Revue de presse et actus diverses

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 02 Aoû 2018, 00:02

Chargés de mission de l’Élysée : Anticor saisit la HATVP

L’affaire Benalla a révélé au grand public l’existence de chargés de mission affectés au cabinet du Président de la République. Ces derniers n’ayant pas transmis leur déclaration de patrimoine et leur déclaration d’intérêts, Anticor a saisi la HATVP.

... http://www.anticor.org/2018/07/31/charg ... cor.org%29
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 03 Aoû 2018, 19:15

A quand un dispositif canicule pour les sans-abris?

Durant les périodes de grand froid, l’opinion publique est interpellée et des mesures hivernales sont prises pour tenter de mettre à l’abri un maximum de personnes, mais qu'en est-il en été ?

Durant les périodes de grand froid, l’opinion publique est interpellée et des mesures hivernales sont prises pour tenter de mettre à l’abri un maximum de personnes.

Ces dispositifs sont largement insuffisants, néanmoins, ils existent.

En été, de surcroit en période de canicule, la question se présente de manière totalement différente. Les autorités semblent réagir un peu comme si en été, les personnes sans-abris ne mouraient pas, alors qu’elles sont au contraire, particulièrement vulnérables.

En effet, il y a moins de lits proposés par l’hébergement d’urgence. Pendant l’été à Strasbourg par exemple, le turn-over est d’environ 4 nuits d’hébergement pour deux semaines sans proposition, considérant une personne qui appelle chaque jour le 115, numéro dédié.

Autant dire qu’à ce rythme-là, beaucoup de personnes sans-abris n’appellent plus le 115 et se débrouillent par elle-même.

Ces personnes perdent le contact avec les professionnels durant cette période, ce qui n’est pas sans conséquence sur leurs situations sociales et médicales. Par ailleurs, elles bénéficient plus difficilement, de fait, de lieux où elles peuvent se rafraîchir. L’accès au douche est plus complexe.

Les personnes sans-abris sont soumises à de rudes épreuves durant la canicule : difficultés de trouver un lieu où se rafraichir, se doucher. Les vêtements et les chaussures ne sont pas adaptés à de si fortes températures et apparaissent alors des problèmes de peau…

La mendicité au ras du bitume accroit le risque d'insolation.

Les décompensations ou aggravations de pathologies existantes ou pré-existantes liées à la chaleur se multiplient.

Lorsque le seul abris est une voiture ou une tente, selon l’endroit où elle est située, la chaleur y est infernale.

Les personnes dépendantes à l’alcool sont particulièrement vulnérables, elles pensent s’hydrater en buvant alors qu’elles ne font qu’accélérer le processus de déshydratation. L’alcool perturbe la production de vasopressine par le cerveau, une hormone qui régule l’activité des reins. Lorsqu’une personne boit, ses reins produisent trop d’urine et évacuent donc de grandes quantités d’eau. Or, le peu d’eau présent dans les verres d’alcool absorbés ne permet pas de compenser les pertes. Si par malheur, quelqu’un s’endort en plein soleil après avoir beaucoup bu, c’est le drame.

Les associations tournent à régime réduit en raison des congés. Néanmoins, elles mettent en place des maraudes, offrent de l’eau, des produits de première nécessité en délivrant des messages de prévention concernant les risques de déshydratation. Ce sont elles qui pallient au manque de vraies mesures étatiques, ce qui doit tout de même nous interpeller.

Au regard de ces situations, on comprend difficilement pourquoi il n’existe pas un dispositif national spécifique pour les sans-abris en période de canicule comme le dispositif hivernal, avec un vrai budget alloué. Les recommandations du plan canicule existent mais cela est dramatiquement insuffisant.

En effet, il me parait nécessaire que les personnes sans-abris puissent fréquenter des lieux adaptés et climatisés en journée, où il est possible de prendre des douches pour reposer un peu corps et esprits et garder le contact avec les équipes professionnelles. Par ailleurs, elles ont tout autant besoin de pouvoir trouver un lit que durant les autres saisons.

L’accès aux fontaines et toilettes dans les villes doit être renforcé et non pas comme nous l’avons vu dernièrement à Nice, coupé pour éloigner les sans-abris !


https://blogs.mediapart.fr/nadia-reiff/ ... sans-abris
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede Pïérô » 05 Aoû 2018, 00:47

Qui va partir en vacances ?
80 % des cadres supérieurs partent en congés chaque année, contre 50 % des ouvriers. Et encore, selon la catégorie sociale, on ne part ni aussi souvent, ni aussi longtemps, ni dans les mêmes conditions.
... https://www.inegalites.fr/Qui-va-partir-en-vacances

« Les riches sont deux fois plus nombreux à partir en vacances que les pauvres, et cela depuis 30 ans ». Entretien avec Sandra Hoibian du Crédoc
Partir en vacances, souvent et loin, c’est d’abord une question de revenus. Mais c’est aussi une question de milieu social. Entretien avec Sandra Hoibian, directrice du Crédoc.
... https://www.inegalites.fr/Les-riches-so ... pauvres-et
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 05 Aoû 2018, 14:38

440 euros d’amendes pour avoir protesté contre des violences d’agents RATP

Jeudi 19 juillet, deux jeunes femmes se font agresser, insulter et mettre un amende par des agents RATP alors qu’elles se trouvent face à un contrôle violent.

« Un homme se trouve maintenu au sol par plusieurs agents RATP qui lui font une clé de bras. Nous décidons de nous arrêter et de filmer la scène.

Cela ne plaît pas à ces agents RATP qui nous demandent de circuler. Nous refusons de partir et de fournir nos pièces d'identités sans motifs à des agents qui ne sont pas de la police. Ces agents nous filment ou nous prennent en photo et finissent par photographier nos pièces d'identité avec leurs téléphone personnels.

Un agent tente de faire tomber nos téléphones et nous ordonnent d'arrêter de filmer. Ils prétendent qu’ils vont déposer une main courante contre nous, ils profèrent des insultes sexistes (menace de filmer sous nos robes, remarques salaces comme “elle va se toucher sur moi ce soir”), et homophobes (“qui fait le le bonhomme entre vous deux ?”) pendant l'ensemble de la scène.

Les policiers arrivent et signifient après qu'on leur ait donné nos pièces d'identité et avoir appeler le central que filmer une intervention et la transmettre à des contacts par Whatsapp n'est pas un délit. Les policiers repartent et les agents RATP en profitent pour nous mettre à chacune deux contraventions « pour stationnement abusif dans un espace » soit 110 euros et refus d'obtempérer au même tarif 110 euros.

Voilà comment ça se passe dans ce pays : quand tu filmes une intervention violente pour essayer qu’elle ne dégénère pas, on trouve le moyen de te faire payer 440 euros. »


https://www.anti-k.org/2018/08/05/440-e ... ts-ratp-2/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 10 Aoû 2018, 12:07

Migrants. La Chapelle, le purgatoire des réfugiés

Face à des difficultés croissantes, les associations qui viennent en aide aux migrants accusent l’État et la Ville de Paris de ne pas assumer leurs responsabilités.

Porte de la Chapelle. Ici, le paysage semble asséché par la chaleur, le temps ralenti par l’attente. Sur le terre-plein central, entre plusieurs groupes de réfugiés assis à l’ombre de maigres arbres, des bouteilles d’eau vides jonchent le sol. Plus loin, une trentaine de réfugiés patientent, mines fatiguées, derrière une voiture garée à l’arraché sur le trottoir. C’est celle de l’association locale Présent, qui vient ici une fois par semaine distribuer des repas chauds à ceux qui ont faim. Quelques mètres en arrière, trois toxicos allument leur pipe de crack, une scène aujourd’hui ancrée dans le paysage. « Vivre à côté d’eux est difficile. Ils sont souvent très agressifs », explique Abdoulaziz, 15 ans, arrivé du Tchad après un passage difficile par la Libye, où il a connu l’esclavage avant de pouvoir traverser la Méditerranée.
La solidarité, freinée par la police

En cause, la fermeture d’un centre d’accueil de toxicomanes porte de la Chapelle et l’évacuation, fin juin, d’un campement sauvage connu sous le nom de « la colline du crack ». Une population délaissée par les politiques de la Ville qui vient aujourd’hui se nourrir des vivres des associations. Mais la cohabitation est devenue ingérable pour les associations. « Dès qu’ils sont en manque, ils deviennent violents. Nos bénévoles ont déjà reçu plusieurs coups, témoigne Alix Geoffroy, coordinatrice de l’association Utopia 56. Il faut passer beaucoup de temps à les calmer… Ça rallonge notre travail, c’est épuisant. »

À cela s’ajoutent le manque d’effectifs et la pause estivale de certaines associations. Les Restos du cœur, normalement présents toute la journée porte d’Aubervilliers pour distribuer de la nourriture, ont été absents au mois de juillet. Une carence palliée par de simples citoyens qui, coûte que coûte, viennent aider sur le terrain. Un acte de solidarité pourtant plusieurs fois freiné par la police. « Ils virent les associations et les bénévoles qui distribuent de la nourriture, sous prétexte qu’aucune autorisation n’a été donnée par la mairie. Ils sont même allés jusqu’à donner des amendes et à nous accuser de trouble à l’ordre public ! C’est aberrant ! » rapporte Alix. Pour Abdoulaziz, ces décisions « inhumaines » ont changé sa vision d’une France idéalisée comme un pays de droit, d’égalité et de justice pour tous. « Tous les matins, ils viennent nous réveiller à six heures pour nous dire de partir. Nous, on ne sait pas où aller. »

À qui la faute ? « À la mairie », dénonce la coordinatrice d’Utopia 56. Alors que Paris vit un de ses étés les plus chauds, la municipalité aurait pris la décision de fermer plusieurs points d’eau essentiels. « Même s’ils ne se disent pas responsables, c’est a priori eux qui ont le contrôle dessus. » Ian Brossat, adjoint au maire en charge du logement et de l’hébergement d’urgence, répond : « J’ai du mal à comprendre les plaintes quant à l’accès à l’eau, puisque 54 robinets ont été ouverts à proximité. » Une chose est sûre, les réfugiés ont souffert du manque d’eau en cette période de canicule.

... https://www.humanite.fr/migrants-la-cha ... ies-658968
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 22:36

Fusillade à Beaune : les deux auteurs présumés interpellés, le mobile raciste retenu

Sept jeunes avaient été blessés dans la nuit du 29 au 30 juillet dans cette commune de Côte-d’Or. Les deux hommes arrêtés ont été placés en garde à vue.

Deux hommes, soupçonnés d’être à l’origine des tirs qui ont blessé sept jeunes dans la nuit du 29 au 30 juillet à Beaune (Côte-d’Or), ont été interpellés vendredi 10 août au soir dans les Bouches-du-Rhône. Tous deux ont été placés en garde à vue, a annoncé le parquet de Dijon dans un communiqué. Ils sont soupçonnés de « tentative d’assassinat, violences aggravées par (…) notamment la circonstance que les faits ont été commis en raison de l’appartenance à une soi-disant race, religion ou ethnie, réelle ou supposée, injures publiques à caractère racial, menaces de mort à caractère racial », a précisé le parquet.

... https://www.lemonde.fr/police-justice/a ... 53578.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 13 Aoû 2018, 20:37

Protections féminines : pas de réglementation, et on s’en tamponne ?

La présence de substances toxiques dans les produits de protection intime met en lumière l’absence de réglementation pour les tampons et les serviettes hygiéniques. Alors qu’ils sont en contact répété avec les muqueuses des femmes chaque mois durant plus de trente ans.

L’anatomie du sexe des femmes est restée longtemps méconnue, réduite à sa fonction reproductive, essentiellement les ovaires, les trompes et l’utérus… Tout comme les règles (ou flux menstruel) sont encore un sujet tabou. Depuis les trois religions monothéistes, qui considéraient les femmes « impures » lorsqu’elles étaient réglées, jusqu’au liquide bleu des pubs des fabricants de tampons et de serviettes hygiéniques, l’obscurantisme persiste. La médecine elle-même n’a pas trouvé d’intérêt à examiner les douleurs des règles avant 2016, date de la première étude sur le sujet. Rien d’étonnant dès lors que les protections intimes, serviettes, tampons et coupes mensuelles ne fassent l’objet d’aucune réglementation spécifique, en France tout au moins. Ces protections sont pourtant utilisées au rythme de cinq jours en moyenne par mois durant trente ans, par la moitié de l’humanité, soit un marché immense et pour le moins « captif ». Et sont surtout en contact prolongé (voir encadré) et répété avec la muqueuse vaginale pour les tampons et génitale pour les serviettes. Ces produits, à propos desquels les experts de l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire) soulignent le manque de données tant sur les compositions que sur les matériaux utilisés que « les auditions des représentants de fabricants de ces produits n’ont pas permis de caractériser de façon précise », ne relèvent d’aucune réglementation spécifique. Un simple savon ou une crème pour le corps sont encadrés par la réglementation européenne sur les produits d’hygiène excluant, au nom de la sécurité des consommateurs, de nombreuses substances dont les cancérogènes, mutagènes et reprotoxiques (CMR cat. 1). Pour la muqueuse féminine, c’est la directive de sécurité générale des produits qui s’applique, sans autre forme de procès.

... https://www.humanite.fr/protections-fem ... nne-658698
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 15 Aoû 2018, 17:18

Entretien Assemblée Nationale : « un retour en force du secteur privé »

Cet entretien est en lien avec notre article « Assemblée nationale : une révolution de velours », publié le même jour https://www.alternatives-economiques.fr ... s/00085513

Sébastien Michon est chercheur au CNRS, spécialiste de sociologie des élus et du personnel politique. Il a réalisé, avec Etienne Ollion et Julien Boelaert, une enquête approfondie sur la véritable origine sociale des députés français, à publier cet été dans la Revue française de science politique. Alternatives Economiques a eu accès à ces données exclusives. Entretien.

... https://www.alternatives-economiques.fr ... e/00085117
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 15 Aoû 2018, 23:21

Racisme. « Il est certaines victimes que l’on écoute plus facilement que d’autres »

Quinze jours après la fusillade survenue à Beaune (Côte-d’Or) contre une vingtaine de jeunes, les deux tireurs ont été arrêtés et mis en examen pour tentative d’assassinat avec mobile raciste. Une trop longue reconnaissance pour les victimes.

«Pendant que Booba et Kaaris sont en train de faire le buzz et que BFM ne parle que de ça, nous, on est là, à prouver partout que ce n’est pas un règlement de comptes, qu’il s’agit vraiment d’un acte raciste. » Alors qu’il filme ses amis de dos, criblés d’impacts de balles de fusil de chasse, un jeune homme s’insurge publiquement sur Facebook contre le peu d’intérêt médiatique suscité par l’attaque survenue quelques jours plus tôt dans le quartier Saint-Jacques de Beaune (Côte-d’Or). Dans la nuit du 29 au 30 juillet, une voiture déboule pleins phares par une rue piétonne et tente de percuter une vingtaine de jeunes assis sur un banc près du City Stade. « On ne s’y attendait pas, témoigne un jeune dans un reportage d’Al Jazeera. Puis il y a eu cette phrase : “Bougnoules, on est chez nous et on va revenir ici calibrés.” » Deux semaines après cette expédition punitive, et après une enquête de la police judiciaire, le parquet de Dijon a arrêté puis mis en examen les deux hommes de 31 ans pour tentative d’assassinat et violences à caractère racial.

... https://www.humanite.fr/racisme-il-est- ... xtor=RSS-1
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 14:11

Hausse des dégradations de radars: bientôt des caméras de surveillance pour dissuader?

Le nombre de dégradations s'envole depuis le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur des 80 km/h. En Haute-Loire, par exemple, sur la route entre le Puy-en-Velay et Brioude, aucun des cinq radars fixes n’a échappé à la peinture. Ils sont devenus verts, bleus ou orange.

Des caméras pour surveiller... les caméras? Les radars automatiques sont de plus en plus souvent la cible de dégradations depuis le 1er juillet, date de l'entrée en vigueur de la limitation à 80 km/h sur le réseau secondaire. Dans certains départements, on bat même des records à tel point que des solutions sont envisagées pour identifier les auteurs des dégradations.

C'est le cas, par exemple, en Haute-Loire. Sur la route entre Le Puy-en-Velay et Brioude, aucun des cinq radars fixes n'a échappé à la peinture ces derniers jours. Ils sont devenus verts, bleus, ou orange. De quoi amuser certains automobilistes comme Jean-Yves. "Si c'est pour plus de visibilité je suis pour !", rigole-t-il.

Gendarmerie de Haute-Loire: "Une forte accélération depuis début juillet"

Mais pour Philippe qui emprunte cette route régulièrement, pas question de cautionner de tels agissements. "Je pense qu'il y a d'autres moyens de montrer son mécontentement face à la répression au niveau de la vitesse. Je suis pour la limitation et les contrôles mais bon là ça fait beaucoup."

... https://rmc.bfmtv.com/emission/hausse-d ... 08291.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 16:20

Rentrée scolaire: Le coût de la vie étudiante continue d'augmenter, selon l'Unef

La rentrée 2018 coûtera 1,31% plus cher que celle de l'année dernière, qui était déjà en hausse (+2,09%), selon l'enquête annuelle du syndicat étudiant Unef...

Loyers trop élevés, transports en commun onéreux : le coût de la vie continue d’augmenter pour les étudiants à quelques semaines de la rentrée universitaire, s’inquiète l'Unef dans un rapport publié lundi.

La rentrée 2018 coûtera 1,31 % plus cher que celle de l’année dernière, qui était déjà en hausse (+2,09 %), selon l’enquête annuelle du syndicat étudiant. Pour plus de la moitié des étudiants (56 %), cette hausse dépasse le niveau de l’inflation, estimée en juin à 2 % sur un an, souligne le rapport, dévoilé par RTL.

... https://www.20minutes.fr/societe/232268 ... selon-unef
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 23 Aoû 2018, 22:20

Électricité

Le tarif des abonnements augmente de 37% au 1er août pour les plus modestes

Image

https://www.facebook.com/photo.php?fbid ... =3&theater
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 24 Aoû 2018, 00:20

Préfets : une prime aux économies

Des bonus pour les préfets qui réalisent des économies : c'est le dispositif dévoilé par le gouvernement pour favoriser la baisse des dépenses dans les régions. La mesure fait débat.

C'est une méthode empruntée au privé. Edouard Philippe promet des primes aux préfets s'ils réalisent des économies dans leur région ou dans leur département. Le principe est acté dans une circulaire sur l'organisation des services publics sur le territoire. "Un mécanisme d'intéressement aux économies réalisées sera également instauré", est-il écrit dans ce document. Une méthode que dénoncent les élus de gauche, qu'ils soient à la tête d'un département ou d'une commune. "On a l'impression d'avoir des préfectures qui rentrent au CAC 40", déplore Guillaume Coutey, maire de Malaunay (Seine-Maritime).

... https://www.francetvinfo.fr/economie/em ... r=CS2-765-[twitter]-
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 28 Aoû 2018, 21:12

Les retraités très remontés contre le gouvernement

Il ne fait décidément pas bon être retraité sous Macron. Après la hausse de la CSG pour environ 60 % des retraités et le gel des pensions, le Premier ministre a annoncé dimanche vouloir augmenter le niveau des retraites de seulement 0,3 % soit une perte de pouvoir d'achat d'environ 1,5 points.

Il ne fait décidément pas bon être retraité sous Macron. Après la hausse de la CSG pour environ 60 % des retraités (7,5 millions de foyers) et le gel des pensions, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé dimanche vouloir augmenter le niveau des retraites de seulement 0,3 % soit une perte de pouvoir d'achat d'environ 1,5 points, la revalorisation ne prenant pas en compte l'inflation... Reportage avec des retraités très remontés Thibault Lefèvre...

Thibault Lefèvre est allé à la rencontre de Françoise, une retraitée qui vit dans un petit pavillon avec jardin, dans les quartiers Nord de Melun, en Seine-et-Marne.

... https://www.franceinter.fr/emissions/gr ... 1535344312
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Revue de presse et actus diverses

Messagede bipbip » 01 Sep 2018, 20:31

Laisse pas trainer ton flingue

On le savait déjà, l’autorisation qui avait été donnée aux policiers de garder leur arme de service suite à l’attentat du 13 novembre n’a eu aucun effet sur la lutte contre le terrorisme. Les événements liés à cette circulaire qui autorise les policiers à conserver leurs armes en dehors des nécessités de leur travail se retrouvent plutôt dans la rubrique « faits divers ». Un article de Libération d’octobre 2017 nous rappelait que selon leurs estimations, à cette date, seul un délit avait pu être empêché par cette mesure http://www.bfmtv.com/police-justice/ess ... 11555.html. L’article ajoutait que des armes ramenées chez eux par les agents dans le cadre de cette circulaire avaient surtout servies à tuer leurs conjointes ou eux-elles mêmes [1].

Dans le Canard enchaîné du mercredi 29 août on apprend qu’en plus de ne pas servir à lutter contre le terrorisme, cette mesure a vu la création d’un nouveau type de délit : le vol d’armes à feu de policiers. Selon le palmipède, et pour la seule région de Paris, ce ne sont pas moins de 24 armes qui ont été volées ou perdues depuis le début de l’année... C’est le meurtre de Vanesa Campos qui a permis de découvrir cette information, la préfecture ayant fini par révéler que l’arme qui avait servi à la tuer avait été dérobée quelques jours plus tôt à un policier venu visiter hors de son service les travailleuses du sexe du bois de Boulogne...

Cet été, quelques autres affaires annoncées dans la presse auraient déjà pu nous mettre la puce à l’oreille comme la disparition d’une arme de service « oubliée » par un policier dans un Décathlon https://www.francetvinfo.fr/faits-diver ... 64837.html.
Notes

[1] Précisant qu’avant la circulaire les policiers avaient déjà une fâcheuse tendance à utiliser leurs armes de services pour mettre fin à leurs jours où à ceux de leurs proches.


https://rebellyon.info/Laisse-pas-train ... ngue-19507
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers France

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités