Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

...Sans Papiers, antifascisme...

Re: Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Messagede bipbip » 02 Mai 2018, 18:23

Rassemblements de soutien aux 3 de Briançon

Jeudi 3 mai 2018

Marseille

18h30, 239 Chemin de Morgiou

Liberté pour les 3 de Briançon !
Appel à se rassembler.
Ni prisons, ni frontières, solidarité internationale !

Dimanche 22 avril a eu lieu une manifestation spontanée entre Montgenèvre et Briançon qui avait pour but d’affirmer la solidarité avec les personnes en exil qui traversent quotidiennement cette frontière, et de répondre à l’action des fascistes de Génération Identitaire qui s’étaient donnés pour but de bloquer cette dernière et d’attraper des personnes en exil. C’est suite à cet évènement, qui a rassemblé près de 200 personnes – exilées et solidaires – que trois personnes ont été arrêtées : Eleonora, Théo et Bastien. Iels sont accusé-e-s « d’aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire français », avec l’aggravante « en bande organisée », et risquent actuellement 10 ans de prison et 750 000 euros d’amande.

Iels ont été placé-e-s en détention provisoire (Bastien et Théo initialement à la maison d’arrêt de Gap, et Eleonora à la prison des Baumettes à Marseille) jusqu’à la date de leur première audience, le 31 mai. Théo et Bastien ont ensuite été transférés aux Baumettes eux aussi, suite à l’annonce d’un rassemblement devant la maison d’arrêt de Gap. À cause de leur « situation spéciale », nos trois camarades sont gardés dans le quartier des arrivants, empêchant donc tout contact avec les autres détenu-e-x-s et le droit aux activités habituelles, ainsi que, potentiellement, aux visites. Jeudi 3 Mai,
la demande de mise en liberté conditionnelle demandée par les avocat-e-s va être évaluée. L’audience se tiendra à Gap, mais nos camarades resteront à Marseille.

Nous voyons bien dans l’aggravante « bande organisée » la volonté de l’État de casser les dynamiques de solidarité, de punir, de dissuader et de faire exemple. La nouvelle loi asile-immigration n’en laisse pas l’ombre d’un doute. En réprimant celleux qui s’organisent en soutien des personnes en exil, et en décrivant Genération Identitaire comme pacifistes et légitimes, le gouvernement français crée un registre de valeurs vraiment dangereux et affirme son intention de ne pas barrer la route aux mouvements fascistes grandissants mais bien de leur ouvrir la voie. Mais le duo État-fachos ne semble pas réaliser que ni les personnes en exil – qui ont vécu bien plus difficile que quelques hélicoptères et des fils à papa aux doudounes bleues – ni les personnes solidaires ne reculeront devant de telles mesures répressives. C’est d’ailleurs à coup de procédures douteuses que nous remarquons que la tentative de faire de cette incarcération un cas d’école ne se passe finalement pas aussi bien que prévu.

Nous appelons donc à se rassembler en soutien à nos camarades et à tout-e-x-s les personnes visées par cette incarcération :

MARDI 1er MAI 15H DEVANT LE CONSULAT DE FRANCE À GENÈVE (Suisse)

MERCREDI 2 MAI 14H DEVANT LA GARE DE BARDONECCHIA (Italie)

JEUDI 3 MAI 13H00 DEVANT LE TRIBUNAL DE GAP (France)

JEUDI 3 MAI 18H30 DEVANT LA PRISON DES BAUMETTES À MARSEILLE (France).
(Bus 22 S au départ Metro rd point du Prado)

#OnEstToutesDeLaBandeOrganisée #LiberonsLes #SolidaritéSansFrontières

http://lahorde.samizdat.net/event/marse ... -briancon/


Gap

Rassemblement de soutien aux inculpé·e·s de Briançon

à 12h, Place de la République

Liberté pour Théo, Bastion et Eleonora

Le 22 avril 2018, un cortège spontané est parti de Clavière (Italie) vers Briançon (France) pour affirmer une solidarité en acte avec les exilés qui traversent quotidiennement cette frontière et rappeler que les Alpes ne sont pas et ne seront jamais le terrain de jeu des fascistes.

Bastien, Théo et Éléonora, interpellés au terme de cette marche, sont poursuivis pour aide à l’entrée d’étrangers en situation irrégulière sur le territoire national en bande organisée. Leur procès aura lieu le 31 mai.

Pour soi-disant prévenir toute tentative de réitération, le tribunal de Gap a décidé de les placer en détention provisoire malgré les garanties qu’ils présentaient. Ce jeudi 3 mai, leur demande de remise en liberté sera examinée par le Tribunal de Gap.

Ne laissons pas criminaliser la solidarité envers les exilés, pour exiger leur remise en liberté immédiate, retrouvons-nous nombreux devant le tribunal de Gap le jeudi 3 mai à 13 heures.

Comité de soutien avec les trois de Briançon.

Solidarité sans frontière

✉comitesoutien3dbfrance@gmail.com

Plus d’infos sur https://valleesenlutte.noblogs.org


https://grenoble.indymedia.org/2018-04- ... outien-aux
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 18:02

PÉTITION POUR LA LIBÉRATION DES PRISONNIER-ES DE DÉLIT DE SOLIDARITÉ

Ce dimanche 22 avril, suite à la marche solidaire regroupant 200 personnes, dans le but de soutenir les droits de l’Homme (Article 13 DUDH 1 ) et le droit d’asile, une dizaine de personnes ont été arbitrairement arrêtées (article 9 DUDH 2 ) dont trois sont actuellement en prison .
Il s’agit de deux étudiant-es et une personne ayant un contrat de travail.
Le motif de leur détention provisoire jusqu’au procès est d’avoir participé au passage de frontière de migrant-es, en bande organisée 3.

Veulent-ils que ça serve d’exemple ?

Leurs procès aura lieu le 31 mai.

NOUS VOUS APPELONS À SIGNER CETTE PETITION POUR DEMANDER LEUR LIBERATION IMMEDIATE , LES INNOCENTER DU DELIT DE SOLIDARITE ET DE TOUTES LES CAUSES RETENUES CONTRE EUX SUITE À LA MARCHE DU DIMANCHE 22 AVRIL 2018 DE CLAVIÈRE À
BRIANÇON !

Le retour de la pétition se fait par scan sur :
petition22avril@protonmail.com.

Il est aussi possible de la signer sur change.org avec le lien ci-dessous :
https://www.change.org/p/la-justice-lib ... 0_petition

https://cric-grenoble.info/infos-locale ... darite-465
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Messagede Béatrice » 03 Mai 2018, 23:14

Aide aux migrants : «Les 3 de Briançon» retrouvent la liberté avant leur procès

Poursuivis pour avoir «facilité ou tenté de faciliter l’entrée irrégulière en France» de migrants le 23 avril, à l'occasion d'une marche de soutien aux migrants à la frontière franco-italienne, trois jeunes étrangers ont été incarcérés à Marseille. Désormais ils attendent leur jugement libres, qui aura lieu le 31 mai.
http://www.liberation.fr/futurs/2018/05 ... es_1647573
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2776
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Messagede Pïérô » 07 Mai 2018, 12:20

Délit de solidarité : que risque un citoyen qui vient en aide aux migrants ?

Des députés LRM se félicitent d’avoir adopté dans le cadre du vote de la loi Asile-immigration, un amendement qui supprimerait le « délit de solidarité ». Mais est-ce vraiment le cas ? Que dit le nouveau projet de loi ? Que risque un citoyen qui vient en aide aux migrants ?

Alors que la semaine dernière des militants d’extrême droite se rassemblaient dans les Hautes Alpes pour empêcher les migrants de franchir la frontière française, aujourd’hui, c’est une « Marche citoyenne et solidaire » en soutien aux migrants qui est lancée par l’association L’Auberge des migrants. Une expression de solidarité qui intervient au moment où des députés LRM se félicitent d’avoir adopté dans le cadre du vote de la loi Asile-immigration, un amendement qui supprimerait le « délit de solidarité ». Mais est-ce vraiment le cas ? Que dit le nouveau projet de loi ? Que risque un citoyen qui vient en aide aux migrants ?

Eléments de réponse avec Stéphane Maugendre, avocat au Barreau de Bobigny (Seine-Saint-Denis), spécialisé dans le droit des étrangers, ancien Président du GISTI (Groupe d’Information et de Soutien des Immigrés) de 2008 à 2016.

Emission à écouter : https://www.franceculture.fr/emissions/ ... tor=EPR-2-[LaLettre30042018]
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21407
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Manifeste : La solidarité, plus que jamais un délit ?

Messagede bipbip » 10 Mai 2018, 20:23

Entre le contrôle des frontières et la répression…

Le récent amendement adopté par l’assemblée nationale concernant l’aide à la circulation ou au séjour irrégulier d’un étranger a été présenté par le gouvernement comme un assouplissement et une clarification de ce qui est communément désigné par « délit de solidarité ». Tout en détournant quelque peu l’attention du reste du contenu régressif du projet de loi « pour une immigration maîtrisée, un droit d’asile effectif et une intégration réussie », et en s’appuyant sur l’incarcération de plusieurs militants dans les Hautes Alpes, le gouvernement entend affirmer sa main mise sur le contrôle de ses frontières et la répression de ses opposants.

... https://cevennessansfrontieres.noblogs. ... epression/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 28065
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Précédente

Retourner vers Luttes contre les frontières, racisme, xénophobie

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité