Tunisie

Re: Tunisie

Messagede Lila » 19 Aoû 2018, 21:09

La Tunisie, lueur d’espoir dans le monde arabe

Le soutien du président tunisien à l’égalité successorale entre hommes et femmes montre que le pays ouvre un nouveau chapitre de sa modernisation.

Une belle nouvelle nous arrive de Tunisie, ce petit pays d’Afrique du Nord où se jouent des combats cruciaux pour l’aire méditerranéenne. Le débat sur l’égalité entre hommes et femmes en matière d’héritage est lancé. Lundi 13 août, le chef de l’Etat, Béji Caïd Essebsi, a officialisé son soutien à cette réforme du droit successoral dont le Parlement tunisien devrait se saisir sans tarder. Pour les féministes tunisiennes, qui défendaient cette cause depuis des années dans un relatif isolement, c’est une précieuse victoire. Elles n’ont cessé de dénoncer l’archaïsme d’un régime d’héritage en vertu duquel la femme ne recueille que la moitié de la part de l’homme à même degré de parenté.

S’attaquer à une telle tradition immémoriale est délicat. Habib Bourguiba, le « père de la nation » (mort en 2000), qui avait pourtant imposé, dès l’indépendance, en 1956, un « code du statut personnel » pionnier pour les droits des femmes dans le monde arabo-musulman, n’avait lui-même pas osé toucher à cette disposition inspirée du Coran. Plus de six décennies plus tard, Béji Caïd Essebsi relève courageusement le défi.

à lire : https://www.lemonde.fr/idees/article/20 ... 1534336136
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2277
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Tunisie

Messagede bipbip » 11 Oct 2018, 18:52

Tunisie : La longue marche des féministes

En Tunisie, des mobilisations importantes menée par des organisations féministes ont eu lieu ces dernières semaines pour réclamer une égalité totale au niveau des lois, notamment par rapport au Code tunisien du statut personnel (CSP). Le CSP consiste en une série dispositions juridiques encadrant les rapports maritaux entre l’homme et la femme et les questions d’héritage. Interview avec Ahlem Belhadj, militante féministe membre de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates.

... http://www.cadtm.org/Tunisie-La-longue- ... feministes
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Tunisie

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 02:41

Tunisie : heurts entre policiers et manifestants après l’immolation par le feu d’un journaliste

Abdel Razzaq Zorgui, 32 ans, s’est suicidé lundi soir pour protester contre la dégradation de la situation économique et le chômage dans la région de Kasserine.

Des heurts ont éclaté à plusieurs reprises entre la police et des manifestants à Kasserine, depuis la soirée du lundi 24 décembre, après l’immolation par le feu du journaliste Abdel Razzaq Zorgui, qui voulait dénoncer par cet acte les conditions de vie difficiles dans cette région du centre-ouest de la Tunisie.

Dans la nuit de lundi à mardi, des dizaines de manifestants ont brûlé des pneus et bloqué la rue principale du centre-ville de Kasserine (à 270 kilomètres de Tunis), a indiqué un correspondant de l’AFP, précisant que la police avait répliqué par des tirs de gaz lacrymogène. Le porte-parole du ministère de l’intérieur, Sofiane al-Zaq, a déclaré que six membres des forces de sécurité avaient été légèrement blessés lors des affrontements et neuf personnes arrêtées.

Peu après l’enterrement du journaliste, dans la journée de mardi, les forces de l’ordre tunisiennes ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser des dizaines de manifestants dans la ville. Des affrontements ont opposé les deux camps, notamment devant le siège du gouvernorat (préfecture) de Kasserine où avait été déployé un important dispositif de sécurité, selon un correspondant de l’AFP présent sur place.

... https://www.lemonde.fr/afrique/article/ ... _3212.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité