Solidarité avec les Kurdes en lutte

et appels à aller soutenir en urgence...

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 04 Nov 2018, 22:42

Montpellier : les Kurdes manifestent contre les attaques de l’armée turque dans le nord de la Syrie

Montpellier Poing Info, le 2 novembre 2018 – Une centaine de personnes ont manifesté ce jeudi en fin d’après-midi du Peyrou jusqu’à la place de la Comédie à l’appel du centre démocratique kurde de Montpellier. Le premier novembre est effectivement une date de mobilisation internationale pour la journée de Kobané. Les revendications principales du défilé organisé par le Centre démocratique kurde de Montpellier portaient sur l’arrêt des attaques de l’armée turque sur cette ville du Nord de la Syrie.

Une attaque de l’armée turque sur des zones en paix

Après le sommet d’Istanbul du 28 octobre tenu entre l’Allemagne, la France, la Turquie et la Russie, l’armée turque a intensifié son offensive dans le nord de la Syrie. L’objectif est de conquérir ces zones où les Kurdes ont proclamé l’autonomie démocratique en 2012, au début de la guerre civile syrienne. Le peuple kurde, qui revendique des droits à l’autonomie depuis des siècles en Turquie, Iran, Irak et Syrie, y met en place un projet de société appelé confédéralisme démocratique, et qui promeut une fédération de communes et d’assemblées démocratiques se développant parallèlement à l’État. Ce projet est vu comme une solution pour l’ensemble du Moyen-Orient.

Le CDK accuse le régime Erdogan de soutenir indirectement Daesh dans la région. Les Forces Démocratiques Syriennes (FDS), principalement composée des YPG/YPJ qui sont des forces de combat liées à la zone expérimentant le confédéralisme démocratique, le Rojava, doivent effectivement faire face à la fois aux attaques de l’armée turque et à celles de Daesh dans la région de Der ez-Zor. Le régime Erdogan devient ces dernières années de plus en plus autoritaire, et les arrestations de journalistes et d’opposants politiques se multiplient avec les bombardements sur le Bakur, le Kurdistan syrien. Le choix de cette date de mobilisation est également une commémoration des grandes manifestations de soutien qui avaient eu lieu à la même date il y a quatre ans pour exprimer un soutien aux combattants kurdes attaqués par l’État islamique à Kobané.

Indifférence de la communauté internationale

Alors que ces attaques de l’armée turque se font dans la plus parfaite violation des traités internationaux, la Coalition internationale engagée en Syrie contre Daesh ne semble pour le moment pas réagir. Le CDK de Montpellier demande donc à la Coalition de dénoncer ces agressions sur des zones en paix et de prendre des mesures pour que cela cesse. Il exige aussi que des sanctions soient prises par la communauté internationale contre le régime Erdogan en réponse à ses dérivent autoritaires et expansionnistes.

D’autres revendications communes aux précédents rassemblements organisés par le CDK à Montpellier ont été exprimées, comme la libération du leader kurde Abdullah Ocalan, ainsi que celle des nombreux opposants victimes de violation des droits de l’homme en Turquie.


http://www.lepoing.net/montpellier-les- ... -la-syrie/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 13 Nov 2018, 21:34

Rencontre/débat : "Résistance et Révolution au Kurdistan"
avec les Libertaires de l’Ain le 16 novembre à Bourg-en-Bresse

La Coordination des Libertaires de l’Ain organise une réunion publique le vendredi 16 novembre, à 20 heures, sur le thème "Résistance et Révolution au Kurdistan". Sera projeté durant cette réunion le film "Kurdistan, une utopie au cœur du chaos syrien". Rdv le vendredi 16 novembre, à 20 heures, à Bourg-en-Bresse, Salle Olympe de Gouges

Image

Résumé du film : Les communes du Rojava sont gérées par un système paritaire, lui-même régulé par un usage avancé du suffrage universel. C’est aussi le sort de cette expérience démocratique unique en son genre qui se joue sous les bombes turques et les silences complices des coalisés UE (y compris la France) et Russes et de ce qui reste de l’Etat Syrien. Cette situation est d’une terrible injustice, car non seulement les Kurdes des YPG (Unités de Protection du Peuple) et YPJ (Unités de protection des femmes) ont vaillamment combattu Daech, mais ils ont construit un territoire démocratique multi-ethnique et multi-confessionnel dans lequel cohabitent des sunnites, des chiites alévis, des chrétiens syriaques, des yézidis, des athées, et où femmes et hommes ont des droits égaux. Ce territoire est une oasis pour de nombreux réfugiés, chassés de leurs maisons et de leurs terres par la guerre qui sévit depuis plusieurs années au Moyen Orient.

La projection sera suivie d’un débat animé par la C.L.A.

http://www.cla01.lautre.net/Resistance-et-Revolution-au
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 19 Nov 2018, 22:41

Rojava, une utopie au cœur du Kurdistan ?
Témoignages de volontaires internationaux.

Tours, 21 et 22 novembre 2018

Image

Irlandais, américain, québécois et français, cinq militants revenu du Rojava (Kurdistan syrien) nous raconteront leur parcours militaire et civil de Manbîj à Rakka et enfin à Afrîn. Avec eux nous tenteront d'effectuer le difficile travail analytique de la situation syrienne, du contexte géopolitique régional et du processus révolutionnaire, autogestionnaire et libertaire qui s’invente sur place. Nous pourrons échanger autour de points de vue sur cette dynamique émancipatrice, ses limites, son potentiel, et l’indispensable solidarité internationale. Depuis 2014, le rôle de rempart joué par la gauche kurde face aux atrocités djihadistes au Moyen-Orient l’a placé sous les feux de la rampe. Ce que l’on sait moins, c’est que dans les zones qu’elle contrôle, et notamment au Rojava, elle a favorisé l’essor d’une contre-société sur des bases féministes, sociales, démocratiques et, d’une certaine façon, laïques. Un soutien acritique ? Nullement car, comme tout processus révolutionnaire, celui-ci court des risques : une dérive autoritaire est toujours possible, de même qu’une instrumentalisation par des puissances étrangères (États-Unis, Russie, France...). Mais plus que tout, nous essaierons ensemble d'envisager les perspectives politiques futures pour les mouvements révolutionnaires à travers le monde, à l'heure de leur déliquescence en Europe et de leur recomposition au Moyen Orient. C’est tout cela que nous voulons aborder et à partir de ces expériences individuelles et expérimentations collectives permettre un cadre de débat et d’échange.

Événement coorganisé par Alternative libertaire 37, Les amis de demain le grand soir, le Qu'est-ce que quoi? et des membres de la communautés kurde.

Gratuit et ouvert à toustes à l'Université de Tours, site Tanneurs

Mercredi 21 Novembre 2018 18h30 : Projection - débat, amphi 1.
Projection du film documentaire "Rojava, une utopie au coeur du chaos syrien" suivi d'un débat.

Jeudi 22 Novembre 2018 18h30 : Conférence - table ronde - débat Amphi 4

https://www.facebook.com/QuestCeQueQuoi/?tn-str=k*F
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 23 Déc 2018, 18:31

Belgique/Kurdistan : Manifestation contre l’isolement de Abdullah Öcalan et les menaces d’invasion du Rojava

Plus de 150 militants kurdes ont manifesté à Bruxelles à Porte de Namur, à l’appel de l’Union des femmes Kurdes de Belgique et de Navbel, pour dénoncer les conditions d’incarcération de Abdullah Öcalan, leader kurde emprisonné en Turquie.

Ce rassemblement a également été l’occasion de dénoncer la menace d’invasion du Rojava par la Turquie. Suite à l’annonce surprise du projet de retrait des troupes américaines présentes sur le territoire par Donald Trump, le risque d’invasion risque de se faire plus pesant, menaçant toute la population présente sur le territoire. Une délégation de membres et de sympathisants de la campagne Celox Shengal était présent lors de cette manifestation (shengal.xyz).

https://secoursrouge.org/Rojava-Manifes ... -menaces-d
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 02:21

Paris : Des militants de l’ADHK en grève de la faim en solidarité avec des prisonniers politiques en Turquie

Des militants de l’ADHK (Confédération européenne des droits démocratiques) ont entamé une grève de la faim de trois jours depuis le vendredi 28 décembre 2018 au Centre Culturel Dersim à Paris en soutien à Esat Naci Yıldırım et Kadir Karabak. Ces deux prisonniers politiques maoïstes sont en grève de la faim en Turquie depuis plus de 100 jours pour exiger leur libération et le respect de leurs droits démocratiques élémentaires (voir notre article https://secoursrouge.org/Turquie-Deux-p ... e-90-jours).

https://secoursrouge.org/Paris-Des-mili ... e-avec-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 23:00

Kurdistan - Appel pour deux journées d’action mondiales les 27 et 28 janvier 2019

Défendons ensemble la Révolution

Appel pour deux journées d’action mondiales les 27 et 28 janvier 2019

Il y a quatre ans exactement, le 27 janvier, la ville de Kobanê, au Nord de la Syrie, était libérée des mains des bandes du prétendu État Islamique, par les vaillant.e.s combattant.e.s des YPJ et YPG, au terme de plusieurs mois de violents affrontements,. Nous furent à l’époque des millions à sortir dans les rues pour exprimer notre solidarité avec la résistance de Kobanê et pousser le monde à agir. Des actions répétées et puissantes ont donné aux camarades engagé.e.s dans la ville le courage de combattre et ont contraint les puissances internationales à l’action.

Ces semaines de résistance sont devenues le symbole de la volonté, de la puissance, et de l’espoir qu’a apporté au monde la jeune révolution du Rojava. Au travers de cette résistance, les principes du Rojava de démocratie directe, d’économie collective et écologique, de libération des femmes devinrent connus du monde entier. Kobanê est devenue un symbole de solidarité internationale et de lutte commune, solidarité qui traverse les frontières et les différents idéologiques, unissant démocrates, socialistes, féministes, et activistes écologistes. Un grand nombre de forces progressistes ont uni leurs voix pour la défense de Kobanê. Ainsi, la révolution du Rojava est devenue une partie inséparable de l’histoire des mouvements d’émancipation dans le monde entier.

Nous avons au cours de ces quatre années connu à la fois des hauts et des bas, partagé les succès et les pertes, la douleur, la souffrance et la colère, les peines et les joies. Nous avons vu l’obscurantisme barbare de l’état islamique chassé de Manbij et de Raqqa, et assisté à l’édification d’un ordre social complètement nouveau. A ce jour, au terme d’années de durs combats, la Fédération Démocratique du Nord-Est de la Syrie a été proclamée, un tiers du territoire syrien libéré et l’État Islamique est au bord d’une défaite totale.

Cependant, nous avons également été les témoins de l’invasion d’Afrin par les forces fascistes turques, alliées de ses mercenaires islamiques, et fait face au silence mortel de la communauté internationale devant les crimes de l’occupant. Nous y avons perdu nombre d’ami.e.s de valeur mais jamais n’avons perdu courage.

En dépit de difficultés considérables, nous ne nous sommes jamais laissé.e.s diviser. Nous nous sommes toujours tenu.e.s côte-à-côte, avons appris, construit une nouvelle société, et défendu ensemble cette révolution. Nous avons toujours soutenu que les forces démocratiques, féministes, socialistes et écologiques sont nos seules alliées dans le combat pour un autre monde. Lors de la défense de Kobanê, de la libération de Raqqa, de la résistance d’Afrin, nos voix isolées se sont mues en un appel commun pour un autre monde. Ensemble, nous sommes devenu.e.s une force incontournable que les actuels gouvernants du monde ne peuvent plus ignorer.

Une nouvelle déclaration de guerre contre le Rojava et les sociétés du Nord-Est de la Syrie

A ce jour, près d’un an après le déclenchement de la brutale agression de l’état turc fasciste contre Afrin, et presque quatre ans après la libération de Kobanê, la révolution fait face à ce qui est sans doute son plus grand défi. Le régime fasciste conduit par l’AKP/MHP d’Erdogan déclare de nouveau la guerre au Rojava. Leurs mots ne laissent guère de place au doute : la révolution doit être « détruite une bonne fois pour toutes ». Dans les campagnes d’opinion, dans les média et derrière les portes closes où les puissances régionales et impérialistes négocient l’avenir des peuples de Syrie, cette guerre a depuis longtemps commencé.

On entend dans ces négociations la voix des gouvernants, discutant par dessus les têtes des peuples de Syrie et du Rojava. Ils se soucient en priorité du partage des richesses et des terres syriennes. Des villes comme Idlib ou Manbij, des régions et des peuples entiers : tous sont l’objet de tractations et de marchandages entre puissances impérialistes. Les gens, eux, n’ont pas voix au chapitre, alors que ce seront eux qui souffriront quand les groupes islamistes de la Turquie obtiendront le feu vert pour envahir, piller, violer, tuer. Et si la Russie et les États-Unis s’entendent pour ouvrir l’espace aérien aux bombardements de l’aviation turque, seuls eux mourront.

En dépit de la mise en œuvre d’une épuration ethnique, de l’installation d’islamistes au Rojava et de graves violations du droit international, l’Occident est de nouveau muet. Et que ces états pourraient-ils d’ailleurs objecter quand les ventes de leurs chars de combat, avions, hélicoptères, drones et fusils d’assaut atteignent des sommets, grâce à une nouvelle guerre de la Turquie ? Nous savons trop bien qu’il n’y a rien à en attendre. Pour ces états, les mots de guerre, mort et destruction sont synonymes de profit. Ce sont eux qui arment la Turquie contre sa propre population depuis des décennies. Et ce sont eux qui ont rendu possible la guerre contre Afrin.

Cette réalité est restée inchangée. En dépit de difficultés superficielles dans les relations interétatiques, le soutien international dont bénéficie le régime d’Erdogan ne faiblit pas. Sans le tapis rouge déroulé sous ses pieds, sans l’aide financière, la fourniture d’armement, la coopération des services de renseignement dans la répression de l’opposition démocratique turque, le fascisme turc ne pourrait survivre un jour de plus. Mais tant que l’argent continue de couler librement, les droits humains, la liberté et la paix, deviennent des enjeux secondaires. Compter sur l’humanité des puissants de ce monde dans une telle situation relève de l’aveuglement. En conséquence, nous ne voulons perdre ni notre temps ni notre souffle en demandant à ces puissances d’intervenir.

Notre appel : s’organiser – protester - désobéir

Notre appel s’adresse à toutes celles et ceux qui partagent notre rêve d’un autre monde et sont disposé.e.s à se battre pour le réaliser. Nous appelons tou.te.s les révolutionnaires, toutes celles qui se considèrent démocrates, antifascistes, féministes, tous ceux qui se battent pour un avenir écologique. Si ce n’est pas nous, personne ne le fera. En défendant ensemble la révolution du Rojava, ce sont tous nos espoirs que nous défendons. Voilà pourquoi, dans l’esprit de la libération de Kobanê, de la journée mondiale pour Kobanê et de la journée mondiale pour Afrin, nous appelons à :

* Organiser des comités de résistance dans nos villes et nos quartiers pour défendre la Révolution

* Nous rassembler et manifester dans la rue le 27 janvier afin d’envoyer un clair message de notre solidarité avec la révolution du Nord-Est de la Syrie et commémorer la résistance et libération de la ville de Kobanê.

* Imaginer et préparer des actions de désobéissance civile propres à interrompre la production et/ou l’exportation d’armement, ainsi que la vie quotidienne des partis politiques responsables des accords avec le régime turc, le 28 janvier. Révélons les identités de ceux qui tirent profit de la guerre, qui la financent et la mettent en œuvre.

Ensemble, nous allons faire des 27 et 28 janvier deux journées de résistance globale contre le fascisme turc.

Ensemble, nous allons briser l’apathie et la routine engourdissante de la guerre et de l’oppression en exprimant notre solidarité via de multiples formes d’action.

Ensemble, nous allons montrer que cette révolution n’est pas seule !

Coude à coude, tenons la ligne contre le fascisme !

Vive la solidarité internationale !

La révolution du Rojava vaincra ! Le fascisme sera écrasé !

Commune Internationaliste du Rojava

Fédération Démocratique du Nord-Est de la Syrie


https://zad.nadir.org/spip.php?article6292
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Solidarité avec les Kurdes en lutte

Messagede Pïérô » 19 Avr 2019, 12:35

PARIS : Des femmes anarchistes font un don au village de Jinwar

PARIS – Les femmes membres de l’Alternative Libertaire ont fait un don à Jinwar, le village de femmes du Rojava.

Hazal Karakus, activiste du Mouvement des femmes kurdes en France (TJK-F), a rendu visite aux femmes anarchistes sur leur invitation et leur a expliqué la raison pour laquelle le village des femmes de Jinwar avait été fondé et son fonctionnement.

LE VILLAGE DE JINWAR

Karakus a fait une présentation sur Jinwar, la jinéologie, Kobanê, le confédéralisme démocratique et les grèves de la faim en cours, puis a répondu aux questions des participantes. Karakus a reçu un chèque à être livré au village de Jinwar et a remercié l’Alternative libertaire au nom des femmes de Jinwar.

Le projet Jinwar a été lancé en 2016 par des institutions de femmes au Rojava, qui ont recherché des exemples de villages et d’espaces de vie féminins historiques et actuels, et ont démarré la construction du village.

Le 10 mars 2017, les fondations du village ont été posées. La construction de Jinwar a été achevée en 2018 et le village a été ouvert ses portes le 25 novembre 2018.

ALTERNATIVE LIBERTAIRE

L’Alternative Libertaire est une organisation anarchiste implantée en France et en Belgique.

Le journal mensuel de l’organisation sous le même nom avait partagé la photo d’une combattante des YPJ sur sa couverture avec le titre «Kurdistan-Révolution» avec des citations de l’ANF. L’organisation a également publié un livre intitulé «Kurdistan – Gouvernement autonome – Révolution» écrit par ses membres qui se sont rendus au Rojava.


https://kurdistan-au-feminin.fr/2019/04 ... de-jinwar/

Une curiosité dans l'article : il est écrit que le bouquin publié par Alternative libertaire est intitulé Kurdistan Gouvernement autonome Révolution, au lieu de Kurdistan autogestion révolution.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Précédente

Retourner vers Autres

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités