Divers sites information sociale

Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 20 Nov 2013, 02:03

Terrains de luttes

Un nouveau site Internet d’information et de réflexion critiques…

Qui sommes-nous ?

Terrains de luttes
Un nouveau site Internet d’information et de réflexion critiques…


Terrains de luttes est un site Internet qui propose un espace d’échanges où l’on prend le temps de l’examen concret et du recul historique pour donner à voir la situation des classes populaires et comprendre les stratégies des classes dominantes. Il a vocation à incarner, pour mieux y résister, les transformations et les effets du capitalisme à travers des visages et des figures, des adresses et des lieux, des institutions et des organisations, des pratiques et des évènements. Il vise à construire des ponts et des échanges entre travailleuses/eurs, militant-e-s et chercheuses/eurs engagé-e-s afin d’alimenter et de solidariser nos Terrains de luttes. Pour ce faire, nous publions des entretiens réalisés par des militant-e-s, des chercheuses/eurs ou des journalistes ; des récits et des analyses d’évènements (grèves, manifestations, etc.) et d’activités (actions de lobbyistes, répression patronale, etc.), des reportages vidéos ou encore des chroniques. Nous proposons également des passerelles avec les luttes et les connaissances produites par des collectifs de syndicalistes et de chercheurs dans d’autres pays ou par des associations anti-lobbys en Europe.

Terrains de luttes est animé par des syndicalistes, des militant-e-s associatives/ifs et des chercheuses/eurs en sciences sociales.

Pour nous contacter et/ou nous proposer un entretien, un article, une vidéo, etc. :
contact@terrainsdeluttes.org
http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/?page_id=1663

http://terrainsdeluttes.ouvaton.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Terrains de luttes, Terrainsdeluttes.org

Messagede gile » 02 Déc 2013, 19:59

Comment expliquer qu'une partie des chercheurs qui animent ce site et sollicitent les témoignages d'abus patronaux cautionnent dans le même temps l'autoritarisme et la souffrance au travail aux éditions Agone où ils publient livres et articles ? En un an, une douzaine de personnes ont quitté cette maison d'édition notamment celles qui corrigeaient, maquettaient, diffusaient, postaient, vendaient leurs livres... Témoignages et analyses à lire sur http://enoga.wordpress.com/
gile
 
Messages: 5
Enregistré le: 23 Déc 2009, 17:15

Re: Terrains de luttes, Terrainsdeluttes.org

Messagede digger » 03 Déc 2013, 13:02

Annick Stevens fait une étude intéressante de la situation à Agone http://refractions.plusloin.org/IMG/pdf/agone.pdf
Ou comment l'enfer est parfois pavé de bonnes intentions....
digger
 
Messages: 2073
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 20 Sep 2014, 02:09

Actuchomage

Anniversaire d'Actuchomage : 10 ans d'Actions en Images

En ce mois de septembre 2014, Actuchomage fête ses 10 ans d'engagements. Dix années aux côtés des Chômeurs et Précaires.

10 ans de travail pour une poignée de militant-E-s acharné-E-s, ça correspond à quoi ?
• Plus de 1.500 articles et dossiers rédigés.
• 170.000 messages déposés sur nos forums.
• Plus de 10 millions de visites sur le site.
• Notre présence sur le terrain, dans les actions, les occupations, les manifs… et la réalisation de vidéos qui enrichissent notre mémoire sociale.

=> Ici, 4 ans au Cœur de l'Action (de 2011 à 2014)



... http://www.actuchomage.org/201409052618 ... mages.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Actuchomage

Messagede bipbip » 12 Mar 2015, 12:29

Actuchomage a-t-il un avenir ? Euh, pas certain !

Si notre engagement 2015 est garanti, son avenir est incertain. Doit-on poursuive ou arrêter ? Nos utilisatrices et utilisateurs ont la réponse.

Comme vous le savez, notre association n'a pas été créée pour satisfaire l'ego de quelques chômeurs en mal d'activité, qui tireraient reconnaissance de leur engagement.

S'impliquer sur les questions de Chômage et de Précarité n'est guère valorisant, c'est le moins qu'on puisse dire. D'autres combats (en faveur de la lutte contre la faim ou la préservation de l'environnement) sont, dirons-nous, plus en vogue.

On constatera à ce propos que TOUS les collectifs de Chômeurs & Précaires sont désargentés. Seule l'opiniâtreté de quelques militants désintéressés leur permet d'exister envers et contre tout. C'est notre situation.

Quand on milite sur les questions de Chômage et de Précarité, il ne faut pas s'attendre à prendre autre chose que des coups, surtout quand - comme Actuchomage - on donne la parole à Toutes et à Tous, sans modération (à l'exception des interventions litigieuses, insultantes, voire carrément délictueuses que nous supprimons).

En 2007, le principal responsable du site (Yves Barraud) a même été condamné par le Tribunal correctionnel de Saint-Nazaire pour avoir laissé s'exprimer un agent Pôle Emploi très (trop) remonté contre son employeur. En savoir plus ici.

Nous avons donc fait le choix d'ouvrir nos colonnes à tous, sans idéologie, sans restriction, qu'on soit un militant 200% à gauche ou un chômeur séduit par des discours plus "nationalistes".

Actuchomage est le reflet d'une France qui doute, qui s'interroge, plus encore en cette période de chômage de masse, d'inégalités croissantes et de dérives radicales religieuses et politiques. Il ne nous revient pas de juger, juste de relayer des réalités, des ressentis collectifs et individuels.

Depuis sa création en 2004, le succès d'Actuchomage ne se dément pas, même si nous avons traversé, comme d'autres, des périodes difficiles.

Aujourd'hui encore, alors que nous avons quelque peu réduit la voilure depuis le retrait de la principale animatrice du site entre 2004 et 2013 (Sophie Hancart qui reste cependant Trésorière de notre association), notre fréquentation ne faiblit pas.

Certains articles peuvent être consultés plus de 10.000 fois (score "honorable" pour un petit site associatif) et des sujets de nos forums le sont parfois plus de 100.000 fois. Notre couverture de l'actualité militante en vidéo a été suivie 300.000 fois sur nos chaînes Dailymotion et YouTube. Enfin, entre 60 et 80 personnes s'inscrivent chaque mois sur le site : autour de 700 par an, plus de 10.000 depuis sa création. Des chiffres qui ne correspondent qu'à la partie émergée de nos utilisateurs puisqu'il est possible d'intervenir sur Actuchomage (en commentant les articles par exemple) sans s'inscrire.

Nos écrits et vidéos sont donc vus, lus, commentés, twittés et partagés… Bref, Actuchomage a toujours sa place dans la sphère virtuelle.

Mais nous sommes également très présents sur le terrain. Il suffit de consulter notre page d'accueil pour s'en convaincre. Nous nous engageons auprès des collectifs de Chômeurs & Précaires dans leurs mobilisations, comme sur les Droits rechargeables (le combat du moment). Nous rencontrons celles et ceux qui s'investissent sur le Droit à la Santé (Médecins du Monde), les traumatismes liés à la perte d'emploi (le Professeur Michel Debout), les discriminations diverses. Nous couvrons les manifestations et rassemblements… Nous sommes actifs partout où se joue le sort des Chômeurs & Précaires, malgré nos moyens plus que limités.

Comme la plupart des associations, nous soufrons d'un lourd déficit d'engagement de la part de celles et ceux qui nous suivent. À mesure que passent les années, alors que nos activités et audiences ne faiblissent pas (comme les chiffres du chômage), ils et elles sont de moins en moins nombreux à nous soutenir.

Actuchomage dispose d'un budget de fonctionnement de 4.000 euros. Pas par mois, MAIS PAR AN ! L'équivalent d'un RSA de base pour faire tourner la baraque (hébergement et mises à jour du site, connexions Internet et téléphone, renouvellement des matériels informatiques et vidéo, déplacements, fournitures…).

Si nous avons appris à faire énormément avec peu, nous n'avons pas pour ambition de faire beaucoup AVEC RIEN ! Nous ne sommes pas un groupuscule mais une association qui, les années fastes, réunissait près de 300 adhérents/donateurs, 7.000 inscrits à sa lettre d'infos, 200.000 visites uniques par mois (2,5 millions par an). Ce qui n'est pas négligeable au regard des sujets peu sexy que nous traitons.

Il est possible qu'Actuchomage ne serve plus à grand-chose. Nous sommes prêts à l'entendre. Ce n'est pas un problème pour nous. Dans ce cas, nous arrêterons les frais sans regret après 12 années de bons et loyaux services. Car il est hors de question de poursuivre notre activité sans un minimum de soutiens.

Actuellement, ils sont anecdotiques, dérisoires. Nous remercions cependant les quelques rares qui, depuis deux mois, nous ont adressé un chèque ou un virement Paypal. Mais la somme réunie (moins de 400 euros) est, disons-le, insignifiante au regard de nos besoins. Plus que le montant, c'est le nombre de personnes investies qui nous interpelle et suscite notre interrogation.

Certes, nos derniers appels à adhésion ont été discrets (un article et un sujet sur nos forums). Pour autant, ils ont été consultés plus de 5.000 fois. Autant dire que, chez nous, la "discrétion" est très relative. ;-)

Il est essentiel de mesurer l'utilité et la légitimité de notre engagement. Comme nous l'avons vu, concernant les audiences et fréquentations du site, elles restent à un niveau élevé. Concernant l'implication financière, nous sommes loin, bien loin du compte (chacun sait que le fric est le nerf de la bataille que nous livrons).

Nos tarifs d'adhésion ne peuvent constituer un obstacle. Pour les personnes en grande précarité et les chômeurs indemnisés, ils n'ont pas varié depuis… 2004 ! Qui peut en dire autant ?

• 5 euros PAR AN pour les premiers • 10 euros PAR AN pour les seconds. On n'abuse pas !

Même les salariés ne sont pas pressurisés : 35 euros PAR AN (10 euros de plus qu'en 2004). Il n'y a guère que les bienfaiteurs qui doivent s'acquitter de 60 euros, mais ils sont rares.

Donc, si vous estimez que le "jeu" en vaut la chandelle, qu'Actuchomage est utile, que nous devons poursuivre nos activités au-delà de 2015, faites un geste. Faute de quoi, nous plierons les gaules !

Comme nous avons coutume de le dire, nous ne poursuivrons pas l'expérience si elle n'est pas soutenue. Comme beaucoup ici, nous sommes déjà en difficulté dans notre quotidien, ce n'est pas pour l'être d'avantage dans notre engagement militant. Il y a un moment où trop c'est trop !

Voilà, vous savez ce qu'il vous reste à faire… ou pas. C'est vous qui décidez de l'avenir de notre association et du site Actuchomage qui, aujourd'hui, est loin d'être assuré.

APNÉE-Actuchomage
www.actuchomage.org

• Pour adhérer et nous soutenir, toutes les infos sont ici : http://www.actuchomage.org/L-associatio ... herer.html.

• Un bouton Paypal (virement bancaire sécurisé) est disponible sur la page d'accueil du site : "Soutenir Actuchomage".

• Les comptes 2014 de l'association seront prochainement publiés. Ils sont simples. Nous avons dépensé 3.400 euros pour 218 euros d'adhésions. Une précision cependant : Comme nous disposions de quelques réserves, nous n'avons pas sollicité nos Ami-E-s en 2014 d'où des recettes anecdotiques. Nous avons pour habitude de "mobiliser nos troupes" uniquement quand c'est nécessaire. Ça le devient ! D'autant qu'il faudra, à un moment ou un autre, donner un sérieux coup de jeune à Actuchomage dont la présente version date de 2009. Sur le Web, il faut constamment s'adapter aux nouvelles technos et aux nouveaux usages.

http://www.actuchomage.org/201502262653 ... rtain.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

C'est la grève : agenda des grèves en France

Messagede Pïérô » 04 Avr 2015, 20:18

C'est la grève : agenda des grèves en France

Fallait le faire et faire le boulot, et c'est à saluer ! :)

http://www.cestlagreve.fr/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22141
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Nebuleuses

Messagede bipbip » 16 Avr 2015, 01:06

Nebuleuses.info viens d’être créé. Ce site a pour but de rassembler les alternatives, réflexions et luttes autour du travail social et de la santé, il attend vos contributions !

le site : nebuleuses.info : http://nebuleuses.info/

Soirée de Lancement de Nebuleuses.info
Rencontrons-nous autour d’une bouffe pour en parler le samedi 18 avril de 18h à 22h !
à l’Atelier des Canulars, 91 rue Montesquieu dans le 7eme à Lyon. Le but de cette soirée est d’amener les personnes à se rencontrer, à échanger autour du site ou pas, à proposer des contributions ou partager des liens ou des luttes.

C’est quoi ce site

Nous sommes un collectif de personnes intéressées ou concernées par le travail social et la santé, en révolte ici comme ailleurs face à la réalité de ces mondes, de leurs institutions et de leurs fonctionnements.

Nous savons pourtant qu’il existe des alternatives, des manières de faire et d’être différentes, que ce soit en dehors ou dans les institutions. Nous pensons à des projets montés par des professionnel.les du secteur social ou de la santé autant qu’à des formes autogestionnaires ayant évincé la figure d’un.e travailleur.euse extérieur.e. Mais aussi, à des expérimentations menées en co-gestion par des professionnel.les et ceux et celles que l’on nomme “usagers”.

Souvent ces initiatives semblent inexistantes car elles sont peu relayées ou médiatisées. Par ce site nous souhaitons leur donner une existence plus large. Les relayer afin qu’elles puissent inspirer plus de pratiques mais aussi parce qu’elles constituent d’autres possibles, des formes de résistances au monde qu’on nous impose

Un site d’information et de réflexion, par lequel nous voulons faire connaître ces initiatives et proposer des ressources afin d’analyser les enjeux actuels de ces dispositifs médicaux ou sociaux. Réfléchir aux combats à mener pour allier nos engagements militants, et nos convictions sur le plan professionnel et personnel.Retour ligne automatique
Ainsi ce site se veut partial et partisan et choisit de ne pas abandonner le travail social et la santé comme champ de lutte.

Nous savons qu’il existe plein d’alternatives (d’ici, d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui), de formes de résistances, de supports de réflexions connus seulement dans des petits réseaux, alors envoyez-nous ce que vous avez envie de partagez, ce que vous avez pu entendre, voir ou vivre. Vous pouvez nous faire parvenir des textes, des vidéos, du son (reportage ou musique), des photos, des témoignages, des noms de bouquins, des films, des liens, des événements, ou simplement des noms de projets qui font rêver. Vous pouvez aussi envoyer la même chose sur ce qui vous révolte.


http://rebellyon.info/Soiree-de-Lanceme ... 14778.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nebuleuses

Messagede bipbip » 29 Fév 2016, 11:53

Nebuleuses.info fête ses un an

Nébuleuses fête ses un ans, l’occasion de revenir sur l’origine de ce site, les nouveautés à venir et de vous inviter à une petite fête le 5 Mars à Lyon !

C’est l’occasion d’un petit bilan et surtout de poursuivre les envies qui étaient là au départ et qui ne se sont pas encore concrétisées.
Petit retour en arrière : il y a un an, 6 personnes se réunissaient avec un projet un peu ambitieux : créer un site Internet qui rassemblerait les alternatives, réflexions et les luttes menées ou à mener dans le champs du travail social et de la santé (voir sur le site l’article c’est quoi ce site ? http://nebuleuses.info/c-est-quoi-ce-si ... oi-ce-site ).

La première année a surtout été faite d’un travail de publication de ce qui existait déjà sur le net, pour affiner l’architecture du site et, par son contenu, tenter de définir un ligne éditoriale plus précise et au plus proche de nos sensibilités. Rapidement nous avons été face à la difficulté et aux limites d’une telle ambition.
De catégories préconçues (voir l’article sur les catégories), sans cesse remises en question, en discussions continues sur l’écart possible entre discours et réalités de terrain, des choix devenaient vite insolubles sur la pertinence ou non de certaines publications. D’autant que nous n’avons pas les moyens de connaître de manière fine toutes les expériences relayées, mais seulement pouvons nous juger de la pertinence des discours portés sur ces expériences.

Mais aussi, nous sentons l’intérêt de sortir d’une binarité où telle initiative serait pensée comme pertinente en tout point, alors que tout ce qui émanerait de telle autre institution serait critiquable et par conséquent à combattre.
Nous faisons au contraire le choix de publier des récits d’expériences qui posent question autrement, font réfléchir, montrent des marges de manœuvre possibles y compris au sein d’espaces si critiquables soient-ils à la base. A l’encontre des discours hégémoniques trop souvent imposés dans ces secteurs, nous assumons les contradictions possibles d’un article à l’autre, lesquelles témoignent de la singularité des vécus et de la pluralité des possibles pour les rendre vivables.
Le site ne se veut pas une vitrine de l’Avant-garde du travail social et de la santé, et nos agencements et choix de publications seront toujours suffisamment insatisfaisants pour nous garder en tension et questionnements. C’est pour cela que nous invitons toutes celles et ceux qui auraient des références et positionnement étayant différemment les réflexions, d’où qu’ils viennent, de les proposer sur le site.

C’est pourquoi nous souhaitons rendre le site plus participatif :
- en permettant la publication directe d’articles (plate forme pour publier)
- en ouvrant les commentaires, sous forme de compléments d’informations
- en permettant de relayer des événements dans l’agenda
- et en proposant des moments de rencontre réunissant des personnes et des collectifs, autour du site et au-delà

C’est pourquoi nous invitons dors et déjà à vous créer un compte sur notre site et à nous proposer vos articles.

Nous vous invitons donc à une soirée de soutien et de discussions, autour d’un verre et d’un peu de bouffe végétarienne. Il y aura nous et des invités surprise ! le Samedi 5 mars à 19h30 à l’atelier des canulars (91 rue Montesquieu, Lyon 7)

Pour plus d’infos envoyez nous un mail à nebuleuses[chez]riseup.net”

http://rebellyon.info/Nebuleuses-info-f ... n-an-15842
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 18 Aoû 2017, 15:05

Rapports de force

Média libertaire

https://rapportsdeforce.fr/


A propos

Rapports de force c’est quoi ?

Regarder, raconter, comprendre. C’est le credo de Rapports de force. Un média indépendant, de sensibilité libertaire, faisant une place de choix aux mouvements sociaux, aux aspirations égalitaires, coopératives ou autogestionnaires.

Rapports de force propose un traitement journalistique des informations intéressant celles et ceux qui initient, participent ou rencontrent ces petits moments d’émancipation que sont les luttes sociales. Son ambition est d’aider à mieux comprendre l’ordre et les désordres de nos sociétés, en éclairant l’actualité politique, économique et sociale à travers l’observation des rapports de force.

Rapports de force s’adresse à toutes celles et ceux qui ne se satisfont pas de l’état du monde dans lequel nous vivons.

https://rapportsdeforce.fr/a-propos
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 18 Aoû 2018, 17:16

Soutenez Rapports de force comme vous voulez

Rapports de force, c’est l’ambition d’un traitement journalistique de l’information associé à une ligne éditoriale libertaire. Vous aimez le site. Le projet vous tient à cœur. Participez à sa réussite.

La main à la poche

Pour aider financièrement Rapports de force vous pouvez :

Envoyer un chèque à l’ordre de l’association L’info pour les mouvements sociaux – c/o Librairie La Mauvaise Réputation – 20 rue Terral – 34000 Montpellier
Ou faire un don à partir d’un euro sur Hello Asso, la plateforme de financement dédiée aux associations. Cliquez ICI https://www.helloasso.com/associations/ ... mulaires/1
Ou faire un don à partir d’un euro sur Tipeee, la plate forme de financement participatif basée sur la philosophie du «Tip » (le pourboire). Il vous suffit de cliquer sur le bouton [Tip!] ci-dessous. Donnez ce que vous voulez. Si vous avez des difficultés avec Tipeee, suivez le guide https://rapportsdeforce.fr/mode-demploi ... vec-tipeee.

La main à la pâte

Même sans contribution financière, vous pouvez apporter votre aide au développement de Rapports de force

Faîtes-le connaître. Partagez ses contenus sur les réseaux sociaux pour élargir son rayonnement. Diffusez les articles dans votre syndicat, collectif, association, groupe, réseaux d’amis…
Donnez du contenu. Photos de manifestations, témoignages, infos ou documents de votre boite. Tout ce qui peut nous permettre de proposer des articles pertinents.
Contribuez. Vous avez déjà l’expérience de la collecte et de la vérification d’information. Les mouvements sociaux n’ont pas de secrets pour vous. L’aventure d’un média libertaire vous tente. Prenez contact avec Rapports de force.

https://rapportsdeforce.fr/soutenez-rap ... rce-voulez
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 27 Oct 2018, 21:35

Rapports de force se la raconte

À ÉCOUTER. Rapports de force était invité aux côtés des journaux CQFD et Montpellier Poing infos à se présenter et débattre des médias de lutte à l’Astragale à Sète. C’était le 29 septembre. En attendant la diffusion des échanges dans l’émission « L’Actualité des Luttes » sur radio Fréquence Paris plurielle, écoutez la présentation de Rapports de force. Merci à Manon pour l’enregistrement et à l’Astragale pour l’accueil.

https://rapportsdeforce.fr/ici-et-maint ... e-10072290
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Divers sites information sociale

Messagede bipbip » 02 Jan 2019, 23:37

Rapports de force : où en est-on ?

Lancé en avril 2017, Rapports de force poursuit son développement, doucement mais sûrement. En attendant 2019, jetons un petit coup d’œil dans le rétroviseur de l’année écoulée pour vous informer de l’état de votre journal préféré. L’activité reprendra dans les premiers jours de janvier.

Pas de rétrospective, mais un petit bilan de l’année 2018 pour vous dire où en est Rapports de force. Donc, pour sa seconde année de vie, le nombre total de visites sur le site frôle les 100000, presque trois fois plus qu’en 2017, année du lancement. En tout : 77 000 visiteurs uniques. En cette fin d’année, presque 10 000 lecteurs chaque mois. Voilà pour les chiffres. Un résultat honorable au regard de nos moyens dérisoires.

Pour autant, atteindre les 10 000 lecteurs mensuels n’est pas une fin en soi. Cela ne doit représenter qu’une étape : l’objectif de Rapports de force reste d’apporter au plus grand nombre des informations sur les mouvements sociaux avec un regard bienveillant très éloigné du mépris ou de la condescendance affichés dans nombre de grands médias, particulièrement audiovisuels. Cependant, à ce stade, Rapports de force est encore un journal se situant dans la marge. Pour l’année à venir, l’objectif est de réitérer sensiblement la même progression qu’en 2018 pour donner plus de visibilité aux contenus de « l’info pour les mouvements sociaux ».

Pour 2019, 250 000 visites seraient un résultat encourageant pour un média composé d’un seul journaliste non rémunéré et de quelques contributions bénévoles. Pour ce faire, quelques petits changements ont été apportés au site ces derniers mois : modification des rubriques, du logo, création d’un fil de brèves. Ce dernier, modeste pour le moment, a pour vocation de se développer durant l’année à venir, et ce, pour coller au plus près de l’info utile aux actrices et acteurs des mobilisations. Mais même avec un fil d’actualité fourni, cela reste insuffisant pour devenir un média qui compte. Des moyens humains et financiers seraient nécessaires : idéalement une rédaction composée de plusieurs journalistes rémunérés.

Rapports de force a toujours besoin de vous

En attendant, Rapports de force est limité. Il ne compte que sur les dons de ses lecteurs, soit pas tout à fait 1300 € en 2018. Très insuffisant pour produire l’ensemble des contenus souhaités pour permettre son développement, tout en rémunérant le travail effectué. Une réflexion est engagée et va se poursuivre dans l’année qui vient. Toutes les pistes sont sur la table : gagner beaucoup plus de lecteurs pour obtenir plus de dons, développer les contributions bénévoles ou militantes, solliciter des aides à la presse, des subventions, etc. Quelles que soient les options qui seront retenues, Rapports de force a besoin de vous pour faire connaître le site dans votre entourage, sur les réseaux sociaux, dans vos syndicats, vos collectifs ou associations.

Mais nous avons aussi besoin de constituer une trésorerie dans le but de commencer à rémunérer enfin le travail, nous espérons dans les 18 mois à venir. Les dons mensuels sont la formule la plus adéquate pour nous soutenir dans la mesure où ils permettent de se projeter un peu dans l’avenir. Cependant, quelle que soit la façon dont vous souhaitez contribuer financièrement, vous pouvez le faire en quelques clics sur la plateforme dédiée aux associations : helloasso. Au premier trimestre 2019, Rapports de force devrait également être présent sur lilo.org, un moteur de recherche alternatif à Google, permettant à chacun de financer les projets qu’il souhaite. Nous vous en reparlerons.

Enfin, un groupe Facebook a été créé pour échanger sur le développement du site et solliciter des coups de main ponctuels. Il se nomme « Les amis de Rapports de force ». En effet, en dehors de la production d’articles ou de brèves, de nombreuses choses restent à faire. Diffuser les contenus dans de nouveaux espaces, créer un flyer de présentation, proposer des autocollants, organiser une soirée de soutien, un débat sur les médias, ou toutes autres idées qui n’auraient pas encore émergé. Alors, vous imaginez bien : on a vraiment besoin de vous ! Les publications reprendront dès la semaine prochaine pour une année qui devrait être aussi chargée que la précédente avec plusieurs dossiers chauds en perspective : assurance chômage, retraites, réforme de la fonction publique. A très vite sur le site.


https://rapportsdeforce.fr/pas-de-cote/ ... n-12292826
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35369
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Liens, sites

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités