ZAD de Romainville

Nucléaire, OGM, projets inutiles, ZADs ...

ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 21:36

Pique-nique résistant à Romainville
« Préservons la forêt de la Corniche des forts »

Dimanche 16 septembre 2018
à 11h, Parc de la Sapinière, 98-106 Avenue du Colonel Fabien, Romainville (93)

La forêt de Romainville est une forêt de 27 hectares et entourée de parcs.

La nature s'y est reconstituée spontanément depuis 60 ans sur ces anciennes carrières de gypse.

L'accès est interdit du fait de ces anciennes exploitations en sous-sol.

Le site est menacé par un projet de base de loisirs datant des années 2000, piloté par la direction des sports et loisirs de la Région.

1/3 de cette jeune forêt - 60 ans - va être rasée, pour laisser la place à un "Solarium, un poney-club, une école de cirque"

Outre les arbres et les collections de lianes, cette forêt héberge de nombreux animaux et insectes.

Un autre projet est possible, plus ambitieux pour les habitants de Seine-Saint-Denis et qui préserve la nature.

Nous organisons des pique-niques résistants, échanges d'informations et d'expérience sur les luttes environnementales et urbanistiques (14 modifications du PLU depuis 2009 + Ville 1er Maire Bâtisseur de France en 2015), dans cette commune de 25 000 habitants, à 2 pas de Paris.

3785 signatures, en 1 mois, pétition : https://www.change.org/p/sauvons-la-for ... omainville

https://paris.demosphere.eu/rv/63962

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 23 Oct 2018, 16:57

Besoin de soutien à la ZAD de Romainville !

Depuis quelques jours, les tronçonneuses détruisent un bois à Romainville (93) . Les habitant(e)s ont besoin de soutien sur place pour s’y opposer et construire une ZAD (Zone à Défendre) afin d’empêcher le saccage des lieux.

Rendez-vous tous les jours dès 7h du matin et toute la journée à l’entrée du chantier depuis le Parc de la Sapinière, 98-106 Avenue du Colonel Fabien, prendre le chemin qui descend le long des potagers. Ne pas oublier de venir avec une pièce d’identité en cas de contrôle par la police.

Métros les plus proches : Bobigny – Pantin – Raymond Queneau (ligne 5), Mairie des Lilas (ligne 11).

Contact sur place: Florine (06 75 50 11 05)

Il est également possible de faire un don pour soutenir la ZAD de Romainville.

À deux kilomètres à l’est de Paris, en contre-bas de la cité Gagarine, il existe une forêt clôturée de 27 hectares, interdite au public : la Forêt de la Corniches des Forts, à Romainville.

La Région Ile-de-France a prévu d’en défricher 8 hectares pour la transformer en Ile-de-Loisirs, un non-sens dans le contexte de crise écologique actuelle. Depuis le lundi 8 octobre, les machines ont été lancées à l’assaut de cette forêt. La destruction a commencé.

Chaque jour, dès l’aurore, nous avons été un petit nombre sur place, soutenus par quelques élus, pour tenter d’entraver la mise en place du chantier, puis l’avancée de la broyeuse et de la pelleteuse qui attaquent le bois, en remontant depuis l’entrée du chantier située en bas de la forêt, au coin de la rue du Dr. Vaillant et du chemin du Trou Vassou.

Lundi 15 octobre, la présence pacifique d’un petit nombre de personnes (entre 30 et 50 selon les moments) déterminées à ne pas quitter les lieux, aura suffi à faire reculer les machines pour la journée. Nous appelons à reproduire l’expérience tous les jours pour demander l’arrêt immédiat des travaux et un débat indépendant sur le devenir de cette forêt.

On lâche rien!

http://www.desobeir.net


http://www.desobeir.net/2018/10/22/beso ... mainville/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 27 Oct 2018, 14:11

Forêt de Romainville : non à la base de loisirs ! Non à la gentrification ! Droit à la ville pour les habitantEs !

Depuis le 14 octobre, l’agitation s’est répandue dans la forêt de Romainville (93). 400 personnes étaient réunies ce jour-là pour protester contre sa destruction. Le site, occupé dans la foulée pour empêcher les travaux, avec le soutien d’élus locaux, est devenu une « forêt à défendre ».

Malgré la faible couverture médiatique, une pétition contre la destruction de la forêt a déjà recueilli plus de 17 000 signatures1. Toutes les bonnes volontés sont accueillies chaque jour, dès 7h30, à l’entrée du chantier (parc de la Sapinière), et des pique-niques conviviaux sont prévus le dimanche.

On parle de 62 hectares, généralement tranquilles et densément boisés, en petite ceinture parisienne, installés sur d’anciennes carrières de gypse – une rareté écologique et un poumon vert en pleine ville. Les uns, à grand renfort de CRS, veulent abattre les arbres pour y construire une « base de loisirs ». Les autres, riverainEs et militantEs, avec leurs associations et leurs collectifs, appellent à s’opposer au projet en s’inspirant de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, où l’alliance des occupantEs et des riverainEs est venue à bout du grand projet inutile et nuisible d’aéroport dans le bocage.

Un lieu qui échappait aux logiques marchandes

Dès avant la fermeture des dernières carrières en 1965, la forêt a été largement utilisée par les habitantEs pour leurs loisirs. Les interdits des autorités ne les en ont pas empêchés, vu le charme du lieu. Les mêmes autorités, en revanche, ne se sont pas pressées pour sécuriser la forêt. La transformer en base de loisirs commerciale, c’est détruire un lieu de mémoire pour les habitantEs, qui échappait aux logiques marchandes.

La commune de Romainville a longtemps été dirigée par le PCF, avant de basculer en 2007 aux mains d’une coalition MGC2-PS-EELV (dirigée par la mairesse ex-PCF Corinne Valls). Le projet de base « la Corniche des forts » a coïncidé avec le moment où la municipalité a rompu avec le PCF. Il concerne également les communes voisines de Pantin, Les Lilas et Noisy-le-Sec, sur le territoire desquelles se trouve une partie de la forêt. Les quatre communes ont créé un syndicat mixte avec le département et la région pour réaliser le projet, relancé en 2015 par la présidente de la région Valérie Pécresse.

Gentrification à marche forcée

Ce projet s’inscrit dans une politique de gentrification à marche forcée de Romainville. L’arrivée du tramway et du métro est prévue depuis une dizaine d’années, ce qui n’est évidemment pas un mal en soi. Mais, dès 2008, Corinne Valls refusait d’appliquer la loi sur le droit au logement opposable, prétextant la pénurie de logements sociaux. Sa politique s’inscrivait dans la « reconquête de l’est parisien » annoncée par Jacques Chirac en 1986. Le « nouveau programme de renouvellement urbain » porté par les 9 communes d’Est Ensemble vise à créer des opportunités juteuses pour les secteurs de l’immobiliser et du BTP, aux dépens des habitantEs actuels. La « rénovation » actuelle de la cité Gagarine, par exemple, a pour ambition de remplacer les HLM populaires par un mélange de logements privés et de logements sociaux destiné principalement aux classes moyennes.

Discuter et décider collectivement

Les habitantEs de l’est parisien ont le droit d’y vivre dans des logements décents et accessibles. Ils ont le droit d’y disposer d’espaces de loisir non-marchands, et d’un environnement sain et agréable. Cela passe par la construction en masse de logements sociaux de qualité, avec des loyers équivalant à 20% des revenus des foyers, mais aussi par le plafonnement des loyers dans le parc privé. Cela passe aussi par le contrôle des habitantEs sur tous les projets d’urbanisme.

S’ils et elles, revendiquent un tel contrôle, les habitantEs posent la question de qui doit prendre les décisions d’aménagement du territoire. Cela implique de s’organiser en comités locaux, pour pouvoir discuter et décider collectivement, en toute indépendance par rapport aux institutions municipales, départementales et régionales. On pourrait alors prendre aussi à bras-le-corps le problème fondamental de l’emploi : une commune comme Romainville connaît un taux de chômage officiel proche de 20%, et nombreux et nombreuses sont les RomainvilloisES contraints à des temps de trajet supérieurs à une heure pour se rendre sur leur lieu de travail. Le droit à la ville, c’est le droit des citadinEs au logement, au travail et au loisir sur leur lieu de vie. Un projet de société qui s’oppose au modèle capitaliste.

Victor Müller

1. Pétition en ligne ; page Facebook des occupantEs https://www.facebook.com/groups/amisfor ... edesforts/
2. Le MGC, « Mouvement de la gauche citoyenne », est le mouvement créé par Corinne Valls quand elle a quitté le PCF.


https://npa2009.org/actualite/ecologie/ ... t-la-ville


Romainville : une forêt sacrifiée sur l’autel des loisirs

À Romainville, la municipalité a décidé de raser une partie d’une forêt qui a poussé sur d’anciennes carrières afin d’y construire une « île de loisirs ». Une bétonisation qui va à l’encontre de toutes les préconisations des experts du climat, estimant au contraire qu’il faut préserver le plus d’espaces verts pour capter le CO2. Mais l’avidité des promoteurs immobiliers n’a jamais fait bon ménage avec l’écologie.

reportage : https://radioparleur.net/2018/10/22/rom ... zad-beton/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 27 Oct 2018, 20:10

Appel à occupation à partir de dimanche 28 octobre à la forêt de Romainville

À partir de ce dimanche 28 octobre à la forêt de la Corniche des Forts de Romainville, occupons les bois et donnons plus d’ampleur à la résistance déjà bien commencée sur cette Forêt à Défendre !

Depuis bientôt trois semaines, militantes et militants s’activent à la forêt de la Corniche des Forts de Romainville, pour empêcher qu’elle ne soit dévastée au « profit » d’une île de loisir…

Pour rappeler la situation, à deux kilomètres de Paris, en contrebas de la cité Gagarine de Romainville (93), se tient une forêt clôturée de 27 hectares, interdite au public, qui a grandi sans intervention humaine depuis une soixantaine d’années, en laissant se déployer une biodiversité rare et foisonnante. La Région Ile-de-France a prévu d’en défricher un tiers pour la transformer en « île de loisir », un non-sens dans le contexte de crise écologique actuelle, d’autant plus lorsqu’on observe les forêts et parcs situés juste à côté de la Corniche et laissés à l’abandon alors qu’ils pourraient très bien être entretenus et accueillir de nouveaux « espaces de loisir ».

Depuis le 8 octobre, le déboisement a déjà été bien entamé par les bulldozers et les tronçonneuses… Néanmoins, les interventions militantes ont fait reculer les machines qui n’interviennent plus dans la forêt depuis le 15 octobre. Tous les matins, dès 7h30, on se rassemble sur place pour poursuivre la résistance.
Mais les machines continuent de tourner… notamment la foreuse, qui creuse depuis plusieurs jours à l’entrée du site pour aller chercher l’eau qui servira à combler, avec plusieurs milliers de tonnes de sable prévues à cet effet, les anciennes carrières sur lesquelles la forêt a repris ses droits. Car c’est bien d’injecter du coulis de béton dans le sol dont il s’agit ici. Cela impliquerait la destruction d’une grande partie de la faune et imperméabiliserait le sol, empêchant l’absorption naturelle de l’eau dans, rappelons-le, l’un des départements les moins boisés de France.

Si certains bruits qui courent cherchent à nous faire croire que les travaux seront suspendus dans les jours à venir, l’acharnement des chefs de chantier à poursuivre le forage nous laissent à penser qu’il ne faut surtout rien lâcher, et au contraire, se mobiliser et s’organiser davantage pour défendre ce lieu !

C’est pourquoi nous appelons à l’occupation de la forêt à partir de ce dimanche 28 octobre, en même temps que le pique-nique rituel du dimanche, prévu à partir de 13h au parc de la Sapinière devant l’entrée de la forêt. Il sera question de construire dans la forêt des barricades, des cabanes, et autres œuvres de défense et de résistance…

Rendez-vous à partir de 13h au Parc de la Sapinière, 98-106 Avenue du colonel Fabien, avec pour celles et ceux qui peuvent de quoi bricoler dans les bois (ficelles, outils, peinture, bombes de couleur…)…

On lâche rien ! A dimanche (et jours suivants) !

Métros les plus proches : Bobigny – Pantin – Raymond Queneau (ligne 5), Mairie des Lilas (ligne 11)

Les Résistant.es de la forêt de la Corniche

https://paris-luttes.info/appel-a-occup ... r-de-10946
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 04 Nov 2018, 21:02

SOUTIEN AUX INCULPES DE ROMAINVILLE

Venons nombreux pour soutenir les sept personnes convoqué.e.s au Tribunal Administratif de Montreuil , mercredi Novembre 7 à 14h30, pour avoir marché dans une foret menacée par les tronçonneuses à Romainville (93).

Un appel à don a été lancé pour soutenir les inculpés https://www.helloasso.com/associations/ ... omainville.

Rendez-vous à 14h devant le Tribunal: 7 rue Catherine Puig à Montreuil (Métro Robespierre).
Contact: Florine (06 75 50 11 05).

Chantons,
sortons les banderoles,
et soyons présent.e.s pour nos camarades du Foret de la Corniche des Forts.
On lâche rien!

http://www.desobeir.net


http://www.desobeir.net/2018/11/02/sout ... mainville/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ZAD de Romainville

Messagede bipbip » 10 Nov 2018, 19:29

À Romainville, près de Paris, la forêt sauvage résiste au béton
La forêt remarquable de la Corniche des forts, à cheval sur quatre villes de Seine-Saint-Denis, est menacée par l’aménagement d’une base de loisirs. Les opposants s’organisent pour ralentir l’avancée des pelleteuses et ouvrir le dialogue avec la présidente de la région Île-de-France, porteuse du projet.
Romainville (Seine-Saint-Denis), reportage
... https://reporterre.net/A-Romainville-pr ... e-au-beton

Forêt de Romainville : le tribunal rejette la demande d'expulsion de la région
Première victoire pour les opposants à l'abattage des arbres dans la forêt de la corniche des forts de Romainville, en Seine-Saint-Denis. La demande d'expulsion, formulée par la région Île-de-France, a été rejetée ce jeudi par le tribunal adminsitratif.
... https://www.francebleu.fr/infos/climat- ... 1541697197
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33973
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Écologie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités