Velib-Autolib en lutte

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 10 Avr 2017, 17:26

Velib en Ile de France : Pour l’emploi et le statut social des 315 salariés

Appel de la CGT Cyclocity et de SUD Commerce et services, le 12 avril à 9h devant la Mairie de Paris

Le Syndicat mixte Autolib’ Velib’ Métropole, composé des élus de plusieurs communes de la région parisienne, se réunit le 12 avril à l’Hôtel de Ville de
Paris pour décider de l’attribution du contrat « Vélib’2 ».

Les Organisations syndicales CGT et SUD appellent à un rassemblement pour que les élus reportent leur décision et organisent une négociation plurilatérale
sur l’emploi et le statut social des 315 salariés Vélib’.

« Pour que la délégation de service public du Vélib’ ne se traduise pas par une surenchère vers le moins-disant social, les salariés concernés exigent des garanties sociales et d’emplois au minimum équivalentes aux garanties accordées aux salariés d’Autolib’. »

RASSEMBLEMENT LE 12 AVRIL 2017 à 9H00
Pour l’emploi et le statut social des 315 salariés Vélib’
Esplanade de l’Hôtel de Ville Mairie de Paris


https://www.solidaires.org/Velib-en-Ile ... 5-salaries
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 11 Avr 2017, 17:33

Vélib' repris par Smoove : zut ! La mairie de Paris a oublié les salariés
Anna Hidalgo contre le groupe Decaux : qui va gagner le match du renouvellement du vélo urbain parisien ? Sûrement pas les 315 salariés de Cyclocity qui veulent sauver leur job.
Qui va gagner le bras de fer du Vélib' ? Anne Hidalgo, maire de Paris, ou le groupe JCDecaux, gestionnaire des vélos en libre service, qu’elle tente de congédier ? On ne le sait pas encore avec une certitude complète - le choix définitif du nouveau concessionnaire des vélos franciliens sera fait mercredi 12 avril - mais on voit déjà qui risque d’y perdre gros : les salariés de Cyclocity, qui tiennent le rôle douloureux de la variable d’ajustement et risquent de perdre les bénéfices de 10 ans de travail.
... http://tempsreel.nouvelobs.com/economie ... IXPOMKfxG4


Vélib’ : L’emploi en roue libre…
Entretien. Dix ans après son lancement par la mairie de Paris, le groupe JCDecaux risque de voir le marché des Vélib’, qu’il exploite depuis son origine via sa filiale Cyclocity, lui échapper suite à son renouvellement. Nous avons demandé à Mohamed Dini, élu SUD, son point de vue.
... http://www.revolutionpermanente.fr/Veli ... roue-libre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 01 Oct 2017, 13:18

Nanterre mardi 3 octobre 2017

Rassemblement et grève
Pour l'emploi et le statut, les velib' en greve le 3 octobre


CGT Cyclocity, SUD commerces & services

Chers collègues, vous êtes à nouveau appelé à faire grève pour la défense de nos emplois et de notre statut le 3 octobre prochain.

En effet, faute de garanties de la part de la Mairie de Paris comme de Smoovengo, le repreneur de l'exploitation des Vélib' à partir du 1 er janvier prochain, nos syndicats, votre CE et votre CHSCT ont saisi le TGI de Nanterre pour statuer sur l'application de l'article L. 1224-1 du Code du travail qui garantit la reprise pleine et entière des 300 emplois actuels ainsi que le maintien de notre rémunération.

Des bus gratuits sont prévus au départ de Bauchat, Cachan, Potin, Reculettes et Saint Denis à 11 h pour se rendre au tribunal où une collation sera également assurée.

Un rassemblement est prévu lui avant l'audience à partir de 12 h devant le Palais de justice, avec la participation de personnalités syndicales et politiques.

C'est notre avenir et celui de nos familles qui se joue

Mardi prochain alors personne ne doit manquer a l'appel !


https://solidaires.org/Les-VELIB-en-greve
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 08 Oct 2017, 19:50

Vélib’ : Les salariéEs refusent la sortie de route

Vous les avez peut-être remarqués avec leurs autocollants et leurs banderoles aux manifestations parisiennes contre les ordonnances des 12 et 21 septembre derniers : les salariéEs de Vélib’, suite à la résiliation de l’exploitation des vélos parisiens en libre-service confiée à JCDecaux depuis le lancement de ce service (voir l’Anticapitaliste n°378 et 380), ne baissent pas la garde.

Faute de garanties de la part de la Mairie de Paris comme de Smoovengo, le repreneur de l’exploitation des Vélib’ à partir du 1er janvier prochain, les syndicats CGT et SUD, le CE et le CHSCT ont saisi le TGI de Nanterre pour statuer le 3 octobre sur l’application de l’article L. 1224-1 du code du travail, seul à même de garantir la reprise pleine et entière des 300 emplois actuels ainsi que le maintien de leur rémunération.

Détermination face au repreneur

En effet, Smoove a beau multiplier, à quelques jours de l’audience, les promesses de reprise de l’ensemble du personnel, celle-ci peut non seulement se faire de manière discrétionnaire mais sans aucune garantie de maintien du salaire et des acquis obtenus par les mobilisations de ces dernières années. Pire encore, il est prévu d’augmenter le nombre de vélos et de stations sans qu’aucune embauche supplémentaire ne soit prévue !

Face au cynisme et à leur abandon programmé, les salariéEs, venus en bus des différents sites de l’entreprise, ont répondu présent le mardi 3 octobre devant le tribunal où ils ont reçu entres autres le soutien de Solidaires, de la FILPAC CGT, d’éluEs parisiens de la FI et du PCF, ainsi que du NPA, représenté par Philippe Poutou, et de LO.

Si le jugement, qui devrait être rendu d’ici la fin du mois, était négatif, ils sont prêts à hausser le ton alors que le démontage des bornes a débuté ce dimanche, que ce soit en paralysant les travaux ou en appelant les usagers au boycott des engins encore en circulation.

Ils feront aussi à nouveau entendre leur détermination en rejoignant la manifestation des fonctionnaires le 10 octobre prochain. Une lutte déterminée, centrée sur le maintien d’un emploi de qualité, qui ne peut être que saluée.

LD


http://www.anti-k.org/2017/10/08/velib% ... -de-route/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede Pïérô » 09 Nov 2017, 22:50

Rueil-Malmaison: Des salariés Vélib' entrent en force dans la mairie et perturbent la présentation du nouveau vélo

Les salariés de la filiale de JCDecaux en charge des Vélib' protestent contre les conditions d'embauche du nouvel opérateur sur les vélos partagés, Smovengo. Ils l'ont fait savoir à Patrick Ollier, le président du Grand Paris, ce jeudi...

Une « mise en selle » de la présentation du nouveau Vélib' perturbée. Le président du Grand Paris, Patrick Ollier, présentait ce jeudi le nouveau vélo partagé dans sa commune de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) quand une cinquantaine de salariés de Cyclocity, la filiale de JCDecaux en charge des Vélib', ont débarqué.

Ceux-ci, entrés en force dans la mairie, venaient protester contre les conditions de reprise proposées par Smovengo, le nouvel opérateur Vélib', aux 267 salariés de Cyclicity. Un salaire inférieur de « 300 euros » par rapport à ce qu’ils touchaient avant chez JCDecaux, a assuré Fouad Lastate, délégué syndical CGT chez Cyclocity.

... http://www.20minutes.fr/paris/2166267-2 ... uveau-velo
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 16 Nov 2017, 22:41

« Nous bloquons toutes les stations Velib' jusqu'à ce qu'on nous entende!»

Les salariés de Cyclocity (Velib') ont fait éclater leur colère ce mercredi 15 novembre. Ils exigent d'être entendu sur le transfert de leur contrats de travail et la négociation d'un juste Plan de sauvegarde de l'emploi (PSE). Ils menacent de bloquer tout le système si aucun signe ne leur est donné en ce sens.

Bambo Cissokho, secrétaire du CE de Cyclocity, élu Sud Solidaire, réagit en direct sur le piquet de grève dréssé ce matin :

... https://www.humanite.fr/nous-bloquons-t ... nde-645636
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 23 Nov 2017, 20:29

Les salariés de Vélib', en grève pour leur emploi, bloquent les dépôts

Les salariés demandent leur transfert du groupe JCDecaux, ancien prestataire, au nouveau Smovengo aux mêmes conditions de salaires et d'avantages.

Des salariés de Cyclocity, filiale de JCDecaux en charge des Vélib' actuellement en grève pour leur emploi, ont décidé de bloquer les dépôts mercredi, a-t-on appris de source syndicale.

"On est en train de déconnecter les stations". "On a bloqué tous les dépôts", a affirmé Bambo Cissokho, secrétaire du comité d'entreprise de Cyclocity, et "on est en train de déconnecter les stations", a-t-il ajouté. Des salariés parmi les 270 que comptait la filiale du dispositif de vélo en partage observent depuis mardi dernier un mouvement de grève, avec manifestations dans les bureaux de Smovengo et Indigo, repreneurs du service au 1er janvier 2018, ou devant la mairie de Paris. Ils demandent leur transfert du groupe JCDecaux, ancien prestataire, au nouveau Smovengo aux mêmes conditions de salaires et d'avantages.

"Il y a zéro embauche." "On est le 22 novembre et on n'a rien, aucune garantie", a-t-il indiqué en redemandant une réunion avec Smovengo, l'ancien opérateur JCDecaux, le syndicat mixte Autolib' Vélib' et les syndicats. La Ville de Paris, qui fait partie du Syndicat, "n'a jamais pris ses responsabilités", a-t-il ajouté. Concernant le groupement Smovengo, qui avait déclaré que les ex-salariés étaient "prioritaires" à l'embauche, "il y a zéro embauche et les quelques salariés qui ont reçu une réponse, se voient proposer entre 300 et 600 euros de moins".

... http://www.europe1.fr/societe/les-salar ... ts-3500129
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 27 Nov 2017, 23:02

VELIB’ : Les salarié-es ne se laissent pas rouler

Le 14 novembre dernier, le TGI de Nanterre, saisi par le CE, le CHSCT et les syndicats CGT et SUD de Cyclocity, l’actuel exploitant de Vélib’, sur l’application de l’article L. 1224-1 du Code du travail suite à la reprise, au 1er janvier 2018, du marché par Smovengo a déclaré ses derniers irrecevables et invité les 267 salarié-es restants à saisir individuellement les Prud’hommes !

La réponse de ces derniers le jour même a été cinglante : 100 % des trois dépôts franciliens sont en grève depuis cette date, plus aucun véhicule n’en sort et les travaux de démontage sont au point mort ; il n’y a tout simplement plus de réseau Vélib’.

Le personnel multiplie depuis les actions dans l’attente d’une réunion quadripartite (qui s’est finalement tenue hier), que ce soit en direction du Groupe Decaux, auquel Cyclocity est rattaché, pour un PSE conséquent (la plupart ont dix ans d’ancienneté), de Smovengo, qui manœuvre pour ne pas reprendre tous les salarié-es et avec un statut dégradé, et de la mairie de Paris, responsable de ce gâchis social faute de courage politique.

Alors qu’ils entament une deuxième semaine de grève, une solidarité financière se met en place : les chèques sont à envoyer à SUD Commerce 13 rue d’Armaillé 75017 PARIS, mention "Vélib’" au dos.


https://www.solidaires.org/VELIB-Les-sa ... pas-rouler
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 07 Déc 2017, 12:38

La lutte paie !

VICTOIRE DES VELIB' !

Après une grève du 14 au 28 novembre dernier suivie par 100 % du personnel d'exécution, les 267 salarié-es de Vélib' ont contraint leur actuel employeur, la société Cyclocity (filiale du groupe JCDecaux), le repreneur de l'exploitation des vélos en libre-service, la société Smovengo, et la mairie de Paris, donneuse d'ordre, à céder sur toute la ligne là où, après que la justice ai botté en touche, l'absence de courage politique de la municipalité et la prédation commerciale allaient les laisser sur le bord de la route.

Avec une unité syndicale sans faille, la CGT et SUD ont remporté la bataille de l'emploi : tous les salarié-es qui le souhaitent seront repris par Smove au 1er janvier prochain, sans période d'essai, avec la reprise de leur ancienneté dans leur salaire et pendant neuf mois en cas de rupture de leur contrat de travail. Ceux qui ne voudraient pas suivre bénéficieront de moyens importants en terme de reconversion professionnelle.

Un tract unitaire plus fouillé reviendra sur ce conflit victorieux qui démontre que, en dépit de toutes les lois Travail successives, c'est le rapport de force qui permet aux travailleurs de se faire entendre et respecter !


https://www.facebook.com/luttesinvisibles/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 08 Déc 2017, 21:20

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 20:04

Transport. Victoire éclatante pour les employés de Cyclocity

Après des mois de lutte, les 267 salariés parisiens de JCDecaux seront reclassés par leur nouvel employeur, Smovengo.

Un succès sur toute la ligne. Les salariés parisiens de Cyclocity (la filiale de JCDecaux 100 % Vélib) ont obtenu des garanties sur la totalité de leurs revendications. Un accord a été signé, mercredi, entre les syndicats CGT-SUD-CFDT et le repreneur du système de vélos en libre-service Smovengo. En mars dernier, le consortium, regroupant notamment Mobivia, spécialiste de l’entretien et de l’équipement de vélos, appartenant à un membre de la famille Mulliez (groupe Auchan), avait remporté l’appel d’offres de la mairie de Paris face à JCDecaux. Avec ce changement d’opérateur, les salariés craignaient de perdre leur emploi ou de voir fondre leur salaire. Smovengo acceptait alors de reprendre des salariés, mais à des conditions différentes de leur contrat de travail actuel. Des modalités inadmissibles pour les syndicats, qui ont demandé au tribunal de grande instance (TGI) de Nanterre de transférer leurs contrats de travail chez Smovengo, mais ils ont été déboutés à la mi- novembre.

... https://humanite.fr/transport-victoire- ... ity-646924
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede Pïérô » 19 Avr 2018, 20:28

La grève se poursuit chez Vélib’

Les salariés de Smovengo, déçus de leur réunion ce mercredi matin avec la direction, ont décidé de reconduire la grève. La régulation des Vélib’ à Paris et en banlieue n’est plus assurée depuis deux jours.

... http://www.leparisien.fr/info-paris-ile ... 671582.php
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21867
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 13 Mai 2018, 17:35

Paris: 37 salariés grévistes de Vélib ‘assignés au tribunal

Ils sont assignés par l’entreprise Smovengo pour entrave au travail. La décision du juge des référés sera rendue lundi.

Les 37 grévistes de Vélib ‘ , assignés devant le juge des référés par leur patron. Leur entreprise leur reproche d’avoir déclenché, depuis mi-avril, une «grève illicite». Ils ne doivent pas être soumis à un préavis de grève, obligatoire lors d’une entreprise de service public. Et ils ont également «entravé» le fonctionnement de l’exploitant des Vélib ».

... http://www.leparisien.fr/info-paris-ile ... 683846.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 14 Juin 2018, 17:03

Les grévistes de Vélib’ licenciés

La menace planait depuis quelques jours (voir notre article) : les grévistes de Vélib ont reçu hier dimanche leur lettre de licenciement de l’opérateur Smovengo. Ils contesteront cette décision devant les prudhommes.

En grève depuis la mi-avril contre leurs conditions de travail, les salariés se sont heurtés depuis le début a un refus de toute négociation. La société avait assigné les salariés grévistes au tribunal sur la légalité de la grève. Le tribunal a rendu son jugement, que les deux camps ont interprété différemment : pour les salariés, le tribunal avait reconnu la grève mais ne l’interdisait pas, rien ne leur étant notifié ; pour Smovengo, elle était illégale car les salariés n’avaient pas déposé de préavis cinq jours avant, comme l’exige le service public (et ce même si Smovengo, délégataire d’un service public, est une entreprise privée), cela signifiait donc que le travail devait être repris. Les salariés dénonçaient leurs conditions de travail, pointant des bugs techniques et des manquements au niveau du matériel ou de l’organisation.

https://secoursrouge.org/France-Les-gre ... -licencies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Velib-Autolib en lutte

Messagede bipbip » 24 Juin 2018, 17:41

Autolib’ définitivement hors-jeu
Les petites voitures électriques grises d’Autolib’, plombé par un lourd déficit, vont peut-être cesser de rouler dès ce jeudi soir à Paris et sa banlieue: la résiliation du contrat avec le groupe Bolloré a été actée dans l’après-midi, augurant d’une belle bataille judiciaire.
... https://www.anti-k.org/2018/06/22/autol ... -hors-jeu/

Les grévistes licenciés de Smovengo bloqués pour rendre leurs effets professionnels
Tout comme la direction bloque leurs documents sociaux nécessaires à s'inscrire à Pole Emploi
Vélib'
https://www.facebook.com/sud.commerces. ... Bw&fref=nf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Suivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 0 invités