Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Kzimir » 27 Sep 2013, 11:17

Tout à fait d'accord. Dans nos orgas on a trop souvent tendance à limiter l'analyse à "Il y a pas de grève, c'est à cause des bureaucraties syndicales". En réalité une grande partie des bureaucrates sont tout à fait motivés pour lancer une grève et ne se lèvent pas chaque matin en se disant "comment vais je trahir le prolétariat aujourd'hui ?".
S'ils sont si puissants et si omniprésents, c'est en partie grâce à un désinvestissement et à une dépolitisation du syndicalisme à la base (qu'ils nourrissent à leur tour en accaparrant les tâches et les mandats), qui a aussi pour conséquence l'échec à mobiliser sur des thématiques comme ça. En analysant pas ça on se retrouve, les gauchistes, à avoir parfois une position un peu schizophrène à crier "grève générale, à bas les bureaucraties syndicales" dans nos orgas politiques alors que dans nos syndicats on ne peut pas faire grand chose sans ces bureaucraties et qu'on se rend bien compte qu'une grève risque d'être un casse-pipe faute de suivi d'une base qui se désintéresse de tout ce qui n'est pas ultra-local.
Après je dis ça, perso je suis bien incapable de politiser (dans le bon sens du terme) mon syndicat, déjà que c'est la croix et la bannière pour faire des réunions régulières (même restreintes). Mais ça viendra.
Kzimir
 
Messages: 782
Enregistré le: 13 Fév 2010, 17:15

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede mimosa rouge » 27 Sep 2013, 12:02

Après je dis ça, perso je suis bien incapable de politiser (dans le bon sens du terme) mon syndicat, déjà que c'est la croix et la bannière pour faire des réunions régulières (même restreintes). Mais ça viendra.

ah oui au fait c'en est où ?
MP moi à l'occas'
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Nyark nyark » 27 Sep 2013, 12:47

Kzimir a écrit:Tout à fait d'accord. Dans nos orgas on a trop souvent tendance à limiter l'analyse à "Il y a pas de grève, c'est à cause des bureaucraties syndicales". En réalité une grande partie des bureaucrates sont tout à fait motivés pour lancer une grève et ne se lèvent pas chaque matin en se disant "comment vais je trahir le prolétariat aujourd'hui ?".
S'ils sont si puissants et si omniprésents, c'est en partie grâce à un désinvestissement et à une dépolitisation du syndicalisme à la base (qu'ils nourrissent à leur tour en accaparrant les tâches et les mandats), qui a aussi pour conséquence l'échec à mobiliser sur des thématiques comme ça.

C'est ce qu'on appelle la délégation de pouvoirs et c'est ce qui tue le syndicalisme de masse.
Kzimir a écrit:Mais ça viendra.

Je l'espère... Mais j'en reviens à ce que j'ai dit dans d'autres topics : je pense qu'il sera très difficile de se relever de l'échec des mouvements, pourtant énormes, de 2003 et de 2010. Quand tu parles de revendications locales, la mobilisation est plus facile : on voit rapidement les résultats, bons ou mauvais, c'est du concret. Lutter contre une réforme comme celle des retraites, présentée comme inéluctable, nécessite une telle énergie, une telle volonté qu'il faut être bien militant pour continuer. À nous, effectivement, de continuer, au quotidien, le travail de pédagogie nécessaire pour contrer le discours dominant. Il ne s'agit pas de crier "grève générale" mais d'expliquer, le plus simplement possible, qu'il est possible de faire autrement.
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1203
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede mimosa rouge » 27 Sep 2013, 21:48

mais pas que expliquer !! quand j'explique à un copain qui a la peur au ventre je perd mon temps . C'est cette peur qu'il faut contrer en s'organisant avec les bons outils et surtout au quotidien .

et puis les luttes locales (ou plutot de boite car il n'y a pas beaucoup de lutte locale en ce moment ) c'est toujours dans un contexte ou le travail d'organisation à été fait avant : dans une boite, soit la boite est grosse et les travailleurs pas encore trop divisé en plusieurs statuts et patron differents, se connaissant ... bref un collectif de travail a peu près stable soit c'est le contraire et il y a eu une véritable solidarité d'industrie ou de classe en amont .
le premier modele est de plus en plus rare et en déclin. Le chant du signe aura été 2010 et maintenant c'est vraiment le bout de la fin de la "queue de la comete" ... la restructuration à fait son oeuvre ) et le second modèle est trop rare car on ne veut pas en débattre entre militants de classe d'une "restructuration" (oui j'ose :-D ) de nos outils d'industrie et de classe . aller dire à un militant de classe (déformé par des années de pratiques de boite et donc centré autour des IRP) actuellement que la priorité c'est pas la boite est encore très difficile ... bizarrement avec un gars ou une fille tout normale (avec la peur toute normale qui va avec ) dire que avant d'aller affronter le patron les yeux dans les yeux il faut s'organiser en amont dans de vrai syndicat de branche et dans les UL, et que le syndicat est là pour soutenir et former, bizarrement ça passe comme une lettre à la poste ! Et dans ce cadre là les révolutionnaire sont comme des poissons dans l'eau, enfin on peut participer avec d'autres copains non révolutionnaire, a une réflexion sur le capitalisme et la production basé sur nos expérience de classe et nos besoin pour la lutte. On peut aussi a terme se projeter vers des luttes plus larges : on se connait d'une boite à une autre, on a une véritable sociabilité de classe (avec toute les activités d'entraide, de sociabilité et cuturelle qui vont avec ) et on se sert les coudes . Là aussi des révolutionnaires on tout à gagner à participer développer ça : on est influent pas seulement dans le périmetre restreint d'une boite, mais dans la sociabilité de classe d'une localité (bien meilleure tribune que le conseil municipal :lol: ou nos revue confidentielles !)
mimosa rouge
 
Messages: 472
Enregistré le: 10 Sep 2011, 19:13

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Béatrice » 27 Sep 2013, 22:46

mimosa rouge a écrit: C'est cette peur qu'il faut contrer en s'organisant avec les bons outils et surtout au quotidien .

Oui, et un exemple : la lutte des salarié(e)s de Fralib qui dure depuis 3 ans. Si ces conditions là n'avaient pas été réunies en amont, cette lutte n'aurait pu se poursuivre dans
la durée. C'est il est vrai, un exemple assez emblématique en ce sens ! Et la peur au ventre a été surmontée par le plus grand nombre des salarié(e)s de l'entreprise qui ont
refusé "le chèque au départ" pour s'inscrire dans cette lutte ( se dresser contre une multinationale n'est pas aisée ! )
viewtopic.php?f=72&t=5143

mimosa rouge a écrit:aller dire à un militant de classe actuellement que la priorité c'est pas la boite est encore très difficile ...

Et bien je repars sur l'exemple des salarié(e)s de Fralib qui ont bien compris que pour défier les "géants" du système capitaliste que sont les multinationales et autres
entreprises du CAC40, il était impératif de faire converger les luttes. Cette initiative a vu le jour le 28 juin à l'usine Fralib de Gémenos où de nombreuses entreprises
en lutte étaient représentées par de nombreuses délégations de salarié(e)s. L'émulation s'est faite car une autre journée de Convergence des luttes a eu lieu
sur un des sites de SANOFI à Sisteron viewtopic.php?f=26&t=8030 et d'autres initiatives en ce sens sont prévues.
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Nyark nyark » 29 Sep 2013, 23:43

Bien sûr, mais nous sommes un peu loin du sujet du topic, à savoir la lutte contre la réforme des retraites. C'est le type-même de cas où la victoire semble trop loin par rapport à la lutte au quotidien, trop dure, trop lourde. Il ne s'agit plus de "convergence" des luttes, mais d'un projet gouvernemental, et même de tout un projet de société à contrer. Et là nous avons affaire à de la résignation et à un retour au "chacun pour soi" dus, entre autres, à un matraquage incessant de la part des medias qui nous serinent à longueur de JT que c'est dur mais inéluctable.
Le travail militant au quotidien n'est donc pas du tout le même.
J'essaierai de développer tout ça, à supposer que ça ait besoin d'être développé.
La religion est la forme la plus achevée du mépris (Raoul Vaneigem)
Avatar de l’utilisateur-trice
Nyark nyark
 
Messages: 1203
Enregistré le: 30 Oct 2011, 17:46
Localisation: Région parisienne

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 02 Oct 2013, 01:40

On est pas forcément loin du sujet, si en l'absence de mobilisation à la hauteur sur le sujet, on arrive à construire des espaces de mobilisation locaux et en objectif dans la durée sur la question de la politique d'austérité pour ne pas partir encore perdants sur une bataille des retraites qui ne prend pas le tour espéré, mais élargir en dynamique, dans un champ d'intervention plus global, même petitement vu nos forces. Il va bien falloir se démerder, et çà peut bien partir un peu dans tout les sens... :). La question de la convergence des sites en lutte reste d'actualité évidemment, et tout ce qui y contribuera doit être salué et soutenu.

En tout cas pour le sujet c'est ce qui se passe, des espaces de luttes locaux prennent des initiatives, des permanences du PS sont visées...

Initiative région parisienne sous forme intersyndicale, autour des dates portée par la CGT d'un côté et FO de l'autre autour des 10 et 15 octobre, et qui tente de préserver une unité mise à mal au niveau des directions syndicales qui visiblement n'arriveront même pas à jouer des "temps forts" unitaires qui déjà ne nous satisfont pas en forme de mise en scène d'une confrontation dont ils ne veulent pas vraiment
TOUS ENSEMBLE DANS L’UNITE LES 10 et 15 OCTOBRE 2013

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES d’Île-de-France appellent à participer à un rassemblement interprofessionnel qui sera ponctué par une conférence de presse qui se tiendra devant le :
Ministère du Travail (métro Varenne) le Jeudi 10 octobre à partir de 12h30.

Enfin, les organisations syndicales signataires, organiseront une journée de mobilisation avec un rassemblement et une manifestation régionale le mardi 15 octobre à 12h30 au départ de St Augustin à l’appel de la CGT, FSU et SOLIDAIRES….Pour rejoindre le rassemblement unitaire, initié par FO, sur le Pont de la Concorde – face à l’Assemblée Nationale.
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 03 Oct 2013, 15:24

A priori le 15 octobre s'annonce comme prochain "temps fort" hexagonal de cette mobilisation qui est à la peine.

Tract Solidaires
15 octobre : Grève et manifestations !

Le 15 octobre, des rassemblements et manifestations sont organisés dans toutes les régions. Dans plusieurs secteurs, des grèves sont prévues dans cette même période. L’Union syndicale Solidaires appelle à participer massivement aux initiatives unitaires. Le projet de loi contre nos retraites est un des pans d’une attaque contre tous nos droits, au nom de « l’austérité », c’est-à-dire en réalité au nom d’une redistribution toujours plus inégalitaire des richesses que nous produisons :
 toujours moins, pour les salarié-es, les chômeurs-ses et les retraité-es
 toujours plus, pour les banquiers, les patrons et les actionnaires !
Ca suffit ! Ne cédons pas sur nos retraites !

Un projet de loi inacceptable

Du 7 au 15 octobre, l’Assemblée nationale examine le projet de loi sur la retraite. Au programme : allongement de la durée de cotisations, décote, désindexation des pensions vis-à-vis des salaires, augmentation des cotisations payées par les salarié-es… Ce projet de loi poursuit le travail de démolition du droit à la retraite, entamée par plusieurs gouvernements précédents (1993, 1995, 2003, 2007, 2010). Son contenu est inacceptable.

D’autres choix sont possibles

Rien ne justifie de nouveaux reculs sociaux. Le droit à une retraite correcte est un droit fondamental pour tous et toutes. Le nombre de chômeurs-ses montrent qu’il faut réduire le temps de travail de tous (et pas les salaires) et non pas l’allonger. Les ressources financières sont très largement disponibles dès lors qu’on les répartit différemment.

Il manquerait 20 milliards pour les retraites d’ici 2020 ?
 Les profits des actionnaires ne cessent d’augmenter !
 La fraude fiscale, c’est 80 milliards par an !

Retrait du projet !

Pour l’Union syndicale Solidaires, il n’est pas question d’accepter d’un gouvernement de Gauche ce que nous refusions d’un gouvernement de Droite. Ce projet n’est pas aménageable : c’est une attaque contre les droits des salarié-es, contre les acquis obtenus par les luttes des générations précédentes.

Quelles actions pour gagner ?

Gouvernement et patrons ne nous feront pas de cadeau. Seul le rapport de force peut les faire renoncer à leur projet. Pour gagner, il faut agir. Dès l’été, nous avions pu former un front unitaire rassemblant CGT, FO, Solidaires et FSU, qui appelaient à une journée de grève et de manifestations le 10 septembre.

Pour l’Union syndicale Solidaires, il fallait bien entendu une suite à cette journée. C’est pour cela que, depuis le 10, nous proposions qu’il y ait une rencontre intersyndicale et des décisions d’action nationale unitaire. Nous n’avons pas été entendus par les autres organisations syndicales.

Plus d’un mois plus tard et alors que le débat se terminera à l’Assemblée nationale, la date du 15 octobre est tardive. Mais nous n’avons pas le choix ; pour changer la réalité, il faut partir de celle-ci, pas de ce que nous aurions voulu qu’elle soit ! Réussissons la journée d’action nationale du 15 octobre, à l’appel de la CGT, de FO, de Solidaires, de la FSU ! A la base, construisons l’unité pour gagner !

http://www.solidaires.org/article45846.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 04 Oct 2013, 01:30

Alors, en expression lutte au sein de la CGT, sort du chapeau
Tous à Paris lundi 7 octobre

Chers-(es) camarades et chers-(es) amis-(es)

Ce Lundi 7 octobre 2013, un rassemblement est organisé à partir de 12h00 sur le Pont de La Concorde, face à l’Assemblée Nationale, à l’initiative de 12 (à ce jour) Unions Locales CGT regroupées dans une union de lutte contre cette réforme complétement injuste de notre système de retraite.

L’Assemblée Nationale est le lieu où se votera après les débats, le projet de réforme présenté par le gouvernement, ces sessions commenceront à partir de ce lundi 7 octobre.

Nous avons appelé cette montée sur la capitale « opération coton tige » car il s’agit de déboucher l’oreille gauche d’une grande partie de nos députés-(es) qui n’entendent plus que de l’oreille droite, afin qu’ils-elles écoutent les propositions constructives de la CGT et nos revendications légitimes en termes d’accès à la retraite après nos vies de labeur, et l’ensemble de nos légitimes exigences revendicatives.

Nous sommes conscients que l’organisation d’un tel déplacement est difficile, mais nos manifestations autant en 2010 qu’en 2013 n’y ont rien fait, nous étions trop loin dans nos régions pour qu’ils-(elles) entendent… Alors qu’on nous distrait avec une guerre des chiffres autour du nombre de manifestants, 70% des travailleurs sont hostiles à cette 5ème réforme et notre jeunesse qui est notre avenir, pense déjà que la retraite sera pour elle inaccessible.

Chers-(es) camarades et chers-(es) amis-(es), nous ne pouvons plus rester l’arme au pied, car au nom de l’équilibre financier, chaque réforme entreprise depuis 20 ans a été de plus en plus catastrophique pour les travailleurs, alors que les multinationales ont de moins en moins contribué en payant de moins en moins d’impôts voire en n’en payant plus du tout.

Depuis 20 ans, le nombre d’années de cotisations augmentent, l’âge de départ augmentent, les exonérations des cotisations sociales des employeurs augmentent, et les dividendes reversés aux actionnaires augmentent...

Nous ne sommes ni « les pigeons » ni » les poussins » que le gouvernement écoute et pour lesquels il apporte des aides en milliards au moindre petit caquetage, par contre nous sommes les « plumés » et la « vache à lait ».

[Quant aux « yes-week-end », individualistes manipulés par les multinationales de la distribution et la droite revancharde, montrés dans les média comme des « superman-(women) de la Liberté, ils étaient les premiers à râler quand le Ministère de l’Education Nationale a mis en place le retour de la semaine de 4.5 jours, et à refuser l’école le samedi matin avec le prétexte que le week-end serait trop court….savent-ils au moins qu’il aura fallu attendre 1919 années pour obtenir les 1ères conventions collectives…1936 années pour obtenir la semaine de quarante heures, les deux jours de repos hebdomadaires, et les congés payés... 1945 années pour obtenir la sécurité sociale de santé et le droit à la retraite… et 1968 années pour faire reconnaître le droit syndical dans les entreprises et l’accès pour tous aux écoles supérieures ]

Chers-(es) camarades et chers-(es) amis-(es), nous appelons l’ensemble des travailleurs, des militants, des structures syndicales et politiques progressistes… à nous rejoindre ce lundi 7 octobre à 12h00 sur le Pont de la Concorde à Paris, pour défendre notre droit à la retraite à 60 ans et à 55 ans pour les métiers pénibles, et à une pension pleine et entière qui ne peut être inférieure à 1500 euro… pour défendre nos légitimes revendications gelées depuis des décennies… (salaires-condition de travail-emplois…) Alors si nous le valons bien, prenons en main nos vies !

On nous dit « augmentation des dépenses dues à une durée de vie qui s’allonge » - « compétitivité / concurrence/réduction des coûts… » mais l’argent ne manque pas dans les coffres des riches et du patronat : 80 milliards par an d’évasion fiscale (selon les banques suisses) : 35 milliards par an en exonération des cotisations sociales sur les salaires inférieures à 1.6 x le smic : 300 milliards annuels reversés en dividendes aux actionnaires, des dizaines de milliards exonérés par les niches fiscales… mais aussi dans les caisses de l’Etat qui vient de dépenser 75 milliards pour l’Armée et la Police, en avions, en drones, en missiles, en matériels de surveillance…

Salut fraternel le 03 octobre 2013

Union de luttes des syndicats des Unions Locales CGT de : Auchel(62) Béthune(62) Bruay (62) Le Havre Agglo (76) Lillebonne (76) Lillers (62) Paris 5 et Paris 6 (75) Vendôme (41)… et des syndicats (dont le nombre augmente chaque jour)

http://comite-pour-une-nouvelle-resista ... 96261.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 09 Oct 2013, 01:10

Tours, 15 octobre, appel unitaire SOLIDAIRES, CGT et FSU.

REFUS de la Contre-Réforme des retraites : TOUS ENSEMBLE DANS L’UNITE le 15 octobre 2013

La mobilisation reste nécessaire, indispensable sur le projet gouvernemental de Contre-Réforme des retraites ! En effet, malgré, les fortes manifestations unitaires du 10 septembre dernier, le gouvernement persiste dans sa volonté d’allonger une nouvelle fois la durée de cotisation pour avoir accès à la retraite (43 ans pour les salariés nés à partir de 1973) ! C’est le prolongement et l’aggravation des contres réformes précédentes.

Ce projet est injuste, inacceptable, il conduirait à un appauvrissement des futurs retraités (notamment les femmes) et interdirait l’accès au système de retraite pour les jeunes !! Les organisations syndicales prendront contact avec les organisations syndicales lycéennes et étudiantes, pour leur proposer de participer à ces rendez-vous et poursuivre la mobilisation ….. Une autre réforme des retraites est possible. La retraite à 60 ans, les départs anticipés pour travaux pénibles dès 55 ans, tels que cela existe dans de nombreux statuts et Conventions Collectives : voilà des propositions qui vont dans le bon sens !

Le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l’apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois. Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser l’ensemble des salaires.

Pour changer de cap et faire face à la situation, il faut rompre avec les politiques d’austérité imposées par le TSCG et s’attaquer efficacement au coût du capital. Le débat parlementaire qui s’ouvre le 7 octobre sur le dossier retraite doit être l’occasion pour les salariés de se faire entendre.

Déjà des appels unitaires à se mobiliser existent dans les départements.

Les organisations syndicales CGT, FSU et SOLIDAIRES appellent : Le 15 octobre : GREVES ET MANIFESTATIONS ! RETRAIT DU PROJET DE LOI ! A 10H PLACE DE LA LIBERTE A TOURS

http://solidaires37.org/spip.php?article781


Tract d'Alternative Libertaire

Construire la riposte à l’austérité de gauche

On savait que le combat contre le projet de loi sur les retraites serait difficile. Pourtant, la mobilisation du 10 septembre n’a pas été ridicule. Cela montre qu’il y a bien un potentiel de combativité à faire fructifier. Tout l’enjeu est de passer de la riposte contre les mauvais coups à la construction d’une offensive globale déconnectée des échéances électorales.

La journée d’action du 10 septembre contre la réforme des retraites sauce PS n’a pas été le fiasco annoncé : 370 000 personnes dans les rues et un nombre significatif de débrayages bien suivis, dans le privé comme le public.

Un bon début ! Sauf que depuis... rien !

Au niveau national, FO et CGT ont refusé de jouer clairement l’intersyndicale avec la FSU et Solidaires. Le résultat est pitoyable : quelques unions locales CGT se coordonnent pour une initiative le 7. Les retraité-es manifestent le 8. De vagues rassemblements le 10. Un baroud d’honneur le 15 et Hollande aura provisoirement gagné...

Partir des préoccupations immédiates pour construire la lutte

Nous avons malheureusement accumulé des années de reculs sociaux et de renoncements syndicaux qui pèsent sur le moral des salarié-es et des militant-es : pour beaucoup de travailleurs-euses, les seules victoires qui paraissent encore possibles sont professionnelles et locales.

C’est donc de là qu’il faut repartir : luttes contre les licenciements, contre les restructurations, contre la remise en cause des acquis (ANI), pour les salaires. encore faut-il ne pas laisser ces luttes isolées mais au contraire tenter chaque fois de les élargir et de les fédérer.

Contre l’austérité, c’est pas fini !

La lutte contre cette nouvelle casse des retraites n’est pas isolée des autres combats contre l’austérité de gauche : ANI, TVA, budget de l’Etat, impôts, cadeaux aux patrons, renégociations des accords Unédic pour l’assurance chômage...

A chaque fois qu’on cède du terrain sans se battre, les coups deviennent plus forts à la prochaine attaque. Il n’est donc pas question de se démobiliser après la bataille sur les retraites car patrons et gouvernement ne vont pas s’arrêter là.

Faute de plan d’ensemble dessiné par les confédérations qui s’opposent encore un peu aux mauvais coups, nous devons imaginer la construction d’une mobilisation de longue haleine, dans une logique d’unité construite par la base, autour des collectifs et des syndicats qui ont gardé le goût de l’affrontement.

Pour un communisme autogestionnaire

Depuis 1981 les différents gouvernements PS (avec ou sans le PCF et les Verts) aggravent sur presque tous les tableaux les politiques de droite.

Au point de jeter nombre de travailleurs et travailleuses dans les bras de l’extrême droite.

Nous devons tirer un bilan des illusions électorales, des alliances mortifères, des défaites sans fin. Il n’y a pas de solution favorable aux salarié-es dans le cadre des institutions de cette république. il faut passer des luttes défensives aux luttes offensives, de la résistance à la contre-attaque !

Face aux classes dominantes qui étalent chaque jour avec cynisme leurs richesses, face au patronat qui mène les politiciens à la baguette, les travailleurs et les travailleuses n’ont qu’une seule arme : la lutte collective et l’appropriation des entreprises.

Les capitalistes et les gouvernants ne comprennent qu’une seule chose : le rapport de forces.

Alors si on veut commencer dès aujourd’hui à construire les fondations d’un système débarrassé des inégalités et de l’exploitation, d’une société autogestionnaire, il va falloir se remonter les manches et se serrer les coudes. On prend tout et on partage entre tout le monde. A nous de jouer !

Alternative Libertaire

http://www.alternativelibertaire.org/sp ... rticle5519

Tract pdf à télécharger : http://www.alternativelibertaire.org/IM ... raites.pdf
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 15 Oct 2013, 22:39

Petite manif à Tours ce matin, comme partout, sans surprise, çà va pas être facile en terme de construction de mouvement social d'ampleur.

Nimes, joli coup, une banderole "Non à la réforme des retraites" au balcon de la mairie
viewtopic.php?f=12&t=3445&start=75#p123992

Image
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 21 Oct 2013, 07:14

Appel à construire une manifestation nationale ou inter régionale à Paris à l’occasion du vote en 2° lecture au Parlement, par le Collectif unitaire régional retraites 2013 Nord Pas-de-Calais :

Le Collectif unitaire régional retraites 2013 Nord Pas-de-Calais appelle à construire une manifestation nationale ou inter régionale à Paris à l’occasion du vote en 2° lecture au Parlement.

Jusque-là, nous n’avons pas été entendus. Le gouvernement poursuit avec obstination une réforme qui n’est qu’un des éléments d’une politique d’austérité qui s’étend sans fin et qui concerne toutes les conquêtes sociales : le droit du travail et l’existence même de l’inspection du travail, la sécurité sociale et les services de santé, les services publics, l’éducation et les transports.

Il n’y a aucun fatalisme aux suppressions d’emplois qui réduisent les cotisations sociales dont les retraites et la sécu ont besoin, aucun fatalisme à un chômage de masse, cause essentielle du déficit des retraites et de la sécu qui n’arrange que le patronat et qui est devenu le prétexte au chantage sur les salaires et l’emploi de ceux qui travaillent.

Le Collectif unitaire régional retraites 2013 Nord Pas-de-Calais appelle les travailleurs du public et du privé, les sans emploi, les femmes, les jeunes, les retraités, les citoyens à affirmer leur opposition à une réforme des retraites socialement régressive, dépourvue de justifications économiques. Le gouvernement doit annuler les réformes de 1993, 2003, 2007, 2010, réinstaurer la retraite à 60 ans acquise sous Mauroy, en permettant une retraite à taux plein à 60 ans.

L’heure est à la construction d’un front commun social et syndical pour faire reculer le pouvoir et le patronat, pour les retraites mais aussi contre toutes les mesures d’austérité.

Ensemble relevons le défi, agissons contre l’austérité qui ne fait que nourrir l’extrême droite et la haine vis-à-vis des sans droit ! Car nous le savons leurs avancées sont faites de nos reculs !

Collectif unitaire régional retraites 2013 Nord Pas-de-Calais

Premiers signataires : ATTAC Lille, Villeneuve d’Ascq et Roubaix, Ligue des droits de l’Homme, Solidaires 59/62, Union de lutte des syndicats CGT des Unions Locales d’Auchel-Bruay-Béthune-Isbergues-Lillers, CGT Educ’action59, Parti de Gauche, NPA, Coordination communiste 59/62, Gauche Unitaire, Gauche Anticapitaliste, Les Alternatifs, CNT 59/62…

> Télécharger l’appel du collectif : http://www.cnt-f.org/59-62/wp-content/u ... ture-1.pdf
> Adresse e-mail du collectif : collectifretraites5962@gmail.com

http://www.cnt-f.org/59-62/2013/10/retr ... parlement/
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 25 Oct 2013, 11:57

Appel à rassemblement unitaire interprofessionnel devant le Sénat le 30 octobre 2013 par syndicats Ile-de-France CGT, FO, FSU, Solidaires

REFUS de la Contre-Réforme des retraites :
ON NE LÂCHE RIEN !


Après l’adoption de la contre-réforme des retraites par une courte majorité à l’Assemblée Nationale, la mobilisation reste plus que jamais nécessaire ! C’est maintenant au Sénat que vont se tenir les débats du 28 octobre au 5 novembre.

Ce projet injuste et inacceptable conduirait à un appauvrissement des futurs retraités (notamment les femmes) et interdirait l’accès au système de retraite pour les jeunes !!

Une autre réforme des retraites est possible. La retraite à 60 ans, les départs anticipés pour travaux pénibles, tels que cela existe dans de nombreux statuts et Conventions Collectives : voilà des propositions qui vont dans le bon sens ! _ _ Le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l’apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois.

Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser l’ensemble des salariés.

Pour changer le cap et faire face à la situation :

 Il faut rompre avec les politiques d’austérité imposées par l’Union Européenne, la Banque Centrale Européenne et le FMI, déclinées dans le Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance (TSCG), et s’attaquer au coût du capital.

 Il faut rompre avec ces politiques et ne pas s’entêter, comme le fait le gouvernement à passer en force une réforme qui remet en cause notre système de retraite par répartition.

Rappelons que c’est le gouvernement et sa majorité issues des élections de 1981 qui avaient mis en place la retraite à 60 ans, celui d’aujourd’hui prolonge et aggrave les reculs successifs des gouvernements précédents. C’est inacceptable !

Dans la continuité de la lutte engagée le 10 septembre, le 10 octobre, le 15 octobre, les organisations syndicales CGT, FO, FSU et SOLIDAIRES d’Île-de-France appellent :

A participer à un rassemblement unitaire interprofessionnel qui se tiendra devant le Sénat, rue de Tournon, (Métro Odéon), le mercredi 30 octobre 2013 à 12H30.

Il marquera notre volonté de poursuivre l’action pour garantir la retraite par répartition et son financement.

Paris, le 23 octobre 2013
http://www.solidaires.org/article46116.html
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Béatrice » 06 Nov 2013, 19:02

Le Sénat a rejeté le projet de réforme des retraites à l'unanimité ( droite et gauche confondues : confusion extrême ! ). Le texte repassera à nouveau devant l'Assemblée nationale, les 19 ou 20 novembre prochains.

Le Sénat rejette la réforme des retraites à l'unanimité

Le Sénat a rejeté mardi 5 novembre le projet de réforme des retraites à l'unanimité, socialistes compris. Droite et gauche ont voté contre ce projet qui avait été entièrement transformé au cours du débat, mais pour des raisons diamétralement opposées.

Ce vote était attendu, les socialistes ne disposant pas de la majorité au sein du palais du Luxembourg et la droite ainsi que les communistes ayant dénaturé le texte du gouvernement. "Le texte, tel qu'il a été modifié par la droite du Sénat, était devenu inacceptable", a expliqué le président du groupe PS, François Rebsamen.

Les sénateurs avaient notamment adopté un amendement centriste créant un système de retraite par points, qui va à l'encontre de la philosophie du gouvernement. Ils avaient aussi vidé le texte de sa substance, en rejetant ses deux dispositions phares, l'allongement progressif de la durée de cotisation et la création d'un compte pénibilité.

Le texte doit à présent à nouveau repasser devant l'Assemblée nationale, les 19 ou 20 novembre, après un échec probable en commission mixte paritaire (CMP), où sont présents sept sénateurs et sept députés.
« Simple, forte, aimant l'art et l'idéal, brave et libre aussi, la femme de demain ne voudra ni dominer, ni être dominée. »
Louise Michel
Béatrice
 
Messages: 2788
Enregistré le: 09 Juil 2011, 20:58

Re: Lutte contre réforme des retraites, nouvel épisode

Messagede Pïérô » 23 Nov 2013, 15:26

Cela frétille autour de la date du 26 novembre, mais c'est pas une vague. Apparemment tout le monde se débrouille dans son coin.

Tours
Rassemblement à partir de 12h, place Jean Jaurès.
Communiqué des organisations CGT, FO, FSU et Solidaires d’Indre-et-Loire

Pas un jour ne passe sans son lot de mauvaises nouvelles. Plans sociaux et pouvoir d’achat en berne impactent durablement les salariés(es) et les retraités(es).

Il est urgent, au lieu de répondre au corporatisme, de réorienter la politique vers l’emploi et les salaires.

Il est urgent d’augmenter l’ensemble des salaires, du privé comme du public, ce qui impose d’en finir avec le gel du point d’indice et de revaloriser l’ensemble des salaires, avec une hausse significative du SMIC.

En 1981, les dividendes versés aux actionnaires représentaient 10 jours de travail ; en 2012, ils en représentent 45 jours, soit 4,5 fois plus !

Dans un silence complet, le texte sur les retraites poursuit son chemin entre Sénat et Assemblée Nationale, après qu’il soit rejeté par la deuxième chambre.

Ce projet injuste et inacceptable conduirait à un appauvrissement des futurs retraités (notamment les femmes) et interdirait l’accès au système de retraites pour les jeunes !!

La retraite à 60 ans, les départs anticipés pour travaux pénibles tels que cela existe dans de nombreux statuts et Conventions Collectives : voilà des propositions qui vont dans le bon sens !

Le financement des retraites nécessite de construire des alternatives par l’apport de ressources nouvelles, tout particulièrement en améliorant le pouvoir d’achat des salariés et en créant des emplois.

Il faut rompre avec les politiques d’austérité imposées par l’Union Européenne, renforcée par le dernier Traité Européen et s’attaquer au coût du capital.

Il est urgent d’en finir avec l’austérité qui touche tous les salariés et tous les secteurs (public et privé), réduit et menace les services publics et la protection sociale.

Les organisations syndicale CGT, FO, FSU et Solidaires d’Indre-et-Loire appellent les salariés, les retraités, les privés d’emploi au rassemblement, le 26 novembre 2013 à partir de 12h00, place Jean Jaurès.

http://solidaires37.org/spip.php?article811
Image------------ Demain Le Grand Soir --------- --------- C’est dans la rue qu'çà s'passe --------
Avatar de l’utilisateur-trice
Pïérô
 
Messages: 21786
Enregistré le: 12 Juil 2008, 22:43
Localisation: 37, Saint-Pierre-des-Corps

PrécédenteSuivante

Retourner vers Syndicats, associations, mouvements sociaux

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun-e utilisateur-trice enregistré-e et 1 invité