Portugal

Portugal

Messagede Nico37 » 27 Mar 2011, 13:48

Au Portugal, manifestations monstres contre la précarité ÉCONOMIE 13/03/2011 À 12H08

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi contre la précarité à Lisbonne et dans une dizaine d’autres villes portugaises, selon les organisateurs de cette initiative lancée par un groupe de jeunes via une page Facebook.

«Pas de liberté dans la précarité», scandaient les manifestants qui ont défilé sur la principale avenue de Lisbonne dans une ambiance festive, a constaté l’AFP.

«Le pays est aux abois», proclamait une banderole, faisant écho à la page Facebook intitulée «Protestation d’une génération aux abois», à l’origine de ce mouvement qui a recueilli plus de 65.000 signatures.

Selon les estimations des organisateurs du mouvement citées par l’agence Lusa, environ 200.000 personnes se seraient mobilisées à Lisbonne et 80.000 à Porto. Aucun chiffre n’a été fourni concernant les manifestations qui ont eu lieu au même moment dans d’autres villes du pays.

La police portugaise a pour règle de ne pas communiquer ses propres estimations des mobilisations de rue.

«La moitié de la population active portugaise est au chômage ou précaire, ce qui montre bien que la situation est intenable», a affirmé à l’AFP Joao Labrincha, chômeur de 27 ans et l’un des quatre initiateurs du mouvement, qui se dit «sans parti, laïc et pacifique».

Avec un taux de chômage record de 10,8% l’an dernier, le Portugal compte 620.000 chômeurs, dont près de la moitié sont âgés de moins de 35 ans et plus de 10% ont un diplôme.

Le pays affiche un niveau de précarité élevé, avec 720.000 personnes sous contrat à durée déterminée fin 2010. A ceux-là s’ajoutent un peu plus d’un million de travailleurs indépendants, dont l’immense majorité serait en réalité des employés illégalement privés d’un contrat de travail, selon les organisations de précaires.

Dans le défilé de la capitale, les pancartes se succédaient pour dire la frustration de nombreux jeunes Portugais: «il y a trop de mois pour mon salaire», «je ne suis pas en solde», «révolution précaire»…

Peu habitué à manifester, Nuno Fortunato, diplômé en technologies audiovisuelles, a abandonné son rêve de travailler dans le monde du cinéma et enchaîne depuis deux ans et demi les contrats à durée déterminée dans un centre d’appels.

«J’en ai assez du chantage des employeurs et des politiciens qui ne font rien», a lancé le jeune homme de 26 ans.

Bien qu’en majorité, les jeunes n’étaient pas les seuls à manifester: «J’ai 40 ans mais je m’inclue dans cette génération aux abois car, comme mon fils de 22 ans, moi aussi je n’ai qu’un contrat à durée déterminée», a confié à la télévision une femme de Porto.

«Je comprends très bien les angoisses et les problèmes des jeunes, avait déclaré vendredi le Premier ministre socialiste José Socrates. Je suis le premier à reconnaître que l’accès des jeunes au marché du travail n’est pas celui que nous désirerions.» En raison des difficultés financières du pays, les Portugais sont soumis à de sévères restrictions budgétaires, cumulant hausses d’impôts et réduction des prestations sociales. Vendredi, le gouvernement socialiste a annoncé un nouveau renforcement des mesures d’austérité.

(Source AFP)
Nico37
 
Messages: 8478
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Portugal

Messagede ivo » 02 Mar 2013, 11:21

Les Portugais dans la rue pour protester contre l'austérité
http://www.rfi.fr/europe/20130302-portu ... ndola-cgtp
Image
Une manifestation de la CGTP le 16 février 2013 à Lisbonne.
REUTERS/Jose Manuel Ribeiro

Une manifestation aura lieu samedi 2 mars à Lisbonne et dans tout le Portugal à l’appel d’un mouvement de la société civile, contre l’austérité et la politique du gouvernement. Alors que les effets de cette politique se font attendre, la contestation grandit dans le pays.

Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

Le mouvement « Que la troïka aille se faire voir (QSLT) » veut renouveler son exploit de septembre dernier avec une manifestation qui avait réuni 500 000 personnes à Lisbonne, la seconde plus grande manifestation jamais organisée dans le pays. Cette fois, ce sont 40 villes portugaises qui organisent des rassemblements ou des défilés. Auxquelles s’ajoutent une bonne dizaine de villes ou capitales dans le monde de Boston á paris en passant par Athènes et Madrid, et jusqu’a Budapest rattrapées par la crise.

Si les organisateurs se sont servis des réseaux sociaux pour mobiliser, ils refusent de se prononcer sur le niveau d’adhésion. En revanche des secteurs professionnels et la CGTP la grande centrale syndicale qui était dans les rues il y a 15 jours ont décidé de se joindre au défilé.

« C'est le peuple qui commande »

Les organisateurs de la QSLT n’ont pas l’intention d’imposer de mots d’ordre, mais veulent rassembler derrière la phrase : « C’est le peuple qui commande », extraite de la chanson « Grandola », hymne de la Révolution des œillets en 1974. Grandola est remise au goût du jour comme symbole d’une contestation grandissante, prenant la forme d’interventions ponctuelles et de désobéissance civile. Grandola devrait retentir ce samedi soir en fin de cortège pour dire « non » à l’austérité, et « non » aux politiques de redressement de l’économie imposée par la troïka de l’aide internationale.
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Portugal

Messagede ivo » 03 Mar 2013, 10:13

Manifestations massives contre l'austérité au Portugal
http://www.rfi.fr/europe/20130303-manif ... l-grandola
Image
L'ampleur de la mobilisation a été exceptionnelle, samedi 2 mars, au Portugal. Selon le mouvement « Que la Troïka aille se faire voir » qui organisé les rassemblements à Lisbonne et dans une trentaine de villes du pays, quelque 500 000 personnes ont défilé dans la capitale pour protester contre les mesures d'austérité.

Avec notre correspondante à Lisbonne, Marie-Line Darcy

Des milliers de personnes ont déferlé dans les rues de Lisbonne, samedi, pour protester contre la politique du gouvernement. Une politique d’austérité que les Portugais ne supportent plus.

En rangs serrés, les manifestants ont descendu l’avenue de la Liberté en plein cœur de la capitale. Parmi eux, Fernanda qui résume le sentiment général : « On veut la démission du gouvernement parce que c’est une bande d’incompétents. Ils ne font rien pour nous. Ah ça oui, pour eux-mêmes et leurs amis ! Mais pour nous, le peuple, rien du tout ! »

Vieux, jeunes, familles, la manifestation a rassemblé des gens de toutes conditions et de toutes provenances. Parmi eux, un jeune étudiant en histoire, Joao, s’inquiète de l’absence de réponses de la part de l’Union Européenne : « Il y a beaucoup de pauvreté, de plus en plus. Il faut que ça cesse. Et que l’Union Européenne change de direction. Si ça ne bouge pas, les démocraties seront toutes en crise. Et ça, c’est dangereux ».

En fin de cortège les manifestants ont entonné à l’unisson « Grandola, vila morena », l’hymne de la révolution d’avril 1974. Un symbole pour demander le départ d’un gouvernement dont ils ne veulent plus.


PAS UN MOT au jt hier soir pdt qu'ils nous petaient les couilles pdt des plombes avec le sky, les vacances etc ............
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Portugal

Messagede ivo » 03 Mar 2013, 11:03

Portugal : des manifestations-monstres pour dénoncer l'austérité
...
Selon les organisateurs, ils étaient plus d'un million à travers tout le pays.
...
Le gouvernement du Premier ministre Pedro Passos Coelho a récemment mis en oeuvre de nouvelles mesures d'austérité, en contrepartie du plan de sauvetage de 78 milliards d'euros accordé en mai 2011. Des mesures qui comprennent des hausses d'impôts et des économies de 4 milliards d'euros, après une baisse des salaires et des retraites l'année dernière.
Signe de la popularité du mouvement, une réussite après les manifestations-monstres de l'automne dernier, même certains militaires avaient choisi de se joindre au cortège. Dans le pays, le taux de chômage a récemment atteint le taux record de 16,9 %.

Image

>>>
http://www.franceinfo.fr/economie/des-d ... 2013-03-02
6 commentaires
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Portugal

Messagede ivo » 07 Mar 2013, 11:13

Au Portugal, la grève du secteur des transports se poursuit
« Je ne gouverne pas en fonction des manifestations. » Mercredi 6 mars, le Premier ministre Pedro Passos Coelho a réaffirmé sa volonté de poursuivre ses réformes rigoureuses. La contestation est pourtant toujours plus forte. Le week-end dernier, des centaines de milliers de personnes ont manifesté. Un mouvement de grève tournante du secteur des transports est en cours.

>>>
http://www.rfi.fr/europe/20130307-portu ... sbonne-tap
.^o GRAVOS MC ° SC1 ° SC2
ivo
 
Messages: 2806
Enregistré le: 02 Nov 2011, 12:11

Re: Portugal

Messagede bipbip » 14 Mar 2015, 20:15

Le secteur public au ralenti au Portugal en raison d'une grève anti-austérité

Hôpitaux, écoles, centres de Sécurité sociale et tribunaux tournaient au ralenti vendredi au Portugal en raison d'une grève de 24 heures menée par des fonctionnaires exaspérés par quatre ans de rigueur budgétaire.

Des pancartes proclamant "Fermé pour cause de grève" étaient apposées sur les façades de nombreuses écoles. "35 heures pour tous, augmentations salariales, non aux licenciements!" pouvait-on lire sur des banderoles accrochées aux grilles des hôpitaux.

"Les fonctionnaires sont à bout, c'est un cri de révolte, ils ne supportent plus les sacrifices", a assuré Ana Avoila, coordinatrice du Front commun des syndicats de la fonction publique qui a évoqué une "forte adhésion à la grève allant de 80 à 100%".

... http://www.leparisien.fr/flash-actualit ... 601335.php
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 04 Juin 2015, 02:01

Portugal : Des enfants utilisés pour simuler des affrontements avec les forces de l’ordre

Des enfants utilisés pour simuler des affrontements avec les forces de l’ordre… C’est la drôle d’idée qu’a eu la police de Portalegre à l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance, célébrée au Portugal le 1er juin. Révélée au grand public par des photos publiées sur le site Internet de la mairie de la municipalité, cette initiative provoque un tollé. Les images montrent des enfants de 6 ans, munis de boucliers antiémeutes et coiffés de casques pour incarner des policiers, chargeant un groupe de manifestants en herbe qui eux lancent des boulettes de papier en guise de projectiles. La maire de Portalgre a souhaité calmer le jeu. Selon elle, « A aucun moment, les enfants n’ont été incités à la violence », l’objectif étant de leur montrer « que la police est une autorité qu’il faut respecter ».

http://www.secoursrouge.org/Portugal-De ... -forces-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 28 Juin 2015, 15:36

Le métro de Lisbonne paralysé par une grève

Toutes les stations du métro de Lisbonne étaient fermées vendredi en raison d'une grève de ses salariés contre la privatisation de la gestion de cette entreprise publique, remportée il y a une semaine par le groupe espagnol Avanza.

... http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/a ... reve.dhtml
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede Lila » 25 Juil 2015, 21:31

Portugal. Le droit à l'avortement fait un pas en arrière

Le Parlement portugais a adopté, le 21 juillet, un projet de loi restreignant le droit à l’avortement. Parmi les modifications notables, les frais de l’opération seront désormais à la charge du patient et non plus de l’Etat.

Il y avait de l’animation au Parlement portugais le 22 juillet. Des militants pour les droits des femmes ont interrompu la session en criant “Honte ! Honte !” pour exprimer leur mécontentement face à la coalition gouvernementale de centre droit. Et pour cause, “le Portugal a resserré sa loi sur l’avortement, adoptant un projet qui vise à faire payer les femmes qui souhaitent mettre fin à leur grossesse, et à leur imposer des examens très stricts avant la procédure”, résume The Guardian.

à lire : http://www.courrierinternational.com/ar ... en-arriere
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2172
Enregistré le: 07 Mar 2014, 12:13

Re: Portugal

Messagede bipbip » 03 Nov 2016, 16:24

Rapport sur la destruction des villes par le tourisme

Lisbonne tremble encore

En cinq ans, Lisbonne est devenue une des destinations les plus prisées d’Europe, avec chaque année de nouveaux records dans le secteur du tourisme. La frénésie immobilière et la gentrification encouragées par le gouvernement et le FMI entraînent la mort des derniers quartiers populaires du centre-ville. Reportage le long des rues inclinées d’Alfama.

... http://cqfd-journal.org/Lisbonne-tremble-encore
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 02 Sep 2017, 15:28

Portugal. Grève chez Volkswagen contre le travail obligatoire le samedi

Mardi 29 Août à 23h30 les travailleurs de l’usine automobile de Palmela située à une trentaine de kilomètres de Lisbonne (District de Sétubal) ont entamé une grève de 24h pour protester contre l’obligation de travailler le samedi. Cette grève est l’une des premières menées chez Volkswagen Autoeuropa, l’une des plus importantes usines du pays. Une grève suivie par 41% des 3500 travailleurs qui aurait fait perdre, en 24h, près de 5 millions d’euros à l’entreprise.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Port ... -le-samedi
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 01 Fév 2018, 17:53

Lisbonne (Portugal): le squat AOLX est expulsé par la mairie

Le squat qui avait ouvert en septembre dernier, rua Marques da Silva n°69, et qui avait été baptisé Assembleia de Ocupação de Lisboa (AOLX) a été expulsé ce mardi 30 janvier au matin par la Câmara Municipal (Mairie de Lisbonne) avec l’appui de la Polícia Municipal. Les flics sont entrés dans la matinée en forçant la porte, et ont expulsé le seul habitant qui s’y trouvait.

Des dizaines de personnes se sont alors rassemblées devant le squat, puis sont allées occuper la Mairie de Lisbonne avec des banderoles disant, entre autres: “3878 maisons vides appartenant à la Mairie. Encore une de plus?”. La Mairie de Lisbonne est propriétaire de l’immeuble, dont l’entrée a été murée suite à l’expulsion. Le collectif qui squattait l’immeuble réalisait ces derniers mois d’intenses travaux afin que celui-ci puisse loger des familles et servir de centre social autogéré autour des problèmes de logements.

Photos https://fr.squat.net/2018/01/31/lisbonn ... la-mairie/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 16 Juin 2018, 21:06

Portugal : grève massive des cheminots contre la dégradation du service public

Au Portugal aussi les cheminots luttent contre les logiques de rentabilité au détriment de leurs conditions de travail et de la sécurité des passagers. Après avoir effectué une première grève qui a mis 90% des trains voyageurs et du fret à l’arrêt le 4 juin dernier, ils viennent à nouveau de faire grève deux jours de suite les 12 et 13 juin derniers, et se préparent à remettre le couvert les 23 et 24 juin prochain.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Port ... ice-public
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Portugal

Messagede bipbip » 31 Juil 2018, 20:46

À Lisbonne, la construction d'un mémorial de l’esclavage réveille le tabou du racisme au Portugal

La future inauguration d’un monument rappelant le passé colonial du pays provoque un virulent débat sur son introspection historique et le fragile multiculturalisme de sa société actuelle.

... http://www.slate.fr/story/165248/lisbon ... racisme-au
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 32998
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05


Retourner vers International

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités