Honza (voyageur bloqué dans le 04)

ce n'est pas obligatoire mais ça participe à humaniser

Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede da23real » 05 Juil 2018, 13:20

Bon je fais une petite presentation, principalement dans l’espoir de casser certains mythes et faire réagir quelques personnes des milieux altemondialistes/antifa sur des préjugés devenus des lieux communs dans ces milieux.


Alors je met tout d’abord un lien dans lequel je parle de mon experience chez Thomann en Allemagne. Qui devra it être boyccoté comme la plupart des systèmes de cyberventes au même titre que Lidl ou McDo. Et ne serait-ce que parce que la vente en ligne marginalise ceux qui n’y ont pas accès (sdf, surendéttés, etc.)
https://fr.m.audiofanzine.com/le-pub-de ... sique.html


Avant cette histoire j’étais plus ou moins dans le délire anti zonards naissant. Mais j’avais commencé à me poser des questions après avoir vécu en appart avec des dealers qui était du genre à fracasser les pits achetés pour proteger le biz (j’etais le seul à m’interposer). Aujourd’hui je vois ces gens qui sont les premiers à baver sur les zonards drogués tabassant les chiens. Ce genre de personne que j’ai aussi fréquenté plus tard. Au pire des cas une calbote sur le corniaud. C’est pas cool ok mais le seul vrai crime c’est que c’est fait dans la rue aux yeux de tous. Celui qui a une belle villa ne sera jamais inquiété. Le pire que j’ai pu voir dans ce domaine c’est un type qui essayait d’exciter mon chien alors que je faisais la manche, et plus loin j’en remarque un autre qui filme… avec son smartphone testé sur les animaux. En gros il esperait que je le frappe pour le faire placer dans une cage à la SPA (souçonné d’être une belle façade qui cache du trafic de fourrure)… bref…

Alors en gros alors que j’aurais surement pu me faire booquer dans des squats anarko si j’avais continuer à bosser pour ces rapaces (qui ne m’ont pas gardé car je n’etais pas prêt à vendre n’importe quoi juste pour faire tourner la caisse) grâce à une connexion internet et un beau Myspace. Mais si je me retrouve à la rue, tout en essayant de me remotiver à reprendre les saisons alors tout ces milieux me claquent la porte au nez avec un message du genre « on veut pas de zonard punkachien toxico ». Sans même essayer d’apprendre à me connaître.


Alors dans le cas de St-Etienne dont je parle dans le lien posté plus haut voilà les faits. Après 3 ans à vivre dehors et alors que j’avais zappé l’optique de trouver un camion on me propose une voiture à 150eur. Estaffette parfaite pour rentrer la tente et 3 affaires. Je decolle à St-Etienne avec l’idée de chercher un taf ou au pire rsa pour tout mettre en regle. Arrivé là bas je demande donc à ce squat s’il y a une place et qui me recalle. Pas si grave finalement car dans le quartier où je suis je peux brancher ma platine 12v à l’arriere de la voiture et donner des cours des scratchs à des jeunes d’un quartier qui adorent ça. Et j’en profite pour leur apprendre à dresser un chien sans violence. A cette époque je me rapproche aussi d’une meuf que les squats avaient envoyé petre alors qu’elle était à la rue. Elle avait commencé à fuguer vers 12ans à cause d’un pere soulard qui la frappait et la violait. Très vite tombé dans la came. Puis des allers retour en foyer. Puis à 16 ans la zone avec une gosse sur les bras. Bas pour les squats c’est « degage saleté de punkachienne toxico » !!! Enfin à cette periode elle se motive à reduire ses doses pour pouvoir tenir le coup en saisons qu’on projette de faire ensembles. Elle promet à sa fille qu’on ira à la mer si elle travaille bien à l’école. La gamine finira 1ere de la classe. Mais la veille du jour où j’avais rdv à l’assurance, alors que Sarkozy vient d’être élu la voiture brûle. La fille accuse la mère de l’avoir menti pour les vacances à la mer, qui me le repproche. Le ton monte et tout s’embrouille. D’autant que non assuré je me retrouve à devoir payer remorquage et destruction. Imossible pour moi et par la suite je dois demander pour tout mes tafs à être payé en cash. Alors je ne peux pas être sûr que ce soit des anarchistes qui ont fait ça mais plus tard alors que j’étais dans ce squat j’en ai entendu se vanter d’avoir brûlé des voitures durant cette période. Et pour la fameuse amie je ne l’ai revu que plusieurs années plus tard. Encore plus gravement dans la came. La gamine n’ayant plus jamais eu d’aussi bonnes notes.


Pendant des années ça a toujours été le même topo avec un grand nombre de squats et autres sound systems de teuf vers qui j’allais pour proposer de la zic, un atelier ou demander un hebergement. Sans même essayer de me connaître on me recalait en qualité de punkachien toxico. Un jour à Rome alors qu’on vient de me dire non je vois arriver des payous avec encore le ticket d’enregistrement de l’aeroport surs les sacs. Plus tard alors que j’étais en Allemagne je décide de faire le test de demander une place par internet… et là ça passe beaucoup mieux. Même topo pour des sound system qui m’avait envoyé chié alors que je proposais de venir écouter mon live au camion sur place pour me faire jouer. Soit ils ne venaient même pas, soit ils jugeaient ça pourri. Par le biais de Facebook/Soundcloud, alors que la qualité mp3 massacre tout ce qui fait le charme d’un set analo, alors là « oua trop de la balle ça te dit de jouer on repose telle date ». Bon sauf que moi j’ai des valeurs et je préfère vivre au jour le jour. Donc je zappe ces rigolos.


Un autre motif d’exclusion de squats anarcho c’est le fait de manger de la viande. Un pote zonard qui avait un peu la même histoire que la meuf dont je parlais plus haut me racontait à une période où il partait faire des saisons avec son camion il tombe en panne. Pas en règle il essaie de faire vite avant que lui tombe un contrôle. Il cherche la panne et envoie son pote acheter des kebbabs. Plus tard il voit qu’il y a un squat à côté et demande de l’aide. Refus total. Motif : ils les ont vu acheté des kebbabs !!!! A cette époque mon pote savait tout juste que des gens ne mangeaient pas de viande. Et s’ils l’avaient aidé tout en ventant ce mode d’alimentation je pense qu’ils auraient réussi à les « convertir ». Car récemment j’ai revu ce type, qui m’a dit avoir rencontré une vegan venu lui apporter un casse croûte végé dans la rue. Puis de discussion en sympathie elle lui a donné envie d’arrêter la viande.


Pour moi ça a été la même chose. J’ai souvent essayé de me rapprocher de squats vegans avec l’envie d’apprendre à cuisiner et partager mes repas avec d’autres végés. Mais chaque fois on me recale pour les mêmes préjugés. Derniere experience en date Les Tanneries de Dijon. Alors pour l’histoire j’ai tenté de reparer mon C25 tombé en panne en Allemagne et tracté jusqu’à Troyes avec l’Iveco que je venais d’acheter. Trois mois allongé dans la boue pour apprendre à faire un truc qui aurait du être fait en 3 maximum dans un garage associatif ou l’aide d’un bon mecano. Mais à l’heure du tout connecté même les gens que je vois en camion ici ou là à qui je demande de l’aide me regardent avec suspicion et me laissent en galère. Du coup il a fallu que je cède et achète une tablette d’okaz (50eur) pour aller squater la wifi du Quick du coin (qui me grille vite et je me retrouve obligé de payer chaque fois un café) pour essayer de trouver de l’aide sur le net. Reseau sur lequel n’importe qui raconte n’importe quoi pour se la raconter mecano. Et pour avoir fait un tout petit truc de travers le moteur commence à cogner fort quand j’arrive à Dijon.

J’essaie de voir le côté positif des choses. Je sais qu’il y a un squat engagé dans cette ville. Je me dis qu’en échange du prêt de mon studio, de mes panneaux solaires, de mon aide en mécanique ou traduction par exemple (anglais, allemand, italien courant) on me donnera quelques cours de cuisine végé et un lieu ou changer le moteur.

Alors après avoir pris contact la meuf m’explique qu’ils faut attendre l’AG durant laquelle ils decideront. 1Ere surprise les squats sont devenus aussi compliqués que la bureaucratie Française. Rien de très grave, à le limite ils sont organisés. Je reviens après l’AG et là on me dit que c’est non pour être dans les murs (à cause du chien si je me souviens bien) mais que je peux tout à fait rester dehors c’est pas chez eux ils ne peuvent rien dire. 2Eme surprise ils sont très à cheval sur les lois françaises. Un ancien de là bas me le confirmera puisqu’ils sont totalement anti-marijuana mais acceptent l’alcool… taxé par l’état. Bon bref. Alors à peine posé derrière (lieu pleins de débris de verre et pisse de punks, super pour mon chien) je vois des types qui viennent graffer. Alors qu’ils me voient là même pas bonjour ni rien. J’essaie de discuter et proposer de peindre mon camion mais ils me snobent totalement (saleté de punkachien je présume) et trouvent plus logique de recouvrir une fresque magnifique !!!!

Au fur et à mesur des jours j’essaie tant bien que mal de sympathiser dans le squat lors de la 1ere journée ouverte au public, par exemple durant le repars j’insite bien « qu’est ce que c’est bon ces trucs végés, qu’est ce que j’aimerais savoir cuisiner comme ça ». Je pensais qu’ils allaient se disputer pour me proposer je ne voie que des regards de travers. Peut-être qu’ils me soupçonnaient d’être une espion du lobby de la viande va savoir ???!!! A un moment j’essaie vaguement de faire remarquer à une meuf qui semble reperer les groupes cool du moment sur le net que ce mode de fonctionnnement exclue ceux qui vivent au jour le jour sans portable ni internet. J’avais l’impression de parler au mur.

Durant la 1ere séance ciné je me barre tellement le film est nul. D’autant plus en qualité Divx. Globalement tout ce qui est numerique me stress et le stress est à éviter quand on est épiletique. Mais comme c’était un film gay j’imagine que ça a du suffire pour qu’ils me considèrent homophobe. Le lendemain je dépose dans leur zone de gratuité des films de mon pote Jeremie Lenoir « Foniké » qu’il a tourné en Guinée. Les migrants qu’ils accueillent se jettent dessus et me demande le prix. Je dis que je les laisse et que ce n’est plus mon problème. Les mecs du squat leur disent au moins qu’ils peuvent prendre comme ils veulent. Plus tard ces fameux sans papiers me reparlent du film et l’un d’entre eux me fait un freestyle dans le style de rap qu’il préfère « old school funky ». Je kiffe à fond et lui dit que c’est bien avec l’envie de produire ce genre de choses que j’ai monté mon studio vintage. Mais comme je n’ai pas assez de soleil derrière le squat il faudrait négocier avec ceux du squat que je me gare dans le jardin, où que je rentre le studio…. Refus total. Sans explication. J’imagine qu’ils étaient trop arrogants pour admettre qu’ils s ‘étaient trompé sur mon compte… Durant les 3mois où je suis resté dans le coin je n’ai vu passer sur scène que des groupes blancs… et globalement minables. Alors qu’ils y a parmis les réfugiés qu’ils hebergent des musiciens d’exception. Aucun atelier ne semle leur être proposé pour s’auto débrouillé. Ils restent là à errer, picoler, ou tchatait sur le net avec les gens du pays.

Autre anecdote : durant cette période je réparais en même temps que mon camion ma rm1x. J’avais trouvé qu’il s’agit juste d’obsolescence programmé et que les touches se decalent avec le temps. Il suffit de mettre un petit de silicone… ou adapter des touches de calculettes de recup par exemple. J’en parle à un mec du squat qui me dit avoir le même problème avec la même bécane. Je lui propose de venir voir au camion avant que je remonte tout le soir même. Ils me demandent si j’ai pas mis des photos sur le net !!!???!!! En gros alors que je suis juste à côté il préfère se servir d’un ordinateur alimenté en nucléaire pour aller chercher les photos sur un serveur americain alimenté au charbon. Mais voila ça lui éviterait d’avoir à s’ouvrir l’esprit et venir au camion. Voir que des gens de se milieux sont super debrouillards et fans de DIY. Enfin devant mes questions savoir pourquoi il refusait il a pas du osé dire « j’aime pas les punkachiens kétaminés » et il est venu. Mais ça ne l’a pas aidé pour autant à avoir plus de respect pour celui qui peut lui apprendre quelque chose que le serveur internet qui lui donne accès aux infos postées par d’autres (qui s’enrichissent sur l’entraide des gens en fait soyons honnête).

Alors que j’étais là bas alors que j’étais parti chercher le moteur pour mon c25 avec l’iveco lorsque je viens je trouve le par brise de mon c25 brisé… Aucune piste serieuse mais quand je rentre au squat demander de l’eau je les vois tous pouffer de rire dans mon dos. Etais ce une vengeance ? Pourquoi ??? Mystère !

Finalement avant que je finisse par changer mon moteur et mon pare brise du coup j’invite un groupe venu jouer au sqaut à jamer un peu sur mon matos vintage avant le concert. Alors que tout les autres me regardaient de travers lorsque je proposais (pas assez de tatouages testés sur les animaux sur les bras je présume) ceux là accepte. Un premier vient au camion avec sa basse. Il se fait super plaisir avec mes effets qu’ils revaient de pouvoir essayer et il conseille à la claviersite de venir faire un tour. Elle aussi tripe à mort. Il est trop tard pour refaire toutes les balances avec mon matos mais si elle avait été averti avant elle aurait commencé plus tôt pour pouvoir jouer sur mes synhtés que je proposais de partager GRATUITEMENT. Elle me demande plusieurs fois aussi pourquoi ils ne m’ont jamais fait jouer alors que je suis juste à côté tandis qu’ils les font venir de l’autre bout de l’europe, en insistant sur le fait que ma zic est bien plus originale que la leur. Et l’ensemble du studio une belle prouesse de DIY et de technique. Elle reste aussi regarder un film sur mon ensemble TV-Magneto de recup et ne comprend pas non plus pourquoi ils ne me laissent pas projetter certaines pures merveilles de films que j’ai trouvé dans les poubelles. Non ils préfèrent telecharger du divx underground. Je lui avoue que je serais justement curieux de savoir pourquoi. Elle aura essayé de leur demander. Comme elle m’invite à venir bouffer après le concert pour me remercier du bon moment passé au camion je lui dis que le squat ne voudra pas. Elle me dit que c’est elle qui cuisine et insiste. Avant de passer à table un mec me demande ce que je foue là, me précise que ce n’est pas un repas public et me dit de bouger. La meuf lui fais alors savoir que c’est elle qui m’invite et il dit rien. Sans s’excuser pour autant. Evidemment l’ambiance est pas terrible.


Enfin voilà. Si cette petite présentation peut en faire reflechir quelques uns sur cette espèce de mode que je considère ni plus ni moins comme neo-fachos de criminaliser les gens qui vivent à la rue et/ou avec des chiens et/ou toxicos ça aura au moins servi à quelque chose.

Pour les Tanneries si vous vous sentez plus à l’aise derrière un écran pour m’expliquer votre version des faits et ce pourquoi tant de haine à mon égard je serais vraiment curieux car j’avoue que j’ai toujours pas compris !!!!


Ps : je ne parle pas de l’éléctrosensiblité car je pense en parler plus précisément dans un post à part, dans lequel j’espère quand même démonter quelques mythes aussi tenaces que celui des zonars qui « pourrissent la revolution »
da23real
 
Messages: 38
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede Pïérô » 06 Juil 2018, 07:42

Bienvenue da23real :)
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede da23real » 06 Juil 2018, 18:37

Passionnant ce forum ;)
da23real
 
Messages: 38
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede Pïérô » 08 Juil 2018, 12:52

Moi, je connais pas trop cet univers, donc il est difficile d'intervenir sur ce type de témoignage. Cela vaut pour témoignage.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede da23real » 13 Juil 2018, 08:15

Tu connais pas trop l'univers des anarcho squatters zadistes et leurs préjugés sur les gens de la rue ?
da23real
 
Messages: 38
Enregistré le: 25 Juin 2018, 19:49

Re: Honza (voyageur bloqué dans le 04)

Messagede Pïérô » 13 Juil 2018, 23:28

Ben non, et sans doute pas assez pour tracer des lignes sur la comète et énoncer de telles généralisations.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21580
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps


Retourner vers Présentation membres, accueil

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités