Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulouse

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Ian » 15 Avr 2014, 00:53

Nico37 a écrit:Peut être que Ian peut apporter - au passage - le point de vue officieux du NPA et de sa commission Féminisme...
Sur Le Nid? J'avoue que j'en sais fichtre rien... :gratte:
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Vite Fait » 15 Avr 2014, 12:52

Nico37 a écrit:Le Nid c'est une officine ultra réac


Ultra-réac Le Nid ???

Le mieux est de juger sur pièce :
http://www.mouvementdunid.org/Manifestation-du-Collectif

Bien sur, ce n'est pas une organisation communiste ou anarchiste révolutionnaire... Le Nid ne s'est jamais revendiqué de la révolution et de la destruction de la société capitaliste, mais de là à la qualifier d'orga "ultra-réac" ça demande à être justifié et démontré, ou alors nous n'avons pas les mêmes définitions de ce que sont les ultra-réacs !!

Des ultra-réacs qui ont pour partenaires la plupart des organisations féministes et même certaines organisations lesbiennes ? Des ultra-réacs qui appellent à Orléans à la manif du 8 mars aux côtés de la CGT, de SUD et du NPA ?

Le jour où comme ultra-réacs on n'aura que des assos comme le Nid c'est que la révolution sera faite ! Ou alors comment faut-il définir les véritables réactionnaires, ceux qui hurlent leur haine homophobe lors des "manif pour tous" par exemple ?? "ultra-ultra- (.... dix pages plus loin)-réactionnaire ???

Oui, les origines du Nid sont cathos de gauche... comme le sont aussi des assos anti-racistes par exemple. On peut toujours trouver que les objectifs sont limités, que Le Nid ne dénoncent pas les causes, le mode de production capitaliste, de la prostitution, mais c'est le cas de la plupart des associations anti-racistes, féministes, des syndicats etc. Perso, je trouve que Le Nid fait oeuvre utile en dénonçant la prostitution et en aidant des femmes victimes de cette violence. Quoiqu'il en soit, Le Nid est à mon sens bien moins réactionnaire que les officines de propagande pour le système prostitutionnel.
Vite Fait
 
Messages: 1
Enregistré le: 15 Avr 2014, 12:34

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Ian » 15 Avr 2014, 22:08

Nico37 a écrit:Peut être que Ian peut apporter - au passage - le point de vue officieux du NPA et de sa commission Féminisme...
Alors pour ce qui est du STRASS, c'est clair que la question du rapport au STRASS divise notre organisation.
Pour aller vite, la position majoritaire sur la prostitution est de refuser le travail commun avec les organisations revendiquant la prostitution comme "travail". Une forte minorité, tout en rejetant cette idée et en visant également la disparition de la prostitution, considère compréhensible que les premières concernées veuillent se revendiquer comme "travailleuses" et possible de travailler avec elles pour défendre leurs droits.

Plus concrètement sur les questions d'actualité, le NPA est contre la loi du gouvernement et contre la pénalisation des clients.

Je cherchais sur le site du NPA si les textes étaient publics, mais je ne trouve que les bulletins de débat interne (accessibles par recherche google), pas les textes votés qui illustrent un peu plus clairement et précisément les différentes positions internes.
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Ian » 15 Avr 2014, 22:11

Sinon tu as aussi le dossier "prostitution" sur le site du NPA, recensant les articles sur le sujet : http://npa2009.org/category/tags/prostitution
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Ian » 16 Avr 2014, 19:54

Tu vois Nico, il suffisait de demander : les textes du dernier CPN sont en ligne.

Le dernier est la résolution féministe et se termine par la question de la prostitution (5.3), version majoritaire bien-sûr.
Pour citer la partie portant plus spécifiquement sur le présent sujet :
Extrait version majoritaire a écrit:Cette politique s’oppose tant aux courants réglementaristes que prohibitionnistes, tous deux au service du patriarcat. (...)

Pour ces raisons fondamentales, la prostitution ne peut être considérée comme un travail comme un autre et nous nous opposons radicalement aux courants qui défendent cette position, et qui servent in fine l’option capitaliste et non la cause des prostituées. Nous ne pouvons donc reconnaitre le terme «travailleur/euses du sexe», cette dénomination tendant à reconnaître la prostitution comme un travail et non comme une violence.


En fait, je me rends compte que la version minoritaire est en ligne dans ce BI (page 21) :
Extrait version minoritaire a écrit:Si nous ne considérons pas la prostitution comme un travail « comme un autre », nous comprenons que par cette expression, et par le terme "travailleur/ses du sexe", des personnes concernées visent à signifier la dimension laborieuse et rémunérée de cette activité, et non à la justifier moralement ou socialement, et que par conséquent travailler avec ces personnes n’implique pas un soutien au réglementarisme salarial. Nous faisons la différence entre les courants réglementaristes patriarcaux qui soutiennent le salariat prostitutionnel, avec lesquels il est impossible de s’associer, et les courants auto-organisés contre la répression des premières concernées.

Nous considérons que, dans la perspective de la disparition de la prostitution comme pour l'ensemble des revendications féministes, nous devons chercher à construire un front unique. Les choix que nous faisons en termes de collaboration avec d'autres organisations ne sont pas basés sur l'emploi de termes, mais sur les positions assumées, sur les revendications - sans procès d'intention - et sur les potentialités de mobilisation, en particulier des premières concernées.


Je sais pas si ça éclaire sur la nature des débats qui peuvent traverser notre orga sur le sujet?...
Avatar de l’utilisateur-trice
Ian
 
Messages: 389
Enregistré le: 13 Déc 2009, 14:43

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede Kzimir » 18 Avr 2014, 01:32

J'avais mis un communiqué d'AL Toulouse, mais je sais pas s'il sera public au final, donc je l'ai retiré.
Ceci dit suite à une tentative des Fronts anticapitalistes (AL-VP-NPA) de faire un cortège anticapitaliste large pour le 1er mai, le Strass c'est incrusté, soutenu notamment par VP et malgré l'opposition de deux des trois organisations à l'origine de l'initiative. Le NPA et AL ont donc refusés de signer aux côtés du Strass (parce que se retrouver dans un cortège anticapitaliste avec un orga ne l'étant pas et diffusant des mots d'ordres reglementaristes, ben merci quoi). En conséquence et avec un bel esprit de récupération, voilà l'appel AL-VP-NPA de départ, mais signé Strass-CNT-VP-UAT : http://www.vp-partisan.org/article1246.html
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Re: des libertaires pollués par le Strass à Montpellier

Messagede altersocial » 19 Avr 2014, 12:07

Oui Kzimir, j'ai vu le visuel avec la signature strass en 1er, à vomir, sur le site de l'UAT :

http://unionantifascistetoulousaine.fil ... initif.jpg

:roll:

Autant dire que VP vient de pulvériser le front anticap (de toute façon leur opportunisme aurait éclaté au grand jour d'une façon ou d'une autre).

Mais que fout là la CNT ? :shock:
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Nico37 » 19 Avr 2014, 20:43

Les Vignoles ont toujours été graves à Tolosa et je ne connais pas la composition de l'UAT mais ce genre d'attelage ne me suprends guère...
Nico37
 
Messages: 8480
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Denis » 19 Avr 2014, 21:25

ah mais merde, oui, c'est à l’appel de la cnt, j’hallucine !

http://www.strass-syndicat.org/2014/04/ ... ifasciste/

heuu non, elle pas belle la vie sur ce coup-là !

et j'ai fermé ma gueule pour l'instant, mais quand on va sur ce site, que voit on , pour ceux qui ont cliqué "j'aime" sur le STRASS (facebook)

et beh le SCUM CNT-SO Paul valéry (et le tweet, j'en parle même pas)

et si d'aventure on va sur la page facebook de Morgan Merteuil, que voit on comme amis, les SR (syndicalistes révolutionnaires) et le CAL Montpellier d'AL !

Merde !
Qu'y'en a pas un sur cent et qu'pourtant ils existent, Et qu'ils se tiennent bien bras dessus bras dessous, Joyeux, et c'est pour ça qu'ils sont toujours debout !

Les Anarchistes !
Avatar de l’utilisateur-trice
Denis
 
Messages: 1081
Enregistré le: 16 Sep 2011, 22:07
Localisation: Oraison, Alpes de Haute Provence, le zéro-quatre

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Blackwater » 21 Avr 2014, 17:47

Ouais enfin j'ai des camarades libertaires abolitionnistes qui ont Morgan Metreuil dans leurs amis facebook tout simplement car ils viennent de la même ville et la connaissent personnellement pour avoir fait ensemble du syndicalisme étudiant il y a plusieurs années... Ca empêche pas qu'ils soient plein de divergences aujourd'hui.
Avatar de l’utilisateur-trice
Blackwater
 
Messages: 334
Enregistré le: 18 Mar 2012, 13:57
Localisation: Toulouse

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Nico37 » 21 Avr 2014, 19:01

Rien n'empêche de faire de temps en temps du nettoyage car tout le monde évolue et il est impossible notamment dans l'entourage proche (familial en particulier) qu'il n'y ait pas tôt ou tard un-e virant à la droite extrême voire à l'ED...
Et l'éditeur où elle a publié son livre est... hardcore...
Nico37
 
Messages: 8480
Enregistré le: 15 Sep 2008, 10:49

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede fabou » 22 Avr 2014, 23:26

Concernant la position du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), elle consiste, en tant que syndicat, à défendre les personnes victimes de la répression et de stigmatisation. En l'occurrence, il s'agissait là de défendre les prostitué-e-s. Toutefois, en aucun cas le SCUM ne défend la prostitution, et le syndicat n'a jamais pris position en faveur du STRASS ou d'une quelconque réglementation de la prostitution. Le SCUM, depuis sa création fin janvier 2014, mène diverses initiatives auprès des étudiants boursiers et précaires. Nous pensons en effet que c'est en luttant sur la thématique de la précarité étudiante, qu'on luttera plus efficacement contre la prostitution.
Avatar de l’utilisateur-trice
fabou
 
Messages: 582
Enregistré le: 12 Oct 2008, 18:12
Localisation: Millau

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Pïérô » 23 Avr 2014, 11:38

Moi je ne comprends rien si je replace l’action non seulement dans un sens politique mais même syndical.
Il s’agissait bien là de s’attaquer à une association abolitionniste pour défendre un statut de “travailleuse du sexe”, avec derrière la question de la liberté d’entreprise et la vente de son corps qui serait mise à mal par les abolitionnistes (et pour rappel les libertaires sont pour l’abolition de la prostitution), qui participeraient à accentuer la paupérisation estudiantine pour une très infime minorité de celles et ceux qui en tâtent. Et là sur la cible et le sens politique et féministe, je dis que c’est ramer à contre sens et que c’est jouer dans la cour des réactionnaires et du libéralisme qui comme le STRASS ferait du SCUM un syndicat comme le CIDUNATI, et qui n’aurait donc rien à voir avec le syndicalisme dont on se revendique. S’il s’agissait de s’attaquer aux conditions de vie, à l’accession aux études, au logement, aux papiers, à un revenu permettant de vivre, etc... pour toutes et tous, il me semble que ce n’est pas vraiment après le Nid qu’il faudrait courir, ni ce type de cible qui serait vraiment appropriée, mais bien l’Etat et le gouvernement. A partir de là, fabou, qui a fait encore une annonce en grande pompe dans un domaine rapporté à celui-ci complètement à côté de la plaque, ne parait maintenant que chercher à enfumer le monde. Quand la recherche de radicalité de façade se mêle au confusionnisme ça mène à patauger grave dans la vase.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 22247
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede altersocial » 23 Avr 2014, 11:38

Concernant la position du Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier (SCUM), elle consiste, en tant que syndicat, à défendre les personnes victimes de la répression et de stigmatisation.


Donc le SCUM se bat contre la consommation patriarcale des femmes qu'est la prostitution ? Donc le SCUM se bat contre le STRASS qui milite pour le renforcement de cette domination, "en défendant ses clients", etc ... ? Cqfd.
Non, plus sérieusement une analyse de classe/sociologique du Strass expose une réalité toute autre où prise au piège entre la morale bourgeoise hypocrite et la rentabilité rationnelle d'une activité libérale cette catégorie sociale en marge des professions libérales ne peut que se tourner du côté des bons samaritains "anti-stigmatisation" avec un discours bien rôdé sur l'oppression "putophobe". Loin des réalités constituées par la majorité des formes de prostitution. Non le glamour et le chapelet sur l'oppression sociale est un verni qui ne tient pas la route très longtemps.
Avatar de l’utilisateur-trice
altersocial
 
Messages: 1442
Enregistré le: 14 Juil 2012, 19:51

Re: Libertaires pollués par le Strass à Montpellier et Toulo

Messagede Kzimir » 23 Avr 2014, 13:54

Soit dit en passant sur le Nid, on m'a dit récemment qu'il y avait deux mouvements qui avaient ce nom et qui traitaient de la prostitution : L'amicale du Nid, et le mouvement du Nid, et que l'un des deux étaient effectivement super réac (enfin, j'y connais rien, c'est ce qu'on m'a dit). Donc attention à ne pas faire de confusion.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité