Refus du prélèvement ADN

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 09 Juin 2015, 08:13

Non, l’Etat-maton n’aura pas notre ADN

Pour la 3e fois, Rody, militant d’Alternative libertaire actif dans l’opposition au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, passe en procès pour refus de prélèvement ADN.

Actuellement, 30.000 personnes par mois sont inscrites au fichier des empreintes génétiques (Fnaeg), plus de deux millions de personnes ont fait l’objet d’un prélèvement ADN lors de leur garde à vue ou de leur détention. Un nombre toujours croissant de personnes disent non à cette logique de contrôle.

Dans le cadre de la lutte contre le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Rody a été arrêté suite à des actions collectives. A ceux et celles qui lui réclamaient son ADN, il a toujours répondu : « mes gènes m’appartiennent ». Malgré la menace d’être condamné à un an de prison ferme et à 15.000 euros d’amende, il s’est opposé avec détermination à ce chantage organisé par l’État.

En effet, le législateur a prévu que se soustraire au prélèvement biologique est un délit continu, un délit perpétuel. Rien, à part une relaxe ou une grâce ne peut nous extraire de ce cercle vicieux.

Condamné déjà à des peines de prison avec sursis allant de un à deux mois, Rody vient de dire non au procureur pour la troisième fois pour la même affaire. Il est donc convoqué ce mercredi 10 juin 2015 pour nouveau procès... ou il risque de la prison ferme.

L’État fait de lui un multirécidiviste et cherche à le faire craquer et à épuiser tout mouvement de soutien. Face à cet appareil judiciaire bien huilé, on ne peut espérer enrayer la machine que par des refus massifs et généralisés.

Face au harcèlement de la justice, il ne pliera pas. Il nous invite à venir le soutenir à son procès et par la même à dire notre refus du fichage ADN.

Rendez-vous le 10 juin à 13h devant le Tribunal de Grande Instance de Nantes.

Contre l’aéroport et son monde, ensemble, continuons la lutte sur tous les fronts !

Alternative libertaire Nantes

http://alternativelibertaire.org/?Non-l ... -pas-notre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 12 Juin 2015, 12:30

Dernière minute (11 juin) : la décision du tribunal de Nantes quant au refus de prélèvement ADN est remise au 24 juin. La procureur demande un mois ferme, l’avocat de Rody demande la relaxe.
http://alternativelibertaire.org/?Non-l ... -pas-notre
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 17 Fév 2016, 09:40

Fichage et défichage : détails d’une épopée judiciaire

Après plusieurs années de déboires administratifs, compte-rendu des démarches engagées pour obtenir l’effacement des empreintes digitales (FAED) et génétiques (FNAEG).

Je vais vous conter l’histoire d’un (dé)fichage ordinaire. Pour cela, je dois d’abord remonter à la source du fichage que j’ai subi, en détaillant les différentes étapes de ma « mise en fiche ».

... http://paris-luttes.info/fichage-et-def ... d-une-4889
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 02 Avr 2016, 12:05

Toulouse, lundi 4 avril 2016

Rassemblement de soutien pour refus de fichage adn !

APPEL A SOUTIEN ! CONTRE LE FICHAGE ADN !

Ce lundi 4 avril à 13h30 au Tribunal de Grande Instance de Toulouse,
2 allée Jules Guesde - métro Palais de Justice, rassemblement pour soutenir Guillaume qui comparaît pour refus de prélèvement biologique (fichage ADN).


Petit rappel des faits :

Guillaume a subi, comme beaucoup d'autres, la répression policière des mouvements d'indignation faisant suite aux événements de Sivens et au meurtre de Rémi. Il plaidait non coupable des faits qui lui étaient reprochés, mais fut condamné (à trois mois de prison avec sursis, plus dommages et intérêts pour les parties civiles) pour le délit de violences volontaires sur personnes dépositaires de l'autorité publique, et n'a pas pu faire appel de son jugement.

Pour cela, la loi le somme de se soumettre au prélèvement biologique qui permettra d'établir son profil génétique et de l'inscrire au FNAEG (Fichier National Automatisés des Empreintes Génétiques), et ce pour une durée minimale de 40 ans.

Convoqué, il s'est présenté à la section de la Sûreté Départementale du commissariat central de Toulouse pour signifier son refus, arguant d'un viol de l'État de son intimité et du caractère disproportionné voir inutile, et dangereux de ce fichage, que certains aimeraient imposer à tout citoyen dès la naissance sous le prétexte fallacieux d'un besoin toujours plus grand de sécurité. C'est un nouveau délit, et il est passible d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende.

Venir le soutenir, c'est le défendre sur ses droits en tant qu'individu, mais c'est aussi et surtout défendre le droit de tous contre les dérives totalitaires de la loi.

Lundi à 13h30 au Tribunal de Grande Instance de Toulouse, TOUS CONTRE LE FICHAGE ADN !!!

Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 05 Avr 2016, 01:29

Le procureur demande quatre mois ferme pour Guillaume

Guillaume, jugé ce lundi 4 avril 2016 pour refus de prélèvement ADN, s’est bien défendu aujourd’hui en arguant qu’un fichage ADN d’une durée de 40 ans était inadmissible pour une simple participation à une manifestation (en hommage à Rémi Fraisse).

Le procureur a tout de même demandé du ferme (4 mois au total).

Le rendu de la décision aura lieu le 9 mai 2016.

... https://iaata.info/Le-procureur-demande ... -1118.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 08 Mai 2016, 22:25

Toulouse
Appel à soutien contre le fichage ADN

Ce lundi 9 mai à 13h20, rassemblement devant le Tribunal de Grande Instance de Toulouse (2 allée Jules Guesde, métro Palais de Justice), pour soutenir Guillaume, qui s’oppose à son fichage génétique. Ce sera le verdict de l’audience qui a eut lieu le 4 avril dernier, qui sera rendu à 14h en salle 6 du TGI.

Compte-rendu de l’audience du 4 avril

Ce fut l’opportunité pour Guillaume d’expliquer les raisons de son refus de se soumettre à un prélèvement biologique en vue de l’inscription de son profil génétique dans le FNAEG (Fichier National Automatisé des Empreintes Génétiques).

Tout d’abord, il a fait état du caractère inapproprié, disproportionné, et illégal de cette injonction de fichage génétique et du fichier FNAEG.

Inapproprié car, condamné pour violences volontaires sur personnes dépositaires de l’autorité publique sur la base des témoignages des parties civiles assermentées, le délit concerne des faits en flagrance, et aucune enquête ne justifie une telle violation de l’intégrité de son corps par l’État.

Disproportionné car, condamné à trois mois de prison avec sursis (plus dommages et intérêts), le sursis courant cinq ans , le fichage génétique dont il serait l’objet serait effectif pour une durée de 40 ans minimum ! Guillaume aura alors 73 ans, et le retrait de son profil génétique du FNAEG ne sera alors même pas automatique, soumis au bon vouloir du Procureur de la République qui ne le voudra probablement … pas ! Ceci équivaut à un fichage à vie, ou perpétuel, de son profil génétique, et la négation du droit à l’oubli.

Illégal, car la Convention Européenne des Droits de l’Homme (et de la femme ?) soumet les états ayant recours au fichage génétique a de fortes restrictions garantissant les droits humains, notamment celui du respect de la vie privée acté par l’article 6 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme (et de la Femme !). A ce titre, les états utilisant certains loci (sites ADN) pour établir les profils génétiques doivent garantir leur aspect non codant génétiquement, a part celui déterminant le sexe. Pourtant de récentes études scientifiques démontrent le caractère codant d’au moins trois loci parmi la dizaine utilisé par la France.

En second lieu, Guillaume s’est attaché à démontrer le caractère illusoire et mensonger de l’extension du fichage génétique et du FNAEG. En effet l’ADN est presenté à l’opinion, en vue de son consentement muet, comme l’outil scientifique ultime permettant de faire avancer la résolution des crimes (le travail de la Police), et leur condamnation et réparation (le travail de la Justice), légitimant le fichage de plus en plus massif de la population. L’ADN est partout, déposé, puis repris, redéposé, déplacé des dizaines voir des centaines de fois par jour. S’il peut-être un élément a charge lors d’une enquête et dans des circonstances très précises et étudiées, il n’est en rien la preuve ultime et absolue présentée comme telle par les médias et les séries policières mettant en scène les sections scientifiques résolvant les anciennes énigmes criminelles grâce aux progrès inédits des techniques d’investigation. A contrario, le bénéfice faible est a mettre en rapport avec le risque grandissant de voir se multiplier les erreurs judiciaires devenues irréversibles par le caractère rendu irréfutable des preuves scientifiques fournit par l’analyse des traces ADN. Mais il doit aussi être mis en regard de l’atteinte à la vie privée et à la liberté d’une proportion de plus en plus importante de la population (aujourd’hui trois millions de personnes inscrites dans le FNAEG, que l’on peut multiplier par trois si l’on considère l’ADN mitochondrial partagé par les frères et sœurs ainsi que la mère, soit près d’un sixième de la population déjà fiché). Il fit mention également de la facilité pour un esprit pervers de recueillir du matériel génétique et de le manipuler pour fabriquer de fausses preuves incriminantes envers une personne.

Ensuite, Guillaume a expliqué que l’extension sans limite autre que le fichage de la population toute entière de ce fichier sou-tendait une idéologie de déterminisme biologique portée par certaines figures politiques connues de tout le monde et dont il n’est pas nécessaire de préciser ici l’identité, idéologie qui affirme l’existence de gènes prédestinant à la délinquance, au crime, (et à l’insoumission ?). Il a affirmé que rien ne peut garantir qu’à l’avenir le fichier ne soit pas utilisé, sur une base légale, dans un but néfaste de discrimination, d’apartheid, voir d’eugénisme, et qu’en refusant la logique de fichage, il défendait quelque chose de plus important que son seul cas personnel, quelque chose qui concernerait la liberté de chacun d’entre-nous en tant qu’ individu, mais qui questionne aussi la société sur les fondements même de la liberté. Il a également rappelé que le fichier avait été instauré progressivement sans débat démocratique réel et que le consentement de l’opinion avait été obtenu grâce au traumatismes contextuels liés aux affaires alors récentes de crimes sexuels en série. Il attend de la justice qu’elle préserve les libertés des citoyens mises en danger par cette loi et ce fichier, et fait le vœu que la présomption d’innocence, principe normalement fondement démocratique de la Justice, ne se transforme pas en présomption de culpabilité future ou de récidive probable(ou l’inverse !).

Il conclut en citant la désormais célèbre phrase de Benjamin Franklin :

«
Une société prête a sacrifier un peu de sa liberté au profit de sa sécurité ne mérite ni l’une, ni l’autre, et perdra les deux.

Le procureur, dans son réquisitoire, a expliqué qu’il fallait abandonner toute velléité de défendre sa vie privé à partir du moment ou l’on possède une voiture, une carte bancaire, et un téléphone portable, ce qui est à la fois vrai et complètement hors de propos si l’on considère que l’ADN touche à l’intimité la plus profonde de l’individu. Il a prétendu que le fait de se rendre chez son médecin ou à l’hôpital était déjà l’occasion d’un fichage génétique, ce qui est un mensonge éhonté et d’une idiotie absolue, car en dehors de cas précis nécessitant effectivement une analyse approfondie du terrain génétique, rien ne rend automatique une telle procédure dans l’institution médicale, et que si tel était le cas, sa déontologie et le secret qui lui est lié interdirait toute perméabilité avec un fichier de Police. Au terme de cet argumentaire lamentable, nous démontrant avec brio la laideur du projet de société que les représentants de l’État et de la loi sont prêts a défendre pour un besoin fallacieux de sécurité toujours plus pregnant, il a requit un mois de prison ferme, et la révocation de son sursis précédent de trois mois, soit quatre mois fermes au total, pour un simple refus de prélèvement génétique !

L’avocate maître Mathe, dans sa plaidoirie, est revenu sur l’illégalité du FNAEG au regard des récentes recherches scientifiques, et a rappelé que les faits qui ont menés Guillaume a cette position s’inscrivent dans un engagement citoyen pour la défense de la biodiversité et des espaces naturels restants, et dans l’indignation légitime de la mort d’un jeune manifestant.

Le verdict de ce lundi 9 mai sera l’occasion de voir si la cour applique strictement des lois liberticides, ou bien considère les points soulevés par Guillaume, et se fera alors protectrice des droits fondamentaux des citoyens.
Venir le soutenir, c’est défendre les droits de tou.te.s contre les dérives totalitaires de la loi !

CE LUNDI 9 MAI, 13H20, TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE DE TOULOUSE, TOU.TE.S CONTRE LE FICHAGE ADN !!!

https://iaata.info/Appel-a-soutien-cont ... -1228.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 11 Mai 2016, 00:24

500€ d’amende pour avoir refusé le fichage ADN

Pour avoir refusé le prélèvement ADN, Guillaume a été condamné à 50 jours amendes de 10 euros, soit 500 euros d’amende. S’il ne paie pas, il ira en prison le nombre de jours impayés.

Le procureur avait demandé 4 mois ferme.

... https://iaata.info/Pour-avoir-refuse-le ... -1242.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede Pïérô » 03 Jan 2017, 02:58

Soutien à Dominique Henry, syndicaliste paysanne qui refuse un prélèvement d'ADN

Dominique Henry, ancienne institutrice, était paysanne dans une ferme du Haut Doubs avec Jean Paul son mari. Elle est actuellement retraitée.

En mai 2014 elle a participé au "démontage de la salle de traite de la ferme des 1000 vaches" dans la Somme. En garde à vue pendant plus de 2 jours avec 3 autres membres de la Confédération paysanne, elle avait refusé le prélèvement d'ADN que les gendarmes voulaient lui imposer (qui initialement était destiné aux délinquants sexuels). Depuis Dominique Henry a été inculpée pour l'action de mai 2014, condamnée d'abord à une peine de prison avec sursis, commuée ensuite en une peine symbolique par la cour d'appel qui lui reconnait le statut de lanceurE d'alerte.

Elle est convoquée à nouveau le 12 janvier 2017 au tribunal de Montbéliard pour le refus de prélèvement d’ADN qui constitue un délit au regard de la loi, et elle risque jusqu’à 1 an de prison et 15 000 euros d’amende.

Nous sommes à ses côtés, solidaires, dans un contexte de répression accentuée des mouvements sociaux, de toutes les formes de lutte et des militantEs qui s'y engagent.

Nous demandons l’arrêt des poursuites contre Dominique Henry.


http://www.petitionpublique.fr/?pi=SDH2017
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21391
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 15 Jan 2017, 17:42

Agricultrice à la retraite dans le Haut-Doubs, elle refuse son fichage ADN au prétexte d'une action militante

Dominique Henry s'oppose fermement à son fichage ADN qui lui est réclamé pour son action à la ferme "des mille vaches" dans la Somme en 2014. Elle devra s'en expliquer ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Montbéliard.

Dominique Henry est opposée à son fichage ADN, réclamé pour son action à la ferme "des mille vaches" dans la Somme en 2014. Elle en fait une question de principe. "Mon empreinte génétique dit beaucoup de mon histoire. Elle n'a pas a être mélangée avec celles de criminels et de délinquants sexuels, au seul prétexte d'une action militante, clairement revendiquée".

Cette agricultrice à la retraite à Grand'Combe-des-Bois, près du Russey, a été condamnée, avec trois autres militants de la Confédération paysanne, pour sa participation au démontage de la salle de traite de la ferme dite "des mille vaches", dans la Somme en 2014. Par la suite, sa peine avait été allégée par la cour d'appel, qui lui a reconnu le statut de lanceuse d'alerte. Mais le prélèvement ADN qui lui avait été réclamé au moment de sa garde à vue lui a une nouvelle fois été signifié en 2016 par la gendarmerie du Russey, dans le Doubs. L'ancienne institutrice continue de s'y opposer, parce qu'elle considère que "la constitution d'un fichier de militants rappelle des heures sombres de notre histoire".

... https://www.francebleu.fr/infos/faits-d ... 1484149654
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 21 Jan 2017, 15:47

Dominique Henry condamnée à 750 € d'amende : « Mon ADN, ils ne l’auront pas »

« Le combat continue », lâche Dominique Henry. Mis en délibéré, le jugement est tombé jeudi. Pour refus de se soumettre à un prélèvement ADN, la militante paysanne du Haut-Doubs est condamnée à 750 € d’amende.

... http://www.estrepublicain.fr/edition-be ... auront-pas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 29 Juin 2017, 16:31

L’Europe condamne la France pour ses pratiques sur les prélèvements d’ADN

Un paysan basque avait pris du sursis après un rassemblement et avait été condamné en 2009 à 500 balles d’amende pour avoir refusé de donner son ADN. Sa demande d’appel avait été rejeté.
Jeudi 22 juin, la Cour européenne des droits de l’homme a considéré que les conditions de prélèvement et de conservation de l’ADN en France (de 20 à 40 ans) étaient une violation du respect de la vie privée.

C’est cool au bout de six ans de procédure ! Mais surtout cela devrait forcer la France à changer sa législation actuelle sur le sujet.

https://paris-luttes.info/l-europe-cond ... -pour-8419
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 10 Juil 2017, 12:02

Rennes

Jurisprudences en action : Relaxe des charges de refus de prélèvements d’empreintes et d’ADN

VICTOIRE !

Ce jeudi 29 juin 2017, un camarade passait devant le tribunal correctionnel de Rennes pour deux affaires à priori distinctes, mais jointes en raison de chefs d’inculpations communs

... http://rennes-info.org/22-Face-a-Macron-construisons-le
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 02 Déc 2017, 14:09

Répression sur Saint Gaudens

Le 16 novembre dernier, arrestation d’un militant libertaire sur Saint Gaudens, en vue de fliquer son ADN. A Saint Gaudens comme ailleurs, refusons le fichage généralisé !


Saint Gaudens comme à Toulouse, quand on interpelle un militant anarchiste, on y met les formes ! Pour F, ce jeudi 16 novembre 2017, cueillette express à 10h, en plein jour de marché devant la Poste, lors d’une simple table d’information au sujet des dangers du compteur Linky. Devant l’œil stupéfait de nombre de passan et automobilistes, menottage en règle jusqu’à la voiture de police. Comme si cela ne suffisait pas, un policier traîne dans la foulée un homme intéressé par les tracts et s’insurgeant contre cette arrestation. Direction le commissariat. L’homme écopera d’un rappel à la loi.

F, lui, va passer quelques heures sous cellule, bien au frais en garde à vue. Le « putain de gaucho », l’ « anarchiste de merde »,… Tout y passe ! Certes on pourrait « torturer le gaucho », comme entendu dans la geôle…

Que veut-on à ce militant pour le séquestrer ainsi des heures durant, l’épier et le contrôler en marge des manifs saint-gaudinoises ? Rien, juste ficher son ADN, pratique auparavant destinée aux délinquants sexuels et aujourd’hui allégrement généralisée. Ainsi une affaire jugée plus d’un an auparavant suite à une interpellation policière musclée sur la ville de Toulouse durant la période du mouvement social contre la loi travail, cette histoire donc pourtant enterrée s’ensuit maintenant d’une demande de prélèvement ADN. Acharnement contre un militant libertaire ?…

Quelques heures d’enfermement plus tard, le militant reçoit une convocation à comparaître au tribunal de Saint Gaudens le 1er mars 2018 dès 14h pour son présent refus du fichage génétique. Nouvelle condamnation en vue, gratuite et renouvelable à souhait !

Évidemment, il y aura du soutien à porter, tout comme devant le commissariat lors de cette arrestation, avec les syndicats, le groupe anar Nosotros et d’autres sympathisants et militants présents ! Parce qu’ils ne peuvent museler ainsi ceux et celles qui s’opposent, contre le flicage généralisé, contre l’acharnement de l’État à l’égard des réfractaires ! Résistance et solidarité avant, pendant et après le procès !


P.-S.
Le soutien doit s’organiser très prochainement autour du militant convoqué et sera communiqué en temps voulu.


https://iaata.info/Repression-sur-Saint ... -2315.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 01 Jan 2018, 19:14

ADN : Non au fichage des militants

Le 16 novembre dernier, Fabien, militant libertaire, a été menotté lors de la tenue d’une table d’information sur le compteur Linky puis placé en garde-à-vue au commissariat de St-Gaudens durant 7 heures.

Que lui voulait-on ? Ficher son ADN !... Plus d’un an après un passage au Tribunal Correctionnel de Toulouse (pour avoir entravé l’interpellation violente d’un sans abri durant la période du mouvement social contre la loi travail), la justice revient à l’assaut et déroule une partie de son arsenal répressif !

Le prélèvement ADN visait à l’origine au fichage des délinquants sexuels. Il est maintenant largement utilisé au service de la répression des acteurs et actrices du mouvement social. Pour cette raison, de nombreuses organisations politiques et syndicales en préconisent le refus. Parmi elles : les Faucheurs volontaires, le Syndicat de la magistrature, Solidaires, la Confédération paysanne, la CGT, etc…

Ayant lui aussi et comme beaucoup d’autres refusé de se soumettre au prélèvement de son ADN,

Fabien comparaîtra devant le Tribunal d’Instance de Saint Gaudens, le 1er mars, à partir de 14h.

Parce que nous refusons d’être fiché(e)s à vie, pour nos idées et pour nos luttes !

Contre la discrimination politique, syndicale et militante, nous demandons la relaxe de Fabien concernant son refus du prélèvement ADN

Signez la pétition : http://refusdufichageadnsolidariteavecf ... sign.it/fr

http://www.communisteslibertairescgt.or ... tants.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Refus du prélèvement ADN

Messagede bipbip » 20 Jan 2018, 15:16

Des syndicalistes refusent le fichage ADN

Cet appel signé par des associations, des structures syndicales, des responsables syndicaux et politiques, exprime sa solidarité avec Fabien qui luttait contre les compteurs Linsky, a été placé en garde à vue et a refusé un prélèvement ADN.

Refus du fichage ADN, solidarité avec Fabien

Le 16 novembre dernier, Fabien, militant libertaire, a été menotté lors de la tenue d’une table d’information sur le compteur Linky puis placé en garde-à-vue au commissariat de St-Gaudens durant 7 heures.

Que lui voulait-on ? Ficher son ADN !… Plus d’un an après un passage au Tribunal Correctionnel de Toulouse (pour avoir entravé l’interpellation violente d’un sans abri durant la période du mouvement social contre la loi travail), la justice revient à l’assaut et déroule une partie de son arsenal répressif !

Le prélèvement ADN visait à l’origine au fichage des délinquants sexuels. Il est maintenant largement utilisé au service de la répression des acteurs et actrices du mouvement social. Pour cette raison, de nombreuses organisations politiques et syndicales en préconisent le refus. Parmi elles : les Faucheurs volontaires, le Syndicat de la magistrature, Solidaires, la Confédération paysanne, la CGT, etc.

Ayant lui aussi et comme beaucoup d’autres refusé de se soumettre au prélèvement de son ADN, Fabien comparaîtra devant le Tribunal d’Instance de Saint-Gaudens, le 1er mars, à partir de 14h.

Parce que nous refusons d’être fiché(e)s à vie, pour nos idées et pour nos luttes Contre la discrimination politique, syndicale et militante

Nous demandons la relaxe de Fabien concernant son refus du prélèvement ADN

Signataires :

Résistance en Comminges –ATTAC Comminges – Groupe anarchiste Nosotros – Union Locale CGT Comminges Union Locale – Solidaires Comminges- Et des individus…
◾Jean-Claude Amara, Porte-parole de Droits devant !!
◾Julien Bayou, Porte-parole national d’Europe Ecologie– Les Verts
◾Olivier Besancenot, Porte-parole national du NPA
◾Frédéric Bodin, Secrétaire national de l’Union syndicale Solidaires
◾Julie Charmoillaux, Responsable syndicale CGT-Culture
◾David Cormand, Secrétaire national d’Europe Ecologie – Les Verts
◾Annick Coupé, Secrétaire générale d’ATTAC-France
◾Eric Decamps, Secrétaire de la fédération SUD-Rail

Parmi les soutiens nationaux
◾Fabien Delmotte CNT-Solidarité Ouvrière
◾Jean-Jacques Gandini, Ancien président du Syndicat des Avocats de France
◾Charles Hoareau, Union Départementale CGT 13
◾Jean-Luc Juthier Les Faucheurs Volontaires
◾Jean-Yves Lesage, Blog Communistes libertaires CGT
◾Christian Mahieux, Réseau syndical international de solidarité et de luttes
◾Xavier Matthieu, Ex-CGT Continental
◾Jean-Claude Mamet, Blog Syndicollectif
◾Eric Olivié-Gaye, Les Faucheurs Volontaires

◾Daniel Petri, La Commune
◾Christine Poupin, Porte-parole national du NPA
◾Raphaël Pradeau, Porte-parole national d‘ATTAC-France
◾Sandra Regol, Porte-parole nationale d’Europe Ecologie-Les Verts
◾Tristan Renard, Alternative libertaire 31
◾Edith Soboul, Secrétariat fédéral d’Alternative libertaire
◾Wladimir Susanj, Secrétaire général CGT Archives de France
◾Julie Watrin, Les Faucheurs Volontaires


http://syndicollectif.fr/des-syndicalis ... chage-adn/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 27962
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

PrécédenteSuivante

Retourner vers Répression-anti-répression, résistance et soutien

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 0 invités