Squat la ville est à nous et Mainmise sur les villes

Squat la ville est à nous et Mainmise sur les villes

Messagede bipbip » 12 Nov 2011, 16:27

.
Image


Synopsis

Un verrou qui cède, une porte qui s’ouvre, des cris de joie qui retentissent : un logement condamné est redevenu libre. Simple comme bonjour, la réappropriation qui ouvre le film de Christophe Coello est d’abord un moment d’intense vitalité. Jubilation de déjouer les plans de la société immobilière qui a entrepris de vider l’immeuble de ses habitants, jubilation de redonner vie à un bout de ville morte, jubilation de conquérir un toit au nez et à la barbe des promoteurs et au soulagement des derniers voisins.

Nous sommes dans un quartier populaire de Barcelone en proie à la spéculation, mais la scène pourrait se dérouler aussi bien dans n’importe quelle grande ville d’Europe. Gentrification, loyers hors de prix, opérations de « réhabilitation » destinées à remodeler à coups de serpe la population d’une rue ou d’un centre-ville : le spectateur évolue sur un terrain familier. Ce que lui divulgue le film, c’est une proposition de lutte concrète et collective contre cette mise en coupe réglée.

Pendant huit ans, de 2003 à 2011, Christophe Coello a filmé de l’intérieur les actions de « Miles de viviendas » (« des milliers de logements »), un groupe de flibustiers barcelonais qui invente mille façons de repousser les murs du possible. Gloria, Vicente, Ada et les autres ne se contentent pas d’investir des habitations promises à la culbute financière, ils impulsent la résistance à l’échelle du quartier.

Collecte d’informations sur les magouilles immobilières en cours, opérations festives de déminage du béton armé, intrusions chez les donneurs d’ordre, tissage de liens de solidarité avec les voisins – comme dans cette jonction improbable et pourtant fructueuse entre les « squatteurs » et les « vieilles dames » du quartier de la Barceloneta.

Un combat perdu d’avance ? Pas sûr, car la mobilisation des habitants pour la défense de leur quartier se double d’une suggestion faite à chacun de reprendre le contrôle de sa vie. La note joyeuse par laquelle commence cette aventure retentit jusqu’après la dernière image. Film d’action, film qui donne envie d’agir, Squat nous embarque dans l’exploration des choix qui s’offrent à tous les galériens de la ville.


Site, programmation, tournée de l'auteur : http://www.squat-lefilm.com/spip.php?page=sommaire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Squat la ville est à nous

Messagede Sid » 12 Nov 2011, 20:26

Vraiment dommage qu'il ne soit pas en téléchargement libre, y'a peu de chances que ça passe dans un des deux ciné de mon bled !
Avatar de l’utilisateur-trice
Sid
 
Messages: 109
Enregistré le: 13 Sep 2011, 22:04

Re: Squat la ville est à nous

Messagede bipbip » 22 Oct 2016, 16:03

Squat, la ville est à nous !




lien : http://bit.ly/1tYJGBO
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Squat la ville est à nous

Messagede bipbip » 03 Aoû 2017, 09:48

Ivry-sur-Seine (94) jeudi 3 août 2017

Projection débat « Squat, la ville est à nous ! »

Au nouveau Centre Social Autogéré d'Ivry, on se pose des questions sur la vie collective et les modes d'organisation. Du coup, on cherche aussi des réponses dans des expériences passées, à travers des films et documentaires. Nous proposons cet été un cycle de projections sur ce thème, avec un peu à grailler au bout pour pouvoir discuter tranquille. On vous accueille à partir de 19h30 pour commencer la projection à 20h. Pour cette troisième soirée, on projette Squat, la ville est à nous! (2011)

CSA - Centre Social Autogéré d'Ivry
37 rue Marceau
Ivry-sur-Seine (94)
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Squat la ville est à nous et Mainmise sur les villes

Messagede bipbip » 10 Déc 2017, 15:05

Mainmise sur les villes

Réalisateurs : Claire Laborey
Auteurs : Claire Laborey, Marc Evreux
Producteurs : CHAMAEROPS PRODUCTIONS, ARTE FRANCE
Nationalité : France

Où en est la démocratie urbaine ? De Paris à Istanbul en passant par Berlin ou Copenhague, ce film interroge la manière dont se construit la ville et la place qu'y occupent les citoyens.

Ces dernières années, partout en Europe, des milliers d'habitants sont descendus dans la rue pour remettre en cause la représentation politique, mais aussi défendre le droit à l'espace urbain. L'hyperurbanisation à coup de bulldozer et les expropriations massives imposées par les autorités publiques stambouliotes expliquent en partie la révolte de la place Taksim. Plus près de nous, l'installation d'un Ikea dans le centre-ville de Hambourg ou la construction d'un gigantesque centre commercial, portée par Auchan pour le projet du Grand Paris, arrangent les pouvoirs publics, qui n'ont plus les moyens d'investir dans l'espace urbain. Ces exemples charrient leur lot d'interrogations sur l'état de la démocratie urbaine aujourd'hui : comment la ville se transforme-t-elle et quelle place y occupent les citoyens ? Les habitants ont-ils leur mot à dire face aux technocrates, politiques, urbanistes et promoteurs qui façonnent les métropoles ? Les pouvoirs publics sont-ils toujours garants d'une ville ouverte et accessible ?

Contre-pouvoir
De Berlin à Copenhague en passant par Londres ou Toulouse, un voyage émaillé de rencontres avec des experts (la chercheuse Anna Minton, les architectes-urbanistes Jan Gehl et Frédéric Bonnet, le philosophe Thierry Paquot…). Ils décryptent les rapports de force à l'œuvre et s'interrogent sur la constitution de contre-pouvoirs.

Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Vidéos, docs...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité