Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Messagede Pïérô » 14 Mai 2018, 07:35

Mercredi 16 mai 2018 à 20h

Ciné de la Commune : Nous ouvriers (épisode 2) de Gilles Perez et Claire Feinstein

L’Université populaire et libertaire du XIe, Commune de Paris
vous invitent au Ciné de la Commune.

Nous ouvriers, épisode 2.

Nos rêves ont façonné la société

Un film documentaire de Gilles Perez et Claire Feinstein.

Au beau milieu des Trente Glorieuses, la France construit l’Europe en réformant son industrie. Les puits de mines sont progressivement abandonnés. La décentralisation industrielle, lancée dans les années soixante, est une aubaine pour certaines régions de l’Ouest et du Sud de l’hexagone, mais marque le début du déclin des bassins industriels traditionnels. Au cœur de la Vème République gaulliste, les ouvriers doivent faire face à une nouvelle révolution industrielle. L’automatisation redessine sa place. Ces années-là parlent de progrès, de confort et de plein emploi. Mais les ouvriers de cette génération s’interrogent : ne sont-ils que des machines à produire ?

Entrée libre
Organisé par le groupe Commune de Paris de la Fédération anarchiste
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21662
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Messagede bipbip » 31 Mai 2018, 16:25

Jeudi 31 mai 2018 à 19h30

Concert-lecture avec Fred Alpi
« Cinq ans de métro. »

Concert-lecture avec Fred Alpi à l'occasion de la
sortie de son roman Cinq ans de métro (Editions Libertalia)

« Ce roman, à caractère autobiographique, s'inspire de mon expérience de cinq années passées à chanter dans le métro à Paris. Tout ce qui y est raconté n'est donc pas vrai, ou ne s'est pas passé exactement comme cela est relaté, ou au même moment. Pourtant, tout n'y est pas faux, loin de là, et les reflets blafards des néons qui ont éclairé cette époque nous illuminent encore aujourd'hui. »

En 1989, Fred Alpi arrive à Paris après avoir passé plusieurs années à Berlin. Sans le sou, il trouve un poste dans une agence de communication. Très vite, il démissionne, et, pour assurer le loyer, prend sa guitare et descend dans le métro.
En 17 chapitres, qui portent tous le titre d'une chanson de Brel, Dutronc, Piaf, etc., Fred Alpi nous entraîne dans les méandres du métro de Paris, où il côtoie une multitude d'êtres hors norme. Une série d'histoires et d'anecdotes qui reflètent le monde tel qu'il va, avec sa dose de sexisme, de racisme, de solidarité parfois, de rire et de tristesse.
À travers ce roman d'apprentissage, l'auteur nous livre le récit d'une vie trépidante sous terre, avec une bonne dose d'humour, d'analyse et d'espoir.

Fred Alpi né en 1962, est un chanteur franco-suédois qui vit et travaille à Paris. Il joue et chante dans le trio rock the Angry cats. Cinq ans de métro est son premier roman. Il a traduit, pour les éditions Libertalia, Pirates de tous les pays et Les Forçats de la mer de Marcus Rediker.

Image

https://paris.demosphere.eu/rv/61750
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Messagede bipbip » 02 Juin 2018, 14:34

Samedi 2 juin 2018 à 16h30

Projection débat du film : « L’Usine de rien »

Le groupe La Révolte vous invite à la projection du film "L’Usine de rien" le samedi 2 juin 2018 à 16h30 à la Librairie du Monde libertaire - Publico 145 rue Amelot Métro République, Oberkampf, ou Filles-du-Calvaire en présence de Charles Reeve auteur du livre : « Le socialisme sauvage : Essai sur l’auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours » aux éditions L’échappée

Image

« Au Portugal, les ouvriers d’une usine comprennent une nuit qu’elle va être démantelée. La patronne leur explique que c’est à cause de la crise économique et qu’il faut s’adapter. Les ouvriers refusent et décident d’occuper l’usine pour la transformer en autre chose… Construit collectivement comme un film-essai dans lequel on assiste à une succession de moments de vie et de lutte, entrecoupés de longues séquences où des universitaires débattent de la fin du capitalisme. Le mouvement général du film coïncide avec celui du processus de réappropriation de la parole par les ouvriers eux-mêmes. Le récit suit plusieurs étapes : la critique du discours dominant, la construction d’un discours alternatif et la critique à ce discours alternatif. Le film tisse aussi ces expériences concrètes de l’existence prolétaire dans le temps libre en famille et la culture populaire investie ici par les concerts de rock et les bars. L’Usine de rien apparaît révolutionnaire car il est porté par une énergie qui ébranle les structures sociales et cinématographiques, en y célébrant le quotidien comme la meilleure échappatoire à la coercition du monde du travail. »

Le groupe La Révolte vous invite à la projection du film "L’Usine de rien" le samedi 2 juin 2018 à 16h30 à la Librairie du Monde libertaire - Publico 145 rue Amelot Métro République, Oberkampf, ou Filles-du-Calvaire en présence de Charles Reeve auteur du livre : « Le socialisme sauvage : Essai sur l’auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours » aux éditions L’échappée

https://paris-luttes.info/projection-de ... sine-10393
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Messagede Pïérô » 17 Juin 2018, 03:49

Dimanche 17 juin 2018 à 16h30

Projection débat « Carton rouge »

Sport et politique.

Projection et débat autour du sport moderne, avec la diffusion du court-métrage documentaire « Carton Rouge », en présence du réalisateur.

Image

Carton Rouge (21') : « Juin 2016 : La France accueille l'Euro masculin de football tandis que les mobilisations contre la loi travail durent depuis plus de 4 mois. » Différentes caméras amateurs et professionnelles capturent la cohabitation de ces deux événements au cœur de la prolongation de l'état d'urgence.
Les compétitions internationales se succèdent périodiquement selon un calendrier médiatique précis. Elles constituent selon le philosophe Robert Redeker un « impensé » et un « incritiqué » des temps contemporains.

Derrière la traditionnelle réappropriation politique des réussites sportives nationales, les grands événements internationaux servent aujourd'hui des intérêts urbanistiques capitalistes et affirment sous couvert d'activité économique et de liesse populaire des normes sexistes, validistes et patriotiques.

Derrière l'unité proclamée par le spectacle sportif en apparence apolitique sont reléguées les questions environnementales et sociales.

Cette discussion sera l'occasion de débattre en contre-pied de la couverture médiatique accordée à la tenue de la coupe du monde de football masculine de la Fifa en Russie.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21662
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Publico, librairie du Monde libertaire (FA), évènements

Messagede bipbip » 03 Aoû 2018, 19:12

Samedi 4 août à 16h

Projection du film « Marseille 73 : la ratonnade oubliée »

Image

Été 1973. Pendant plusieurs mois, des crimes vont être commis dans tout le sud de la France. Une seule et même cible : des immigrés arabes. Cette chasse à l’homme atteint son paroxysme le 12 décembre 1973 avec l’attentat du Consulat d’Algérie à Marseille. Bilan de cette période meurtrière : 50 victimes. Cela fait plus de 40 ans que ces évènements ont eu lieu. Qui s’en souvient ? Pourquoi la France s’est-elle retrouvée l’otage d’une campagne raciste si violente ? Quel rôle ont joué les circulaires Marcellin-Fontanet (du nom des ministres de l’intérieur et du travail de l’époque) qui visaient à restreindre drastiquement les flux migratoires dans le développement du sentiment xénophobe ? Comment les immigrés et notamment les algériens ont-ils réagi à toute cette haine ?

C’est ce que nous essaierons de comprendre au cours de la projection du film « La ratonnade oubliée » qui aura lieu samedi 4 août à 16h à la librairie Publico. Nous tenterons également de faire le lien avec l’actualité chaude marquée par le passage de la loi Asile-Immigration qui détériore encore un peu plus les conditions d’accueil des personnes migrantes.

https://paris-luttes.info/projection-du ... 3-la-10646
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 30590
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités