Yemen

Yemen

Messagede Pïérô » 10 Sep 2015, 16:35

Les ratés de l’opération « Tempête décisive » au Yémen

Désastre humanitaire, impasse politique, progression des djihadistes

Le 4 septembre, une attaque menée par les miliciens houthistes a tué 60 soldats des armées du Golfe engagées sur le terrain yéménite. Cette hécatombe vient incarner l’enlisement d’un conflit débuté il y a près de six mois et que personne ne semble plus réellement en mesure de remporter. Entre prises territoriales d’Al-Qaida, promesses d’un accord de paix sous l’égide d’Oman, engagement des forces terrestres de la coalition, grande offensive des tribus anti-houthistes vers Sanaa et attaques des houthistes en territoire saoudien, il est difficile d’y voir clair. La confusion n’empêche toutefois pas de dresser un bilan de l’opération « Tempête décisive » emmenée par l’Arabie saoudite.

... http://orientxxi.info/magazine/les-rate ... yemen,1009
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22061
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Yemen

Messagede bipbip » 13 Jan 2016, 02:04

Les intellectuels indépendants dans le viseur des tueurs au Yémen

Du processus révolutionnaire qui avait soulevé tant d’enthousiasme en 2011, il ne semble rester que des ruines. Au-delà du désastre humanitaire et de l’échec militaire et stratégique, l’offensive lancée en mars 2015 par l’Arabie saoudite contre les miliciens houthistes a accentué une polarisation tant confessionnelle que politique. Intimidations violentes, assassinats et arrestations mettent en danger les voix indépendantes comme celle de Nabil Subay, agressé le 2 janvier 2016 dans une rue de Sanaa.

... http://orientxxi.info/magazine/les-inte ... yemen,1141
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 10 Juil 2016, 14:19

Yémen : La sale guerre de « notre » ami l’Arabie saoudite

Elle a presque disparu de « nos » médias dominants. Mais elle continue de faire des ravages, un an et quatre mois après son début : la guerre sanglante que mène (en premier lieu) « notre » allié, le régime saoudien, en terre yéménite…

Ce conflit militaire dans le plus pauvre des pays arabes a coûté la vie, jusqu’ici, d’environ 6 400 personnes. On décompte aussi quelques 40 000 blesséEs, et 2,5 millions de Yéménites ont été contraintEs de quitter leurs foyers. La majorité d’entre eux et elles vivent comme « déplacés internes » dans d’autres parties du pays. Depuis le 11 avril 2016, une négociation de paix a été ouverte au Koweït, sous les auspices des Nations unies, sans grand résultat…

... http://www.anti-k.org/2016/07/09/yemen- ... 4JLOIfr21t
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 27 Aoû 2016, 12:19

Au Yémen, la stratégie mortifère des belligérants

Après une accalmie pendant les négociations de paix de Koweït, le conflit au Yémen a repris de plus belle. Les bavures de la coalition emmenée par l’Arabie saoudite se multiplient et la communauté internationale accroît, bien qu’encore timidement, la pression sur celle-ci. Les États-Unis réduisent leur coopération avec Riyad, alors que les Russes s’impliquent dans une guerre qu’ils ont longtemps négligée. Parallèlement, les parties yéménites en conflit tentent d’avancer leurs pions, chacun cherchant à affirmer sa légitimité.

... http://orientxxi.info/magazine/au-yemen ... ortel,1435
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 17 Mai 2017, 21:21

Yémen. Famine, choléra, mortalité maternelle, dizaines de milliers de civils tués. Une guerre oubliée

En date du 9 mai, Médecins sans frontières rapporte: «Après 25 mois de conflit au Yémen, la population vit toujours à l’heure de la guerre opposant les Houthis, qui contrôlent le nord du pays avec le soutien du président déchu Saleh, aux groupes armés de la Résistance du Sud alliés au président Hadi. Ce dernier avait fui Sanaa début 2015, quand les Houthis avaient pris le contrôle de la capitale, et a installé à Aden son propre gouvernement. Autre acteur du conflit, une coalition internationale menée par l’Arabie saoudite, qui intervient aux côtés des forces du sud depuis mars 2015 et a le soutien des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne.

Bombardements et tirs d’artillerie frappent le pays, du gouvernorat de Saada dans le nord, au gouvernorat de Taiz dans le sud. Le 15 août 2016, l’hôpital de la ville de Abs, située dans le gouvernorat de Hajjah, dans le nord-ouest du Yémen, a été touché par une frappe aérienne de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite. Cette attaque était la quatrième en un an touchant une structure de soins MSF. Avec 19 morts et 24 blessés, c’était aussi la plus meurtrière.

Pour des raisons de sécurité, MSF a alors décidé d’évacuer son personnel des six hôpitaux qu’elle soutenait dans le nord du Yémen, à savoir les hôpitaux de Haydan, Razeh, Joumouri et Yasnim (gouvernorat de Saada) et ceux de Abs et Gamhouri (gouvernorat de Hajjah). Depuis, MSF a repris ses activités à Abs et Gamhouri en novembre 2016, puis à Haydan en mars 2017.

Globalement, le bilan de ce conflit est très lourd. Il a fait plus de 6000 morts et plus de trois millions de déplacés, selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires aux Nations unies. Le pays est également confronté à des restrictions sur les importations, rendant difficile l’approvisionnement.

... http://alencontre.org/laune/yemen-famin ... bliee.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 04 Aoû 2017, 09:30

Yémen : trois ans de guerre et 10 000 morts dans la plus grande indifférence

Depuis deux ans maintenant, la guerre fait rage au Yémen entre les houtistes et le président, qui s’entretuent de part et d’autre de la ligne de front. Entre les innombrables milices et factions armées, les civils, qui composent 60% des morts depuis le début du conflit.

Triste anniversaire : il y a trois ans, à l’été 2014, les Houthis, un groupe religieux chiite d’obédience zaïdite, alliés à l’ex président du Yémen Ali Abdallah Saleh et sa garde présidentielle, entament une offensive sur le Sud du pays avec pour objectif de prendre le pouvoir. Rapidement, ils prennent la capitale du pays, Sanaa, avant d’être arrêtés dans leur élan dans les combats pour le contrôle d’Aden, le plus grand port du pays, par une coalition arabe emmenée par l’Arabie Saoudite. Après plus de trois ans de guerre, on dénombre plus de 10 000 morts et un nombre inconnus de disparus, dont près de 60% sont des civils tués par les diverses forces en présence. De plus, depuis mai dernier, une épidémie de choléra fait rage à la faveur de la pauvreté créée par une guerre civile qui n’en finit plus. Selon l’OMS, ils seraient actuellement 300 000 touchés et 1500 en sont morts. La situation, qui trouve ses origines profondes dans les luttes de pouvoir entre l’Iran et l’Arabie Saoudite pour l’hégémonie régionale, a abouti à une guerre sans fin aux multiples acteurs tous plus réactionnaires les uns que les autres : face aux milices issues de Daech, à Al-Qaida dans la Péninsule Arabique (AQPA), aux milices houthis, aux organisations proches des Frères Musulmans, et aux forces loyales aux divers gouvernements, la quotidien des populations est un réel enfer sur terre. De nombreuses sources attestent que des crimes de guerre ont été commis par les deux camps : bombardements de bâtiments civils par la coalition (2500 écoles dans le Nord ont été bombardées par l’Arabie Saoudite) ; usage de mines et sous munitions ; tirs de snipers sur tout ce qui bougent : le Yémen, deuxième pays le plus peuplé de la péninsule arabique avec ses 25 millions d’habitants, souffre dans l’indifférence générale.

Car dans cette guerre menée brutalement par l’Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis, la France comme les Etats-Unis soutiennent tacitement leurs alliés qu’ils fournissent allègrement en armes. De l’autre côté, la Russie fait de même avec l’Iran et le Hezbollah qui soutiennent les houthis. De par sa population, mais surtout de par sa localisation géographique, le pays est un fort enjeu pour l’Arabie Saoudite comme l’Iran : le contrôle du détroit de Bab el-Mandeb, à la pointe sud-est du pays, est central pour tout le commerce mondial qui passe par le canal de Suez. Le port d’Aden, aujourd’hui pratiquement à l’arrêt, qui était en 1958 le second port mondial après New York, a longtemps été un point stratégique dans la route des Indes, et était aussi un des centres névralgiques de l’économie péninsulaire. Dans ce massacre oublié, les impérialistes, qui soutiennent tous des factions armées dont la seule préoccupation est de s’accaparer les quelques ressources du pays, sont tous autant responsables les uns que les autres, et, depuis les grandes manifestations de 2011 dans la droite lignée des printemps arabes, peu d’alternative populaire et indépendante semble sortir du lot pour proposer une alternative entre les différents bouchers qui s’ingénient à détruire le pays.


http://www.revolutionpermanente.fr/Yeme ... difference
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 11 Aoû 2018, 17:24

La France participe au massacre d’enfants au Yemen

Une trentaine d'enfants ont perdu la vie aujourd'hui dans l'attaque d'un bus au Yemen. L'Arabie Saoudite reconnaît avoir mené une attaque qualifiée de "légitime" dans ce secteur. 29 cadavres d'enfants de moins de 15 ans ont été transmis à l'hôpital de la province de Saada.

Une trentaine d'enfants ont perdu la vie aujourd'hui dans l'attaque d'un bus au nord du Yemen. L'Arabie Saoudite reconnaît avoir mené une attaque qualifiée de "légitime" dans ce secteur. 29 cadavres d'enfants de moins de 15 ans ont été transmis à l'hôpital de la province de Saada.

Rappelons que la France vend sans vergogne des armes, un maximum d'armes, des avions de combat Eurofighter et les gouvernements successifs sont visiblement très contents de vendre ce qui va servir à supprimer des vies innoncentes et à dévaster des familles entières. Devant les milliards de bénéfices qu'engendre ce commerce ô combien lucratif, on n'a pas le temps pour les états d'âme. Il y a un pays à faire tourner, un chômage à résorber coûte que coûte. Et puis de toute façon si ce n'est pas nous qui leur vendons nos armes de pointe, les Etats-Unis et la Chine le feront à notre place. Alors autant que ce soit nous et tant pis pour le cas de conscience. Il faut juste essayer de contenir les images du carnage que nous avons provoqué avec NOS armes. Et puis après tout, nous ne faisons que vendre notre armement mais nous ne sommes pas comptables des vies brisées avec ces mêmes armes.

Enfin bref, tout va bien en France. Continuons à faire comme si de rien n'était. Et ça ose donner des leçons de démocratie et de justice au monde. Honte d'être français quand je vois ça : https://www.lexpress.fr/actualites/1/mo ... 30159.html


https://blogs.mediapart.fr/wael-mejriss ... s-au-yemen
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:28

Yémen. La guerre, la famine et le choléra en passe d’emporter des millions de vies

La situation est déjà en tout point catastrophique, elle pourrait empirer dans les jours à venir. Outre une potentielle nouvelle intervention saoudienne, le Yémen est aujourd'hui confronté à la famine et à une 3ème épidémie de choléra depuis le début de la guerre. Ce sont des millions de vies qui sont menacées, dont celles de plus de 5 millions d'enfant selon une ONG.

Depuis 2015, le Yémen vit au rythme de la guerre, dans le cadre d’un conflit « larvé » entre l’Arabie Saoudite et l’Iran. Si plus de 10 000 civils ont officiellement été tués, et il faut bien comprendre qu’il s’agit là d’un chiffre « a minima », la situation est en passe de passer un nouveau cap tragique.

En effet, la crise humanitaire qui touche le pays va se retrouver, dans le prochains jours et les prochaines semaines, fortement aggravée par trois facteurs. Les différents blocus exercés par le régime saoudien, qui estime qu’il s’agit là d’une « arme de guerre », ont fait exploser le prix des denrée alimentaire (+68% en 3ans). De ce fait, c’est aujourd’hui à une situation de famine généralisée qu’est confrontée la population yéménite. A cela s’ajoute le fait qu’une nouvelle vague de choléra, la troisième depuis le début du conflit, est sur le point de déferler sur l’ensemble du territoire. Pour couronner le tout, l’Arabie Saoudite et ses alliés menacent de bombarder la ville d’Hodeïda, sous le prétexte que les rebelles feraient transiter clandestinement des armes venues d’Iran. Des accusations loin d’être ettayées de preuves formelles, et qui devrait déboucher, si bombardement il y a, sur un nouveau massacre de civils.

Si aucune estimation précise n’est pour l’instant avancée, ces facteurs combinés devraient engendrer plusieurs millions, voire plus d’une dizaine de millions, de morts au Yémen à court terme. Selon l’ONG Save the Children, qui avance un chiffre précis en se cantonnant uniquement aux enfants, il s’agit de près de 5,2 millions de victimes. Un chiffre qui fait froid dans le dos…
L’impérialisme français directement responsable

Si la France n’est pas la seule puissance impérialiste alliée de l’Arabie Saoudite, force est de constater qu’elle occupe une place prépondérante, et qu’elle est ainsi directement responsable de la situation au Yémen.

https://www.revolutionpermanente.fr/Yem ... ns-de-vies
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Yemen

Messagede bipbip » 03 Nov 2018, 00:30

Yémen-Arabie saoudite: «Le Yémen n’existe plus.» Sa population se meurt

La guerre menée par l’Arabie saoudite [royaume dirigé par la famille-dynastie des Saoud depuis 1932 ; aujourd’hui prise en main par le clan du prince héritier Mohammed ben Salmane, nommé MBS] contre le Yémen a dévasté un pays déjà paralysé par une pauvreté généralisée et une négligence systématique.

Depuis le 25 mars 2015 [avec une préparation dès 2014], l’Arabie saoudite et ses alliés [en partie pour étoffer l’apparence politique d’une coalition: Egypte, Jordanie, Soudan, Maroc, et les membres du Conseil de coopération du Golfe, à l’exception d’Oman] ont lancé ce qui est devenu un assaut crapuleux et impitoyable – baptisé dans le style marketing du Pentagone Tempête décisive et renommée rapidement Restaurer l’Espoir (sic) – contre une population sans défense. [Les Etats-Unis jouent un rôle décisif aussi des Etats Unis, pour les renseignements, la gestion des bombardements, la vente d’armes et l’apprentissage de leur utilisation] Leur objectif est de vaincre les rebelles Houthi, qui ont refusé de soutenir le gouvernement fantoche installé par les Saoudiens en 2011-2012 [Abdrabbo Mansour Hadi, ancien maréchal et vice-président de 1995 à 2012, est formellement élu comme nouveau président de la République du Yémen, au «suffrage universel», comme seul candidat, le 21 février 2012; cela en accord avec l’Arabie Saoudite et les «monarchies du Golfe», des Etats familiaux patrimonial].

Malgré des dizaines de milliers de frappes aériennes et un blocus aérien et naval épuisant ils n’ont pas réussi à déloger les rebelles de la capitale Sanaa. En effet, les Houthis contrôlent encore une partie significative du pays [voir carte des zones contrôlées en septembre 2018 par les différentes forces].

... https://alencontre.org/moyenorient/arab ... meurt.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 34540
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité