Nimes, Alès et Gard (30)

Liens et contacts organisations et groupes, lieux, activités, rencontres...

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 09 Juil 2018, 14:07

Vendredi 13 juillet 2018

Présentation et débat «Temps obscurs. Nationalisme et fascisme en France et en Europe »

à 20h, CENTRE CEVENOL DES CULTURES POPULAIRES, 1 rue de la fraternité, Saint Ambroix

Présentation de l'ouvrage et soirée débat avec les auteurs de « Temps obscurs. Nationalisme et fascisme en France et en Europe » (Acratie, 2017).

Le retour tonitruant de l'extrême-droite relève-t-il de la même dynamique que celui du fascisme dans les années 1930 ? Y-a-t-il un renouveau idéologique du fascisme ? Dans un langage clair et simple, Matthieu et Sébastien ont enquêté et se proposent de partager leurs analyses - analyses qui ne relèvent pas des postures démocratistes et républicaines, loin s'en faut !

BUVETTE ET BUFFET FROID SUR PLACE

ACCÈS LIBRE

https://gard.demosphere.eu/rv/4690
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 06 Sep 2018, 15:55

Samedi 8 septembre 2018

Cantine sans frontières en soutien au migrants

à 12h, 29, rue Benoît Malon à Nîmes (Quartier de La Placette), Nîmes

C'est la reprise des cantines solidaires, plus que jamais nécessaires ! Au menu un magnifique buffet Irakien. Nous vous attendons nombreux pour un savoureux moment de partage. Prix libre.

https://gard.demosphere.eu/rv/4728

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 15 Sep 2018, 11:58

Samedi 15 septembre 2018

« L’amour et la révolution » - Yannis Youlountas

à 15h, Salle du Capitole, Alès

L'Association Culturelle Thalassa vous informe de son prochain grand rendez-vous :

Le réalisateur grec Yannis Youlountas viendra présenter son dernier film « L'amour et la révolution » le samedi 15 septembre à 15h au Capitole à Alès.

Manifeste criant de vérité sur la situation en Grèce, ce film démontre que, contrairement à ce que l'on nous fait croire, les grecs vivent dans des conditions sociales, économiques et écologiques dramatiques.

https://gard.demosphere.eu/rv/4729

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 20 Sep 2018, 15:44

Du 20 au 27 septembre 2018

Semaine de mobilisation pour nos droits,

Image

L'année 2018 restera marquée par l'adoption en France d'une loi Asile Immigration qui réduit les possibilités d'obtenir une protection pour les demandeurs d'asile (en particulier en raccourcissant les délais de recours vis à vis des décisions des pouvoirs publics) malgré une importante mobilisation d'ONG et de collectifs investis dans l'accueil des migrants. Plus généralement, nous assistons à un renforcement de la répression des militants et bénévoles qui tentent par divers moyens de résister aux mesures injustes et malveillantes : application automatique de la procédure Dublin, suspicion envers les étrangers mineurs, arbitraire des réponses de l'OFPRA,… Le Gard et l'Hérault n'échappent pas à ces tendances. La multiplication des expulsions, incarcérations, procès, personnes déboutées du droit d'asile en situation d'errance (y compris des familles entières avec des enfants nés en France) est inacceptable. Investi depuis plusieurs années dans le soutien aux personnes migrantes, Robert Latapy (RL) a participé en avril dernier à la mobilisation pour s'opposer à l'expulsion en Guinée de Moussa, où sa vie est en danger. A l'issue de la manifestation du 29 avril à Nîmes où un tag «PREFET DE N » est inscrit sur le mur de la préfecture, il est interpellé et mis en garde à vue du dimanche 18 heures au lundi 14 heures. Conduit au tribunal, le Juge décide de le poursuivre pour dégradation et outrage à personne dépositaire de l'autorité publique, avec un procès en septembre, assorti d'un contrôle judiciaire (CJ) jusqu'à cette date lui interdisant d'aller dans le Gard. L'affaire est montée jusqu'au ministère de l'intérieur. La même semaine, la préfecture tente à nouveau d'expulser Moussa mais 150 personnes sont devant le Centre de Rétention en pleine nuit. Pour échapper à cette mobilisation, la police transporte furtivement Moussa jusqu'à l'aéroport de Lyon : son refus d'embarquer lui vaut une poursuite au pénal et 2 mois d'emprisonnement à Lyon. Des dizaines de milliers de personnes soutiennent alors Moussa, son dossier a un impact national, la menace pour les homosexuels étant bien réelle et documentée, y compris dans les rapports de l'OFPRA. Fin mai, RL fait une demande de mainlevée de son CJ : le tribunal maintient l'interdiction de venir à Nîmes, suivant sans doute la position du procureur qui a déclaré à l'audience «il y a eu des manifestations, tout se passait bien jusqu'à ce tag». Depuis, Moussa est sorti de prison, l'OFPRA a effectué le réexamen de sa demande d'asile en juillet et de nouveau refusé la protection, un recours à la CNDA est déposé et l'appel du jugement pour refus d'embarquer reporté : la menace d'expulsion est toujours bien réelle. D'autres migrants, tout l'été, ont subi la même application aveugle de dispositions contraires à la convention de Genève sur l'accueil des personnes nécessitant une protection : déportations dans leur pays d'origine (y compris Soudan ou Afghanistan), refoulement à la frontière, transferts Dublin dans des pays d'Europe déjà saturés ou ouvertement xénophobes. D'autres militants sont poursuivis pénalement y compris pour des faits relevant de l'assistance à personne en danger ou de l'opposition à des agissements de groupes d'extrême-droite incitant à la haine raciale. C'est pourquoi cet appel est lancé à une semaine de mobilisation, pas seulement pour protester et soutenir face à la répression, mais pour affirmer nos droits, personnes migrantes et personnes engagées à leurs cotés, dans tous les domaines où ils sont menacés. Chacun aura à cœur de mettre en avant ceux qu'il lui semble le plus urgent de revendiquer. Le programme des mobilisations sera communiqué très prochainement, un rassemblement est d'ores est déjà prévu le jeudi 27 septembre à 14h devant le TGI de Nîmes en soutien à Robert lors de son procès.



Programme :

depuis le 1er septembre : concours «finissez d'encrer» : https://www.facebook.com/events/1938188416224785/

durant la semaine : exposition de dessins de Jean-Michel Delambre à la médiathèque du Vigan (rencontre le samedi 22 à 17h). Il sera également présent aux projections du court-métrage « partir » et à la librairie le Pouzadou le samedi à 10h.

Réunions Publiques :
jeudi 20 sept 18h30 à Ganges : Café du Siècle (1 r. Biron) «comment défendre et faire progresser les droits des migrants et de leurs soutiens dans un contexte répressif et xénophobe ? »
lundi 24 sept à 19h à Montpellier : bar-restaurant le Dôme (2 Ave G. Clémenceau) « mobilisation pour nos droits »

Présences sur les marchés :
vendredi 21 matin à Ganges avec expo + spectacle acrobatique
samedi 22 matin au Vigan avec expo + « choeur du monde » + lectures publiques suivi d'un pic-nic dans le parc des chataigniers
mardi 25 matin à Saint-Jean du Gard avec diff de tract

Interventions lors de projections ou réunions :
jeudi 20 à 20h au Vigan : projection de court-métrage « partir » et documentaire « et nous jetterons la mer derrière vous »
jeudi 20 à partir de 18h à Lunel : rencontre conviviale au Temple des arts, film « au cœur de la terre » sur la Casamance à 20h30
jeudi 20 à 19h30 à Nîmes : au ZO (26 r. de l'Agau) débat autour de la revue « Réfractions » sur « droit de propriété contre droit au logement »
samedi 22 à 18h15 au Vigan : projection de « partir » suivi d'un documentaire « hauts et forts, la riche aventure des salauds d'pauvres »
jeudi 27 à 19h45 à Montpellier : projection au Diagonal de « libre »
samedi 29 à au Vigan : projection de « libre »

Rassemblement :
- jeudi 27 à 14h à Nîmes : audience au TGI (face aux arènes) suite au tag « PREFET de N » sur le mur de la préfecture

infos sur :
http://www.pvigtac.fr/events/revendique ... nos-droits
https://gard.demosphere.eu/rv/4762
http://www.fa-30-84.org/www/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 22 Sep 2018, 11:53

Samedi 22 septembre 2018

"FEMMES PALESTINIENNES EN RÉSISTANCE"

à 19h, Auditorium Pablo Neruda, 1 place Hubert Rouger, Nîmes

Image

Projection du film "Femmes palestiniennes en résistance", en présence des réalisateurs, Patricia et Gérard de l'association Albertville-Jourdain Vallée Solidarité

Constitué de témoignages de femmes palestiniennes dans plusieurs villes et villages de Cisjordanie, le film donne la parole à celles dont on parle moins, qu'on entend peu, et qui pourtant ont un rôle fondamental dans la résistance palestinienne : LES FEMMES !

Elles parlent de leur quotidien, leur combat, leur résistance en Palestine occupée et livrent leurs messages et leurs rêves…

la soirée est à l'initiative de : l'Association France Palestine Solidarité Nîmes, l'Union Juive France pour la Paix, les Femmes en Noir Nîmes, la Ligue des Droits de l'Homme du Gard et le Comité BDSF 30

https://gard.demosphere.eu/rv/4757
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 05 Oct 2018, 10:36

Vendredi 5 octobre 2018

PALESTINE-GAZA : Pierre Stambul et Sarah Katz (*), conférence et témoignage

à 19h, Auditorium Pablo Neruda, 1 place Hubert Rouger, Nîmes

PIERRE STAMBUL présentera son dernier livre " La Nakba ne sera jamais légitime" (*) dans lequel il tente de répondre à plusieurs questions clés :
•sur la gigantesque illusion d'Oslo
• Sur la question du sionisme, idéologie dont le maintien rend impossible une paix juste
• Sur la nécessité de combattre le racisme et l'antisémitisme
• Sur le mouvement de solidarité pour la Palestine en France
• Sur la création illégitime de l'État d'Israël, indissociable du nettoyage ethnique de 1948
• et Sur la nécessité de créer un rapport de force pour imposer des sanctions à ce régime criminel en s'appuyant sur le BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël).

(*) La Nakba ne sera jamais légitime - Pierre Stambul éditions Acratie - 185 pages, 14 euro

SARAH KATZ passagère française d'un des bateaux de la Flottille de la Liberté pour briser le blocus de Gaza arraisonné illégalement dans les eaux internationales par la marine israélienne le 29 juillet 2018, a passé 3 jours dans les geôles de l'occupant. Elle témoignera de la violence des soldats lorsqu'elle et l'ensemble des passagers ont été capturés et des conditions arbitraires de sa détention avant d'être "déportée" en France.

(**)Sarah Katz et Pierre Stambul sont tous deux membres de l'Union Juive Française pour la Paix

Source : message reçu le 27 septembre 20h

La soirée est organisée par l'AFPS Nîmes, l'UJFP, les Femmes en Noir, le Comité BDSF30 et la LDH du Gard

https://gard.demosphere.eu/rv/4784

Image



Samedi 6 octobre 2018

Discussion autour du livre "Voyage en outre-gauche"
avec Lola Miesseroff

19h30, La Rétive, 42 rue du faubourg d’Auvergne, Alès

De 1968 en France, on ne retient en général que des clichés chocs ou chics : les barricades au Quartier latin, les voitures qui brûlent, des slogans, la pénurie d’essence, les soixante-huitards baba cools et ceux qui, passés « du col Mao au Rotary », ont fait depuis de « belles » carrières.

On oublie que Mai 68 n’a été que le point culminant d’un mouvement de révolte des ouvriers et des jeunes qui avait débuté bien avant et s’est prolongé largement au-delà, que ce mouvement a été très actif loin de la capitale et que les étudiants ou les groupuscules maoïstes et trotskistes n’en constituaient que les composantes les plus visibles.

C’est une autre vision de cette période que l’auteure donne à connaître à travers les témoignages de trente individus de diverses villes issus de ce qu’elle nomme « l’archipel outre- gauche », qui va des anarchistes indépendants à l’ultragauche en passant par les situationnistes.
Lola Miesseroff avait 20 ans en mai 1968. Depuis, elle n’a jamais cessé de viser à la destruction du vieux monde.

Nous partagerons un repas avec ce que chacun aura apporté.

http://www.millebabords.org/spip.php?article32100
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Nimes, Alès et Gard (30)

Messagede bipbip » 18 Oct 2018, 18:12

Dimanche 21 octobre 2018

Film : Prochain arrêt : Utopia, d'Apostolos Karakasis

à 19h30, Cinéma Cineplanet place des Martyrs de la Résistance, Alès

Image

Quand l'usine grecque de matériaux de construction, Vio.Me, ferme à Thessalonique, 70 employés courent le risque de ne plus trouver de travail. Ils décident alors d'occuper l'usine et de la faire fonctionner eux-mêmes. Sur les ruines de l'économie la plus ravagée d'Europe, une utopie égalitaire est en train de naître. Quand des conflits internes surgissent, la coopérative des travailleurs de Vio.Me décide d'orienter la production en fabriquant des savons, des détergents naturels, respectueux de l'environnement pour porter le message « d'un mode de vie radicalement différent. » La chaîne de solidarité s'étend à toute l'Europe où les produits Vio.Me sont diffusés par des collectifs, des syndicats, des coopératives... Depuis 4 ans, l'aventure continue !

Séance proposée par Les Amis du Monde Diplomatique du Gard, avec Les Films des 2 Rives.
Le Comité "Solidarité avec Vio.Me" de Montpellier proposera des produits fabriqués par la coopérative.

https://gard.demosphere.eu/rv/4803
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 33998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Précédente

Retourner vers Vie locale, Contacts locaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité