Éditions Noir & Rouge

Éditions Noir & Rouge

Messagede Pïérô » 20 Déc 2012, 14:46

Éditions Noir & Rouge
présentation et appel à soutien.


Éditions Noir & Rouge.

Tant qu’il y aura des livres !

Noir et rouge, deux couleurs associées en guise d’indication, non comme un drapeau ou une marque déposée et historique, mais plutôt comme un repère qui serait une base d’où nous voudrions voir naître et jaillir des étincelles, enflammant les coeurs et les esprits !
Car malgré Internet, le livre reste pour nous, encore et toujours, une source essentielle de circulation et de diffusion des idées. Qu’il soit neuf, d’occasion, prêté ou acheté, le livre accompagne nos interrogations et nos réflexions critiques. Il a donc encore un avenir !

Paradoxalement, c’est en pleine crise de l’édition et du livre que les éditions libertaires en général se portent bien : foisonnantes et diverses, elles sont souvent de qualité. Mais cette abondance n’est peut-être qu’un trompe-l’oeil dans la mesure où les tirages des livres restent souvent faibles, voire confidentiels. Néanmoins, pour celles et ceux qui ont connu les vaches maigres du passé, c’est un plaisir de voir nos tables de presse aussi approvisionnées.
Comme on peut le constater, cette profusion permet à chacun de trouver son bonheur et, de fait, dans cette offre multiple, chaque singularité est complémentaire. On peut donc raisonnablement penser que notre nouvelle maison d’édition ne sera pas superflue et prendra tranquillement sa place, à son rythme. Si nous n’avons aucune intention de nous spécialiser, en revanche nous mettrons en avant la dimension internationale du mouvement libertaire. Nous accorderons donc une grande place à la traduction, à la fois pour combler le retard pris sur le passé et être proches de l’actualité.
Nous profitons de cette déclaration pour renouveler notre appel à tous ceux ou celles qui voudraient nous aider dans la traduction de textes en allemand, en anglais, en italien ou encore en espagnol, car il existe de nombreux livres qui mériteraient d’être disponibles en français ! Citons par exemple les Mémoires de Rudolf Rocker, mais il y en a tellement d’autres !

Notre maison d’édition : anarchiste, sans aucun doute, mais ouverte à toute la pensée critique et subversive, donc pas forcément libertaire stricto sensu. Car tout ce qui peut aiguiser notre pensée nous intéresse. Notre soif de comprendre, d’analyser et de déchiffrer est sans fin !
Revisiter le passé ou observer le présent avec acuité participent de la même démarche antidogmatique.
La pensée et l’action se conjuguent ensemble comme une praxis pour ne pas réciter, même si la lecture de Bakounine ou d’autres peut toujours nous enthousiasmer pour partir à l’abordage du vieux monde… et pas seulement en songe.

À l’aube de catastrophes écologiques majeures, il faut agir vite, presque en urgence, mais avec la lucidité d’une pensée dont le feu et le fer sont entretenus par les livres : voilà notre programme et notre pari !
Le chantier éditorial que nous ouvrons peut apparaître ambitieux, mais, à vrai dire, il sera à la mesure de nos capacités, pour le moment fort modestes. Pour autant, nos expériences acquises à travers plusieurs initiatives – notamment avec les éditions CNT, nous permettent de démarrer cette nouvelle aventure avec enthousiasme et la volonté de faire aboutir notre projet.


Image


Nous ferons de notre mieux pour satisfaire les militants non patriotes de leur organisation, les curieux, les autodidactes, les chercheurs sans titre, les conseillistes libertaires, les travailleurspaysans, les incroyants de tout poil, les sans-papiers et sans-patrie, les Indiens métropolitains et des plaines, les louves libertaires, les prisonniers, les handicapés méchants, les insoumis totaux, les bêcheurs des jardins ouvriers, les pieds nickelés sans décoration, les rescapés du FHAR, les amis des animaux, des fleurs et des arbres sauvages, les intellos à la Simone Weil, les bibliothécaires des banlieues, les libraires des quartiers difficiles, les archivistes fous et les dingues du vieux papier, les marins mutins, ceux d’en bas, les lecteurs d’Istrati et de Couté, nos amis illustrateurs qui ne dessinent pas comme Plantu l’insipide, ceux et celles des années 70 qui sont encore et toujours là, descendent dans la rue, ne votent pas socialiste ni encore moins Mélenchon, les communards, les filles-mères en colère, ceux qui prennent du temps pour lire, qui fréquentent les librairies, les fugueurs, les travailleurs de la nuit, les dissidents, les entarteuses de Dany, celui-là même qui, en 68 à Carrare, conspuait nos vieux camarades cubains, lui qui ne risque pas de lire nos livres, les irréguliers de la plume, les apprentis pâtissiers de préférence, les auditeurs de Radio libertaire, les amateurs de Ferré, les traducteurs de la parole errante, les activistes de l’action directe nonviolente, les écrivains publics et du peuple, les anonymus espérantistes, les partisans du rire à l’égard du sacré, les Facteurs Cheval brûleurs de châteaux, les ouvriers proudhoniens, les Katangais lettrés, les punks sel et poivre et joueurs de go, les correcteurs, jeunes retraités ou pas, les poètes de 17 ans et plus, les amis de la Grande Révolution, les exagérés, les Bretons sans famille du Limousin, les en-dehors, les végétaliens tolérants, les peintres muraux du matin, les ados qui lisent à la lumière d’une lampe de poche, les chanteurs wobblies, les activistes de l’entraide, les internationalistes, les passeurs de mille-feuilles, les anciens lecteurs de Pilote, les libellistes de brûlots éphémères, les dadaïstes de l’orthographe automatique, les promeneurs solitaires ou accompagnés, les derniers non possesseurs d’une télé, les musiciens du rêve, les cosaques de la liberté, les artistes en tout genre mais de l’art brut en particulier, les sorcières en démolition, les acteurs de l’an 01, les imprimeurs partisans du salaire unique en attendant l’abolition du salariat, les apartidaires opiniâtres, les étrangers, les retraités à qui le travail ne manque pas, les Anarres à la recherche du pays de cocagne, les alchimistes de l’amour fou, les postiers affranchis, les sans-dieu des paradis terrestres, les blasphémateurs célestes de la terre ferme, les hérétiques des cités populaires, les soeurs de la côte d’Amor, les observateurs lucides à la Camillo Bernéri, les compagnons de la chevauchée anonyme, les émeutiers immenses provocateurs sans solde, les buveurs du champagne de l’âge d’or et nous en oublions…

Pour tous, futurs lectrices et lecteurs, nous organiserons régulièrement des débats autour de nos livres, qui seront autant de moments privilégiés pour nous rencontrer et écouter les critiques ou les suggestions qui nous seront adressées !

--------------------------------------------------------------------------------

En attendant la prochaine sortie du premier livre de nos éditions, nous avons besoin de vous, de votre soutien moral mais aussi financier, en premier lieu pour louer un local destiné au stockage des livres.
Pour cela nous vous proposons une cotisation mensuelle de cinq euros. En échange de cette participation, vous recevrez nos publications à parution. Voilà l’enjeu, il ne nous semble pas démesuré pour notre petite équipe de vous le proposer.
Merci d’y répondre favorablement.


Pour rejoindre les ami-e-s des éditions Noir et rouge, téléchargez le bulletin ci-dessous et retournez-le à l’adresse indiquée…
http://www.autrefutur.net/IMG/pdf/Amis-noir-rouge.pdf

http://www.autrefutur.net/Editions-Noir ... nt-qu-il-y
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede Pïérô » 24 Jan 2013, 01:26

Fête des éditions Noir & Rouge

À l’occasion de la sortie de son premier livre Élisée Reclus et les États-Unis, l’équipe des éditions Noir et rouge souhaite réunir tous et toutes ses ami-e-s.

SAMEDI 2 FÉVRIER- 12H-16 H 30 au centre culturel la Clef,
34 rue Daubenton 75005 Paris M° Censier-Daubenton


Ce sera un moment privilégié pour vous présenter notre projet éditorial, pour rencontrer Ronald Greagh, notre premier auteur, et pour écouter vos critiques et vos suggestions

. 14 heures : Présentation du projet éditorial des éditions Noir et rouge
. 14 heures 30 : Rencontre avec Ronald Creagh à l’occasion de la sortie de son dernier livre

Vente de livres d’occasion. À partir de midi un buffet et une buvette seront à votre disposition afin de vous restaurer


Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede L . Chopo » 07 Fév 2013, 11:20

Le samedi 2 février 2013, au cinéma La Clef à Paris (où nous avons apprécié l’accueil amical), il a été fêté à la fois le lancement des éditions Noir et rouge et la sortie du livre de Ronald Creagh "Élisée Reclus et les États-Unis" suivi de son "Fragment d’un voyage à La Nouvelle-Orléans".

Image
Une centaine de personnes ont écouté une brève présentation des éditions et une non moins brève allocution, enregistrée pour une émission de Radio libertaire, de Ronald Creagh sur Élisée Reclus, ensuite certains ont participé à un dialogue avec Ronald.

Reclus voit les faits et en déduit leurs potentialités. Reclus permet de comprendre les crises, le mot crise en chinois signifie à la fois « catastrophe et renouveau », nous a dit Ronald Creagh. Un assistant a mis en évidence la lecture du texte de Reclus sur La Nouvelle-Orléans. Il a remarqué que dans la même situation évoquée par Reclus dans le livre, à savoir la possibilité latente de nouvelles inondations et la fièvre afin de mettre en activité économique de terres servant en fait de protection naturelle, était encore d’actualité lors des inondations de La Nouvelle-Orléans en 2005.

Un autre assistant a posé la question du pourquoi du regain actuel d’intérêt pour Élisée Reclus au Brésil. Ronald a répondu que ce mouvement correspond à plusieurs causes : la chute du Mur de Berlin et donc un éloignement du marxisme-léninisme et l’utilisation de la géographie afin d’arriver à une vision globale de la société, ce qui explique par conséquent l’intérêt pour Reclus et les nombreuses recherches en Amérique du Nord sur la géographie et l’anarchie.

Le réalisateur du film « La Passion du Monde » (septembre 2012) de Nicolas Eprendre est aussi intervenu.

Federico Ferretti, géographe et spécialiste de Reclus, a proposé son dernier livre : Elisée Reclus, lettres de prison et d’exil, 2012, 160 pages, 12 €.

Ronald Creagh anime un site sur Élisée Reclus, entre autre sujets anarchistes (http://raforum.info/reclus/spip.php...).

De nombreux livres d’occasion on été présentés et vendus à cette occasion. Et de nouveaux souscripteurs se sont inscrits.
L. Chopo
Pour la Confédération Nationale des Travailleurs - Solidarité Ouvrière (CNT-SO)
http://www.cnt-so.org


"Il faut que la critique se dérobe à la mise en demeure permanente d'indiquer des solutions sur-le-champ." -Anselm Jappe-
L . Chopo
 
Messages: 273
Enregistré le: 30 Juin 2012, 16:00

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 05 Juin 2013, 06:43

Lettre d’information des éditions Noir & Rouge N°1

Depuis notre premier manifeste annonçant la création des éditions Noir & rouge et notre campagne pour faire des adhérents abonnés à notre association, plusieurs mois sont déjà passés. Il nous paraît donc opportun de faire un point sur notre initiative…

vous avez été plus d’une vingtaine à souscrire un abonnement de soutien. Certains d’entre vous ont même été plus loin dans leur participation financière. Un grand merci à tous !
Notre premier livre est sorti, avec des défauts, sans doute dus à la précipitation, mais à l’avenir nous ferons mieux. En parallèle, nous avons organisé deux réunions, dont l’une consacrée à notre premier livre, Élisée Reclus et les États-Unis, avec la présence de Ronald Greagh. Chacune de ces initiatives a remporté un succès !

Nous avons aussi organisé une Fête du livre le 18 mai à la librairie l’Émancipation et une projection le 25 mai au cinéma la Clé du film Élisée Reclus. La Passion du monde en association avec son réalisateur Nicolas Eprendre.
Enfin, nous serons présents à la prochaine Foire à l’autogestion 8 et 9 juin à la Parole errante de Montreuil. Quant à notre projet spécifique d’éditer des livres, bien sûr il se poursuit, mais selon notre rythme, ce qui pour le moment est moins rapide que prévu !
Donc patience, mais en attendant voici les prochains livres que nous devrions éditer à la rentrée :
- L’Histoire de la mouvance anarchiste ; 1789-2012 de Frank Mintz
- Marika ; un album jeunesse sur les sans- papiers
- La Révolution défaite. Les groupements révolutionnaires parisiens face à la révolution espagnole
- Élisée Reclus. Textes et prétextes ; Colloque international. Lyon septembre 2005
- d’autres textes encore à finaliser.

Par ailleurs, en même temps, nous participons à un travail de traduction du livre monumental de Peirats sur l’histoire de la CNT. D’autres traductions sont aussi en train de se faire, comme celle sur Haymarket et abou- tiront, nous l’espérons, à leur édition vraisemblable- ment en 2014 ! Voilà où nous en sommes.
À nos amis : patience ! Et n’hésitez pas à nous contacter pour nous soumettre vos idées comme vos critiques ! Salutations libertaires !

L’équipe de Noir & rouge
Association des éditions Noir & rouge 75, avenue de Flandre, 75019 Paris
- ed.noiretrouge@gmail.com
- http://editionsnoiretrouge.com
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 31 Jan 2014, 11:42

Fête du livre des éditions Noir et Rouge

Samedi 8 Février 2014, à partir de 13 heures, Librairie l’émancipation. 8 impasse crozatier, paris 12e


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 01 Mai 2014, 08:44

Samedi 3 mai à partir de 13 h à la librairie l’Émancipation, 8 impasse Crozatier Paris présentation du livre de Maurizio Antonioli : "Bakounine entre syndicalisme révolutionnaire et anarchisme " publié aux Éditions Noir et rouge.
- Avec René Berthier et Frank Mintz


Image
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede Pïérô » 29 Nov 2014, 18:11

Coéditions : Noir et rouge / Editions libertaires

Image

"Le mouvement anarchiste en France (1917-1945)"
de David Berry

« Cet ouvrage d’un universitaire britannique est une belle histoire politique des anarchistes français. Ses deux parties sont centrées sur les organisations anarchistes françaises face à la révolution russe de 1917 et à la révolution espagnole de 1936. David Berry a lu un très grand nombre de périodiques, dépouillé des archives, parlé ou correspondu avec des militants. Il discute de manière passionnante les positions et les stratégies qui se mettent en place au fur et à mesure de l’évolution de la situation en Union soviétique d’abord, en Espagne ensuite : passé l’enthousiasme des premières heures, comment se déterminer, quel soutien et quelles critiques apporter, quelles collaborations accepter ? […] On saluera un travail qui n’a pas son équivalent en français, et qui ne craint pas de mettre en lumière les hésitations, les revirements, mais aussi la lucidité et le courage de nombre de militants. »

Marianne Enckell,
historienne et essayiste

http://utoplib.blogspot.fr/2014/11/vien ... re_28.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede Pïérô » 01 Jan 2015, 13:57

Lettre d’information des Éditions Noir & Rouge N°3

Comme nous approchons de la fin de l’année, c’est l’occasion pour nous de faire le point sur l’activité de nos éditions. Bien qu’avec un peu de retard sur nos prévisions, nous allons offrir dans peu plusieurs livres à nos abonnés et à nos amis.

Si certains sont encore en fabrication, d’autres sont d’ores et déjà sortis, dont Le Mouvement anarchiste en France 1917-1945, de David Berry, coédité avec les Éditions libertaires. C’est un livre déjà connu des chercheurs : enfin traduit de l’anglais, il devrait devenir bien vite une référence incontournable pour l’étude de cette période.

Vient de paraître un livre du jeune universitaire Mark Bray, traduit de l’anglais (américain) sous le titre Occupons Wall Street, qui présente un point de vue anarchiste sur le mouvement des « indignés » nord-américains, auquel l’auteur participa au côté de nombreux libertaires new-yorkais. Ce livre sera présenté par l’auteur lui-même le jeudi 8 janvier 2015 au cinéma La Clé, dans le 5e arrondissement de Paris, là où Ronald Creagh était venu nous parler de son livre sur Élisée Reclus et les États-Unis, le premier livre édité par nos soins.

Avant la fin de cette année 2014, paraît aussi Amérique(s) anarchiste(s), le second tome de la collection América libertaria, à laquelle nous sommes associés à nouveau, au côté des éditions Nada. Notons par ailleurs que deux livres que nous avions annoncés pour 2014 seront finalement publiés l’année prochaine : nous parlons du tome 1 de la somme de José Peirats, La CNT dans la révolution espagnole, et d’un récit de Ramon Safon, Enric Greu. La Montagne noire, l’exil comme royaume. Dès à présent, nous pouvons également vous informer de la naissance de la collection Enfantines, dédiée aux livres de jeunesse, qui sera un de nos projets pour 2015. Deux titres sont en préparation, dont les auteurs sont Louise Michel ou Jean Grave. Nous publierons aussi un livre de Philippe Pelletier, La Critique du productivisme dans les années 1930. Mythes et réalités, et en coédition avec le journal Émancipation l’important travail de Gaëtan Le Porho Le Syndicalisme enseignant entre les deux guerres. Enfin, nous ferons paraître la traduction française de l’essai de Felipe Orero (le pseudonyme de José Martínez, fondateur et animateur de la célèbre maison d’édition antifranquiste Ruedo ibérico), CNT : être ou ne pas être, qui sera du coup le seul livre publié en France sur la relance de la CNT espagnole entre 1976 et 1979. Nous avons aussi le projet de publier dès que possible un petit ouvrage de Camillo Berneri sur Mussolini, resté inédit en France bien que l’auteur l’ait écrit directement en langue française.

Comme vous pouvez le constater avec nous, nous allons être sans doute en « surchauffe » en 2015 dans la mesure où, pour mener à bien ces divers projets d’édition, un travail important de mise en page, de traduction ou de correction est nécessaire. Aujourd’hui, notre petite équipe ne peut y suffire qu’à grand peine mais, comme nous sommes toujours décidés à poursuivre notre « équipée éditoriale », nous réitérons notre appel à toutes les bonnes volontés et aussi à votre soutien financier.

Pour ce qui concerne nos autres activités, nous étions à Lyon à l’occasion du 4e Salon des éditions libertaires (22 et 23 novembre 2014), quelques mois après avoir été présents au Salon du livre libertaire organisé dans la salle des Blancs-Manteaux de Paris. Enfin, ces derniers mois nous avons organisé régulièrement des fêtes du livre dans les locaux de la revue Émancipation, impasse Crozatier, dans le 12e arrondissement de Paris. Nous continuerons d’organiser régulièrement des fêtes du livre de ce genre, avec nos habituelles ventes de livres neufs et d’occasion : la prochaine aura lieu le 24 janvier prochain.

Enfin, bien qu’il ne soit pas encore tout à fait au point, nous vous rappelons l’existence de notre site http://editionsnoiretrouge.com, qui vous permettra de nous suivre et de prendre contact avec nous.

Les éditions Noir et Rouge




Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22403
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 22 Mar 2016, 01:18

SYNDICALISME RÉVOLUTIONNAIRE ET ÉDUCATION ÉMANCIPATRICE,
GAËTAN LE PORHO

Image

Dans les années 1920 et 1930, les militants et militantes de la Fédération unitaire de l’enseignement ne se contentaient pas de défendre les intérêts des personnels, ils et elles voulaient transformer l’école « capitaliste ». Ils et elles voulaient, au-delà de la défense de leurs conditions matérielles, mettre en pratique une pédagogie émancipatrice au service du changement social. Ils et elles voulaient former des individus capables de constituer une société juste et solidaire et s’appliquaient à rechercher théoriquement, expérimentalement les conditions pour rendre possible cette éducation. Partant de leurs écrits dans les différentes publication de la FUE : L’École émancipée et ses différents suppléments dont L’Émancipation ; les Éditions de la jeunesse ou encore la Nouvelle histoire de France, Gaëtan Le Porho met en avant l’engagement à la fois syndical et pédagogique des syndicalistes révolutionnaires jusque dans les années 1930. Cette étude, au travers de nombreuses citations, nous amène à réfléchir sur la nécessaire contribution des enseignant et enseignantes d’aujourd’hui, par leur réflexion et leurs pratiques, à la mise en place d’une éducation et d’une société émancipatrices.

SYNDICALISME RÉVOLUTIONNAIRE ET ÉDUCATION ÉMANCIPATRICE
GAËTAN LE PORHO
400 pages | 15 x 21 cm
ISBN 979-10-93784-11- 3
700 exemplaires
20 euros

Éditions Noir et rouge
75, avenue de Flandre
75019 Paris
ed.noiretrouge[@]gmail.com
http://editionsnoiretrouge.com

http://www.questionsdeclasses.org/?Paru ... -GAETAN-LE
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 26 Juil 2016, 01:59

Un rêve égalitaire

"Vous qui tous les jours prenez le chemin de l’usine, du bureau, du magasin, du collège, de l’atelier, avez-vous jamais pensé que ce que vous y faites pouvait être géré collectivement et pas seulement organisé par un patron, par un directeur ou par un administrateur lambda à qui vous devez en quelque sorte obéissance ?"

La question est toujours vitale et les réponses néo libérales-capitalistes présentent toujours leur logique comme la seule réelle.

Les 17.260 enfants entre un et cinq ans qui meurent tous les jours avant et depuis 2013 (chiffres de l’Organisation mondiale de la santé, 6.300.000 pour l’année citée) sont-ils nécessaires pour le développement néo libéral ?

Frank 22.07.16


Image

Image

http://www.fondation-besnard.org/spip.php?article2727
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 13 Nov 2016, 15:48

Lettre d'information N°5

Appel à s’abonner aux prochaines publications des éditions Noir et Rouge pour 2016-2017 :
https://editionsnoiretrouge.com/

Certains d’entre vous sont déjà abonnés à nos publications. Leur soutien et leur confiance nous aident et nous encouragent à poursuivre notre initiative. Par cette nouvelle lettre, la n° 5, nous vous appelons à renouveler votre abonnement et, pour les autres, nous les invitons à s’abonner.
Cette rentrée d’argent nous est précieuse pour affronter les différents coûts de nos publications
essentiellement, consacrés aux frais d’imprimerie et postaux.
Nous publions chaque année environ 6 titres, seuls ou en coédition. Nous vous proposons de les acquérir en
vous abonnant pour un montant de 85 euros. Celui-ci ne correspond pas complètement à leur prix de vente et de frais de port, nous l’appliquons au bénéfice de l’abonné.
Chèque(s) à l’ordre de Noir et Rouge, en précisant au dos « Pour l’abonnement » qui doit nous être remis à
une Fête du livre - la prochaine est les 24 et 25 septembre -, ou en l’envoyant à notre adresse :
Noir et Rouge
75, avenue de Flandre
75019 Paris

Les livres que nous pensons publier en 2016-2017 sont :

Ramón Safon Enric Greu La montagne noire L’exil comme royaume. 508 pages, 22 euros
Diffusion en cours et en PayPal sur notre site.

Pierre Bance Le confédéralisme kurde [titre provisoire].

José Peirats La CNT dans la révolution espagnole, tome I.

Franklin Rosemont et David Roediger Attention travailleurs ! Hay Market anthologie illustrée.
Les cinquième et sixième ouvrages ne sont pas encore déterminés (il y en aura peut-être un sur le centenaire de la

révolution des soviets de 1917 et un autre sur un tout autre sujet).

Recevez nos salutations cordiales et nos souhaits de lectures agréables et émancipatrices.

L’équipe des éditions Noir et Rouge


https://editionsnoiretrouge.com/downloa ... ettre5.pdf
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Abonnements aux livres de Noir et Rouge

Messagede Frank mintz » 23 Nov 2016, 17:31

Appel à s’abonner aux prochaines publications des éditions Noir et Rouge pour 2016-2017


Certains d’entre vous sont déjà abonnés à nos publications. Leur soutien et leur confiance nous aident et nous encouragent à poursuivre notre initiative.

Voir la liste de nos publications depuis 2013 :

https://editionsnoiretrouge.com/downloa ... ettre5.pdf

Par cette nouvelle lettre, la n° 5, nous vous appelons à renouveler votre abonnement et, pour les autres, nous les invitons à s’abonner.

Cette rentrée d’argent nous est précieuse pour affronter les différents coûts de nos publications essentiellement, consacrés aux frais d’imprimerie et postaux.

Nous publions chaque année environ 6 titres, seuls ou en coédition. Nous vous proposons de les acquérir en vous abonnant pour un montant de 85 euros.

Celui-ci ne correspond pas complètement à leur prix de vente et de frais de port, nous l’appliquons au bénéfice de l’abonné.

Chèque(s) à l’ordre de Noir et Rouge, en précisant au dos « Pour l’abonnement »
A nous remettre à une Fête du livre - la prochaine est le samedi 17 décembre 2016 - ,
ou à envoyer à notre adresse :
Noir et Rouge
75, avenue de Flandre
75019 Paris

Les livres que nous pensons publier en 2016-2017 sont :

Ramón Safón Enric Greu La montagne noire L’exil comme royaume. 508 pages, 22 euros
Diffusion en cours et en PayPal sur notre site.

Pierre Bance Le confédéralisme kurde [titre provisoire].

José Peirats La CNT dans la révolution espagnole, tome I.

Franklin Rosemont et David Roediger Attention travailleurs ! Hay Market anthologie illustrée.


Les cinquième et sixième ouvrages ne sont pas encore déterminés (il y en aura peut-être un sur le centenaire de la révolution des soviets de 1917 et un autre sur un tout autre sujet).

Recevez nos salutations cordiales et nos souhaits de lectures agréables et émancipatrices.
L’équipe des éditions Noir et Rouge
Frank mintz
 
Messages: 5
Enregistré le: 22 Jan 2016, 10:51

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 30 Jan 2017, 11:23

Un Autre Futur pour le Kurdistan ?
Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique

Image

Le Confédéralisme démocratique serait-il la dernière chance du socialisme ?

Alors qu’un peu partout dans le monde revient le débat sur la démocratie (représentative, participative ou directe), sur l’organisation (parti, autonomie ou fédéralisme), sur la stratégie (conquête du pouvoir ou action en marge), sur l’autre futur (État démocratique ou société sans État), la révolution que mènent les kurdes en Turquie et en Syrie apporte des réponses concrètes, particulièrement au Rojava libéré de Bachar al-Assad et de l’État islamique.
Des réponses porteuses d’autant d’interrogations :
◾ La société sans État est un but affirmé sans ambiguïté, mais, pour y arriver, la phase transitoire d’autonomie démocratique est-elle la meilleure voie ?
◾ La démocratie directe est proclamée, mais est-elle exercée ?
◾ Le parti devrait céder devant la fédération des communes autonomes, mais en a-t- il l’intention ?
◾ Le pouvoir est à détruire, un proto-gouvernement répond-il à cette finalité ?

À ces questions ce livre apporte des éléments de réponse tant sur les bases théoriques du municipalisme libertaire et du confédéralisme démocratique que sur leur mise en œuvre dans les institutions et la société, pour que chacun se fasse une opinion.

Municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique

Dans la presse, chez les militants de gauche ou les politologues, on parle beaucoup des exploits des combattants et combattantes kurdes. Pourquoi réussissent-ils, là où les autres échouent ? Parce qu’au-delà de la défense de leur identité, une idée nouvelle leur fait espérer un autre futur : le confédéralisme démocratique. Et de cela, on ne parle pas.

Au début des années 2000, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) abandonne le marxisme-léninisme et son ambition de construire un État nation kurde. Il adopte alors l’idée et la stratégie du confédéralisme démocratique pensé par son leader, Abdullah Öcalan, lui-même fortement influencé par le municipalisme libertaire du philosophe américain Murray Bookchin qui place l’écologie sociale comme moteur de la révolution. Les organisations de la société civile (associations, syndicats, coopératives, communautés ethniques et religieuses, partis...) se mettent en réseau sans que leur stratégie exclut la conquête de municipalités et l’élection de parlementaires. Le but est de marginaliser l’État et finir par le rendre inutile, tout comme le capitalisme. Le confédéralisme démocratique ne se limite pas au Kurdistan, il a une vocation universelle.
En Turquie, le PKK souhaitait abandonner la lutte armée pour se consacrer à la fédération, déjà bien engagée, des communautés kurdes dans le cadre d’une nouvelle constitution turque. Le processus de paix ayant été rompu en 2015 par le gouvernement turc, une lutte acharnée se poursuit sur les terrains militaire, social et politique.
Au Nord de la Syrie, le Rojava, sous contrôle du Parti de l’union démocratique (PYD), s’organise selon l’autonomie démocratique, phase préalable au confédéralisme démocratique. Un « gouvernement » appelé auto- administration démocratique assure la gestion de la région. Ce pouvoir se dissoudra-t-il dans la société civile confédérée ou maintiendra-t-il un État ? Dit autrement, le fédéralisme libertaire sera-t-il assez fort pour vaincre le fédéralisme politique mis en place et justifié par la conduite d’une guerre incertaine ?
Tout n’est pas parfait au Rojava, l’État n’a pas disparu, la démocratie directe est loin d’être générale, et le fédéralisme libertaire des communes auto-administrées balbutie. Cependant, trouve-t-on ailleurs une telle volonté radicale de changement dans un contexte politique, culturel et militaire si peu propice ? La révolution ne se fait pas en un jour, alors pourquoi douter que les Kurdes parviennent à construire un autre futur d’émancipation ? Leur expérience est un exemple, non un modèle, pour sortir de l’impasse dans laquelle se trouve le mouvement social.

L’auteur :
◾ Pierre Bance, docteur d’État en droit, a été directeur des Éditions Droit et Société de 1985 à 2008. Anarchiste et syndicaliste, ses derniers travaux sont publiés sur le site Autre futur.net (http://www.autrefutur.net/). Voir ses contributions

L’éditeur :
◾ Noir et Rouge -75, avenue de Flandre, 75019 Paris https://editionsnoiretrouge.com/ ed.noiretrouge@gmail.com Février 2017 – 400 pages – 20 € – ISBN 979-10-93784-12-0

Sommaire et bon de commande : http://www.autrefutur.net/IMG/pdf/dossi ... _copie.pdf

http://www.autrefutur.net/Un-Autre-Futu ... -Kurdistan
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 05 Avr 2017, 13:58

Les éditions Noir et Rouge, dans le cadre de l’EDMP (Éditions et diffusion de matériel pédagogique), feront une vente de livres neufs et d’occasion (quelques centaines ou plus si nécessaire) les 4 mercredis du mois d’avril de 15 h à 17 h 30.

Mercredi 5 15 h – 17 h 30.
Mercredi 12 15 h – 17 h 30.
Mercredi 19 15 h – 17 h 30.
Mercredi 26 15 h – 17 h 30.

LIBRAIRIE L'ÉMANCIPATION-EDMP
8 IMPASSE CROZATIER, PARIS 12e

Et la prochaine fête du livre des éditions Noire et Rouge aura lieu les :
• Samedi 22 avril de 11h à 20h
• Dimanche 23 avril de 11h à 16h
Au « Salon du Livre Libertaire 2017 »

« Deux jours pour découvrir les trésors édités par les maisons d'éditions libertaires »

Espace des Blancs-Manteaux 48 rue Vieille-du-Temple 75004 Paris
Métro : Hôtel de ville ou Saint Paul

Et au mois juin, la fête du livre des éditions Noire et Rouge
sera le samedi 17 (on précisera plus tard si prend aussi le dimanche 18).
A partir de 10 h

LIBRAIRIE L'ÉMANCIPATION-EDMP
8 IMPASSE CROZATIER, PARIS 12e
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: Éditions Noir & Rouge

Messagede bipbip » 07 Avr 2017, 17:00

Terre libre. Les Pionniers
Jean Grave

Image

S’il ne jouit certes pas de la réputation d’une Louise Michel, Jean Grave (Le Breuil-sur-Couze, Puy-de-Dôme, 1854 - Vienne-en-Val, Loiret, 1939) n’en fut pas moins une des grandes figures de l’anarchisme français de la fin du xixe et du début du suivant, principalement par sa participation active à la vie de l’hebdomadaire Les Temps nouveaux et la rédaction de plusieurs essais théoriques, dont La société mourante et l’anarchie ou L’Anarchie. Son but. Ses moyens. Écrit en 1904, le récit Terre libre parut aux éditions des Temps nouveaux en 1908. C’est le second ouvrage écrit par Jean Grave pour la jeunesse, après Les Aventures de Nono, publié en 1901. Le type de récit choisi par lui relève de ce que Marx baptisa du nom de « robinsonnade », en référence au livre fondateur de Daniel Defoe. Le vaisseau qui fait ici naufrage, l’Aréthuse, faisait route vers la Nouvelle-Calédonie, avec à son bord des hommes, des femmes et des enfants en grande partie condamnés pour désobéissance à l’autorité patronale et policière. L’arrivée des naufragés sur une terre « libre » de toutes traditions et coutumes va offrir à Jean Grave la possibilité de créer une société nouvelle avec de nouvelles règles. Cependant, la force et l’actualité du récit viennent essentiellement du refus du manichéisme et de la simplicité des choix qui s’imposent aux habitants de la « terre libre », les « Terrelibériens ». En effet, pour vivre, ils devront répondre à toute une série de choix qui s’imposent à eux : comment survivre en cultivant des terres, comment instaurer une société sans règles coercitives et sans lois arbitraires, comment respecter la nature et son environnement, comment permettre à chacun de vivre selon ses convictions ? Cependant, Jean Grave ne propose ni une utopie ni un modèle. Le plus important pour lui est de montrer que cette société ne sera que ce que voudront en faire les Terrelibériens. La force du roman est dans ce possible, cette force de la volonté de l’individu pour s’extraire de ces présupposés afin de créer, s’il le veut, une nouvelle société.

Auteur : GRAVE Jean
Titre : Terre libre. Les Pionniers
Disponibilité : En Stock
Prix : 15,00€

https://editionsnoiretrouge.com/index.p ... duct_id=72
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Suivante

Retourner vers Editions, livres et textes, salons/fêtes du livre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité