Culture en soldes... luttes

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 31 Mai 2018, 16:44

En grève depuis le 3 mai
Communiqué des catacombes en grève : Le conflit se durcit

En grève depuis le 3 mais, les agents des catacombes de Paris ont décidés, ce 29 mai en assemblée générale, de durcir le mouvement face à une direction intransigeante. Nous relayons ci dessous leur communiqué.

La direction ne sait plus comment faire... Alors que les dimanches et les mardis étaient épargnés par la grève lors des 3 premières semaines du conflit, depuis la semaine dernière ces deux journées sont frappées par le conflit. Aujourd’hui comme mardi dernier, le site est resté fermé. Le dimanche, la direction a opté pour une ouverture « à l’arrache » en faisant fonctionner le site essentiellement grâce aux vacataires présents, avant d’être contrainte à la fermeture à 17h.

Il semblerait qu’on ne soit pas fatigués... Comment le serait-on, nous qui nous battons pour travailler dans des conditions décentes sur un site qui brasse des millions ! Comment le serait-on quand la direction nous propose seulement 2 recrutements sur les 20 que nous demandons ? Quand elle prétend savoir mieux que nous de quoi nous avons besoin, nous qui travaillons chaque jour sur le site, sans pour autant aligner le moindre argument !

Il est grand temps que Paris Musées et derrière lui le cabinet de M. Julliard fassent des propositions convenables aux grévistes, sans quoi le conflit risque de durer... A croire que la direction ne manque pas d’argent, elle qui préfère jusqu’à présent aller au bras de fer alors que nos demandes sont légitimes et raisonnables.

D’autant plus que nous avons proposé en fin de semaine dernière une réunion de travail à la direction pour déterminer l’effectif cible en collaboration avec le responsable de la sécurité des musées et la conseillère en prévention des risques professionnels. Pour l’instant Paris Musées fait la sourde oreille à cette demande. Ont-ils peur de confronter leur « avis » à celui des meilleurs spécialistes, les agent-e-s des Catacombes ?

Car, n’en déplaise à certains qui nous garantissaient que nous irions « dans le mur » avec notre grève, force est de constater que nous sommes toujours mobilisés. La balle reste, comme depuis le départ du conflit, dans le camp de la direction. A elle de se raisonner et d’accepter de répondre sérieusement à nos demandes.

Les agent-e-s des Catacombes en grève, réunis en assemblée générale, le 29 mai 2018


http://www.revolutionpermanente.fr/Comm ... -se-durcit

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 22 Juin 2018, 10:14

Victoire des grévistes des catacombes

Après sept semaines de grève, le plus long mouvement social de l’histoire de Paris-Musées, les agent-e-s des Catacombes de Paris ont finalement réussi à imposer leurs revendications. Certes, Paris-Musées, le gestionnaire du célèbre ossuaire de la place Denfert-Rochereau, a tenté à de nombreuses reprises de casser le mouvement avec quelques complices mais cela n’aura pas entamé la détermination des personnels. Un bras de fer qui en valait toutefois la chandelle car les grévistes ont obtenu satisfaction sur toute la ligne avec la signature d’un protocole de fin de conflit avec la mairie de Paris. Qu’en on juge :

« Sur les questions salariales, nous obtenons le triplement de la prime de pénibilité et l’harmonisation par le haut des salaires des collègues ex-vacataires (qui touchaient jusqu’à présent 150 euros de moins chaque mois par rapport aux ex-contractuels) » déclarent ainsi les grévistes dans un communiqué. Et les personnels des Catacombes d’ajouter : « sur les questions, plus épineuses, d’effectifs, nous n’obtenons pas l’ensemble des recrutements que nous avions réclamés. Cependant nous arrachons six nouveaux postes, ce qui dans le contexte actuel et la politique vis-à-vis des recrutements de fonctionnaires constitue une avancée considérable. C’est donc avec une énorme fierté que nous sortons du conflit ».

https://paris-luttes.info/victoire-des- ... -des-10524
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 06 Aoû 2018, 11:54

Dans la tourmente, des agents des musées marseillais peinent à être payés en totalité

Pour les agents de musées marseillais, les dimanches et jours fériés travaillés occasionnent une rémunération supplémentaire de plus de 2000 euros par an. Mais sur fond d'enquête du parquet national financier et de serrage de vis en interne, son versement traine et pénalise les agents.

... https://marsactu.fr/dans-la-tourmente-d ... -totalite/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 06 Sep 2018, 21:29

« Dès le premier jour on a fonctionné en AG, on décidait de ce qu’on voulait faire, on s’est pas rangé derrière une organisation syndicale et sa stratégie. »

Après sept semaines de grève en mai et juin dernier, les travailleurs des catacombes ont obtenu six embauches (plus un encadrant), l’harmonisation des salaires des ex-vacataires et une revalorisation de la prime de pénibilité de 60 à 180 euros. Cette lutte a été entièrement menée par les travailleurs du site, auto-organisés à travers des AG quotidiennes. Pendant ces sept semaines, ils ont multiplié les initiatives pour maintenir la pression sur la direction de Paris Musée, entretenir leur caisse de grève et se solidariser avec d’autres secteurs en lutte.

... http://www.platenqmil.com/blog/2018/09/ ... -strategie
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 12 Sep 2018, 21:57

[Catas] « On a fonctionné en AG, on décidait de ce qu’on voulait faire, on s’est pas rangé derrière une organisation syndicale »

Après sept semaines de grève en mai et juin dernier, les travailleurs des catacombes ont obtenu six embauches (plus un encadrant), l’harmonisation des salaires des ex-vacataires et une revalorisation de la prime de pénibilité de 60 à 180 euros. Cette lutte a été entièrement menée par les travailleurs du site, auto-organisés à travers des AG quotidiennes. Pendant cette période, ils ont multiplié les initiatives pour maintenir la pression sur la direction de Paris Musée, entretenir leur caisse de grève et se solidariser avec d’autres secteurs en lutte.

... https://paris-luttes.info/on-a-fonction ... dait-10719
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 16:14

Madame la Ministre de la CULTURE Françoise Nyssen à Bordeaux.

ET si nous lui causions ? Intermittent.e.s du Spectacles, Auteurs, Précaires révolté.e.s et autres militant.e.s soyons solidaires et revendiquons ensemble !

Message de :
SFA Aquitaine,Syndicat Français des Artistes Interprètes
Snap Aquitaine, Syndicat National des Artistes Plasticiens
Synptac CGT Aquitaine, Syndicat National des Professionnels du Théâtre, et des Activités Culturelles syndicats membres de la Fédération CGT du Spectacle

Bonjour-Bonsoir à vous,

Le démantèlement du ministère de la culture n'augure rien de bien ni de bon pour l'avenir de notre secteur, pour les artistes, les auteur-es, les technicien-nes et les fonctionnaires du ministère…

La feuille de route écrite avec les codes de l'ultra-libéralisme est en marche.

Et ça fonctionne comme un navire sans boussole, toujours pas de Directeur-trice nommé-e clairement à la DGCA (Direction Général-e de la Création Artistique).
Le livre est quand à lui sous les ordres du Premier Ministre. (un comble connaissant le pédigrée de notre Ministre).

Tout va bien dans le monde macroniste du foutage de gueule.

Et l'énumération peut être longue:
Quid de la représentativité de l'Etat en régions et des budgets déconcentrés ?
Que restera t-il de la DRAC Nouvelle Aquitaine dont le personnel subit déjà la fusion des régions Aquitaine/Limousin/Poitou-Charentes ?
Il est annoncé -1600 postes pour le sport, combien au ministère de la Culture et de la communication?
Quel avenir pouvons-nous envisager pour notre secteur et nous ne pouvons ignorer les autres, qui pâtissent aussi, de cette gestion calamiteuse des services publics.

Soyons présent-es silencieusement ou bruyamment, mais soyons là.

Et puis aussi pour dire "à notre cher" Maire que nous voulons préserver les arbres, que nous des plantations, que nous refusons l'abattage des marronniers de la place Gambetta.
Plusieurs revendications, qui semble éloignées… pas tant que ça!

Nous appelons à un rassemblement pour marquer notre mécontentement face à la Ministre de la Culture lors du vernissage qui se déroulera en deux temps à 18h et 19h30.
seront présents :
Alain Juppé, Michel Duchène (Vice-président de Bordeaux Métropole en charge de la commande publique artistique)
Fabien Robert (Membre du Comité de pilotage Garonne pour la Ville de Bordeaux Maire adjoint en charge de la culture et du patrimoine) , Pierre De Gaétan Njikam (Maire adjoint du quartier Bordeaux Maritime)
pour l'inauguration de « Les fontaines de Bacalan » de Clémence van Lunen
Une commande publique de Bordeaux Métropole, avec le soutien du ministère de la Culture.

le jeudi 13 septembre 2018 à 19h30 place Adolphe-Buscaillet Bordeaux

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Culture en soldes... luttes

Messagede bipbip » 13 Sep 2018, 22:43

Seine-Saint-Denis
Les salariés du Théâtre de La Commune appellent à la grève

Les salariés du centre dramatique national d’Aubervilliers ont déposé un préavis de grève à partir du 20 septembre 2018 pour dénoncer une gestion et des conditions de travail calamiteuses.

e Théâtre de la Commune, centre dramatique national d’Aubervilliers, rassemble des salariés qui travaillent à remplir les missions que ce lieu emblématique s’est vu confier.

Pourtant, depuis quatre ans et à budget constant, on ne dénombre pas moins de 12 ruptures conventionnelles, 4 suppressions de postes, ainsi que des restructurations dans chaque service et des changements arbitraires d’attributions qui ont lourdement désorganisé la structure.

L’absence de dialogue et le discrédit jeté sur une partie du personnel ont tendu, voire rendu impossible tout rapport dans l’entreprise. Aujourd’hui, les salariés sont épuisés et ne pouvant continuer ainsi, ont déposé un préavis de grève reconductible à partir du 20 septembre 2018.

Les salariés exigent :
- L’arrêt immédiat de pratiques de gestion du personnel nocives
- Le respect de l’institution représentative du personnel
- L’ouverture d’un audit social RH et, dans l’attente des conclusions :
o Le maintien dans l’emploi, et dans leurs attributions, des salariés en poste
o Le gel de toute nouvelle création ou suppression de poste, et des restructurations en cours.

Ainsi, les salariés espèrent reconstruire tous ensemble une organisation de travail basée sur le respect des salariés, la confiance en leurs compétences et la concertation.

http://www.cgt.fr/Les-salaries-du-Theat ... m=facebook
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31719
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Education, culture et recherche, santé et social

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités