’industrie automobile pour la période 2020-2030, font l’objet d’âpres débats. À Luxembourg, mardi 9 octobre, le conseil des ministres européens de l’Environnement a arrêté la position des États membres de l’Union européenne (UE). À l’horizon 2030, les émissions de CO2 des véhicules légers neufs — voitures et vans — devront être réduites de 35 %.

Une position de compromis, insuffisante, regrette le Réseau Action Climat : « Au lendemain du rapport du Giec, qui a rappelé l’impératif de diminuer drastiquement les émissions de gaz à effet de serre notamment dans les transports, les États membres actent des objectifs faibles qui traduisent un ralentissement du rythme de réduction des émissions CO2 des voitures neuves par rapport à la règlementation actuelle. »

Reporterre fait le point sur ces négociations cruciales pour le climat et notre santé.

... https://reporterre.net/INF-emissions-de ... t-le-point
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 17 Oct 2018, 15:46

Les chasseurs vont absorber l’Agence française pour la biodiversité et les Agences de l’eau

Point d’orgue d’une entreprise de démolition qui va mettre à bas un demi-siècle de politique environnementale en France, le gouvernement s’apprête à légiférer par ordonnance pour fusionner l’AFB et l’ONCFS. Eaux glacées publie en exclusivité le projet de loi organique, l’exposé des motifs et le projet de loi qui vont signer ce coup de force sans précédent, dont les conséquences seront cataclysmiques.

Le nouvel établissement, provisoirement dénommé AFB-ONCFS, va fusionner l’AFB (qui a elle-même déjà avalé l’ex-Onema puis les Agences), avec l’Office de la chasse qui va se voir, on le vérifiera sans peine dans les documents que nous publions, conférer tous les pouvoirs sur l’ensemble des politiques environnementales. Voir ci-après les différents collèges du futur organisme après fusion...

Demain ce sont donc les chasseurs qui auront notamment la haute main sur les polices de l’environnement…

... http://www.eauxglacees.com/Les-chasseur ... absorber-l
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 20:57

La préfecture confirme des risques liés à l’ammonitrate en Alsace

Les dénégations de la CAC d’Ottmarsheim sur la dangerosité de son stockage d’ammonitrate révélée par Reporterre s’effondrent à la lecture des rapports d’inspection réalisés par les services de l’État. Des documents publics qu’il nous a fallu, cependant, aller chercher physiquement à la préfecture du Haut-Rhin.
Colmar (Haut-Rhin), reportage

... https://reporterre.net/ENQ-Risques-lie- ... nd-enfin-a
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Environnement

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 15:50

Tribune
Verra-t-on encore passer les oies sauvages ?

Emmanuel Macron entend prolonger la chasse aux oies migratrices jusqu’au printemps. Un projet électoraliste qui va à l’encontre des ambitions affichées du Président.

... https://www.liberation.fr/debats/2018/1 ... lR3j8ClMG4
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités