radio libertaire

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 24 Jan 2016, 18:56

Émission « Femmes libres » sur Radio libertaire (89.4 mhz)

chaque mercredi de 18h30 à 20h30 sur Radio libertaire (89.4 mhz)
Pour écouter en ligne et émissions précédentes :
http://media.radio-libertaire.org/

« Si l’égalité entre les sexes était reconnue, ce serait une fameuse brèche dans la bêtise humaine. »
« Le pouvoir est maudit, c’est pour cela que je suis anarchiste ! »
Louise Michel

L’émission « Femmes libres » a pris naissance à l’initiative de Nelly Trumel en mai 1986, date anniversaire de la Révolution espagnole. Ce titre a été choisi pour rendre hommage à l’organisation Femmes libres ( Mujeres Libres ), créée en avril 1936, regroupant plus de 20 000 femmes anarchistes espagnoles. Cette organisation avait pour but de « libérer les femmes du triple esclavage dont elles étaient victimes : esclaves de leur ignorance, esclaves en tant que productrices et esclaves en tant que femmes ».

L’émission s’est enrichie de plusieurs équipes qui ont alterné leurs interventions : Claudie Lesselier en 1997, la commission Femmes de la CNT de 1998 à 2004, la commission Femmes de la Fédération anarchiste depuis 1998, le groupe Les Furieuses Fallopes de 2005 à 2007 et Nadia G. de 2008 à 2012.

Nous avons donc souhaité créer sur Radio libertaire un espace de réflexion et d’étude de l’oppression spécifique des femmes dans une société patriarcale et capitaliste fondée sur la domination masculine. Cet espace valorise les stratégies de défense, de dénonciation et de reconstruction mises en œuvre par les mouvements féministes, à la lumière de l’analyse des rapports sociaux de sexe.

L’émission s’efforce de rendre visibles, d’une part, les conditions de misère faites aux femmes sur l’ensemble de la planète et, d’autre part, l’immense travail qu’elles accomplissent, travail que les différents pouvoirs continuent de s’approprier en le maintenant volontairement invisible, qu’il s’agisse du travail domestique, du travail de production, de reproduction ou de lutte féministe, syndicale, politique. Nous souhaitons que cette information suscite une prise de conscience, une prise de confiance et un désir de lutter, car n’oublions pas que, si des femmes ont forcé le barrage de l’exclusion, comme le dit Geneviève Fraisse, « quand on cesse d’exclure, on discrimine » ! Par exemple, à travail égal, le salaire est toujours inégal.

L’émission rend compte du travail sur le terrain : lutte pour le droit à l’avortement et à la contraception, lutte contre toutes les violences (violences conjugales, incestes, viols, harcèlement sexuel, système prostitutionnel, exploitation économique, etc.), lutte contre les discriminations, solidarité avec les femmes du monde entier, pacifisme, anticléricalisme, antiracisme, etc. .../...

Elle accueille des historiennes, sociologues, philosophes, scientifiques, dont les recherches permettent de mieux comprendre les mécanismes d’oppression et de domination.

Elle aborde la création : littérature, cinéma, arts plastiques, théâtre, musique... et les manifestations qui mettent en valeur les créations féminines et/ou féministes.

Depuis 1986, à raison de deux heures par semaine, de très nombreuses femmes et quelques hommes sont venus débattre et témoigner de leurs luttes, de leurs recherches, de leurs expériences.

L’émission propose plusieurs parties de durée variable :

* des rendez-vous féministes (actions militantes et de solidarité, pétitions, spectacles, expos ...) et des publications féministes,

* des rubriques régulières : la lectrice, la tribune libre, l’expression d’hommes pro-féministes,

* la partie la plus longue donnant la parole aux invité.e.s.

Depuis mars 2013, l’animation de l’émission est assurée par une équipe qui comprend Nelly pour la diffusion des informations, Jacqueline, Pascal, Marie-Jo, Claude, Hélène, Élisabeth à la technique et aux micros, auxquels s’est associée Michèle en septembre 2014.

Pour tout contact :
Téléphoner pendant les pauses musicales aux horaires de l’émission au 01 43 71 89 40
Envoyer un courriel à
femmes.libres@outlook.fr
Envoyer un courrier à « Femmes libres », Librairie Publico, 145, rue Amelot, 75011 Paris
Pour écouter les émissions ou les télécharger sur Internet :
En Ile-de-France sur 89.4 mhz et partout dans le monde (les émissions sont disponibles pendant un mois :
http://media.radio-libertaire.org/
Pour soutenir Radio libertaire, télécharger le bon de soutien :
http://www.radio-libertaire.org
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 07 Fév 2016, 19:21

Programme de février 2016 "Femmes Libres" Radio Libertaire

• Mercredi 10 février : L'association FIT – Une femme, un toit allie l’action sociale et l’action
militante pour améliorer l’accompagnement des jeunes femmes victimes de violences, souvent
précaires et isolées. Elle place l’accès aux droits, l’émancipation individuelle et les valeurs
féministes au coeur de sa démarche. Elle dispose d'un centre d'hébergement à Paris.
http://www.associationfit.org

• Mercredi 17 février : La lectrice nous fera découvrir des extraits de La nuit sacrée de
Tahar Ben Jelloun ; Claudine Legardinier : « Prostitution, une guerre contre les femmes », Ed.
Syllepse

• Mercredi 24 février : Femmes en scène : Claire est la première artiste à ouvrir le Festival
« Femmes de paroles » à la librairie du Monde libertaire qui aura lieu les samedis de mars.
Natacha Henry : Les soeurs savantes. Marie Curie et Bronia Dluska, deux destins qui ont fait
l'histoire, Ed. Vuibert, 2015

Pour contacter l'émission : le mercredi entre 18h30 et 20h30 au 0143718940 ; Hélène
Hernandez : femmes.libres@outlook.fr et Élisabeth Claude : rose.paradis@laposte.net
Pour écouter l'émission : en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz ; en direct ou en
téléchargement, partout dans le monde : http://backup.radio-libertaire.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede bipbip » 25 Fév 2016, 15:16

"Sortir du capitalisme", émission de critique radicale sur Radio Libertaire

Sortir du capitalisme est une émission hebdomadaire de critique radicale (non-superficielle) du capitalisme comme totalité (c’est-à-dire de l’économie, de l’État, du patriarcat, du racisme et du colonialisme, des "classes", du complexe techno-industriel, etc.) [1].
Chaque Mardi de 14h30 à 16h00 sur Radio Libertaire [2] .

Sortir du capitalisme est une émission hebdomadaire de critique radicale (non-superficielle) du capitalisme comme totalité (c’est-à-dire de l’économie, de l’État, du patriarcat, du racisme et du colonialisme, des "classes", du complexe techno-industriel, etc.) [1].
Chaque Mardi de 14h30 à 16h00 sur Radio Libertaire [2] .

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous luttons contre l’ensemble des idéologies et des mouvements confusionnistes, néo-fascistes, « rouge-brun », nationalistes-racistes, traditionnalistes, identitaires, islamistes, racialistes, etc.

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous critiquons sans ménagement l’ensemble des mouvements et des idéologies marxistes-léninistes (y compris des courants se revendiquant de l’action historique de Trotsky), anticapitalisme tronqué promoteur d’un « capitalisme d’État » (comme disait Lénine) militaro-dictatorial, massacreur des libertaires russes, des marins de Cronstadt, de l’Ukraine libertaire, des anarchistes chinois et de dizaines de millions de gens en URSS, en Chine, au Cambodge et ailleurs.

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous souhaitons l’abolition du salariat et de l’auto-exploitation productrice de marchandises, c’est-à-dire du travail-marchandise.

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous appelons à une abolition de l’État (non son soi-disant dépérissement progressif) et à une fédération de communes libres.

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous appelons à une abolition du patriarcat et des autres formes de domination.

- Nous sommes résolument libertaires, en ce que nous nous revendiquons particulièrement de l’Aragon libertaire de 1936-1937, son dépassement local du capitalisme et de l’État, et de La Commune de Paris.

- Nous sommes résolument libertaires, enfin, en ce que nous approuvons sans restriction cette déclaration de Robert Kurz :

" Le but ne peut qu’être une société de conseils et d’autogestion, conçue au-delà de la masculinité et de la féminité, au-delà de la forme-marchandise et de la forme-argent, au-delà du marché et de l’État "
(Critique de la démocratie ballistique, p. 42).

Site : http://sortirducapitalisme.fr/


[1] L’équipe permanente de "Sortir du capitalisme" est composé de trois personnes. Armel, en studio, est étudiant en sciences sociales. Jean-Claude, technicien co-animateur, est militant libertaire depuis 40 ans. Thomas est notre magistral webmaster. Chaque semaine, vous pouvez entendre une chanson de Ioanes Trio (désormais "Quintête Métèque") et, souvent, un montage de Jeremy.

[2] http://www.radio-libertaire.net/

http://www.autrefutur.net/Sortir-du-cap ... Libertaire
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: radio libertaire

Messagede Pïérô » 01 Avr 2016, 01:15

Présentation de l’émission chroniques syndicales

Le patron a besoin de toi... Tu n’as pas besoin de lui ! Pour trouver un espace de libre parole, où l’inégalité sociale, la domination et l’injustice sont analysées et dénoncées par les travailleurs eux-mêmes dans la perspective de leur organisation face au capital : branche-toi tous les samedis de 11h30 à 13h30 sur radio libertaire 89.4FM !

... https://paris-luttes.info/radio-present ... ssion-5197
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22405
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 10 Avr 2016, 17:10

Programme Radio Femmes Libres

Mercredi 6 avril : Coups de coeur, coups de gueule : les femmes de la Maison des femmes de
Montreuil analysent les médias avec un regard féministe ; Denise Brial d'Atalante Vidéos prépare
trois DVD sur de grandes féministes : Marie-France Casalis, présidente du Collectif féministe
contre le viol, Monique Antoine décédée en janvier 2015 (avocate féministe , militante pour
l'indépendance de l'Algérie) et Simone Iff ( décédée fin décembre 2014, cofondatrice du MFPF)

Mercredi 13 avril : La tribune libre présente le Guide pratique du Haut conseil à l'égalité entre les
femmes et les hommes pour une communication publique sans stéréotype de sexe ; Le Collectif
Georgette Sand : ses actions contre, ses projets

Mercredi 20 avril : La lectrice nous fera découvrir deux extraits de « L’écorchure » d'Ana Maria
Sandu (Éditions du Chemin de fer, 2003) ; Elisabeth Jacquet de la Guerre et Isabella Leonarda :
diffusion du concert et du débat sur les femmes et la musique qui ont eu lieu à la librairie Publico le
2 avril.

Mercredi 27 avril : Femmes en scène, Hommage à Thérèse Clerc, avec les militantes de la Maison
des femmes de Montreuil.

Pour contacter l'émission : le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales : 01 43
71 89 40. Pour écouter l'émission : en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz ; en direct ou en
téléchargement, partout dans le monde : http://backup.radio-libertaire.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 01 Mai 2016, 17:34

Radio : Agenda « Femmes libres »

Mercredi 4 mai : Coups de coeur, coups de gueule : les femmes de la Maison des femmes de
Montreuil analysent les médias avec un regard féministe ; Les Effrontées présentent leur
association, ses actions et le Féministival Wonder Women des 28/29 mai 2016.

Mercredi 11 mai : La tribune libre dévoile ces mythes qui nous dévastent comme la famille et
l'économie.
Interview de deux étudiantes qui ont participé au groupe de travail du Collectif Ruptures sur
les mémoires du féminisme : elles partagent leurs découvertes.

Mercredi 18 mai : La lectrice nous fera découvrir un extrait de Virginia Woolf, "Un lieu à
soi" (nouvelle traduction de Marie Darrieussecq, éditions Denoël, 2016) ; Martine Storti a
écrit « Sortir du manichéisme » paru aux Éditions Michel de Maule pour « respirer le parfum des
roses et goûter la saveur du chocolat, c’est-à-dire réhabiliter l’émancipation, restaurer le collectif,
retrouver l’universel ». Après Charlie, après le 13 novembre, après Cologne, un livre pour celles et
ceux qui sont fatigués des intimidations, des oppositions binaires, des affrontements dogmatiques.
Autant d’affaiblissements face aux assassins. Autant d’impasses qui empêchent de penser le
présent.

Mercredi 25 mai : Femmes en scène , Hélène Dassavray « On ne connaît jamais la distance exacte
entre soi et la rive », paru aux Éditions La boucherie littéraire.

Pour contacter l'émission : mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses : 0143718940 ;
Hélène Hernandez : femmes.libres@outlook.fr ; Élisabeth Claude : rose.paradis@laposte.net

Pour écouter l'émission : en direct ou en téléchargement, partout dans le
monde : http://backup.radio-libertaire.org/
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 11 Sep 2016, 16:28

Agenda « Femmes libres »

Mercredi 14 septembre : La tribune libre : La 14e édition du Festival femmes en résistance a pour
thème la résistance à l'image ; il se déroulera les 24 et 25 septembre à Arcueil (94).
https://resistancesdefemmes.wordpress.com

Mercredi 21 septembre : La lectrice nous fera découvrir La Part des choses, roman de Benoîte
Groult paru en 1972 chez Grasset ; Hommage à Maya Surduts, disparue en avril 2016, avec des
militantes de la CADAC et du CNDF.

Mercredi 28 septembre : “Tsiganiada” est une épopée héroï-comique écrite dans les années 1800,
traduite en vers français et commentée par Françoise Mingot-Tauran ; elle a créé une nouvelle
collection, “La merlette moqueuse”, poésie et chanson de résistance. http://www.wallada.fr

Pour contacter l'émission : le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales :
0143718940. Hélène Hernandez : femmes.libres@outlook.fr ; Élisabeth Claude :
rose.paradis@laposte.net.
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 25 Sep 2016, 16:49

"Femmes Libres" octobre 2016

Image

L'émission Femmes libres comprend le plus souvent trois parties (cela dépend de la disponibilité des participants.es) :
- des invités.es
- des informations militantes : réunions, colloques, publications, films, expos...
– des rubriques qui varient chaque semaine : Coups de cœurs- coups de gueule de la Maison des femmes de Montreuil, La tribune libre, La lectrice, Femmes en scène. En cas de 5ème mercredi, Des hommes pro-féministes.
Chaque mois, le programme prévu est diffusé dans le réseau féministe ; il est souvent repris dans des publications, comme celle du réseau Ruptures ou le bulletin de la Marche mondiale des femmes.
Les enregistrements des émissions sont transmis au Centre d'Archives du Féminisme à l'Université d'Angers afin d'y être conservés, valorisés et mis à la disposition du public.

Mercredi 5 octobre
La tribune libre
Patrick Kipper et l’association Mots et musiques organisent des concerts à la librairie Publico les samedis d'octobre ; il nous fait découvrir l'artiste Pascale Locquin.

Mercredi 12 octobre
L'association Femmes pour le dire, Femmes pour agir organise les Feuilles d'automne des écrivains.e.s handicapé.e.s et des autres : Cris du silence, écrits de vérité ; Maudy Piot présente cette journée qui aura lieu le 15 octobre à Paris.
http://fdfa.fr

Mercredi 19 octobre
La lectrice nous fait découvrir les « Vaisseaux du cœur » de Benoîte Groult
La Fédération GAMS (Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles, des Mariages Forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants) présente ses activités.
http://federationgams.org/qui-sommes-nous/

Mercredi 26 octobre
L'espoir brisé : 1936, les femmes et le front populaire de Louis-Pascal Jacquemond, paru aux Editions Belin. (sous réserve)

Pour contacter l'émission :
le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales : 01 43 71 89 40
Hélène HERNANDEZ : femmes.libres@outlook.fr
Élisabeth CLAUDE : rose.paradis@laposte.net
Pour écouter l'émission :
– en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz
– en direct ou en téléchargement, partout dans le monde : http://media.radio-libertaire.org
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede bipbip » 01 Fév 2017, 08:24

Création d’une nouvelle émission d’économie sur Radio Libertaire

Radio Libertaire a le plaisir de vous annoncer le début d’une nouvelle émission,

"La religion du marché".

L’objectif est de présenter une vulgarisation en économie qui propose un contre-feux à la propagande des médias du capital.

La première émission jeudi 2 février 2017 présentera les atouts et les pièges du REVENU UNIVERSEL.

TOUS LE PREMIERS JEUDI DU MOIS de 19h30 à 20h30.
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: radio libertaire

Messagede Pïérô » 16 Fév 2017, 22:34

Samedi 18 février 2017 de 13h30 à 15h30

Présentation de "Un autre futur pour le Kurdistan ? "
émission Chroniques rebelles, avec l’auteur, Pierre Bance.

Image

http://www.autrefutur.net/Presentation- ... vrier-2017
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22405
Enregistré le: 12 Juil 2008, 21:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 03 Déc 2017, 17:39

Le programme de décembre 2017 de l'émission Femmes libres

L'émission Femmes libres comprend le plus souvent trois parties (cela dépend de la disponibilité des participants.es) :
- des invités.es
- des informations militantes : réunions, colloques, publications, films, expos...
- des rubriques qui varient chaque semaine : La tribune libre, La lectrice, Femmes en scène. En cas de 5ème mercredi, Des hommes pro-féministes.
Chaque mois, le programme prévu est diffusé dans le réseau féministe ; il est souvent repris dans des publications, comme celle du réseau Ruptures ou le bulletin de la Marche mondiale des femmes. Les enregistrements des émissions sont transmis au Centre d'Archives du Féminisme à l'Université d'Angers afin d'y être conservés, valorisés et mis à la disposition du public.

Mercredi 6 décembre
· Interview de Cathy Ytak pour son livre D’un trait de fusain, aux Editions Talents hauts, et panorama des nouveautés Jeunesse de ces éditions, œuvrant depuis 12 ans dans une démarche « libres et égaux », www.talentshauts.fr/

Mercredi 13 décembre
· La tribune de Marie-Jo
· La Bibliothèque Marguerite Durand en danger à Paris : Christine Bard et Florence Montreynaud (sous réserve) du Collectif de soutien : enjeux et actions en cours pour que cette bibliothèque dispose de moyens adaptés à ses missions, https://www.change.org/p/mairie-de-paris-pour-un…/u/21327064
· De Pékin à Lampedusa, interview de Malyka R. Johany, comédienne qui interprète un texte évoquant le « grand voyage » vers l’Europe d’une athlète de haut niveau, mise en scène de Gilbert Ponté, au Théâtre Essaïon, www.essaion-theatre.com/spect…/707_de-pekin-a-lampedusa.html

Mercredi 20 décembre
· La Lectrice : Extraits de Au gré des jours, de Françoise Héritier, chez Odile Jacob. « Je me souviens de conversations à bâtons rompus, pleines de vivacité, de renversements, de tête-à-queue, de retours en arrière, de mots d’esprit, de fous rires, de mines offusquées… avec une amie. Ce sont des moments de grâce et de vérité. » Fémina 2017, Prix spécial du Jury.
· Conversations de Françoise Héritier par Patric Jean : « La valence différentielle des sexes », aux Editions Black Moon, 2015, https://www.filmsdocumentaires.com/…/4334-conversations-ave…

Mercredi 27 décembre
· Rediffusion de l’émission du 20 décembre.

Pour contacter l'émission :
le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales : 01 43 71 89 40
Hélène HERNANDEZ : femmes.libres@outlook.fr Élisabeth CLAUDE : rose.paradis@laposte.net

Pour écouter l'émission :
en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz
en direct ou en téléchargement, partout dans le monde : http://media.radio-libertaire.org
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 04 Fév 2018, 22:39

Programme de février de l'Emission "femmes Libres" sur radio libertaire

L'émission Femmes libres comprend le plus souvent trois parties (cela dépend de la disponibilité des participants.es) :
- des invités.es
- des informations militantes : réunions, colloques, publications, films, expos...
- des rubriques qui varient chaque semaine : La tribune libre, La lectrice, Femmes en scène. En cas de 5ème mercredi, Des hommes pro-féministes.
Chaque mois, le programme prévu est diffusé dans le réseau féministe ; il est souvent repris dans des publications, comme celle du réseau Ruptures ou le bulletin de la Marche mondiale des femmes. Les enregistrements des émissions sont transmis au Centre d'Archives du Féminisme à l'Université d'Angers afin d'y être conservés, valorisés et mis à la disposition du public.

Mercredi 7 février
• Enterrar y callar / Enterrer et se taire, reportage sur les bébés volés en Espagne avec Anna López Luna, réalisatrice du film. Ce trafic a été commandé par la dictature et a perduré après la chute de Franco. Des mères racontent, les enfants devenus adultes prennent aussi la parole. Le reportage a été présenté par l’Association 24 août 1944.

Mercredi 14 février
• Présentation par Amandine Berton de l'étude sur les manuels d'instruction morale et civique publiée par le Centre Hubertine Auclert.

Mercredi 21 février
• La tribune de Marie-Jo : Les Noyon’Elles.
• Fabienne Lauret présente son expérience et son livre L'envers de Flins, paru aux Editions Syllepse, en présence d’Annick Coupé ex-porte-paroles de Solidaires.

]Mercredi 28 février
• La Lectrice : extraits de La Jument de Socrate, par Elisabeth Laureau-Daull (éditions du Sonneur, mars 2017).
• Enjeux et actions prévues pour le 8 mars prochain avec des syndicalistes et du Collectif national pour les Droits des femmes.

Pour contacter l'émission :
le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales : 01 43 71 89 40
Hélène HERNANDEZ : femmes.libres@outlook.fr Élisabeth CLAUDE : rose.paradis@laposte.net
Pour écouter l'émission :
en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz
en direct ou en téléchargement, partout dans le monde : http://media.radio-libertaire.org
Pour soutenir Radio libertaire, télécharger le bon de souscription :
http://rl.federation-anarchiste.org/bul ... utien%20RL
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 01 Avr 2018, 19:47

Le programme d'avril 2018 de l'émission Femmes libres

mercredis à 18h30

L'émission Femmes libres comprend le plus souvent trois parties (cela dépend de la disponibilité des participants.es) :
- des invités.es
- des informations militantes : réunions, colloques, publications, films, expos...
- des rubriques qui varient chaque semaine : La tribune libre, La lectrice, Femmes en scène. En cas de 5ème mercredi, Des hommes pro-féministes.
Chaque mois, le programme prévu est diffusé dans le réseau féministe ; il est souvent repris dans des publications, comme celle du réseau Ruptures ou le bulletin de la Marche mondiale des femmes. Les enregistrements des émissions sont transmis au Centre d'Archives du Féminisme à l'Université d'Angers afin d'y être conservés, valorisés et mis à la disposition du public.

Mercredi 4 avril
Patrick Kipper présente la 27ème Fête de Mots et Musiques, qui se tiendra au Théâtre Clavel le dimanche 22 avril à 15 h, et la saison d’avril à juin des Samedis de la Chanson à Publico et ses artistes : Alain Aurenche, Aruna, Louis Capart, Claire, Frédérique, Rachel Sonalm, Béa Tristan, Sabine Viret
http://www.librairie-publico.info
https://www.facebook.com/Motsetmusiques/

Mercredi 11 avril
L'AVFT est en 1ère ligne dans la lutte contre les violences faites aux femmes au travail ; elle présente ses actions et réflexions, mais aussi les difficultés de cette lutte.
http://www.avft.org

Mercredi 18 avril
Les femmes iraniennes sont en lutte pour avoir le choix de porter ou de ne pas porter un voile. L'association Ligue des Femmes Iraniennes pour la Démocratie - LFID vient témoigner de leurs combats.
21 ter rue Voltaire 75011 Paris Courriel : liguefemmesiraniennes.lfid@gmail.com

Mercredi 25 avril
La lectrice nous fait découvrir : La Fille à lèvre d'orange, de France Huser, Gallimard, 2006.
ACRIMED a publié dans son dernier bulletin un dossier « Médias et sexisme ».
http://www.acrimed.org/Sortie-de-Mediac ... no26-janvi

Pour contacter l'émission :
le mercredi entre 18h30 et 20h30 pendant les pauses musicales : 01 43 71 89 40
Hélène HERNANDEZ : femmes.libres@outlook.fr Élisabeth CLAUDE : rose.paradis@laposte.net
Pour écouter l'émission :
- en direct en Île-de-France : 89,4 Mhz -
- en direct ou en téléchargement, partout dans le monde : http://media.radio-libertaire.org
Pour soutenir Radio libertaire, télécharger le bon de souscription :
http://rl.federation-anarchiste.org/bul ... utien%20RL
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

Re: radio libertaire

Messagede bipbip » 05 Aoû 2018, 14:33

La radio sans dieu, sans maître et sans publicité, la voix de la Fédération Anarchiste

Une radio anarchiste sur la bande FM ? Le pari aurait pu sembler une gageure... Et pourtant ! Le 1er septembre 1981 Radio Libertaire, la radio de la Fédération Anarchiste, faisait pour la première fois entendre sa voix sur Paris et la proche banlieue.

Fidèle à ses engagements d’origine, Radio Libertaire n’a jamais cessé depuis de se battre pour la liberté des ondes, revendiquant son autonomie vis-à-vis de l’Etat et refusant de verser dans le système des radios commerciales, des radios-frics.

Grâce à l’aide de ses auditeurs, elle a réussi à rester une véritable radio libre "sans dieu, sans maître, et sans publicité"

Rien pourtant n’était joué d’avance, et Radio Libertaire devra conquérir son droit d’émettre au milieu de mille difficultés et en dépit de la répression et des manoeuvres de l’Etat.

C'est le congrès de la Fédération anarchiste qui, en mai 1981, signa l'acte de naissance de Radio Libertaire. Après de longs et contradictoires débats, ce congrès acceptait, à l'unanimité, l'idée du lancement d'une radio qui soit l'organe de la FA. Cette radio n'avait alors pas encore de nom, pas d'indicatif, pas vraiment un projet, pas d'animateurs, et pour son lancement un budget de 15 000 F ! Pas un congressiste, à cet instant, n'aurait pu prédire la suite des événements, si ce n'est qu'à la rentrée, l'anarchie serait à nouveau sur les ondes. Comme en 1921, lorsque les insurgés de Kronstadt lancèrent des messages radio ; comme en 1936, en Espagne, avec Radio CNT-FAI, ou encore lors de la participation d'anarchistes au mouvement des radios libres, en France à la fin des années 70, avec notamment Radio-Trottoir ( à Toulon ) et Radio-Alarme, dont les animateurs étaient des membres de la Fédération anarchiste.

C'est le 1er septembre 1981, à 18 h, dans une cave humide de la butte Montmartre que l'aventure radiophonique commença. Et de façon fort rudimentaire, dans des conditions défiant les lois de la radio : un studio de 12 m², avec un bric-à-brac de matériel de récupération, une mini-équipe de six personnes. Premiers appels d'auditeurs, premières cartes d'auditeurs ... et premiers brouillages !

Pendant ce temps, nombre d'ex-prisonniers de la radio libre installaient des studios très performants pour se lancer à la conquête du futur gâteau que représentait la bande FM. L'esprit des radios libres commençait déjà à agoniser, victime de l'appétit financier de certains responsables d'ex-radios pirates. Les socialistes mettaient, en août 1983, un terme à 'l'anarchie des ondes' en saisissant de nombreux émetteurs, dont celui de Radio Libertaire. Le 28 août, à 5h40, les CRS se présentaient devant les locaux de Radio Libertaire. Ils défoncèrent la porte, saisirent le matériel. Les animateurs furent frappés et interpellés, le câble d'antenne et le pylône sectionnés. Ni la porte blindée, ni les nombreux auditeurs présents, ne purent empêcher la saisie de notre radio. Les socialistes, alors au pouvoir avec leurs alliés du PCF, n'avaient certainement pas mesuré à sa juste valeur notre détermination, et encore moins la solidarité que nous témoignaient des milliers d'auditeurs depuis deux ans. Deux ans durant lesquels s'étaient construits, jour après jour, des liens amicaux et solides entre Radio Libertaire et son auditoire. La riposte fut immédiate. Et impressionnante. Son aspect le plus important se traduisit, le 3 septembre 1983, par une manifestation de 5 000 personnes et la réémission de Radio Libertaire.

Les moments intenses et chaleureux furent si nombreux, les rebondissements si fréquents qu'il est impossible d'en rendre compte dans un article : les galas, les brouillages des 'radios-fric', les démêlés avec le pouvoir, l'obtention de la dérogation,- les manifestations ... on pourrait dresser, à travers ces événements, la chronologie des dates importantes de l'histoire de Radio Libertaire. Le plus important, en réalité, ne peut vraiment s'écrire. C'est l'histoire quotidienne et collective de Radio Libertaire, dont nous détenons tous, auditeurs et animateurs, des parcelles. Ce sont ces dizaines de milliers d'heures d'antenne, de communications téléphoniques, qui suscitèrent courriers, échanges et rencontres. Radio Libertaire s'est construite avec le temps. Chacun y amena sa pierre : sa voix, son savoir, sa compétence, son énergie. Radio Libertaire, c'est aussi cet auditeur qui amène un micro ( Ca peut vous servir. ) ; cet autre qui laisse sa carte de visite ( Je suis électricien, si vous avez besoin ... ) ; cette retraitée ( Je suis malade, et vous savez ma retraite est maigre ... mais passez manger un jour. ) ; ce non-voyant qui, grâce aux petites annonces d'entraide, réussit à partir faire du tandem à la campagne avec une jeune fille ... et ramène des fleurs au siège de la radio ; ce sont toutes ces lettres qui arrivent au 145, rue Amelot pour soutenir, poser une question, encourager, suggérer, informer, critiquer. Ce sont, lorsque s'expriment une revue, une association, un individu, un syndicat, la Fédération anarchiste, ces téléphones qu'on s'échange, ces rendez-vous qu'on se fixe, ces réseaux qui se créent et se renforcent.

L'identité culturelle de la station s'est construite avec le temps. Les premiers animateurs amenèrent leurs disques au studio et firent connaître à des milliers de personnes des artistes comme Debronckart, Fanon, Servat, Gribouille, Jonas, Utgé-Royo, Aurenche, Capart et beaucoup d'autres. En 1982 arrivait tout naturellement sur nos ondes une autre musique que l'on écoutait dans les squats, en marge du système : le rock alternatif. Puis d'autres musiques trouvèrent tout aussi naturellement leur place sur Radio Libertaire : le jazz, le blues, le folk, les musiques industrielles, le rap, le reggae. De toute évidence, d'autres artistes rencontrèrent la radio qui s'ouvrit à de nombreuses formes d'expressions : BD, arts plastiques, théâtre, littérature, cinéma ...

Radio de la Fédération anarchiste, Radio Libertaire a néanmoins ouvert d'abord, et tout de suite, ses micros à ses amis : anarcho-syndicalistes de la CNT ou d'autres syndicats, Libre Pensée, Union pacifiste, les espérantistes, la Ligue des droits de l'Homme. Et là aussi, c'est dans la réalité quotidienne, dans les luttes et les rencontres, que s'est forgée l'ouverture toute naturelle de Radio Libertaire envers le mouvement social : travailleurs en grève, chômeurs, mal-logés, squatters, antiracistes, écolos, réfractaires, exilés, taulards ... Surviennent des crises, et le travail quotidien de Radio Libertaire est bouleversé par l'exigence du moment. C'est le mouvement étudiant de 1986, et Radio Libertaire devient la radio du mouvement : reportages dans les rues, tables rondes dans le studio, antenne ouverte pour témoigner des violences policières, agit-prop permanente. Eclate la guerre du Golfe, et Radio Libertaire devient la radio des 'anti-guerre' écoutant tous RL, qui, heure par heure, annonçait manifs, meetings, réunions des comités de quartier, tout en proposant débats et analyses. Tout aussi naturellement, c'est dans ces moments chauds que Radio Libertaire trouve sa vraie dimension de radio de lutte. Radio Libertaire, c'est aussi mille raisons pour les auditeurs de pester, rager, protester contre les imperfections techniques ou des propos que l'on juge incongrus, provocateurs, trop réformistes ou trop radicaux. Mais c'est surtout, nous l'espérons, des raisons de découvrir le plaisir du débat, de la lutte et des idées libertaires. Des coups de gueule ... des coups de coeur ... Et c'est tant mieux ! Dans un monde marchand, déshumanisé, spectaculaire, où le capitalisme triomphant écrase les hommes et les femmes, où la pensée, a l'image de l'économie, s'uniformise et se mondialise, Radio Libertaire, avec ses forces et faiblesses, ses défauts et qualités n'apparaît-elle pas pour ce qu'elle est : humaine ... tout simplement humaine ?


https://www.radio-libertaire.net/historique/
Avatar de l’utilisateur-trice
bipbip
 
Messages: 35413
Enregistré le: 10 Fév 2011, 09:05

Re: radio libertaire

Messagede Lila » 26 Aoû 2018, 15:23

Programme de septembre 2018 de l'émission "Femmes Libres" Radio Libertaire 89.4

Le programme de septembre 2018 ---- de l'émission Femmes libres Radio Libertaire 89.4 mercredi 18h30-20h30 ---- L'émission Femmes libres comprend le plus souvent trois parties (cela dépend de la disponibilité des participants.es): ---- - des invités.es ---- - des informations militantes: réunions, colloques, publications, films, expos... ---- - des rubriques qui varient chaque semaine: La tribune libre, La lectrice, Femmes en scène. En cas de 5ème mercredi, Des hommes pro-féministes. ---- Chaque mois, le programme prévu est diffusé dans le réseau féministe; il est souvent repris dans des publications, comme celle du réseau Ruptures ou le bulletin de la Marche mondiale des femmes. Les enregistrements des émissions sont transmis au Centre d'Archives du Féminisme à l'Université d'Angers afin d'y être conservés, valorisés et mis à la disposition du public.

Mercredi 5 septembre
D'Eve à Philomène sans oublier les autres: Marija Gimbutas, archéologue, ses hypothèses controversées sur la old civilisation de type matriarcal.
Danielle Gaudry du MFPF: la situation du droit à l'avortement en Europe et dans le Monde.

Mercredi 12 septembre
Marie-Jo Bonnet: Mon MLF, Albin Michel, 2018 «Le MLF a changé ma vie. Oui, nous autres filles du MLF avons changé le monde et l'aventure n'a été ni austère ni ennuyeuse. La liberté des femmes est une conquête récente, on est prié de s'en souvenir et de la défendre. Avis aux jeunes générations!»

Mercredi 19 septembre
La Tribune de Marie-Jo: Les femmes et l'alpinisme.
Sandrine Goldschmidt et Nadja Ringart: 16ème Festival Femmes en résistance, «Femmes en résistance à l'oubli», festival féministe de documentaires. https://resistancesdefemmes.wordpress.c ... e-edition/

Mercredi 26 septembre
Christiane Marty: Réforme des retraites, les femmes toujours plus perdantes. Christiane Marty est ingénieure, membre du Conseil scientifique d'Attac et de la Fondation Copernic. Co-auteure de Retraites, l'alternative cachée, Paris, Syllepse 2013.
Avatar de l’utilisateur-trice
Lila
 
Messages: 2307
Enregistré le: 07 Mar 2014, 11:13

PrécédenteSuivante

Retourner vers Radio-TV-audio

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité