Luttes dans la grande distribution

Luttes des travailleurs-euses, chômage, précarité.

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 19 Aoû 2016, 12:35

Contre leurs licenciements « économiques », des salariés de la base Intermarché de Lectoure avec SUD Commerces/Solidaires du Gers attaquent leurs patrons en justice !

L’union syndicale Sud/Solidaires du Gers soutien les salariés de la Base Intermarché de LECTOURE qui avec l’aide de Sud/Solidaires Gers et de leur avocate ont lancé une procédure au tribunal administratif pour faire invalider leur licenciement économique.

Depuis plusieurs années Sud Commerces et Services/Solidaires du Gers dénonce ces licenciements dit « économiques » qui sont insupportables au regard des bénéfices des patrons d’ITMLAI !

Insupportable parce que :
• D’un coté : 40,1 milliards de chiffres d’affaires en 2014 (+10% de hausse sur 3 ans), les patrons des « mousquetaires » (tu parles), s’auto félicitant d’une des plus belles progressions du marché.
• Et de l’autre : ces mêmes patrons qui ont licencié « économiquement » 300 salarié-es, et laissent, de nombreuses familles en souffrances à LECTOURE et un bassin de vie gravement touché.

Il y en a assez de toujours plus de profits pour quelques uns sur le dos des salariés, et sur le dos de nos territoires ruraux.

Sud Commerces et Services/Solidaires avec les salariés ne laissera pas faire ces patrons, sans foi ni loi … Pour Sud/SOLIDAIRES ces licenciements n’ont pas de raisons économiques dès lors que les patrons font toujours plus de profits !
En effet, il est particulièrement indécent et cynique que ces patrons ferment des bases logistiques, pour faire toujours de plus fric, ceci, en licenciant et en écrasant au passage les salariés qui y travaillaient !

Sud/SOLIDAIRES ne les laissera pas faire sans faire valoir le droit des salariés !
Sud/SOLIDAIRES demande une réelle justice sociale et une autre répartition des richesses

SUD Commerces/Solidaires Gers

https://www.solidaires.org/Contre-leurs ... rmarche-de
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 03 Sep 2016, 16:32

Le désespoir des salariés de huit magasins vendus par Carrefour plus payés depuis juillet

Les 47 salariés de huit magasins Dia rachetés par Gastt au groupe Carrefour sont sans ressources depuis près de deux mois…

Elle n’a pas été payée depuis le 7 juillet. « Au début, j’ai pioché dans mes économies mais maintenant, je n’ai plus rien », lâche Sila*, 33 ans, hôtesse de caisse. « Je n’ai pas pu payer mon dernier loyer, j’ai dépassé mon découvert autorisé, je reçois des relances pour factures impayées et je ne peux même plus m’acheter à manger… C’est carrément l’horreur », se désole-t-elle.

Salariée depuis 2007 de l’enseigne ED devenue Dia (groupe Carrefour), Sila n’imaginait pas se retrouver du jour au lendemain sans aucune ressource – ni salaire, ni indemnité chômage. Et sans aucune structure pour l’aider.
(...)
La FGTA-FO a saisi le tribunal de commerce de Paris et déposé un référé devant le tribunal des prud’hommes. L’organisation syndicale va également verser, mardi ou mercredi, un bon d’achat de 500 euros à chacun des 47 salariés pour les aider à couvrir les frais immédiats. Elle demande en parallèle à Carrefour de réintégrer ces employés. Le groupe devait donner sa réponse le 25 août. Pour l’instant, Sila comme ses collègues sont sans nouvelle.

... http://www.20minutes.fr/economie/191493 ... is-juillet
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 09 Sep 2016, 12:22

POUR LA RÉINTÉGRATION DE FRANCK, INJUSTEMENT LICENCIÉ AVANT SA RETRAITE PAR CARREFOUR/DIA!

Franck était à 56 ans, à quelques trimestres de la retraite. Une simple erreur de caisse après des années de bons et loyaux services lui a coûté son boulot de caissier dans le groupe Carrefour (DIA, magasin de Tourcoing). Exigeons de M. Arnault, l’une des plus grandes fortunes du monde, qu’il réintègre Franck dans le groupe !

... https://www.change.org/p/carrefour-pour ... ef=Default
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 31 Oct 2016, 12:20

"A Inter, c'est la misère" : une partie des salariés de l'Intermarché de Moissac est en grève

Ils dénoncent des conditions de travail de plus en plus difficiles et réclament de la considération en même temps qu'une augmentation de leurs salaires. 17 salariés de l'Intermarché de Moissac dans le Tarn-et-Garonne ont entamé un mouvement de grève ce vendredi matin.

La liste des revendications est longue et le ras-le-bol palpable. 17 salariés de l'Intermarché de Moissac (82) ont cessé le travail au petit matin ce vendredi, à l'appel de la CGT. Une grève reconductible si de vraies négociations ne sont pas entamées avec la direction du supermarché.

Les grévistes réclament des augmentations de salaires et le paiement des heures supplémentaires. Ils veulent aussi que les dimanches travaillés soient payés double et la mise en place d'un 13ème mois. Ils voudraient surtout que les négociations annuelles se tiennent enfin avec leur direction : elles n'ont pas eu lieu, selon eux, depuis deux ans.

... http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 18433.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede Pïérô » 02 Nov 2016, 01:57

Bagnolet : victoire partielle de la grève à Babou

Depuis le 3 octobre, le magasin Babou de Bagnolet était en grève suite au licenciement d’un salarié. L’une des demande était la réintégration de ce dernier.

Le Parisien de Jeudi dernier nous indique que la grève s’est arrêtée.

« Les salariés de l’enseigne discount « Babou » de Bagnolet ont mis fin à la grève ce mercredi après 24 jours de mobilisation. Depuis le 3 octobre, les salariés du magasin réclamaient le respect de leurs conditions de travail et la réintégration d’un salarié licencié pour faute grave. Ils ont obtenu gain de cause sur la quasi-totalité de leurs revendications et la direction leur a accordé le paiement d’une des quatre semaines de grève. Le salarié licencié ne sera cependant pas réintégré, la CGT envisage de porter le dossier aux Prud’hommes. Les représentants syndicaux ont signé mercredi le protocole de fin de conflit et les salariés ont repris le travail ce jeudi.

Ne pas lutter, c’est se condamner à perdre ses droits face au patronat. Vive la grève !

https://paris-luttes.info/bagnolet-vict ... de-la-6971
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 03 Nov 2016, 19:04

La caissière licenciée pour avoir volé une viennoiserie obtient réparation

Les prud'hommes lui ont accordé 8 800 euros de dommages et intérêts pour licenciement abusif. La jeune femme, âgée de 27 ans, avait reçu sa lettre de licenciement le 11 septembre 2012, un peu plus d'un mois après les faits.

Une ancienne caissière d'un supermarché de Nancy (Meurthe-et-Moselle), qui avait été licenciée en 2012 pour avoir – selon la direction – volé un pain au chocolat d'une valeur de 0,39 euro, a obtenu 8 800 euros de dommages et intérêts pour licenciement abusif par le Conseil de prud'hommes de cette ville. L'ex-caissière contestait avoir volé les viennoiseries, alors que le groupe Lidl affirmait qu'elle avait consommé un pain au chocolat à deux reprises, sans les enregistrer en caisse.

... http://www.francetvinfo.fr/economie/emp ... 22513.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede Pïérô » 11 Nov 2016, 21:51

Indre-et-Loire
Crispations à la base logistique Système U

Stop au travail deux samedis sur trois. Le message, écrit sur de larges banderoles déployées à l'entrée du site, plante le décor. Une quarantaine de salariés de la base logistique Système U de Savigny-en-Véron (sur 250) ont mené une journée d'action, hier. Le symbole de revendications prégnantes depuis des mois, alors que le groupe a entamé des négociations après la décision de regrouper en un seul groupe, contre quatre auparavant, l'ensemble des bases.
Seul problème : alors que les autres sites de France ont reçu l'assurance de travailler un samedi sur deux, « nous dénonçons le fait que Savigny sera le seul entrepôt logistique frais à travailler sur un rythme de deux samedis sur trois », défend la CGT, à l'initiative de la mobilisation.

... http://www.lanouvellerepublique.fr/Indr ... -U-2899230
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 01 Jan 2017, 18:32

Auchan : Le Calvaire d'une employée victime d’une fausse couche à sa caisse
Victime d’une fausse couche à sa caisse, une employée du Auchan City de Tourcoing se bat pour la reconnaissance du drame qu’elle a vécu.
Le 22 novembre à 14 heures, Fadila (prénom modifié – NDLR), jeune femme de 23 ans, s’installe à la caisse 1 du Auchan City de Tourcoing. De fortes douleurs lui vrillent le ventre. Elle est enceinte de trois mois et souffre de complications. Mais ni son poste ni sa charge de travail n’ont été aménagés, malgré ses demandes répétées auprès de la direction. Appelée à l’aide vers 15 heures, sa responsable répond qu’elle est occupée. La salariée, en contrat d’apprentissage, se tourne alors vers la sécurité et demande, en vain, du paracétamol pour soulager la douleur. Avec la fin d’après-midi, le magasin se remplit. Les spasmes deviennent insupportables, la caissière est très pâle et les clients commencent à s’inquiéter pour elle. Fadila se lève de sa chaise, la voit couverte de sang. Son pantalon aussi est maculé. Elle demande aux clients de se diriger vers d’autres caisses. Un responsable, qui réagit enfin, l’engueule : « Ce n’est pas l’heure de fermer ta caisse ! » et l’enjoint de rester assise. Fadila fond en larmes. Un agent de sécurité appelle les pompiers, qui arrivent prestement.
« Il faudra amener un justificatif », lui dit sa responsable
« Ils m’ont demandé si j’avais pu aller aux toilettes, raconte-t-elle. Je leur ai répondu que j’en avais été empêchée. » Elle y va alors. « Mon sang ne cessait de s’écouler, c’était interminable. Quand je suis sortie, un pompier, muni de gants, est allé chercher un fœtus dans la cuvette et m’annonça la perte de mon bébé. » Fadila est ensuite hospitalisée, extrêmement choquée. « Il faudra amener un justificatif », lui dit en tout et pour tout sa responsable à la sortie de l’hôpital.
C’est peu après que Fadila a poussé la porte de la CGT de Tourcoing. « Nos locaux sont à 200 mètres à peine d’Auchan City, raconte Samuel Meegens, le secrétaire général de l’union locale du syndicat. On a immédiatement compris qu’elle avait un besoin énorme que soit reconnu le drame qui lui était arrivé. C’est une jeune femme pleine de principes et elle ressent bien que ce qu’elle a subi est indigne. Elle a vécu tout cela avec un sentiment de culpabilité énorme. »
Aujourd’hui Fadila va mieux. « Je sens que je ne suis plus toute seule, assure-t-elle. Je peux parler et faire connaître mon histoire. Mais je suis encore en colère et j’attends des excuses d’Auchan. Jamais plus je ne porterai sur ces magasins le même regard qu’avant. Tout a changé. Cela va être très difficile de pardonner. C’était mon bébé… Et ma santé qui était en péril. On est bientôt en 2017, c’est incroyable qu’on puisse perdre son bébé comme ça sur son lieu de travail. »
Et le combat ne fait que commencer.
... http://www.humanite.fr/auchan-le-calvai ... sse-629312


COMMUNIQUE DE PRESSE UL CGT TOURCOING
« Fadila » apprend au mois de novembre dernier qu’elle est enceinte. Malaises, vomissements, nécessité de se rendre aux toilettes, bien des femmes connaissent ces contraintes (lesquelles accouchent ensuite d’un grand bonheur). La direction d’Auchan City les a ignorées avec une indifférence confinant au mépris.

A tel point que le 21 novembre, « Fadila », malgré toutes les alertes qu’elle a lancées, est victime d’une fausse couche à la caisse où elle travaille, sans considérations pour son état.

La direction d’Auchan City tire-t-elle des conclusions sur un management (et une charge de travail excessive pour tous les salariés) qui a déjà fait parler de lui en d’autres circonstances, et dont notre Union Locale connaît tous les effets (le nombre de salariés de ce magasin qui sont syndiqués nous permet de disposer d’informations sûres, vérifiées, incontestables) ?

Pour « Fadila », ce sera, suite à cette fausse couche en caisse : retraits indus sur sa fiche de paie de novembre (! !!), « absence injustifiée » (! !!) et aucune mention de l’accident du travail. Négation totale de ce drame humain… Personne pour prendre de ses nouvelles, et un organisme de formation qui lui reproche ses absences à Auchan et menace de mettre fin au contrat.

Où est l’humanité ? Que veulent-ils que les salariés deviennent ? Nous sommes effarés de constater, jour après jour, les coups portés par le patronat envers les travailleurs, en particulier les plus fragilisés, en particulier les femmes.

Vous trouverez ci-joint le courrier que « Fadila » a envoyé à la direction du magasin, laquelle prétendrait « ne pas être au courant ». Il a pourtant bien fallu que quelqu’un nettoie le siège ensanglanté de la caissière après que celle-ci fut emportée par les pompiers… Sans doute pas le Directeur, mais comment un tel évènement peut-il être « ignoré » ? Il semble que le « management » Auchan City soit un savant mélange d’indifférence, de mépris et d’incompétence. Quand les revendications de la CGT, maintes fois exprimées, obtiendront-elles satisfaction ?

On ne lâche rien ni personne. Les travailleuses et travailleurs de ce magasin sont mis en danger par des stratégies managériales indignes. Ceux qui se taisent face à cette situation portent une grande responsabilité.

UNION LOCALE CGT DE TOURCOING ET ENVIRONS 43 rue de Lille 59200 TOURCOING 03 20 24 48 34


http://federations.fnlp.fr/spip.php?article1597

Vidéo
En lien avec notre avocat, Me Kappopoulos, « Fadila » déposera plainte ; celle-ci est en cours d’élaboration. On peut toujours espérer qu’entretemps, le groupe Auchan fasse preuve d’un peu d’humanité.
A cet effet, et parce que la direction du groupe veut semer le trouble, nous appelons les salariés du magasin à prendre conscience de ce qu’il s’est passé, et que rien ne sera plus jamais comme avant. Il est dans votre intérêt de dépasser le climat d’intimidation dans lequel on vous plonge, et pour celles et ceux qui ont été témoins de la situation de « Fadila », de se rapprocher de nous (par courriel en directement dans nos locaux) pour permettre que justice soit faite.
Aux CLIENTS qui ont également été TÉMOINS, nous demandons de faire de même : prenez contact avec nous. Vos réactions multiples ont montré votre dégoût et votre colère, vous pouvez faire mieux en venant nous en faire part directement, au 43 rue de Lille à Tourcoing.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 04 Jan 2017, 09:36

Entretien avec Samuel Meegens, de l’union locale CGT de Tourcoing

Contre l’Auchan City de Tourcoing, la CGT va déposer plainte pour discrimination raciale et syndicale
vendredi 30 décembre 2016

Alors que Fadila, la caissière qui avait fait une fausse couche sur son poste de travail à Auchan City de Tourcoing, va déposer plainte pour non-assistance à personne en danger, l’Union locale CGT de Tourcoing a demandé à son avocat de rédiger une nouvelle plainte pour discrimination syndicale et raciale contre Auchan City. L’UL demande en outre le remplacement de tout le personnel encadrant de ce magasin.

... http://cgt.fr/A-l-Auchan-City-de-Tourcoing-la.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 11 Jan 2017, 09:59

Mercredi 11 janvier 2017

Manifestation
« Les Marks et Spencer ne sont pas en soldes ! »

Ce mercredi 11 janvier 2017, jour d'ouverture des soldes, les salariés de Marks et Spencer ont décidé de se mettre en grève pour l'amélioration significative du plan de « sauvegarde de l'emploi » actuellement en cours de négociation.

Alors que la fermeture de tous les magasins filiales de cette entreprise est annoncée pour cet automne, risquant de laisser sur le carreau 516 salariés et leurs familles, la direction propose des mesures pour le PSE qui ne sont pas à la hauteur des moyens financiers dont dispose cette multinationale.

Les salariés de Marks et Spencer ne se laisseront pas faire.

Tout récemment ils ont créé leur syndicat CGT d'entreprise afin de se donner les moyens d'être les propres acteurs de leur avenir.

Ils revendiquent d'être associés au choix du (des) éventuel (s) repreneur (s) afin que leur soient garanties de bonnes conditions pour la reprise de leur emploi (ancienneté, travail, rémunération etc ).

Pour celles et ceux qui ne souhaiteraient pas être repris, ils demandent l'amélioration importante des indemnités de licenciement.

Un rassemblement festif de tous les salariés Marks et Spencer auquel sont conviés les salariés en lutte contre un PSE, comme les PULLMAN MONTPARNASSE, est organisé dans la dignité, le respect de tous, devant le centre commercial BEAUGRENELLE ce mercredi 11 janvier à 10h.

Les salariés et leurs soutiens se rendront ensuite en manifestation rejoindre le magasin des Champs Élysées où une délégation demandera à être reçue par la direction.

Non decidement les Marks et Spencer ne sont pas a brader !


http://www.cnt-so.org/Soutenons-la-manifestation-des
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 12 Jan 2017, 18:04

Fausse couche à Auchan City, la jeune femme et la CGT portent plainte

Après le licenciement d’une caissière pour une erreur de 0,85 centimes et celui de Fadila, « responsable » d’avoir fait une fausse couche sur son lieu de travail, la violence du management d’Auchan City, notamment envers les femmes, n’est plus à démontrer. Le 22 novembre dernier, la jeune femme âgée de 23 ans a perdu son enfant au bout de trois mois de grossesse devant une direction impitoyable qui n’a rien trouvé de mieux à faire que de la virer pour masquer l’oppression phénoménale de son management agressif et inhumain. Aujourd’hui, Fadila porte plainte avec le soutien de la CGT de Tourcoing, qui avait contribué à médiatiser cetaccident du travail.

... http://www.revolutionpermanente.fr/Faus ... nt-plainte
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 20 Jan 2017, 12:49

Hénin-Beaumont : la lutte paye chez « Boulanger » !

Le 9 janvier 2017 à Hénin-Beaumont, une cinquantaine de salarié.es de l’entrepôt logistique national des magasins « Boulanger » (groupe Mulliez) était en grève à l’appel de la CGT et de la CNT.

En cause : le faible montant de la prime versée fin 2016 aux salarié.es (86 euros et des poussières au lieu des 470 obtenus fin 2015). Révoltant quand on sait que l’enseigne « Boulanger » a annoncé pour 2016 un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros ! Et d’autant plus révoltant quand on apprend que la prime versée fin 2016 aux cadres travaillant au siège social de l’entreprise est 6 fois supérieure à celle des autres salarié.es !

Cette journée d’action n’a pas eu besoin d’être reconduite car, le soir même, la direction de l’entreprise s’est engagée à payer les heures de grève et à organiser une réunion avec les syndicats pour faire des propositions en matière d’augmentation substantielle de la prime de fin d’année 2016. Comme quoi, on ne le répètera jamais assez, la lutte paye !

Extrait du site CNT Nord Pas-de-Calais Picardie : http://www.cnt-f.org/59-62/

http://www.cnt-f.org/henin-beaumont-la- ... anger.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede bipbip » 02 Fév 2017, 21:42

Alès : Cora s’entête, la CGT organise la résistance

La CGT s’est une nouvelle fois mobilisée lundi dans le dossier qui l’oppose depuis décembre dernier au magasin Cora d’Alès. Après avoir distribué des tracts en ville, les syndicalistes ont rencontré le député Verdier pour finir devant la sous-préfecture.

Avant que de se rendre en sous-préfecture pour y rencontrer le représentant local de l’État et après avoir distribué des tracts durant le marché hebdomadaire en ville, les militants CGT ont été reçus quelques instants par le députéPS Fabrice Verdier.

Depuis le mois de décembre, la CGT est derrière ses syndicalistes du magasin Cora d’Alès dont l’un, Philippe, est sous le coup d’une procédure de licenciement. La CGT l’a répété à plusieurs reprises de la bouche même de son secrétaire départemental Simon Gévaudan «Nous ne lâcherons pas. Pas question que des patrons pensent pouvoir faire comme si le code du travail n’existait pas dans le Gard».

... http://www.lamarseillaise.fr/gard/socia ... resistance
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede Pïérô » 03 Fév 2017, 16:31

Auchan continue dans l'ignominie : après avoir licencié Fadila pour une fausse couche en caisse, elle a "omit " de faire les papiers nécessaires pour que Fadila touche le chômage. Aujourd'hui, elle n'a plus aucun revenu !

Image

https://www.facebook.com/CGTourcoing/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Luttes dans la grande distribution

Messagede Pïérô » 14 Fév 2017, 04:45

AULNOYE-AYMERIES
Manifestation devant Leclerc en soutien à une employée mise à pied

Lundi matin, une trentaine de syndicalistes SUD se sont donné rendez-vous devant l’entrée de l’hypermarché Leclerc. Un rassemblement en guise de soutien à une employée actuellement en litige avec l’enseigne.

... http://www.lavoixdunord.fr/118312/artic ... -mise-pied
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22395
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Monde du travail

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 2 invités