Pôle Emploi, machine à broyer

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 22:32

Buzzers et entretiens à l'aveugle
Pôle emploi organise des recrutements inspirés de The Voice : un dispositif « humiliant » pour les chômeurs

Plusieurs agences Pôle emploi ont organisé des sessions de recrutement inspirées du télé-crochet The Voice. Un dispositif qui n'amuse pas certains agents.

Assis sur des fauteuils rouges, trois recruteurs tournent le dos à une candidate. La demandeuse d’emploi est debout au milieu de la salle. Elle répond aux questions. Si son profil séduit l’un de ces professionnels, il doit se retourner pour presser l’un des buzzers posés sur la table qui les sépare. Il ne s’agit pas d’un jeu, mais bien de véritables entretiens d’embauche inspirés de The Voice, le télé-crochet de TF1, organisés par une agence Pôle emploi des Hauts-de-France. Une affiche projetée au mur reprend même la charte graphique de l’émission.

« C’est vraiment humiliant », s’étrangle Damien (1). Ce salarié de Pôle emploi a découvert l’existence de ces sessions de recrutement inspirées d’une émission de télé-réalité via l’intranet de l’établissement public. Avant d’alerter StreetPress. Notre insider a mené sa petite enquête et découvert que ce cas est loin d’être isolé. Au moins 8 agences, réparties dans plusieurs départements, ont mis en place ces entretiens d’embauche à la sauce The Voice. Plusieurs documents internes détaillent le fonctionnement de ces sessions de « recrutement “à l’aveugle” ». À Castres, le 2 octobre dernier, les « DE » – pour demandeurs d’emplois – devaient « se présenter à des recruteurs d’agences d’intérim, jusqu’à ce qu’ils se retournent pour signifier qu’ils retiennent le profil ! À la manière d’un célèbre télé-crochet. » Le doc précise les jobs à la clé : ouvrier abattoir, électronicien, soudeur, agent de fabrication, préparateur de commande, cariste, manutentionnaire, maçon, manoeuvre et électricien.

... https://www.streetpress.com/sujet/15397 ... -humiliant
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 25 Oct 2018, 21:10

« THIS IS THE JOB », On se fout de nous !!!

Communiqué de presse du 20 octobre 2018 de la Coordination des Intermittent-e-s & Précaires de Midi-Pyrénées - AFFAIRE « THIS IS THE JOB »
Le média StreetPress révèle il y a quelques jours que Pole-Emploi a mis en place une journée de recrutement sur le mode d’un jeu télévisé, dans plusieurs régions de France.

Nous, Coordination des Intermittent-e-s & Précaires de Midi-Pyrénées, représentant les travailleur-e-s dans la discontinuité de l’emploi dénonçons l’initiative nationale de Pôle Emploi « This is The Job »

A l’heure ou les négociations UNEDIC 2018 démarrent, que le pays n’a jamais compté autant de pauvres, que 80% des propositions d’emplois sont des CDD ou des contrats courts, que les agents Pôle Emploi - eux même souvent travailleur-e-s précaires - ne réussissent pas à conduire convenablement leur mission par manque de moyen, Pôle Emploi n’a d’autre stratégie que de reproduire des recettes nauséabondes de la pire des cultures télévisuelles, des méthodes qui se basent sur l’humiliation et la marchandisation des travailleur-e-s.

Par cette campagne immonde, Pôle Emploi applique une nouvelle forme de violence sociale que nous ne tolèrerons pas.

Au nom des précaires, des intermittents, des intérimaires, des travailleur-e-s séniors, des privé-e-s d’emploi, nous accusons Pôle Emploi :

- D’humiliation manifeste et assumée envers les pauvres et les précaires de France,
- De manquement quand à leur mission d’accompagnement et de conseil envers les ayant-droit dont ils ont la délégation de gestion,
- De faute professionnelle grave,
- De provocation, de manque de respect et de mépris vis-à-vis des travailleur-e-s,
- D’inconscience, d’irresponsabilité et d’incompétence.

A ce jour, la campagne est suspendue par Pôle Emploi, nous le considérons comme un aveu de culpabilité. Nous demandons à Pôle Emploi :

- De présenter des excuses publiques à tous les travailleur-e-s et tous les privé-e-s d’emploi
- D’expliquer et d’argumenter son initiative auprès de leurs allocataires en ouvrant le dialogue dans toutes les agences,
- de rendre public le budget de cette opération, et de rembourser toute utilisation éventuelle des cotisations appartenant, en premier lieu, aux ayant-droit.

NOUS N’OUBLIERONS PAS CET AFFRONT.
CE QUE NOUS DÉFENDONS, NOUS LE DÉFENDONS POUR TOUTES ET TOUS !!!

Contact presse : cipmp.press@gmail.com


https://iaata.info/THIS-IS-THE-JOB-On-s ... -2821.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 01 Nov 2018, 23:51

Le plan confidentiel pour dégraisser Pôle emploi

Voilà qui ne va pas apaiser les fonctionnaires à la veille de la présentation de la réforme de l'Etat.

Le gouvernement a demandé à Pôle emploi de supprimer 800 postes sur 48 714 "équivalents temps plein" l'an prochain. Mais il est très tenté d'en demander bien davantage pour les années suivantes. Selon des calculs confidentiels d'un service de Bercy, dont L'Express a pris connaissance, il existe une marge sur les effectifs comprise entre 3000 et 4000 emplois d'ici 2022. Plusieurs pistes sont tracées. La principale est le non-remplacement des départs en retraite et des agents qui quittent la structure (plus de 1700 par an à horizon 2022).

... https://lexpansion.lexpress.fr/actualit ... 45297.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 13 Déc 2018, 14:11

Pôle Emploi sur répondeur

Combien de temps encore aurons-nous un véritable service public pour s’occuper des chômeurs ? Mobilisés depuis deux semaines contre les 400 suppressions de postes au sein de cette administration cruciale, les conseillers Pôle emploi refusent surtout de fliquer les chômeurs.
« Allô, Pôle Emploi ? »

« Les chômeurs ont intérêt à savoir se servir d’internet ! » Parole de conseillère à la retraite. Michèle Carel, ancienne employée de Pôle Emploi Hauts-de-France, a connu toutes les évolutions de l’assurance chômage, depuis la fusion de l’ANPE (ancienne agence nationale pour l’emploi) avec la caisse des ASSEDIC, jusqu’aux agences Pôle Emploi qui ferment peu à peu l’accueil des usagers pour se tourner vers le tout digital. « L’année prochaine, 400 postes seront supprimés, mais ce sont en fait 800 équivalents temps pleins qui vont disparaître. C’est une catastrophe.… » se désole-t-elle.

À l’appel de la CGT, Michèle Carel est venue battre le pavé le 1er décembre dernier pour dénoncer ces suppressions de poste prévues pour 2019. Majoritairement parmi les agents indemnisation, ces conseillers qui gèrent le calcul des allocations, leur recouvrement temporaire, suivent les dossiers, répondent aux chômeurs… Oui mais voilà, le ministère du Travail doit faire 2 milliards d’euros d’économies dans le cadre du budget 2019, présenté par le gouvernement en septembre dernier.
« On gère des centaines de dossiers à la fois »

600 postes ont déjà été supprimés en 2018. Il reste encore 54 000 personnes qui travaillent à Pôle Emploi. « Ce n’est pas suffisant, on est souvent débordés, à devoir gérer des centaines de dossiers à la fois. Des dossiers inutilement compliqués parce que les gens se trompent en remplissant les formulaires sur internet, ou ne comprennent tout simplement pas ce qu’on leur demande, » explique une conseillère en Île-de-France, elle aussi venue à la manifestation. Au total, on parle de 4000 emplois qui seraient supprimés à l’horizon 2020. Un chiffre que ni l’agence ni la ministre du Travail ne veulent confirmer.

Les chômeurs, eux, ne vont pas disparaître. Au troisième trimestre 2018, leur nombre atteint 5 649 600, dont un peu moins de la moitié sont en réalité des travailleurs et travailleuses précaires. Qui va s’occuper d’eux ? « Des machines… c’est déjà plus ou moins le cas en réalité, » explique Nathalie Potavin, déléguée CGT. L’inscription en ligne est désormais obligatoire depuis le 1er mars 2016. La nouvelle convention de l’assurance-chômage, en cours de négociation entre syndicats et patronat, doit amplifier la digitalisation. Tenessee Garcia, délégué CGT, est plus qu’inquiet. « Il n’y a presque plus d’interlocuteurs vivants dans les agences Pôle Emploi ! Il est aussi question de supprimer les téléphones en agence, téléphones dont les usagers se servent pour appeler le 3949, et joindre leur conseiller. »

... https://radioparleur.net/2018/12/12/pol ... repondeur/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 03 Jan 2019, 02:54

Sanctions plus dures contre les chômeurs : "inacceptable" selon les syndicats, "justice sociale" pour LaREM

CONTRÔLE - D'après un décret publié dimanche au Journal officiel, certaines sanctions prévues à l'encontre des chômeurs en cas de manquement à leurs obligations sont plus dures que ce qu'avait initialement annoncé le gouvernement.

Le texte est passé plutôt inaperçu. Mais pourrait avoir un impact important sur la vie de nombreux chômeurs. En effet, d’après un décret publié dimanche au Journal officiel, certaines sanctions prévues à l'encontre des chômeurs en cas de manquement à leurs obligations sont plus dures que ce qu'avait initialement annoncé le gouvernement.

Ce volet "contrôle des chômeurs" s’inscrit dans la réforme "avenir professionnel", et avait été adopté dans son principe cet été par le Parlement. Il y est présenté comme la contrepartie d'une ouverture plus grande du régime d'assurance-chômage à des démissionnaires ayant un projet professionnel.

Les organisations syndicales dénoncent des sanctions inacceptables.

... https://www.lci.fr/social/sanctions-plu ... 08941.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 04 Jan 2019, 20:21

Suspension au 1er manquement, redéfinition de l’offre d’emploi « acceptable »…

Décret surprise : Macron ouvre la chasse aux chômeurs

Après la manière forte, la manière traître. Paru le 30 décembre, entre les fêtes de Noël et le jour l’an, un décret vient durcir les conditions d’accès à l’assurance-chômage…d’une manière qui n’a jamais été annoncée par le gouvernement. Après les concessions faites aux Gilets jaunes, doit-on y voir une vengeance du gouvernement ?

En mars 2018, Muriel Pénicaud présentait la réforme dite « avenir professionnel ». Adoptée dans son principe cet été, celle-ci disposait d’un volet « contrôle des chômeurs » qui prévoyait des nouvelles sanctions, visant déjà à fliquer les chômeurs et leur faire porter la responsabilité de leur situation. Présentée dans une logique « d’équilibre » avec les investissements consacrés à la formation professionnelle, cette réforme comprenait l’allégement de certaines sanctions « disproportionnées » selon la ministre, comme celle du délai de radiation, en cas de manquement d’un rendez-vous Pôle emploi, passé de deux mois à 15 jours.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Decr ... x-chomeurs
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 09 Jan 2019, 18:21

Chômeurs : une mauvaise année commence !

Décret accentuant le contrôle et les sanctions à l’égard des chômeurs, négociations sur l’assurance chômage exigeant des économies risquant de toucher à l’indemnisation des demandeurs d’emploi, courbe du chômage qui ne baisse que marginalement : l’année à venir se présente mal pour les chômeurs.

C’est un drôle de cadeau que le gouvernement réserve aux chômeurs en cette période des vœux de bonne année. Dimanche 30 décembre, la veille des vœux du président de la République, un décret d’application de la loi « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », votée cet été et promulguée le 5 septembre, est paru au journal officiel. Il stipule dans son volet sanction, applicable au 1er janvier, qu’un chômeur refusant à deux reprises une « offre raisonnable d’emploi » verra son indemnité supprimée pendant un mois. En cas de nouveau refus, la peine passera à deux mois, puis quatre lors d’un troisième rejet d’une proposition. Le refus d’actualisation du projet personnalisé d’accès à l’emploi, celui qui définit les critères de l’offre dite raisonnable, conduit aux mêmes sanctions. « La suppression des droits est une nouveauté, jusqu’ici lorsqu’un chômeur était radié, ses droits étaient récupérés ultérieurement », se scandalise Thomas, syndicaliste CGT à Pôle emploi.

Pourtant avant le vote de la loi « avenir professionnel » au Parlement, le gouvernement avait rassuré que la suppression des droits des chômeurs n’interviendrait pas lors d’un premier refus de deux « offres raisonnables d’emploi », mais la fois suivante. Une erreur de communication ou un mensonge malheureux alors que le chef de l’État dans son allocation du 31 décembre a fait de la vérité un des trois piliers de ses vœux pour 2019. Sans nommer le mouvement des gilets jaunes, Emmanuel Macron a exhorté le pays à se protéger « des fausses nouvelles, des manipulations et des intoxications ». Pour l’exemplarité donnée par le gouvernement, c’est raté ! D’autant que les sanctions qui devaient être réduites à 15 jours de radiation à Pôle emploi pour un rendez-vous raté avec un conseiller, seront là aussi plus lourdes qu’annoncées. Ce sera un mois.

... https://rapportsdeforce.fr/classes-en-l ... e-01032834
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 15 Jan 2019, 21:46

App "La Pile de CV" : quand Pôle Emploi fait de la discrimination par l’argent

Une nouvelle étape est franchie dans la folie capitaliste de la "start-up nation" : Pôle Emploi propose aux chômeurs de télécharger une application qui fait payer les utilisateurs pour être repérés par des recruteurs. Un article du blog de Jean-Yves Mignet.

... http://www.revolutionpermanente.fr/App- ... r-l-argent
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 15 Jan 2019, 23:09

« Cela va vraiment être très violent » : des agents de Pôle emploi réagissent aux sanctions contre les chômeurs

La loi sur « la liberté du choix de son avenir professionnel » (sic), votée en septembre dernier, avait prévenu : les contrôles sur les chômeurs allaient se durcir. Mais personne ne s’attendait à ce que les sanctions prévues contre les demandeurs d’emplois soient si rudes, y compris les agents de Pôle emploi. Annoncées fin décembre par un décret publié au journal officiel, ces sanctions prévoient de rogner, voire de supprimer les indemnités chômage pour des rendez-vous manqués, des offres d’emploi refusées, ou des connexions sur son espace personnel pas suffisamment fréquentes. Du côté des conseillers, c’est la consternation, teintée de colère et de stress.

... http://www.revolutionpermanente.fr/VIDE ... que-HK-G36
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 18:00

Arnaque au chômage !

Avec un sens du calendrier magistral, en pleine mobilisation des Gilets jaunes, le gouvernement a annoncé par le décret du 30 décembre 2018 de nouvelles sanctions pour les chômeurs avec notamment : - Radiation pendant un mois en cas de non-respect d’un rendez-vous - Allocation suspendue au premier manquement à la recherche d’emploi - Interdiction de refuser une offre parce qu’elle engendre une baisse de salaire - Pôle emploi décide seul des sanctions Punir les fraudeurs au chômage est-il vraiment la priorité quand la fraude fiscale coûte chaque année plusieurs milliards d'euro au contribuable ? Par Louis Scocard

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 21 Jan 2019, 20:51

LE DÉCRET ANTI-CHÔMEUR DONT PERSONNE NE PARLE

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Pôle Emploi, machine à broyer

Messagede bipbip » 22 Jan 2019, 21:13

Chômeurs en fin de droit : une lutte quotidienne

Pôle Emploi : 2,6 millions de chômeurs sont inscrits au chômage. Pôle emploi assure le paiement des indemnités et aide à la recherche d'un nouvel emploi. Enquête sur le travail et les résultats de l'agence.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités