"L'amour et la revolution"

"L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 16 Jan 2018, 16:09

Voici la bande-annonce du troisième film !

5 ans après « Ne vivons plus comme des esclaves », 3 ans après « Je lutte donc je suis » et au terme de 15 mois de tournage et de préparation :

VOICI LA BANDE-ANNONCE DU TROISIÈME FILM,
AINSI QUE LE SITE ET L’AFFICHE



Il s’agit d’une bande-annonce « longue », comme à l’habitude : toujours plus de dix minutes pour les films précédents, et cette fois quinze, en guise de prélude. Dans quelques jours, nous proposerons également un teaser d’une minute, notamment pour les cinémas.

Merci de partager. Vu nos relations distantes avec le pouvoir et les medias à sa botte, l’avenir de ce film repose entièrement sur vous. On compte sur votre bouche à oreille, comme pour les précédents films. Surtout que plusieurs sujets particulièrement importants à faire connaître sont présentés dans cette bande-annonce. Une fois de plus, contrairement à ce qu’on vous raconte, tout est loin d’être fini en Grèce !

Les infos pratiques et l’adresse du site sont à la fin de la bande-annonce, notamment pour proposer le film à votre cinéma ou organiser une projection-débat (l’agenda se prépare et quelques dates sont déjà réservées entre fin février et… décembre !). Les musiciens et autres compères qui ont participé sont sur le site et sur l’affiche.

Ah oui, le titre du film ? On vous laisse le découvrir dans la bande-annonce : surprise !

Pssst ! Ne trichez pas :wink:

Un immense merci à celles et ceux qui nous ont soutenus ou s’apprêtent à le faire, quelle que soit la forme.

A très bientôt quelque part en France, Suisse et Belgique, puis ailleurs.

Maud, Yannis et toute l’équipe du troisième film

http://blogyy.net/2018/01/14/voici-la-b ... ieme-film/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 23 Jan 2018, 09:51

Entretien

Après Ne vivons plus comme des esclaves et Je lutte donc je suis, le réalisateur franco-grec Yannis Youlountas revient avec un nouveau long métrage

https://lundi.am/L-amour-et-la-revoluti ... Youlountas
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 18 Fév 2018, 16:49

« L’AMOUR ET LA RÉVOLUTION »

Le site du film : http://lamouretlarevolution.net/

Voici la liste (mise à jour) des 70 premières projections du film en notre présence, en France, Suisse et Belgique

25/02 ST-ETIENNE (42) deux projections-débats
26/02 CLERMONT-FERRAND (63)
27/02 TOULOUSE (31)
28/02 PERPIGNAN (66)
01/03 CARCASSONNE (11)
02/03 MAS-D’AZIL (09)
04/03 GENÈVE (SUISSE) deux projections-débats
05/03 FRIBOURG (SUISSE)
06/03 LAUSANNE (SUISSE)
07/03 THORENS-GLIÈRES (74)
08/03 CRAN-GEVRIER (74)
09/03 SAILLANS (26)
10/03 UZÈS (30)
11/03 URRUGNE (64)
12/03 DAX (40)
13/03 BIARRITZ (64)
14/03 RUELLE-SUR-TOUVRE (16)
15/03 LA ROCHE/YON (85) deux projections-débats
16/03 NANTES (44) deux projections-débats
17/03 RÉZÉ (44)
18/03 ZAD NDDL
19/03 REVEL (31)
20/03 GRAULHET (81)
21/03 PARIS
22/03 ST-OUEN-L’AUMÔNE (95)
24/03 PORT-DE-BOUC (13)
25/03 SALERNES (83)
26/03 ANTIBES (06) deux projections-débats
27/03 NICE (06)
28/03 AVIGNON (84)
29/03 AIX-EN-PROVENCE (13) deux projections-débats
30/03 BORDEAUX (33) deux projections-débats
31/03 BAZAS (33)
01/04 CADILLAC (33)
02/04 LA RÉOLE (33)
03/04 MEYMAC (19)
04/04 BESANÇON (25)
05/04 ST-CLAUDE (39)
06/04 LURE (70)
07/04 STRASBOURG (67)
08/04 ÉPINAL (88)
09/04 LIÈGE (BELGIQUE)
10/04 BRUXELLES (BELGIQUE) deux projections-débats
11/04 une ville du Nord (59)
12/04 CAEN (14)
14/04 RENNES (35)
16/04 BREST (29)
17/04 VANNES (56)
19/04 ANGERS (49)
20/04 BLOIS (41)
21/04 CLUNY (71)
22/04 CHALON-SUR-SAÔNE (71)
23/04 GRENOBLE (38)
24/04 LYON (69)
25/04 VALENCE (26)
26/04 AUBENAS (07)
27/04 LE PUY-EN-VELAY (36)
28/04 AIGURANDE (36)
01/05 MONTPELLIER (34)
02/05 SÈTE (34)
03/05 MARTIGUES (13)
04/05 VAISON LA ROMAINE (84)
05/05 AUBAGNE (13)
Programmation en cours (jusqu’en décembre).
Contact : maud@lamouretlarevolution.net

Tous les détails, lieux, horaires, bandes-annonces :
http://lamouretlarevolution.net

http://blogyy.net/2018/02/14/lamour-et-la-revolution/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 01 Mar 2018, 17:43

Projection-débat du film l'amour et la révolution en présence du réalisateur Yannis Youlountas

Carcassonne jeudi 1er mars 2018
à 20h30 Cinéma Le Colisée, 10 Bd Omer Sarraut
http://amd11.free.fr/page-34/page-39/page-64/index.html

Ciné Rencontre : "Non, rien n'est fini en Grèce" avec Yannis Youlountas
Le Mas d'Azil (09)vendredi 2 mars 2018
à 18h, Centre Multimédia
http://pupal09.blogspot.fr/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 09 Mar 2018, 00:05

Projection Documentaire de Yannis Youlountas
"L'Amour et la révolution"

Uzès (30) samedi 10 mars 2018
à 18h, Le Capitole, 11 rue Sigalon

https://gard.demosphere.eu/rv/4459
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 15 Mar 2018, 00:58

Nantes vendredi 16 mars 2018

"L'AMOUR ET LA RÉVOLUTION"
Projection-débat en présence du réalisateur Yannis Youlountas.

à 18h, Cinéma le Concorde, 79 Boulevard de l'Égalité, 44100 Nantes

https://nantes.indymedia.org/events/40297



La Wardine, zad de Notre-Dame-des-Landes, dimanche 18 mars 2018, à 18h

"L'AMOUR ET LA RÉVOLUTION"
Projection-débat en présence du réalisateur

https://nantes.indymedia.org/events/40431
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 19 Mar 2018, 21:42

Projection débat avec Yannis Youlountas

« L'amour et la révolution »

Paris mercredi 21 mars 2018
à 20h, Le Cinéma Chaplin - Saint Lambert, 6 rue Peclet

Projection débat du nouveau film de Yannis Youlountas sur la Grèce, 5 ans après Ne vivons plus comme des esclaves, 3 ans après Je lutte donc je suis.
Le débat co-organisé avec Attac Paris 15 sera animé par Yannis Youlountas après le film.

https://paris.demosphere.eu/rv/60080

Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 31 Mar 2018, 10:26

Ce documentaire sera projeté en Gironde en présence du réalisateur ainsi que de participant-e-s aux convois solidaires et de musicien-ne-s ayant participé à la bande-originale du film.

Image

SAMEDI 31 MARS 2018 BAZAS (33) à 20h30
Cinéma Vog 14 rue du palais de Justice

DIMANCHE 01 AVRIL 2018 CADILLAC (33) à 20h30
Cinéma Lux 6 Place de la Libération

LUNDI 02 AVRIL 2018 LA RÉOLE (33) à 20h30
Cinéma Rex Place de la Libération

Ces séances seront l'occasion de commencer les collectes pour le prochain convoi solidaire du mois de mai !
La liste des besoins est ici : http://lamouretlarevolution.net/spip.php?rubrique15

https://gironde.demosphere.eu/rv/8565
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 03 Mai 2018, 18:07

L’amour et la révolution
en présence du réalisateur Yannis Youlountas.

MARTIGUES, jeudi 3 mai 2018
20h30, Allée Jean Renoir - Saint Roch

http://www.millebabords.org/spip.php?article31651
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 04 Mai 2018, 11:50

Prochaines projections-débats en notre présence :

04/05 NYONS (26) Cinéma L’Arlequin 18h30
04/05 VAISON-LA-ROMAINE (84) Cinéma Le Florian 21h00
05/05 LYON (69) Occupation Université Lyon 2 Amphi Fugier 17h30 (ouvert à tou-te-s)
06/05 ST-TULLE (04) Théâtre Henri Fluchère 16h00
06/05 DIGNE (04) Ciné Toiles 21h00
07/05 GARDANNE (13) Cinéma Les trois casinos 20h30
08/05 UZÈS (30) Cinéma Le Capitole 14h00
08/05 MARSEILLE (13) Cinéma Le Gyptis 20h00
09/05 LE VIGAN (30) Cinéma Le Palace 20h00
11/05 CARMAUX (81) Cinéma Club Ciné 20h00
14/05 ST-GAUDENS (31) Cinéma Le Régent 20h00
15/05 CASTRES (81) Cinéma Le Lido 20h00
16/05 CASTELNAUDARY (11) Cinéma La Halle aux Grains 20h30
17/05 CAHORS (46) Bourse du Travail 19h30

http://blogyy.net/2018/05/02/merci-aux-mass-medias/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 01 Juil 2018, 20:18

Yolountas, « L’Amour et la Révolution »

Documentaire : Yolountas, « L’Amour et la Révolution »

Sur la seule forme, c’est déjà un beau film. La réalisation est simple, mais percutante par son authenticité. La bande-son est parsemée de belles chansons en tous genres, très engagées bien sûr, dont par exemple de la musique du rappeur antifasciste Killah P, assassiné par les néonazis d’Aube dorée en 2013. On ne s’ennuie pas pendant les une heure et quart que dure le film, on y rigole même assez souvent, grâce aux touches d’humour de «  celles et ceux qui rêvent d’amour et de révolution  ».
Désobeissance civile et action directe


Les premières minutes débutent sur des images de répression policière. Le film évoque cette répression ainsi que la misère dont elle tente de contenir la colère ainsi déclenchée, mais ni l’une ni l’autre ne sont le sujet principal du film. Bien sûr, elles ne sont pas dénuées d’intérêt, bien sûr que la soupe populaire, qui a vu sa fréquentation journalière passer d’environ 150 personnes en 2012 à plus de 2 000 personnes actuellement, ou bien les traitements inhumains des prisons pour réfugié.es méritent qu’on s’y attarde.

Le couple violence du capitalisme/violence de la répression n’est donc pas absent, mais il est seulement présent à travers les personnes qui lui résistent, au travers de leurs mots, leurs gestes, leurs yeux ou leurs émotions. Et c’est là le point fort du film  : se focaliser sur la résistance des populations, et ce directement via les acteurs et actrices de cette résistance, de la lutte paysanne contre un projet aéroportuaire crétois, où s’exprime déjà la solidarité internationaliste avec la Zad de NDDL, au quartier d’Exarcheia où se déroule la résistance des exilé.es, en passant par le groupe anarchiste Rouvikonas qui adopte un moyen de lutte très intéressant situé à la croisée de la désobéissance civile avec l’action directe.

Lutte paysanne et résistance populaire

En bref, c’est la résistance des oppressé.es eux et elles-mêmes qui est au cœur de l’œuvre. C’est précisément le genre de documentaire militant dont on a besoin, qui ne s’attarde pas seulement sur le constat, c’est à dire l’oppression qui découle du capitalisme, mais qui promeuvent les possibilités concrètes de résistance, afin de développer notre combat pour une alternative communiste libertaire au capitalisme. Car, même si ce n’est pas son fonctionnement capitaliste qui est immédiatement soulevé, la plupart des gens sont d’accord sur le fait que le système politico-économique actuel est néfaste et crée de la souffrance (pour la simple et bonne raison que la plupart des gens le vivent) mais c’est sur la suite à donner à ce constat, la réaction à produire, que beaucoup abandonnent, souvent par fatalisme et défaitisme. En ce sens, des initiatives telles que les films de Yannis Youlountas sont les bienvenues et cela s’est confirmé par les réactions pleines d’enthousiasme des personnes vaguement dépolitisées dans la salle, lors du débat avec le réalisateur succédant la projection.

En bref, un film poignant. Celles et ceux qui connaissent et aiment le travail de Yannis ne seront pas déçu.es, L’Amour et la Révolution est un film dans la droite lignée des deux précédents. Pour les autres, la découverte n’en sera que meilleure.

«  Non, rien n’est fini en Grèce  !  »

Gabriel (AL Dijon)

Yannis Youlountas, L’Amour et la Révolution, 2018, 1h17, disponible gratuitement sur Internet


http://www.alternativelibertaire.org/?D ... Revolution
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede bipbip » 01 Juil 2018, 21:05

« Une destitution symbolique du pouvoir, avant sa destitution politique »

Yannis Youlountas (cinéaste libertaire) : « Une destitution symbolique du pouvoir, avant sa destitution politique »

À l’occasion d’une projection le 22 avril à Chalon-sur-Saône, AL Dijon est allée à la rencontre de Yannis Youlountas qui était en tournée de présentation de son 3e film, L’Amour et la Révolution. Il nous a accordé un entretien-vidéo. En voici quelques extraits  :

Alternative libertaire : Existe-t-il une continuité entre ce film et les précédents que tu as réalisés  [1]

Yannis Youlountas  : Oui, c’est une filiation évidente notamment au niveau des personnages, du terrain, en l’occurrence le mouvement social en Grèce dans sa diversité, avec bien sûr un peu plus les anarchistes que les autres, mais il faut dire qu’ils sont assez bien représentés en Grèce.

Ne vivons plus comme des esclaves était un film assez spontané, pour lequel «  on a tourné la molette de l’appareil photo en mode vidéo  », pour basculer dans le cinéma parce que la photo et les articles ne suffisaient plus à rendre compte de ce qu’il se passait.

Pour Je lutte donc je suis, on a proposé un parallèle avec l’Espagne, la Catalogne et l’Andalousie en particulier, mais on a fait quelques progrès au niveau technique je pense.

On a voulu revenir un peu à l’essentiel avec ce troisième film parce que, souvent, les gens ont une vision mortifère et violente de la révolution, alors que c’est le pouvoir, la société et surtout le capitalisme qui sont violents et mortifères. Donc, on a voulu montrer la situation inverse en réalité  : il y a des gens qui luttent pour la vie, l’humain, la terre  ; et cette société par contre, elle va dans l’impasse. Voilà pourquoi l’amour et la révolution, c’est si important pour nous.

Face à la trahison de Syriza, quelle est la réaction des mouvements sociaux en Grèce ?

Ils sont plus radicaux qu’avant c’est sûr. Forcément cette expérience a été utile parce qu’elle a permis de démasquer une stratégie politique qui était encore une fois dans une impasse et qui a fait perdre du temps au mouvement social en Grèce, qui a chloroformé les luttes. Après, ça ne veut pas dire que les lieux ne fonctionnaient plus  : les occupations, les initiatives de toutes sortes, notamment la solidarité (les dispensaires médicaux autogérés, les cuisines sociales gratuites) fonctionnaient bien sûr. On a notamment accueilli les migrantes et les migrants qui venaient en nombre à partir de l’été 2015, justement après la capitulation. Mais c’est seulement à l’automne 2016 qu’on a vraiment vu à nouveau le mouvement social être beaucoup plus puissant, actif sur beaucoup de questions, par exemple contre les saisies des logements.

Le mouvement social a donc pris son autonomie ?

C’est ça. En fait l’autonomie c’est de ne plus croire qu’en nous-mêmes, c’est-à-dire en notre capacité de prendre nous-mêmes notre vie en main, de nous organiser, de lutter, de résister et d’être solidaires parce que la solidarité ça fait partie de la lutte. «  La seule façon de te sauver toi-même c’est de lutter pour sauver tous les autres  » disait Kazantzákis  [2] et c’est valable sur le terrain en Grèce avec les migrant.es qui nous permettent de construire une nouvelle Internationale, entre Grecs et avec les personnes solidaires aussi qui viennent du reste de l’Europe pour aider sur place. Tout ça se rassemble sur une ligne de front contre le durcissement du capitalisme et le durcissement de la société autoritaire.

Et contre le durcissement du mouvement social, en quoi consiste la répression  ?

En Grèce comme en France, on fait face à de plus en plus de violence du pouvoir et évidemment de violence aussi de ses auxiliaires de police que sont les fascistes. Ils sont partout au service du pouvoir tout en prétendant être une opposition à celui-ci, ils sont la roue de secours du capitalisme et aussi le moyen de détourner la colère vers des boucs émissaires.

Voici des exemples concrets des liens entre police et fascistes  : durant le premier film, on avait montré un lieu autogéré (Synergie), qui a été détruit par les fascistes peu après le tournage. Au moment de cette action violente, les fascistes étaient précédés par quatre motos de police qui sont partis après la destruction et le tabassage de nos compagnons.

Deuxième exemple  : Pávlos Fýssas « Killah P », un chanteur antifasciste, a été assassiné par les néonazis le 18 septembre 2013, et des témoins confirment que les policiers étaient présents avant même l’assassinat sur les lieux du crime et qu’ils discutaient avec l’assassin. C’est pour ça que c’est vraiment important de lutter à la fois contre le capitalisme et contre le fascisme, ce sont deux luttes qui sont complémentaires et indissociables  [3].

Et les actions du côté des révolutionnaires  ?

Dans le quartier rouge athénien d’Exarcheia, les squats ont été multipliés depuis septembre 2015 en raison de l’arrivée des migrantes et des migrants, dans le but de leur proposer autre chose que les camps atroces qui ont été construits, notamment sous influence française suite à la visite de Bernard Cazeneuve en Grèce et qui, après l’accord UE - Turquie, a lancé la transformation des hotspots en camps de rétention et même en camps de détention.

Il y a bien sûr la lutte antifasciste qui est très importante, il y a un groupe [...] qui a participé, avec le dispensaire médical autogéré, à la reconquête du quartier principal des fascistes dans Athènes […]. Et même si récemment il y a encore eu des attaques à la bombe incendiaire contre ce local  [4], le quartier est au moins bien tenu.

Il y a aussi le groupe Rouvikonas (Rubicon en français), du nom d’un fleuve qu’il ne fallait surtout pas traverser dans la Rome antique sans quoi c’était le début de la fin. C’est un petit peu ça ce qui est dit par ce groupe  : le pouvoir est allé trop loin, l’offensive sera totale même si pour l’instant ce n’est pas l’action directe des années 1970 ou de la fin du XIXe siècle, donc pas d’attaques physiques sur le pouvoir. Mais par contre, il y a une attaque à la fois matérielle et symbolique contre le pouvoir. Matérielle avec la destruction par exemple des fichiers des surendetté.es [...], puis en même temps une attaque symbolique qui est très importante aussi, parce que le pouvoir, c’est avant tout une représentation symbolique qui nous conduit à la servitude volontaire, avec des personnes qu’on met sur un piédestal, qu’on sacralise sous prétexte d’un décorum, d’un ensemble de traditions régaliennes qui font qu’on se soumet à elles.

Donc, destituer le pouvoir politiquement, ça commence par le destituer symboliquement, par le désacraliser. Il n’y a pas seulement des situations de crises très dures qui conduisent les opprimé.es à se remettre en question, ce n’est pas seulement le temps critique qui conduit au temps de la critique, c’est aussi l’imaginaire social qui se travaille, surtout dans notre rapport au pouvoir et à ceux qui décident à notre place de nos vies.

Ce rapport au pouvoir se joue aussi avec les médias dominants  ?

Oui. En Grèce, le rapport aux médias du pouvoir est encore plus ferme et radical qu’en France. Je trouve qu’il y a une grande différence, même si bien sûr beaucoup de gens boycottent les médias du pouvoir, et c’est tant mieux. En Grèce, la plupart des groupes font ainsi. Rouvikonas, en particulier, instrumentalise les médias du pouvoir de la façon suivante  : il ne les fréquente pas mais met en ligne régulièrement ses propres vidéos par rapport aux actions qu’il mène, attaquant aussi des lieux de pouvoir très importants (donc qui ne peuvent pas êtres cachés du public), mettant en ligne aussi des communiqués sur Indymédia. Par conséquent, les médias du pouvoir en particulier ne peuvent pas cacher ces événements et en plus, comme Rouvikonas a toujours livré les images pour illustrer ses propos et bien, ils utilisent les seules images qui existent, qui sont celles de Rouvikonas.

Un parallèle à faire entre la Grèce et la France  ?

En Grèce, je pense que les deux phénomènes les plus puissants qu’on voit actuellement, c’est surtout cette radicalité dans l’action directe et ce nouvel internationalisme avec les migrantes et les migrants et les gens solidaires. C’est un petit peu ça peut-être qui manque aujourd’hui en France, c’est ce croisement des rencontres de gens venus d’un peu partout, même si, sur les Zad par exemple, on peut trouver ça. En France vous avez une opportunité très intéressante puisque vous avez un personnage à la tête de l’État qui est vraiment la caricature même de ce qu’est en réalité le pouvoir. Ça tombe bien, vous n’avez pas besoin de démasquer le pouvoir puisqu’il est lui-même démasqué, il est identifié comme tel. Macron est l’archétype même des chefs actuellement de la finance, de l’économie et de la politique. Et puis il est pédant, il est arrogant, enfin il a exactement le trait de caractère qui permet de critiquer et de se moquer de lui. Et enfin il a choisi d’attaquer tout le monde en même temps et ça, c’est très bien parce qu’habituellement, le pouvoir divise pour mieux régner. Là, il attaque en même temps les maisons autogérées pour migtantes et migrants mineur.es, notamment à Brest  [5], il a frappé les zadistes, il a frappé les étudiant.es, les retraité.es sont frappé.es au portefeuille aussi, les cheminot.es, les postier.es et beaucoup d’autres, la sécurité sociale qui touche quand même tout le monde, c’est vraiment une opportunité intéressante de créer une convergence des luttes contre le pouvoir en général.

Propos recueillis par Thomas et Gabriel (AL Dijon)


[1] Ne vivons plus comme des esclaves en 2013 et Je lutte donc je suis en 2015, également disponibles gratuitement sur Internet ?

[2] Ecrivain grec connu pour son roman Alexis Zorba

[3] « Grèce, des écoutes révèlent les liens étroits entre Aube dorée et la police », Liberation.fr.

[4] Depuis cet entretien, les fascistes grecs ont encore attaqué, à suivre sur le blog de Yannis : blogyy.net

[5] Brest.mediaslibres.org


http://www.alternativelibertaire.org/?Y ... du-pouvoir
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 31724
Enregistré le: 10 Fév 2011, 10:05

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 05 Aoû 2018, 02:31

Le film L’ Amour et la Révolution arrive enfin sur youtube et en DVD !

Après plusieurs péripéties*, puis deux mois de tournages complémentaires en juin et juillet 2018 :

LE FILM « L’AMOUR ET LA RÉVOLUTION » ARRIVE ENFIN SUR YOUTUBE ET EN DVD DANS VOS BOITES AUX LETTRES, DANS UNE TOUTE NOUVELLE VERSION !



(n’hésitez pas à le partager, à le bloguer et à faire des projections gratuites dans des lieux de luttes)

Si vous l’avez commandé en DVD, surveillez votre boite aux lettres : les envois sont en cours !

Si vous préférez le voir sur grand écran et en discuter ensuite avec nous, la tournée du film reprendra dès septembre dans une cinquantaine de villes (avec des surprises). Jetez un œil sur l’agenda des projections-débats de septembre à décembre, il y en aura certainement une près de chez vous :
http://lamouretlarevolution.net/spip.php?article12
Le site internet est en cours de mise à jour. Si vous souhaitez, vous aussi, nous accueillir dans votre ville, contactez :
maud@lamouretlarevolution (ou tél. 06 18 26 84 95).

Merci de votre patience et de votre confiance !

Bon film et à très bientôt !

Maud et Yannis Youlountas

http://blogyy.net/2018/07/23/le-film-la ... et-en-dvd/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: "L'amour et la revolution"

Messagede Pïérô » 17 Aoû 2018, 12:53

Une visite dans l’hexagone à ne pas rater !

Image

Tous les détails : http://lamouretlarevolution.net/

Un grand merci à Alex qui traduira les échanges lors de l’étape préliminaire à Milan, à Tatiana qui s’est lancé dans la version italienne du film et à Sara qui l’a synchronisé.

L’affiche en grand format : http://lamouretlarevolution.net/IMG/jpg ... e_2018.jpg

http://blogyy.net/2018/08/14/une-visite ... pas-rater/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps


Suivante

Retourner vers Vidéos, docs...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité