ACL, Remplissez la hotte de la révolution

ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede digger » 09 Déc 2013, 07:36

Éditions Atelier de création libertaire
1979-2014 : 35 ans de culture libertaire
Remplissez la hotte de la révolution

Jusqu’à fin janvier 2014, nous vous proposons tous nos titres (sauf ceux parus en 2013-2014) à moitié prix, franco de port et sans minimum d’achat.

Visez droit devant vos yeux camarades, car les pages de l’anarchisme continuent à s’imprimer un peu partout par le monde. Certes l’utopie dont vous rêvez n’ouvrira pas ses portes en cette fin d’année 2013 ni même au début de 2014, année pendant laquelle nous fêterons nos trente-cinq ans d’activité éditoriale.

Comme vous l’aurez remarqué, notre catalogue continue à s’enrichir et, sur notre table de travail, nous avons déjà une dizaine de titres qui verront le jour dans les mois qui viennent : un nouveau livre de Gaetano Manfredonia, de Max Leroy, de Bernard Friot, des actes de colloques, etc.

Des livres qui vont continuer de proposer cette culture libertaire que nous essayons de promouvoir, depuis plus de trois décennies, à travers toute la diversité, le questionnement et la poésie des chemins de l’engagement social tels que nous les aimons. Des pages qui nous permettront d’approfondir nos réflexions et ne pas oublier de maintenir vivants l’esprit critique et la volonté d’être actif au quotidien.

Bref, nous n’arrêterons pas la production, nous ne limiterons pas la croissance, nous ne resterons pas au chômage…

Mais pour ce faire, nous avons besoin de vous. Alors, pour commencer à nous réjouir d’avoir atteint un si bel âge, nous vous proposons de vous expédier autant de livres que vous désirez à 50 % du prix de couverture (à l’exception des titres parus en 2013 et 2014) et franco de port !

N’hésitez donc pas à vous rendre sur notre site, ou à nous demander des catalogues papier pour faire vos choix pour vous et vos ami.e.s.

Le nôtre est simple : continuer le combat afin que la culture libertaire se répande partout comme les mauvaises herbes !

Comment procéder ? Vous trouverez toute les explications détaillées ici :
http://www.atelierdecreationlibertaire.com/Comment-profiter-de-l-offre,786.html
digger
 
Messages: 1970
Enregistré le: 03 Juil 2011, 07:02

Re: Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 16 Avr 2016, 16:12

ACL
Pendant tout le temps de l’état d’urgence, nous vous proposons un gros paquet d’anarchie

Un gros paquet d’anarchie : 17 titres qui abordent et questionnent l’anarchis(m)e. 241 euros de livres pour seulement 90 euros, le gros paquet vous arrivant libre de frais de port.
(Cette offre durera le temps que durera l’état d’urgence en France)

1. Emma Goldman - Une éthique de l’émancipation
2. L’anarchie expliquée à ma fille
3. L’anarchisme c’est réglé ! Un exposé anarchiste sur le droit
4. Anarchy alive ! les politiques antiautoritaires de la pratique à la théorie
5. Philosophie et l’anarchie - Théories libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie
6. Vivre l’anarchie - Expériences communautaires et réalisations alternatives antiautoritaires
7. L’Anarchisme de Malatesta
8. L’Espace politique de l’anarchie - Esquisses pour une philosophie politique de l’anarchisme
9. Anarchisme et changement social - Insurrectionnalisme - syndicalisme - éducationnisme-réalisateur
10. L’anarchisme en personnes
11. L’anarchie en société - Conversation avec Colin Ward
12. L’anarchisme a-t-il un avenir ? Histoire de femmes, d’hommes et de leurs imaginaires - Actes du colloque de Toulouse, automne 1999
13. L’imaginaire des libertaires aujourd’hui
14. La rêverie anarchiste 1848-1914
15. La culture libertaire - Actes du colloque de Grenoble, mars 1996
16. Anarchisme négatif, anarchisme positif - Essai d’interprétation anarchiste du monde moderne
17. Anarcho-syndicalisme et anarchisme

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 25 Juil 2016, 12:59

MASSARD Marcel - GALLET Laurent

Histoire du mouvement anarchiste à Lyon (1880-1894)
suivi de Aspects de la vie quotidienne des anarchistes à Lyon à la fin du XIXe siècle

Image

L’anarchisme en tant que mouvement politique est né dans les années 1870. Or, si de nombreux ouvrages lui ont déjà été consacrés, aucun texte jusqu’à présent n’avait été publié sur l’histoire des anarchistes à Lyon, ville où ils commencèrent à s’organiser, à publier des journaux et à s’investir dans des luttes. Et pourtant, dès 1954, Marcel Massard écrit un mémoire qui retrace cette histoire. Le texte, conservé dans des bibliothèques, sera souvent consulté par des chercheurs, mais il est resté inédit jusqu’à présent.

Pour retracer cette histoire, M. Massard s’est servi du peu de livres et de documents disponibles à l’époque, trouvant surtout matière dans les comptes rendus de la police qui suivait de près ces « individus dangereux pour l’ordre public »  ; dangereux aussi bien pour les idées qu’ils prônaient, que par les quelques actions d’éclat dont ils furent les auteurs (ou soupçonnés l’avoir été).

Le texte de M. Massard, bien qu’influencé par ces « comptes rendus » à usage de la police, réussit toutefois à rendre vivante une époque, certes lointaine, et nous montre la richesse d’un mouvement dont la rêverie libertaire, au-delà des clichés qui l’ont entourée hier comme aujourd’hui, penche toujours vers un monde de justice, de paix, et d’utopies concrètes à mettre en place ici et maintenant.

Enfin, pour redonner encore davantage de « chair » à l’histoire de ces anarchistes d’un autre siècle, nous avons demandé à Laurent Gallet de restituer quelques aspects de leur vie quotidienne. Ces anecdotes, racontées avec minutie et vivacité, deviennent alors des éléments précieux pour comprendre notre propre histoire.


Table des matières

Présentation

Histoire du mouvement anarchiste à Lyon (1880-1894) de Marcel Massard
• Introduction◦ La doctrine anarchiste

• Lyon, centre de l’anarchisme en France (1880-1883)◦ Les origines de l’anarchisme en France
◦ Naissance du mouvement anarchiste à Lyon
◦ Activités de la Fédération révolutionnaire (octobre 1881-octobre 1882)
◦ Les troubles -* Le procès de Lyon (octobre 1882-mars 1883)

• Les vicissitudes du parti (1883-1889)◦ Situation du parti après le procès de Lyon (1883-1885)
◦ Bombes et pétards (1883-1887)
◦ La rentrée en scène de Bordat et la scission du parti (1886-1887)
◦ Les difficultés de la fraction violente et les tentatives d’union avec les autres partis révolutionnaires (1887-1889)

• L’anarchisme lyonnais à l’époque des attentats (1890-1894)◦ Organisation du parti La propagande, la presse (1890-1894)
◦ Les tentatives de fédération régionale et les congrès anarchistes (1890-1892)
◦ Le 1er mai, le 14 Juillet, les manifestations de rue
◦ La propagande par le fait, les mesures de répression, l’assassinat de Carnot

• Conclusion
• Appendice◦ Lettre d’Émile Gautier à Georges Mensy, rédacteur au journal l’Intransigeant

• Sources

Aspects de la vie quotidienne des anarchistes à Lyon à la fin du XIXe siècle de Laurent Gallet
• Les bibliothèques anarchistes à Lyon (1886-1902)
• Des colonies de vacances anarchistes (1901-1902)◦ La souscription
◦ Organisation des vacances
◦ La participation des commerçants
◦ Réticences
◦ La fête du 10 août
◦ Les colonies de vacances : enfants et accompagnateurs
◦ Les colonies
◦ Dernières initiatives
◦ En route pour 1902
◦ Aux origines de la Ruche

• L’accordéon de Ravachol
• De quelques photographies
• Un agent au travail, « Collomb » se le dise◦ Un agent au travail
◦ Un métier à risque
◦ Auxiliaire de la répression

• Les informateurs au service de la police◦ Analyse d’un cas particulier
◦ Caractéristiques
◦ Suspicion

• Une exigence de solidarité : la Commission de répartition des secours aux condamnés politiques◦ Organisation
◦ Activités

• Un groupe de femmes : le groupe Louise-Michel
• Nicolas Didelin, le petit-cousin de Louise Michel
• L’anarchiste qui a forgé les grilles du parc de la Tête d’Or
• Les activités récréatives des anarchistes lyonnais
• Militants jusque dans la mort◦ Des enterrements militants ?
◦ Des cortèges suivis ?
◦ Où sont enterrés les anarchistes ?
◦ Quelques particularités

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... =lettre143
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 29 Oct 2016, 19:01

AUZIAS Claire et HOUEL Annik

La grève des ovalistes (Lyon, juin-juillet 1869)

Image

Préface de Michelle Perrot

Cette grève des ovalistes, réputée première grande grève de femmes ouvrières en France, est exemplaire des enjeux qui traversent l’histoire des femmes et l’histoire de la classe ouvrière, deux histoires rarement menées sur la même ligne de front, et dont la confiscation de la parole des femmes est le symbole.

Juin 1869 : 1 800 femmes sortent de leurs ateliers lyonnais et se mettent spontanément en grève. Elles sortent aussi leurs malles puisque leur lieu de travail est aussi leur lieu de vie, et si c’est cette spectaculaire occupation de la rue qui est mise en avant par la presse, ce n’est pourtant pas ce que les militants ouvriers qui vont s’intéresser (enfin) à elles vont retenir.

Après plusieurs semaines de grève, possible grâce à la caisse de solidarité de l’AIT (Association internationale des travailleurs) leur adhésion, demandée en retour à cette AIT va être l’enjeu des rivalités toutes masculines en son sein entre courants marxiste et anarchiste. C’est le courant anarchiste bien implanté à Lyon autour de la figure de Bakounine qui va l’emporter : il va être le représentant au crucial Congrès de Bâle, en septembre 1869, des 8 000 ouvrières qui ont adhéré.

Claire Auzias a fait des études de sociologie et d’histoire à l’université Lyon 2. Elle a consacré ses travaux à l’histoire de l’anarchisme, des femmes et du féminisme, et des Roms. Chacune de ces thématiques a donné lieu à des publications. Elle a dirigé les éditions Egrégores et actuellement termine une histoire sociale de Mai 68 à Lyon à paraître en 2017.

Annik Houel a été professeure de psychologie sociale à Lyon 2. Elle est membre d’un centre d’enseignements et de recherches féministes, le CLEF, rebaptisé Centre Louise Labé, ainsi que du CA de l’ANEF, qui milite pour la reconnaissance des études féministes dans la recherche et à l’université. Elle a publié divers ouvrages dont le dernier, Rivalités féminines au travail, L’influence de la relation mère-fille, a été édité en 2014 chez Odile Jacob.

Première édition : Payot, Paris, 1982

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... =lettre145




MARIGOT Michèle

L’anarchosyndicalisme à Lyon (1880-1914)

Image

Préface de Daniel Colson

En 1880, le mouvement ouvrier lyonnais présente une physionomie particulière dans l’ensemble du mouvement ouvrier français. La révolte des canuts en 1831 l’a porté à l’avant-garde du prolétariat et, de ce fait, l’a marqué d’une originalité profonde. Or, à partir de 1880, et jusqu’en 1914, la lutte ouvrière française s’intensifie et surtout s’organise et s’unifie. Le prolétariat lyonnais, dans ses conditions nouvelles, conserve-t-il son originalité, maintient-il ses traditions révolutionnaires  ?

Un élément nouveau se manifeste alors : Lyon et la région du Sud-Est se présentent comme l’un des foyers importants sinon le foyer de l’anarchisme français. Jusqu’alors le mouvement ouvrier lyonnais n’avait jamais revêtu d’aspects spécifiquement anarchistes. Certes, il avait été marqué par le passage de Bakounine et sa participation à la tentative insurrectionnelle de septembre 1870. Tout au plus, pouvait-on dire qu’il manifestait des tendances favorables au développement d’un courant anarchiste, mais il devait son originalité essentiellement et uniquement à son action autonome.

Ainsi, en 1880, s’implante un mouvement qui lui est étranger, qui ne fait pas partie intégrante de ses traditions et de son passé. Ce mouvement susceptible de lui apporter une orientation nouvelle, sinon de le transformer, avait donc quelque chance de s’intégrer dans le contexte lyonnais. Et ce d’autant plus qu’à partir de cette année-là, les anarchistes se manifestent avec virulence, et que certains, entrant dans les syndicats, contribuent largement, par leur action et leur propagande, à l’unification et à l’orientation de la lutte ouvrière française.

Ce mouvement anarchiste nouveau, étranger, original, s’il s’intégrait dans le mouvement ouvrier lyonnais et donc le teintait d’une couleur nouvelle, ne contribuait-il pas à l’insérer et à l’intégrer dans le cadre de la lutte nationale  ?

Étudiante en histoire en 1965, Michèle Marigot entame l’équivalent d’une maîtrise. Elle fait alors partie des milieux d’extrême gauche et, sensible aux idées libertaires, elle s’intéresse à l’histoire du mouvement ouvrier. L’anarchosyndicalisme n’avait pas encore été étudié à Lyon, les dossiers des Archives étaient vierges, l’opportunité était belle pour réaliser ce travail.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... -1880.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 28 Nov 2016, 15:22

ALBEROLA Octavio

La révolution entre hasard et nécessité

Image

«  Il n’y a pas d’autre alternative aujourd’hui que celle de se révolter ou d’être complice de ce que le monde peut advenir aux mains des obsédés par les richesses, le pouvoir et le développement technologique.  »

La lecture du texte d’Octavio Alberola met en évidence une continuité dans sa vie, dans ses actions, comme dans ses présupposés fondamentaux. Une continuité qui s’est manifestée tout au long de ses soixante-dix ans d’activité militante.

Ce livre s’inscrit dans l’effort de rénovation de l’anarchisme et dans l’émergence, un peu partout dans le monde, de nouvelles sensibilités subversives. Nous nous en réjouissons.

Avant-propos de Tomás Ibáñez

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... rd-et.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 11 Déc 2016, 15:17

Choisissez la révolte ! notre gros cadeau pour 2017

Après le succès de notre « gros paquet d’anarchie » de l’année dernière (17 titres à 90 euros), contre l’état d’urgence et l’urgence de continuer à se révolter pour proposer des alternatives libertaires et rêver d’Anarchie, l’Atelier de création libertaire est heureux de vous proposer 20 titres (d’un montant de 278 euros) de son riche catalogue pour seulement 100 euros.

Ces livres vont vous permettre d’investir dans une lecture/réflexion tout le long de la nouvelle année afin d’agir concrètement dans notre quotidien, car il ne nous faudra pas baisser les bras, mais continuer à lever le poing !

Allez, investissez dans l’anarchisme, car nous en avons tous et toutes besoin !

Liste des livres*
Les 17 titres de l’offre « gros paquet d’anarchie » :

1. Emma Goldman - Une éthique de l’émancipation
2. L’anarchie expliquée à ma fille
3. L’anarchisme c’est réglé ! Un exposé anarchiste sur le droit
4. Anarchy alive ! les politiques antiautoritaires de la pratique à la théorie
5. Philosophie et l’anarchie - Théories libertaires, pratiques quotidiennes et ontologie
6. Vivre l’anarchie - Expériences communautaires et réalisations alternatives antiautoritaires
7. L’Anarchisme de Malatesta
8. La pensée sociale d’Elisée Reclus, géographe anarchiste
9. Anarchisme et changement social - Insurrectionnalisme - syndicalisme - éducationnisme-réalisateur
10. L’anarchisme en personnes
11. L’anarchie en société - Conversation avec Colin Ward
12. L’anarchisme a-t-il un avenir ? Histoire de femmes, d’hommes et de leurs imaginaires - Actes du colloque de Toulouse, automne 1999
13. L’imaginaire des libertaires aujourd’hui
14. La rêverie anarchiste 1848-1914
15. L’affaire Sacco et Vanzetti
16. La Critique sociale
17. Anarcho-syndicalisme et anarchisme

Auxquels nous ajoutons :
18. Engagement libertaire & organisations anarchistes
19. La vie sera mille fois plus belle - Les Mujeres Libres, les anarchistes espagnols et l’émancipation des femmes
20. Révoltez-vous ! Répertoire non-exhaustif des idées, des pratiques et des revendications anarchistes

Et pour finir, nous ajouterons en cadeau un livre des éditions Egrégores.

* Sous réserve de disponibilité. En cas de rupture sur un titre, il sera remplacé par un autre.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... pour-2017/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 05 Jan 2017, 14:18

LACHOSME Dominique

Abolir le chômage (nouvelle édition révisée)
En finir avec le marché du travail

Image

Nouvelle version révisée de l’ouvrage publié en 2013.

Qu’est-ce que l’emploi ? C’est l’obligation de se vendre sur un marché du travail où « il n’y en aura pas pour tout le monde ». Pourquoi n’y a-t-il pas de chômage chez les retraités ? Parce que ce sont des travailleurs qui sont sortis de l’emploi. Ce sont des travailleurs qui n’ont plus besoin de l’emploi pour vivre. C’est l’emploi qui crée le chômage. Pour abolir le chômage, il faut donc logiquement abolir l’emploi.

Dominique Lachosme est membre du réseau Agir contre le chômage ! (AC !). Ses propos n’engagent évidemment que sa personne.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... ition.html



COLLECTIF

Rêves et passions d’un chercheur militant
Mélanges offerts à Ronald Creagh

Image

Universitaire atypique, ayant entamé une carrière de chercheur assez tardivement, Ronald Creagh n’a pas moins produit plusieurs travaux de référence dans le domaine de l’histoire des idées politiques, des utopies ou des imaginaires sociaux. Comme l’on pouvait s’y attendre, toutefois, l’institution universitaire s’est montrée bien frileuse en termes de reconnaissance vis-à-vis de ce spécialiste de l’anarchisme américain qui, de surcroît, tenait rarement sa langue dans sa poche.

C’est en grande partie pour pallier ces oublis, mais aussi pour saluer son double parcours de chercheur et de militant, que nous avons eu l’idée de lui offrir ce livre.

On y trouvera d’une part des travaux permettant de mieux connaître son chemin personnel et intellectuel, et de l’autre, des textes consacrés aux débats d’idées qu’il affectionne tant, ainsi que des éclairages différents sur l’histoire de l’anarchisme et des militants libertaires.

Enfin, un tel livre ne pouvait pas oublier des témoignages d’amitié, amitié qui a été, tout au long de sa vie, une autre forme d’engagement traversé, toujours, par sa gentillesse légendaire.

Ont participé à cet ouvrage : Claire Auzias, Nathalie Brémand, John Clark, Daniel Colson, Roger Dadoun, Anatole Dolgoff, Marianne Enckell, Francis Feeley, Didier Giraud, Marielle Giraud, Pierre Jouventin, Gaetano Manfredonia, Fañch Morvannou, Hans Müller-Sewing, David Porter, Mimmo Pucciarelli, René Schérer, Pierre Sommermeyer, Monique ­Surel-Tupin, Alain Thévenet.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... cheur.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 26 Jan 2017, 15:30

La Sécurité sociale une institution pour l’écologie  ?
Actes du colloque, Paris, mai 2016 sous la direction de Denis Bayon et Fabrice Flipo

Image

Il est urgent de repenser conjointement une revitalisation de la Sécurité sociale – attaquée de toute part par les classes dirigeantes – et, pour nos pays économiquement très développés, une nécessaire sobriété économique pour faire face à la ­déstabilisation écologique en cours.

Les actes de ce colloque, qui s’est tenu à Paris en mai 2016, ont été écrits par des chercheurs universitaires, des militants, des professionnels et syndicalistes du secteur de la santé. Leur diversité, leur divergence sont notables. Ils ne constituent sans doute qu’une toute première piste de réflexion sur un thème rarement traité. Elle n’en demeure pas moins fondamentale à nos yeux.

Collection « Critique de l’économie »

Table des matières
- Sécurité sociale et écologie au XXIe siècle, Appel à communication
- Sécurité sociale, mouvements sociaux et émancipation, de Fabrice Flipo
- Cultiver les ressources humaines : une part intégrale de la Sécurité sociale, de Jörn Janssen
- L’avenir de la Sécurité sociale rime avec l’écologie, de Michel Marchand et Bernard Teper
- Le financement de la Sécurité sociale dépend-il de la poursuite de la croissance économique  ?, de Denis Bayon et Bernard Friot
- Les maladies que l’on pourrait éviter, de Sylvie Cognard
- Surmédicalisation. Surdiagnostics et surtraitements. Sobriété écologique, de Lanja Andriantsehenoharinala
- Des emplois verts au salaire durable  ? Le cas du bâtiment, de Samuel Zarka
- L’écologie, une nouvelle question sociale, de Khaouni Diffalah

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... e-une.html



BÖSIGER André
Souvenir d’un rebelle
Soixante ans de lutte d’un libertaire jurassien

Image


avec la collaboration d’Alexandre Skirda

texte présenté par Marianne Enckell et Ariane Miéville

dessins de Jean-Pierre Ducret

André Bösiger était-il l’incarnation de l’anarchisme suisse, le vénérable ancêtre d’un mouvement sur le déclin, comme certains ont pu l’écrire  ? Non, il était un homme de son temps, de sa classe, du mouvement ouvrier révolutionnaire, comme beaucoup d’anonymes y compris dans ce pays. Ce qui le distingue d’autres, c’est la volonté qu’il avait de raconter sa vie, de transmettre aux jeunes son expérience et ses idées  ; c’est aussi une fidélité indéfectible aux idéaux de sa jeunesse alors que, dans l’après-guerre, certains militants anarchosyndicalistes – et non des moindres – choisiront de rompre avec le mouvement pour s’engager dans une voie réformiste. André était un rebelle et il le resta, assurant avec quelques autres la continuité du mouvement anarchiste à Genève pendant la deuxième moitié du XXe siècle.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... belle.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 18 Mar 2017, 18:55

COLSON Daniel
Proudhon et l’anarchie

Image

Image

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... rchie.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 06 Mai 2017, 17:06

BOOKCHIN Murray
Notre environnement synthétique
La naissance de l’écologie politique

Image

L’année 1962 est une date clef dans l’histoire de l’écologie politique. Deux ouvrages très importants paraissent en effet à cette date aux États-Unis d’Amérique qui vont se révéler décisifs pour l’entrée de la pensée écologiste sur la scène politique.

Le premier est mondialement connu. C’est celui de Rachel Carson, Un printemps silencieux, dénonçant les conséquences de l’usage des pesticides agricoles, principalement le DDT, sur les milieux naturels. Son succès fut immédiat et mondial.

Le second n’eut pas cette reconnaissance. Il ne figura pas parmi les best-sellers américains bien qu’il fut défendu par de grands scientifiques. Publié six mois avant le livre de Rachel Carson par Murray Bookchin (1921-2006) – sous le nom de plume de Lewis Herber –, il s’intitulait Our Synthetic Environment et passait en revue les causes de la très rapide détérioration de l’environnement naturel outre-Atlantique, conséquence de l’accélération du développement du capitalisme après la Seconde Guerre mondiale qui bouleversait de nombreux aspects de la vie quotidienne des personnes qui en avaient été jusque là relativement préservées.

Ce livre important n’avait jamais été traduit en français. Il nous a semblé important de combler cette lacune. Notre environnement synthétique est en effet un texte fondamental pour l’écologie politique, d’une remarquable lucidité sur les désastres écologiques qui s’annonçaient tout en s’efforçant de présenter une voie pour éviter le pire. Il était donc grand temps de rendre hommage au travail et à l’esprit visionnaire de Murray Bookchin.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... tique.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 29 Juin 2017, 19:30

LEROY Max

Emma Goldman - Une éthique de l’émancipation

Image

« Emma Goldman a été victime, tout particulièrement dans le monde francophone, d’une étrange amnésie qui a fait que le mouvement anarchiste, pourtant si enclin à célébrer son histoire et ses héros, semble parfois aisément oublier qu’il a aussi compté de nombreuses héroïnes », écrit Normand Baillargeon à propos de celle que les services secrets nord-américains décrivirent comme l’une des anarchistes les plus dangereuses de son pays d’adoption.

Cette biographie, la première en langue française, retrace l’histoire de cette militante inlassable de l’émancipation, à la fois libertaire et communiste, féministe et nietzschéenne. Née en Lituanie et morte à Toronto, sa vie se lie aux deux siècles qu’elle escorta : des grèves ouvrières états-uniennes à la Première Guerre mondiale, de la ­Russie rouge à la Catalogne, de la montée du fascisme à la lutte contre le nazisme, Goldman fut de tous les fronts – et jamais la prison, l’exil et la mise au ban n’entamèrent sa détermination.

Max Leroy, essayiste, est l’auteur de Dionysos au drapeau noir - Nietzsche et les anarchistes (2014), Citoyen du volcan - épitaphe pour Jean Sénac (2013) et les Orages libertaires - politique de Léo Ferré (2012).


Table des matières

• Dialoguer avec Emma Goldman
• Préface de Normand Baillargeon 5
• Prélude - La furieuse passion de vivre 11
• Premier mouvement - Généalogie d’une insurgée 15◦ I. Aurore 16
◦ II. L’exil 21
◦ III. Au loin le Nouveau Monde 25

• Deuxième mouvement - Une pensée en action 31◦ I. Amours & Anarchies 32
◦ II. L’heure des armes 37
◦ III. Les os croisés de la geôle 42
◦ IV. Aux racines du Vieux Monde 47
◦ V. Des conditions objectives 55
◦ VI. Brutus contre César 60

• Troisième mouvement - L’aube nouvelle 67◦ I. Les lueurs rouges de la Russie 68
◦ II. Sur la route d’un hobo 73
◦ III. La force vive 79
◦ IV. La Grande Guerre 90
◦ V. L’anarchiste la plus dangereuse de l’Amérique 101

• Quatrième mouvement - Le temps des naufrages 111◦ I. S’accrocher à un fil 112
◦ II. À travers toute l’Ukraine 120
◦ III. Les marins de Kronstadt 128
◦ IV. Un cri dans le désert 134
◦ V. De nouvelles valeurs 143
◦ VI. L’Europe sans fard 150
◦ VII. L’Espagne des camarades 164
◦ VIII. Crépuscule 176

• Ouverture - La brèche socialiste libertaire 183
• Notes 191
• Annexes 199
• « Il n’y a pas de communisme en Russie » 200
• « La philosophie de l’athéisme » 214
• « La tragédie de l’émancipation féminine » 221
• « Jalousie : des causes et d’un remède éventuel » 228
• Repères biographiques 236
• Index 240
• Remerciements 245

http://atelierdecreationlibertaire.com/ ... -de-l.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 08 Juil 2017, 13:20

BELLANI Orsetta

Indios sans roi
Rencontres avec des femmes et des hommes du Chiapas

Image

(Traduit de l’italien par Isabelle Felici et Alessandra Giro)

Cet ouvrage, qui a par bien des aspects la forme d’un carnet de route, nous rapproche au plus près des communautés zapatistes du Chiapas. Les personnes qui ne seraient pas informées sur l’insurrection zapatiste y trouvent des éléments pour remonter aux origines du mouvement tandis que les autres y puisent des informations actualisées et sans doute des ouvertures sur des aspects peu connus de la vie des communautés. Chaque thématique est abordée par le biais d’une rencontre avec des femmes et des hommes engagés au quotidien, qui ont pris en main le changement et agissent par le bas. Il n’est pas question d’encenser les zapatistes, présentés avec l’approche critique nécessaire, mais bien de rappeler que le changement est toujours en acte au Chiapas, même si les zapatistes ne font plus la une de la grande presse… À leur façon ces hommes et ces femmes montrent qu’un autre monde est possible.

Orsetta Bellani est journaliste indépendante et collabore à différents périodiques. Depuis 2009, elle voyage entre l’Italie et l’Amérique latine et écrit des reportages, principalement à propos des questions sociales, des droits de l’homme et des violences vécues au quotidien en Amérique latine. Depuis qu’elle a mis le pied au Chiapas, elle soutient le mouvement zapatiste.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... s-roi.html



LEPETIT Patrick

Voyage au bout de l’abject
Louis-Ferdinand Céline, antisémite et antimaçon

Image

Coqueluche d’une certaine intelligentsia française, toutes tendances politiques confondues, Louis-Ferdinand Céline, actuellement en voie de totale réhabilitation, au nom de sa «  petite musique  », passe pour le Grand Écrivain du vingtième siècle. Pourtant, antisémite – et antimaçon – forcené, collaborateur zélé voire agent d’influence nazi, Céline, qui a commis quelques pamphlets insupportables, opportunément introuvables aujourd’hui, a échappé par protection(s) au destin réservé à la plupart de ses amis à la Libération. J’ai, moi aussi, beaucoup aimé Céline, avant de lire les écrits «  censurés  » qui m’en ont définitivement détourné. Premier des révisionnistes, ce véritable pousse-au-crime qui n’exprimera jamais le moindre remords mérite plus que tout autre que lui soit appliquée la sentence prononcée contre ce pauvre Anatole France par un André Breton, qui du reste le méprisait  : «  Il ne faut plus que mort, cet homme fasse de la poussière.  »

Poète, collagiste et essayiste, Patrick Lepetit est notamment l’auteur du Surréalisme, parcours souterrain (2012, Dervy) et de Earthly kingdoms and dreamy knights (2017, Dark Windows Press).

Illustration de couverture : Max Leroy.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... bject.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 15 Oct 2017, 17:17

AUZIAS Claire

Trimards - «  Pègre  » et mauvais garçons de Mai 68

Image

Le livre de claire Auzias présente à la fois la passion que fut Mai 68 en France, mais aussi sa complexité, sans occulter les divisions qui existaient dans l’extrême gauche. Le tableau qu’elle nous présente de ces «  trimards  » et autres mauvais garçons, nous invite à sérieusement réviser les lectures abstraites et théoriques sur la révolution. Ce travail confirme qu’une autre histoire est toujours possible.

Trimards à Lyon, loulous à Grenoble, zonards à Nantes, katangais à Paris ou Mouvement révolutionnaire octobre à Bordeaux, pour l’auteure ce Lumpenproletariat était l’autre face de la Révolution.

Claire Auzias a publié «  Un mai mineur  » il y a trente ans, un titre hommage à Deleuze et Guattari, dans lequel elle conte ses «  Mémoires d’une révolutionnaire  » (IRL, 1988). Elle a aussi précisé quelques aspects de son Mai 68 dans Claire l’enragée, un dialogue avec Mimmo Pucciarelli (ACL). Ici, elle est historienne de ce qu’elle connaît si bien, grâce à une abondante documentation inédite. Son travail sur l’histoire montre que, en scénographie comme en littérature, les éclairages peuvent se déplacer, se croiser, se renforcer et s’illuminer à l’infini.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... rcons.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: ACL, Remplissez la hotte de la révolution

Messagede bipbip » 14 Nov 2017, 12:19

VACCARO Salvo

Critique de la grammaire politique
De l’anarchisme... encore

Image

Autorité, représentation, État… Voilà autant de catégories politiques qui, depuis des temps immémoriaux, servent à concevoir notre être ensemble dans ce monde et dans l’unique vie qu’il nous sera donné de vivre. Structurées comme une grammaire, nous fournissant un alphabet, elles nous obligent à penser sur un seul mode et dans une unique direction. La forme de vie étatique qui en résulte est cependant à l’origine de bien des misères et des destructions, de bien des dépossessions et des malheurs.

La pensée anarchiste vise justement à déconstruire les fondements toujours plus instables de la logique étatique et de ses intrusions dans les pratiques politiques. Elle propose aussi une voie de sortie à la terrible condition dans laquelle est plongé le plus grand nombre – contrairement à une minorité de privilégiés. Elle invite, enfin, à construire, non sans rigueur critique et autocritique, une société plurielle, horizontale, décentralisée, non hiérarchique et solidaire où la liberté et l’égalité, dans les différences et l’association, constituent la trame d’une vie en commun.

Salvo Vaccaro enseigne la philosophie politique à l’Université de Palerme. Acteur du mouvement anarchiste italophone depuis une quarantaine d’années, il est l’auteur d’articles, d’essais et de livres publiés dans différentes revues et par divers éditeurs libertaires. Par-delà les théories anarchistes, son domaine de recherche s’étend au post-structuralisme français du XXe siècle, à la théorie critique et aux dynamiques de la mondialisation et de la gouvernance.

http://www.atelierdecreationlibertaire. ... tique.html
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 22412
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05


Retourner vers Editions, livres et textes, salons/fêtes du livre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité