Initiatives contre repression et violences policières

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 14 Mar 2018, 16:36

Soirée débat et projection autour du racisme d’Etat et des violences policières

La veille de la Marche du 17 mars contre le racisme d’État et les violences policières, le Centre Social Autogéré d’Ivry « Vaydom » accueillera une projection du film « Les coups de leurs privilèges » (56 min, réalisé par Sabrina Thawra), suivi d’un état des lieux des violences d’État en présence d’organisateur-ices de la manifestation et de familles de victimes et collectifs engagés contre les violences policières.

Vendredi 16 mars à 19h30

Projection du film « les coups de leurs privilèges »
un film sur la résistance des familles et des proches, ainsi que sur l’histoire des luttes de l’immigration depuis les années 1960, en présence de la réalisatrice (sous réserve)

Film documentaire (56 min)
Réalisation : Sabrina Thawra

Wissam El-Yamni est décédé suite à une interpellation le 1er janvier2012 à Clermont-Ferrand, Morad Touat est décédé le 5 avril 2014 à Marseille suite a une interpellation le 1er avril 2014.

Ces familles s’organisent avec dignité et courage pour faire la vérité sur les décès de leurs proches. Elles ne sont pas les seules dans ce cas précis. Chaque année, entre 10 et 15 personnes non-armées meurent pendant ou suite à une interpellation par les forces de l’ordre.

Les différents groupes organisés historiquement autour de la lutte contre les crimes et les violences policières nous démontrent la continuité de cette situation depuis les années 60 jusqu’à aujourd’hui. La résistance des proches de victimes et leur soutien offrent des perspectives d’organisations.

suivi de

Débat en présence d’organisateur-ices de la Marche du 17 mars 2018 contre le racisme d’État et les violences policières et d’invité-es investi-es dans la lutte contre les violences policières
• Ramata Dieng et le collectif Vies Volées, Assa Traoré, Assemblée des blessés, Coordination Antirépression, Désarmons-les !, anciens militants du MIB...)

État des lieux des violences policières et présentation de la marche, suivi d’un discussion libre autour des enjeux des luttes contre les violences d’État

VENDREDI 16 MARS 2018 à 19h30
CENTRE SOCIAL AUTOGERE "VAYDOM"
37 RUE MARCEAU, 94200 IVRY SUR SEINE
Metro 7 "Pierre et Marie Curie" / Tram 3A "Maryse Bastié" / Bus 132 "Rue des Jardins"

https://paris-luttes.info/soiree-debat- ... utour-9694
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 30 Mar 2018, 21:16

Justice pour tous 2 - Journée de rencontres et de solidarité

Paris samedi 31 mars 2018
à 14h, CNT, Confédération Nationale du Travail, 33 rue des Vignoles

Deuxième journée de rencontre et de solidarité des acteurs des luttes contre les violences policières ainsi que de réflexion sur les actions à mener, les stratégies à suivre ou à écarter, les alliances à nouer. Paris, 31 mars à 14h00 à la CNT.

Image

Le 08 avril 2017, la première édition de Justice pour tous voyait se rencontrer des comités vérité et justice et des proches de victimes de violences policières ou de personnes incarcérées suite à des révoltes contre ces violences.
Il était notamment question de tirer des leçons en termes d’organisation face à la police et au système judiciaire en prenant notamment l’exemple des frères Kamara, condamnés en 2011 à 12 et 15 ans de prison pour "tentative d’homicide" contre des policiers. Ils ont payé le prix d’une vengeance d’État qui s’est déchaînée après les révoltes de 2007 à Villiers-le-Bel.

Quelques semaines avant cette première journée de rencontres, on apprenait la mise en examen de Bagui Traoré pour "tentative d’assassinat", lui aussi contre des policiers. Bagui Traoré se battait depuis le 19 juillet 2016 pour rétablir la vérité et obtenir la justice pour son frère Adama Traoré, tué par des gendarmes. Un an plus tard, Bagui Traoré est toujours incarcéré, ainsi que plusieurs de ses frères, tout comme de nombreux soutiens du comité Justice pour Adama.

La répression quotidienne qui visait la famille Kraiker à Pantin a elle aussi continué.

Quant à la famille de Lamine Dieng, leurs 10 années de lutte se sont soldées par un non-lieu définitivement confirmé en juin 2017.

Plusieurs morts sont venus endeuiller cette année 2017, ainsi que le début de l’année 2018. L’intensification de la répression judiciaire contre certains comités, l’acharnement contre la famille Traoré, mais aussi l’impression de stagnation, d’impuissance ou d’isolement que peuvent ressentir certaines familles et certains comités rendent indispensable de poser la question de l’organisation, des méthodes employées, des stratégies suivies.

Ces questions, les comités et les familles actuellement en lutte pour la vérité et la justice se les posent évidemment mais sont parfois contraintes par l’urgence, par les difficultés qu’on sème sur leur chemin et auxquelles elles doivent apporter une réponse rapide.

Ces questions d’organisation et de stratégie ont été débattues et pratiquées depuis des dizaines d’années par des comités vérité et justice, des coordinations de familles et des mouvements.

Cette mémoire des luttes, cette mémoire des combats gagnés ou perdus, des tactiques les plus concrètes aux stratégies les plus globales, des combats contre la double peine à ceux contre les crimes racistes et sécuritaires, cette mémoire diffuse, cette histoire souvent mal connue peut servir les combats actuels.

Si cette deuxième « journée de rencontres et de solidarité » peut modestement servir à mettre en discussion des acteurs de ces luttes passées et les acteurs des luttes actuelles, sur les actions à mener, les stratégies à suivre ou à écarter, les alliances à nouer, elle aura joué son rôle.

Ouverture des portes : 14h
15 h / Discussion : Transmettre les mémoires des luttes pour renforcer les combats actuels pour la vérité et la justice

19h30 / Concert
Kaiman Lanimal
Fik’s Niavo et Templar
Saknes
Hartigan et Mani Deïz

Restauration, buvette, tables de presse et d’information
Prix libre - Tous les bénéfices seront reversés à des familles

https://www.facebook.com/events/2107363932871100/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 21 Avr 2018, 12:20

Mais que fait la police ? Ca crève l’écran

Le CROC (Contre la Répression : Organisation Collective) vous invite à une soirée projection et discussion sur les violences policières et judiciaires le 21 avril. RDV dès 19h à la Pétroleuse (163 cours Caffarelli), espace de lutte pour l’autonomie à Caen.

Le 22 mars, de violentes interventions policières ont eu lieues au Château de Caen après la manif : humiliations, menaces de morts, éclats de grenades et tir de flashball pour les interpellé-e-s et personnes présentes. Jusqu’à une dizaine ont été blessées, dont une avec 6 jours d’ITT.

Une violence choquante mais pas nouvelle pour qui vit en quartier périphérique, pour qui participe à des mouvements de contestation sociale ou pour qui n’a pas les bons papiers au sein des frontières françaises. Les exemples sont trop nombreux pour que ça reste de l’ordre de la bavure, de l’exception.

En ce mois d’avril mouvementé, on vous invite à partager un moment convivial autour d’une projection, qui sera suivie d’une discussion et d’un apéro-bouffe vegan à prix libre. L’idée est d’échanger autour des différentes expériences de répression de chacun-e (mouvement Loi travail, dans les quartiers, facs, lycées, squats, etc.), de l’évolution actuelle des stratégies policières et judiciaires, de comment on peut s’organiser face à cela, et/ou d’autres sujets en fonction des personnes présentes.

Au plaisir de s’y rencontrer,
Le CROC

Tel : 06.17.09.49.35
Mail : caenantirep@riseup.net
Site : antirepcaen.wordpress.com


https://a-louest.info/Mais-que-fait-la- ... -ecran-380
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Initiatives contre repression et violences policières

Messagede bipbip » 10 Mai 2018, 16:16

Rassemblement vendredi 11 mai 17h pour Isamïl Deh, tué par la police nationale le 30 avril

Il était sans-papiers. Interdit de travailler, il vendait des bibelots aux touristes pour survivre. Il est mort à l’hôpital le mardi 1er mai.

Selon des témoignages recueillis par des proches un policier l’a fait tomber alors qu’il tentait d’échapper à une intervention au Château de Versailles le lundi 30 avril. Il a ensuite été frappé au sol par des policiers puis été emmené à l’hôpital où il est décédé le lendemain.

A l’initiative des collectifs de sans-papiers et des comités de familles victimes des violences policières, les collectifs et associations réunis dans la Marche des solidarités apportent tout leur soutien à la famille de Isamaïl Bokar Deh et lui expriment leurs condoléances.

Alors que les versions officielles propagent la thèse d’un accident, nous réclamons vérité et justice pour Isamïl Bokar Deh. Nous dénonçons les crimes commis par la police, l’organisation de l’impunité policière et la politique raciste et criminelle de chasse aux sans-papiers et migrantEs.

La mort d’Isamïl Bokar Deh nous révolte et rappelle à tous et toutes que cette politique tue, aux frontières comme dans nos quartiers.

Nous appelons à un rassemblement ce vendredi 11 mai à 17H00 au métro St Philippe du Roule (ligne 9) proche du ministère de l’intérieur pour mettre un terme à la politique raciste et criminelle du pouvoir et exiger la démission de Gérard Collomb.

Les collectifs de sans-papiers se rassembleront à 15H30, place de la République, pour un départ collectif.

Cette initiative est à l’appel des collectifs de sans papiers, du Collectif pour l’Avenir des Foyers (COPAF) et des organisateurs de la Marche des solidarités (Vies volées, Assemblée des blessés, Coordination antirep, Désarmons-les...)

https://paris-luttes.info/rassemblement ... -17h-10196
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités