Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede Floran Palin » 22 Fév 2016, 11:41

Plusieurs articles, liens vers des ouvrages en ligne et vidéos, d'Alain Bihr, au sujet de la critique de l'économie politique et des crises du capitalisme, repostés sur le site d'ECR. Le lien ici :

http://espritcritiquerevolutionnaire.revolublog.com/alain-bihr-c27225228

Ce que l'on y trouve :

Vidéos :
Alain Bihr. Face à la crise... débat
La Crise, par Alain Bihr
Marx au 21ème siècle. Alain BIHR
“Pourquoi et comment (re)lire le Capital aujourd’hui ?” par Alain Bihr

Ouvrages :
Alain Bihr, La Logique méconnue du Capital, Lausanne, Éditions Page deux — Alain Bihr, 2010, 125 pp. Collection: “Empreinte”.
Alain Bihr, La Novlangue néolibérale. La rhétorique du fétichisme capitaliste, Lausanne, Éditions Page deux, 2007, 237 pp. Collection: Cahiers libres.
Alain Bihr, La préhistoire du capital. Le devenir-monde du capitalisme, vol. 1, Lausanne, Éditions Page deux, 2006, 456 pp. Collection: Cahiers libres.
Alain Bihr, La reproduction du capital-Prolégomènes à une théorie générale du capitalisme, tome I, Lausanne, Éditions Page deux, 2001, 347 pp. Collection: Cahiers libres.
Alain Bihr, La reproduction du capital-Prolégomènes à une théorie générale du capitalisme, tome II, Lausanne, Éditions Page deux, 2001, 359 pp. Collection: Cahiers libres.

Articles:
Critique des représentations fétichistes du capital - Alain Bihr
Universaliser le salaire ou supprimer le salariat? A propos de «L’enjeu du salaire» de Bernard Friot - Alain Bihr
Point de vue : Alain Bihr « Friot, ou l’émancipation a minima » (AL)
Capital et propriété foncière - Alain Bihr
Le capital financier - Alain Bihr
Les formes concrètes du travail abstrait - Alain Bihr
Derrière l’austérité budgétaire: une nouvelle agression contre le salariat - Alain Bihr
Prendre au mot la dimension mortifère du capitalisme - Alain BIHR
Brève réponse à Luis Gill - Alain Bihr
Le capital comme pouvoir - Alain Bihr
La critique de la valeur. Fil rouge du Capital - Alain Bihr
Pour une approche multidimensionnelle des crises de la production capitaliste - Alain Bihr
A propos d’un «excès de plus-value» - Alain Bihr
A la croisée des chemins (2) - Alain Bihr
Sur la crise : une victoire à la Pyrrhus - Alain Bihr
Le concept de capital chez Marx - Alain Bihr
Alain Bihr - L’actualité des idées de Marx
Le triomphe catastrophique du néolibéralisme - Alain Bihr
L’Etat: «bête noire» des (néo)libéraux - Alain Bihr
Comment poser la question de la «Préhistoire du Capital» - Alain Bihr
Lire : Bihr, « La Préhistoire du capital » (AL)
Interview d’Alain Bihr : La préhistoire du Capital (AL)
La précarité au cœur du rapport salarial - Alain Bihr
La novlangue néolibérale: La flexibilité - Alain Bihr
La novlangue néolibérale: Egalité et «égalité des chances» - Alain Bihr
La novlangue néolibée: Les charges sociales - Alain Bihr
La novlangue néolibérale: Capital humain - Alain Bihr
La novlangue du néo-libéralisme: La réforme - Alain Bihr
La novlangue du néo-libéralisme: La «refondation sociale» Alain Bihr
La novlangue du néolibéralisme: le marché - Alain Bihr
Alain BIHR, Encadrement capitaliste et reproduction du capital: Vers un nouveau paradigme marxiste des rapports de classes
Actualiser le Communisme - Alain Bihr
Lettre ouverte à mes camarades libertaires - Alain Bihr
Avatar de l’utilisateur-trice
Floran Palin
 
Messages: 45
Enregistré le: 05 Jan 2015, 09:33

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 20 Juil 2018, 11:49

En souscription : Alain Bihr, « Le Premier Âge du capitalisme (1415-1763) »

Image

Notre camarade Alain Bihr s’est attaqué à une vaste histoire du développement du capitalisme en trois tomes. Il commence par le commencement, ce « premier âge » qui, du XVe au milieu du XVIIIe siècle, voit l’Europe occidentale partir à l’assaut des trois continents américain, africain et asiatique.

Par le biais du commerce forcé et déloyal, de l’échange inégal ou, plus directement encore, par la réduction au servage ou à l’esclavage de leurs populations, les sociétés affectées par l’expansion européenne initiale ont vu leurs propres circuits d’échange perturbés, leurs structures productives altérées, leurs pouvoirs politiques traditionnels instrumentalisés ou détruits. Avec pour principal résultat de soutenir la dynamique de formation du capitalisme en Europe même.

Loin de verser dans le misérabilisme, l’auteur insiste cependant sur la résistance que ces sociétés ont su opposer aux Européens. Résistance inégale, fonction de leur développement historique antérieur, auquel l’ouvrage prête à chaque fois une grande attention, en fournissant de la sorte un panorama du monde à l’aube des temps modernes.

En dernier lieu, Alain Bihr souligne les divergences entre les États européens qui vont se lancer dans cette aventure, les rivalités et conflits qui vont les opposer et redistribuer les cartes entre eux à différentes reprises, les bénéfices fort inégaux qu’ils vont en retirer.

Alain Bihr, Le Premier Âge du capitalisme, Syllepse/Page 2, 2018, 700 pages, 30 euros. L’ouvrage est en souscription jusqu’au 2 septembre au prix de 25 euros.


POUR SOUSCRIRE,
jusqu’au 2 septembre

1° Pour les personnes résidant en France ou aileurs dans l’UE, l’ouvrage peut être commandé à l’adresse mail suivante : edition@syllepse.net ou à l’adresse postale :

Editions Syllepse, 69, rue des Rigoles, 75020 Paris.

Libellez votre chèque de 25 euros à l’ordre de Editions Syllepse avec une lettre mentionnant « souscription livre Alain Bihr » et votre adresse postale complète.

Vous pouvez effectuer un versement bancaire de 25 euros sur le compte suivant, avec mention « souscription A.Bihr » :

Editions Syllepse, 69, rue des Rigoles, 75020 Paris
La Banque postale - Centre financier - 75900 Paris Cedex 15
FR14 2004 1000 0110 9960 3B02 017

2° Pour les personnes résidant en Suisse, le livre peut être commandé à l’adresse mail suivante : editions@page2.ch ou à l’adresse postale :

Editions Page 2, CP 34, 1000 Lausanne 20.

L’ouvrage sera envoyé accompagné d’un bulletin de versement. N’oubliez pas d’indiquer vos coordonnées postales complètes.

Alain Bihr est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont plusieurs traduits. Il a notamment publié La Préhistoire du capital (Page 2, 2006), La Logique méconnue du “Capital” (Page 2, 2010), Les Rapports sociaux de classe (Page 2, 2012), Dictionnaire des inégalités (Armand Colin, 2014), La Novlangue néolibérale (Page 2/Syllepse, 2017).


http://alternativelibertaire.org/?Alain ... -1415-1763
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:46

Alain Bihr: «La mondialisation a permis de donner naissance au capitalisme»

Alain Bihr est un sociologue ayant produit une œuvre importante touchant tant à l’histoire du mouvement ouvrier qu’à celle de l’extrême-droite. Se réclamant du communisme libertaire, ses derniers travaux abordent la question du capitalisme sous un angle socio-historique avec une forte inspiration marxienne. Nous l’avons interrogé à l’occasion de la parution du premier tome de sa colossale histoire de la naissance capitalisme intitulé Le premier âge du capitalisme (1415-1763), Tome 1: L’expansion européenne, coédité par les éditions Syllepse et les éditions Page 2.

... https://alencontre.org/societe/livres/a ... lisme.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 27 Sep 2018, 18:40

Birh, « Le Premier Âge du capitalisme (1415-1763) »

Lire : Birh, « Le Premier Âge du capitalisme (1415-1763) »

Au terme d’un travail de douze années de recherches, Alain Bihr fait paraître L’Expansion européenne, premier tome d’une trilogie sur le développement du capitalisme.

Comment le capitalisme est-il possible  ? Cette question n’a rien de rhétorique. Le capitalisme se définit par un processus d’accumulation de capital qui nécessite deux conditions  : d’un côté, il faut une masse de prolétaires pauvres – voire miséreux selon les cas – n’ayant d’autre choix que de vendre leur force de travail. D’un autre côté, il faut une minorité disposant d’un capital économique garanti par une puissance coercitive (un État) qui permet de mettre ces prolétaires au travail. Le problème posé par Marx est que cela constitue un cercle logique  : pour accumuler du capital, il faut déjà en avoir... Comment s’est donc produite, avant même le capitalisme, cette «  accumulation primitive  » de capital  ?

La grande innovation de Marx a été de montrer que cela relevait d’une extorsion violente et non d’une accumulation pacifique par de simples thésauriseurs. Il a fallu d’abord paupériser des masses pour enrichir des capitalistes. Les différentes étapes de ce processus sont connues  : les enclosures (soit l’expropriation des paysans de leurs terres, puis l’exode rural transformant d’anciens paysans des campagnes en prolétaires des villes)  ; les différentes lois entérinant la disparition des «  communs  » (le jeune Marx, alors journaliste, avait étudié une loi interdisant le ramassage de bois)  ; l’apparition des manufactures (et leur rupture par rapport aux anciennes coopérations dans le travail)  ; la domination du mode de production capitaliste industriel au niveau européen, puis mondial.

Conquête et expropriation

L’ouvrage d’Alain Bihr, qui revient sur l’histoire de cette «  accumulation primitive  », montre en quoi le développement de l’industrie nécessitait, au préalable, la soumission d’une partie du monde aux grands États européens. Économie capitaliste et développement des États-nations sont allés de pair, et ont été imposés au monde entier.

Comment  ? C’est à cette question que tente de répondre le livre, en analysant toutes les formes qu’a revêtues cette expansion, des moins brutales (commerce) aux plus violentes (colonisation). Quelles résistances les autres sociétés ont-elles opposées  ? Pour le comprendre, il faut étudier la manière dont «  l’attaque  » s’est produite (développement des ports et du commerce maritime, des armées nationales etc.), mais également les conditions sociales de la «  défense  » des sociétés. Travail d’ampleur abyssale.

Dans La Préhistoire du capital (2006), Alain Bihr examinait les conditions de la formation de l’éclosion des rapports de production capitaliste au sein du féodalisme. Il concluait alors que «  le féodalisme, tel qu’il s’est formé en Europe à la fin du premier millénaire et dans l’archipel nippon dans le cours de la première moitié du second millénaire, est le plus favorable, à la limite le seul favorable, à la formation de ce rapport de production  ». Mais le féodalisme n’était pas, à lui seul, une condition suffisante. Il a fallu également la «  mondialisation  ». Non pas celle qu’on fantasme comme extension naturelle des échanges entre êtres humains sur la Terre et condition d’une paix perpétuelle entre les États, mais la mondialisation violente de la conquête et de l’expropriation, celle qui s’est nourrie du sang et des larmes, dans la boue des batailles.

Bernard Gougeon (Sud-Educ 81)

Alain Bihr, Le Premier Âge du capitalisme (1415-1763). Tome 1 : L’Expansion européenne, Syllepse / Page 2, 2018, 700 pages, 30 euros.


https://www.alternativelibertaire.org/? ... -1415-1763
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 08 Oct 2018, 14:34

Alain Bihr : « La mondialisation a permis de donner naissance au capitalisme »

Alain Bihr est un sociologue ayant produit une œuvre importante touchant tant à l’histoire du mouvement ouvrier qu’à celle de l’extrême-droite. Se réclamant du communisme libertaire, ses derniers travaux abordent la question du capitalisme sous un angle socio-historique avec une forte inspiration marxienne. Nous l’avons interrogé à l’occasion de la parution du premier tome de sa colossale histoire de la naissance capitalisme intitulé « Le premier âge du capitalisme (1415-1763) » aux éditions Syllepse en partenariat avec les éditions Pages 2.

... https://comptoir.org/2018/09/20/alain-b ... pitalisme/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 18:16

Comment (re)lire le Capital aujourd'hui ? - Alain BIHR

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 19 Oct 2018, 20:19

Aux sources du capitalisme — avec Alain Bihr

C’est là une somme de près de 700 pages consacrée — ainsi que l’indique son titre — au premier âge du capitalisme : ce tome 1, paru au mois de septembre 2018 aux éditions Syllepse, se penche sur l’expansion impérialiste européenne et sur ce qu’Alain Bihr, son auteur, sociologue et membre de l’organisation Alternative libertaire, nomme le « devenir-monde du capitalisme ». Interroger l’Histoire, c’est aussi contester le statut, supposément « indépassable », du mode de production qui administre aujourd’hui une part toujours plus vaste du monde. Nous en discutons avec lui.

... https://www.revue-ballast.fr/aux-source ... lain-bihr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Alain Bihr : compilation d'articles, ouvrages et vidéos

Messagede bipbip » 11 Déc 2018, 15:47

Les «gilets jaunes»: pourquoi et comment en être ?
Il n’est plus nécessaire de rappeler l’ampleur d’un mouvement qui n’a eu d’égale que la surprise générale qu’a provoqué son déclenchement et que prolongent sa durée et sa radicalisation. Par contre, son existence même et son devenir continuent à poser quelques questions théoriques et politiques.
... http://alencontre.org/europe/france/les ... -etre.html

Les «gilets jaunes»: un soulèvement populaire contre l’acte II de l’offensive néolibérale
De nombreux observateurs du mouvement des « gilets jaunes » se sont étonnés de voir ces derniers concentrer leurs critiques et leurs revendications sur le gouvernement, en ciblant en particulier sa politique fiscale et plus largement sa gestion des finances publiques, en omettant de s’en prendre au patronat qui porte, bien évidemment, une lourde responsabilité dans la dégradation de leur pouvoir d’achat et, plus largement, de leurs conditions d’existence dont ils se plaignent. Certains, notamment au sein des organisations syndicales, ont même tiré argument de cette omission et de cette incohérence pour dénoncer le mouvement comme typiquement «poujadiste», «consumériste» ou «citoyenniste», remettre en question sa nature de classe et refuser par conséquent de le rejoindre et de le soutenir. Pour répondre à ces critiques, un petit détour théorique s’impose.
... http://alencontre.org/europe/france/les ... erale.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Débats théoriques

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités